Tourner la page - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Tourner la page

Commencer un nouvel épisode d'une vie, d'une relation personnelle ou professionnelle en faisant table rase du passé (généralement mal vécu).

Origine

Vous avez certainement déjà lu un livre d'histoire, ouvrage qui détaille des périodes passées.
C'est par allusion à un tel livre que, depuis le tout début du XIXe siècle, une "page d'histoire" puis "une page" est une métaphore qui désigne une période de la vie d'un individu, d'un groupe ou d'un pays (même si, dans la réalité, une telle période est plus souvent décrite sur plusieurs pages imprimées que sur une seule).

Si la 'page' correspond ainsi à une tranche de vie, quoi de plus simple, pour passer à la tranche suivante, que de tourner la page, comme on tourne celle d'un livre pour en continuer la lecture, ce qui a l'avantage de cacher le contenu de la précédente, nouvelle métaphore qui marque la volonté d'oublier le contenu de la 'page' précédente ?

Exemple

« La face de l'Europe est changée. Eh bien, la face de l'architecture est changée aussi. Comme la civilisation, elle a tourné la page, et l'esprit nouveau des temps la trouve prête à écrire sous sa dictée. »
Victor Hugo - Notre-Dame de Paris

« Seul son acharnement avait sauvé le Journal de Montréal de la fermeture, car même ses principaux conseillers l'avaient incité à tourner la page et à investir son profit ailleurs. »
Bujold Bernard - Pierre péladeau, cet inconnu

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tourner la page » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Arabear Yaftah Safhaa Jadidah.Tourner la page
Danemarkda Vende bladet / bladTourner la page / la feuille
Allemagnede ein neues Kapitel aufzuschlagenouvrir un nouveau chapitre
États-Unisen To start over with a clean slateRecommencer avec une ardoise propre
États-Unisen To wipe the slate cleanEssuyer l'ardoise (pour la rendre) propre
Angleterreen To start a new chapter.Ouvrir un nouveau chapitre.
États-Unisen To turn over a new leafRetourner une nouvelle feuille
Espérantoeo ŝanĝi la temonChanger de sujet
Espagnees Pasar páginaTourner la page
Espagnees Pasar páginaTourner la page
Argentinees Dar vuelta la hojaTourner la page
Argentinees Dar vuelta la páginaTourner la page
Espagnees Hacer borròn y cuenta nuevaFaire une tache (un pâté) et faire de nouveaux comptes
Grècegr Γυρνάω σελίδαTourner la page
Italieit Voltare paginaTourner la page
Pays-Basnl Met schone lei beginnen(Re)commencer avec une ardoise propre
Pays-Basnl uithuilen en opnieuw beginnenfinir de pleurer (après l'avoir fait sufisamment), et reprendre sa vie normale (sans plus pleurer, évidemment!)
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Een bladzijde omslaanTourner une page
Pays-Basnl De bladzijde omslaanTourner la page
Brésilpt Virar a páginaTourner la page
Roumaniero A întoarce paginaTourner la page
Serbiesr Okrecem listJe commence du début
Turquietr Sayfayı çevirmek Tourner la page
Turquietr Yeni bir sayfa açmak.Ouvrir une nouvelle page.

Vos commentaires
Quel roi aimait l’amour page après page, déjà ?
L’humain fait preuve de possibilités d’adaptation étonnantes. Il faut avoir vu l’Amérindien tourner l’Apache, le génie tourner l’alpage, le garçon tourner la plage et mon pâtissier tourner le nappage pour réaliser ça pleinement...
"tourner la page"
indique une rupture dans un système continu.

Par le passé; le fait de renverser une monarchie (ordre établi) se traduisait par l’expression "alpaguer trône".(Voir source:L.G.(1)).
Là aussi il est clairement question de rupture dans un système stable.

Conclusion:Il serait raisonnable de penser qu à l’origine "page" désignait le jeune noble au service du seigneur;le changement de seigneur impliquant changement de page.

....Mais il est tard ce soir, il faut que je retourne à l’alpage en attendant de retourner à la plage pour "tourner la page".

(1) Source:"Le respect des Lettres pas de l’Esprit" de Lana Graham.
en faisant table rase du passé (généralement mal vécu).
En faisant table rase on abolit le passé. Ce passé devrait ne plus nous préoccuper. Mais dans sa simplicité, ce constat ne prend pas en compte l’intérêt des hommes (femmes) pour leur histoire, qu’il s’agisse de l’Histoire majuscule, ou de l’histoire individuelle d’une famille, d’un seul être même, ce « cher moi ». Ce serait rechercher la rupture pour trouver la liberté.
Mais tout de même " ce passé " a quand même bien existé ! " et sans lui nous ne serions pas ce que nous sommes et que nous ne vivrions pas comme nous vivons. C’est le passé qui nous a construits … 

Nous avons certes une mémoire qui fait que des souvenirs jaillissent, non comme un retour du passé, mais comme quelque chose de très différent, de l’imaginaire coloré de façon paradoxale par comparaison avec le réel actuel : si c’était un moment agréable, alors le souvenir en est nostalgique et quelque part désagréable - parce qu’il a disparu. Si c’était un moment désagréable, on devrait se réjouir de ce qu’il est révolu mais cela revient à se réjouir d’un souvenir désagréable ... (et certains ont même une mémoire réellement sélective pas toujours agréable pour l’entourage)

