S'entendre comme larrons en foire - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

S'entendre comme larrons en foire

Très bien s'entendre.

Origine

Un larron étant, selon Littré, "celui qui commet un larcin, qui dérobe furtivement", l'expression "s'entendre comme larrons" (version du XVIe siècle) désignait des compères qui s'entendaient pour préparer un mauvais coup.

C'est au XVIIe que la 'foire' est ajoutée. Bien entendu, il ne s'agit pas d'une foire du genre de celle du Trône, avec manèges et barbe à papa à foison, mais de ces foires qui désignent de grands marchés publics où toutes sortes d'articles sont présentés et mis en vente. Le genre de lieu où les mauvais coups au détriment aussi bien des marchands que des visiteurs peuvent être faciles à perpétrer.

Dans cette expression, la notion de 'brigand' associée à 'larron' s'est peu à peu perdue, et, si on l'emploie aujourd'hui facilement pour désigner deux gamins qui s'entendent si bien qu'on imagine qu'ils pourraient très bien faire des bêtises ensemble, elle peut aussi simplement désigner des gens qui s'entendent à merveille, sans autre connotation.

Exemple

« Qu'est-ce que vous avez donc toujours à comploter ensemble ? demanda-t-il. Ils répondirent par une plaisanterie. Ils s'entendaient tous trois, comme larrons en foire. »
Romain Rolland - Jean-Christophe, L'adolescent

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « S'entendre comme larrons en foire » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Rassine fi chéchiaDeux têtes dans une chéchia (couvre-chef tunisien)
Algériear Aazza we Bendou,fessouk tgaoudouAazza et Bendou,se tiennent la main dans le souk/Bougival
Allemagnede Wie Pech und Schwefel zusammenhaltenTenir ensemble comme la poix et le soufre
États-Unisen To get on like a house on fireS'entendre comme une maison en feu
Angleterreen Two knaves well metDeux filous bien réunis
États-Unisen Joined at the hipJoints par la hanche
Angleterreen As thick as thievesAussi intimes que des voleurs
Angleterreen To be as thick as thievesAussi intimes que des voleurs
Angleterreen To go together like a horse and carriageAller ensemble comme cheval et chariot
Argentinees Llevarse como culo y calzon.S'entendre comme cul et culotte.
Espagnees Ser tal para cual.Être tel pour quel.
Espagnees Ser uña y carneÊtre ongle et chair
Espagnees Ser como uña y mugreÊtre comme ongle et crasse
Francefr Etre comme cul et chemiseEtre comme cul et chemise
Israëlhe ידידים בלב ובנפשAmis de coeur et d'âme
Italieit Come il gatto e la volpeComme larrons en foire
Italie (Sicile)it 'NdindirisìllaSe (l') entendre
Italieit Intendersi a meravigliaS'entendre à merveille
Italieit Intendersi come comariS'entendre comme des commères
Italieit Essere amici per la pelleÊtre amis pour la peau
Pays-Basnl Dief en diefsjemaat zijnEtre larron et larron-copin
Pays-Basnl Onder één hoedje spelenJouer sous ún chapeau
Pays-Basnl Ze zijn twee handen op één buikIls sont deux mains sur un ventre
Portugalpt Ser unha e carneÊtre ongle et chair
Roumaniero A se intelege de minuneS'entendre à merveille
Roumaniero A fi pe aceeasi lungime de undaEtre sur la même longueur d'onde
Roumaniero Prieteni la toart?Amis à l'anse
Belgique (Wallonie)wa S'ètind comm' des côpeûs d' bousseS'entendre comme des coupeurs de bourse

Vos commentaires
Ben, bonjour de ce jour mais pour s’entendre comme larrons en foire, il faudrait être au moins deux... Je suppute que God est virtuellement omniprésent, comme il se le doit : c’est donc à toi que j’offre en premier ma fraternelle amitié en attendant de partager quelques échanges complices avec les potes d’Expressio...
Et bien, mes compères et commères, ce n’est pas la foire à l’empoigne, aujourd’hui... Est-ce parce que vous ne vous êtes pas encore réveillés du cauchemar de dimanche dernier? Est-ce parce qu’il pleut depuis déjà plusieurs jours, et qu’il fait froid? Est-ce parce que vous avez trop fêté ces derniers temps, grâce à cette fin de semaine prlongée (je parle ici pour ceux qui profitent du congé du 8 mai)?
Pardon? Comment? On ne s’entend pas, ici!
Le silence est tellement bruyant...
Allez, mes larrons, réveillez-vous!
Au turbin, je dis.
Pour moi, c’est le pied: à partir de ce soir: 10 jours de congé. Retour à Bruxelles dès samedi. Les p’tits belges, là, on pourrait en profiter pour fêter la résurection de Louisann, qu’en pensez-vous? Mirlou, Jon, Rikske, Framboise, et puis les autres, qu’on lit avec plaisir mais qu’on ne connaît pas encore: Mident, Tytoalba, les Lillois qui ne sont pas loin? Le pot de l’amitié? Hein, sans Coonvention, cette fois... Parce que j’ai l’impression que notre Godemichou adoré, hein, y veut plus mettre nos photos et compte-rendus en ligne, hein...
Z’avez vu le temps qu’il prend, pour afficher la Convention.24H? Hein? Alors qu’il affirme qu’il a même pas besoin de la clé de 12, perdue à tout jamais...
Et que moi, je m’étais dépêché de tout fournir à temps et dans les délais... Je crois qu’il nous en veut, qu’il est peut-être même un peu jaloux... Il voit qu’on prend not’pied et il ne participe pas... Moi je dirais, c’est de sa faute. Qu’avait-il besoin d’aller créer un site si magnifique, attirant, intelligent, sympatique et populaire? Faut qu’il assume, là, maintenant...
Houhouh, [slurp] mon petit, tout petit Godemichou adoré, fais-nous risette, là, pour la Convention.rillettes. Nous t’en prions tous très-z-humblement.Avant que les rillettes soient bonnes à jeter, pleines de poils verts partout... [/slurp] (p’têt’ que ca marchera mieux comme ca...)
réponse à . momolala le 09/05/2007 à 07h33 : Ben, bonjour de ce jour mais pour s’entendre comme larrons en foire, il fa...
Ne serait-ce pas plutôt ta sisternelle amitié?
Face à la citerne de Puyricard...
Pour une réunion des larrons : toujours prête !!! surtout que cette pluie nous rend un peu moroses...
réponse à . file_au_logis le 09/05/2007 à 07h39 : Ne serait-ce pas plutôt ta sisternelle amitié? Face à la cit...
Je te retrouve et nous voici donc, lards-ronds en foire sur ce merveilleux site !

