Porter le chapeau - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Porter le chapeau

Avoir mauvaise réputation.
Être considéré comme responsable d'une faute, coupable d'un délit.

Origine

En 1669, "mettre un chapeau sur la tête (de quelqu'un)" voulait dire "médire de lui, le calomnier, nuire à sa réputation".

Même si notre expression n'est attestée qu'à partir de 1928, le lien avec la précédente est plus que probable :
- Pour le premier sens, une fois qu'on a "mis le chapeau" à quelqu'un et donc qu'il le porte, sa réputation est ternie
- Pour le deuxième sens, qui est le plus courant de nos jours, un bon moyen de nuire à la réputation de quelqu'un, n'est-il pas de l'accuser d'une faute grave (même s'il est innocent) ?

Pour renforcer la chose, on peut aussi noter qu'à l'époque de l'apparition de l'expression, les gens du peuple portaient la casquette. Celui qui portait un chapeau avait une fonction sociale élevée, donc des responsabilités.
La récupération par l'argot de cette association a probablement contribué à faire le lien entre celui qui était responsable (mais d'une faute, cette fois) et celui qui portait le chapeau.

Exemple

« Avec le chapeau que tu portes, Pascal, moi, à ta place, j'irais me faire voir ailleurs, laissa tomber Marcel le Borgne. »
Ange Bastiani - Le pain des Jules

« Les sous-entendus relatifs aux deux assassinats de Lons, pour lesquels on lui faisait nettement porter le chapeau (...) »
Marcel Grancher - Le chinois à l'eau-de-vie

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Porter le chapeau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Jemandem den schwarzen Peter zuschiebenDonner le Pierre noir à quelqu'un (Pierre noir = jeu d´enfants)
Angleterreen To carry the canPorter la boîte
Angleterreen (It happened) under his watch(Cela s'est produit) sous sa veille
Espagnees Llevar el sambenitoPorter le san-benito
Espagnees Cargarle / Largarle el muerto (a alguien)Faire porter le mort (à quelqu'un)
Espagnees Cargar con el sabenitoCharger avec le san-benito
Espagnees Pagar el patoPayer le canard
Italie (Sicile)it N'a cuntàri rìttaNe pas la raconter exacte
Belgique (Flandre)nl Gekend zijn als slecht geldÊtre connu comme de la fausse monnaie
Pays-Basnl De klos zijn Être la bobine / canette (être reconnu / choisi comme coupable)
Pays-Basnl De sigaar zijnEtre le cigare
Belgique (Flandre)nl Iemand de zwarte Piet toespelenDonner le Pierre noir à quelqu'un (= valet de pic dans un jeu de cartes)
Pays-Basnl er zit een luchtje aanil/elle porte une petite odeur
Pays-Basnl Het haasje zijnÊtre le petit lièvre
Pays-Basnl In het verdomhoekje zittenÊtre dans le coin des damnés
Roumaniero A fi cu musca pe caciulaAvoir la mouche sur le chapeau
Russieru Быть рыжимAvoir des cheveux rouges
Russieru Быть крайнимÊtre un baudet
Belgique (Wallonie)wa Prinde dizos s' bonnetPrendre sous son bonnet

Vos commentaires
J’étrenne : belle journée à tous !

Donc celui qui porte le chapeau, c’est celui qu’on désigne aux autres comme coupable. Ben je vous le dis, le champignon, il en a plein la botte de porter le chapeau !
Pour faire suite à la fleur au fusil, le bouquet misère
Sans attendre Paul ni Mickey, mais après avoir relu les contribs des jours précédents et réfléchi quelque peu, je voudrais rappeler à Machin ce qui est écrit en bas de la page : "Ce site est conçu et maintenu par plaisir et par Georges Planelles", dit God. Il est donc chez lui, et chez lui on accepte les usages ou on tire ses conclusions et ses guêtres soi-même ailleurs. Je trouve que ta dernière contribution passe les limites des bornes car elle n’a pas de raison d’être en dehors de ta mauvaise humeur. Tu ne me taxeras pas de mauvaise intention à ton endroit j’espère. Je ne suis la poule d’aucun coq local mais je trouve la persistance de ton agressivité déplacée et inutile. Voilà, je l’ai écrit.
Faire porter le chapeau à quelqu’un, d’accord ; mais si celui a plusieurs responsabilités ou grades, on dit qu’il a plusieurs casquettes....difficile non?, c’est un véritable casse-tête  
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 06h59 : Sans attendre Paul ni Mickey, mais après avoir relu les contribs des jour...
Je pressens le début d’une querelle et crains ses risques de généralisation, aussi pour contribuer à l’apaisement je dirai: Machin porte t-il le chapeau et God veut-il le chapeauter?
Moi, quand je ..., enfin quand, avec ma moitié, nous ..., enfin, oui, quoi, bon, vous m’avez compris, non? Eh bien, elle me fait porter le chapeau!
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 07h09 : Je pressens le début d’une querelle et crains ses risques de g&eacu...
C’est justement ce que je voudrais éviter que l’intéressé croit. Je pense que le canal 12 est un bon moyen de régler les problèmes personnels. L’agressivité, d’où qu’elle vienne, me perturbe sans doute parce que la vie est suffisamment agressive pour qu’ici au moins on puisse avoir un temps de récréation, par forcément angélique non plus, mais courtois tout au moins.

J’aimerais beaucoup mieux que Machin mette une fleur à son chapeau et un sourire moins carnassier à ses lèvres pour partager avec nous cette journée de printemps.
réponse à . comte_arebours le 25/03/2008 à 07h07 : Faire porter le chapeau à quelqu’un, d’accord ; mais si ...
Qu’est-ce que ça a pu m’agacer ces histoires de casquette quand j’exerçais des responsabilités ! Je crois que la casquette joue un peu le rôle du képi, tu sais, celui qui déforme aussi l’esprit, du moins pour les autres : moi je me suis toujours sentie une et indivisible, quelles qu’aient pu être les occasions et les circonstances, responsable de ce que j’avais choisi certes, mais pas enfermée dans un quelconque schéma. Porter le chapeau c’est être le coupable désigné. Il est vrai que souvent les deux se rejoignent, finalement.
réponse à . file_au_logis le 25/03/2008 à 07h24 : Moi, quand je ..., enfin quand, avec ma moitié, nous ..., enfin, oui, quo...
Le petit chaperon ? pour limiter la démographie galopante de l’Autriche ?  Filo, tu es un filou !
Il va falloir à Madame Carla Sarkozy porter le chapeau pour rendre visite à la Queen que God save. Enfin, c’est ce qu’on lui conseillait hier avec une élégance toute britannique au JT. Aura-t-elle un chapeau de paille sponsorisé par Berlusconi (légende sur cette page)?
moi je dis que porter un chapeau en cuir de bouc émissaire c’est quand même être un peu maso, non ?
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 07h33 : C’est justement ce que je voudrais éviter que l’intére...
le canal 12
Pas dans le mode d’emploi, réservé à quoi et aux seuls initiés?
Dicton du jour: Sur Expressio God ne porte pas le chapeau mais c’est lui qui porte la culotte.
Sur cette page, un assortiment de chapeaux pour Mme Filo et d’autres si affinités...

@Lejnan :
Le canal 12 est ainsi nommé car tout vient de la Marine sur ce merrrveilleux site : il s’agit simplement d’échanges privés par mails. Si tu veux m’écrire personnellement, tu me le dis et j’autorise God à t’envoyer mon mail et réciproquement. Pour ce faire, il vaut mieux utiliser la rubrique "contact" du site et réserver ces pages aux échanges réellement expressionautes. Enfin, ce que j’en dis ... 
les explications ne me satisfont pas totalement.
Une expression existait donc en 1669, mais pourquoi ? Parce que les gens portaient une casquette et que porter un chapeau était signe de responsabilités ? Faire porter le chapeau aurait alors du signifier : donner la responsabilité à , donner de l’importance etc... Pas calomnier , ou être responsable d’un délit !

Je pense que l’idée c’est que le chapeau est le signe distinctif par excellence :dis moi comment tu te coiffes, je te dirai qui tu es. D’ailleurs le chef c’est en même temps la tête, et le boss.
Il y a donc eu des chapeaux valorisants : la couronne qui désigne le roi, le casque du guerrier, la mitre etc... et d’autres négatifs : le bonnet d’âne du mauvais élève, le chapeau du condamné qu’on amenait au pilori etc...
L’expression aurait donc conservé le sens du mauvais chapeau.
Littre cite d’ailleurs : "Fig. et familièrement. Se donner un mauvais chapeau, se perdre de réputation."
ainsi que " "Voilà un beau chapeau qu’on lui a mis sur la tête, se dit, par ironie, d’une personne à qui il est arrivé quelque honte, ou de qui on a dit quelque grosse médisance."
#4 : et effectivement, celui dont la personnalité présente des aspects contradictoires, lui, il a plusieurs casquettes !
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 08h10 : les explications ne me satisfont pas totalement. Une expression existait donc e...
Il me semble que les Juifs du temps de Louis IX devaient porter chapeau pointu, tout comme les "hérétiques" du temps de l’Inquisition espagnole. Peut-être est-ce aussi une piste pour "porter le mauvais chapeau".
Pourtant, naître coiffé, c’est-à-dire avec une partie du placenta recouvrant la tête, était signe de chance.
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 08h06 : Sur cette page, un assortiment de chapeaux pour Mme Filo et d’autres si af...
Merci Momolala, pas pour la collection de chapeaux... mais pour les précisions sur le canal 12.
Quand on dit du mal de quelqu’un, on dit aussi "lui tailler une veste", porter la culotte, tant soit peu que le chapeau soit melon, on arrive aux bottes en cuir.
réponse à . comte_arebours le 25/03/2008 à 08h37 : Quand on dit du mal de quelqu’un, on dit aussi "lui tailler une veste", po...
Bonjour Monsieur le Comte, et bonjour à tous les autres aussi !!!

