Ni fait, ni à faire - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Ni fait, ni à faire

Mal fait, bâclé.

Origine

Un proverbe bien connu dit "ce qui est fait n'est plus à faire", mais cette expression est là pour le contredire.

À l'origine, cette locution désignait quelque chose qui n'est pas terminé, en cours de réalisation, situé entre le "à faire", donc pas encore commencé, et le "fait", donc terminé.
Mais elle a pris depuis un sens péjoratif où le "ni fait" se rapporte à quelque chose de fait, mais de manière tellement peu satisfaisante qu'on peut considérer que c'est à refaire, donc quelque chose qui n'est finalement pas vraiment fait.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ni fait, ni à faire » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear Kaouar waati leouarFais une boule-avec la main-et donne-là au borgne (ne prends pas la peine de façonner,il n'y verra que du feu)/BOUGIVAL
Marocar ma fih ma i tchefil n'y a rien à y voir
Marocar kaouar ou ati li el aouarmets le en boule et refile le au borgne
Tunisiear MbalfetBaclé
Allemagnede Verpfuschte ArbeitTravail gâché
Allemagne (Bavière)de Das ist nichts Halbes und nichts GanzesC'est ni demi, ni tout (cela n'est ni fait ni à faire)
Angleterreen A dog's dinnerLe dîner d'un chien
Angleterreen A pig's earL'oreille d'un porc
États-Unisen A half-assed jobUn travail fait à "mi-cul"
Angleterreen A botched jobUn travail bousillé
Espagnees Una chapuza.Un rafistolage.
Espagnees Una mamarrachada / Un mamarrachoUne croûte / Un navet
Canada (Québec)fr BotcherBâcler un travail
Grècegr Δουλειά άρπα-κόλλα (Dhoulià àrpa-kòla)Un travail "attraper et ajouter"
Italieit Un lavoraccioUn travail bâclé
Italie (Sicile)it Fàttu a mitàFait à 50_
Belgique (Flandre)nl Oplapwerk /oplappentravail de rehausse / rafistoler
Pays-Basnl BroddelwerkUn travail bâclé (cafouillé)
Belgique (Flandre)nl Met Franse slagà coup (de fouet) Français (terme 17ième: le coup de fouet français gracieux mais peu effectif a évolué vers: mal fait, ineffectif)
Pays-Basnl prutswerkdu travail bricolé (sans valeur)
Pays-Basnl ketellapperswerk (expression fin 19e début 20e S)un travail bâclé. Explication intéressante........ ancien métier de réparation de fortune par un artisan-forain itinérant, de matériel de cuisine usé/troué, comme les chaudrons, poêles-sauteuses, bouilloires etc. Ce matériel était surtout en cuivre.
Brésilpt Mal feito, trabalho dobradoNi fait, fait deux fois
Roumaniero O rasolealaUn travail bâclé
Roumaniero O cârp?ceal?Un travail de savetier
Roumaniero Lucru de mantuialaTravail bâclé
Roumaniero O fuserealaUn travail bâclé
Russieru Ни взять, ни выброситьNi à prendre, ni à jeter

Vos commentaires
Tu ne nous indiques pas la genèse de cette expression, ni ne la date, non plus. CE SONT LES VACANCES ?
réponse à . <inconnu> le 17/05/2007 à 08h48 : Tu ne nous indiques pas la genèse de cette expression, ni ne la date, non...
Oserais-t-on dire que l’expression s’illustre par elle-même aujourd’hui... non, je n’oserais pas...nooon God, ne frappe pas !!!!
réponse à . <inconnu> le 17/05/2007 à 08h48 : Tu ne nous indiques pas la genèse de cette expression, ni ne la date, non...
Pour ce qui est de la genèse, n’importe quel lecteur pas feignasse aura bien compris qu’avec le sens initial, n’importe qui aurait pu l’inventer.
Pour la date, je ne peux pas indiquer une information dont je ne dispose pas.
Quant aux raisons de l’évolution du sens, si quelqu’un me les trouve dans une source à peu près fiable, je suis preneur.
de la difficulté d’appliquer les circulaires Aubry au travail de Pénélope !
Ce qui n’est pas à faire n’est pas fait ? Replaçons ce constat dans son contexte complet. Il existe en fait 4 situations :
- ce qui est à faire, est fait.
- ce qui n’est pas à faire ,n’est pas fait
- ce qui est à faire n’est pas fait.
- ce qui n’est pas à faire ,est fait .
Il me semble évident que les 2 premières sont tout à fait satisfaisantes et que seules les deux dernières posent problème.
Je ne vois donc pas pourquoi God serait cassé la tête avec une situation, somme toute, idéale ! Cette expression évoque un grand soulagement : c’est pas fait ? Encore heureux , il aurait fallu le défaire puisque ce n’était pas à faire !

je rajoute ceci  pour ceux, mal réveillés qui me prendraient au sérieux !
Cette explication m’oblige à revoir ma compréhension de cette expression. Si j’avais bien perçu le sens de "ni fait" dans le sens "ne peut pas être condidéré comme tache accomplie", j’avais tendance à donner un sens moral emprunt de réprobation à "ni à faire". "Ni à faire" signifiait pour moi "ne devant/pouvant être fait de la sorte".
réponse à . God le 17/05/2007 à 09h11 : Pour ce qui est de la genèse, n’importe quel lecteur pas feignasse ...
Recherche du jour : lorsque l ’ on applique ce proverbe :" ne remet pas à demain ce que tu peux faire le surlendemain " ce qui risquera de nous donner comme résultat, ni fait ni à faire . Quel drôle de verbe la langue française nous a t elle trouvé ?Vous donnez votre langue au chat ?
Pour qui n’ a pas trouvé , ce verbe sera à conjuguer à tous les temps !
Allez au boulot , bande de ....procastinateurs.
réponse à . <inconnu> le 17/05/2007 à 10h29 : Recherche du jour : lorsque l ’ on applique ce proverbe :" ne re...
Zut , j ai oublié d y mettre un r
réponse à . <inconnu> le 17/05/2007 à 10h29 : Recherche du jour : lorsque l ’ on applique ce proverbe :" ne re...
je propose le verbe : "oublier" ... c’est le meilleur moyen de ne pas faire ce qui reste à faire !
bande de ....procastinateurs*.