@Mirlou
Bonjour ma belle !
Jon avait l’air bien satisfaite de voir arriver la pluie ! Nous avons nous du soleil depuis deux jours (quoique la journée commence dans le brouillard qui ne va pas durer) après UNE SEMAINE de pluie ! Le monde à l’envers !
réponse à . momolala le 09/05/2007 à 08h02 : Je te retrouve et nous voici donc, lards-ronds en foire sur ce merveilleux site&...
Coucou Momo ! Non, je ne me plains que parce que je n’ai pas terminé mes plantations ! Il n’est pas tombé une goutte de tout le mois d’avril donc la pluie est bienvenue !!! Le monde à l’envers comme tu le dis si bien !
le mot foire est toujours l’occasion de rappeler que c’est "par hasard" qu’on y trouve des marchands... forains. En effet : "foire" vient de "feria" et désigne le marché qui se tenait le jour "ferié",
alors que le forain c’était l’étranger , celui qui vient du dehors. Le marchand forain s’ opposait donc au marchand local. (et n’vaait pas une très bonne réputation, puisqu’il n’avait pas "pignon sur rue" .
Il est pourtant si tentant de penser que foire et forain ont la même origine ...!

Quand au "larron" , s’il est vrai qu’il devient plus modestement "celui qui commet un larcin, qui dérobe furtivement",c’est à l’origine un véritable bandit, capable de vols , d’attaques et de crimes ... au point de mériter d’être crucifié aux côtés du Christ.
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 09h20 : le mot foire est toujours l’occasion de rappeler que c’est "par hasa...
forain...foreign ("situated abroad") : la voilà, étrangement, la proximité ! (du latin populaire *foranum de foris = dehors.
L’adjectif forain signifie en effet, en ancien français "étranger, extérieur, du dehors", mais aussi "écarté" (la maison foraine, c’est les latrines !). Et le nom foraineté, c’st le "caractère de ce qui est étranger, extérieur", mot que nous avons perdu...
Mon grand-père aurait pu dire, dans le même esprit :
Ami comme cochon - ou encore - Etre comme c-- et chemise
Bonne journée à tous.
Le genre de lieu où les mauvais coups au détriment aussi bien des marchands que des visiteurs peuvent être faciles à perpétrer.
je crois que l’expression vise plus nettement la véritable entente organisée sur la foire.
Citons le "bonneteau" , où des comparses jouent un rôle précis. La même chose ,ou presque, existe toujours sur des stands de vente de cristallerie : le présentateur commence par offrir des cadeaux au plus rapide à lever la main , et le gogo voit ainsi de superbes objets offerts sans aucun piège à ceux qui sont plus rapides que lui (et sont des comparses : on les appelle des "postiches" pour des raisons évidentes). De sorte que s’installe progressivement le désir de recevoir quelque chose et d’être très réactif. Quand le présentateur propose des objets de plus en plus chers, les gogos sont de plus en plus rapides à acheter et repartent avec des services de table payés 10 fois leur valeur. Or, ces ventes sont légales, et sans délai de rétractation. J’ai vu des gens pleurer quand ils réalisaient la dépense faite, une fois l’exitation retombée !
Et puis ce grand classique raconté déjà par Hugo : le bonimenteur met en garde l’assistance contre les pickpockets et conseille de bien surveiller sa bourse. Aussitôt chacun porte la main à sa poche pour vérifier s’il n’a pas été volé, révélant ainsi sa position précise aux larrons qui observent la scêne et savent alors où chercher.
Quand aux objets dérobés, ils passent rapidement de mains en mains, de sorte que, si un larron est attrapé et fouillé, il n’a rien sur lui.
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 09h55 : Le genre de lieu où les mauvais coups au détriment aussi bien des...
Waou, Christian ! mais tu connais donc toutes les ficelles ! On dirait que tu as fait ça toute ta vie ! 
Contrairement au Grand God, je trouve cette expression un peu connotée: on l’entend plus volontiers à propos de personnes qui s’entendent pour s’amuser ou faire la fête ,certainement à cause de la présence du mot "foire"et parce que beaucoup font l’amalgame entre "larron" et "luron". Si on l’utilise à propos de gens réputés sérieux, l’expression est souvent porteuse de sous-entendus, proches du sens original... Exemple: "Roland Dumas et Loik Le Floch-Prigent s’entendaient comme larrons en foire"....
Larrons, Larronnes (z’avez vu que ce mot n’existe pas au féminin !), bonjour !
« S’entendre comme larrons en foire »
ce peut être aussi des amis en goguette qui ont des goûts semblables et le sens de la fête... un peu comme dans l’expression du vendredi 17 juin 2005 : « Faire la bombe »
SIGNIFICATION  : Faire la fête (avec une connotation de réjouissances gastronomiques ou de grande bouffe).

ORIGINE : Cette expression est une déformation de faire bombance, synonyme de ripailles et de beuveries.

Expression équivalente Canada (Québec) Foirer / Faire la foire
réponse à . <inconnu> le 09/05/2007 à 10h29 : Waou, Christian ! mais tu connais donc toutes les ficelles ! On dirait...
eh bien, je n’ai pas fait la foire toute ma vie ... mais j’ai été co-organisateur d’une foire régionale durant 10 ans, et cela apprend effectivement les ficelles, car nous sommes reponsables -au moins moralement - de la tenue de la foire. Alors, savoir que la sté X, "vente de livres et d’articles culturels" veut en fait ouvrir un stand pour la promotion d’une secte, ou que la sté Y "vente de cristallerie" pratique la vente "à la postiche" , ça aide à éviter les clashs !

J’ai mangé une charlotte dans laquelle les fruits s’entendaient comme marrons en poire. (Pas de rapport, c’est juste pour le plaisir !) 
Les Pasqua et consorts étaient bien les larrons du gaullisme , non ?
La vraie explication est très ancienne : la voici :
Nota : je cite ma source à la fin.

