La cerise sur le gâteau - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

La cerise sur le gâteau

Le petit détail final qui parfait une réalisation.
L'avantage supplémentaire.
Le comble, le bouquet (ironiquement).

Origine

Nous avons simplement ici affaire à une métaphore pâtissière, par comparaison avec ce superbe gâteau sur lequel trône, au milieu, une belle 'cerise' d'un rouge parfaitement naturel, petite touche de décoration finale qui rend la pâtisserie plus appétissante (au risque, parfois, d'être cruellement déçu une fois la première bouchée avalée).

Cette expression n'est qu'une traduction exacte de l'expression anglaise "the cherry on the cake" ou de sa variante "the cherry on top" ("la cerise sur le dessus ", sous-entendu : du gâteau) dont la date d'apparition n'est, semble-t-il, pas connue, mais dont l'origine ou le sens est on ne peut plus limpide.

Exemple

« [...] ils sont membres du système monétaire européen bis depuis deux ans et leur taux de change par rapport à l'euro est stable, et, enfin, leurs taux d'intérêt à long terme, librement fixés par les marchés financiers, sont dans la norme de la zone euro. Cerise sur le gâteau, leur croissance est forte (3,8 % en 2006 pour Chypre et 2,9 % pour Malte) et leur chômage, faible (4,7 % pour Chypre et 7,4 %). »
Libération du 16/05/07 - L'euro à Chypre et à Malte en 2008

« [...] Enfin, cerise sur le gâteau, l'association révèle également que la banque grapille chaque année quelques millions d'euros -4 en 2003- au titre de la compensation entre les différents régimes de retraite [...] »
http://www.sauvegarde-retraites.org

Compléments

On peut noter que, dans les pays anglo-saxons, on utilise aussi avec le même sens "the icing on the cake", la métaphore portant cette fois sur le glaçage sucré dont on recouvre certaines pâtisseries.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La cerise sur le gâteau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Elli kaletlehom ossktou !Celle qui leur a dit taisez-vous ! (le comble)
Pays de Gallescy Yr hufen ar y gacenLa crème sur le gâteau
Allemagne / Autrichede Die Rosine auf dem KuchenLe raisin sec sur le gâteau
Allemagnede Das Gelbe vom EiLe jaune de l'oeuf
Allemagnede Das Tüpfelchen auf dem iLe point sur le i
Allemagne / Autrichede Die Kirsche auf die TorteLa cerise sur la tarte
Angleterre / États-Unisen The icing on the cakeLe glaçage sur le gâteau
Angleterre / États-Unisen The crowning touchLa touche de couronnement
États-Unisen The finishing touchLa touche finale
Angleterre / États-Unisen The cherry on the cakeLa cerise sur le gâteau
États-Unisen The icing on the cakeLe glaçage sur le gâteau
Argentinees La frutilla del postre.La fraise du dessert.
Mexiquees La cerecita del pastalLa petite cerise du gâteau
Espagnees La guinda del pastelLa guigne / griotte sur le gâteau
Espagnees El colmo !Le comble !
Argentinees La frutilla de la tortaLa fraise du gâteau
Espagnees El acabose !Le bouquet ! / Le comble ! (sens péjoratifs)
Canada (Québec)fr La cerise sur le sundae
Grècegr το κερασάκι στην τούρταLa cerise sur le gâteau
Grècegr Το κερασάκι στη τούρταLa cerise sur le gâteau
Israëlhe Ha douvdevan shèal akatssèfèt (הדובדבן שעל הקצפת )La cerise sur la crème fraîche
Italieit La cilliegina sulla tortaLa cerise sur le gâteau
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl De kers op de taartLa cerise sur le gâteau
Pays-Basnl De kroon op het werkLa couronne sur le travail / boulot
Pays-Basnl De kers op de taartLa cerise sur le gâteau
Canada françaisother Au Québec on dit "la cerise sur le sundaele sundae est ce que nos amis d'outre-flaque appelent une "coupe glacée"
Polognepl Wisienka na torcieLe montmorency sur le gâteau fourré
Brésilpt A cereja sobre o bolo.La cerise sur le gâteau
Roumaniero Bomboana pe colivăLe bonbon sur le gâteau
Roumaniero Cireaşa de pe tortLa cerise sur le gâteau
Biélorussieru ????????? ?????Le dernier trait (coup de main/ pouce)
Slovaquiesk Ceresnicka na torteLa petite cerise sur le gâteau
Suèdesv Kronan på verketla couronne sur l'oeuvre

Déformée

La cerise sur le pompon
La cerise sur le Mac Do
Astérix sur le gâteau
La myrtille sur le kouign-aman

Vos commentaires
Tiens, je me trouve justement aux côtés de l’oncle Sigmund (qui vient de fêter sa 75ème année à l’Olympe) et qui me prie de souffler à God que la cerise au milieu d’un glaçage est à coup sûr conçue pour éveiller des instincts primaires et appater ces pauvres humains en mal de mamelles. D’accord (comme il le disait un jour à ses étudiants qui le nargaient à propos du cigare géant qu’il fumait) un cigare, messieurs, peut n’être qu’un cigare. Mais il faut avouer qu’une cerise sur un monticule blanc a beaucoup de mal à n’être qu’une cerise. Et moi qui croyait qu’expressio ne perdait pas la moindre occasion d’en revenir aux instincts primaires.
COUP DE SEMONCE DE L’AMIRAUTÉ

Cette expression n’est qu’une traduction exacte de l’expression anglaise
Comment, sans datation précise, induire que nous aurions traduit -donc importé- notre expression de la langue anglaise qui en serait, de ce fait, l’inventeur, God ? Là je m’insurge. Kif-kif pour l’image de "marins" qui leur colle à la peau, moi qui les ai vus merdouiller tant et plus dans les manœuvres de port... Perfide Albion ! 
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 00h13 : Tiens, je me trouve justement aux côtés de l’oncle Sigmund (q...
Patience, Hermes : il est encore tôt dans la journée. Ne désespérons point que notre cerise se barre très vite en couille...
Lorsque tous les winches sont en charge, je dis à l’équipier au pied de mât :
"arise sur le guindeau".
L’amiral
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 00h23 : COUP DE SEMONCE DE L’AMIRAUTÉ Cette expression n’est qu&rsqu...
Ah l’Amiral pas chauve-hein ! Mais c’est que leur "cherry" * il est pas si anglais que ça, il l’ont emprunté aux normands "cherise", alors considérons que c’est un emprunt à longue échéanche ! D’ailleurs "cherry on the cake" n’est pas autant, si ce n’est pas du tout, employé que "icing on the cake"

* A ne pas confondre avec le Sherry (qui n’a rien à envier au Cherry, puisque lui aussi vient de Xéres) ! Ah ces anglais c’est pas pour rien que c’est des rois...
Au prix où sont les cerises je comprends qu’on n’en met qu’une et bien souvent coupée en deux !!
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 02h27 : Ah l’Amiral pas chauve-hein ! Mais c’est que leur "cherry" * il...
La cerise sur le gateau :

- Le rateau sucé la grise
- Ce Gauss rieur a la télé
- Ce taureau-là les grise
- La guêtre sucre à l’aise
- Le Grec est là, au suaire
- Serguei rate la clause
- Raul, ligué, sera ascète
- L’escalier est rue Agua
- La garce a tué Lessieur
- Truc réessaie la Gaule
- Alliage ruse sécateur
- Ce Trial assure l’augée
- Arare sue, s’agite le cul

Anna Gramme
les explications de G. Planelles sont excellentes; ancien prof d’anglais à la retaite, habitué à l’évolution des deux langues, j’ai constaté que cette expression a été traduite pour la 1° fois en français par un journaliste télé de la 2 à propos d’un reportagela sur le prince rainier de monaco il y a au moins une trentaine d’années; autrefois on était supporter mais on soutenait une équipe et on ne supportait pas le parti-pris de l’arbitre; il faut certes défendre sa langue, mais les langues sont vivantes et les échanges peuvent l’enrichir; le mot fraçais tonnelle a donné l’anglais tunnel que nous avons repris; de même l’anglais a pris notre "entrevue" pouren faire "interview, mot que nous avons repris; différence de styleentre comédie musicale et opérette; etc. J’arrête mon baratin! A+
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 07h54 : les explications de G. Planelles sont excellentes; ancien prof d’anglais &...
Honni soit qui mal y pense ! 
Avez-vou vu, le nouveau chapeau de Zozo?

Ah, oh, pardon...
Avez-vous vu les exemples donnés par notre Godemichou adoré: la banque, les caisses de retraite, le système monétaire européen,... tous choisis dans les milieux des gros saouls sous...
Y aurait-il anguille sous roche? Nous montrerait-il enfin son vrai visage? Quels bas(ic) instincts grégaires se cachent sous ce visage angélique, que dis-je, divin?