Et on en arrive aussi tout simplement à la fleur à l’épée du porteur de "melon", ce qui nous ramène bien simplement à la fleur au fusil...
Bonne journée
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 07h38 : Qu’est-ce que ça a pu m’agacer ces histoires de casquette qua...
Je crois que la casquette joue un peu le rôle du képi

Ah non, pas celui des majorettes en tous cas que "certains" utilisent pour mettre leur verre dessus....quand elles sont à génuflexion, you see ze topo ?

Il fait printemps, il fait beauté, que ceux qui portent ou font porter le châââpo l’enlèvent, ça dissipe les malaises... du froid !
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 07h33 : C’est justement ce que je voudrais éviter que l’intére...
Le fameux canal 12. Bien sûr que cela aurait permis à God et Machin de régler leur problème entre eux, mais voilà nous avons assisté à une mise au point houleuse. Ces deux là ont un compte à régler dont nous ne connaissons pas les tenants et aboutissants. Je n’en veux pour preuve que ce qu’écrit God .
parce qu’il est évident que, te connaissant parfaitement, j’ai toutes les raisons de t’en vouloir abominablement d’exister et de venir participer ici, tu penses bien !
Pour une personne extérieure que je suis, cela me semble d’une violence. Alors que peut-être, il ne s’agit que d’un trait d’humour (et non d’humeur) et que ces deux-là s’adorent.

Il faut dire à décharge de Machin qu’il n’est pas le premier, ni le dernier, à contourner le mode d’emploi de notre cher God. Personnellement j’évite de le faire, n’ayant pas de connaissances suffisantes pour le faire et ne voulant pas surcharger de travail notre maître à tous. 

Si je dois porter le chapeau de quoi que ce soit aujourd’hui , que ce soit celui de clown, histoire de remettre un peu de bonne humeur sur ce site qui le mérite.
Celui qui portait un chapeau avait une fonction sociale élevée, donc des responsabilités.

Le chapeau est donc le couvre-chef du chef.

Signé : Geneviève de Fontenez
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 06h51 : Pour faire suite à la fleur au fusil, le bouquet misère...
le bouquet misère

ou les fleurs du mal (du mâle ?)
réponse à . tytoalba le 25/03/2008 à 09h36 : Le fameux canal 12. Bien sûr que cela aurait permis à God et Machin...
Ta phrase en citation était totalement ironique : je ne connais ce monsieur ni des lèvres ni des dents et je n’ai (n’avais) donc aucune raison de lui en vouloir particulièrement de quoi que ce soit, contrairement à ce dont il est persuadé.
Fin définitive du sujet en ce qui me concerne.
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 06h59 : Sans attendre Paul ni Mickey, mais après avoir relu les contribs des jour...
C’est ce genre de situations qui en font baver des ronds de chapeaux !
réponse à . rigolote le 25/03/2008 à 09h30 : Bonjour Monsieur le Comte, et bonjour à tous les autres aussi !!! E...
les soldats qui avaient une fleur au fusil , on leur faisait aussi porter le shako.

#14 et 15 Momolala : oui, j’avais oublié les juifs, mais en fait il y avait effectivement un chapeau pour chaque situation. Et sur le champ de bataille, ce n’est pas le drapeau qui rassemblait les troupes (d’autant qu’il y en avait un par régiment) mais le casque du chef ... ou son panache blanc.
Et ta réflexion sur "naitre coiffé" renforce mon idée : il y avait les bons et les mauvais chapeaux.
quand on lui faisait porter le chapeau le bédouin devait porter le chameau.
réponse à . comte_arebours le 25/03/2008 à 07h07 : Faire porter le chapeau à quelqu’un, d’accord ; mais si ...
Et généralement, dans ce cas précis, on a la tête près du bonnet
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 08h10 : les explications ne me satisfont pas totalement. Une expression existait donc e...
Effectivement, il y a bon et mauvais chapeau dans cette affaire.
Une explication possible, justifiée par le grand âge de cette expression, tient à une coutume médiévale urbaine dont on se souvenait certainement encore au XVIIe. Pour punir quelqu’un qui avait commis un délit de moyenne importance, on le promenait à travers la ville dans un tombereau affublé d’un chapeau ridicule. Sans doute celui-ci servait-il à plusieurs reprises, d’où l’article défini.
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 08h19 : Il me semble que les Juifs du temps de Louis IX devaient porter chapeau pointu, ...
tu pourras sans doute me renseigner : qu’appelle-t-on le chap , dans la religion juive ? J’imagine une sorte de drapeau qu’on monte ou qu’on descend selon les occasions, non ?
Le mot "chapeau" désignait au moyen âge aussi bien la coiffure à rebords qu’une couronne de fleurs. Or l’aimable habitude, dans certains jeux, de faire porte le chapeau (de fleurs) à celui que l’on voulait distinguer semble s’être conjuguée avec celle, moins drôle, de l’inquisition qui envoyait les gens au bûcher coiffés d’une sorte de chapeau conique d’hérétique qui les destinait à l’enfer.
Claude Duneton
(p. 459)
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 08h10 : les explications ne me satisfont pas totalement. Une expression existait donc e...
Si le chapeau marque la personnalité de celui qui le porte, que traduisait, à titre d’exemple le bicorne de Napo ?
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 09h51 : tu pourras sans doute me renseigner : qu’appelle-t-on le chap , dans ...
En bonne athée, ô grâce à dieu, je me renseigne car je n’en sais rien, mais ta proposition m’évoque quelque chose. Je te dirai quand je saurai.
On peut même faire porter le chapeau aux voyelles, c’est pas pour ça qu’elles sont fautives ou responsables de quoi que ce soit
turlututu chapeau pointu, bien le bonjour les expressios!!!
Et comme le dit Eureka, si le chapeau marque la personnalité de celui qui le porte, la reine mère d’angleterre, elle a des chapeaux qui font penser à certaines poules naines, devont nous en conclure....
Porter le chapeau, oui, mais lequel ?
Porter le bada,
Porter le bibi,
Porter le bitos,
Porter le bloum,
Porter le doulos,
Porter le galure,
Porter le galurin
Porter la casquette
Porter le bigeard
Porter la capsule
Porter la guimpette
Porter le kébour
Porter le kep’s
le panama, le melon, le haut de forme, le claque ou gibus, le képi, le casque, le béret, le turban, la chéchia, la calotte, la mitre,
pour la suite voyez à cette page
Juste une idée comme ça, God, magicien comme il est, pourrait peut-être nous faire sortir un ’tit quéque chose de son chapeau, pour faire plaisir à beaucoup, et surtout à l’Amiral. Allez God, un ’tit coup de ta baguette abracadabrantess’ !

Avec beaucoup de déférence et d’admiration, autres signes de cet accessoire que pratiquement plus personne ne porte, on lui tirera quand même notre chapeau.
réponse à . eureka le 25/03/2008 à 11h14 : Juste une idée comme ça, God, magicien comme il est, pourrait peut...
J’voudrais ben, mais j’peux point !
Le problème, c’est que pour le moment je n’ai qu’un teur de partition à ma disposition.
Et c’est un mâle. Alors avant d’avoir les dix...
Pour commencer, il me faudrait aussi une femelle. Et puis vu le faible taux de reproduction de ces bêtes-là en captivité (comme les pandas, en fait), ça risque d’être très long.
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 10h08 : En bonne athée, ô grâce à dieu, je me renseigne car je...
qu’appelle-t-on le chap , dans la religion juive
je posais la question parce que toute la semaine les Juifs portent le chap haut et le weekend le chap bas  
réponse à . mickeylange le 25/03/2008 à 10h21 : Porter le chapeau, oui, mais lequel ? Porter le bada, Porter le bibi, Por...
Bref ! Sortez couverts !
ou entrez couverts ! avec les temps qui courent, hein
réponse à . eureka le 25/03/2008 à 10h01 : Si le chapeau marque la personnalité de celui qui le porte, que traduisai...
Si le chapeau marque la personnalité de celui qui le porte, que traduisait, à titre d’exemple le bicorne de Napo
ses origines militaires : le bicorne était le chapeau des officiers et d’une partie de la troupe depuis que la Constituante l’avait adopté en remplacement du tricorne. Son respect du règlement , puisque que l’ordonnance en fixait la position en travers, alors que la majorité des officiers préféraient le porter en long. Son désir de rester près de la troupe en conservant un chapeau modeste alors que le bicorne de ses généraux était généralement décoré de galons et plumes.
Elementary my dear Watson !  