Larrons en foire, adeptes du vol à l’étalage.
Ce qui faisait dire au volé : « Espèces d’enfoirés, attendez un peu les p’tits lardons qu’on puisse au couteau vous cuisiner à notre (duc de) guise »

Les p’tits larrons comme des p’tits lardons finirent à poêle. Ce qui prima donna lieu à l’époque à une polémique au sujet de la foire d’empoigne.
Quelqu’un dans la foule proposa une solution ! Il sortit des rangs et proposa de nettoyer chaque quartier redouté au moyen qu’un quart cher. Subtile astuce bien mousseuse pour dissuader la mauvaise graine de s’aventurer au-delà de ses sombres quartiers. Hongroise rêvée mais cela fonctionna idéalement.

Le quart cher étant une vigie privée efficace mais très coûteuse, l’avantage est qu’elle contentât même en Cotentin.
On a rien sans rien, surtout la venue de la paix.

Un peu tiré par les cheveux mais peignez-vous donc en arrière, c’est là, la vérité, il n’y eut plus que « des marrons en poire » et le pays retrouva sa dynamique positive, sa productivité ainsi que son rang mondial. La larronnïcité n’eût plus aucuns droits douteux en tous lieux de grands déballages raconte ma source qui ajoute : « Tous les larrons désirant acheter des mets, des étoffes, des épices ou même autres matériels se verront répondre : « des clous, seulement des clous ».
A eux de prendre la pointe de déception afin d’abjurer leurs incorrections notoires… ».

Un peu foireux tout ça ? Peut-être mais sauf pour « Lamone en foire », cette inconditionnelle sympathique dont le vrai nom était autrefois : « La Nonne en foire », tout un programme qu’ici un jour, elle nous narrera car il faut bien s’narrer un peu dans la vie, non ?

Voilà, je peux à présent refermer ou reboucher plutôt mon « Litre et Devin ». Hip’s !
réponse à . <inconnu> le 09/05/2007 à 09h50 : Mon grand-père aurait pu dire, dans le même esprit : Ami comm...
...ou comme les doigts de la mains ! Ca dépend de comment qu’on l’entend

Les larrons s’ils s’entendent, s’écoutent-ils ? Il faudrait d’abord qu’il puissent ouir...

Bonjour mes amis, ça fait un bail qu’j’ai pas z’été parmi z’ici, non pas que je fais la foire, mais je suis en train de me constituer une belle bosse (surement pas celle d’hier) à force de trimer qu’j’ai même pas l’temps de dire ouf (même le w-e, qu’uniquement samedi j’ai jeté un oeil en vitesse sur le site*). Atteine de la trimose, la marnose, la burotose, la turfose, et j’en passe, que j’chus! Vivement qu’ça ralentisse un chouia, j’entends bien me rattrapper

* c’était quoi déjà les expressions du w-e dernier, gentil à çui ou celle qui me les rappellera (becoz j’les reçois pas dans l’hebdomadaire). Très merci
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 12h38 : Les Pasqua et consorts étaient bien les larrons du gaullisme , non ?...
Les déboires des fanfarons du gaullisme, il y en a eu un paquet ! Pasqua paquet de S.A.C à nouilles ? Pâte tirer de conclusions hâtives, c’est un larron Pagnolesque. Seule Yvelines pourrait nous le dire…

*Service.Action.Civique
Il ne faut pas sortir de la foire pour être un larron
Il ne faut pas sorir du larron pour faire la foire
Il ne faut pas être une occasion pour faire le larron
Il ne faut par être un larron pour faire l’occasion
Il ne faut pas être un larron en foire pour être un enfoiré
Il ne faut pas être un enfoiré de larron pour faire le larron d’enfoiré
réponse à . eureka le 09/05/2007 à 12h52 : ...ou comme les doigts de la mains ! Ca dépend de comment qu’o...
Bonjour Euréka. Le samedi 5 Mai c’était une expression du 14/7/05 : Attendre quelqu’un comme les moines l’abbé.
Le dimanche : expression du 15/11/05 : Un bouillon d’onze heures.
réponse à . file_au_logis le 09/05/2007 à 07h38 : Et bien, mes compères et commères, ce n’est pas la foire &ag...
[slurp] mon petit, tout petit Godemichou adoré, fais-nous risette, là, pour la Convention.rillettes. Nous t’en prions tous très-z-humblement.Avant que les rillettes soient bonnes à jeter, pleines de poils verts partout... [/slurp]
Demain, à la première heure, le compte-rendu sera enfin disponible !
en lisant les expressions voisines citées ici (et notamment par Claudine en 9) je voudrais rajouter un commentaire sur le sens du verbe "entendre".
Il ne peut naturellement pas s’agir du sens premier de "percevoir par l’ouie" dans le brouhaha de la foire ...
C’est donc bien le sens du latin intendere = "tendre vers" et celui de "se mettre d’accord". Pour moi, la nuance précise serait : se comprendre sans avoir besoin de communiquer, (on est tellement certain de partager les mêmes objectifs, et chacun sait tellement bien ce qu’il a à faire, et ce que va faire l’autre, qu’il n’y a pas même à communiquer, comme sur une foire, où la foule et le bruit rendraient cette communication impossible).
D’ailleurs pour évoquer l’échec , ne dit-on pas que l’un des larrons a fait ... "foirer" l’opération ?
Pour reprendre un peu… « Très bien s’entendre » est, c’est vrai, affaire de complicité, terme retenu par la justice envers ceux bafouant les lois. Dans les prétoires, il est fréquent de voir des complices se rejeter la paternité de menus ou de gros larcins commis de boucherie ou de concert.
Donc, à ce moment où la vérité se fait jour, les larrons ne s’entendent plus, pire se promettent du regard des marrons sortis du feu dès retour cellule. Souche un air d’amitié se cache bien souvent des zerlouchs.

Foiremidable tout ça ? Non ! Foireminable plutôt.
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 14h49 : en lisant les expressions voisines citées ici (et notamment par Claudine ...
"D’ailleurs pour évoquer l’échec , ne dit-on pas que l’un des larrons a fait ... "foirer" l’opération ?"