Vous le saurez en suivant nos épisodes futurs..
Ca va bouillir....
Aujourd’hui, soirée cinéma X:
la débauche au couvent: Soeur Ise sur le gars tôt.
réponse à . file_au_logis le 01/06/2007 à 08h43 : Avez-vou vu, le nouveau chapeau de Zozo? Ah, oh, pardon... Avez-vous vu les exe...
Salut Filou ! Allez, fais un effort : dis-nous comment qu’elle dit l’expression du jour, l’aut’ riche...
J’ai connu une nonne, à Millevaches : c’était la soeur Lise sur le plateau.

N’avais point encore lu Filou 11... Je n’aimerais point que l’on m’accuse de plagiat.
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 00h13 : Tiens, je me trouve justement aux côtés de l’oncle Sigmund (q...
Pourquoi se contenter d’un quand on peut en avoir deux (sur cette page) ?

@koskos
God n’est pas God pour rien !
Comment dit-on "Koskos" avec l’accent anglais ?

En plus de rendre la pâtisserie appétissante, la cerise parachève l’oeuvre pâtissière bien montée. C’est tout un art de la déposer sans écraser l’édifice qui la supporte. A qui sera-t-elle destinée ? Moins prétentieuse que la pomme de Pâris, elle suscitera peut-être l’envie, mais sûrement pas la discorde.
réponse à . syanne le 01/06/2007 à 08h49 : J’ai connu une nonne, à Millevaches : c’était la ...
Meuh non...
Le petit détail final qui parfait une réalisation.
pour un gros détail qui parfait une réalisation on dit : le gateau sous la cerise
réponse à . momolala le 01/06/2007 à 08h53 : Pourquoi se contenter d’un quand on peut en avoir deux (sur cette page)&nb...
l’oeuvre pâtissière bien montée
Eh bien eh bien, Momolala... On se lâche ? Gourmande, va ! 
MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ :

Le cerise sur le gateau des marins s’appelle la pomme de mât. A chacun son fruit (de mer) !
de Mm Y s’agitant sur le vieux Mr Z, dans ce film X , on peut dire qu’elle est " la cerise sur le gâteux "
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 07h54 : les explications de G. Planelles sont excellentes; ancien prof d’anglais &...
G.Planelles ? C’est qui ça ? Qui ose dévoiler mon pseudo sur cette terre ?
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 02h27 : Ah l’Amiral pas chauve-hein ! Mais c’est que leur "cherry" * il...
Le "pas du tout" est quand même un peu abusif.
"cherry on the cake" : 73500 occurrences sur Google.
"icing on the cake" : 1 270 000.
Est-ce que 5,8% est égal à rien, je vous le demande ?
En taux de placement, par les temps actuels, certainement pas.
réponse à . chirstian le 01/06/2007 à 09h06 : de Mm Y s’agitant sur le vieux Mr Z, dans ce film X , on peut dire qu&rsq...
Tiens, tu l’as vu aussi, celui-là ? Scénario béton et répliques en or, n’est-ce pas. Je me souviens de celles-ci, en particulier :

Mme Y : - Attention, là, tu me mords à mort, amore !
M. Z : - C’est pas moi, c’est mon dentier. J’ai ta cerise prise dans le râteau.
réponse à . God le 01/06/2007 à 09h31 : Le "pas du tout" est quand même un peu abusif. "cherry on the cake" :...
N’exagérons rien, God : 5,79%, arrondi supérieur. Tu es comme mon banquier, toi !
Tiens, pour une fois, mon bandeau Google réagit ! Pour kiki les trois clics (Gâteau au chocolat, Mon gâteau Croustipate, La banane) ?
D’habitude, il est inerte d’un jour à l’autre, l’enfariné... Ce doit être le sujet culturel du jour qui veut ça...

Rajout : les recettes pleuvent ! J’en profite (c’est mon rôle) pour m’en goinfrer !
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 06h07 : Au prix où sont les cerises je comprends qu’on n’en met qu&rs...
si c’est pas une cerise confite...
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 08h57 : l’oeuvre pâtissière bien montéeEh bien eh bien, Momola...
Faut bien qu’é fasse sa rééducation la pôv Momo non ?
QUESTION :

Peut-on rapprocher "une couille dans le potage" de l’expression du jour ?
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 10h23 : Faut bien qu’é fasse sa rééducation la pôv Momo...
Toutafé toutafé
@ eureka: je ne suis pas d’accord avec tes expressions "d’ailleurs" allemandes.
Le point sur le i fait référence à la prècision jusqu’au dernier détail d’une explication, d’une argumentation, p.ex. le parachèvement jusqu’au dernier détail d’une expression, tandis que la cerise sur le gâteau donne plutôt l’idée de la dernière touche esthétique.
Résumns-nous:
Le point sur le i fait référence à la précision, la cerise fait référence à la beauté.
réponse à . God le 01/06/2007 à 09h28 : G.Planelles ? C’est qui ça ? Qui ose dévoiler mon ...
C’est un comble ! la cerise sur le gâteau quoi !
Moi je trouve au contraire que c’est un bon exemple pour ce sens de l’expression et il a fallu que ça tombe sur toi...Remarque c’est normal t’en es bien à l’origine non ?
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 10h24 : QUESTION : Peut-on rapprocher "une couille dans le potage" de l’expr...
oui, si elle surnage...
réponse à . God le 01/06/2007 à 09h28 : G.Planelles ? C’est qui ça ? Qui ose dévoiler mon ...
voir le bandeau noir, tout en bas... A moins que tu n’aies le bandeau sur l’oeil...
Pirate, va!
réponse à . file_au_logis le 01/06/2007 à 10h30 : @ eureka: je ne suis pas d’accord avec tes expressions "d’ailleurs" ...
Quelque soit la précision mon ami, c’est toujours beau...du moment que c’est un avantage supplémentaire
Et puis la cerise ne fait pas forcément référence à la beauté, ne t’en déplaise, surtout si elle utilisée dans le 3è sens évoqué plus haut ! Et puis les allemands ont le droit d’utiliser leur point ou le jaune de leur oeuf en "letzer schliff" comme les français leur cerise ! Na
Si tu t’étais déjà baigné à poil (pas nécessairement dans du potage), tu saurais qu’en effet...
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 10h33 : Quelque soit la précision mon ami, c’est toujours beau...du moment ...
Bon, là, je suis retourné faire un tout en haut, rubrique "ailleurs". Et mon coup de semonce_2 demeure vrai, jusqu’à plus ample informé.
Cela dit, mon Eureka d’amour, chuis d’accord avé le Filou : les points sur les "i" ont un sens bien différent de ce dont au sujet duquel on cause, ce jour d’hui.
Sherry Sorry...
Salut les petits loups.
Après un week-end prolongé à Verdun pourri par le temps,l’em....de service ,la cerise du gateau je l’ai trouvé nageant dans mes congélateurs qui avaient fondus comme neige au soleil,cause un gros orage qui a tout fait sauter.
Recette : vous prenez une boutanche de liqueur de cerise par le goulot, et la portez au-dessus de votre tête, en un geste de menace sans équivoque.
Vous avez alors un Cherry brandi.
A servir frais.

Mention légale : l’abus de chéries ne peut nuire à votre santé.
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 10h41 : Bon, là, je suis retourné faire un tout en haut, rubrique "ailleur...
D’abord voir (33). Un traduction littérale qu’il ne faut pas confondre avec le "mettre le point sur le i" français
letzer Schliff • Punkt auf dem i • Tüpfelchen auf dem i : amélioration finale, dernière touche
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 10h33 : Quelque soit la précision mon ami, c’est toujours beau...du moment ...
Bouhouhou, elle me gronde... 
Et pourtant, de même qu’en francais, "mettre les points sur les i" n’a pas la même signification que "mettre une cerise sur le gâteau", de même en allemand "das Tüpfchen auf dem i" n’a pas la même signification que "Die Kirsche auf die Torte".
Ais-je bien mis les points sur les i, ici? Me suis-je bien fait comprendre? Re-na!  
réponse à . louisann le 01/06/2007 à 10h45 : Salut les petits loups. Après un week-end prolongé à Verdun...
Tu devrais faire un tour chez GROUPELECTR, Eugène.
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 10h53 : D’abord voir (33). Un traduction littérale qu’il ne faut pas...
A la lueur de ma faible connaissance, il me semble que "das Tüpfchen auf dem i" s’emploie exactement dans le même sens qu’en français, à la seule différence que nos cousins Germains utilisent le singulier, et nous le pluriel (car nous sommes plus pragmatiques. Euh...).
Me trompé-je, Filou ?
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 10h53 : D’abord voir (33). Un traduction littérale qu’il ne faut pas...
T’as raison pour le "Letzter Schliff", c’est une expression d’allure générale. C’est la "Touche finale" francaise. C’est - en traduction littérale - le dernier polissage, la finition de la finition, quelque soit l’acception du terme...