Nous sommes au contraire le résultat d’innombrables influences combinées.(famille, amis, école, société, médias, univers du travail, etc …)
Un chien ne devient pas un chat …

Table rase, ce serait OUBLIER : il nous faudrait brûler toutes les photos, ne plus jamais rencontrer quelqu’un qui nous a connus, changer de cadre, de look, de vie, … en quelque sorte devenir amnésique, n’avoir plus aucun souvenirs, mais alors ce serait perdre son identité …

Commencer une vie différente, si les circonstances l’imposent ou s’y prêtent …OK ! mais en gardant justement présent à l’esprit nos erreurs passées, nos expériences heureuses ou malheureuses, sans nostalgie et avec une idée très précise de ce changement et la volonté d’atteindre le but que l’on se serait fixé …
réponse à . Emeu29 le 26/11/2008 à 00h09 : Quel roi aimait l’amour page après page, déjà ? ...
Cest donc ça, être à la page !
Ce roi avait toujours une page de garde, je suppose.
Ma mère était sur le page, affalée, retournée complètement (CÉLINE, Mort à crédit, 1936).
Mais non, Céline ne racontait pas les ébats de sa maman avec un jeunot.
Tourner le page, c’est tourner le pageot, le pucier.
Comment vous n’avez jamais retourner un matelas ?
Elpepe! Je n’ai pas dit retourner le matelot...
Et une fois qu’elle a été tournée, que trouve-t-on sur la page abandonnée ?
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 03h09 : Ma mère était sur le page, affalée, retournée compl&...
Elpepe! Je n’ai pas dit retourner le matelot...

Elpepe ne tourne pas la page, il effeuille la marguerite. Quoi ? BB ne s’appelle pas Marguerite ?
Bon anniversaire à BB, à qui j’offre le traditionnel gâteau.

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
réponse à . God le 26/11/2008 à 07h10 : Et une fois qu’elle a été tournée, que trouve-t-on su...
Coquillages et crustacés ?
La Belge Blonde célèbre son anniv. aujourd’hui. Fêtons-la aujourd’hui dignement, tout d’abord avec
Maaaaaaaaaaaaaaaarceeeeeeeeeeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllllll, puis avec
Beeeeeeeeeeeerrrrrnaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaard, pour la sustentation corporelle, puis avec beaucoup d’interventions, d’imagination et de réparties pour la sustentatin spirituelle.
Il faut savoir qu’aujourd’hui, son Elpépé, lui, sera à la colle avec sa BB à adhésion renforcée...
réponse à . God le 26/11/2008 à 07h10 : Et une fois qu’elle a été tournée, que trouve-t-on su...
Et j’ai crié, crié-hé, Aline, pour qu’elle revienne ...
Super ! Tu as le droit de revenir en deuxième semaine...
Recalé ! Tu aurais quand même pu proposer une pauvre petite fille riche, ça aurait été plus proche.
Comment tourner la page lorsque l’on a vécu quelque chose de fort, d’intence et surtout de beau ?
Moi je ne sais pas tourner la page, j’ai appris à aller de l’avant! enfin, un peu en reculent ! mais lentement... la vie continue et passe le temps, moi j’ai tout mon temps .... de tourner la page... Michelle.
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 08h24 : Comment tourner la page lorsque l’on a vécu quelque chose de fort, ...
Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car, comme l’expose Cotentine, on ne peut ignorer ce dont on est pétri, mais plutôt fermer un chapitre de sa vie pour passer à un autre. Sans regrets et avec sérénité. Quand tu te pousses encore en avant, tu n’y es pas prête, et puis un jour, tu passes à autre chose et la page est tournée ! Enfin, c’est mon opinion, c’est tout.
Bon anniversaire à BB ! Que l’année de sa vie qui s’ouvre aujourd’hui lui donne chaque jour une jolie page à écrire !

A clair de la lune
Mon ami PP
Prête-lui ta plume
Pour la contenter...

...A vous deux d’écrire la suite.
réponse à . God le 26/11/2008 à 07h59 : Super ! Tu as le droit de revenir en deuxième semaine......
Et même plus souvent !
Oyez---oyez!!!
Au nom du Livre de la Rose:
" Il peut s’avérer très dangereux de sucer le bout de son doigt...pour tourner la page!"
réponse à . cotentine le 26/11/2008 à 02h07 : en faisant table rase du passé (généralement mal véc...
Merci!!! Cotentine.
réponse à . momolala le 26/11/2008 à 08h48 : Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car,...
Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car, comme l’expose Cotentine, on ne peut ignorer ce dont on est pétri
pour moi la page que l’on tournait , dans cette expression, n’était pas la page d’un livre, mais bien celle d’un cahier.
En effet, et sauf exceptions, tourner la page d’un livre ne sert qu’à continuer la même histoire , écrite par le même auteur, dans le même style. Point de rupture ici.
Par contre la page que nous écrivons, pour exprimer une idée, prendre des notes, avec ses corrections, ses ratures, ses modifications , elle a une vie. Et prendre une nouvelle page, au lieu de continuer à surcharger la première, ce n’est pas neutre. Un instant, la page vierge est riche de tous les futurs possibles. Mon esprit peut explorer toutes les pistes, et les quelques secondes - ou quelques heures - qui précédent le premier mot, durant lesquelles l’esprit se vidange, sont précieuses (même si pas toujours très confortables).
Et je devrais parler au passé, car le traitement de textes est passé par là. Nous n’aurons plus jamais la vision d’un manuscrit rectifié, où se lisent les étapes du cheminement intellectuel. Les rayons X permettent aujourd’hui de retrouver sous la dernière couche de peinture d’un tableau, l’esquisse ou la première conception. Mais un clic sur "enregistrer" et une nouvelle page , sans faute, sans hésitation, sans changement d’optique vient remplacer à jamais la première version.
Les pages tournent toutes seules, trop vite, et sans pouvoir tirer parti du changement.  
en automne les arbres tournent la feuille.
Le livre de la vie
Est un livre suprême
Qu’on ne peut ni fermer
Ni ouvrir à son choix.
Ce passage attachant
Ne s’y lit pas deux fois
Mais le feuillet fatal
S’y tourne de lui-même.
On voudrait revenir
A la page où l’on aime
Et la page où l’on meurt
Est déjà sous nos doigts.