PS : the Queen carries the can ? That’s what I thought ! God saves the can !
réponse à . God le 25/03/2008 à 11h24 : J’voudrais ben, mais j’peux point ! Le problème, c&rsquo...
Y aurait pas eu cette captivité, hein, j’aurais bien postulé ...
Mais au fait mainant que j’y pense, t’as bien dit que t’avais un champ vague derrière chez toi, non ? Moi je dis ça pour le cas où tu pourrais faire ça à l’air libre... penses-y quand même ça nous ferait avancer le jour X
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 11h28 : qu’appelle-t-on le chap , dans la religion juive je posais la question ...
Mais ils (les orthodoxes du moins) portent la coiffe toute la semaine : chapeau, kippa, kept, calotte, habille-tonsure avec ou sans anglaises. Encore un truc de mecs. D’ailleurs le TLFI le dit : "Fam., vieilli. [Pour désigner un homme] Il y avait là plusieurs femmes et pas un chapeau."
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 07h40 : Le petit chaperon ? pour limiter la démographie galopante de l&rsquo...
Momo, tu tires ce que tu veux. Les conclusions aussi. Mais laisse-moi aussi tirer ce que je veux, veux-tu?
Allez, fais un voeu...
réponse à . lejnan le 25/03/2008 à 08h02 : le canal 12 Pas dans le mode d’emploi, réservé à quoi...
Pour les ceusses qui ne connaissent pas:
le canal 12, c’est celui qui se fait hors piste, par la voie des courriels, hors antenne, entre deux - ou plus - adultes et émancipés, qui acceptent de dialoguer, sans pour autant embrigader les autres dans leurs queues relles de clocher...
Un malenetendant se trouvant devant un malentendu, quelle confusion!

Et si ca dégénère, quelles contusions!
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 11h49 : Si le chapeau marque la personnalité de celui qui le porte, que traduisa...
J’ai bien fait de pas traduire "can" dans la version "slang", qui veut dire, entre autres, "chiottes" ou " gnouf"....
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 08h19 : Il me semble que les Juifs du temps de Louis IX devaient porter chapeau pointu, ...
Dur l’eus-tu, tutu, chapeau pointu?
Et que fait-on, des chats-peaux?
De l’électricité statique, des glissoires, des glissières, des casses-gueles, quoi...
D’ché nô, nô disons  : 1 ‘capé’ !
Mais dans le monde de la musique, au studio d’enregistrement, ils disent « baisse un peu le son dans le chapeau » il s’agit donc des écouteurs ou du casque de retour du son …
Mais chez les viticulteurs, c’est la cuve qui « porte le chapeau » (galette de matières solides qui se forme à la surface du contenu)
Les Typographes font porter le « chapeau » à un article en y ajoutant un sur-titre
Moi, avec un bout de papier, je ne sais faire que le chapeau de gendarme et … les cocottes !!!  et des origamis évidemment !
Moi, j’dis chapeau ..!
cette page
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 06h59 : Sans attendre Paul ni Mickey, mais après avoir relu les contribs des jour...
C’est drôle sûrement, mais je ne vois pas au nom de quoi tu t’autorises à rappeler quoi que ce soit à Machin dans cette histoire. God me paraît assez grand pour gérer ça sans mouche du coche (Il a besoin que quelqu’un prenne ses patins, c’est nouveau..?). De surcroit, réactualiser un différend de la veille sur une page neuve, moi j’aurais tendance à appeler ça "touiller la m... froide" au détriment de l’expressio(n)-même "tourner la page". Ca t’est d’autant moins périlleux que God a signalé à Machin qu’il effacerait toute nouvelle réplique de sa-part-à-Machin. Je dis ça sans agressivité voulue, mais mû par un certain agacement, lui-même généré par l’impression que ça ne constitue pas une première de ta part, cette façon de faire "kss kss" quand il y a une embrouille qui risque de se tasser...
réponse à . AnimalDan le 25/03/2008 à 13h35 : C’est drôle sûrement, mais je ne vois pas au nom de quoi tu t&...
c’est pour illustrer l’expression du jour ?
Sans compter qu’ici sur expressio, il nous arrive souventes fois d’avoir lu des choses dans le chapitre des chapeaux (allusion au Medecin bien connu de Molière), façon plaisante d’indiquer qu’on est dans l’impossibilité de citer/se souvenir de la référence ou la source d’un truc qu’on a balancé.

Le chapeau a finalement bien porté le chapeau pour avoir été désigné par des noms pas toujours très drôles, une cloche muette, qu’a jamais sonné de sa vie comme qui on sait, un melon qu’a rien d’un catalan et qu’a jamais vu Cavaillon non plus, un feutre que tu peux toujours courir pour écrire avec, un Bob, que si tu penses que c’est le type qui fait le cerbère de service dans une surboum pour que ses potes picolent à mort, eh ben tu te fous le doigt dans l’oeil qu’à force tu fais un beau trou à ton chapeau par derrière.

Expressio seul site où tout le monde travaille du chapeau
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 08h19 : Il me semble que les Juifs du temps de Louis IX devaient porter chapeau pointu, ...
devaient porter chapeau pointu
- turlututtu
Oui, bon, je sais, ça a déjà été fait 

On m’a souvent dit que j’avais une tête à chapeau. Résultat, on me le fait toujours porter ...
Ô Vénéré God, Toi (je me permets) de qui Syraccuse vante encore les mérites, y a-t-il une émoticone avec un chapeau ?
Non, c’est pour RE-touiller la m...froide !
réponse à . comte_arebours le 25/03/2008 à 08h37 : Quand on dit du mal de quelqu’un, on dit aussi "lui tailler une veste", po...
Joliiiiii ! 
Voilà une série culte, dont (c’est mon avis et je le partage) la version cinématographique était parfaitement dispensable.

Le plus lourd chapeau, ce doit être le chapeau boule de bowling 
réponse à . God le 25/03/2008 à 11h24 : J’voudrais ben, mais j’peux point ! Le problème, c&rsquo...
le faible taux de reproduction de ces bêtes-là en captivité (comme les pandas, en fait)
sans chercher à leur faire porter le chapeau, on peut insinuer que c’est parce que les femelles panda ne sont pas assez sexy. Quoique personnellement je les trouve assez bandantes, mais sans être directement impliqué.
Parce que les mâles sont capables d’érections spectaculaires : d’ailleurs la légende raconte que la mandragore pousse au pied des gibets , et qu’elle est nourrie du sperme des pandas. Alors !
Quoi ? Je confonds  ? En fait c’est peut-être vrai . Je voulais parler du panda Nehru et de Chandernagore... Bref : en tous cas l’idée c’est que les pandas sont des chauds lapins qui cachent leur jeu.
Et leurs oreilles.
Sous le chapeau.
Qu’on leur fait porter.
Je dois dire que c’est aussi un peu l’impression que ça me donne.
Probablement à tort.
Mais j’aimerais bien que cette stupide histoire ne soit plus évoquée d’une manière ou d’une autre par qui ce soit.
Merci d’avance.
réponse à . Jonayla le 25/03/2008 à 14h05 : devaient porter chapeau pointu - turlututtu Oui, bon, je sais, ça a d&ea...
Vu le nombre de frimousses qui existent, ça doit sûrement pouvoir se trouver, mais je n’en connais pas dans la même série que celles utilisées ici (et je tiens à la cohérence).
réponse à . Jonayla le 25/03/2008 à 14h08 : Joliiiiii !  Voilà une série culte, dont (c’est mo...
Et c’est pas dans cette série que John Steed, en panne de batterie pour son parapluie à ouverture électronique, fouillait ses tiroirs en hurlant "et ma pile" ?
Si Carla Bruni-Sarkozy manque d’idées pour les chapeaux, elle pourrait demander conseil à notre Annie nationale . cette page Mais il y en a un qui manque à la collection de Madame la Baronne (Annie), c’est le chapeau chinois. Voir cette page
réponse à . eureka le 25/03/2008 à 11h41 : ou entrez couverts ! avec les temps qui courent, hein...
Eurêka !
réponse à . sylphide le 25/03/2008 à 10h13 : turlututu chapeau pointu, bien le bonjour les expressios!!! Et comme le dit Eur...
Ah ben oualà : Sylphide est là, Filou... Toi qui voulais me faire porter le chapeau de sa disparition... Hmmm ? Eh bien non, je ne trimballerai pas les casseroles que tu voulais accrocher à ma veste de quart, garnement !
Bon, Syl, retrousse tes manches, y’a la poussière et les carreaux à faire ! 
Bonjour bonjour, les gosses. Alors quoi ? L’Amiral ne garde plus le cap à la passerelle pendant quatre jours, Pépé ne surveille plus la cour dans le même temps, et il y a dérive vers les brisants du phare ? C’est quoi cette nav merdique, là ? J’ai tout loupé des tenants, voire des à-bout-tissants, et ne prendrai pas la peine d’aller les chercher, mais tiens : je fais le pari que ça ne valait pas la peine de s’énerver, ni de vouloir faire porter un chapeau à God (il n’aime que les bobs Puyricard...). D’ailleurs, vous voulez que je vous dise ? God est aussi une créature ironique... nique... nique... Un exemple ? L’éditeur de partoche, qui est devenu, depuis que j’eus le malheur de le réclamer, un serpent de mer... corroborant ainsi la vocation maritime d’Expressio... 
réponse à . God le 25/03/2008 à 11h24 : J’voudrais ben, mais j’peux point ! Le problème, c&rsquo...
Et qu’est-ce que je disais, en_64 ? Fastoche, le coup de la pyramide des âges chez le teur de partoche, God ! Encore, tu aurais invoqué les Gibis : ils portent tous un chapeau, eux !
réponse à . Elpepe le 25/03/2008 à 15h12 : Et qu’est-ce que je disais, en_64 ? Fastoche, le coup de la pyramide ...
À ma connaissance, les ex-Gibis sionistes enlèvent aussi le chapeau !
réponse à . God le 25/03/2008 à 15h24 : À ma connaissance, les ex-Gibis sionistes enlèvent aussi le chapea...
En s’écriant "coucou la voilà", sur la voix de Claude Piéplu...
réponse à . Elpepe le 25/03/2008 à 15h05 : Ah ben oualà : Sylphide est là, Filou... Toi qui voulais me f...
C’est pas un serpent de mer, c’est l’arlésienne.
Aujourd’hui, en provence c’est pas le jour de porter un chapeau, il y a un de ces mistral! Je viens d’entendre dans la rue : "Si le vent emporte ton chapeau, oh pauvre! Fais gaffe, tu le retrouves en Corse. C’est peut-être un peu exagéré, mais c’est la provence.  
- chapeauter le pro.
- Le P.R. au chat opéré.
- Le trou a réchappé.
- Popaul, châtré, rée.
- Le Pacha repoutré.
- Le château propre.
- Rechape la troupe.

