Ne pas valoir un clou - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Ne pas valoir un clou

Ne pas valoir grand chose

Origine

C'est depuis la fin du XIXe siècle que le clou ne vaut pas tripette. On le retrouve d'ailleurs dans des expressions comme "travailler pour des clous" ou bien "gagner des clous"[1].

Bien sûr la valeur d'achat d'un clou extrêmement faible, et cela peut largement suffire à expliquer l'expression.

Mais on trouve aussi, dans les anciens dictionnaires de l'Académie française, l'expression de même sens "cela ne vaut pas un clou à soufflet" où il était question de ces clous en cuivre qui ornaient les soufflets à forge ou à cheminée, clous purement décoratifs, donc sans valeur, au moins d'usage.

[1] Au moins, ceux qui gagnent des clous peuvent, une fois rentrés chez eux, fabriquer des meubles, à condition qu'ils soient allés auparavant à la mer faire la planche.

Exemple

« L'engagement n'a rien à faire avec la comédie. Un comédien n'a pas à être engagé ; il a à se faire engager s'il est bon, et remercier s'il ne vaut pas un clou. »
Sacha Guitry

Compléments

Le français n'étant pas à une bizarrerie près, on notera pourtant que le 'clou' du spectacle en est le moment le plus important.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas valoir un clou » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear ma yeswazch kafla / haba / ما يسواش قفلة / حبة Ne valoir un bouton / grain
République tchèquecz Nestát ani zlámanou gresliNe pas valoir un sou rompu
Allemagnede Keinen Pfifferling wert seinNe pas valoir une chanterelle
États-Unisen Not worth a dimeNe vaut pas une pièce de dix cents
États-Unisen Not worth a plugged nickelNe vaut pas une pièce de cinq cents bouchée
Angleterreen Not worth a brass farthingNe vaut pas un sou en laiton
Angleterreen Not worth a button / a pin / a jotNe pas valoir un bouton / une épingle / un iota
Espagnees Eso no vale ni el trabajo de mirarloÇa ne vaut même pas le travail de le regarder
Espagnees No valer un duro.Ne pas valoir un duro (monnaie pré-euro valant 5 pesetas).
Colombiees No vale un peoNe coûte pas un pet.
Espagnees No valer una perra gordaNe pas valoir un monnaie de 10 centimes
Colombiees No vale ni un cominoIl ne vaut pas un cumin
Espagnees No vale un pimientoNe vaut pas un poivron
Espagnees No valer un clavoNe pas valoir un clou
Argentinees No valer un mangoNe pas valoir une mangue (un rond)
Canada (Québec)fr Ne pas valoir une claque
Hongriehu Egy fityinget sem ér.Cela ne vaut même pas un centime.
Italieit Non valere un fico seccoNe pas valoir une figue sèche
Italieit Non valere un'accaNe pas valoir un 'H'
Italie (Sicile)it Valìri quàntu 'n culàzzu ddi sicarèttaAvoir la valeur d'un mégot
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Geen snars waard zijnNe valoir rien du tout
Belgique (Flandre)nl Geen knip voor de neus waard zijnNe pas valoir une chiquenaude sur le nez
Pays-Basnl Geen knip voor de neus waard zijnNe pas valoir une chiquenaude sur le nez
Polognepl Nie być wartym ani groszaNe pas valoir un sou
Portugalpt Ser um zero à esquerdaÊtre un zéro à gauche
Brésilpt Não vale um centavoIl ne vaut pas un centime
Roumaniero A nu face o ceapă degeratăNe pas valoir un oignon gelé
Roumaniero A nu face doi baniNe pas valoir deux sous
Roumaniero A nu face un ban chiorNe pas valoir un sou borgne
Suèdesv Inte vara värd ett ruttet lingonNe pas valoir une airelle pourrie
Suèdesv Inte vara värd en rutten nötNe pas valoir une noix pourrie

Vos commentaires
@ Chirstian : BONNE FETE !!!!
Que cette journée te soit douce et pleine de bonheur ( les 364 autres avant le prochain douze novembre également.....) à toi qui nous régale sur ce merveilleux site, mon cher Chirstian.
Allez je te serre bien fort entre mes piquants ( qui ne valent pas un clou pour réellement piquer, mais ne le répète pas ) !  
Allez donc mettre votre Rolex au clou: vous verrez que vous n’en recevrez que des clous...
Mais pour cela, n’oubliez pas de traverser dedans*.
*: dedans: dans les clous, bien sûr! Et non pas deux dents. Qu’elles soient de la mère ou de quelqu’un d’autre...
- Allo, Maman?
- Oui?
- Ici, c’est Chloe...
- Ah, ... et ca tient?
(Les Frères Ennemis: Les Appels Téléphoniques)
Comme aurait dit le pauvre Achille Zavatta :
Ca ne vaut pas un clown !

Voir cette page
un comédien n’a pas à être engagé ; il a à se faire engager s’il est bon, et remercier s’il ne vaut pas un clou.

Et s’il est bon c’est le clou du spectacle ?
Vas comprendre quelque chose !
NI CLOU NI VIS... ça c’est un produit génial !

Jésus.
réponse à . mickeylange le 12/11/2009 à 07h56 : NI CLOU NI VIS... ça c’est un produit génial ! J&eacut...
Ni clou ni vis , ça ne vaudra jamais Ni dieu ni maître !

(Auguste Blanqui)
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 08h06 : Ni clou ni vis , ça ne vaudra jamais Ni dieu ni maître ! (Aug...
Le biclou est un clou marin (à voile et à vapeur), ou un vélo en argot.
Heu... Si on travaille plus, est-ce qu’on a plus de clous ?
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 08h08 : Heu... Si on travaille plus, est-ce qu’on a plus de clous ?...
Non mais tu seras sanctifié.

Saint Cloud
réponse à . mickeylange le 12/11/2009 à 07h56 : NI CLOU NI VIS... ça c’est un produit génial ! J&eacut...
On se moque un peu, mais j’ai trouvé ce joli conte des gens du voyage :

cette page
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 08h34 : On se moque un peu, mais j’ai trouvé ce joli conte des gens du voya...
A rapprocher de l’errance perpétuelle d’Ahasvérus ?
réponse à . Rikske le 12/11/2009 à 08h43 : A rapprocher de l’errance perpétuelle d’Ahasvérus ...
Tu m’apprends ce nom, pardon et merci.
Je n’y connais rien, mais on peut se renseigner :

cette page

D’après ce site, le mythe du Juif errant est fondé sur un autre conte. Mais à vérifier.
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 08h08 : Heu... Si on travaille plus, est-ce qu’on a plus de clous ?...
C’est la question que j’allais poser à God dont le bandeau personnel nous propose "Les mots bleus", relecture, réécriture...., des choses que nous pratiquons gratuitement ici chaque jour. Donc nous travaillons pour des clous. Contrairement aux tziganes nous pouvons être tranquilles, God n’a pas de fils à nous envoyer comme messie. Mais si l’initiateur des Mots bleus avait besoin de petites plumes agiles contre des espèces sonnantes et trébuchantes, God qui nous connaît bien pourrait se faire le nôtre auprès de celui-ci. Nous étudierions toute proposition sérieuse.
merci à toi et à Delassus qui me font découvrir cette saint Christian. Il est vrai que ce prénom terrien est assez proche du sélénite Chirstian et peut expliquer la confusion (plus difficile à faire avec vos pseudos!) . Quand je suis venu sur Terre il n’y avait pas de saint christian, ni de sainte christiane dans votre calendrier, mais seulement une sainte christine. J’avais le sentiment de ne pas valoir un clou.