Je connais ce texte par coeur mais je ne sais plus qui l’a écrit!
la face de l’architecture est changée aussi. Comme la civilisation, elle a tourné la page, et l’esprit nouveau des temps la trouve prête à écrire sous sa dictée.
quelle belle formule ! J’ai adoré "l’esprit des formes" d’Elie Faure , pour son style admirable, et pour sa conception de l’unicité de la pensée artistique à travers les lieux ou les époques. Un hymne au « poème plastique universel ».
Selon Desproges :
Au Moyen-Age, l’éducation des filles se faisait page par page. Et pour les garçons,... on tournait les pages.
Baltha.
^^^^^^^^^^^^
< >
< >
< >
< >

~~~~~~~~~~~~

Un petit tapis de papier découpé, pour poser sous le gateau de BB.
Bon anniversaire!
Je reviendrai finir mon découpage!!!
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 09h27 : Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car...
Même plus besoin de la tourner, elle semble se tourner toute seule... la page.
cette page
Une page de tournée pour BB. Que toutes les suivantes soient écrites selon tes souhaits. Bon anniv’ 
...................
....................
...............
Sucre glace pour saupoudrer au dessus de ton découpage 
Je me joins au gang pour te souhaiter une excellente journée d’anniversaire .
Que tes désirs se réalisent .....
Il faut tourner la page: Un titre éminemment symbolique, au bas mot, des décisions fortes que devra prendre le futur Président pour répondre à l’espoir suscité cette page
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 09h27 : Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car...
prendre une nouvelle page, au lieu de continuer à surcharger la première, ce n’est pas neutre.
C’est feutre ?
Bonjour bonjour, les gosses. Bon, j’attends midi (à ma porte) pour faire part à BB de vos souhaits, car elle est au boulot, là. Et un tel témoignage international -que dis-je : mondial !- va encore lui faire prendre la grosse tête...
En attendant, une page se tourne, un anniversaire rendant généralement les femmes un peu tristes de la fuite du temps. A moi de lui faire préférer la Marine !
"Il faut toujours savoir quand une étape arrive à son terme.
Clore des cycles, fermer des portes, finir des chapitres,
peu importe comment nous appelons cela,
l’important est de laisser dans le passé
les moments de la vie qui sont achevés"

Paulo Coelho

Laisser dans le passé les moments de la vie qui sont achevés ne veut pas dire les nier (faire table rase), mais plutôt les accepter pour ce qu’ils ont été, ce qu’ils nous ont apportés et appris. Ensuite, une fois la page tournée, nous pouvons aller de l’avant, plus forts à chaque fois de ces expériences de vie qui nous pétrissent et font de nous ce que nous sommes.
Comme tu as déjà les bouteilles, le gateau et tout ce qui va dessus et dessous,ben moi je t’envoie un gros bouquet de bisous !!!
Bon annif BB.
réponse à . Muscat le 26/11/2008 à 09h36 : Le livre de la vie Est un livre suprême Qu’on ne peut ni fermer Ni ...
c’est de Lamartine, tout simplement 
"alpaguer trône"

Al, pas gai, trône. Il y a du vrai dans cette expression.

Al.
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 09h27 : Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car...
Mon esprit peut explorer toutes les pistes
Y compris les chaudes, qui nous viennent de la Lune.
réponse à . Elpepe le 26/11/2008 à 10h49 : prendre une nouvelle page, au lieu de continuer à surcharger la premi&egr...
un anniversaire rendant généralement les femmes un peu tristes de la fuite du temps.
jamais femme ne vieillit ? Bien fol est qui s’y fie. Embrasse la pour nous.
réponse à . momolala le 26/11/2008 à 08h48 : Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car,...
Tourner la page ou le temps...

Peu importe les traditions, on ne joue pas avec les traditions
Pourtant, comme j’aimerai fêter Noël au 14 Juillet,
Ou pourquoi pas le premier Mai au 11 Septembre !
Ou tout simplement ne plus jamais rien fêter…
Simplement exister, vivre, se laisser vivre.
Ce dire que tout n’est que bénéfice.
La vie, la famille, las ami(e) s,
Le beau temps, les mauvaises saisons,
Tout n’est que chansons du temps,
Le temps passé, le présent, le futur, peu importe,
Ainsi va le monde et moi je tourne en rond, encore et encore… en attendant de tourner la page...

Je ne suis pas très douée pour exprimer... cela dit je fais de mon mieux...
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 11h03 : Tourner la page ou le temps... Peu importe les traditions, on ne joue pas avec ...
Nous, dans la Marine, avons la corde à virer le vent, comme les militaires ont la clé du champ de tir. God, après l’éditeur de partoche, nous concoctera bien un tourneur de page automatique PHP ?