Anna Gramme
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 15h47 : C’est pas un serpent de mer, c’est l’arlésienne. Aujour...
Ah ben non : je m’en fus sous-vente-fois en Corse, à cheval sur une queue de ce vent catabatique de Nord-Ouest, faisant toute la traversée bâbord amures, au largue... tranquille, pas emmerdé par les manœuvres ! Mais en portant la casquette bien serrée, pas qu’elle s’envole !
réponse à . Elpepe le 25/03/2008 à 16h09 : Ah ben non : je m’en fus sous-vente-fois en Corse, à cheval su...
ce vent catabatique

La rousse vient de m’expliquer que c’est un vent descendant, l’ascendant il est quoi... viagrabatique ?
le premier chapeau était probablement en peau de chat. Peau peau peau, dis !
Bon, ç’a a fait assez de bruit dans le landerneau, je demande la paix des braves.
@LPP, merci de m’avoir montré le chemin
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 16h48 : le premier chapeau était probablement en peau de chat. Peau peau peau, di...
en peau noire ? purée...
Chéchia ?
réponse à . mickeylange le 25/03/2008 à 16h30 : ce vent catabatique La rousse vient de m’expliquer que c’est un vent...
Le vent anabatique est un vent premier de cordée, quand le vent catabatique, il descend de la montage.
Qui vient de crier "à cheval" ? Collé samedi !
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 17h20 : Bon, ç’a a fait assez de bruit dans le landerneau, je demande la pa...
Je ne suis au courant de rien, mais te l’accorde pour ma part.
Marceeeeeeeeeeel ! Une tournée générale de péage-paix, avec des clés de 12 pour touiller !
réponse à . momolala le 25/03/2008 à 08h21 : Pourtant, naître coiffé, c’est-à-dire avec une partie ...
Naître avec "une partie du placenta sur la tête", voire une partie de la membrane foetale, sans aller jusqu’à dire que c’est franchement dègue, me semble de moindre élégance que naître avec, non seulement des cheveux, mais ces deux petits "centres" (?) capillaires elliptiques que portent parfois les bébés à la naissance (et à l’arrière du crâne par la même occasion...), et qui, "chez-moi-ici" en tous cas, désignent aussi-et-ainsi le dit veinard...
réponse à . Elpepe le 25/03/2008 à 17h26 : Le vent anabatique est un vent premier de cordée, quand le vent catabatiq...
Anna batique c’est pas les morpions d’Anna gramme ?
comme quoi la culture c’est aussi... du vent  
Vi vi ..! ou du moins tenter de renouer avec...
... du moins était-elle du jour. Comme la leçon: tu t’agaces d’une mouche, il en arrive deux. C’est carrément l’essaim du coche. Plus déplaisant que Qui-lance-la-première-pierre, je connais que Qui-adore-jeter-la-dernière... Harotardivement sur le baudet, en quelque sorte, quand ses ruades ne sont plus trop à craindre...
Variante de saison: "Porter le ça-pue"..?
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 17h20 : Bon, ç’a a fait assez de bruit dans le landerneau, je demande la pa...
Machin, tu vas te faire tirer les oreilles !
Tu aurais pu mettre un lien vers la page où cette expression est traitée (sans frimousse dedans) !

Bon, ça va, je sors... 
But I’ll be back !
réponse à . file_au_logis le 25/03/2008 à 12h20 : Pour les ceusses qui ne connaissent pas: le canal 12, c’est celui qui se f...
Canal 12: voie que l’on indique d’autant plus volontiers à autrui à mesure que l’on tend à l’ignorer soi-même. Je vise personne en l’occurence, c’est juste pour compléter. A demain- qui-sera-un-autre-jour ..!
réponse à . mickeylange le 25/03/2008 à 17h34 : Anna batique c’est pas les morpions d’Anna gramme ? comme quoi ...
la culture c’est aussi... du vent
Exact, moussaillon ! Et crois bien que je suis loin d’exceller dans le domaine météotologique, qui est d’une complexité extraordinaire ; je n’en connais que les grands principes de base, comme :
- dans l’hémisphère Nord, face au vent, l’anticyclone est à gauche et la dépression à droite (inverse pour l’hémisphère Sud),
- à la côte en été, brise de terre le matin, brise de mer le soir,
- accélération du vent dans les parages des caps ou des côtes resserrées,
- influence nette du relief côtier sur le vent prévisible... ou pas, d’ailleurs... Je me suis fait surprendre par un magnifique départ au lof, une fois, dans la Scandola, mât à l’horizontale sur l’eau avant d’avoir eu le temps de choquer l’écoute de grand voile ! Je ne te raconte pas le distribil dans le carré...
Ce qu’il y a de chiant, avec le vent, c’est qu’on ne le voit pas. Il faut donc en guetter tous les signes remarquables, comme les risées à la surface de l’eau, ce que font les bons régatiers, généralement bien mieux que moi.
Mais heureusement, quand les choses ne se goupillent pas exactement comme ils voudraient, les voileux font porter le chapeau à Eole.
Bon, les gosses : tout le monde ôte son chapeau, et on va dire bonjour aux dames, dans le salon rose :
- On appelle le 86 !
Je l’ai ! Je l’ai ! 
réponse à . Elpepe le 25/03/2008 à 18h03 : la culture c’est aussi... du ventExact, moussaillon ! Et crois bien q...
Donc si j’ai bien tout compris, quand ya du mistral (putaing con) l’anticyclone est au Mans et la dépression à Strasbourg.
Donc l’Amiral est au soleil et Tanbach se caille les miches.
Et quand l’anticyclone sera catabatique je pourrais remettre mon chapeau, parce qu’avec cette saloperie de mistral de †π‡¬µ◊β∞
depuis une semaine... ras la casquette !
réponse à . Elpepe le 25/03/2008 à 18h03 : la culture c’est aussi... du ventExact, moussaillon ! Et crois bien q...
oui oui oui... mais là tu ne traites plus l’expression : "faire porter le chapeau" mais plutôt "faire envoler le chapeau" , non ?
Le vent vente : c’est son métier, hein ! Mais du coup, le chapeau risque de s’envoler. Tu fais porter le chapeau au vent. Résultat ... C’est bête, hein ! Alors que si on ne lui fait pas porter le chapeau, celui-ci reste à sa place. Moralité : faut pas faire porter le chapeau au vent si on veut pas qu’il l’emporte.
Si c’est le siroco (pas l’acteur de X, l’autre), c’est kif kif mais avec le chameau.
réponse à . mickeylange le 25/03/2008 à 18h18 : Donc si j’ai bien tout compris, quand ya du mistral (putaing con) l’...
T’as bien tout compris, mais faut juste voir un peu plus large, comment se forme le mistral, moussaillon...
réponse à . mickeylange le 25/03/2008 à 18h18 : Donc si j’ai bien tout compris, quand ya du mistral (putaing con) l’...
Tiens bon le vent... Tout un art !