c’était en réponse à Hedgehog en #2
Non mais tu seras sanctifié.
à condition de cesser de fumer la moquette !
Saint Ma-clou
Bonne fête CHristian. TTTTtttt ! Quand tu es venu sur Terre, c’était comme cuisinier polonais. C’était avant le temps des plombiers du même nom et tu t’es trouvé embarqué dans une sombre histoire de Camaldules. Il paraît que tu serais un peu moins saint que les autres occis du fait que tu te serais défendu avec un bâton. Clouté ou non le bâton, l’histoire cette page ne le dit pas. J’aime bien l’idée que, devenu Sélénite au lieu d’atteindre au Paradis comme tes quatre autres "frères", tu serais aujourd’hui plus sain amateur spirituel de seins ronds que saint esprit.
"Faute d’un clou le fer fut perdu.
Faute d’un fer le cheval fut perdu.
Faute d’un cheval le cavalier fut perdu.
Faute d’un cavalier la bataille fut perdue.
Faute d’une bataille le Royaume fut perdu.
Et tout ça faute d’un clou de fer à cheval."
(Benjamin Franklin. Almanach du pauvre Richard. 1758)

Raccourci : Mon Royaume pour un clou !
Archeologue amateur, il m’est arrivé de trouver des clous datant de l’époque romaine et je peux affirmer qu’émotionnellement ces clous là ont beaucoup de valeur............
réponse à . file_au_logis le 12/11/2009 à 07h24 : - Allo, Maman? - Oui? - Ici, c’est Chloe... - Ah, ... et ca tient? (Les Fr...
Permets-moi la correction, breuke :

- Allo, Daphnis ?
- Oui?
- Ici, c’est Chloe...
- Ah, ... et ca tient?
(Les Frères Ennemis: Les Appels Téléphoniques)

Curieux, je repensais jutement à cet échange pas plus tard qu’hier ...

Mart-Hobbes
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 08h56 : merci à toi et à Delassus qui me font découvrir cette saint...
Bonne fête, cher Ctshirna !

Sbobhe
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 08h52 : Tu m’apprends ce nom, pardon et merci. Je n’y connais rien, mais on ...
Je te conseille la lecture du bouquin de Jean d’Ormesson (Histoire du Juif errant). Personnellement, j’ai beaucoup aimé.
réponse à . momolala le 12/11/2009 à 09h04 : Bonne fête CHristian. TTTTtttt ! Quand tu es venu sur Terre, c’...
Merci pour cette page édifiante, comme toutes les vies de saints.

D’après mes (rapides?) recherches, notre meeeeeeeerveilleux site est chirstianisé depuis le 1er mars 2006.
L’expression était Crier (gueuler) comme un putois.
Les premiers mots du héros de ce jour (09:59:38) ont été : Je suis désolé, ....

Ca commençait bien !
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 07h53 : Comme aurait dit le pauvre Achille Zavatta : Ca ne vaut pas un clown ...
Ou comme le chantait Renaud "Elle a vu le loup... il vaut pas un clou" cette page.
Désolée, je n’ai pas trouvé la VO !
Bonne Saint Christian !
réponse à . momolala le 12/11/2009 à 08h55 : C’est la question que j’allais poser à God dont le bandeau pe...
Pour toi ma chère Momo, "les mots bleus" et pour le "clou" en VO : cette page
Chirstian, en mettant le "i" avant le "r", était-ce pour éviter d’avoir l’auréole qui serre trop les jours comme aujourd’hui ? Bon, d’accord, mon explication ne vaut pas un clou, bonne fête quand même. 
Chez nous, on utilise l’expression " des clous...!!" pour dire " tu peux toujours courir", "je ne te crois pas!". Cela vient sûrement du fait que les paroles dites ne valent pas un clou !?
Et le clou de girofle alors ? celui qu’on plante dans l’oignon pour parfumer le bouillon de légumes bien chaud...
une petite pensée pour le clou de girofle, m’sieurs-dames!
réponse à . horizondelle le 12/11/2009 à 10h06 : Chez nous, on utilise l’expression " des clous...!!" pour dire " tu peux t...
Quand j’étais môme, on disait "ça ne vaut pas un pélot (ou pélaud)".
Je viens d’apprendre, grâce à expressio, que ça voulait dire un sou.
J’ai aussi appris que pélaud est un mot "vieilli"...
Diable !
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 10h14 : Et le clou de girofle alors ? celui qu’on plante dans l’oignon ...
J’ai une grosse pensée pour le clou de girofle : je vous quitte à l’instant même pour aller permettre à mon dentiste d’entretenir sa Ferrari !
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 10h14 : Et le clou de girofle alors ? celui qu’on plante dans l’oignon ...
celui qu’on plante dans l’oignon
Ah, non ! Ce n’est pas parce que c’est la Saint Chirstian qu’il faut permettre le rituel sacrificiel, mon marri !
La mouche
Anna Gramme m’a demandée de vous raconter l’histoire suivante. Notez bien que je ne suis en rien responsable de ses élucubrations.  Voici donc :

Je vais vous parler de cette nana que vous me disiez ne pas valoir un clou. Eh bien c’est devenu le clou de mon existence ! Et s’il y a quelqu’un qu’on a pas vu couillonner, c’est bien moi.

C’est vrai qu’a l’époque elle buvait beaucoup : avec sa ration journalière on aurait pu alcooliser un van ! Je lui ai proposé de jouer ensemble " Noceurs au pavillon".

Elle m’a dit "Laves-toi d’abord ! Toi tu polluerais un con, va !" Je lui ai dit "D’accord, mais tu te laves aussi." Nous avons du coupailler un savon.
Je me lavais et tu te lavas lune-croupion...

Ensuite, ce fut le Nirvana. Je suis parvenu à collusion ! Oui, à la pure convulsion !
Elle a été ravie.
Mais je voudrais jeter un voile pudique : je ne dirais pas comment nous couvrions pal à lune, ni comment pour me remercier elle a voulu canoniser pal !