réponse à . horizondelle le 26/11/2008 à 10h50 : "Il faut toujours savoir quand une étape arrive à son terme. Clore...
est-il si facile de tourner la page, de clore un chapitre, quand on a la sensation que ce chapitre était bien entamé et que la suite semblait prometteuse, mais que la grande faucheuse est passée et a clos trop vite celui-ci ? 
Même si l’on pense que la mort n’est qu’un passage; c’est à dire que notre corps meurt mais pas notre âme ... pour ceux qui restent au "bord du chemin" ... est-il simple de commencer une autre vie, prendre un nouveau chemin ? Je SAIS que non ... que ça semble insurmontable ... le chemin est malaisé, escarpé, épineux, etc. et on peut se bloquer avec l’angoisse, le syndrome de la page blanche que connaissent bien certains écrivains !
poulet arrangé
orage pleurant
étranglera pou
outrager = pénal

Anna page
" tourner " signifie d’abord (TLFI) : "Façonner, usiner au tour ..." et tourner la page prend alors le sens de la polir, pour la rendre parfaite. 20 fois sur le métier etc...
D’où le second sens, complémentaire : "Arranger, présenter avec un certain style, disposer d’une manière adéquate au but recherché. " (« remettre sur l’enclume les vers mal tournés », Horace)
qui évoquerait la réécriture du passé. Besoin de valoriser sa jeunesse, ses souvenirs...Mais on peut aussi réécrire pour noircir (par exemple réécriture du bilan de son prédécesseur)

Puis vient le sens de : "Faire mouvoir quelque chose autour d’un axe" qui est privilégié ici. Mais quel est l’axe ? Passer du recto au verso, c’est retourner une page. Tourner la page c’est lire le livre à l’envers. Le passé réécrit et enjolivé en devient-il renversant ?
La question n’est pas de savoir dans quel sens lire la page 69 du Kamasutra, mais avec qui .
réponse à . momolala le 26/11/2008 à 08h48 : Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car,...
on ne peut ignorer ce dont on est pétri

... comme dirait la Julie du même nom.
Mercredi sur Expressio, c’est "La Chaaaaaance aux Chansooooons"...
réponse à . Elpepe le 26/11/2008 à 10h49 : prendre une nouvelle page, au lieu de continuer à surcharger la premi&egr...
un anniversaire rendant généralement les femmes un peu tristes de la fuite du temps.

J’ai pas l’impression d’être un homme que ça réjouit particulièrement non plus... 
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 11h16 : poulet arrangé orage pleurant étranglera pou outrager = pén...
Ah ben tu vois, quand tu veux tourner la page... :&rsquo)
Wow... c’est joliment dit, ça !
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 11h38 : " tourner " signifie d’abord (TLFI) : "Façonner, usiner au tou...
par exemple réécriture du bilan de son prédécesseur
?
Pour nous faciliter la comprenette, il nous faudrait des exemples... Tu as des noms ?
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 09h27 : Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car...
pas la page d’un livre, mais bien celle d’un cahier.

Notre vie n’est-elle pas un cahier d’écolier dont nous faisons, page après page tournée, un livre d’heurs..?
Quelques beaux humains laissent un livre d’or derrière eux.
réponse à . AnimalDan le 26/11/2008 à 11h38 : on ne peut ignorer ce dont on est pétri ... comme dirait la Julie du m&ec...
Mais sans l’éditeur de partoche... Non, God, on ne tournera pas la page ni ne passera l’éponge !
I Musici
réponse à . AnimalDan le 26/11/2008 à 11h49 : un anniversaire rendant généralement les femmes un peu tristes de ...
C’est ton côté féminin... 
Je me demande bien qui est le tordu qui a été inventer un "côté" féminin. Alors que le féminin s’exprime clairement en coteaux... voire en collines...
Pour tourner les pages du manuel "Le Kamasutra pour les Nuls", j’ai mouillé mon doigt avec...
Mais je digresse...
réponse à . AnimalDan le 26/11/2008 à 12h04 : Je me demande bien qui est le tordu qui a été inventer un "cô...
En coteaux de l’Aubade Aubance ?
réponse à . God le 26/11/2008 à 07h59 : Super ! Tu as le droit de revenir en deuxième semaine......
Fastoche, c’est l’anniv’ de BB aujourd’hui...
réponse à . Rikske le 26/11/2008 à 12h11 : Fastoche, c’est l’anniv’ de BB aujourd’hui......
Ah ben te v’là, flibustier ! T’étais où ? Avec qui ? Pour faire quoi ? Hmmm ?
réponse à . Elpepe le 26/11/2008 à 11h55 : par exemple réécriture du bilan de son prédécesseur?...
Pour nous faciliter la comprenette, il nous faudrait des exemples... Tu as des noms ?
euh ... discours d’investiture de Charles VI le Fol,succédant à Charles V le Sage , et déclarant : c’est même pas vrai !
Tu pensais à quelqu’un d’autre ?
Un bibliothécaire peut-il tourner la page sans s’affaler depuis le haut de son échelle ???