Ouais et c’est toujours le plus Mat des deux en général.
Question :

Les larrons sont ils toujours des enfoirés ?

Constat : Il vaut mieux qu’ils soient en foire pour s’entendre, semble-t-il. Sur le Golgotha, il y a près de 2000 ans, les deux larrons étaient près à en venir aux mains. Heureusement, il étaient solidement fixés à une croix. Précautionneux, les romains...
La vie, c’est une vraie foire.
On y voit
des larrons commettre des larcins
des larbins promener des lardons
des Lapons poser des lapins
des Latins chercher des lagons,
des laiderons draguer des lambins
des clampins fourbir du laiton
des lançons sortir de lave-mains
des copains lancer des glaçons
des vrais cons jouer du clavecin
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 09h55 : Le genre de lieu où les mauvais coups au détriment aussi bien des...
Et puis ce grand classique raconté déjà par Hugo : le bonimenteur met en garde l’assistance contre les pickpockets et conseille de bien surveiller sa bourse. Aussitôt chacun porte la main à sa poche pour vérifier s’il n’a pas été volé, révélant ainsi sa position précise aux larrons qui observent la scêne et savent alors où chercher.

En voici la version moderne (celle des farrons en Loire ?):

Quand, dans les transports parisiens, vous entendez les annonces disant de se méfier des voleurs à la tire, ça veut dire que les forces de l’ordre sont occupées ailleurs. Il y a longtemps que les gais larrons l’ont compris.
réponse à . syanne le 09/05/2007 à 16h41 : La vie, c’est une vraie foire. On y voit des larrons commettre des larcins...
des lançons sortir de lave-mains
licence poétique , ou je rate quelque chose ? 
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 09h55 : Le genre de lieu où les mauvais coups au détriment aussi bien des...
Citons le "bonneteau" , où des comparses jouent un rôle précis

Qu’il y ait encore des gogos pour y jouer me laisse pantois !
A supposer que le "bonneteur" soit honnête, un calcul simple fait apparaître qu’on n’a qu’ une chance sur trois de gagner. Si, en plus il fait "sauter la carte", la chance se réduit à près de zéro. Surtout si un "baron" crie "aux flics" quand vous êtes en train de gagner, l’argent disparaît aussi vite que vos illusions.
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 17h09 : des lançons sortir de lave-mains licence poétique , ou je rate q...
des lanchrons ?

En picardie, ça désigne le pissenlit
réponse à . SyntaxTerror le 09/05/2007 à 16h44 : Et puis ce grand classique raconté déjà par Hugo : le ...
se méfier des voleurs à la tire, ça veut dire que les forces de l’ordre sont occupées ailleurs.
à propos de tire-ailleurs, ma soeur a été prise en flag*a*t délire, sur le Pont de l’Alma. Elle avait sa main dans ... Bon, j’dis pas qu’c’est bien , non, j’dis pas ! Mais ça partait d’un bon sentiment, non ? Si on peut même plus espérer se faire tirer, à quoi ça sert de faire le zouave ? Hein ?
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 17h09 : des lançons sortir de lave-mains licence poétique , ou je rate q...
Où est le problème ?

Le nom vernaculaire lançon désigne plusieurs espèces de petit poisson, du genre Ammodytes, Gymnammodytes et Hyperoplus. Le lançon (sans précision) est souvent associé à l’espèce Hyperoplus immaculatus, fréquent dans l’Atlantique Nord, également appelé anguille de sable, qui a la particularité de s’enfouir dans le sable.(Wikisource)
réponse à . SyntaxTerror le 09/05/2007 à 17h09 : Citons le "bonneteau" , où des comparses jouent un rôle préc...
Qu’il y ait encore des gogos pour y jouer me laisse pantois !
bon, combien y a t il eu de votants dimanche dernier ? Ils croient aux promesses ? Probablement pas ! Ils ont peur que l’élection se jouent à une voix près, et que la leur suffise à changer le résultats du vote ? Aucune chance ! Ils se disent : oui, mais si tout le monde s’abstient ? Mais le fait de voter ou non, ne change en rien la décision des autres (sauf à le faire savoir et à convaincre des milliers d’autres de ne pas voter). Alors ? Rien d’autre que le sentiment du devoir : être citoyen implique de voter , même si cela ne sert à rien.
Alors pourquoi ne pas accepter que quand on est gogo , on doit jouer au bonneteau, ou répondre à la veuve de l’ancien ministre du Nigéria qui veut vous confier 10.000.000$, sans se demander si l’on a une chance quelconque ?
Seulement pour faire honnêtement son devoir de gogo.

PS : quand tu dis : "Si, en plus il fait "sauter la carte", la chance se réduit à près de zéro" cela ne me semble pas exact : il n’y a que 3 cartes sur la table. Quoi qu’il arrive, tu as donc 1 chance sur 3 : le fait de faire sauter ou non, induit en erreur, mais ne change pas cette réalité. Compare avec le loto ! Bon le problème , effectivement, c’est que si tu gagnes, pour te faire payer: le plus dur reste à faire!...
réponse à . <inconnu> le 09/05/2007 à 17h27 : Où est le problème ? Le nom vernaculaire lançon d&eac...
merci : je n’avais jamais entendu parler du "lançons"
On m’aurait dit : Hyperoplus immaculatus , naturellement !... 
réponse à . <inconnu> le 09/05/2007 à 17h27 : Où est le problème ? Le nom vernaculaire lançon d&eac...
Ce qui donc est bien la preuve que cette expression vient de la marine.
J’espère que vous avez bien compris les lancons...
réponse à . God le 09/05/2007 à 14h42 : [slurp] mon petit, tout petit Godemichou adoré, fais-nous risette, l&agra...
avoue que c’est ce coup de lèche-frite que tu attendais, ... mmmmmhhhhh?
En cette période de vote, on voit fleurir chez nous les panneaux des candidat(e)s, certains larrons se retrouveront élus. Existe-t-il des larronnes ?
" Les gros larrons font pendre les petits" a été depuis quelques temps souvent entendu du côté d’un certain Van C... Mais foin de politique, la foire aux bestiaux est ouverte.
Il pleut, disiez-vous ? Mes tournesols, autres fleurs n’en pousseront que mieux. Cette fine pluie est la bienvenue. Quand aux salades et endives, elles poussent aussi. Mmmm, hé oui, une frisée aux lar-d-ons, voilà qui est bon et j’entends déjà les commentaires de certains . 
Je vois que Colette nous a rejoint. Elle nous envoie un petit bonjour d’Israel dans la rubrique "Ailleurs". C’est peut-être dommage, avec le talent qu’on lui connaissait il y a quelques dizaines d’années, que cette femme écrivain, d’une envergure pareille, reste timidement dans son coin, au lieu de s’exprimer ici, dans ce faux Rome, par Minou! et par Minerve!
Bienvenue, chère Maître. Fais-toi donc voir et lire plus souvent...
Comme je le dis toujours aux deux compères, André Mâle Rot et André Meaulx Roi,on a toujours besoin d’une Colle[re]tte chez soi!
Bienvenue donc au club des déjantés du six boulots!
réponse à . momolala le 09/05/2007 à 08h02 : Je te retrouve et nous voici donc, lards-ronds en foire sur ce merveilleux site&...
37 jours sans pluie et des records de chaleur écrabouillés : on s’impatientait de revoir la pluie.
Elle est là depuis lundi, cela fait deux jours (pasqu’hier il n’a pas plu), c’est assez, on a vu , c’est bon !