Peut-être qu’en Poméranie du Sud, voire du Centre-Sud (à gauche en entrant), on utilise l’un pour l’autre, mais pas-z-ici!
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 11h04 : A la lueur de ma faible connaissance, il me semble que "das Tüpfchen auf de...
Oui, c’est (à peu près) le même sens (qui n’est pas nécéssairement j’ire à toire), sauf peut-être issy-Oulah! (voir 42, et pas seulement l’été)
réponse à . louisann le 01/06/2007 à 10h45 : Salut les petits loups. Après un week-end prolongé à Verdun...
Dites-moi, les belges féminines, là, vous le faites exprès, ou quoi? La Jon qui se fait vider sa vésicule son véhicule régulièrement, La Louisann et son scooter magique qui se prend une dégelée, ... Mident (elle ne l’a pas dit, mais on le comprend rien qu’à lire son pseudo) qui doit régulièrement aller voir son mécanicien-dentiste, ...
réponse à . file_au_logis le 01/06/2007 à 11h07 : T’as raison pour le "Letzter Schliff", c’est une expression d’...
Remarque de grand-mère grammaire (pour les puristes) : le raccourci "quelque" suivi d’un verbe conjugué à la troisième personne, singulier ou pluriel, du subjontif présent, est vide de sens, bien que cette faute se répande hélas un peu partout, dans les medias et la pratique courante.
Ainsi, quelles que soient les réactions encourues, et quelque volée de bois vert que je puisse ramasser, je persiste et je cygne signe. 
réponse à . file_au_logis le 01/06/2007 à 10h54 : Bouhouhou, elle me gronde...  Et pourtant, de même qu’en franca...
J’aime bien la manière qu’a Michel Fugain de mettre les points sur les i des cerises de Jean-Baptiste Clément sur cette page.
réponse à . momolala le 01/06/2007 à 08h53 : Pourquoi se contenter d’un quand on peut en avoir deux (sur cette page)&nb...
Pourquoi se contenter d’un quand on peut en avoir deux
à l’école, on m’a toujours appris que 2 moitiés, ça faisait 1 ... alors 2 demi cerises ... ne font qu’une cerise sur tes 2 gâteaux ... celle-ci est confite ...
L’expression ne précise pas de quelle cerise il s’agit ! ce n’est pas la même chose si c’est une griotte, un coeur de pigeon, une Montmorency ou une bigarreau ! et que dire si c’est une "guigne" ??
un gâteau, c’est une "aubaine", c’est du "nanan" mais avec une "guigne" ... ça doit porter la "poisse" ! )
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 11h16 : Remarque de grand-mère grammaire (pour les puristes) : le raccourci ...
merci, ô LPP . Je suis -z-honteux. Faire une fôte pareille...   
Tu as mille fois faison. Quelles que furent mes motivations secrètes, je n’avais en aucun cas le droit d’utiliser quelque raccourci peu banal et très bancal.
réponse à . file_au_logis le 01/06/2007 à 10h30 : @ eureka: je ne suis pas d’accord avec tes expressions "d’ailleurs" ...
"la cerise fait référence à la beauté".

Oui et même au-delà : L’érotisme ! (la queue de la cerise...etc)
La cerise a pour elle, la symbolique du sang donc par extension la vie et la mort, elle est donc la passion même. Nos grands-mères portaient des cerises sur leurs chapeaux pour quels résultats en matière de séduction ? Ca, je ne le sais pas… Il faudrait compulser les carnets de bal avec les annotations qui allaient avec
réponse à . louisann le 01/06/2007 à 10h45 : Salut les petits loups. Après un week-end prolongé à Verdun...
« Après un week-end prolongé à Verdun pourri par le temps »

Quelle idée d’aller au front en scooter Louisann ? De plus, la guerre est terminée depuis des lustres…
« La crise sur le fardeau » semble être le résumé de ton ouiquinde. Si tu avais demandé à Chirstian, il t’aurait tiré... de l’ornière en trois quatre coups de pelles bien roulées… 
réponse à . file_au_logis le 01/06/2007 à 10h54 : Bouhouhou, elle me gronde...  Et pourtant, de même qu’en franca...
je tiens à confirmer qu’en français, le point sur le gâteau, n’a pas le même sens (ni d’ailleurs le même goût) que la cerise sur le i
il convient donc de distinguer das Tüpfchen auf die Torte, de "Die Kirsche auf dem "i" .
Naturellement on parle ici d’un "i" français (allemand à la rigueur), parce que avec un "i" grec , avec l’expression : le point sur le i , tu peux toujours aller te faire voir !... Par contre, pas d’objection à prendre des cerises grecques. Ou des olives.
C’est juste pour faire avancer le schimibiliibimi ...
réponse à . louisann le 01/06/2007 à 10h45 : Salut les petits loups. Après un week-end prolongé à Verdun...
ma pauvre Louisann ! Mais tout ça n’est pas grave - bien qu’un peu contrariant. Normalement les congelos sont bien helmétiques, ça n’a pas du couler à l’extérieur. Donc tu n’as qu’a rebrancher et tout va être recongelé. Même pas besoin de nettoyer ! Après, cerise sur le gateau, tu invites ta belle-mère ou quelques amis dont tu souhaites te débarasser avec un bon repas. Tu sais on exagère beaucoup toutes ces questions de chaîne du froid !
réponse à . file_au_logis le 01/06/2007 à 12h08 : merci, ô LPP . Je suis -z-honteux. Faire une fôte pareille... &...
Fatigue ? Stress au travail ? Surmenage ? Brèfle, je t’absoudrai, mon fils, dès que tu auras ingurgité trois rillons et deux pots de rillettes. Et bien noté que, quelles que fussent tes raisons, c’est toujours le subjonctif qui est employé dans cette tournure... 
Grand-mère
réponse à . chirstian le 01/06/2007 à 12h33 : ma pauvre Louisann ! Mais tout ça n’est pas grave - bien qu&rs...
Elle risque d’en jeter un… de froid lorsqu’elle ira à l’hôpital visiter tout ce p’tit monde. Ambiance glacée…
réponse à . chirstian le 01/06/2007 à 12h33 : ma pauvre Louisann ! Mais tout ça n’est pas grave - bien qu&rs...
J’ai toujours quatre chaînes du froid dans mon coffre, pour contrecarrer toute velleité de précipitation nivale (de Loire).
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 12h44 : J’ai toujours quatre chaînes du froid dans mon coffre, pour contreca...
moi je n’en ai qu’une à offrir à Louisann, mais c’est une chaîne haute fidélité.
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 10h24 : QUESTION : Peut-on rapprocher "une couille dans le potage" de l’expr...
Peut-on rapprocher "une couille dans le potage" de l’expression du jour ?
on peut rapprocher une couille de n’importe quoi ( même si c’est parfois risqué !). Par contre, s’agissant de l’expression du jour, je la rapprocherais plutôt du " clou du spectacle" .
réponse à . chirstian le 01/06/2007 à 12h49 : moi je n’en ai qu’une à offrir à Louisann, mais c&rsqu...
A placer impérativement sur la roue motrice du scooter, alors. Que sinon, c’est la pelle assurée !
réponse à . chirstian le 01/06/2007 à 12h54 : Peut-on rapprocher "une couille dans le potage" de l’expression du jour&n...
Tu veux mettre une couille au clou ? Je voudrais voir la tronche de Ma Tante !
Comme je suis en convalo et que rayon santé je bat encore de l’aile, je me trouve même moche comme un pou, le toubib m’a recommandé de me tenir à carreau et surtout de pas me presser le citron vu qu’au taf ça doit être du "ni fait ni à faire". Mais bon, comme j’ai la bosse des affaires, que j’ai la cote avec le boss et qu’on s’entend comme larrons en foire, il me mettra vite dans le bain, et je ferais fissa de reprendre du poil de la bête. Difficile de tirer son épingle du jeu quand on a des responsabilités. Y aura les uns qui tomberont des nues de me revoir et les autres qui voudront même tirer sur le pianiste. M’en tape, je m’en bat même les oeufs, chuis sourde comme un pot...quand je veux ! Comme ces derniers jours il n’a fait que pleuvoir comme vache qui pisse, alors qu’on s’attendait à un soleil de plomb, j’ai rien branlé, ouais bon foutu si vous voulez, que peut-être regarder des navets toute la journée à la tévéloche, de quoi en pleurer comme une madeleine. Ah ce que j’aimerais me faire la belle, prendre le large et mettre le voile euuuh pardon les voiles ! Quant à manger l’oreiller, c’est la cerise sur le gâteau, mais à coup sûr je ne tarderai pas à rouvrir le ban… Pan Pan !
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 07h47 : La cerise sur le gateau : - Le rateau sucé la grise - Ce Gauss rieu...
Mais comment fais-tu ? C’est excellentissime !
réponse à . Jonayla le 01/06/2007 à 13h45 : Mais comment fais-tu ? C’est excellentissime ! ...
Tu es bien la première a faire une remarque sur Anna Gramme ! Et élogieuse, de surcroît : je prends ! 
Et tiens, j’en rajoute trois, juste pour toi, en_7.
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 13h26 : Comme je suis en convalo et que rayon santé je bat encore de l’aile...
T’en as éclopé pour combien ?
réponse à . louisann le 01/06/2007 à 10h45 : Salut les petits loups. Après un week-end prolongé à Verdun...
Décidément, tu n’as pas de bol, ma belle ...
Courage, après la pluie, le beau temps (mais c’est vrai qu’il pleut un peu trop souvent par chez toi ces derniers temps ...
Bises et cerises, Marquise (c’est pour la rime)
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 12h10 : "la cerise fait référence à la beauté". Oui et m&ec...
"Oui et même au-delà : L’érotisme ! (la queue de la cerise...etc)"