* ce n’est pas une injure de la part d’Antigoneaway (même avec un "r" oublié)
Explications d’un psychiatre : On définit la procrastination par la tendance exagérée à remettre au lendemain ce que l’on a à faire : travail, coup de téléphone, rangement…

C’est un comportement fréquent lors des problèmes d’estime de soi : on repousse alors au lendemain par peur de l’échec (« le meilleur moyen de ne pas échouer, c’est de ne pas faire »), par crainte de ne pas réussir parfaitement (« plutôt ne pas faire que mal faire »)… La procrastination existe aussi souvent chez les personnes qui ont des tendances dépressives (souvent associées à la mésestime de soi) : elles sont souvent démotivées, pessimistes quant aux résultats de leurs efforts, renonçant dès la première difficulté (« je n’y arriverai jamais »)… Puis, dans tous les cas, les mauvaises habitudes s’installent, s’aggravent et s’auto-entretiennent, renforçant la mauvaise image que la personne a d’elle-même.

Ce problème peut paraître bénin, mais il est usant pour ceux qui en souffrent. Et stressant : on finit par ne fonctionner que dans l’urgence du dernier moment ! ... oui, oui, Docteur, je sais de quoi je parle !
réponse à . God le 17/05/2007 à 09h11 : Pour ce qui est de la genèse, n’importe quel lecteur pas feignasse ...
On a le choix dans la date, en somme !
Oui, je sais, cette contrepèterie, c’était ni fait, ni à faire !
réponse à . cotentine le 17/05/2007 à 11h05 : je propose le verbe : "oublier" ... c’est le meilleur moyen de ne pas...
en voilà un mot qu’il est bon. Je promets de l’oublier, bien que j’en souffre si on peut dire. Pourquoi se stresser à faire quelque chose alors qu’on a le reste de la vie pour ça. "Mauvaises habitudes" ne s’agirait-il pas là d’un pléonasme ? Une habitude est déjà mauvaise en soi. Exemple : pourquoi nettoyer le vendredi comme beaucoup le font alors qu’il suffit de nettoyer quand il fait sale. Il n’y a pas urgence pour tout. il suffit de se fixer des priorités et pour le reste, on fait selon le temps qu’on a ou l’envie qu’on a de le faire.
Il n’y a rien à faire, ma devise reste : bien faire et laisser dire. 
réponse à . <inconnu> le 17/05/2007 à 11h11 : On a le choix dans la date, en somme ! Oui, je sais, cette contrepèt...
On a le choix dans la date, en somme !
Oui, je sais, cette contrepèterie, c’était ni fait, ni à faire !
Il faut s’élever le jour de l’Ascension, ce sera toujours ça de fait, bien fait et plus à faire! cette page
EXPRESSIO LE SEUL SITE QUI SOIT UN BIENFAIT POUR L’HUMANITÉ
Le choix dans la date ? encore faut-il que tout le monde soit d’accord sur celle-ci. Je n’y comprends que dalle. Lorsque je vais sur "Toutes" (les expressions) je constate que la première est datée du 15/05/2005. Et God me répond (expression d’hier) que le site est ouvert depuis août. Est-ce donc que je vis dans un monde parallèle ?
Excessivement ou extrêmement c’est selon les dicos, le mien est un Larousse.

Se le farcir ou se le faire, ne sont pas finalement tellement éloigné. Voilà qui nous ramène à aujourd’hui.

Mais je ne désespère pas de trouver tous les trucs et astuces pour être correcte sur ce site. Encore que je sois un peu rebelle, qu’on se le dise.
Je ne voudrais pas trop contrarier le grand God.  
réponse à . tytoalba le 17/05/2007 à 17h16 : Le choix dans la date ? encore faut-il que tout le monde soit d’accor...
simple hypothèse : la liste que tu as consultée (qui commence le 15/05/2005) exprime les dates HT, alors que God t’indique une date TTC, non  ?
Comprend bien que God est God : il est le Créateur. Il existait avant que ce site n’existe, et existera encore quand ce site sera retombé en poussières. Le temps est donc un concept relatif pour lui.
Il n’a pas créé ce site pour faire des affaires, non ! Ni pour y accomplir des tours de magie! En résumé : ni fée, ni affaires !
quelque chose de fait, mais de manière tellement peu satisfaisante qu’on peut considérer que c’est à refaire, donc quelque chose qui n’est finalement pas vraiment fait.
bon, fallait bien quand même que je finisse par lire l’explication de God, mais j’ai eu une journée chargée ! Alors un commentaire sérieux (juste un : promis !) :
Je crois que c’est beaucoup plus péjoratif que cela , et que le sens réél atteint le : "c’est tellement mal fait que cela ne vaut même plus la peine de le refaire" : donc on n’est pas au niveau zéro, mais à un niveau franchement négatif !
Crois-je et tiens-je à dire, vite fait bien fait  !
réponse à . chirstian le 17/05/2007 à 17h40 : simple hypothèse : la liste que tu as consultée (qui commence...
En résumé : ni fée, ni affaires