C’EST BIENTOT FINI, OUI ?

GRR-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 09/05/2007 à 20h29 : 37 jours sans pluie et des records de chaleur écrabouillés : ...
allons, allons, un peu de calme. Deux jours de pluie et déjà tu râles ? Après tous ces jours de chaleur, les migraines après les trajets en bus, les jérémiades de tous ceux qui cultivent, un peu de fraîcheur ne peut que faire du bien. Surtout que finalement ce n’est pas la bonne vieille drache. Alors, un peu de patience, le soleil n’est pas parti en vacances, il se repose un peu. Chut, il va revenir. Il attend juste le passage de Pancrace et cie. COURAGE et "souris, tu n’es pas filmé " 
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 17h09 : des lançons sortir de lave-mains licence poétique , ou je rate q...
Tu ne rates rien, car il n’y a là ni licence, ni poésie (hélas), tout juste d’opportunistes allitérations et, à la rigueur, un peu de surréalisme de plombier.

Pas de lançons dans les lave-mains, donc, en revanche j’ai ouï dire qu’en Inde, à la mousson, les serpents remontaient les tuyauteries et venaient parfois titiller le promeneur égaré en ces lieux "où le roi va tout seul et à pied".

Ne cherche pas non plus le rapport avec l’expressio du jour... Je suis un tantinet fatiguée.
Bonne nuit à tous, donc !
réponse à . file_au_logis le 09/05/2007 à 18h04 : Ce qui donc est bien la preuve que cette expression vient de la marine. J’...
Bravo Filou ! A toi la trirème du jour, plus un lancer à lançons !
Larrons en foire...
Foirons en Loire...
réponse à . <inconnu> le 09/05/2007 à 15h00 : "D’ailleurs pour évoquer l’échec , ne dit-on pas que l...
C’est sûr ! Au échec, celui qui est mat n’est pas brillant !
réponse à . chirstian le 09/05/2007 à 14h49 : en lisant les expressions voisines citées ici (et notamment par Claudine ...
foirer ne désignerait-il pas merder ?
En rejoignant Syanne, et sa "maison foraine" (contrib 8), la foire désigne aussi la diarrhée, enfoirer signifiant aussi "couvrir d’excréments" !
Bon appétit, bien sûr !
"Foirons en lard " plutôt !
Mais il ne faut pas jouer avec la nourriture !
S’entendre comme barons enfoirés...
Dis-moi, Germaine-Baronne, qu’en penses-tu, là? Beebee, Mickey et toi, vous fêtes faites bien la paire, non?
Sur le Golgotha, Jésus fut crucifié entre deux larrons qui restèrent, eux, fors le Paradis. Fuera, leur avait dit Saint-Pierre, de retour d’un séjour en Hispanie.
réponse à . Emeu29 le 08/11/2010 à 07h21 : "Foirons en lard " plutôt ! Mais il ne faut pas jouer avec la nourrit...
"Foirons en lard " plutôt !
Tu ne crois pas si bien dire : Foiron, s. m. signifie derrière, fessier (voir TLFi, Foire 2)
réponse à . file_au_logis le 08/11/2010 à 07h27 : S’entendre comme barons enfoirés... Dis-moi, Germaine-Baronne, qu&r...
“baron”: ne serait-ce pas le faux client (et vrai complice du vendeur…) qui s’extasie evant la marchandise pour appâter le client/chaland ???
Ce qui me semble une parfait illustration, pratique, de l’expression du jout…
réponse à . momolala le 08/11/2010 à 07h59 : Sur le Golgotha, Jésus fut crucifié entre deux larrons qui rest&eg...
Jésus promit le royaume des cieux à l’ un d’ eux...Mais plutôt qu’ au Golgotha, je pense au "Boulevard du Crime", dans les "Enfants du paradis", de Carné. Son surnom lui venait des scènes de théatre, mais aurait aussi pu s’ appliquer à la foule de petits et grands malfrats qui y exerçaient leur "art". Carné y situe bien l’ échoppe d’ écrivain public de Lacenaire...Quant aux vide-goussets, Jean-Louis Barrault les mime avec maestria !
réponse à . mitzi50 le 08/11/2010 à 09h24 : Jésus promit le royaume des cieux à l’ un d’ eux...Mai...
Jésus promit le royaume des cieux à l’ un d’ eux.
d’où l’expression "s’entendre comme larrons en croix".
sens* ! Tendres comme lardons en poêle !
*impératif de sentir
[]
c’était le lien vers" la mala reputación"
. y los ladrones ...del rebaño.
réponse à . momolala le 08/11/2010 à 07h59 : Sur le Golgotha, Jésus fut crucifié entre deux larrons qui rest&eg...
J’y vais doucement, car ici je ne chasse pas du tout sur mes terres, mais il me semble, à lire cette page, que sur les deux larrons il y en avait un bon, qui est même devenu saint.
Je m’aperçois à l’instant que l’amitzi50 ne dit pas autre chose... les bons esprits se rencontrent !
réponse à . chirstian le 08/11/2010 à 09h36 : Jésus promit le royaume des cieux à l’ un d’ eux. d&...
Z’avaient qu’à pas traverser en dehors des clous.
réponse à . deLassus le 08/11/2010 à 09h40 : J’y vais doucement, car ici je ne chasse pas du tout sur mes terres, mais ...
Je te remercie de m’ avoir fait connaître son nom. Il me semble, cependant, qu’ il y a eu différence de traitement : St Dismas est ligaturé à la croix au moyen de cordes. Aurait-il dit "Des clous !" au moment de son supplice ?
réponse à . file_au_logis le 08/11/2010 à 07h27 : S’entendre comme barons enfoirés... Dis-moi, Germaine-Baronne, qu&r...
Dis-moi, Joli Filo, tu ne serais pas en train de nous traiter d’enfoirés sachant que ce mot a pour synonymes : bon à rien, imbécile, personne malfaisante ou méprisable, vulgaire ? J’en passe, et peut-être des meilleurs. Mais tout cela, c’est pour sourire, bien sûr !