Mais il est bien court, le temps des cerises ... 
réponse à . Jonayla le 01/06/2007 à 13h57 : "Oui et même au-delà : L’érotisme ! (la queu...
Et même que si c’est pour des queues de cerises, ça vaut pas le coup !
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 13h26 : Comme je suis en convalo et que rayon santé je bat encore de l’aile...
Alors là, je dis : bravo !
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 13h50 : Tu es bien la première a faire une remarque sur Anna Gramme ! Et &ea...
Merci, merci, c’est trop 
Ça y est, sont tous barrés à la sieste, God. Je voudrais pas cafter, mais quand même, hein ? Y a du relâchement, c’est sûr ! Donc, pas de trirème, ce qui constitue chaque jour la cerise sur le gateau, hmmm ?
réponse à . Jonayla le 01/06/2007 à 13h57 : "Oui et même au-delà : L’érotisme ! (la queu...
Pour ça qu’il faut se servir par grappes ou à pleines poignées… dans le panier, y plonger sa main, enfin la tienne bien entendu.
réponse à . Elpepe le 01/06/2007 à 15h20 : Ça y est, sont tous barrés à la sieste, God. Je voudrais pa...
Pour toi marin, la cerise sur le gâteau peut devenir « La Denise sur le bateau ».
Mais encore faut-il connaître une Denise… cousine de Denizot/Denizeau sur le Canal +.
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 15h25 : Pour toi marin, la cerise sur le gâteau peut devenir « La Denis...
C’est mieux que la Venise sur le radeau !
réponse à . chirstian le 01/06/2007 à 12h33 : ma pauvre Louisann ! Mais tout ça n’est pas grave - bien qu&rs...
La belle mère a rendu l’ame il y a quelques années,et il parait quelle était sympa,par contre j’ai gardé le fils et là !!!!!!c’est vrai que je recongèlerais bien quelques trucs,histoire de rigoler un peu!!!!
Coté amis j’en ai pas dont je veux me débarrasser,et les ennemis ignorance totale !

@Jon; bises à toi aussi et à tes petiots.
Le 72 te va si bien... 

Sur la Gondole… de chez Nat & Découv…., chaîne de magasins écologiques, ils vendraient des coussins garnis de noyaux de cerises. Il faut tout d’abord mettre le coussin aux micro-ondes (3 minutes/600 watts) car les noyaux de cerises absorbent très bien la chaleur comme le froid d’ailleurs… Ensuite, ce coussin, ben, vous le mettez sous vos cervicales ou ailleurs et vos douleurs seraient, paraît-il, amoindries. Qui a testé ?

Cerise sur le gâteau, vous pouvez aussi le mettre au congélateur pour ensuite faire poche de glace. Tout ça donne « Cerises sur le tapis roulant de la caisse ». Pantois je suis.
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 16h07 : Le 72 te va si bien...  Sur la Gondole… de chez Nat & Découv….,...
MOI;et ça marche .
Et pourquoi pas la balise sur le poteau tant qu’on y est ?
réponse à . file_au_logis le 01/06/2007 à 11h13 : Dites-moi, les belges féminines, là, vous le faites exprès,...
Lors du choix de mon pseudo, le rapprochement avec les dents ne m’a pas effleuré une seconde. Ca n’a rien, mais alors rien de rien à voir, ni de près ni de loin, avec mon dentiste. Je l’ai sous ma grosse dent celui-là mais pas pour une cerise ni une queue de cerise !
réponse à . eureka le 01/06/2007 à 13h26 : Comme je suis en convalo et que rayon santé je bat encore de l’aile...
j’ai dû me porter la "guigne" avec mon commentaire ! Depuis 13 h.30, heure à laquelle je voulais lancer des fleurs à Euréka pour sa prouesse (digne d’égaler un Chirstian en super-forme...) et 17 h. pas moyen d’accéder à Expressio : ERREUR ...pas de serveur (alors que les autres sites se laissaient facilement visiter ... y’en a 1 qui a dû cracher son noyau dans les rouages !
réponse à . mident le 01/06/2007 à 16h37 : Et pourquoi pas la balise sur le poteau tant qu’on y est ?...
Comment ? La valise sur le chameau ?
Et la Tamise sous le bateau ?
Avec la chemise sur le paletot.
résumons : nous avons donc un gâteau succulent , léger, fondant , une crême d’extase dans un velouté de douceur.
Bon.
On y met une cerise. (s’iol n’y en a qu’une ,on appelle ça un clafouto)
Résultat : vous vous pêtez les dents sur le noyau.
Vous êtes légitimement furieux et vous vous écriez donc : "cest la cerise sur le gâteau" exprimant ainsi votre déception. Le sens n’est donc pas du tout celui qui fut annoncé dès potron minet (God est un patron minet: chat est vrai,non ?) , mais bien celui de : "la cerise qui a du plomb dans l’aile", ou de "le gâteau qui bat de l’aile " ou de nombreuses autres expressions qui expriment bien ce qu’elle ne veulent pas dire.
Il fallait le dire.
Je l’ai dit.
Bon, les djeunes : Pépé va rejoindre BB, pour faire les courses du ouiquinde. Qu’est-ce qu’on mange ? non, ni cerises, ni gateaux. Un petit filet mignon à l’aigre-douce, tiens, ce soir. Qu’en dites, vous ?
Allez, bonne nuit, les gosses ! Les doigts sur les cerises.
Je suis surpris que la trirème journalière n’ait point été trouvée, alors qu’elle est d’une évidente simplicité !
Comment les Anglais appellent le truc ridicule que les marins français mettent sur la tête ?... Le « cake ».
L’expression française : « tronche de cake » vient de là, bien sûr !
Comme les marins anglais sont d’un naturel moqueur, quand ils virent débarquer pour la première fois des matelots français affublés du béret avec le pompon rouge, ils s’écrièrent : « Wah ! they have a cherry on their cakes ».
C’est bien plus tard que les Français, remarquablement nuls en anglais, comprirent que cela voulait dire qu’ils avaient une « cerise sur le gâteau ».
L’expression d’origine est bien anglaise et maritime...
Plus tard les marins français l’ont reprise à leur compte dans l’expression : « Ah, ben ça, c’est le pompon ! »
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 20h17 : Je suis surpris que la trirème journalière n’ait point &eacu...
Bien vu ! Ca tient la route du rhum cette explication...
Toujours cake chose à dire les Anglais.

Hey, Bono, ta bande, elle est où ? C’est que ta récompense, elle ne va être que pour toi, inutile de la partager avec d’autres... 
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 00h13 : Tiens, je me trouve justement aux côtés de l’oncle Sigmund (q...
…la cerise au milieu d’un glaçage est à coup sûr conçue pour éveiller des instincts primaires et appater ces pauvres humains en mal de mamelles. …

Sans vouloir ajouter de la confusion ni de la couleur rouge, ce n’est plus l’expresion la cerise sur le gateau que l’on explique ainsi mais l’expression "Aller aux fraises…" qui siginifie draguer en référence aux charmants mamelons.
réponse à . flexique le 02/06/2007 à 15h34 : …la cerise au milieu d’un glaçage est à coup sûr con...
"aller aux fraises" comme tu dis, se fait lorsque les charmants mamelons "ramènent leurs fraises" alors?
réponse à . <inconnu> le 01/06/2007 à 20h17 : Je suis surpris que la trirème journalière n’ait point &eacu...
Ah ben là, oui, évidemment ! A toi la trirème du jour ! Et encore bravo... 
Le bouquet ? Pas si ironique que ça !

Dans les Ardennes, quand on rentrait les foins, on signalait la dernière charrette par un bouquet de fleurs. Dans certains villages, ce bouquet là s’appelait douquet, allez savoir pourquoi !
Maintenant, quand on refait un toit, un carrelage, etc., quand on pose la dernière pièce, on dit qu’on pose le bouquet.
Z’ont griotté toutes les cerises, les voisins du d’ssus... Z’ont pas laissé le moindre morceau de merise sur les noyaux !
Mignon, allons voir si la chose
Qui ce matin avait déclose
De vos chausses les aiguillettes
A point perdu cette vesprée
Sa vigueur de la matinée
Lorsque vous me contiez fleurette.

Las ! Voyez, comme le rat bout gris,
Mignon, si votre berlingot
Las ! se rit sur le gars tôt
Il laisse le soir ses beautez cheoir !