Si l’on a l’intention de dire de telle choses, peut-être il faut ajouter un smiley pour "gémissant" pour que nos réponses conservent la largeur de bande? 
réponse à . God le 17/05/2007 à 09h11 : Pour ce qui est de la genèse, n’importe quel lecteur pas feignasse ...
une source à peu près fiable
La mienne, évidemment : l’expression vient de la... Euh...non, je déconne. 
Bonjour bonjour, les gosses. Je vous lis en vitesse et rejoins BB qui fait son sac de marin. Samedi à Trébeurden, 4-5 Beaufort, houle d’Ouest 3-4 mètres : on va se faire secouer !
réponse à . tytoalba le 17/05/2007 à 17h16 : Le choix dans la date ? encore faut-il que tout le monde soit d’accor...
Encore que je sois un peu rebelle
T’inquiète, va : pour les histoires de choix dans les dates, on va te caresser dans le sens du poil. Et d’ailleurs, rien ici n’est changé pour les dates*, bien au contraire, alors, fais donc comme nous tous : détends-toi. Tu verras, c’est tellement meilleur ! 
* variante de l’excellent contrepet initial de Peinard_best. Je signale juste pour que tu t’habitues au style ambiant... Après, tu découvriras toute seule les voies étroites que nous empruntons (au langage).
réponse à . tytoalba le 17/05/2007 à 17h16 : Le choix dans la date ? encore faut-il que tout le monde soit d’accor...
Bon alors comme hier, je m’énerve pas, j’explique.
Puisque tu sous l’Ève cette question, le site est effectivement ouvert depuis le 01/08/05. Mais tu penses bien que je ne pouvais pas l’ouvrir avec 1 seule expression en stock (imagine un peu le sous-titre du site : l’expression française décortiquée).
Raison pour laquelle j’en avais préparé quelques unes à rebours (comme perle), donc en remontant dans le temps progressivement au fur et à mesure de mes ajouts avant ouverture, histoire quand même que les pôvres qui ont découvert le site à cette date aient quelques petites choses à se mettre sous l’Adam.
réponse à . God le 17/05/2007 à 19h44 : Bon alors comme hier, je m’énerve pas, j’explique. Puisque tu...
Tu es vraiment bonne pomme, God. Et comment y va, Noé ? Tel Guillaume ?
Allez, je mets les voiles pour ce soir. A vos quarts, les mains sur la barre, moussaillonnes !
réponse à . Elpepe le 17/05/2007 à 19h09 : Encore que je sois un peu rebelleT’inquiète, va : pour les his...
ne dit-on pas les voies du seigneur sont impénétrables ? Sa seigeurerie God est trop bonne.
@God, merci pour toutes ces explications.
réponse à . tytoalba le 17/05/2007 à 20h10 : ne dit-on pas les voies du seigneur sont impénétrables ? Sa s...
Le choix dans la date ?

oui, comme le dit Elpépé, ce n’est qu’une contrepèterie très connue, mais faut avoir l’esprit un peu mal tourné pour les comprendre à 1ère lecture ! lol
si tu veux de + amples info ... demande mon adresse à God ... en aparté, je t’affranchirai !
réponse à . God le 17/05/2007 à 19h44 : Bon alors comme hier, je m’énerve pas, j’explique. Puisque tu...
God, oh my God puisque tu es dans une journée explicative et que Elpepe semble neutralisé, les mains sous les couvertures (hum!) peux tu me dire comment sur mon Mac je peux enregistrer le vademecum, en ayant tout, même mes dessins. Je ne sais pas si je suis particuliérement sous-développée ou maudite, mais rien à faire!
réponse à . memphis le 17/05/2007 à 21h50 : God, oh my God puisque tu es dans une journée explicative et que Elpepe s...
Sorry memphis, mais je n’ai plus touché un Mac depuis 1988 et comme il a bien évolué depuis mon Mac Plus d’antan...

Le vademecum est un fichier PDF incluant tout, textes et photos. Je ne vois pas pourquoi tu me parles de ’tes’ dessins.

Sous Windows, soit tu cliques sur le lien et ça t’ouvre automatiquement le fichier PDF dans une fenêtre d’Acrobat Reader à partir de laquelle un bouton te permet d’enregistrer le fichier sur ton disque, soit tu cliques avec le bouton droit sur le lien (Pomme - clic sur le Mac ?) et tu obtiens un menu permettant, entre autres, d’enregistrer sur le disque le fichier PDF pointé par le lien.

Je ne vois pas pourquoi il n’y aurait pas des manips du même genre, voire plus simples, sur le Mac réputé plus convivial que Windows.
réponse à . tytoalba le 17/05/2007 à 17h16 : Le choix dans la date ? encore faut-il que tout le monde soit d’accor...
Mieux vaut être belle et rebelle que moche et remoche !
réponse à . God le 17/05/2007 à 22h34 : Sorry memphis, mais je n’ai plus touché un Mac depuis 1988 et comme...
Oups ! Ah oui, tu veux parler des dessins intégrés à ta particpation au vademecum.
Mais comme les textes et autres images, ils font partie du fichier PDF et ne peuvent pas en être dissociés.
Il te faut donc trouver le moyen d’enregistrer ce fichier sur ton disque.
Et sur le mac, le clic droit semble être Ctrl + Clic et non Pomme + Clic...
réponse à . memphis le 17/05/2007 à 21h50 : God, oh my God puisque tu es dans une journée explicative et que Elpepe s...
Elpepe semble neutralisé
A bas les MAsC !, qui jouissent encore et toujours d’une réputation aujourd’hui complètement superfétatoire, surmédiatisée et sûrement surfaite : à l’exception des graphistes (en encore !), l’OS d’Apple pose plus de problèmes qu’il en résout pour le commun des internautes (j’en connais quelques-unes dans ton cas, qui ne s’en tirent pas mieux, après avoir cédé au chant des Sirènes selon lequel un Mac serait "plus convivial"...).
Tu ne parviens à afficher et/ou enregistrer correctement le vademecum ni au format Word, ni au format Acrobat : il doit te manquer ces deux applications, mais qui ne portent sans doute pas le même nom chez Apple (pour simplifier !).
Mais ne pleure pas, va : pour trois trirèmes consécutives, Peinard_best offre la visite du Château du Taureau, et pour cinq God offre un PC Express I/O
réponse à . God le 17/05/2007 à 09h11 : Pour ce qui est de la genèse, n’importe quel lecteur pas feignasse ...
... n’importe quel lecteur pas feignasse aura bien compris...
Y avait une ambiance « d’en faire » ce jour-là sur ce meeerveiiilllleux site ! :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 17/05/2007 à 10h29 : Recherche du jour : lorsque l ’ on applique ce proverbe :" ne re...
" ne remet pas à demain ce que tu peux faire le surlendemain "
Non, non, le vrai proverbe est : "ne remets pas au lendemain ce que tu aurais pu faire la veille du surlendemain"  mais si tu n’en t’en sens pas le courage, abandonne, abstiens-toi ... car une besogne faite à contre-coeur, sera bâclée et ni fait, ni à faire

* faire le verbe préféré de Momo !
réponse à . cotentine le 10/11/2010 à 01h06 : " ne remet pas à demain ce que tu peux faire le surlendemain "Non, non, l...
"ne remets pas au lendemain ce qu’un autre pourra faire à ta place beaucoup mieux que toi" 
réponse à . cotentine le 10/11/2010 à 01h06 : " ne remet pas à demain ce que tu peux faire le surlendemain "Non, non, l...
Voilà ! Comme je m’efforce de ne rien "faire", rien de ce que je fais n’est ni fait, ni à faire ! 
Vous en faites un plat! Quelle belle affaire. Toutafé, toutafé...