Il est vrai que tous les trois, on se retrouve souvent autour du bac à sable mais on aime aussi jouer avec tous les copains/copines de cette cour de récréation, tu le sais bien !
Germaine 
Le baron (la baronne sur la foire aux rillettes) fait parfois le fanfaron.
Parfois il se cache derrière un masque, on l’appel alors "mascaron" à ne pas confondre avec le macaron qui lui est rond, et le macaque rond qui n’est qu’un singe imbibé comme le baba.
De toute façon le baron est un larron (si, si regardez BB) alors que la comtesse c’est autre chose.
C’est une altesse sans bassesse, elle n’a de cesse d’être enchanteresse même dans l’ivresse des larrons bleus.
Elle ne va pas faire la foire, elle va juste à la kermesse en sortant de la messe.
Elle n’a pas cette mollesse dans la fesse qu’on trouve dans la noblesse qui paresse dans les pince-fesses des Desgrand-Latour sans faire de prouesse.
Elle dit tout, toujours avec justesse.[/slurp]
réponse à . mickeylange le 08/11/2010 à 09h41 : Z’avaient qu’à pas traverser en dehors des clous....
.  :&rsquo)
réponse à . mitzi50 le 08/11/2010 à 09h58 : Je te remercie de m’ avoir fait connaître son nom. Il me semble, cep...
St Dismas est ligaturé à la croix au moyen de cordes
sauf opération chirurgicale effectuée in situ, je dirais plutôt "ligoté" ! Dans l’Aubrac il aurait été aligoté. Et en Afrique il aurait été alligator. (la différence entre l’alligator et le caïman étant crocodile la même chose)
Botero a fait beaucoup pour l’art rond . cette page
réponse à . DiwanC le 08/11/2010 à 10h13 : Dis-moi, Joli Filo, tu ne serais pas en train de nous traiter d’enfoir&eac...
Bien sûr que ça ne peut-être que pour sourire et pour faire un bon mot, et qu’en plus y fait des paires de trois........ 
réponse à . chirstian le 08/11/2010 à 11h13 : St Dismas est ligaturé à la croix au moyen de cordes sauf op&eac...
Tu as bien sûr raison.. Où avais-je la tête ! (ailleurs...) Je pense qu’ aligoté vaut aussi pour la Bourgogne, non ? Et le gavial, que devient-il dans cette histoire ?
réponse à . BeeBee le 08/11/2010 à 11h23 : Bien sûr que ça ne peut-être que pour sourire et pour faire u...
Il parait qu’il a un brelan de coucougnettes. Les filles, qui confirme ?
n’oubliez pas toutes les fois où les larrons de la foire peuvent aussi avoir pignon sur rue tels certains maquignons qui en bons margoulins maquillent une vache de réforme pour la faire croire un peu plus jeune .L’affaire faîte aux dépens d’un ballot le larron faisait ronfler l’aronde (moteur 4 temps comme la ronde musicale )
réponse à . mickeylange le 08/11/2010 à 11h49 : Il parait qu’il a un brelan de coucougnettes. Les filles, qui confirme&nbs...
Tu tiens l’info d’où, ou plutôt de qui ? :&rsquo)
réponse à . BeeBee le 08/11/2010 à 12h21 : Tu tiens l’info d’où, ou plutôt de qui ? :&rs...
C’est une enfoirée de ses amies déçue, qui me l’a dit en voyant mon carré. 
réponse à . mickeylange le 08/11/2010 à 12h30 : C’est une enfoirée de ses amies déçue, qui me l&rsquo...
Oulala, t’en as des relations !
Il semble que nos leçons ont porté... leurs fruits !
réponse à . mitzi50 le 08/11/2010 à 11h47 : Tu as bien sûr raison.. Où avais-je la tête ! (ailleurs....
Et le gavial, que devient-il dans cette histoire ?
Jo le gavial est le gars jovial* : facile d’être avec lui comme larrons en foire !
anagramme crocodilienne
réponse à . mickeylange le 08/11/2010 à 12h30 : C’est une enfoirée de ses amies déçue, qui me l&rsquo...
Il s’agit ici du dernier carré de la garde, qui meurt mais ne sen rend pas...
Déjà qu’il est réduit à une peau de chagrin, m’a-t-on dit... Et je ne parle pas ici du chat à neuf queues... Du chas à neuf queues non plus, d’ailleurs. Cela, mes amies, c’est plutôt de votre domaine, non?
réponse à . DiwanC le 08/11/2010 à 13h01 : Il semble que nos leçons ont porté... leurs fruits !...
s’entendre comme pépins en poire ?
réponse à . BeeBee le 08/11/2010 à 11h23 : Bien sûr que ça ne peut-être que pour sourire et pour faire u...
et qu’en plus y fait des paires de trois........

Cela vaut mieux que traire les pois...