(Ah là là ! la plume m’en était tombée de la main)
réponse à . DiwanC le 20/04/2011 à 04h30 : Z’ont griotté toutes les cerises, les voisins du d’ssus... Z&...
C’est bien ce que je dis. Que veux-tu faire avec des noyaux secs, secs, secs... 
Possible avatar de cette expression : la Cerise Sur le Gâteau, plus usitée sous l’abréviation CSG...
La cerise sur le gâteau: ben, c’est pas de la tarte!
"La cerise" est aussi le titre d’ un roman d’ Alphonse Boudard, qui, après une guerre assez glorieuse (il choisit la Résistance), fut monte-en-l’ air jusqu’ au moment où, atteint de tuberculose, il fut hospitalisé... et commença à écrire. Des romans d’ abord, des pièces de théatre aussi, des dialogues poour le cinéma... Sa "cerise", c’ est la poisse. Elle n’ est venue sur le gâteau qu’ après son succès et quelques prix littéraires !(Qui lui ont permis de vivre honnêtement).
Quant à la "Cerisaie", de Tchékov, c’ est le sort d’ une propriété en faillite, et des membres de la famille qui veulent la vendre... ou pas. Tout sauf la cerise sur le gâteau pour ces âmes torturées. Mais, pour nous, du beau théatre.
quand on passe une superbe soirée en draguant comme un malade, on espère avoir en prime la nana l’ananas sur le gâteau.
Le comble, le bouquet (ironiquement).
au resto : et, cerise sur le gâteau, y en avait plus ! 
Un gâteau sans cerise, c’est un gâteau à la noix.
réponse à . momolala le 20/04/2011 à 06h56 : Mignon, allons voir si la chose Qui ce matin avait déclose De vos chausse...
Mignon... sous cette forme cela me fait penser à Henri, troisième du nom, à l’ assassinat du duc de Guise, et à son sang rouge cerise (à moins que les cerises ne soient rouge sang....)
réponse à . chirstian le 20/04/2011 à 09h32 : quand on passe une superbe soirée en draguant comme un malade, on esp&egr...
Avec ou sans plumet ?
je crois l’avoir déjà racontée ici, mais je ne peux pas m’en empêcher ! Un ami -VRP en meubles- arrive à Milan pour un Salon. Il loue une petite Fiat 500 et arrime péniblement deux valises sur le toit. Sur l’autoroute les sandows pètent, les valises tombent. Le temps d’arrêter sa voiture et de courir vers le point de chute, 3 voitures se sont déjà arrêtées et quand il arrive il ne reste que les valises vides.
Cerise sur le gâteau : il retourne vers sa voiture ... pour la voir démarrer, et il se retrouve comme un c...* sans rien d’autre que ses 2 valises vides.
*c... pour cerise, naturellement !
C’est pour rappeler que l’expression vient de l’anglais qu’on dit à sa femme: - tu as mis la cerise sur le gâteau, ma "cherry".
l’alcool c’est la cirrhose sur le gâte eau.
Perdu dans la forêt

Il me vint un jour l’idée, étant friand de bolets
de m’enfoncer, avec mon panier, dans la proche forêt.
Ce beau matin de mai, les bolets n’aparaissant point,
je me vis tourner en rond, et m’éloigner de tout point...
En fait, je commençais à être mi-figue, mi-raisin
en plus, j’étais, n’ayant pris qu quelques pruneaux, à jeun.
J’étais perdu et la faim me tenaillait, en somme
j’étais sur le point de tomber dans les pommes.
Je dé- passe tecks et autres arbres au choix,
même pas un noyer, que des arbres à la noix.
Je rase les mûres, mais avec l’épine, je l’ai dans le dos.
Vraiment pas envie de me fendre la poire, c’était pas rigolo.
D’autant plus que, bredouille, j’étais venu pour des prunes.
Le temps passait et la faim et la peur ne faisaient qu’une;
je me voyais dans une impasse, sans solution...
Heureusement, j’aperçus un brave bûcheron,
et si aujourd’hui je ramène ma fraise,
c’est bien parce qu’il me mit sur la bonne adresse.
En tout cas ce ne fut pas un jour à mettre la cerise sur le gâteau!
À cette datte, j’aurais mieux fait d’aller à la pêche au barbeau.
réponse à . mitzi50 le 20/04/2011 à 09h25 : "La cerise" est aussi le titre d’ un roman d’ Alphonse Boudard, qui,...
...après une guerre assez glorieuse...
Euh...  « glorieuse » ? Tu es sûre ? N’est-ce pas un petit peu excessif ? Relis Les Combattants du petit bonheur.
Filo ! c’est l’heure ! Tu nous invites tous chez Marceeeeel, comme d’habitude ?
Apporte aussi les gâteaux, mon Joli ; nous arrivons avec la cerise ! 
Ici, tous les jours, on trouve la cerise sur Expressio !
Après un tel coup de cirage sur les mules de God, devrais pas être collée samedi. 
réponse à . joseta le 20/04/2011 à 12h01 : Perdu dans la forêt Il me vint un jour l’idée, étant ...
décidément tu as la banane aujourd’hui !
réponse à . DiwanC le 20/04/2011 à 12h29 : ...après une guerre assez glorieuse...Euh...  « glorieuse »...
En ce qui le concerne il n’ a pas choisi la collaboration. Ceci dit aucune guerre n’ est réellement glorieuse, j’ en conviens. Donc, celle qu’ il a faite non plus ! D’ autant plus qu’ il y avait, en France, plus de jeunes inexpérimentés que de combattants efficaces (et, par conséquent, beaucoup d’ entre eux se sont fait massacrer. L’ historien Marc Ferro, que j’ ai assez bien connu, avait moins de 20 ans quand il s’ est retrouvé dans le Vercors...Lui a survécu, pas d’ autres). Par contre, il y a un certain accent de vérité dans ce récit. Peut-être est-ce pour cela qu’ il a reçu le "Renaudot" ?
Si Joseta vous propose la cereza sur le gato, n’essayez pas de manger le gato.
réponse à . mickeylange le 20/04/2011 à 14h49 : Si Joseta vous propose la cereza sur le gato, n’essayez pas de manger le g...
en espagnol, on ne dit pas cereza mais chorizo. M’enfin quoi !
@ 110 et 111
Je vois que j’ai des camarades versés sur la cuisine espagnole. Seraient-ils des hommes-sandwiches?
réponse à . mitzi50 le 20/04/2011 à 09h25 : "La cerise" est aussi le titre d’ un roman d’ Alphonse Boudard, qui,...
Sa "cerise", c’ est la poisse

Ben oui, la vraie cerise, c’est la guigne, bien qu’on essaye de nous faire prendre les bigarreaux pour des cerises et nos vessies pour des lanternes.
réponse à . <inconnu> le 26/06/2007 à 19h01 : Le bouquet ? Pas si ironique que ça ! Dans les Ardennes, quand...
Dans ma "Picardie du Sud", c’était la dernière charrette de paille de blé qui indiquait la fin des moissons (et des souffrances associées) qui était signalée par un bouquet.
Vu qu’on est en France, il fallait y mettre des bleuets, des marguerites et des coquelicots pour avoir les trois couleurs nationales.
les pays anglo-saxons

Des pays anglophones, j’en connais plusieurs, "des" pays anglo-saxons, je n’en vois qu’un.
Les Z’tats et le Canada sont peut-être irlando-italo-afro-polono-amérindiens, mais sans doute pas anglo-saxons.
réponse à . mitzi50 le 20/04/2011 à 14h37 : En ce qui le concerne il n’ a pas choisi la collaboration. Ceci dit aucune...
En ce qui le concerne il n’ a pas choisi la collaboration.

ll dit lui-même que - plus que la collaboration ou la résistance - il a choisi les copains entre ceux qui croyaient en Déat et ceux qui n’y croyaient pas ; il a penché du bon côté... une chance !

Sa « glorieuse » résistance, il en parle ainsi : Quand on était très jeune et qu’on piquait des vélos, la guerre, c’était excitant, le maquis c’était l’aventure, la castagne, le pied. Il écrit aussi : Longtemps j’ai préféré m’abstenir de raconter ce genre d’opération... (attaque d’une mairie le jour de la distribution des tickets de pain) ça me paraissait si peu glorieux que j’avais comme une sorte de honte. [...] Je ne me suis pas rendu compte que j’y faisais mes classes de malfrat. Tout ça ressemble plus à de la guerilla qu’à de hauts faits.

On n’a pas lu le même livre, comme dirait syanne. Mais peu importe !