Si mort à cause de sa chute, volontaire ou non, on dira de lui : "Il n’avait de cesse de récoler* les morceaux qui faisait son bonheur… La colle aura eu raison de lui, c’est un fléau, c’est page juste !"

La rumeur d’ajouté : " Après tout, on récole ce qu’on a toujours aimé dit la parabole".

Bonne journée. 

*Récoler, verbe à la mode !
réponse à . AnimalDan le 26/11/2008 à 11h56 : pas la page d’un livre, mais bien celle d’un cahier. Notre vie n&rsq...
mon livre était laid. J’en ai tourné les pages. En tournant, le laid a caillé. Et j’écris sur ce caillé les heurs de ma vie. "Mon âme a son secret, ma vie a son munster..." pas de quoi en faire un fromage, hein ?
Mais il faut toujours tourner les pages dans le même sens. Sinon ce serait l’anarchie.
Et nous ne la méritons pas.
Et en plus, le fromage serait raté ...  
La page quand on la tourne devient l’agape ?
Nana
(autoreverse ?)
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 09h27 : Pour moi, tourner la page n’est pas faire table rase du passé, car...
Pour moi itou, mais les grandes périodes de notre vie, nos èr(r)es, peuvent occuper plusieurs pages avec des râtures, des blancs, des collages, des gommages, des réécritures superposées qui racontent la même histoire et puis hop ! on passe à autre chose en ouvrant un nouveau chat pitre .
Un peu de poésie sur cette page, comme je n’aimerais pas beaucoup que l’on m’en dédie !
Et une tite chanson, ça vous dit, une tite chanson ? Alors, la voici à écouter, maizoui, surcette page.
réponse à . mickeylange le 26/11/2008 à 13h13 : La page quand on la tourne devient l’agape ? Nana (autoreverse ?...
C’est ben vrai, aurait dit la Mère Denis.
réponse à . cotentine le 26/11/2008 à 11h14 : est-il si facile de tourner la page, de clore un chapitre, quand on a la sensati...
La mort d’un être cher ne peut pas être une simple page que l’on tourne. Elle reste à jamais dans nos coeurs. Celles que l’on peut tourner c’est celles des trahisons, celles d’une vie plus facile que l’on avait, celles de l’âge qui avance inexorablement. Là, il faut se faire une raison, relatiliser les choses et trouver d’autres centres d’intérêts.
Joyeux anniversaire à BB, que cette nouvelle page, ainsi que toutes celles qui suivront t’apporte beaucoup de bonheur.
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 12h25 : Pour nous faciliter la comprenette, il nous faudrait des exemples... Tu as des ...
D’après mes sources, César aurait aussi vertement dénigré Vercingétorix, après la bataille d’Alésia, et le Gaulois en aurait eu le souffle coupé, par tant d’acharnement médiatique à son encontre.
comment faire table rase ?
la solution est sur cette page
Eh ben oué, mon fieu ! J’ai tourné une page de ma vie professionnelle, mais le nouveau boulot m’occupe énormément ! Bises à BB !
réponse à . momolala le 26/11/2008 à 13h39 : Et une tite chanson, ça vous dit, une tite chanson ? Alors, la voici...
Ca m’étonne que personne n’ait encore cité la chanson du grand Claude Nougaro...
Après le récolement, le tournage de page.

Ca m’étonne moi, que personne n’ait cité la lecture de Monsieur Harlequin par Dany Boon. Chacun ses références !
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 15h49 : comment faire table rase ? la solution est sur cette page...
comment faire table rase ?

Euh ! En soulevant le problème ?
Tu hisses bien haut la table et tu la reposes. Là, elle sera bien nette.
réponse à . Rikske le 26/11/2008 à 16h10 : Ca m’étonne que personne n’ait encore cité la chanson ...
@68 & 69

C’est qui ça : Sam Hayton ?
Un Américain à Paris ?
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 16h29 : @68 & 69 C’est qui ça : Sam Hayton ? Un Américain...
Aussi appelé en entier : Sam Hayton ; Ray... de son p’tit surnom.
réponse à . Elpepe le 26/11/2008 à 15h32 : D’après mes sources, César aurait aussi vertement dén...
Un César vaut bien une mise en scène...
Et puis, Ave César, s’attendre à tout !
réponse à . cotentine le 26/11/2008 à 11h14 : est-il si facile de tourner la page, de clore un chapitre, quand on a la sensati...
Moi aussi JE SAIS ... que ce n’est pas simple, que ça parait insurmontable, mais je n’ai jamais prétendu que c’était simple.
En revanche, les moments de la vie qui nous "cabossent", si - ou plutôt lorsque- l’on s’en sort, en regardant derrière, on s’aperçoit que l’on a grandi, même si parfois il faut du temps pour le voir. (car comme dit Grand corps malade: "Tout c’qui nous tue pas nous rend plus fort") Ici un smiley blanc sur fond blanc, car aucun ne correspond dans le manuel.
réponse à . momolala le 26/11/2008 à 13h24 : Pour moi itou, mais les grandes périodes de notre vie, nos èr(r)es...
J’adore... 
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 15h24 : La mort d’un être cher ne peut pas être une simple page que l&...