Ni fait, ni AFER. C’est un fait: vous voulez faire des économies et palcer votre argent. Bon. Vous cherchez un bon placement, tranquille, calmos, etc... Eh bé, c’est peut-être fait, mais pas AFER!


*AFER : Association Française d’Epargne et de Retraite
Ni fait ni à faire , ça doit se dire en: ... comme celle qui éclairait la table où nous faisions nos devoirs le soir venu.Aucun rapport mais on appelait ça , la suspension.
réponse à . Emeu29 le 10/11/2010 à 06h48 : "ne remets pas au lendemain ce qu’un autre pourra faire à ta place ...
... Car il n’ y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent pas de commettre d’ erreur (autre "proverbe" bien connu également...). D’ où l’ immobilisme de bien des politiques, et la chute (en premier lieu dans les sondages) de ceux qui veulent en faire trop. Extrapolable à d’ autres métiers, bien sûr ! Les administrations, etc... Regardez notre "Pôle emploi" : ça fonctionne déjà si mal qu’ on veut encore supprimer 1800 agents. Du coup rien ne sera fait, ni à faire, ce qui est peut-être le but ultime : plus d’ organisme pour prendre en charge des chômeurs = radiation de ceux-ci donc... plus de chômage du moins officiellement ! Le rêve de tout chef d’ état!
réponse à . <inconnu> le 17/05/2007 à 08h48 : Tu ne nous indiques pas la genèse de cette expression, ni ne la date, non...
Tu ne nous indiques pas la genèse de cette expression, ni ne la date, non plus.

Tout le monde savait (surtout God) que Marie allait avoir un enfant et qu’elle ne l’avait pas fait.
Au moment de l’accouchement la sage-femme avait d’énormes problèmes avec ce bébé pas ordinaire qui voulait pas sortir (il savait ce qui l’attendait).
Elle a essayé les forceps mais il avait déjà la grosse tête et les fers était trop petits.

Elle a alors déclaré ce gosse il est "ni fait, ni à fer"