Bon... j’arrête de parler du cher Alphonse ! Sinon, je vais vider l’encrier (à part La Méthode à Mimile, je crois que j’ai lu tous ses bouquins) et risquerais d’être collée samedi ! Et il n’y aura personne pour m’apporter des gâteaux avec ou sans cerise !
réponse à . mickeylange le 20/04/2011 à 14h49 : Si Joseta vous propose la cereza sur le gato, n’essayez pas de manger le g...
Miaou ! 
Pronoms démonstratif
Début de "risette"
Amer
Article défini
Jeune homme en argot
De bonne heure

Ne me remerciez pas pour cette énigme. Mes neurones sont raplapla comme le gâteau sous la cerise...
réponse à . <inconnu> le 20/04/2011 à 16h44 : Pronoms démonstratif Début de "risette" Amer Article défini...
J’ai trouvé la réponse à ton énigme ! C’est : Dommage qu’on n’ait plus de farine parce que si on avait des cerises, on ferait un clafoutis !
J’ai demandé à mon pâtissier d’évaluer le prix d’un gâteau. Celui-ci m’a remis une note d’un gâteau à la cerise à haut devis.
réponse à . chirstian le 20/04/2011 à 15h23 : en espagnol, on ne dit pas cereza mais chorizo. M’enfin quoi !...
en espagnol, on ne dit pas cereza mais chorizo. M’enfin quoi !
Comme dans la chanson "chorizo mi corazòn" ?
Si on avait un éditeur de... non rien sinon sa Dvinité va encore dire que je ramène ma fraise.
Comme le dit Germaine (qui est folle de la messe) le sermon c’est la cerise sur le catho.
Un baba au rhum ?
réponse à . mickeylange le 20/04/2011 à 18h49 : Comme le dit Germaine (qui est folle de la messe) le sermon c’est la ceris...
Y a pas que de la messe qu’elle est folle, la Germaine... mais c’est pas une raison pour le crier sur tous les clochers !
Je connaissais un boucher qui couronnait le gâteau de deux morceaux de viande. Il appelait ça: le bi-garrot sur le gâteau.
réponse à . DiwanC le 20/04/2011 à 16h33 : En ce qui le concerne il n’ a pas choisi la collaboration. ll dit lui-m&e...
Nous avons lu le même livre, mais peut-être pas avec la même indulgence pour ce qui était alors une mentalité de gosse, qu’ il n’ a pas été seul à avoir.
En tout cas, les gâteaux, c’ est possible. Pour les cerises il va falloir attendre un peu, elles ne sont pas encore mûres.....
Et qu’est-ce ça donne un pur Lord anglais appartenant à la dynastie Hease, qui tombe sur un vieux shnock ?
C’est Sir Hease sur le gâteux ...
réponse à . DiwanC le 20/04/2011 à 12h34 : Filo ! c’est l’heure ! Tu nous invites tous chez Marceeeee...
Filo ! c’est l’heure ! Tu nous invites tous chez Marceeeeel, comme d’habitude ?
Hélas, hélas, trois fois hélas!
Sœur Ise (voir les épisodes précédents) a bien essayé de monter une religieuse. Malheureusement, on ne peut parler d’une pièce montée. Même les blancs neige et le sucre: pas de Mère Ingue réussie.
Du coup, Bernaaaaard s’est senti misérable (de lapin, rien que pour toi) et - en tant que tel - il se devait d’honorer tes seins. Alors, comment te sens-tu au milieu de tous ces gâteux gâteaux?
réponse à . file_au_logis le 20/04/2011 à 20h37 : Filo ! c’est l’heure ! Tu nous invites tous chez Marceeeee...
Alors, comment te sens-tu...
Comme une vieille cerise confite dans tous les lagons bleus bus en t’attendant ! 
Georges fait allusion aux cerises dans Bécassine

A sa bouche, deux belles guignes,
Deux cerises tout à fait dignes,
Tout à fait dignes du panier
De madame de Sévigné.


..........Et puis aussi une autre chanson où il est question du temps des cerises et aujourd’hui c’est à moi de te la laisser.......

On en revient au hasard dans la parution des expressions. Avouez que là c’est difficile à croire.
Nous proposer cette expression au tout début du temps des cerises alors qu’il est si court, faut bien viser.........

Et puis s’il est court, il a pas oublié d’être cher ! Ce week end j’en ai vu à neuf € le kg........Non mais sans déc’ !

Allez, on passe au café ? J’ai fait un cake aux cerises et à midi on aura un clafoutis........
Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonner en donnant comme raison « je préfère les jeux sur TF1 ».
Euh, j’ai loupé un épisode ? Y’a eu du barouf avec lui ces derniers temps ?
réponse à . God le 14/05/2014 à 07h26 : Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonner en donnant comme raison «...
Alors ça c’est la cerise sur le gâteau !

Ben pas plus que d’habitude........Mais il se faisait rare ces temps ci..........

Bon alors bons jeux sur TF1.........Et puis c’est vrai qu’à la TV poubelle ils sont passés maîtres dans l’art de s’engueuler en public......C’est plus top.

Tu passes prendre le café ?...........
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 07h29 : Alors ça c’est la cerise sur le gâteau ! Ben pas plus q...
Tu passes prendre le café ?
Sutété très volontiers. Mais avec 4,5 heures en TGV, il va être froid (le café, pas le TGV).
réponse à . God le 14/05/2014 à 08h11 : Tu passes prendre le café ?Sutété très volontie...
Alors prends un thé, comme ça tu pourras dire:
"je prends le thé et j’y vais !".....
C’est quoi TF1 ?
DEVINETTE
Comment appelle-t-on le voilier dont le personnel est acariâtre ?
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 05h48 : Georges fait allusion aux cerises dans Bécassine A sa bouche, deux belle...
début du temps des cerises
Elles viennent de Turquie ?
Dans le "Nôôrd", il nous faudra encore attendre un mois et demi ... s’il arrête de flotter.
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 07h29 : Alors ça c’est la cerise sur le gâteau ! Ben pas plus q...
Diommage. Et comment vais-je faire maintenant pour nourrir le chien qui nettoie l’intérieur de mon écran ?

Une infidélité, ce n’est pas abandonner, c’est juste comparer. Y va p’têt revenir... 
"the cherry on the cake"

Ne pas commettre l’erreur de traduire par Ta chérie a une tronche de cake
réponse à . SyntaxTerror le 14/05/2014 à 09h51 : début du temps des cerises Elles viennent de Turquie ? Dans le "N&o...
ben oui mais nous on est dans le "Suuuuuuud"........Là est toute la différence !..
réponse à . joseta le 14/05/2014 à 09h48 : DEVINETTE Comment appelle-t-on le voilier dont le personnel est acariâtre&...
Réponse
- l’aigre yacht
réponse à . charmagnac le 14/05/2014 à 09h57 : Diommage. Et comment vais-je faire maintenant pour nourrir le chien qui nettoie ...
"Si tout le monde est nécessaire, nul n’est indispensable"

Confucius ( ou Lao-Tseu......j’sais plus ! )
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 10h19 : "Si tout le monde est nécessaire, nul n’est indispensable" Confuci...
Ni l’un, ni l’autre.

C’est un aphorisme de sinobéats,
par ailleurs faux ("Tout le monde est nécessaire (sic) ..." à moins que ce ne soit au sens où le débile l’est pour distinguer l’intelligent,ou de même que la débâcle est nécessaire pour magnifier la victoire ?)

Ach !
réponse à . God le 14/05/2014 à 07h26 : Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonner en donnant comme raison «...
Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonner
Mauvaise nouvelle, comme tous les désabonnements (sauf celui de la spécialiste de Voltaire-spécialiste de Voltaire).
Peut-être notre amis Mintaka a--t-il été impatient de voir, grâce à l’arrivée de Reverso, annoncée le 11/10/2013, de nouvelles expressions. C’est vrai que, depuis le temps, ça tourne au mauvais gag !
réponse à . deLassus le 14/05/2014 à 10h59 : Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonnerMauvaise nouvelle, comme tous le...
grâce à l’arrivée de Reverso, annoncée le 12/10/2013, de nouvelles expressions
à défaut de nouvelles expressions , il ne me semble pas qu’il avait été dit que ça serait le cas, ( oui  ? ) sur la page Reverso on peut trouver "in extenso" le texte de la page d’expressio .
exemple :
cette page
DEVINETTE
Pourquoi le fabriquant d’eau-de-vie de cerises est appelé marionnettiste ?
Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonner
Une éclipse ? et les astronomes qui n’ont rien remarqué ! tsss !
Ré-apparais Mintaka 
réponse à . saharaa le 14/05/2014 à 11h08 : grâce à l’arrivée de Reverso, annoncée le 12/10...
à défaut de nouvelles expressions , il ne me semble pas qu’il avait été dit que ça serait le cas, ( oui  ? )
OUI, et de la plume de God Soi-même !
Voir cette page, # 157.
Tour de France
La montagne c’est pas du gâteau et lasse Riis...
réponse à . saharaa le 14/05/2014 à 11h14 : Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonnerUne éclipse ? et les...
C’est Orion qui fait ceinture maintenant !
réponse à . ThanhBach le 14/05/2014 à 10h54 : Ni l’un, ni l’autre. C’est un aphorisme de sinobéats, ...
Une chose n’existe que par son contraire, comme l’exception confirme la règle. La dualité rassure, elle.
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 10h19 : "Si tout le monde est nécessaire, nul n’est indispensable" Confuci...
Mets cela sur le compte de "l’autre". Il a le dos large.
réponse à . ThanhBach le 14/05/2014 à 10h54 : Ni l’un, ni l’autre. C’est un aphorisme de sinobéats, ...
Reste à déterminer où se trouve la frontière entre débilité et intelligence.........Ach !
réponse à . deLassus le 14/05/2014 à 10h59 : Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonnerMauvaise nouvelle, comme tous le...
Ca tourne au mauvais gag........Comme tu y vas !
Du moment qu’on peut délirer qu’est ce qu’on en a à cirer que ce soit Expressio ou Reverso........?
réponse à . joseta le 14/05/2014 à 11h13 : DEVINETTE Pourquoi le fabriquant d’eau-de-vie de cerises est appelé...
Réponse
- parce qu’il fait des guignes, gnôle
réponse à . deLassus le 14/05/2014 à 11h31 : à défaut de nouvelles expressions , il ne me semble pas qu’i...
hé ho les potes !........On va pas polémiquer pour des queues de crises tout de même !
réponse à . charmagnac le 14/05/2014 à 11h42 : Mets cela sur le compte de "l’autre". Il a le dos large....
Il a le Do majeur, plutôt..........
Les chinois, comme ils n’ont pas de cerises, ils mettent leur ’cher riz’ sur le cake.
réponse à . deLassus le 14/05/2014 à 11h31 : à défaut de nouvelles expressions , il ne me semble pas qu’i...
An’effet ! j’avais zappé cette information ! 
les quelques contributions précédentes font l’objet d’un débat animé, .../... reverso expressio, expressions, mintaka, gags, frontières, dualité, aphorisme de sinobéats, etc etc et pendant ce temps joseta continue, imperturbable à déposer des cerises sur les gâteaux !
j’adore ! 
on pourrait faire de cette page une bande dessinée à la manière de Gotlib !
Ce serait une idée ça, le forum d’ Expressio en BD !
réponse à . saharaa le 14/05/2014 à 12h39 : les quelques contributions précédentes font l’objet d’...
imperturbable
Pas du tout ! je suis sensible à cette mauvaise nouvelle et j’aimerais qu’il revienne sur sa décision...mais j’ai son courriel pour lui exprimer mes pensées sur le sujet...
réponse à . saharaa le 14/05/2014 à 12h39 : les quelques contributions précédentes font l’objet d’...
C’est même une super idée que tu as là..........On va lancer un appel pour trouver un dessinateur..........
On a déjà Georges et God