...l’âge qui avance inexorablement !

A l’heure du souper, j’ai un ami, un potage et qui avance inexorablement vers moi depuis la cuisine.
Et Félicie, ma bonne, malencontreusement couchée sur mon… testament, et qui le sait, de me dire parfois : " Vous prendrez bien ensuite, quelques champignons, prélevés au hasard en lisière de la forêt voisine ?"
Et si elle profitait de l’occasion la mal-payée, pour me…. ?
Horreur !!! Argggghhh… Je crache au bassinet ! 
réponse à . horizondelle le 26/11/2008 à 16h49 : Moi aussi JE SAIS ... que ce n’est pas simple, que ça parait insurm...
Euh, blanc sur blanc, c’est invisible non ?
Et l’invisible, n’est-ce pas la muerte ? 
réponse à . Rikske le 26/11/2008 à 16h10 : Ca m’étonne que personne n’ait encore cité la chanson ...
Je croyais l’avoir mise ce matin... cette page 
Et notre Stttellla national est bien d’accord, lui qui chante "il faut tourner l’apache"...
Ne m’en veuillez pas, sioux plait...
Bonne soirée les amis!
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 17h00 : Euh, blanc sur blanc, c’est invisible non ? Et l’invisible, n&r...
Ohhh... l’invisible, c’est plein de choses (en fait c’est tout ce qu’on veut). Quant à la muerte.. invisible peut-être mais...
Note: Le personnage de La Muerte aura toujours un débit assez rapide, agressant, névrosant, tout en nuances d’ironie, de cynisme et d’une inquiétante douce folie.
cette page 
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 12h36 : mon livre était laid. J’en ai tourné les pages. En tournant,...
Mon âme a son secret, ma vie a son munster..."

Bonne pâte bon pain, les gens bons se reconnaîtront en toi !
Chirstian, l’Homme-sandwich d’Expressio ! 
Très heureux anniversaire BB.

J’aimerais t’offrir une rose virtuelle, comme certain spécialiste du site, mais je ne sais les dessiner que sur papier. Alors à la place, un gros bisou !
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 12h36 : mon livre était laid. J’en ai tourné les pages. En tournant,...
pas de quoi en faire un fromage, hein ?
un munster..ou une tomme. cette page :&rsquo)
réponse à . horizondelle le 26/11/2008 à 17h08 : Ohhh... l’invisible, c’est plein de choses (en fait c’est tout...
J’y jetterai un œil à tête déposée…
Euh non ! A tête reposée.
Tu connais le froid de la lame qui court ?
Celle qui, chaque jour me pousse
Un peu plus vers la fin
Quand je monte sur scène
Comme on prend le dernier train

Même les soirs de drame
Il faut trouver la flamme qui brûle
Pour toucher les femmes
Qui me tendent les mains
Qui me crient qu’elles m’aiment
Et dont je ne sais rien

C’est pour ça qu’aujourd’hui
Je suis fatigué
C’est pour ça qu’aujourd’hui
Je voudrais crier

Je n’suis pas un héros
Mes faux pas me collent à la peau…

Balavoine

Par contre, je ne vois pas la mort comme ironique ou vicieuse… Hum, la mort ne serait-elle pas comme la vie que l’on sert, à savoir qu’elle serait comme on voudrait qu’elle soit ? Un reflet de soi-même légèrement distordu, pas forcément exact mais approchant… Ne serait-elle pas finalement, à l’image de notre interface ? Celle qui nous attribue force d’âme et bon esprit ? Ou bien l’exact contraire ? Vue personnelle. La Miséricorde tant espérée, exprimée par Cotentine et Claudine, finalement, n’est-ce pas à nous de nous l’octroyer ainsi que pour les autres et ce, quel que soit le côté du miroir où nous nous plaçons ? Bien entendu, si néant il y a, là sera un bon début pour ses adeptes… Pardonnez cette digression spirituelle largement discutable autour de la table expressionniste. 

Et puis là, je vais droit vers la pièce de Sartre : " L’enfer, c’est les autres !"
Bon, la pièce est tournée.
réponse à . SyntaxTerror le 26/11/2008 à 16h15 : Après le récolement, le tournage de page. Ca m’étonn...
Après le récolement, le tournage de page.
tourner la page mitée (rang d’hyène) ? Mais ils ont raté le coche.
Quel tapage quand-même ! et dire qu’il y a eu seulement 40 petites voix. c’est pas fort ça ?
Ya yanou et ya yanou2. vous êtes combien les jumeaux ? Ya moi comprends pas. suis plus à la page ?
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 18h11 : Ya yanou et ya yanou2. vous êtes combien les jumeaux ? Ya moi compren...
Ben, j’ai la chance d’avoir deux ordinateurs ! Et comme je suis voltigeur dans ma maison… Les z’ordinateurs, c’est tout l’temps en panne, donc, en gagner un à une loterie permet de grands écarts… mais pas de langage. Yannou et Yannou2 > idem. J’ai deux comptes chez M. Planelles Georges…. moi Môôôsieur !!! 
réponse à . horizondelle le 26/11/2008 à 17h08 : Ohhh... l’invisible, c’est plein de choses (en fait c’est tout...
L’invisible pour les yeux est essentiel, si tu retournes la si jolie phrase du Petit Prince. On aborde forcément là au spirituel, n’est-ce pas Yannou ? 