Non, car comme le dit le proverbe :
"Jamais pilon n’avoueras cul !"
Ma mère disait : Ca ne vaut pas chipette.
Et chez nous, on disait - et dit encore: Ca ne vaut pas tripette
Que sont donc devenues les tripes des chipies?
réponse à . HoubaHOBBES le 12/11/2009 à 09h21 : Permets-moi la correction, breuke : - Allo, Daphnis ? - Oui? - Ici, ...
Exact! Il y en a quand même un qui ne dort pas, sur ce site, mécréants!
réponse à . SagesseFolie le 12/11/2009 à 10h50 : Anna Gramme m’a demandée de vous raconter l’histoire suivante...
Un paon valorise cul, Li, l’on n’a vu sa croupe : ô, ne pas la voir cul nu ! Loir vous a panne cul, ne pas vouloir un cal. Pan ! Couler un Valois ! Vlan ! Un soupir, ça... Olé !

Anna Kohr
"oh punaise ! T’es marteau de dire que ça vaut pas un clou, même s’il est établi qu’il te n’aille pas. Un autre le trouvera beau, scie toi tu ne l’apprécies pas! "
(Joseph, mémoires d’un charpentier)
Va, je te demande de m’excuser !
A tous les amateurs de clous et d’expressions françaises, je conseille le film de Jean-Pierre Jeunet, Micmac à Tire-Larigot. Plus proche d’Amélie Poulain que d’Un long dimanche de fiançailles, il peint une série de personnages jubilatoires et improbables ferrailleurs, dont Omar Sy en ethnologue africain menant une étude sur les Français. Je vous souhaite ici un bon après-midi et suivre pour moi le conseil de Jon’ sur le Canal 12 : au lit, les mains sur les couvertures. Je vous quitte jusqu’à ce que la fièvre en fasse autant car, comme disent les Africains, le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois.
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 09h47 : Merci pour cette page édifiante, comme toutes les vies de saints. D&rsqu...
d’après "dix mille saints, dictionnaire hagiographique" le 12 novembre serait la saint Benoît, Jean, Isaac, Matthieu et Christin (et non pas Christian), bénédictins italiens compagnons de saint Adalbert de Prague dans sa mission parmi les Slaves. Ils furent massacrés le 11 mai 1005 par des brigands dans leur monastère près de de Gnessen en Pologne. Ils furent canonisés par Jules II. On trouve d’autres Chirstian, tous bienheureux, mais le seul à être sanctifié serait, à ma connaissance, "Croistan O’Morgair" frère de Saint Malachie d’Armagh, évèque de Clogher en Irlande. décédé en 1158. La fête de ce Christian-là est le 12 juin.
Tout le monde ici sait que je fais des fautes, mais ils arrivent à comprendre ce que je veux dire quand même, et je les remercie de ne pas me le faire remarquer à chaque fois. Peut être que pour eux le fond est plus important que la forme, ou que simplement ils se conforment à l’étiquette du net dans ce domaine. Mais tu as probablement assez d’esprit pour ne pas t’attacher à corriger un indécrottable cancre qui ne demande rien d’autre que de s’amuser sur ce merveilleux site. La culture qu’on trouve ici ne se limite pas à la grammaire, elle y est beaucoup plus vaste, passionnante, Tout le monde ici sait que je fais des fautes, mais ils arrivent à comprendre ce que je veux dire quand même, et je les remercie de ne pas me le faire remarquer à chaque fois. Peut être que pour eux le fond est plus important que la forme, ou que simplement ils se conforment à l’étiquette du net dans ce domaine. Mais tu as probablement assez d’esprit pour ne pas t’attacher à corriger un indécrottable cancre qui ne demande rien d’autre que de s’amuser sur ce merveilleux site. La culture qu’on trouve ici ne se limite pas à la grammaire, elle y est beaucoup plus vaste, passionnante, et pleine d’esprit.
réponse à . file_au_logis le 12/11/2009 à 12h24 : Et chez nous, on disait - et dit encore: Ca ne vaut pas tripette Que sont donc d...
Voilà : cette page.
On entend plus ni chipette ni tripette. Sauf à Barjols dans le Var où il y a, pour la St Michel, la fête des tripettes.
réponse à . mickeylange le 12/11/2009 à 13h38 : Tout le monde ici sait que je fais des fautes, mais ils arrivent à compre...
Ouais, bon, hein : collé samedi, et pis c’est tout ! :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 13h38 : Voilà : cette page. On entend plus ni chipette ni tripette. Sauf &ag...
Quand j’esgourde un Pathos nous parler de Chipette,
À force à force, c’est sûr, la rabia ê me prend.
Que la Chipette, Claudine, c’est d’Roro la gisquette,
Qu’il a la baraka que de lui ê s’éprend !

Elpépé et Edmond Brua
réponse à . mickeylange le 12/11/2009 à 13h38 : Tout le monde ici sait que je fais des fautes, mais ils arrivent à compre...
Voir en 40.
J’avais compris du premier coup, pas la peine d’en remettre une couche !
Amitiés.
mettre un objet au clou, c’est un moyen de se faire un peu de trésorerie en attendant un retour de bonne fortune. Mais "ma Tante" ne prend pas n’importe quoi : un objet de trop peu de valeur n’y vaut même pas un clou (c’est à dire qu’il ne mérite même pas d’être accroché à un clou du Crédit Municipal.)
réponse à . mickeylange le 12/11/2009 à 13h38 : Tout le monde ici sait que je fais des fautes, mais ils arrivent à compre...
Oh tu repépies ! Un coup Mickey, un coup l’Ange ! Et deLassus qui monte en _47, quoique le Lot et Garonne ne soit pas très élevé.
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 14h34 : mettre un objet au clou, c’est un moyen de se faire un peu de tréso...
Je cnostate que ut n’as qeu mérpis puor mno ciusineir ploonias. Je sius bein attisrteé.
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 14h34 : mettre un objet au clou, c’est un moyen de se faire un peu de tréso...
Pour un clou, aujourd’hui, t’as plus rien. Pour deux clous, t’as pas grand chose non plus. Mais des clous, bien alignés, ça t’ouvre quand même un passage vers l’avenir. Surtout si ta banque a eu la bonne idée de s’installer sur le trottoir d’en face.
Enfin... c’était vrai avant. Mainant, tu dois mettre un piège à renard devant ton larfouillet, que c’est elle qui traverse la rue pour te voler dans les plumes.
réponse à . Elpepe le 12/11/2009 à 13h58 : Quand j’esgourde un Pathos nous parler de Chipette, À force à...
Nous en avons déjà parlé, de cette oeuvre qui t’est chère.
Ai-je trouvé le bon site ?