C’était la minute biblique du jour.
réponse à . mitzi50 le 10/11/2010 à 08h52 : ... Car il n’ y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent pas de commett...
... Car il n’ y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent pas de commettre d’ erreur (autre "proverbe" bien connu également...)
Prophète Proverbe faux par excellence, la plus grosse erreur étant justement de ne rien faire. Il vaut mieux se tromper de bonne foi que se cacher de mauvaise foi derrière son incompétence. Cela reviendra de toutes façons un jour ou l’autre...
réponse à . file_au_logis le 10/11/2010 à 09h52 : ... Car il n’ y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent pas de commett...
«Il ne faut pas faire le jour même ce que l’on peut faire faire le lendemain par un autre» Comme ça, s’il y a une boulette, ce sera l’autre qui prendra le savon…!
Cela relève de la délégation et/ou de la sub-délégation de pouvoir (sic…), comme savent si bien le faire les chefs… quelqu’ils soient !
Ils leur suffira (aux chefs), de prétendre que le subordonné à mal compris les instructions à lui transmises, et hop, le tour est joué !
Pour ce proverbe (sic !), il y a plusieurs variantes qui me semblent toutes parfaitement admissibles et permettent de nuancer ses propos au gré des circonstances…souvent exténuantes du travail !
Autre proverbe: «Si tu as envie de travailler, couche-toi et attends que ça passe»
Et comme le disait fort justement Alphons Allais:
«L’homme n’est pas fait pour travailler: la preuve ça le fatigue»
PS: quant à ni fait, j’avai compris “nifé”, savoir le noyau de notre bonne vieille planète Terre
réponse à . file_au_logis le 10/11/2010 à 09h52 : ... Car il n’ y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent pas de commett...
Et pourquoi pas ? Selon le principe de PIPE: Pas d’Initiative, Pas d’Emmerde… 
Expression complémentaire: «Botter en touche»
Il me faut bien admettre que, personnellement, j’ai plutôt tendance à dire et penser:
«Tactique de défilement» lorsque je vois se pointer une quelconque possibilité de récolter des emmerdes… Cela ne fonctionne, bien sûr, pas à 100%, mais évite les plus gros problèmes…
Maintenant, étant retraité, c’est clairement pour beaucoup de chose: SRAF Strictement Rien à Foutre !
Et ce d’autant plus facilement que je n’ai pas d’enfant, donc le défilement est plus facile. CQFD !
réponse à . mitzi50 le 10/11/2010 à 08h52 : ... Car il n’ y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent pas de commett...
plus de chômage du moins officiellement ! Le rêve de tout chef d’ état!
rêve facile à exhausser ! Les postes à créer dans les domaines de l’éducation, la santé, la police, la justice, la protection de la nature etc... sont illimités. Il faut y ajouter l’obligation pour un demandeur d’emploi d’accepter le premier poste vacant proposé sans restriction, et le problème est totalement réglé. L’URSS a su le faire pendant des décennies.
Bon : après il faut seulement prendre la précaution de construire un mur autour de la France. Et la question "combien de temps résistera-t-il ?" devient alors le cauchemar de tout chef d’état !
j’ai un joint sniffé ni à faire : t’en veux ????????
réponse à . chirstian le 10/11/2010 à 11h35 : plus de chômage du moins officiellement ! Le rêve de tout chef...
Bon : après il faut seulement prendre la précaution de construire un mur autour de la France.
C’est l’occasion de créer des emplois de maçons !
Et la question "combien de temps résistera-t-il ?"
Longtemps si on prend la précaution de mettre des militaires dessus. ( encore des créations d’emplois)
Tes solutions n’ont que des avantages ! 
réponse à . chirstian le 10/11/2010 à 11h35 : plus de chômage du moins officiellement ! Le rêve de tout chef...
J’ ai vu le résultat en URSS, notamment la multiplication des "métiers inutiles" (un exemple : les hôtesses d’ étage dans les hôtels. Postées en 3 x 8, elles étaient là pour vous donner la clé de votre chambre en échange de la carte de résident de l’ hôtel - ou vice-versa. Le principe voulait qu’ on ne puisse pas avoir les deux à la fois (pourquoi ? Je ne l’ ai jamais compris). Cet échange aurait pu aussi bien se passer au rez-de chaussée, au guichet de la réception principale, mais non ! Les clés étaient conservées à l’ étage des chambres...Et le seul motif de licenciement légal était le flagra*t délit de vol. C’ est comme ça que j’ ai pu voir des usines où seuls quelques "mabouls" travaillaient, les autres jouant la montre...en buvant du thé (ou autre).Je ne pense pas qu’ il y ait trop d’ infirmières ou de médecins dans nos hôpitaux (il manque en moyenne 20 postes infirmiers par hôpital, qui ne sont pas pourvus et ne le seront peut-être jamais) et demander à un agent qui a 150 à 200 dossiers de demandeurs d’ emploi à gérer d’ assurer un suivi "personnalisé" relève de l’ utopie. Un exemple : un homme de 45 ans, victime d’ un grave accident du travail s’ est vu proposer une reconversion. Il a accepté, mais celle-ci n’ a débouché sur rien. Il a cherché (et trouvé) du travail - en intérim - par ses propres moyens, et n’ a jamais perçu un sou d’ allocation-chômage. Par contre, 2 ans plus tard, il a reçu une belle lettre lui annonçant que ses droits étaient expirés et qu’ il ne percevrait désormais plus que le RSA, à condition qu’ il en fasse la demande. Logique ???? Ceci dit je ne suis pas favorable à la multiplication des fonctionnaires. Surtout dans certaines collectivités territoriales où on a, à un certain moment, beaucoup trop embauché. Quant à l’ obligation d’ accepter le premier poste vacant, d’ accord si on ne demande pas à un maçon d’ accepter un poste d’ archéologue, ou à un professeur pas encore titulaire un emploi de menuisier. Il faut que l’ emploi soit en adéquation avec les capacités du demandeur. Sinon ce "sera ni fait ni à faire" !
réponse à . file_au_logis le 10/11/2010 à 09h52 : ... Car il n’ y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent pas de commett...
Ben dis donc, il y a pas mal de personnes qui commettent cette erreur, mais pas forcément par incompétence, par paresse, tout simplement !
j’ai lu quelque part cette formule : "nous avons quitté le temps de faire pour le temps d’agir".
"Faire" (du latin facere) c’est : "réaliser quelque chose, créer". C’était "oeuvrer". Il y avait dans cette création une notion de durée : on s’inscrivait dans une continuité (de la famille, de l’entreprise...). D’où une exigence de qualité : vingt fois sur le métier on remettait l’ouvrage parce qu’il devait être "bien fait". Et du travail bien fait naissait une légitime fierté, associée au sentiment d’avoir travaillé -même modestement- à la construction d’un avenir meilleur.
"Agir" (tardivement emprunté au latin agere) c’est "se rendre actif". Mettre, et se mettre en mouvement. Et bien vite l’acte cesse d’être le moyen pour devenir l’objectif. Son intensif (" s’agiter") , est franchement négatif, et la limite est ténue. Sur la Lune nous avons ainsi eu un président admiré pour la qualité de son défaut et vilipendé pour le défaut de sa qualité. Du coup on a trouvé que ses réformes n’étaient ni faites ni à faire, et quand il a perdu son poste, on a dit "c’est bien fait". Mais le suivant n’a pas satisfait davantage, parce qu’un pays n’a jamais que les élus qu’il mérite.
Mais vous, sur Terre, vous n’avez pas ce genre de problèmes ! 
réponse à . cotentine le 10/11/2010 à 01h06 : " ne remet pas à demain ce que tu peux faire le surlendemain "Non, non, l...
* faire le verbe préféré de Momo !
Si j’avais pu intervenir plus tôt, j’aurais aussi préciser que cette expression devrait être la préférée de Momo, mais moi, à cette heure là, en règle générale, je dort !
Pour ma part, je préfère laisser "l’effet se faire" (comme je le disais déjà il y a quelques jours), comme ça, ce n’est ni pet ni à fesse...  