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 18h20 : Ben, j’ai la chance d’avoir deux ordinateurs ! Et comme je suis...
Et quand tu es de mauvaise humeur ou en manque de câlin, tu ressors Yannounours ...
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 18h06 : Après le récolement, le tournage de page.tourner la page mit&eacut...
40 petites voix

C’est une chorale ou une querelle socialiste ?
En tous cas, les deux chantent sur le même tronc… mais pas sur la même branche. 
réponse à . momolala le 26/11/2008 à 18h21 : Et quand tu es de mauvaise humeur ou en manque de câlin, tu ressors Yannou...
Dans ce cas, l’amiral lui il fait les 24 h d’Onan
réponse à . momolala le 26/11/2008 à 18h21 : Et quand tu es de mauvaise humeur ou en manque de câlin, tu ressors Yannou...
Oui Momo ! En fête, il me faut faire* l’amour toutes les 3h pour me sentir humain…
Le problème, c’est que c’est hyper-répétitif quoi…J’ai beau tourner l’étage, je tombe toujours sur les mêmes voisines...

*comme toi ? 
D’Onan d’Onan ????
réponse à . cotentine le 26/11/2008 à 02h07 : en faisant table rase du passé (généralement mal véc...
Nous sommes au contraire le résultat d’innombrables influences combinées.(famille, amis, école, société, médias, univers du travail, etc …)

Devant un tel aéropage, autant de raisons de faire des révolutions, voire des massacres et tant pis pour la gêne... Mais pas produit fini car nous pouvons nous améliorer en faisant, j’sais pas moi, la roue ? Le poirier ? Delarue ? Les z’Amours ???

Malheur ! 
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 18h45 : Nous sommes au contraire le résultat d’innombrables influences comb...
La raie au page, Yannou, comme il se devait (regarde pourquoi sur cette page) aux temps royaux évoqués précédemment ici.
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 18h45 : Nous sommes au contraire le résultat d’innombrables influences comb...
et toi quelles influences des astres eux ... ’zes as-tu subies pour devenir "voltigeur" chez toi et ciseleur de mots sur Expressio ? 
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 03h01 : Cest donc ça, être à la page ! Ce roi avait toujours un...
Ce roi avait toujours une page de garde, je suppose

Oui, parfois, il l’appelait vivement dans le but de se distraire : "Ah ! Le Barde ! Alors, affûté(e) ce soir ? Fais-moi rire ou mourir mais tu ne me rases pas gratis aujourd’hui…"

@ Momo > Tu sais bien que j’ai un souci de syntaxe… Bon, privé de dessert !
Ou est-ce le signe que 3H se sont écoulées ; déjà ? 
Tu l’avais bien mise en 30. Il y en a des qui feraient mieux de cliquer sur cette page. Non, peut-être.
réponse à . momolala le 26/11/2008 à 18h59 : La raie au page, Yannou, comme il se devait (regarde pourquoi sur cette page) au...
Petit, je disais "arrêt au port" et une fois sur place, je ne voyais pas d’avions mais des Elpp partout… Et des trucs là, des, des, des bateaux !!! 
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 19h12 : Petit, je disais "arrêt au port" et une fois sur place, je ne voyais pas d...
Eh non, ne te prive de rien mon Yannou ! tu as besoin de forces pour poursuivre ton harrassant boulot et continuer à faire monter la courbe des naissances, semant et fructifiant tel un Priape des temps modernes avec l’eau à tous les étages dont tu connais apparemment tous les pages et les cageotspageots* de toute la cage de l’escalier.
*c’est méchant, c’est pas beau, je regrette presque.
Et un carnet à spirale pour la route à cette page.

Bienvenue à Chelsea qui me semble une nouvelle.
réponse à . cotentine le 26/11/2008 à 19h06 : et toi quelles influences des astres eux ... ’zes as-tu subies pour deveni...
et toi quelles influences des astres eux ... ’zes as-tu subies pour devenir "voltigeur" chez toi et ciseleur de mots sur Expressio ?

Alain Fluence... ne m’a guère ménagé mais il est en prison maintenant et pour un bail. La voltige, c’est un art qui se pratique comme un fondu ! Ciseler les mots sur Expressio ? C’’est facile avec une locomotive comme Chirstian. Je le dis comme je le pense.

Question annexe : vous galopez vite vous sur votre clavier ? Je veux dire : tapez-vous (la cloche) vite ou lentement ? Des deux mains ou d’une seule ? Avec un pied ou avec le nez ? Tournez-vous votre rage dessus ? Sondage !

(Perso, j’ai une secrétaire qui me tape dessus… le clavier)
réponse à . momolala le 26/11/2008 à 19h19 : Eh non, ne te prive de rien mon Yannou ! tu as besoin de forces pour poursu...
J’avoue ma triste réalité Momo : Je n’ai qu’une femme… sous la main. Mais c’est déjà bien !