cette page
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 14h50 : Nous en avons déjà parlé, de cette oeuvre qui t’est c...
Tu en as plein d’autres, comme à cette page, par exemple, ou bien cette page pour les Pieds-Noirs cinéphiles... Ah, que de souvenirs de là-bas, dis !
réponse à . Elpepe le 12/11/2009 à 13h58 : Quand j’esgourde un Pathos nous parler de Chipette, À force à...
Je suis pas de là-bas moi et ne connnais pas Edmond Brua, alors j’ai cherché. J’espère que le sens que tu donnes à gisquette et celui de jeune fille ou jeune femme, jeune surtout. Parce que l’autre sens ....... tu serais collé samedi. (c’est pour rire bien sûr). Tape un peu sur Google  : d’roro la gisquette tu y trouveras ton Pathos (si j’ai bien compris le sens).
J’y pense, Mon grand-père était de Baunes et la femme de mon frère est de Bônes. Du reste elle m’a apporté des expressions nouvelles et le bon couscous.
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 14h34 : mettre un objet au clou, c’est un moyen de se faire un peu de tréso...
"La peinture, c’est rien qu’un truc qu’on fixe au mur avec un clou.
Rembrandt n’est rien sans un clou."
(Brèves de comptoir. 1988)
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 15h11 : "La peinture, c’est rien qu’un truc qu’on fixe au mur avec un ...
Chez Bricorama, j’ai acheté des clous qui ne valent pas un clou. C’est un comble, non ? Le vendeur m’a dit : c’est parce qu’ils n’ont pas de tête : alors ils sont plus durs à retirer. J’ai demandé :" les clous s’entêtent ?" Il m’a dit : "vous savez pas lire : les clous sans tête". J’ai dit : "votre orthographe ne vaut pas un clou !" . Il m’a avoué : "je manque de tête. Au rayon des clous on met les gens marteau." J’ai râlé : "c"est du vice!" Il m’a dit : "non les vis , c’est au sous-sol".
Je suis allé chez Castorama. Ils venaient d’installer leur machine commerciale, celle qui remplace les conseillers techniciaux-commerco en clous.J’ai tapé "clou" et la machine m’a proposé : énormes, gros, moyens, petits, minuscules. J’ai trouvé la question très subjective, mais j’ai choisi petit, pour rester dans mes moyens qui ne sont pas gros.Alors elle m’a demandé : à tête ou sans tête, à queue ou sans queue ? J’ai senti le piège, alors j’ai refusé le clou sans queue ni tête, et j’ai demandé : avec tête et queue. La machine m’a félicité, elle m’a donné 10 points de bonus, et m’a demandé : queue acérée, pointue, émoussée, ronde ? J’ai failli appeler ma femme, pour avoir son avis , mais la dernière fois elle m’avait répondu que je ne valais pas un clou, alors depuis j’évite ce genre de question. Alors j’ai demandé : pointue. Alors la machine a sonné très fort pour que tout le magasin soit témoin que j’étais arrivé au 2° niveau du jeu. Elle m’a demandé : 50, 100, 10 000, 100000000000 ? J’ai tapé : 1 parce que c’est juste pour un cadre. Les cadres sont rationnés depuis qu’un con fait des rations de cadres. Mais la machine a refusé, elle m’a retiré 20 points, et du coup j’étais à découvert. Heureusement il y a un client qui a pris mon parti, et a dit très fort : on ne peut pas nous imposer des quantités minimales : c’est la loi. Et j’étais d’accord avec lui, mais la machine l’a désintégré, et j’ai gardé mon avis pour moi. Alors j’ai choisi 50, et l’ambiance est redevenue amicale. Alors la machine m’a demandé triomphalement : gris, bleu, vert, jaune ou rouge ? Et j’ai compris que j’avais pas intérêt à demander des clous écossais (des poids, oui, des clous : non !). J’ai choisi rouge, comme vous l’auriez fait à ma place, si vous aviez eu un cadre bleu à accrocher sur un mur blanc, pour exprimer votre opinion sur le sens d’être français. Alors la machine s’est mise à réfléchir, avec des lampes qui s’allumaient puis s’éteignaient, et en moins de 13 minutes, elle a affiché : ce modèle n’est pas disponible. Et elle est revenue au menu initial.
La foule s’est dispersée, mais un bipède bricoleur -du style self made man : mais on ne se refait pas, même quand on est un raté - m’a demandé : votre cadre, il représente quoi ? J’ai dit : un clou. Alors il a conclu : vous feriez mieux de le coller. Et je me suis souvenu que l’amiral Elpepé, qui sait tout, passe effectivement son temps à coller les cadres d’Expressio, et surtout Mickey. Alors j’ai trouvé que c’était une bonne idée, et j’ai demandé : quelle colle ? Il m’a dit : là vous me collez. Prenez plutôt du scotch.
Eh bien j’ai suivi son conseil, et j’ai vidé la bouteille tout seul. Le cadre est toujours par terre, mais comme j’ai roulé sous la table, je m’en rends moins compte !
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 15h00 : Je suis pas de là-bas moi et ne connnais pas Edmond Brua, alors j’a...
Comment peut-on dormir sans connaître Edmond Brua, qu’y faisait rire même Albert Camus ? Hmmm ? Avec nous otes de Bab-El-Oued, de Bône ou de Tataouine, qu’on vous sème d’un geste auguste le broumitche pour attraper les allatches ?
réponse à . momolala le 12/11/2009 à 13h03 : A tous les amateurs de clous et d’expressions françaises, je consei...
J’avoue ne pas avoir apprécié "Amélie", qui, après "Delicatessen" et "L’ile des enfants perdus" ne vaut pas ... un pet de lapin. Une vision onirique de Paris, mais tout de même. La rue d’Alsace sans voitures !
Bonjour à Chirstian, même si le culte des saints n’est pas ma tasse de thé.
Je m’interroge aussi sur l’intérêt du saint du jour du bulletin météorologique de notre belle télévision publique et en principe laïque.
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 15h23 : Chez Bricorama, j’ai acheté des clous qui ne valent pas un clou. C&...
l’amiral Elpepé passe effectivement son temps à coller les cadres d’Expressio, et surtout Mickey
Oh, eh, hein : sévère, mais juste : c’est parce que je peux l’encadrer, hein ! Et je reste dans les clous, c’est frappant : enfonce-toi bien ça dans le crâne !
Et de toute façon, la colle, y a que ça de vrai. Sauf sur un bateau, que la mer te décolle ton collage, qu’elle te désétanchéifie ton joint d’étanchéité, qu’elle te dénoue ton amarre en la rompant sans s’occuper de ton nœud savant, qu’elle finit par faire couler ce qu’Archimède, ce con, a assuré devoir flotter, qu’elle sale le marin le plus dessalé, que des clous dans ton accastillage, t’as le bonjour d’Alfred : elle les mange en sauce rouille en deux tempêtes trois mouvements de roulis.
Tiens, tu veux que je te dise ? Naviguer, ça vaut pas un clou. Et pourtant...
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2009 à 15h41 : J’avoue ne pas avoir apprécié "Amélie", qui, apr&egra...
Tu me rappelles avec justesse qu’il est vain de comparer les films d’un cinéaste aussi atypique et talentueux. Je crois que cette maudite bronchite qui a planté son clou entre mes vastes mamelles me rouille aussi le cépon. A noter, dans Mic Macs, les voitures n’encombrent pas beaucoup les chaussées, sauf nécessité, non plus. Mais c’est Paris onirique et intemporel. Onirique, j’aime bien, tout compte fait.
réponse à . Elpepe le 12/11/2009 à 15h45 : l’amiral Elpepé passe effectivement son temps à coller les c...
sévère, mais juste 
Dis ça à un(une) allatche il(elle) te file un coup de pied de barrique.
Le marin de la-bas prend sa cuite du samedi soir après le turbin, au côte de "bône".
Le chateau Elpépé n’est qu’un gris venu de Boulaouane en 1962. Il pensait bien remonter jusqu’à Beaune, mais God l’a bloqué à Puyricard. Depuis God ne boit plus de vin, et il refuse de transformer l’eau en vin.
réponse à . momolala le 12/11/2009 à 15h50 : Tu me rappelles avec justesse qu’il est vain de comparer les films d&rsquo...
J’irai voir ... ne serait-ce qu’à cause de Dany Boon et Pierre Etaix dans le même film.
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 15h23 : Chez Bricorama, j’ai acheté des clous qui ne valent pas un clou. C&...
Aaaaaahhh ! Du TOUT grrrrrand chirstian ! Superbe ! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 12/11/2009 à 16h13 : sévère, mais juste Dis ça à un(une) allatche il(ell...
C’est vénérable, mon lapin, mais tu ne disais pas la même chose, à la Convention d’Entrecasteaux... Il est vrai qu’après avoir tant œuvré près du radiateur jaune, à ouvrir les caisses de Château Elpépé avec ton arrache-clous où tu prenais ton pied, ma biche, puis à faire cramer les toasts avec ton grille-pain qu’a foutu le feu au Haut-Var, ça t’avait donné soif !
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2009 à 15h44 : Bonjour à Chirstian, même si le culte des saints n’est pas ma...
Et le calendrier des Postes ?