Sans brelan, le Mickey peut aller se branl... Non, cela se fait peut-être, mais ne se dit pas. C’est un site bien ténu tenu, ici
réponse à . DiwanC le 08/11/2010 à 13h01 : Il semble que nos leçons ont porté... leurs fruits !...
Faut dire que ça pas été sans mal, et qu’on y a mis du nôtre !!!!! :&rsquo)
réponse à . file_au_logis le 08/11/2010 à 14h56 : et qu’en plus y fait des paires de trois........ Cela vaut mieux que trai...
C’est un site bien ténu tenu, ici

D’accord avec toi, mais il est malheureusement parfois mal fréquenté. 
réponse à . mickeylange le 08/11/2010 à 16h33 : C’est un site bien ténu tenu, ici D’accord avec toi, mais il ...
Qui ici est le mâle frais et canté?
réponse à . BeeBee le 08/11/2010 à 16h31 : Faut dire que ça pas été sans mal, et qu’on y a mis d...
Faut dire que ça pas été sans mal,

Ben oui il y avait plein de trucs que vous aviez oubliés ! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 08/11/2010 à 18h46 : Faut dire que ça pas été sans mal, Ben oui il y avait plein...
Ah, oui, et c’est quoi " les trucs " qu’on aurait oublié la Comtesse et moi, alorsss qu’on est parties du B -A- B- A pour arriver aux connaissances les plus pointues et les plus raffinées..... :&rsquo)
réponse à . BeeBee le 08/11/2010 à 18h56 : Ah, oui, et c’est quoi " les trucs " qu’on aurait oublié la C...
- la turlutte Hutu
- la brouette autrichienne (bien que chienne c’est pas une levrette)
- le 69,5
- le 72
pour le reste, ma mère rigoureusement m’a interdit d’en parler ici.
réponse à . mickeylange le 08/11/2010 à 19h01 : - la turlutte Hutu - la brouette autrichienne (bien que chienne c’est pas ...
Bon, je vois que, à partir des bonnes bases que nous t’avons inculquées, tu t’es documenté tout seul..... Autodidacte en somme, c’est bien, continue, sans déplaire àta sainte femme de mère ! 
réponse à . mickeylange le 08/11/2010 à 19h01 : - la turlutte Hutu - la brouette autrichienne (bien que chienne c’est pas ...
euh ... moi c’est le 78, ça compte ?
ne pas s’entendre comme râlons en foire
réponse à . BeeBee le 08/11/2010 à 19h05 : Bon, je vois que, à partir des bonnes bases que nous t’avons inculq...
Ma mère tu l’as vue quand t’es venue à la Sudvention.
Quand je vais lui dire que tu l’as prise pour une sainte, elle va penser que tes patients ont du souci à se faire. 
Avec des accessoires, oui.
réponse à . mickeylange le 08/11/2010 à 19h13 : Ma mère tu l’as vue quand t’es venue à la Sudvention. ...
Ah bon, c’est pas une sainte, alors que son fils est un ange, mais qui est donc ton père ? 
réponse à . chirstian le 08/11/2010 à 14h44 : Et le gavial, que devient-il dans cette histoire ? Jo le gavial est le ga...
Ca permet d’ avoir suffisamment de patience, pour croquer le marmot (avant de faire un repas plus consistant!)
Est-ce à cause de son audition défaillante que Flora en noire fut délaissée par le dernier larron en foire ?
réponse à . BeeBee le 08/11/2010 à 19h36 : Ah bon, c’est pas une sainte, alors que son fils est un ange, mais qui est...
Ben Gabriel forcément.
Non un sein homme, sinon je serais pas là.
Qui doit parfois rougir de ne pas avoir bien éduqué son fils !!!! 
Est-il trop tard pour vous offrir un poème que j’aime beaucoup d’un poète (belge) que j’aime beaucoup aussi ?

cette page
réponse à . syanne le 08/11/2010 à 20h18 : Est-il trop tard pour vous offrir un poème que j’aime beaucoup d&rs...
Jamais trop tard pour un instant de poésie. Texte à lire, certes, mais surtout à écouter (vidéo) : un vrai plaisir ! J’en ai pris et repris et suis allée écouter/voir les autres textes...
Il ne faut surtout pas, comprendre l’expression comme:
«S’entendre comme larrons ayant la foire»
L'expression, dit God, peut aussi simplement désigner des gens qui s'entendent à merveille, sans autre connotation.

... Comme les copains que le cher Georges aimait à retrouver. Oh... non pour faire la foire, mais pour partager un instant d'amitié, en parlant longuement et buvant un "p'tit bleu"... en grattant la guitare pour chanter des chansons... ou simplement, en se taisant et fumant la pipe, de ces pipes qu'on fume en levant le front.

Des bateaux j'en ai pris beaucoup
Mais le seul qu'ait tenu le coup
Qui n'ai jamais viré de bord
Mais viré de bord
Naviguait en père peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s'app'lait les Copains d'abord
Les Copains d'abord.

Bouba ! je te laisse "le" larron... car je n'en ai trouvé qu'un !
À tout bientôt ici ou chez Marcel pour passer la journée avec tous les Expressionautes, gens qui s'entendent bien et aiment à s'amuser comme larrons z'en foire !
réponse à . DiwanC le 14/03/2015 à 03h50 : L'expression, dit God, peut aussi simplement désigner des gens qui s'ent...
Il est ici le larron en question......

Et quand elle eut fini de dévaler l' perron
Et dit : "J' te déteste",
Elle se pendit au cou d'un troisième larron,
C'était un peu leste


Va falloir préparer beaucoup de café si tous les larrons d'Expressio nous rejoignent !..........

Moi, je vous apporterai le dessert, qui est quand même un peu comme un étouffe-chrétien: de la purée de marrons en poire!
réponse à . file_au_logis le 14/03/2015 à 08h32 : Moi, je vous apporterai le dessert, qui est quand même un peu comme un &ea...
la purée de marrons en poire

Purée ! .............deux larrons en foire ?
Hé bé !
S'entendre comme l'Aaron en fou art... 
Hier soir ... les Enfoirés se sont entendus comme larrons....
J'ai tout relu, peut-être pas avec suffisamment d'attention car je n'ai rien vu sur les Flandres, la Wallonie et les chansons, pas plus que sur Marcel Gottlieb en hommage à qui nous avions rebaptisé la rue Gay-Lussac du temps de ma jeunesse sorbonnarde.
Des larrons, bons compères, se gavaient de boudin à la foire gastronomique:
sang tendre comme des larrons en foire...
réponse à . SyntaxTerror le 14/03/2015 à 09h42 : J'ai tout relu, peut-être pas avec suffisamment d'attention car ...
Où il est question de Flandres et de Wallonie mais il s'agit d'un luron et non d'un larron..........