Bon, je vous l’accorde, ça ne veut pas dire grand chose (ce n’est donc ni fait ni à faire), mais au moins personne ne pourra me reprocher de ne pas avoir essayer, par peur de mal faire. Et pour rester dans les proverbes, qui ne tente rien n’a rien !
vous aspirez au Paradis ? Une fois au Purgatoire, c’est ni fait, ni Enfer.
réponse à . chirstian le 10/11/2010 à 12h21 : j’ai lu quelque part cette formule : "nous avons quitté le tem...
La rapidité est une qualité, qui n’ est pas donnée à tous... mais la précipitation est un défaut. Sur la Lune, ou ailleurs ! Quant aux réformes, elles peuvent se montrer indispensables avec le temps. Personne ne voudrait retourner au 19è siècle. Cependant il faut les faire à bon escient, et prendre le temps d’ y réfléchir... pour ne pas avoir à recommencer quelques années plus tard tout en n’ ayant rien résolu. Par exemple, il fallait absolument sortir de l’ instabilité de la 4è république, et de la guerre d’ Algérie. En 1969, De Gaulle l’ a payé cher. Quarante ans plus tard, nous sommes en paix, mais faisons face à une guerre économique. Il y a certainement des pistes à explorer....Avoir les élus qu’ on mérite ? Pas sûr. Les USA méritaient-ils l’ opération irakienne, alors que G.W. Bush a réussi le tour de force d’ être élu avec moins de voix que son concurrent, et au bout de multiples comptages...En tout cas, le purgatoire, ce n’ est jamais définitif !
réponse à . Emeu29 le 10/11/2010 à 06h48 : "ne remets pas au lendemain ce qu’un autre pourra faire à ta place ...
c’est toi qui chante ? cette page je croais que c’était Fernandel. 
Combien de fois j’ai entendu cette expression dans la bouche de ma mère, et c’était pas un compliment.
réponse à . mitzi50 le 10/11/2010 à 13h43 : La rapidité est une qualité, qui n’ est pas donnée &a...
Les USA méritaient-ils l’ opération irakienne
sans vouloir polémiquer, lla question ne serait-elle pas plutôt : l’Irak méritait-il l’opération américaine ?
réponse à . <inconnu> le 10/11/2010 à 13h54 : c’est toi qui chante ? cette page je croais que c’était ...
Et zut, je croyais que c’était Fernand Sardou !
réponse à . chirstian le 10/11/2010 à 12h21 : j’ai lu quelque part cette formule : "nous avons quitté le tem...
j’ai lu quelque part cette formule : "nous avons quitté le temps de faire pour le temps d’agir"
Dans les oeuvres complètes de Pierre Dac ?
réponse à . chirstian le 17/05/2007 à 10h08 : de la difficulté d’appliquer les circulaires Aubry au travail de P&...
Ce qui n’est pas à faire n’est pas fait ?
On se demande si ce qui n’est ni fait ni à faire a une existence réelle.
Il l’a chanté également.
réponse à . chirstian le 10/11/2010 à 11h35 : plus de chômage du moins officiellement ! Le rêve de tout chef...
Quand ton mur sera exhaussé, tu seras exaucé ?
réponse à . SyntaxTerror le 10/11/2010 à 15h50 : Ce qui n’est pas à faire n’est pas fait ? On se demande ...
Ni tout à fait celle-là, ni tout à fait une autre...
Comment ça travail mal fait et bâclé !? 
On fait ce qu’on peut hein ? On n’est pas des boeufs !
"De manière peu satisfaisante","a refaire", "travail non fait" pas normal ça
Faut contester les notes là, elles ne sont pas justes. 
réponse à . chirstian le 10/11/2010 à 12h21 : j’ai lu quelque part cette formule : "nous avons quitté le tem...
Sur la Lune nous avons ainsi eu un président admiré pour la qualité de son défaut et vilipendé pour le défaut de sa qualité
Et c’est depuis lors que la Lune se voile la face. On parle depuis de la face cachée de la Lune...
réponse à . SyntaxTerror le 10/11/2010 à 14h37 : j’ai lu quelque part cette formule : "nous avons quitté le tem...
Le même Pierre Dac disait également : Avec le mot « si » on peut faire tout ce qu’on ne peut pas faire. Affaire à suivre...
réponse à . DiwanC le 10/11/2010 à 17h41 : Le même Pierre Dac disait également : Avec le mot « si...
«Si ma tante en avait on l’appelerait mon oncle et si mon oncle en était on l’appelerait ma tante. En tout bien, tout honneur»
Pierre Dac.
Également du susdit:
«Aux innocents les mains pleines, mais il n’a jamais été précisé de quoi les mains del’innocent était pleine»

De même (déjà mentionné):
«Tout corps plongé dans un liquie et qui n’est pas remonté au bout de cinq minutes doit être conséré comme perdu»
réponse à . mitzi50 le 10/11/2010 à 13h43 : La rapidité est une qualité, qui n’ est pas donnée &a...
«Nous sommes pressés, allons doucement» Georges Clémenceau.
«Quand je veux noyer un problème, je nomme une commission»
Mongénéral, lui parlait de Comité Théodule et de Pièges à Cons…
réponse à . God le 17/05/2007 à 19h44 : Bon alors comme hier, je m’énerve pas, j’explique. Puisque tu...
Monsieur et Madame Tifrice ont un fils: quel est son prénom ?
réponse à . flexique le 17/05/2007 à 10h22 : Cette explication m’oblige à revoir ma compréhension de cett...
ni fait , ni à faire ... c’est bien ne devant être fait de la sorte dans le sens fait si mal qu’il faut refaire
"faire et défaire c’est toujours travailler " ainsi que me l’a appris ma grand mère qui me faisais recommencer jusqu’à ce que le résultat lui convienne quand l’ouvrage était considéré "ni fait ni à faire "
Mon ex belle mère est, elle ,adepte du "mieux est l’ennemi du bien " .... de tempérament -et pas par ce qu’il s’agit d’une belle mère - cela me convient peu .
C’est sans doute pourquoi je suis rarement pleinement satisfaite de ce que j’ai fait , reprend les choses pour essayer d’améliorer .Mes enfants ont parfois trouvé que j’exagérais  ; il est vrai que certains soirs les feuilles de cahier volaient de l’autre côté de la table tant que j’estimais que c’etait fait comme un cochon ou" vite fait , mal fait " quand ils pensaient
"vite fait , bien fait " pour se débarrasser et filer jouer
Une petite voix me dit que je sais bien de quoi je parle . Il est vrai que pour ce qui me fait tartir , comme le repassage , c’est souvent "ni fait ni à faire" - juste le col , le reste est sous le pull - et que j’ai tendance à la procrastination . Faire dans l’urgence c’est alors me donner l’obligation de faire vite ... et bien , donc finalement pas si vite qu’il aurait fallu -
C’est sans doute pourquoi il y a eu tant de nuits blanches pour corriger un paquet de copies qui après avoir trainé 2 semaines dans mon cartable ne pouvaient decemment y rester davantage , surtout s’il fallait faire les moyennes .
réponse à . mitzi50 le 10/11/2010 à 08h52 : ... Car il n’ y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent pas de commett...
merci de l’explication ; je comprends pourquoi c’est à faire avant la prochaine election présidentielle .
Ni fait, ni à faire...
Cela me rappelle, par associations d’idées (tortueuse, j’en conviens: je parle de l’association) unbe phrase de John F. Kennedy:
"Beaucoup de monde voit les choses comme elles sont, et se demande pourquoi elles sont comme cela. Moi, je les vois comme ells pourraient être, et je me demande: pourquoi cela ne serait-il pas?".
(Suite à ma réponse # 35)
réponse à . <inconnu> le 10/11/2010 à 20h12 : Monsieur et Madame Tifrice ont un fils: quel est son prénom ?...
Adam
réponse à . chirstian le 10/11/2010 à 14h02 : Les USA méritaient-ils l’ opération irakienne sans vouloir...
Tu as raison, et je te présente mes excuses ; j’ ai pensé plus vite que je n’ ai écrit, en fait je voulais parler du mensonge ayant entraîné l’ opération irakienne en ce qui concerne les USA. Il va de soi que les irakiens, même si saddam Hussein était loin d’ être un ange, ne méritaient pas les horreurs passées, présentes, et à venir...
réponse à . file_au_logis le 10/11/2010 à 17h33 : Sur la Lune nous avons ainsi eu un président admiré pour la qualit...
Ah, maintenant je comprends pourquoi le croissant de lune est un des symboles de l’ islam ! Encore une affaire de voile....
... bon ... suis mêlé un peu moé là.
" ... quelque chose qui n'est pas terminé, qui est en cours de réalisation ... ", dixit god,
est certainement, pour moi, quelque chose qui a été commençé.
En conséquence, le "ni fait" ne tient plus dès le départ, me semble, puisqu'il a été commençé.
Alors, comment un "ni fait" peut-il se rapporter à quelque chose de fait ?
J'en conclus finalement, que le verbe "faire" est passablement élastique ...
... bon ok ... dites-vous que ça coûte 'pâ ènn senn nouère' ...