A la météo, ils ont dit hier : Demain nous fêterons LES Christian. Pas Demain nous fêterons Saint Christian.
Moi qui ai eu l’honneur d’ouvrir le bal vers 00 h, j’ai dit "Bonne fête", je n’ai pas dit que je traverserai ma rue pour alller faire brûler un cierge à Saint Christian !
[J’ai visité Notre Dame de Paris il y a peu avec une étrangère. Il n’y a plus de cierges, juste des petites coupelles comme celles qu’on fait brûler sur les tables.]

A propos de fête, il a fait très fort, Chirstian, en 56 ! Je suis récipiendaire de cette oeuvre, je n’ose même pas lui répondre !
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 16h32 : Et le calendrier des Postes ? A la météo, ils ont dit hier&n...
Moi aussi, la contribution de Christian m’a laisser bouche bée comme un récipient d’air.
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 16h32 : Et le calendrier des Postes ? A la météo, ils ont dit hier&n...
A la météo, ils ont dit hier : Demain nous fêterons LES Christian. Pas Demain nous fêterons Saint Christian.

Ouais.
En attendant, les français qui s’appellent Mohamed ou Arezki, ils ont peu de chances qu’on les fête.
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2009 à 16h59 : A la météo, ils ont dit hier : Demain nous fêterons LES...
Tu n’es pas le premier à te poser cette question. Il semble qu’elle a été tranchée au niveau international en faveur du calendrier grégorien, sous l’influence notable des anglo-saxons qui sont plus religieux que nous.

cette page

Le "problème" dépasse largement depuis les années 60 le cas de Mohamed :
cette page
Promène-toi un peu dans ces listes, il y a des vrais cas ! Mon préféré : @ ! J’aime bien aussi ce petit Rolex qui est en Belgique.
J’avais entendu parler de quelques Jospinette en France, que je plains de tout mon coeur.

Selon ce site, qui sent un peu le cul-béni, l’Eglise conseille de fêter le jour de Toussaint tous les prénoms qui ne sont pas dans le calendrier :

cette page

Je terminerai par mon cas personnel, pour changer un peu : mon prénom est composé de deux noms de saints qu’on trouve plusieurs fois dans le calendrier. Résultat : personne ne m’a jamais souhaité ma fête ! Tu vois, il n’y a pas que Mohamed.
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 10h19 : Quand j’étais môme, on disait "ça ne vaut pas un p&eac...
Nous on disait: Ça vaut pétoule! ( crotte de bique aussi)
ou ça vaut des clopinettes. Mais là, je ne sais pas trop si je ne me trompe pas...)

JOYEUX ANNIVERSAIRE A CHIRSTIAN ! 
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 18h14 : Nous on disait: Ça vaut pétoule! ( crotte de bique aussi) ou &cced...
Joyeux anniversaire ???
Je cherche en vain depuis 15:23:27 une réponse digne à notre doublement héros, mais joyeux anniversaire, je n’aurais pas osé.

Moi aussi j’ai utilisé "ça vaut des clopinettes". Le mot est dans le TLFI.
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 18h14 : Nous on disait: Ça vaut pétoule! ( crotte de bique aussi) ou &cced...
enfin quelqu’un qui pense à me souhaiter mon anniversaire ! Tu es la meilleure, je n’en ai jamais douté! C’est vrai, quoi : qu’est ce que c’est que cette tradition qui limite l’anniversaire à une seule journée par an ? Ça vaut pas un clou ! C’est pas parce que je suis né un 24 septembre que je n’y ai pas droit un 12 novembre, m’enfin !... D’ailleurs, quand on choisit de s’appeler mondouble c’est qu’on est prête à doubler, non ? 
RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR

A la Saint Chirstian, le tapis volant,
Sauf si Saint-Maclou lui rive son clou
pour la saint Marcel plutôt 
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2009 à 16h59 : A la météo, ils ont dit hier : Demain nous fêterons LES...
En attendant, les français qui s’appellent Mohamed ou Arezki, ils ont peu de chances qu’on les fête.
eh bien, pas du tout ! Moi qui te parle, un jour j’ai vu des agents venir chercher en voiture un mec. En l’embarquant ils lui disaient : "ça va être ta fête, Mohamed !"
Et même que c’était vachement gentil de leur part, d’avoir organisé une fête, parce que le mec, lui, en réalité il était pas tellement sympa : il arrêtait pas de donner des coups de tête dans les matraques, juste pour les taquiner ! Et même des coups de ventre dans leurs chaussures. A clous.( Parce que vous le valez bien.) De quoi il semelle, le mec, hein ?
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 13h38 : Voilà : cette page. On entend plus ni chipette ni tripette. Sauf &ag...
Pour la saint Marcel , plutôt 
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 18h45 : En attendant, les français qui s’appellent Mohamed ou Arezki, ils ...
A la manufacture des chaussettes à clous, les coups de lattes servent à enfoncer le clou, qui sinon risquerait de se perdre. Ça rentre dans la mission d’entretien du matériel de l’Etat.
réponse à . SyntaxTerror le 12/11/2009 à 15h44 : Bonjour à Chirstian, même si le culte des saints n’est pas ma...
Bonjour à Chirstian, même si le culte des saints n’est pas ma tasse de thé.
on dit "tasse de thé" ? Dans ce contexte j’aurais imaginé "tasse athée" 
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 18h45 : En attendant, les français qui s’appellent Mohamed ou Arezki, ils ...
Ben voilà, avec ton contre exemple, tu lui as rivé le clou !
Momo, c’est à cause de la fatigue qu’il cogne des clous,
et de la dalle qu’il est maigre un clou;
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 15h23 : Chez Bricorama, j’ai acheté des clous qui ne valent pas un clou. C&...
De toute beauté, et de toi aussi. J’applaudis à deux mains, et demain aussi, j’applaudirai. Et encore après. A deux mains, donc!
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 18h58 : Bonjour à Chirstian, même si le culte des saints n’est pas m...
Quel menuisier range ses tés dans une tasse ? une tasse hantée ?
Et que penser du pas sage clou, té ?

Celui là ne s’écrouit pas, il ne se laisse pas taper dessus et dévie les coups mal à doigts.
Et le rassemblement des clous crous forment le cnous, foi d’ancienne étudiante !
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 19h24 : Quel menuisier range ses tés dans une tasse ? une tasse hanté...
Avez vous remarqué ?
On dit toujours "traverser dans les clous", alors qu’il n’y a presque plus de clous, ni de pavés d’ailleurs, sur nos chaussées.
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 20h02 : Avez vous remarqué ? On dit toujours "traverser dans les clous", al...
C’est la faute d’un dieu scandinave, Nep: avaloir des clous.

Pour retrouver les pas, vé, il faut aller salle des pas perdus, en gare ou
cette page
l’amiral Elpepé passe effectivement son temps à coller les cadres d’Expressio, et surtout Mickey
C’est vrai qu’il est collant ce mec !

Sophie Daumier (ex Bedos)
réponse à . SagesseFolie le 12/11/2009 à 10h50 : Anna Gramme m’a demandée de vous raconter l’histoire suivante...
Du tout grand "Sagesse" 
réponse à . Elpepe le 12/11/2009 à 18h55 : A la manufacture des chaussettes à clous, les coups de lattes servent &ag...
Pour les chaussettes à clous de Boris : cette page
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 17h20 : Tu n’es pas le premier à te poser cette question. Il semble qu&rsqu...
Bonne fête ! 
Bon, les gosses : l’Amiral part à Trébeurden à l’aube, désarmer le bateau, car la météo sur la Manche, c’est pas dans la poche, hein ! Ça fait toujours un petit pincement au cœur, de déshabiller un voilier, mais bon, on ne va pas aller se les geler en mer par plaisir non plus, même si, par les froides nuits sans lune (ni l’autre), tous les marins ont droit aux phares : des clous ! Et la corvée du rinçage, séchage et pliage des voiles, à entreposer bien au sec, m’attend. Trois jours, aller-retour compris, pour faire la manip, rien oublier, tout bien vérifier partout, de la quille à la pomme de mât, que sinon les emmerdes, tu les paies cash quand tu reviens. Bref, un bon conseil : ne naviguez pas !
Allez plutôt au lit, même les mains sur les couvertures, c’est plus cool.
réponse à . chirstian le 12/11/2009 à 08h56 : merci à toi et à Delassus qui me font découvrir cette saint...
Bon alors pour ta non-fête Chris, je te souhaite de joyeuses pâques. Ben oui, pâques en novembre, ce n’est pas ça ? Ah bon, alors c’est que j’ai un calendrier bavarois qui ne vaut pas un clou.
réponse à . <inconnu> le 12/11/2009 à 20h16 : C’est la faute d’un dieu scandinave, Nep: avaloir des clous. Pour r...
Nep, vraiment ?
Je croyais que c’était Requelme Alvarado, si je m’en réfère à cette page du moins... 
Je me suis trompée, c’est la Saint-Marcel bien sûr. Ils fêtent aussi la St Michel mais c’est autre chose.
réponse à . Elpepe le 12/11/2009 à 14h59 : Tu en as plein d’autres, comme à cette page, par exemple, ou bien c...
Merci pour tes liens sur Brua, je dormirai mieux surtout que depuis l’expression "Etre au taquet" je cherchait, sans le trouver, le mot taquet dans le sens "donner un coup" qui se dit en provence bien avant l’arrivée des pieds-noirs : "Je vais te donner un taquet".
Au moins, ceux qui gagnent des clous peuvent, une fois rentrés chez eux, fabriquer des meubles, à condition qu’ils soient allés auparavant à la mer faire la planche.
S’il y a une fuite à une planche à cause d’un clou, elle ne flottera plus...
La plaisanterie Avec les clous Dufort, il y serait encore me semble bien irrévérencieuse envers quelqu’un qui n’a pas baissé les bras de toute son agonie.
Les clous ne manquent pas chez Georges (l’autre !) : il y a ceux du mari bricoleur
Pendant les rar’s moments de pause,
Où il n’ répar’ pas quelque chose,
Il cherch’ le coin disponible où
L’on peut encor planter un clou
Le clou qu’il enfonce à la place
Du clou d’hier, il le remplace-
Ra demain par un clou meilleur,
Le même qu’avant-hier d’ailleurs.


Il y a celui du bois de Saint-Cloud, là où il y a des petites fleurs

Et puis ces clous de L’Antéchrist :

Bien sûr, autour du front, la couronne d’épines,
L’éponge trempée dans Dieu sait quelle bibine,
Et les clous enfoncés dans les pieds et les mains,
C’est très inconfortable et ça vous tarabuste,
Même si l’on est brave et si l’on est robuste,
Et si le paradis est au bout du chemin.
Cloutée pour toute la journée au fronton d’Expressio, la banderole qui te souhaite un