cette page
réponse à . mickeylange le 25/03/2008 à 18h18 : Donc si j’ai bien tout compris, quand ya du mistral (putaing con) l’...
quand ya du mistral (putaing con) l’anticyclone est au Mans et la dépression à Strasbourg.
et dans le cas inverse, il y a des rillettes dans la choucroute.
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 18h25 : oui oui oui... mais là tu ne traites plus l’expression : "fair...
Là, tu chipotes, hein ? Combien de fois ai-je vu le vent porter la casquette d’un équipier au loin ! Surtout au près, d’ailleurs. Tu me suis ? Non, je vois bien que tu ne suis plus : à l’allure de près, là que le vent apparent est le plus fort dans le cockpit ! Et le jeu consiste alors à tenter la manœuvre, sous voile, de faire un 360° pour essayer de gaffer ladite avant qu’elle coule corps et bien, ce qui est un excellent exercice d’homme à la mer. Sauf que la casquette, cette conne, n’essaie même pas de crawler kif-kif Alain Bernard, putaing cong !
Tiens bon le vent...
Ah, ça, c’est une métaphore, hmmm ? Que moi, il me file entre les doigts, kif-kif un bifton de cent pions dans ceux de BB !
réponse à . Elpepe le 25/03/2008 à 18h38 : Là, tu chipotes, hein ? Combien de fois ai-je vu le vent porter la c...
sous voile, de faire un 360° pour essayer de gaffer
un 69 avec une religieuse, pour moi, effectivement c’est une gaffe ! 
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 18h51 : sous voile, de faire un 360° pour essayer de gaffer un 69 avec une religie...
Vade retro, Chirstianas ! Pour les meilleures religieuses, cénobites, à 37° !
réponse à . mickeylange le 25/03/2008 à 16h30 : ce vent catabatique La rousse vient de m’expliquer que c’est un vent...
Non, s’il y va tout droit, il n’est pas "via". Il est donc seulement "grabatique"...
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 17h20 : Bon, ç’a a fait assez de bruit dans le landerneau, je demande la pa...
Je n’avais rien dit jusqu’à présent.
A présent je dis: merci, Machin. Ca me fait vachement plaisir.
Et à des tas d’autres aussi, je pense.
Et maintenant, Jean ai marre. Je ferme le bureau, met la clé sous le paillasson et m’en vais rentrer dans mon chez moi.
Voilà!
Bonne soirée à toutes et à tous.
Au Pépé, à Syl et à Phil.
A Momo, CotCot, Mem, Eur, et vous tou(te)s
Gute Nacht unter deinem Iglu, Filou !
Merci filo, je suis trés touché et désormais je m’éfforcerais de ne plus prendre la mouche pour des raisons futiles
prendre la mouche 
Bon, les gosses : s’il n’y a plus personne pour porter le chapeau du jour, on va devoir attendre jusqu’à la Sainte Catherine. Et là, fiesta dans le grand salon d’apparât, avec Marcel et Bernard eu queue de pie siouplaît, buffet garni, champagne et petits fours, tickets bleus et roses comme s’il en pleuvait, orchestre symphonique dans le salon de musique avec l’éditeur de partoche de 12 et tout le toutim, et toutes nos jouvencelles en coiffes aguicheuses, évidemment.
En attendant : au lit, les mains sur les couvertures, garnements !
réponse à . Elpepe le 25/03/2008 à 18h03 : la culture c’est aussi... du ventExact, moussaillon ! Et crois bien q...
Tu tiens mon coeur par le fil,
Si tu te défiles,
Je m’envole et par en vrille...

Envole-moi , adepte du vent et du cerf (!)
Force 3 - 12/20 km/h - 15 NOEUDS....

ne pas avoir le cerveau lent pour parer la chute du chapeau en cas de forte bourrasque
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 21h24 : Tu tiens mon coeur par le fil, Si tu te défiles, Je m’envole et par...
Pour tout savoir de l’échelle de Beaufort, yaka cliquer dessus !
Petit rappel (voir brillante démo de l’Amiral il y a lulure) : nœuds (vitesse) / 0,54 = km/h, et donc km/h x 0,54 = nœuds.
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 20h03 : Merci filo, je suis trés touché et désormais je m’&ea...
Excuse-mo de te demander par Don, mais je vais devoir te corriger:
on ne dit pas
pour des raisons futiles
mais bien
pour des raisons fut-elle

car c’est féminin, LA raison. Enfin, je veux dire LE MOT RAISON EST FEMININ.
réponse à . file_au_logis le 25/03/2008 à 21h46 : Excuse-mo de te demander par Don, mais je vais devoir te corriger: on ne dit pa...
D’où les raisons de la colère ?
réponse à . file_au_logis le 25/03/2008 à 21h46 : Excuse-mo de te demander par Don, mais je vais devoir te corriger: on ne dit pa...
Bien, alors je vais prévenir ce bon vieux La fontaine que l’on dit désormais "la raison de la plus forte est toujours la meilleure". (Même si elle est blonde) 
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 22h34 : Bien, alors je vais prévenir ce bon vieux La fontaine que l’on dit ...
De même, chez Filou, on demandera "quelle heure est-elle ?". Mais bon, en Autriche, il est soumis tantôt au vent anabatique, tantôt au vent catabatique, le pauvre. Fluctuat et mergitur, dans le genre... 
bien sûr: la raison de la colle erre...
réponse à . Elpepe le 25/03/2008 à 22h44 : De même, chez Filou, on demandera "quelle heure est-elle ?". Mais bon...
ben non, tu vois, chez nous, on demande "quelle heure était-il?" car, le temps dont tu as besoin pour finir de poser ta question, et c’est déjà du passé...
réponse à . AnimalDan le 25/03/2008 à 13h35 : C’est drôle sûrement, mais je ne vois pas au nom de quoi tu t&...
Alors je te réponds sur la même page, je ne vais pas laisser passer l’occasion de te faire plaisir : regarde l’heure de ma contribution et l’heure de celle de God. Ce sera ma seule réponse et la dernière en ce qui te concerne.
réponse à . chirstian le 25/03/2008 à 18h28 : quand ya du mistral (putaing con) l’anticyclone est au Mans et la d&eacut...
:&rsquo)
Je me dévoue:
Hier j’ai porté le chapeau de la fin des contributions
-alors que les impôts, eux, courent toujours-
et ce jour je suis le premier à recommencer à déblatérer, trois ans après presque jour pour jour, sur une expression haute de forme.

PatrickOnTheNight
Le russe préfère porte la chapka en fourrure que porter le chapeau.
Portez ce chapô* enfumant au vieux typographe blond que je vois boire du whisky.

*intertitre dans la presse
Pour ne pas porter la chape haute, le maçon la coule sur place.
Le seul métier où le client accepte de porter le chapeau à la place de son fournisseur c’est chapelier.
Paradoxe
Le bouc émissaire porte le chapeau car il a le dos large.
Les Saints portent tous l’auréole sauf Saint-Serveur qui porte le chapeau de GOD.
Saint-Serveur à une idée sous le couvre-chef:
Il vient de me communiquer de quoi faire exploser le compteur des contributions à cette expressio et c’est la rame de papier de l’imprimante de GOD va porter le chapeau.

@joseta : si tu ne bas pas ton record tu porteras le bonnet d’âne au lieu du baretina.
Oups ! ce jour-là, y’avait du rififi chez les voisins du dessus ! Depuis la veille*, il y avait du pathos sous le bitos ! Puis, z’ont rangé les poignards au vestiaire, près des borsalinos de la discorde, fermé la porte à clé et jeté la clé dans la rivière Aakey.

*suis allée lire ! Pas par curiosité - vous pensez bien - juste pour savoir !
réponse à . mickeylange le 25/03/2008 à 18h18 : Donc si j’ai bien tout compris, quand ya du mistral (putaing con) l’...
...parce qu’avec cette saloperie de mistral de †π‡¬µ◊β∞ depuis une semaine... ras la casquette !
J’croyais qu’il faisait toujours beau sur la Côte  
"Je ne m’appelle pas Madame Chapeau! Je m’appelle Amélie Van Beneden! Ce sont les ketje de ma strotje qui m’appellent Madame Chapeau!"
(Bossemans et Coppenolle - pièce de théâtre belge de Van Stalle et Hanswijk).
Cette réplique vient d’une scène 0ù l’on voit notre héroine vider un verre de bière 33 cl "cul sec" (photo 33 - comme le tram!). Et c’est de la vraie bière! A chaque représentation! Vive l’artiss!
L’autre pièce belge (Le Mariage de Mademoiselle Beulemans) aurait incité Marcel Pagnol a écrire ses pièces en langue régionale (est-ce un dialecte ou un patois?) et méridionale...
réponse à . file_au_logis le 29/03/2011 à 07h20 : "Je ne m’appelle pas Madame Chapeau! Je m’appelle Amélie Van ...
C’est pas "les crapuleux" de ma strotje ? 
réponse à . Jonayla le 25/03/2008 à 14h05 : devaient porter chapeau pointu - turlututtu Oui, bon, je sais, ça a d&ea...
Je te propose ceci :


zut, ça ne marche point, alors je décris :
signe "plus petit que, deuxpoints, lettre "o" minuscule et fermer la parenthèse"

Bon c’est moins parlant, mais on fait avec les moyens du bord quand on n’a pas les dix teurs de partoche !