... hum ... pas de café ? ... et l'odeur alors ?
réponse à . ipels le 17/03/2015 à 01h44 : ... bon ... suis mêlé un peu moé là. " ... quel...
"Voilà, c'est fait !"......
Quand on dit ça c'est que c'est terminé.

Donc si c'est en cours de réalisation c'est que ce n'est pas encore "fait".....

Non? ....Qu'est ce t'en penses ?

'pâ ènn senn nouère'
Et ça, tu peux traduire ?.........là c'est moé qui suis mêlé !

Je suppose que c'est du français de la Belle Province "avé l'assent"
pâ ènn c'est peut être pas un ( ou une ) mais pour la suite je donne ma langue au caribou......

Bon, sinon aujourd'hui va falloir tracter hardiment les accroche coeurs pour trouver quelque chose chez Georges.......
Je vous livre ce texte...... histoire de..........mais c'est vraiment ni fait, ni à faire.......

Et pour le café ben faudra que tu attendes une paire d'heures.....Ad'taleur.......
réponse à . ipels le 17/03/2015 à 01h44 : ... bon ... suis mêlé un peu moé là. " ... quel...
En conséquence, le "ni fait" ne tient plus dès le départ, me semble, puisqu'il a été commencé.
Lis bien ce que God écrit : ...le "ni fait" se rapporte à quelque chose de fait, mais de manière tellement peu satisfaisante qu'on peut considérer que c'est à refaire, donc quelque chose qui n'est finalement pas vraiment fait.

Le truc a été fait trop vite ; c'est tout bancal ; tout mal fichu ; exécuté sans soin.

Et tu as raison : "faire" est passablement élastique. C'est un verbe de "faignassou" dit-on ; autrement dit, de paresseux.
On fait le café... on ne fait pas son âge (on paraît plus jeune ou plus vieux)... on fait la sieste... on fait des bêtises...
Par facilité, on fait une lettre, alors qu'on a à notre disposition : écrire, rédiger, envoyer, adresser...

Et pis on refait le monde !
Et moi, je fais ce que je peux...

Ah bah tiens ! Pendant que je t'écrivais, Bouba a fait un court passage sur ce mêêêrveilleux site !
Allez... à très plus tard. 
réponse à . ipels le 17/03/2015 à 01h44 : ... bon ... suis mêlé un peu moé là. " ... quel...
pâ ènn senn nouère
On peut avoir la traduction ? Écrire dans une langue que beaucoup d'autres ne comprennent pas, c'est se foutre du monde. Et ma remarque ne s'adresse pas qu'à toi ! 
... voulais seulement écrire phonétiquement, en joual.
Mon commentaire ne coûtait rien, même pas une cenne noire, ou un sous noir.
réponse à . ipels le 17/03/2015 à 05h28 : ... voulais seulement écrire phonétiquement, en joual. Mon commen...
Ah, voilà, merci !
réponse à . ipels le 17/03/2015 à 05h28 : ... voulais seulement écrire phonétiquement, en joual. Mon commen...
Okayyyyyyyyy..........merci pour la traduction.
Donc "ne pas valoir un sou noir" chez vous ça veut dire que ça "ne vaut rien"........
Par déduction, un sou noir vaut un zloty ou un Kopeck........

On a encore appris une nouvelle chose ce matin.....

Voilà, le café que tu demandais est prêt.......
DEVINETTE
Comment qualifie-t-on le travail de celui qui construit des auges vite fait ?
Voilà, le café que tu demandais est prêt...
Et nous z'aut', on se brosse ?
Faut s'exprimer "Montréal" pour être admis au café main'nant ? Pffff...
Eh bien c'est diguidou ! Ce qui veut dire "c'est d'accord" en québécois.
Seulement dans ces conditions, je vais me le préparer toute seule mon café. Vite fait et bien fait ! non mais...