♫♫♪♫♪ Chouette anniversaire Tytoalba ! ♪♪♫♪♪
Albert Frère est un homme d’affaires et milliardaire belge, un véritable capitaine d’industrie. Il n’est certes pas chevalier d’industrie, ayant été élevé au rang de baron.
Une de ses biographies s’intitule Albert Frère, le fils du marchand de clous.
God est sur son divan et caresse son hamster Fred.
Le fakir est sur sa planche à clous et caresse son hérisson.
- George est un spécialiste en décoration de voilières, il place avec goût des nids un peu partout...
- Comment fait-il ?
- Oh ! George cloue nids !
- What else ?
Non, non, non. Moi je peux vous les raconter les vacances à Jésus j’y etais. d’abord c’etait pas des clous c’etait des pieux ! Mais de sacrés pieux moi je vous le dis. On ne lui a pas parlé durant toute la durée de ses vacances. on n’a même pas essayé de le connaitre. jugé d’avance et c’est tout. Il a ete bien content le jour ou il est sortit de son tombeau pour ne plus y revenir. Il a mis son suaire le plus sexy (fallait bien qu’il provoque un peu le dernier jour !) sous les regards scandalisés acheter le pain avec son apotre non parce que la multiplication des pains c’est pas vrai. pas de partage. Aucune tolérence. Il a bien maigrit d’ailleurs y a eu au moins ça de bien il s’etait un peu empaté les derniers temps. Et les cruches, elles etaient pas pleines de vins bien au contraire. Elles se prenaient pour des saintes.
réponse à . <inconnu> le 05/03/2013 à 08h39 : Non, non, non. Moi je peux vous les raconter les vacances à Jésus ...
Au dessus de la pierre ou il reposait, la photo d’un grand pieu qui le regardait d’un air sévère. On a essayé de lui saboter ses orgasmes ou quoi là ? 
- Bonjour mon neveu, je vois que tes abcès ou tes clous, tu ne les a plus...
- Oui, ils ne sont plus, ’mais furent oncle’...
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Bon anniversaire à toi, chère Tyto...
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫

... la planche Blanche!
Et n’oublie pas de traverser dans les clous quand tu viendras nous rejoindre chez Marcelllllll, au Bar du Phare, pour célébrer ton tuitième anniversaire!
Quoi, déjà majeure? Mon God, que le temps passe vite...
réponse à . <inconnu> le 05/03/2013 à 01h00 : La plaisanterie Avec les clous Dufort, il y serait encore me semble bien irr&eac...
Question irrévérence, la chaîne de télévision NBC vient de sortir la bande-annonce du prochain film de Tarantino, mélange de "Kill Bill" et de "Django Unchained" : Djesus Uncrossed
@ TYTO
Je te chouhaite un choyeux anniversaire !
Secrets pour une santé de fer:
- un clou de girofle
- une pointe d’ail
DEVINETTE
Pourquoi les menuisiers travaillent en ’jeans’ ?
- parce que Levi’s à bois.
réponse à . joseta le 05/03/2013 à 09h41 : Secrets pour une santé de fer: - un clou de girofle - une pointe d’...
Un menu qu’Albert appréciera ! 
Albert aura une santé de fer, tout en restant maigre comme un clou.
Je ne savais comment clouer deux pans de mur, et on me conseilla d’utiliser des clous-pitons, parce que les pitons serrent pans...
Bon anniversaire Tytoalba
réponse à . <inconnu> le 05/03/2013 à 08h39 : Non, non, non. Moi je peux vous les raconter les vacances à Jésus ...
Il a mis son suaire le plus sexy

Et bien sûr en partant il a dit : Bon suaire m’sieurs dames
réponse à . <inconnu> le 05/03/2013 à 00h59 : Au moins, ceux qui gagnent des clous peuvent, une fois rentrés chez eux, ...
S’il y a une fuite à une planche à cause d’un clou, elle ne flottera plus...

elle coulera et avec les bulles on entendra : clou clou clou...
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 20h02 : Avez vous remarqué ? On dit toujours "traverser dans les clous", al...
On dit aussi "être dans les clous" quand un résultat correspond à une norme, à un objectif, à un calendrier.
réponse à . joseta le 05/03/2013 à 10h35 : DEVINETTE Pourquoi les menuisiers travaillent en ’jeans’ ? - pa...
Levi’s à bois
Et la caravane passe...
réponse à . deLassus le 12/11/2009 à 18h21 : Joyeux anniversaire ??? Je cherche en vain depuis 15:23:27 une répo...
Et on emploie aussi l’expression "des nèfles" pour des choses sans importance, des clous en somme.
réponse à . charmagnac le 05/03/2013 à 11h13 : On dit aussi "être dans les clous" quand un résultat correspond &a...
Celle qui a emmené Mohamed pour sa fête au # 75 ?
DEVINETTE
Qui appelle-t-on quand on a un problème avec les clous de la carrosserie de notre voiture à 11 h du soir ?
- le mécanicien de serre vis...
Quand ils ont décloué le fils de God de sa croix ils ont procédé à la levée d’éclous.
Très, très bon anniversaire à notre blanche et chouette amie !Que son doux hululement berce mes nuits, puisque je suis également une "fan" des rapaces nocturnes....

Je suis toutefois prise d’ une angoisse existentielle : que dois-je payer lorsque le clou du spectacle est bon ? Et... quand il mérite son nom et ne vaut pas un clou ?
réponse à . charmagnac le 05/03/2013 à 11h05 : Il a mis son suaire le plus sexy Et bien sûr en partant il a dit : Bo...
Ouai ! Un tee-shirt à bretelles ! ça a suffit pour scandaliser !
On se lève le matin tout guilleret quand, tout à coup, on prend conscience que « ne pas valoir un clou » signifie « ne pas valoir grand-chose »… La pensée progresse quand, re-tout-à-coup, surgit cette autre évidence : ne pas valoir un pet de lapin, c’est n’avoir aucune valeur.
Dès lors, on s’interroge : que vaut le pet d’un clou ?
- Peau de balle ! répond le lapin chasseur... ou le chasseur de lapin... sais plus... enfin une histoire comme ça.
réponse à . mickeylange le 05/03/2013 à 11h52 : Quand ils ont décloué le fils de God de sa croix ils ont proc&eacu...
- Enfin libre ! s’écria le P’tit de God. Je vais prendre l’air !
J’avais une boîte de clous. J’étais fauché, alors je suis allé mettre ma boîte au clou. Là, ils m’ont dit "ça ne vaut pas un clou !".
Mais alors, si une boîte de clous ne vaut pas un clou, combien vaut un clou ?
réponse à . DiwanC le 05/03/2013 à 02h15 : Les clous ne manquent pas chez Georges (l’autre !) : il y a ceux...
Mince alors.
Arriver à mon âge pour apprendre que cette chanson qui a bercé ma jeunesse est de Brassens ...
réponse à . <inconnu> le 05/03/2013 à 08h39 : Non, non, non. Moi je peux vous les raconter les vacances à Jésus ...
acheter le pain avec son apotre...