Bon, alors qui c’est qui dessine bien ?

Dommage que je n’ai aucun talent en dessin, j’aurai bien aimer croquer mes amis expressionautes.......
réponse à . joseta le 14/05/2014 à 12h57 : imperturbable Pas du tout ! je suis sensible à cette mauvaise nouve...
Hé oui, un seul hêtre vous manque et tout est des peupliers..........
réponse à . deLassus le 14/05/2014 à 10h59 : Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonnerMauvaise nouvelle, comme tous le...
... grâce à l’arrivée de Reverso...
Es-tu de ceux qui pensent que l’herbe est toujours plus belle dans le jardin du voisin ?

Il ne me pèse pas de rester ici. On y est bien, à l’aise. Et puis, le changement... Ce sera peut-être mieux (bien que ce soit difficile, s’ pas Ta Divinité !) et on se dira : "Ah ! si on avait su, on serait parti plus tôt." Ou bien on regrettera d’avoir changé notre cheval - que certains jugent borgnes – pour un canasson aveugle. Ou bien...

Bien des "anciens" n’interviennent plus sous prétexte que le ton d’Expressio à changer. En regrettant infiniment leur absence, ça m’éneeerve ! Que ne sont-ils restés !!! God le dit souvent : "Ce forum est ce que vous en faites". Eh bien, qu’ils reviennent au lieu de nous lire derrière l’écran ! On vous voit vous savez !

S’cuse-moi deLassus, cet agacement n’est point pour toi ! Je n’ai pas bien le temps (eh oui ! les Desgrands-Lacour), je passe en coup de vent et à défaut de gâteau, de cerise, j’avais envie d’ajouter mon grain de sel.

À très plus.
réponse à . joseta le 14/05/2014 à 12h26 : Les chinois, comme ils n’ont pas de cerises, ils mettent leur ’cher ...
Et, comme ils disent, le ’cher riz’ de ’ce rizier’...
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 05h48 : Georges fait allusion aux cerises dans Bécassine A sa bouche, deux belle...
Et puis aussi une autre chanson où il est question du temps des cerises et aujourd’hui c’est à moi de te la laisser
Merci Bouba !
Mais je n’ai vraiment pas le temps de fouiller dans les bacs !
Et puis il vaut mieux que je ne dise pas tout ce que je pense du "fait" du jour !!!
Continue à bien délirer avec tous les chers amionautes ici présents. C’est l’un des très grands charmes de ce site !
À tout bientôt ! 
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 13h01 : Hé oui, un seul hêtre vous manque et tout est des peupliers...........
Oui, ça a moins de...charme ! 
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 12h01 : hé ho les potes !........On va pas polémiquer pour des queues...
des queues de crises
Toi aussi, tu vois le bout de la crise ?
réponse à . DiwanC le 14/05/2014 à 13h27 : Et puis aussi une autre chanson où il est question du temps des cerises e...
Un indice : ça parle de gai rossignol et de merle moqueur.
réponse à . SyntaxTerror le 14/05/2014 à 13h39 : des queues de crisesToi aussi, tu vois le bout de la crise ?...
........
réponse à . DiwanC le 14/05/2014 à 13h27 : Et puis aussi une autre chanson où il est question du temps des cerises e...
Il s’agit du boulevard du temps qui passe..................

fais la bise à Frédégonde D.L., c’t’une copine...........
Et parfois on croit qu’ils sont si loin alors qu’ils sont si près......
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 13h52 : Et parfois on croit qu’ils sont si loin alors qu’ils sont si pr&egra...
Houx ?
réponse à . joseta le 14/05/2014 à 12h57 : imperturbable Pas du tout ! je suis sensible à cette mauvaise nouve...
Je n’ai pas dit que tu étais insensible au départ de Mintaka mais aux discussions qui ont suivi, parmi lesquelles tes interventions s’intercalaient de façon amusante 
Pas la même chose 
Ils peuvent être des camarades de boulot par exemple.......
En décoction les queues de cerises ont une action diurfétique..........la bière aussi !
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 15h00 : En décoction les queues de cerises ont une action diurfétique........
ça dépend quelle bière. La bibine peut-être, mais pas la Chimay bleue, Môssieu 
réponse à . God le 14/05/2014 à 07h26 : Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonner en donnant comme raison «...
Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonner en donnant comme raison « je préfère les jeux sur TF1 ».
Il a le droit de se désabonner. Faut avouer ma bonne dame mon bon môôssieur, que c’est plus ce que c’était.
Depuis que Syanne, le pépé, et chirstian jouent aux jeux de TF1* la chaîne a gagné en audience ce qu’expressio a perdu.
C’est vrai que TF1 est une chaîne culturelle, ce qui attire beaucoup de monde, mais, débaucher les abonnés d’expressio c’est pas bien !
Tu dois te sentir un peu "cocu" Sa Divinité ?
Console toi des comme ça tu en retrouveras plein d’autres.
Fais quand même attention, les cornes et l’auréole ça va pas ensemble.

* TF1 ou Arte j’ai la mémoire qui flanche,
J’me souviens plus très bien
Lequel de nous deux s’est lassé,
De l’autre le premier?
Était-ce moi?
Etait-ce lui?
Était-ce donc moi ou lui?
réponse à . mickeylange le 14/05/2014 à 17h01 : Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonner en donnant comme raison «...
Depuis que Syanne, le pépé, et chirstian jouent aux jeux de TF1
Quel drôle d’amalgame !
J’ai la faiblesse (peut-être) de penser que si Elpepe n’avait pas été fauché dans la fleur de l’âge, il serait encore bien présent parmi nous.
Console toi des comme ça tu en retrouveras plein d’autres.
On les attend de pied ferme !

Il y aurait encore bien des choses à dire sur ton intervention, mais je ne veux pas monopoliser l’espace.
réponse à . charmagnac le 14/05/2014 à 16h51 : ça dépend quelle bière. La bibine peut-être, mais pas...
Bon, le café alors..........
réponse à . mickeylange le 14/05/2014 à 17h01 : Mintaka/Betelgeuse vient de se désabonner en donnant comme raison «...
Ah la la de mon temps on savait s’amuser, mon pôv’ môssieur !.........
réponse à . BOUBA le 14/05/2014 à 17h36 : Ah la la de mon temps on savait s’amuser, mon pôv’ môssi...
Ah la la de mon temps on savait s’amuser
Parles-tu d’Epressio comme d’un vieux musée,
Ou crois-tu, Boubacar, que les vieux soient usés ?
Méfie-toi, cher ami, car l’ancien est rusé !
Peut-être que là aussi on aurait pu entendre cette perle de la plus belle eau :
C’est la cerise qui cache l’iceberg.
La café belge surtout : il n’énerve pas mais pour ce qui est d’être diurétique, chapeau !
En cette période troublée rendons hommage à la commune de Paris à qui nous devons cette jolie chanson révolutionnaire que n'aurait pas désavouée Georges dont nous avons épuisé les griottes lors des parutions précédentes.....