Grog-Hobbes
Ouéééé´! T’as raison, je corrige!

"Je ne m’appelle pas Madame Chapeau! Je m’appelle Amélie Van Beneden! Ce sont les crapuleux de ma strotje qui m’appellent Madame Chapeau!"
Ouééé fieu !

Non peut-être-Hobbes
Toujours en Belge:
"On peut pas jouer collectif, une fois!"
(Francois Coppée, entendu ce matin sur TV5, relayant Télé-Matin d’Antenne 2).
Ce commentaire fait suite à la débâcle de l’UMP aux dernières cantonales.
Cela voudrait-il dire que Monsieur Coppée et l’UMP auraient décider d’émigrer en Belle Gique?
CA VA PAS, LA TÊTE?????
Gardez vos saloperies chez vous! Déjà que la Belgique est championne du monde pour évoluer sans gouvernement...

...

Ah! Ou alors, serait-ce pour montrer que l’UMP apprend vite et s’entraîne pour implanter le système belge en France?
réponse à . file_au_logis le 25/03/2008 à 21h46 : Excuse-mo de te demander par Don, mais je vais devoir te corriger: on ne dit pa...
LE MOT RAISON EST FEMININ.
...Contrairement au MOT RAISIN QUI N’EST PAS FEMINON !
réponse à . patrickonthenet le 29/03/2011 à 00h28 : Le russe préfère porte la chapka en fourrure que porter le chapeau...
L’ hiver c’ est nécessaire. Mais la "toque" en fourrure, ornée bien entendu, a aussi été la coiffure royale. La chapka de Monomaque, qui date de la fin du XIIIè siècle, consiste en un filigrane d’ or recouvrant de l’ or "plat", le tout posé sur une toque de vison, ornée de pierres précieuses et de perles et surmontée d’ une croix. Elle servit au couronnement de nombreux tsars, ce qui n’ empêchait pas ceux-ci d’ avoir des "couronnes d’ apparat" personnalisées. On peut voir cette chapka au musée des Armures, dans l’ enceinte du Kremlin. En fait, c’ est Nicolas II qui "porta la chapeau", pour son malheur et celui de sa famille...
réponse à . file_au_logis le 29/03/2011 à 07h36 : Toujours en Belge: "On peut pas jouer collectif, une fois!" (Francois Copp&eacut...
Promis, on ne va pas les envoyer en paquet-cadeau. Mais s’ ils décident d’ émigrer il sera difficile de les retenir, alors que vous pourrez toujours les arrêter pour un motif quelconque. Délits en bande organisée, par exemple...On peut toujours dire que l’ UMP est l’ Union des Malfaiteurs Politiques. Mais ce n’ est pas uniquement valable pour eux. Et, si je peux me permettre, François Coppée (1842-1908), poète, ne doit pas être confondu avec Jean-François Copé, homme politique....
réponse à . mitzi50 le 29/03/2011 à 09h34 : Promis, on ne va pas les envoyer en paquet-cadeau. Mais s’ ils déci...
François Coppée (1842-1908), poète, ne doit pas être confondu avec Jean-François Copé, homme politique
Je me disais aussi...
Depuis que l’UMP prend l’eau, il doit E. Copé... 

C’était dans l’urgence. Je crois maintenant que l’UMP va porter le chapon...
réponse à . mitzi50 le 29/03/2011 à 09h34 : Promis, on ne va pas les envoyer en paquet-cadeau. Mais s’ ils déci...
Le nom de famille a été francisé au siècle dernier.
Ses grand-parents s’appelaient Copélovici, mais n’ont jamais brillé dans "les jeux de vingt heures" ou les mots croisés !
réponse à . SyntaxTerror le 29/03/2011 à 11h02 : Le nom de famille a été francisé au siècle dernier. ...
Forcément! Ses parents avaient un élevage de volailles et il a brillé dans "les oeufs de vingt heures".
D’ailleurs, rien n’a vraiment changé... Quand l’UMP fait une annonce, un commentaire ... aux infos du soir, c’est le même sujet, non?
réponse à . DiwanC le 29/03/2011 à 02h45 : ...parce qu’avec cette saloperie de mistral de †π‡¬µ◊^...
J’croyais qu’il faisait toujours beau sur la Côte
Ma petite Germaine, il fait beau quand il y a du mistral, le ciel est bleu.
C’est pas comme en B... où il y a du vent en plus de la pluie et des plombiers.
Et TOC !
L’adulte met un chapeau et le mineur un casque.
L’imitation de chapeaux, c’est du toque.
Le marocain, qui adore ses chapeaux, pour ne pas qu’on les lui vole, s’assoit sur ses fez.
Le marchand de fruits et légumes porte le chapeau melon et les bottes de radis.
Version Pays Basque.
C’est quand il est accablé de dettes qu’on dit: le basque 'au béret'.
Acheter un panama, c’est pas le Pérou.
Je me demande quel genre de chapeau pourrait bien couvrir le détective qu’épie.
C’est quand je vais me coucher qu’on peut apprécier mon nez grec: j’ai un bonnet de nuit.
Pourquoi on ne voit jamais les femmes musulmanes qui portent le hijab sur les photos?
- Parce qu’elles sont voilées.
réponse à . joseta le 29/03/2011 à 12h18 : Le marchand de fruits et légumes porte le chapeau melon et les bottes de ...
Et pourtant, les radis, faut pas les cuire!
Passages intermittents mais où le plaisir de vous lire est toujours présent

Porter le chapeau quand on est laid ou laide comme un pou ne nous arrange pas forcément le portrait ; à vrai dire le plus souvent ce n’est pas le Pérou !
Il arrive parfois qu’un coquin (ou une maraude ) donne le baiser de Judas en laissant croire pour tenter d’entrer dans le vif du sujet à bon compte , simplement en lui mettant l’eau à la bouche : il suffit parfois de seulement lui laissant esperer que la messe est dite si l’histoire dure un tantinet .
Les grenouilles de bénitier penseront « miracle » tandis que d’autres feront des gorges chaudes de la chose .
Le sujet dont il est question est alors aux anges de se penser casé et tant que l’affaire ne se passe pas entre cousins germains ou autre proche parenté pas trop de bile à se faire sur le produit éventuel de la « rencontre »
Inutile de jeter d’avance le bébé avec l’eau du bain


Ne voyons pas tout en noir il se peut que le vilain petit canard ait des atouts cachés et que la roue tourne . Ceux qui se fendaient la poire d’avance s’en retrouveraient d’autant plus gros Jean comme devant en apprenant à l’occasion que celui ou celle que l’heureux élu monte au pinacle le fait pour des raisons qu’eux ne s’étaient pas donné la peine de chercher… à en croire les dires il en est un ou une qui sous le crapaud baveux à découvert que la colombe n’était pas si blanche et que « c’est l’Amérique » qui était caché dans les voiles de Santa Maria .

Il se peut peut être aussi que , de plus, la colombe ne soit pas si cruche qu’il y paraissait et qu’elle ait laissé faire le couratier en mal d’amour vénal non pas pour ses beaux yeux mais pour sa bourse .
(il est possible d’inverse la proposition et que la ribaude ne cherchasse le mâle …)
Dans ce genre d’affaire on constate souvent que tant va la cruche à l’eau qu’elle se retrouve cassée et que pour le divorce aucune des parties ne lésine sur les moyens : il en va non pas de son honneur ni même de son bonheur mais de portefeuille .