D’ailleurs lorsqu’il partagea le pain avec ses disciples, il s’agissait de pain "d’épeautre".
Quand on parle des apôtres, c’est peut-être tout simplement une erreur et confusion avec l’épeautre qui servait à faire le pain qu’il partagea avec eux, qui sait !!
Le blé actuel n’existait pas encore, et les variétés cultivées étaient très certainement de l’épeautre. cette page
réponse à . DiwanC le 05/03/2013 à 12h06 : On se lève le matin tout guilleret quand, tout à coup, on prend co...
Si tu confies toutes tes données à un hébergeur, tu abandonnes tes droits d’auteur-e et tes données ne valent plus un "cloud".
Y’a certains insectes, comme par exemple les punaises, qui ne valent pas un clou !
réponse à . SyntaxTerror le 05/03/2013 à 12h58 : Si tu confies toutes tes données à un hébergeur, tu abandon...
Mais là, tu navigues dans les nuages !
Un petit tour dans l’histoire des mots…
Clou : on le trouve à l’écrit vers 1080 et Alain Rey le dit issu du latin clavus, cheville de bois puis de fer ; il est employé dans divers sens techniques : nautique [Lange @ 9 !], médical (bouton, furoncle, cor), agricole (nœud dans les arbres).
Le mot appartient à une famille de termes techniques assez obscure à radical "clau". Nous v’là bien !

Passons sur les différents clous (de girofle, du spectacle, de "Ma Tante") déjà évoqués par les uns et les autres.
Ne gardons que enclouure (avec deux "u"), un nom féminin encore vivant avec le sens figuré de "difficulté, épine ", désignant la blessure du cheval encloué.
réponse à . DiwanC le 05/03/2013 à 14h13 : Un petit tour dans l’histoire des mots… Clou : on le trouve à...
Le mot appartient à une famille de termes techniques assez obscure à radical "clau"

Est-ce que ça concerne les Claude, Claudine, Claudette, etc.
réponse à . charmagnac le 05/03/2013 à 15h30 : Le mot appartient à une famille de termes techniques assez obscure &agrav...
Nan, nan.
Comme dans "claudiquer".
C’est un jardinier qui boite. Qui boite et qui boit ...
réponse à . DiwanC le 05/03/2013 à 14h13 : Un petit tour dans l’histoire des mots… Clou : on le trouve à...
cheville de bois

Comme dans l’expression "tire la chevillette et la mobylette à Chirac" qui au fil des siècles est devenue "tire la chevillette et la bobinette cherra" plus personne ne sachant, en ces périodes troublées, ce qu’était une mobylette et encore moins qui était Jacques Chirac.
réponse à . charmagnac le 05/03/2013 à 15h30 : Le mot appartient à une famille de termes techniques assez obscure &agrav...
Alain ! À l’aide !
Alors... M’sieur Rey, y dit comme ça que le clau dont on cause, s’pas, se retrouve à clore.

Qu’à cela ne tienne, allons voir à clore ! On y lit que le mot est issu du latin claudere, fermer.

Seulement ton Claude m’a forcément fait penser à claudication. Qu’à cela ne tienne, allons voir plus avant !
Claudication : (v.1400) du latin claudicare, boiter. Soit. Mais ! que lis-je ensuite : forme intensive de claudere .

Arrivé là, mon petit bonhomme, faut faire appel à un vrai latiniste parce que moi, je ne suis que copiste… et même pas moine !
Quelle chance tu as ! Qui arrive pendant que je fouille dans le DHLF ? SyntaxTerror himself !
réponse à . ergosum le 05/03/2013 à 12h50 : J’avais une boîte de clous. J’étais fauché, alor...
Mais alors, si une boîte de clous ne vaut pas un clou, combien vaut un clou ?
Euh… faudrait être un petit peu attentif ! Parce que ça fait plus de trois ans que God s’époumone à dire que ça vaut quasiment rien !
On peut continuer si tu veux : quasiment rien, ce n’est pas grand chose, et pas grand chose, c’est trois fois rien* !
Redoute la colère divine ! 

*Merci M’sieur Devos.
Je passe en coup de vent pour dire : " Joyeux anniversaite Tyto " ! 
réponse à . DiwanC le 05/03/2013 à 16h02 : Alain ! À l’aide ! Alors... M’sieur Rey, y dit comm...
claudere, fermer

Ma chère et tendre, qui use sa vie derrière un guichet de banque, passe son temps à expliquer à ses clients qu’on peut clore un compte ou effectuer sa clôture. Ce qu’on peut clôturer, c’est son jardin et quant à effectuer une clôturation, elle ne voit pas ce que c’est.
Encore une qui se pose des question au niveau de la viande !
réponse à . DiwanC le 05/03/2013 à 16h18 : Mais alors, si une boîte de clous ne vaut pas un clou, combien vaut un cl...
Et la Redoute valant environ quatre Belges (ou trois Suisses), ça fait pas lerche.
Tyto alba, bon annif !

J’y suis arrivé quand même, malgré tous les mal-comprenants de ce site qui ne cherchent qu’à me "déturber" comme on dit chez nous.
réponse à . charmagnac le 05/03/2013 à 15h30 : Le mot appartient à une famille de termes techniques assez obscure &agrav...
A bien y réfléchir, tu n’as pas tort.
Voici un exemple de phrase particulièrement obscure, qu’on appelle "Clau-Clau" :

Les sirènes du port d’Alexandrie font naufrager les papillons de ma jeunesse.

En fait, c’est ça :

Les sirènes du port d’Alexandrie
Chantent encore la même mélodie
La lumière du phare d’Alexandrie
Fait naufrager les papillons de ma jeunesse

mais ce n’est pas plus clair dans ma tête.
réponse à . DiwanC le 05/03/2013 à 16h02 : Alain ! À l’aide ! Alors... M’sieur Rey, y dit comm...
je ne suis que copiste…

et exécutes-tu les enluminures ?

même pas moine !

Eh non ! Le Moine c’est Schmoll
réponse à . SyntaxTerror le 05/03/2013 à 15h51 : Nan, nan. Comme dans "claudiquer". C’est un jardinier qui boite. Qui boite...
Qui boîte parce qu’il boit ?
Chère Tyto je te souhaite un très joyeux anniversaire.
La comptine des enfants

Pied de cochon
Cochon de ferme
Ferme ta boîte
Boîte à clous
Clous d’acier


et cetera...
Petit dialogue entendu chez Kelyos:
God
- il faut une sauvegarde pour vos données
le client
- je vais acheter un disque dur
God
- un disque dur ça vaut pas un cloud
le client
- tant mieux si c’est pas cher
God
   
Je suis très en retard ! Sapristi ! Caramba !
Joyeux anniversaire, amie Tytoalba !
réponse à . mickeylange le 05/03/2013 à 17h45 : Petit dialogue entendu chez Kelyos: God - il faut une sauvegarde pour vos donn&e...
S’rait pas un peu soupe au lait Sa Divinité ? 
Est-ce que quelqu’un qui ne vaut pas un clou est un vaurien ?

L’Expression du jour est arrivée : un clou chasse l’autre.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas valoir un clou » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?