N'oublions pas que c'est en cette même période troublée de 2014 que Mintaka nous quitta pour TF1 avant de revenir briller chez nous.....

Aujourd'hui café avec cerise sur le gâteau
réponse à . BOUBA le 26/05/2016 à 04h40 : En cette période troublée rendons hommage à la commune de P...
Bien sûr, en tant que voisins du d'ssus, on avait cité les deux chansons dans lesquelles le cher Georges "cueille" des cerises...

Plus de cerises... reste le gâteau, l'inépuisable gâteau de la Jeanne :
La Jeanne, la Jeanne,
Elle est pauvre et sa table est souvent mal servie,
Mais le peu qu'on y trouve assouvit pour la vie,
Par la façon qu'elle le donne,
Son pain ressemble à du gâteau
Et son eau à du vin comm' deux gouttes d'eau...


On se la réécoute une fois de plus ? Ça peut pas faire de mal !


Vite ! il faut le lire car
Les fleurs des cerisiers tombées
Bientôt le mai sera passé...


La vie est une cerise
La mort est un noyau
L’amour un cerisier

Jacques Prévert
Éphémérides :
Aujourd'hui, c'est la Saint Simètre.

C'est la fête des cerisiers hauts de cinq, six mètres.

Cette expression n'est qu'une traduction exacte de l'expression anglaise "the cherry on the cake" [...] dont la date d'apparition n'est, semble-t-il, pas connue.
On ne connaît pas la date d'apparition de la cerise en France.

On ne connaît pas la date d'apparition de the cherry en Perfidie.

Alors pourquoi "the cherry on the cake" ne serait-elle pas l'exacte traduction de "la cerise sur le gâteau" plutôt que "la cerise sur le gâteau" l'exacte traduction de "the cherry on the cake" ?

C'est à peu près comme l'affaire de l'œuf et de la poule. Laquelle de la cerise ou de the cherry est venue en premier ?

Il est d'autre part à peu près certain que la création de la cerise est postérieure à celle du gâteau.

Parce qu'on n'a jamais vu un pâtissier poser le gâteau sur la cerise.

À part ça on dirait que ce matin tout le monde ou presque sont grimpés dans les cerisiers de saint Simètre ou plus pour voler les cerises.

Bande de gangsters ! 
LE JEU DES MOTS CACHÉS (219) PÂTISSERIES-2
Pour les gourmands (de mon jeu, bien sûr), j'ai planqué, dans le texte ci-dessous: 25 pâtisseries . Je vous préviens,ce jeu, c'est pas de la tarte !

- Je crois sans peur de me tromper, que j'ai eu l'occasion de connaître le bar le plus cosmopolite qui puisse exister...je faisais une étude sur le tourisme pour un journal et on m'avait parlé de cet endroit.
Baigné par la Méditerranée, et au flanc de la montagne, il s'agit d'un vieux mas, un mas à fric, hein ?, il est énorme, transformé en hôtel et bar, et comme en ce moment une partie du mas s' peint, tout le monde se trouvait réuni à l'immense terrasse du bistrot...alors, micro en main, j'ai commencé à poser des questions:
- Je vois que le fard réhausse ta beauté...d'où viens-tu ?
- Je suis colombienne, de Cali...
- Si toutes les filles de Cali sont aussi jolies, il faudra que j'y aille faire un tour...
- Et toi ?
- Je ne viens pas de loin, de Saragosse...
- C'est pas l'Ebre ton fleuve ?
- Si, si...
L'ami intervint:
- Je vois que tu couves tes touristes...
- N'oublie pas que c'était mon travail...bon, je continue avec les interviews...assis dans un fauteuil, un chinois tout rond, il devait peser dans les cent cinquante kilos, dégustait un pastis en mangeant du fromage; je lui demande:
- Du brie ?
L'asiatique, en écoutant brie hoche la tête et me fait comprendre que c'est un fromage de son pays....j'insiste pas...
Le soleil chauffait à cette heure-là et je vois un type qui buvait une infusion bien chaude. Étonné, je m'approche:
- Je m'appelle Errol et je viens de New-York, seulement j'ai le cou qui me fait mal; je n'ai jamais eu le cou sain...
- Et bien, malgré tout, profite Errol de ce beau soleil !
L'ami: - Il est clair qu'avec un tour t'en as assez pour couvrir ton information pour le canard...
- Oui, mais c'est pas fini, je regardais un petit beur faire la manche, quand je vois un type, fort et noir qui avait dessiné sur un cahier une bouteille d'eau-de-vie !
- Sur un croquis,gnôle ?
- Curieux, non ? Mais en fait, il était muet le pauvre ! Je vais arrêter là, mais y'avait beacoup d'autres nationalités. Quand j'ai raconté ça à ma soeur, elle m'a dit que j'exagèrais: “vous les gars, l'êtes toujours, excessifs...”
- Nous, gars excessifs ? C'est mal nous connaître ! Heu, préviens-moi quand ce journal sortira, j'aimerai bien le feuilleter...
Challenge Pigeot aujourd'hui : une 203 de 1958 à remporter*.

Ça va-t-y les faires descendre des cerisiers ? 


* La nana rose grassouillette n'est pas incluse dans le lot. 
réponse à . joseta le 26/05/2016 à 10h54 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (219) PÂTISSERIES-2 Pour les gourmands (...
Ah t'es descendu de ton cerisier, touââ !  Et pas pour des prunes, tout plein de gâteaux à manger ! Miâââm !!!
Merci !
Celui-là, si je ne l'ai pas fait, j'en ai fait un de semblable...je le chercherai tout-à-l'heure, là, faut qu' j'aille aux commissions
réponse à . joseta le 26/05/2016 à 11h04 : Merci ! Celui-là, si je ne l'ai pas fait, j'en ai fait un ...
Je crois que j'ai 24 pâtisseries. Je pourrais même en avoir 25, mais j'en ai une gigogne... La gigogne sur le gâteau ? 

Rectification : j'ai 25 gâteaux plus un gigogne, vu qu'il y en avait un que j'avais oublié de surligner et que je viens de repâtisser ! 
réponse à . Ratanak le 26/05/2016 à 10h57 : Challenge Pigeot aujourd'hui : une 203 de 1958 à remporter*. &Ccedi...
"Il faut cueillir la cerise avec la queue. J'avais déjà du mal avec la main !"
Coluche
Au restaurant
Le serveur (en lui tendant la carte): - C'est vous qui êtes arrivé dans cette superbe voiture rouge ?
le client: - Oui, couleur cerise, cerise auto...
le serveur: - ah, bon ? cerise auto ? O.K., merci...et, qu'est-ce que vous allez prendre ?
le client (en lisant la carte): - ce risotto !
le serveur; - oui, oui, j'ai compris, mais qu'est-ce que je vous sers ?
Votre croquant se trouve dans ses chaussons, aux pommes...

1) CROISSANT (Je crois sans...)
2) BEIGNET (Baigné)
3) FLAN (flanc)
4) AFRICAIN (à fric, hein ?) [Nord de la France]
5) MASSEPAIN (mas s' peint) [Marne/Haute-Vienne]
6) FAR (fard) [Bretagne]
7) CALISSON (Cali sont) [Bouches-du-Rhône]
8) PALET BRETON (pas l'Ebre ton...)
9) COUVE [Provence]
10) OUBLIE [Marne]
11) CHINOIS [Origine: Allemane]
12) TOURON (tout rond) [Pays Basque/Languedoc-Roussillon]
13) PASTIS [Landes/Lot/Tarn-et-Garonne]
14) BRIOCHE (brie, hoche...) [Origine: Normandie]
15) COOKIE (cou qui...) [Origine: États-Unis]
16) COUSSIN (cou sain) [Rhône]
17) PROFITEROL (profite Errol)
18) ÉCLAIR (est clair)
19) TOURTE (tour t'...) [Alpes-Maritimes]
20) PETIT BEURRE (petit beur) [Loire-Atlantique]
21) FORÊT NOIRE (fort et noir) [Rhénanie/Westphalie]
22) CROQUIGNOLES (croquis, gnôle) [Loiret/Gard]
23) GALETTE (les gars l'êtes) [Pont-Aven]
24) NOUGAT (nous, gars)
25) FEUILLETÉ (feuilleter)
Voilà !
réponse à . joseta le 26/05/2016 à 18h22 : Votre croquant se trouve dans ses chaussons, aux pommes... 1) CROISSANT (Je cro...
Je n'ai lu qu'une fois, un peu vite et j'ai raté l'éclair et la tourte... Quelle tarte !
Quant à la couve, je ne connaissais.
Merci à toi ! 
L'hôtelier à un copain:
- J'ai un hôte irritable et amer qui s'est fâché avec un gars de la cuisine, et ce matin, j'ai dû les séparer: j'ai vu sauter l'aigri hôte sur le gars tôt...
Pffffffffff....excusez-moi.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La cerise sur le gâteau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?