Il arrive parfois que celui ou celle qui a vendu son âme au diable pour tirer bénéfice ici bas d’une fortune qu’il doutait d’avoir au ciel conduise l’autre à casser sa pipe , peut être en se noyant dans la mare au diable .
Cela ne méritera pas que le bedaud sonne le tocsin . Ceux qui ne seront pas au courant se demanderont peut être « pour qui sonne le glas ? » tandis que la cruche ( ou le botoillon ) cassé fera son dernier voyage avant de s’en aller manger les pissenlits par la racine .
surtout s’il est fait en paille d’Italie
Pas d’expressio dans ma boite. Est-ce qu’il n’y a que moi qui porte le chapeau ? 
réponse à . <inconnu> le 29/03/2011 à 13h27 : Pas d’expressio dans ma boite. Est-ce qu’il n’y a que moi qui ...
Non, non.
J’ai aussi cherché dans la poubelle pour voir s’il n’y était pas arrivé par erreur.
Nib de que dalle.
Encore le serveur qui en bave des ronds de chapeau.
réponse à . file_au_logis le 29/03/2011 à 07h36 : Toujours en Belge: "On peut pas jouer collectif, une fois!" (Francois Copp&eacut...
l’UMP ... s’entraîne pour implanter le système belge en France

Il faudrait des élections pour savoir si le roi sera un Bourbon ou un Orléans !
réponse à . <inconnu> le 29/03/2011 à 13h27 : Pas d’expressio dans ma boite. Est-ce qu’il n’y a que moi qui ...
Sont pas partis aujourd’hui.
Sais pas pourquoi.
Saurai peut-être ce soir...
réponse à . patrickonthenet le 29/03/2011 à 01h47 : Saint-Serveur à une idée sous le couvre-chef: Il vient de me commu...
Faudrait voir à lire les commentaires de 2008.  Mickeylange avait déjà donné le lien en 36.

Pas d’expressio pour moi non plus aujourd’hui.

Non, non, je ne veux pas te faire porter le chapeau.
réponse à . God le 29/03/2011 à 14h24 : Sont pas partis aujourd’hui. Sais pas pourquoi. Saurai peut-être ce ...
Merci God, c’est pas grave puisque je suis pas toute seule sous le chapeau.
réponse à . God le 29/03/2011 à 14h24 : Sont pas partis aujourd’hui. Sais pas pourquoi. Saurai peut-être ce ...
C’est resté dans les tuyaux... Encore un coup du plombier (le copain d’un ex-Varois).
un bon moyen de nuire à la réputation de quelqu’un, n’est-il pas de l’accuser d’une faute grave (même s’il est innocent) ?
cette page
réponse à . SyntaxTerror le 29/03/2011 à 14h16 : l’UMP ... s’entraîne pour implanter le système belge en...
Il faudrait des élections pour savoir si le roi sera un Bourbon ou un Orléans !

Meuh non, sot. Les rois ne sont pas zélus! De plus, ni la ville d’Orléans ni l’île Bourbon n’ont été - jusqu’à présent! - annexées par la Belle Gique, que je sache!
Notre Souverain représente tout ce que nous avons de plus cher (c’est vrai: le jambon de Saxe comme le jambon de Cobourg coûtent la peau des fesses: il n’y a que le Gotha qui puisse se l’offrir)

... et quid des Valois?*

*Pour les ignares: les Valois ne sont PAS les habitants du Valais!
pour qu’il y une portée de chapeaux, il faut que le chapeau femelle : la chapeaute qu’on appelle aussi : bibi (on dit BeeBee au Mans) ait été fécondée par un chapeau mâle. Un béret vert par exemple. Généralement dans un claque. Ou alors -mais là c’est le pompon- sur la tête d’un marin. Ou avec une mitre railleuse, dans une église.
Mais dans ce cas on ne parle pas de chapeaute mais de chapelle.
Le jour où le chapeau de ma soeur a accouché d’une portée de chapiaux basanés, on a compris qu’il avait fauté avec la chechia du zouave.
Mais l’exemple venait d’en bas : trop facile de lui faire porter le chapeau, hein !
Porter le chapeau... God fait ça très bien cette page
réponse à . mickeylange le 29/03/2011 à 11h20 : J’croyais qu’il faisait toujours beau sur la CôteMa petite Ger...
C’est pour ça qu’on est toujours plombiers bon oeil !
réponse à . cornelius le 29/03/2011 à 13h22 : Passages intermittents mais où le plaisir de vous lire est toujours pr&...
bel exercice de style ! chapeau !
Tout arrive à qui sait attendre: même l’expressio du jour, après avoir été porter des chapeaux tout partout à travers le monde, autour et à l’entour, notre petit Godemichou adoré s’est - enfin! - souvenu de ses ouailles. Pourtant, nous avons été toute ouie tout la journée, à son écoute: ouiiii!
Ouie, aie, pas sur la tête
Bon, je retourne au charbon, à la houille, quoi, avant que tout ne tourne en cou*lle, grave. Déjà qu’avec la cou*lle, hier, il a pas arrêté de tourner autour du pot... En effet, il n’arrêtait pas de dire: c’est pô le Pérou...
réponse à . cornelius le 29/03/2011 à 13h22 : Passages intermittents mais où le plaisir de vous lire est toujours pr&...
Là, t’essaies d’imiter le Chirstian des grands jours passés...
Je te dis: ça marche! Te cache pas: refais-nous cela plus souvent!
Une fois par jour, par exemple...
réponse à . file_au_logis le 29/03/2011 à 20h09 : Là, t’essaies d’imiter le Chirstian des grands jours pass&eac...
Tous les jours c’est sans doute beaucoup  : il faut que j’ai matière à écrire ce qui me vient tout seul en étant moi même
J’aime les mots parmi tant d’autres choses et le texte est rarement anodin , moyen de me dire en écrivant comme c’est le cas pour tant d’autres -
Je porte les mots comme d’autres portent le chapeau , avec plus ou moins d’élégance selon la coiffe et n’ayant ni voile ni cornette j’en profite pour m’exprimer sous le couvert d’historiettes .
La frontière * n’est plus de mise pas plus que la beguine (et je le regrette ), la mantille est dépassée et le port du chapeau se limite souvent à celui de la capeline de belle mère Pour moi qui rêve devant la vitrine du chapelier je trouve cela dommage de ne plus croiser que rarement des dames enchapeautées . Bérets , panama ,canotiers , chapeaux feminins avec fleurs , rubans ou oiseaux , voilette et épingles à chapeau me donne envie de le porter ... au propre , pas au figuré : j’en suis toquée !
La façon de porter son couvre chef raconte parfois une histoire ainsi en est il de la faluche ou de la tarte **;cette dernière s’incline normalement sur l’oreille gauche mais suite à la bataille de Norvège *** les hommes des BCA qui en étaient revenus la faisait verser à droite .D’autres étaient allés en Finlande .

Pour en revenir au sujet de jour je dirai simplement en guise de conclusion qu’il vaut mieux naître coiffé que de , plus tard , porter le chapeau


***cette page et cette page
**cette page
*cette page
Vous voulez dire que de nos jours les gens qui portent le voile doivent en plus porter le chapeau; il ne manquerai plus qu’ils soient bien portant. Ils se portent bien néanmoins.
Je n'avais jamais ôté mon chapeau
Devant personne
Maintenant je rampe et je fais le beau
Quand elle me sonne
J'étais chien méchant, elle me fait manger
Dans sa menotte
J'avais des dents de loup, je les ai changées
Pour des quenottes


S'il n'avait jamais ôté son chapeau, c'est bien qu'il le portait ! Et pis c'est tout !

Écoutez...

Avoir mauvaise réputation

C'est une de ses toutes premières chansons à l'époque interprêtée par Patachou :On ne saurait être plus clair...

Allez, hop....au café !..
DEVINETTE (rediffusion)
Quel est le chapeau préféré de Blanche-Neige ?
réponse à . joseta le 25/01/2017 à 08h52 : DEVINETTE (rediffusion) Quel est le chapeau préféré de Blan...
Voilà que ça recommence avec biolina.  C'est bien moi qui ai posté cette contribution. J'ai dû remettre mon identifiant pour retrouver Mintaka.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (jeu nº 333)
J'ai (habilement) camouflé 17 TYPES DE COUVRE-CHEFS dans le texte ci-dessous. Trouvez-les afin que je puisse vous tirer mon chapeau.