Cet air guilleret me ramène 40 ans en arrière alors que je marchais au pas avec un FSA MAS 49/56 FLG sur l'épaule........

J'avais 18 ans..........( soupir !)
réponse à . joseta le 14/03/2015 à 09h42 : Des larrons, bons compères, se gavaient de boudin à la foire gastr...
Au banquet des dieux, Allah déguste un gigot d'agneau et Thor a du boudin.
Fermez le ban.
réponse à . BOUBA le 14/03/2015 à 09h58 : Où il est question de Flandres et de Wallonie mais il s'agit d'un luron e...
C'est "inconnu" en 11 qui dit que
beaucoup font l’amalgame entre "larron" et "luron"
Pas faux, il reste du café ?
réponse à . SyntaxTerror le 14/03/2015 à 09h42 : J'ai tout relu, peut-être pas avec suffisamment d'attention car ...
Gottlieb
L'auteur de Gai Larron et Belle Larette ?
Donc Gai Larron c'est le larron d'elle ?
réponse à . BOUBA le 14/03/2015 à 09h58 : Où il est question de Flandres et de Wallonie mais il s'agit d'un luron e...
Ils chantent "Ouallonie", mais ne faut-il pas prononcer "Vallonie" ? 
Larron d'elle ne fait pas le printemps !
réponse à . Mintaka le 14/03/2015 à 11h16 : Ils chantent "Ouallonie", mais ne faut-il pas prononcer "Vallonie...
ne faut-il pas prononcer "Vallonie" ?
Tout le monde n'est pas d'accord avec toi..
réponse à . Mintaka le 14/03/2015 à 11h16 : Ils chantent "Ouallonie", mais ne faut-il pas prononcer "Vallonie...
Sais pas demande à un Ouallon.........ou un Vallon

On dit ouassingue ou vassingue ?
réponse à . Mintaka le 14/03/2015 à 11h16 : Ils chantent "Ouallonie", mais ne faut-il pas prononcer "Vallonie...
Ouallonie
c'est comme Ouaterlo ?
dont on parle en ce moment avec l'excellente histoire de la pièce commémorative de 2,50 euros ? 
- ...Oui, il vient de décéder, on s'entendait comme larrons en foire, il était ce compère...
- et maintenant ?
- il est ce qu'on perd !
réponse à . saharaa le 14/03/2015 à 11h38 : Oualloniec'est comme Ouaterlo ? dont on parle en ce moment avec l'...
En tout cas lui il dit Vaterlo.........
C'est tout au début........le deuxième vers.

Bon, tu me diras qu'un Occitan n'est pas une référence quant à la prononciation qui doit être celle d'Outre Quiévrain...........
Et un chien Belge, il fait Ouah-ouah ou Va-va ?...........
réponse à . saharaa le 14/03/2015 à 11h38 : Oualloniec'est comme Ouaterlo ? dont on parle en ce moment avec l'...
Ciel, voilà une bataille de Waterloo dont j'ignorais tout.
Ça vire à la guerre picrocholine. Jusque là, il n'y avait que le Portugal pour frapper des pièces de 2.50 €uros, en nostalgique des pièces de 2.5 escudos.
réponse à . BOUBA le 14/03/2015 à 09h13 : la purée de marrons en poire Purée ! .............deux larron...
oui, il faudra l'étendre, la purée de marrons en poire!
réponse à . SyntaxTerror le 14/03/2015 à 14h03 : Ciel, voilà une bataille de Waterloo dont j'ignorais tout. Ça...
N'avez pas honte, les Portugais, de frapper ainsi de pauvres petites pièces qui ne vous ont rien fait? Je vais de ce pas et derechef porter plainte à la S.P.A., la Société des Pièces Atrophiées, non mais!
Et puis, cette guerre picrocholine, c'est sans doute Picronochet qui l'a déclenchée, pour reconquérir les Macrolouines, non?
réponse à . deLassus le 14/03/2015 à 11h28 : ne faut-il pas prononcer "Vallonie" ?Tout le monde n'est pas d'ac...
Waf, waf ! 
Hé dis, je faisais référence à une ancienne discussion à propos de witloof. Nous ne prononçons le "w" comme un "v" que dans des noms propres comme "De Wree" (origine flamande) qu'il faut prononcer "devrée".
"Deourée" serait dur à dire dare-dare.
réponse à . saharaa le 14/03/2015 à 11h38 : Oualloniec'est comme Ouaterlo ? dont on parle en ce moment avec l'...
Waterloo, mot bilingue par excellence : "water" signifie "eau".
réponse à . BOUBA le 14/03/2015 à 12h41 : Et un chien Belge, il fait Ouah-ouah ou Va-va ?..............
Milou, il fait wah wah ?
réponse à . BOUBA le 14/03/2015 à 12h40 : En tout cas lui il dit Vaterlo......... C'est tout au début........l...
Prononcer "Vaterloo" est aussi crapuleux que de prononcer "Saint-Rafâle".
Bien que ce n'ait pas grand chose à voir avec l'expression du jour, je souhaiterais apporter ma contribution a la question existentielle de la prononciation de Waterloo :

Au lieu dit, un touriste pose la question à un passant : Pardon Monsieur, comment doit-on dire "une fois" (c'est pour la couleur locale) "vaterlo" ou "ouaterlo" . - Ouaterlo répond-il, sans hésitation. - Merci beaucoup. Et ça fait longtemps que vous habitez ici ? - Non, j'y suis en ouacances.
réponse à . deLassus le 14/03/2015 à 10h05 : Voir la réponse très tardive, pour cause d'absence, en #114, &agra...
Merciii !
Je savais bien que si quelqu'un ici pouvait trouver, ce ne pouvait être que toi !
réponse à . Mintaka le 14/03/2015 à 16h45 : Prononcer "Vaterloo" est aussi crapuleux que de prononcer "Saint-...
On ne peut plus se moquer du Rafale depuis que l'Egypte accepte de nous en acheter 24.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « S'entendre comme larrons en foire » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?