– Un porcelainier de Limauges ?
– Auge-vit's ?
réponse à . Mintaka le 17/03/2015 à 08h57 : – Un porcelainier de Limauges ? – Auge-vit's ?...
Non, son travail est: bacs laids
Tu ne m'as pas laissé le temps, j'avais tout juste trouvé. Je désire une compensation de 12 ngultrums.
Je trouve la requête de Rigel fondée : tu l'as privé de la gloire d'avoir résolu ta devinette.
réponse à . BOUBA le 17/03/2015 à 06h57 : Okayyyyyyyyy..........merci pour la traduction. Donc "ne pas valoir un sou ...
Par déduction, un sou noir vaut un zloty ou un Kopeck
Ou un rouge liard !
Le liard valait le quart d'un sol, les pièces étaient en cuivre.
réponse à . Alnitak le 17/03/2015 à 09h06 : Tu ne m'as pas laissé le temps, j'avais tout juste trouvé. Je d&ea...
On n'a droit qu'à une seule réponse; il suffit de bien faire les choses...
DEVINETTE
Et qui fabriquait ces bacs laids ?
"Voilà, c'est fait !"......
Quand on dit ça c'est que c'est terminé.
Et quand on se rend compte qu'on vient de commettre une belle erreur, on dit :
Bon, ça c'est fait !
réponse à . SyntaxTerror le 17/03/2015 à 09h28 : Par déduction, un sou noir vaut un zloty ou un KopeckOu un rouge liard&nb...
Il y aurait donc les liards rouges, les sous noirs... Que reste-t-il ? Les sous verts peut-être...
Allez ! vaut mieux que j'y aille, sinon vais être en retard chez les Desgrands-Latour !
réponse à . joseta le 17/03/2015 à 09h30 : On n'a droit qu'à une seule réponse; il suffit de bien f...
Je n'ai pas à payer les pots cassés par Mintaka, tu m'entends ? 
Le minute culinaire  : Dans un faitout, tout est fait à l'étouffée.
réponse à . Alnitak le 17/03/2015 à 09h44 : Je n'ai pas à payer les pots cassés par Mintaka, tu m'entends ...
Tout à fait Thierry....
réponse à . DiwanC le 17/03/2015 à 08h55 : Voilà, le café que tu demandais est prêt...Et nous z'aut', o...
Rhôôôôôôôôô...........Mais qué caractère !
Voyons tu sais bien que toi tu es membre perpétuelle du café matinal........
Ca va comme ça ?.........
réponse à . SyntaxTerror le 17/03/2015 à 09h28 : Par déduction, un sou noir vaut un zloty ou un KopeckOu un rouge liard&nb...
Donc c'est peanut's.........
réponse à . saharaa le 17/03/2015 à 09h49 : Le minute culinaire  : Dans un faitout, tout est fait à l'&eacu...
Allez, tou fait la couisine ?
réponse à . saharaa le 17/03/2015 à 09h49 : Le minute culinaire  : Dans un faitout, tout est fait à l'&eacu...
Joli !
réponse à . DiwanC le 17/03/2015 à 09h41 : Il y aurait donc les liards rouges, les sous noirs... Que reste-t-il ? Les ...
sous verts
Ce sont les "greenback dollars"
Pour ceux dont l'anglais est perfectible, on appelle "dos vert" les US dollars ... à cause de leur couleur.
Ou : pas un rond.
Tu vas te faire engueuler par ceux qui ne parlent pas anglais ... Pirouette, cacahuète.
RÉPONSE
Eddy Baclay ؟
réponse à . SyntaxTerror le 17/03/2015 à 10h02 : Ou : pas un rond. Tu vas te faire engueuler par ceux qui ne parlent pas ang...
Anagramme
peanuts –> eat puns : manger des jeux de mots.
réponse à . Mintaka le 17/03/2015 à 10h32 : Anagramme peanuts –> eat puns : manger des jeux de mots. ...
Tes jeux de mots, faut se les farcir, même que ce sont des jeux de maux de tête.
- Qui a fait le travail ?
- Backley !
- je ne t'ai pas demandé comment, j' t'ai demandé qui !
- ?
Nid fait n'est pas nid à faire !
Woody Woodpecker
réponse à . saharaa le 17/03/2015 à 09h49 : Le minute culinaire  : Dans un faitout, tout est fait à l'&eacu...
- Alors ? toute la poussière est nettoyée ?
- j'étouffais...
- tu as tout fait ? parfait !
- non,non, j' pouvais plus respirer avec toute cette poussière...
- glups !
quelque chose qui n'est pas terminé
Petit dialogue entre le propriétaire d'une nouvelle ligne d'autobus et son chef de chantier
- Alors ? pas encore terminé ce terminus ?
- en creusant, on a trouvé de l'eau...c'est terre minée...
- mais non, c'est pas terminé ! et pis qu'est-ce que c'est ce chien sur mes terres ?
- setter...
- oui, parfaitement, mes terres ! et épargnez-moi ces manières coquettes, occupez-vous plutôt de terres, minet !
- de terminer ? mais c'est en cours...
- non ! c'est temps long ! maintenant vous allez vous taire, minus et terminer mon terminus !
Rien à faire sauf se faire irlandais aujourd'hui, il faut se mettre en costume vert, boire la bière verte, et prononcer les mots Erin go bragh*...la fête de Saint Patrick règne !

* L'Irlande à jamais
réponse à . SyntaxTerror le 17/03/2015 à 10h02 : Ou : pas un rond. Tu vas te faire engueuler par ceux qui ne parlent pas ang...
Ah oui.........pardon Mintaka
réponse à . lalibellule1946 le 17/03/2015 à 15h42 : Rien à faire sauf se faire irlandais aujourd'hui, il faut se mettre ...
Erin go bragh

Es el mismo que "Deutschland uber alles"

Mierda ! ........Росси́йская Акаде́мия !*

*Vais encore me faire engueuler !
Mais où était Vlad Putin ses derniers 10 jours...c'est lui qui s'est fait faire une greffe de pénis...un deuxième ou un nouveau ?
réponse à . BOUBA le 17/03/2015 à 16h30 : Erin go bragh Es el mismo que "Deutschland uber alles" Mierda !...
... ben là ... ce sera pas moi ! ... tralalèreu ...
réponse à . BOUBA le 17/03/2015 à 16h30 : Erin go bragh Es el mismo que "Deutschland uber alles" Mierda !...
Leçon d'espagnol
Es el mismo-----> c'est le même
Es lo mismo-----> c'est la même chose.
De rien !
réponse à . BOUBA le 17/03/2015 à 16h30 : Erin go bragh Es el mismo que "Deutschland uber alles" Mierda !...
Vais encore me faire engueuler

Moi, je lis Roussiyiskaïa Akademiya, je ne pense pas que ça veuille dire "je vais me faire engueuler" !
Peut-être : je vais rouscailler à l'académie ...
bof
balayé...oublié...je repars à zéro...today's another day...et pour que Mintaka ne me gronde pas...aujourd'hui c'est un autre jour...d'après Scarlett O'Hara...au fait elle a dit tomorrow is another day...demain...mais comme aujourd'hui c'est le demain d'hier...bof...
... il ne gronde pas méchamment, allez ... souris Miss !


cher philosophe
lisez cette strophe
et dites-moi qui
n'est ni fait ni
peut être fait
c'est tout à fait
entre guillemets
oui en effet
invraisemblable
est-ce même faisable
en fait

ô philosophe
cette apostrophe
je vous adresse
qu'elle vous ne blesse
l'impatience
manque de bon sens
elle cherche la paix
elle cherche la clé
du grand mystère
de cette affaire
en fait


cher philosophe
soyez bon prof
révélez qui
dites-le moi si
vous le savez
qui n'est pas né
qui n'est pas fait
qui est complet
en fait






Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ni fait, ni à faire » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?