Albert, la clope aux lèvres croisa, sans le voir, son bon ami Martin...
- Albert, hé ! Tu ne dis plus bonjour ?
- Oh, excuse-moi Martin, j'étais distrait, je ne pense qu'à l'hôte...j'attends l'arrivée d'un ami à la maison, et on dirait que je sois abonné à la malchance: j'ai une panne à ma voiture, j'ai fait une tache à mon meilleur costard, à cause d'un stylo feutre qui avait perdu son capuchon, ma machine à laver s'est cassée, et c'est pas du toc cette machine, hein, et en plus ma clim ne fonctionne plus: je ne sais pas ce qu'est pis ! Et je ne déconne pas !
- Home sweet home, hein ? Mais rien n'est fichu, il faut s'armer de patience, je vois l'ennui que ça cause, mais il n'y a aucun problème sans solution !
- Ce qui me fait de la peine, c'est que tout ça, ça ne casse qu'à ces occasions précises...et j'ai deux jours avant que mon ami n'arrive à Carcassonne...
- Déjà, pour la clim, cet après-midi je t'envoie mon cousin qui s'y connait...et puis l'Aude forme d'excellents mécaniciens, il suffira de préciser que c'est urgent, je crois qu'en deux jours tout peut être en ordre !
- Merci Martin ! Tes paroles me réconfortent !
réponse à . Mintaka le 25/01/2017 à 09h02 : Voilà que ça recommence avec biolina.  C'est bien moi qui ai ...
Tu veux l'adresse d'un exorciste ?
réponse à . Mintaka le 25/01/2017 à 09h02 : Voilà que ça recommence avec biolina.  C'est bien moi qui ai ...
Son identifiant traîne partout sur le Net.
Tu as encore cliqué sur un lien comportant une chaîne de caractères sur le modèle : id=AAAA1111A et hop, tu changes d'identité.
réponse à . patrickonthenet le 29/03/2011 à 00h39 : Portez ce chapô* enfumant au vieux typographe blond que je vois boire du ...
Portez ce chapô* enfumant au vieux typographe blond que je vois boire du whisky
Pour ceux qui n'auraient pas remarqué, cette phrase de Patrickonthenet a la particularité d'utiliser les 26 lettres de l'alphabet.
réponse à . eureka le 25/03/2008 à 10h01 : Si le chapeau marque la personnalité de celui qui le porte, que traduisai...
Si le chapeau marque la personnalité de celui qui le porte, que traduisait, à titre d’exemple le bicorne de Napo ?
C’est en somme Celui, pour se grandir, que porte un petit homme ! Car c’est d’un chapelier que la légende part Le vrai Napoléon, en somme… (Retournant le chapeau et l’approchant de la lumière pour lire, au fond, le nom du chapelier :) C’est Poupart !
(E. Rostand - L'Aiglon, acte 3 scène 8)
réponse à . ergosum le 25/01/2017 à 13h09 : Si le chapeau marque la personnalité de celui qui le porte, que traduisai...
Et moi, pour embellir ma chambre, je décore avec des stylos bic,
parce que les bics ornent...
réponse à . joseta le 25/01/2017 à 13h33 : Et moi, pour embellir ma chambre, je décore avec des stylos bic, parce q...
Ça doit être beaaauuu !
réponse à . ergosum le 25/01/2017 à 13h09 : Si le chapeau marque la personnalité de celui qui le porte, que traduisai...
Le vrai Napoléon, en somme… C’est Poupart !
Ceux qui portent ses chapeaux sont, en quelque sorte, "les fantômes du chapelier" ...
Le chapeau c'est le problème des cocus.
Avec les cornes impossible de mettre un chapeau, sauf un bonnet d'âne. ça n'explique pas le cas des chefs de gare qui mettent une casquette.
Une auréole oui un chapeau non.
Les saints ont des auréoles alors que les seins n'ont que des aréoles. Les femmes peuvent avoir des auréoles (mais c'est très rare) mais toujours des aréoles.
La chèvre de monsieur Seguin n'avait pas d'auréole. Non pas à cause de ses cornes, mais passque c'était une salope qui ne rêvait que d'aller voir le loup, et le père Seguin ne pouvait plus mettre son képi.
God a une auréole mais j'ai pas dit qu'il avait des cornes... /slurp
La première fois que j'ai eu des cornes, c'est quand la Joconde est aller se faire repeindre par Léonard. Quoique y a pas de preuve qu'il lui ait fait autre chose que la peindre. Les femmes c'était pas son truc.
- Regarde, je suis en train de peindre un tableau pour l'église...une coiffe papale...
- c'est-y art ce que tu fais ?
- tiare...c'est ça !


1) CLOP (clope)
2) BÉRET (Albert hé)
3) CALOTTE (qu'à l'hôte)
4) BONNET (abonné)
5) PANAMA (panne à ma...)
6) FEUTRE
7) CAPUCHON
8) TOQUE (toc)
9) KÉPI (qu'est pis)
10) CÔNE (déconne)
11) HEAUME (home)
12) FICHU
13) ARMET (s'armer)
14) VOILE (vois l'...)
15) PENNE (peine)
16) CASQUE (casse qu'...)
17) HAUT-DE-FORME (l'Aude forme)
Voilà !
Euh... là, j'ai quelque interrogation M'sieur le Directeur.

Clop... Cone... Penne... C'est quoi ça ? Car ni M'sieur Reverso ni le livre d'images de M'sieur Wiki ne connaissent.

- Clop : bout de cigarette
- Cone : volume. Je veux bien que tu te le mettes sur la tête ; ça fait turlututu-chapeau pointu.
- Penne : plume d'oiseau.

Mais, comme d'habitude, je suis prête à reconnaître mon ignorance.

À part ça, j'ai raté "armet".

réponse à . DiwanC le 25/01/2017 à 19h35 : Euh... là, j'ai quelque interrogation M'sieur le Directeur. Clop... Con...
J"avoue la même ignorance.
A part que les "penne", j'en connais deux sortes : les lisses (lisce) et les striées (rigate), mais je ne m'en suis jamais mis sur la tête.
réponse à . gonalzako le 25/01/2017 à 11h39 : Portez ce chapô* enfumant au vieux typographe blond que je vois boire du w...
Bravo à Gonalzako, qui doit être bien au fait ou alors un confrère.
Et dans ce cas c'est ma tournée !
...pour qu'il chante le "àLa"...
...
Germaine et Syntax, vous croyez que je travaille du chapeau ?
Voilà, vous trouverez tout ici ! 
réponse à . patrickonthenet le 25/01/2017 à 20h47 : Bravo à Gonalzako, qui doit être bien au fait ou alors un confr&egr...
Bonsoir Patrick...
réponse à . patrickonthenet le 25/01/2017 à 20h47 : Bravo à Gonalzako, qui doit être bien au fait ou alors un confr&egr...
Il a dit "pour ceux qui n'auraient pas remarqué" .
Il est vrai que cette phrase rappelle furieusement le fameux "Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume".
Dans la Royale, on dit "voyez le brick géant que j'examine près du wharf"
Et ce pantagramme m'aurait bien valu une quadrirème !
Merci du salut, Joseta, le mien en retour à toi et à tous.

Je me fais rare comme contributeur car je suis fort occupé par le boulot.
Mais je prends le temps de consulter tous les Expressio, en picorant dans les contributions anciennes et nouvelles.
...et de temps en temps -si j'ai l'inspiration rapide- de mettre un petit mot.
réponse à . SyntaxTerror le 25/01/2017 à 21h35 : Il a dit "pour ceux qui n'auraient pas remarqué" . Il est ...
J'ai profité de l'homophonie sur le thème du jour pour faire un clin d'oeil à la phrase d'origine permettant de visualiser dans un court volume la totalité de l'alphabet.
La modification m'a permis d'y glisser ceux dont c'est la profession d'utiliser l'originale.
réponse à . ergosum le 25/01/2017 à 21h51 : Dans la Royale, on dit "voyez le brick géant que j'examine prè...
Dans les chemins de fer, on dit: ne pas confondre "pangramme" et "pente au graff".
réponse à . joseta le 25/01/2017 à 21h11 : Germaine et Syntax, vous croyez que je travaille du chapeau ? Voilà,...
Bon, alors :
- Cône : chapeau conique du clown blanc. Admettons.

Mais :
- Clop : chapeau traditionnel roumain.
- Penne : une des coiffes traditionnelles des étudiants belges de l'enseignement non catholique.

S'cuse-moi mais là, tu pousses le chapeau un peu loin...


réponse à . DiwanC le 25/01/2017 à 22h51 : Bon, alors : - Cône : chapeau conique du clown blanc. Admettons....
Non, joseta ne pousse pas le chapeau un peu loin :

Penne des étudiants d'établissements non catholiques
Calotte des étudiants d'établissements catholiques

Lors des manifestations (bibitives), ces couvre-chefs s'accompagnent indispensablement du tablier de guindaille :

Ici et ici.

Je ne sais pas comment c'est en France, mais en Belgique le folklore estudiantin est très vivant : ici.
réponse à . patrickonthenet le 25/01/2017 à 20h47 : Bravo à Gonalzako, qui doit être bien au fait ou alors un confr&egr...
Bravo à Gonalzako, qui doit être bien au fait ou alors un confrère
Désolé, je ne pense pas être un confrère.
Mais ça ressemblait diablement à un PANGRAMME connu et une rapide vérif a confirmé que le compte était bon.  
réponse à . Mintaka le 26/01/2017 à 04h10 : Non, joseta ne pousse pas le chapeau un peu loin : Penne des étudia...
Je ne sais pas comment c'est en France...
J'ai quitté depuis trop d'années le monde "Étudiants" pour t'en parler savamment.

Mais il me semble qu'il n'y a plus - à Paris du moins - de manifestations semblables à celle dont tu parles.
Il fut un temps où - dans une ambiance bon enfant - les futurs étudiants se réjouissaient d'avoir réussi les épreuves du baccalauréat et manifestaient leur joie en "formant le monôme" et en vidant les encriers dans la fontaine Saint-Michel,
La police attendait patiemment et n'intervenait que rarement.

Aujourd'hui, il n'y a plus d'encriers ! Les manifestations estudiantines sont plus souvent revendications, protestations... et les CRS veillent.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Porter le chapeau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?