Il paraît qu’il faut être fidèle aujourd’hui et que c’est pour cela que les magasins te donnent des cartes à Bonus ou Bonux ; j’sais plus ! La vie, franchement, c’est d’l’arnaque à tous les étages… Je m’attendais à refuser du monde moi. J’avais même engagé des vigiles pour c’boulot ! Ben non, comme les restaurants en bord de côte l’hiver, tu passes ton temps à surveiller les mouettes tellement y’a plus personne au portillon… Quoique : "queue qui frétille affole la marchande qui sommeille" ; bien connu ça hein ?

Et ma "Simone" qui me fraaapppe !!! Aïe… Ouille. 
réponse à . tytoalba le 26/11/2008 à 19h21 : Et un carnet à spirale pour la route à cette page. Bienvenue &ag...
Bonsoir Tyto ! Qui spire hale ! Surtout depuis l’an 2000… cette page
J’ai beaucoup aimé William et cette chanson précisément. Bonne pioche !!! 
parfois, il ne faut pas tourner la page ... surtout sur ce catalogue néerlandais "original" cette page (lien procuré par Hedgehog ...)
il faut patienter quelques secondes pour apprécier  
réponse à . cotentine le 26/11/2008 à 20h19 : parfois, il ne faut pas tourner la page ... surtout sur ce catalogue néer...
Et il est où Hedgehog, perdu sous un tas de feuilles ?
Tourner la page ou pas.

"J’aime ces gens étranges
Aux trous dans la mémoire
Des trous remplis de plaies
Présentes ou bien passées
Vérités toutes crues
Remontant en marrée
Quand les masques ont fondu
Que la farce est jouée
L’inconscient se lézarde
La raison capitule
Des blessures tenaces
Font surface et bousculent
L’hier est aujourd’hui
Le présent n’est qu’instant
..."

Marie Gendron et Julos Beaucarne
extrait du disque Le Jaseur Boréal

La suite sur cette page
réponse à . God le 26/11/2008 à 07h59 : Recalé ! Tu aurais quand même pu proposer une pauvre petite fi...
ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, mais celle-là avait mauvaise haleine, tandis qu’Aline, à l’anyline, comme Annie, celle qui aime les sucettes à l’Anis, et non pas les Suzettes d’Annie...
Et voilà, je t’avais répondu toute une tartine philosophique et me suis fait sortir.
Alors, je te disais que la page que j’avais mise en commentaire 80, c’était juste pour le mot "muerte", mais que ce n’est pas du tout mon avis. Je serais plutôt d’accord avec le tien. La mort est un passage, un autre plan de conscience, et je ne dirais pas comme toi "le reflet de soi" car ça, pour moi, ce serait plutôt la vie, mais une fois débarrassé, désencombré de notre enveloppe charnelle ( qui a par ailleurs tout son charme ici-bas  )peut-être devient-on justement vraiment soi ??

Pourquoi serait-il plus difficile de mourir, c’est-à-dire de passer de la vie à la mort, que de naître, c’est-à-dire de passer de la mort à la vie ?(Jules Renard)
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 11h03 : Tourner la page ou le temps... Peu importe les traditions, on ne joue pas avec ...
Je ne suis pas très douée pour exprimer... cela dit je fais de mon mieux...
Ben heureusement...
Tu en ferais des jaloux et jalouses, à commencer par moi J’aimerais avoir un peu de ton talent!
s: Totenham (en traduisant bien de Teuton-Grand-Breton en francais, cela devient: Jambon des Morts! C’est pas beau, tout ca?
réponse à . file_au_logis le 26/11/2008 à 20h51 : Je ne suis pas très douée pour exprimer... cela dit je fais de mon...
Ce serait presque plus appétissant en teuton-Grand-Breton qu’en français, tu ne trouves pas? 
réponse à . horizondelle le 26/11/2008 à 20h46 : Et voilà, je t’avais répondu toute une tartine philosophique...
Etre soi-même et se prendre une veste : terrible sort ! 
Ceci dit, une veste en soie, ça se revend !!!
Et bien encore, malgré la crise.
En fait, sur ces 112 commentaires et tous ceux qui vont suivre, chaque fois que l’on a mis un lien sur cette page, on a fait virtuellement tourner la page du livre d’aujourd’hui aux autres.
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 21h07 : Etre soi-même et se prendre une veste : terrible sort !  Ce...
Mais y en a-t-il encore besoin???
Pour pas que les vers ne prennent froid?
réponse à . horizondelle le 26/11/2008 à 21h10 : Mais y en a-t-il encore besoin??? Pour pas que les vers ne prennent froid?...
A Versailles, il faisait un froid de canard. D’ailleurs, cela calmait les z’hardeurs en herbe.
réponse à . horizondelle le 26/11/2008 à 21h08 : En fait, sur ces 112 commentaires et tous ceux qui vont suivre, chaque fois que ...
Ouais et ce soir, nous sommes sur la Tranche/mer...
Tiens, si tu veux tourner une page cette page 
je suis prêt à tourner la page, mais n’est ce pas mettre le doigt dans l’engrenage ?
Bonsoir à tout le monde et bon anniverssaire a BB.  
Pour ceux ou celles qui se demandent comment tourner la page soixante-neuf du Kama-Sutra,   Claudine Bohi nous dit:
"...tu écartes mes jambes
tu ouvres
et tu embrasses
là où je suis deux.
Tu me rassembles."

Pourquoi cette morosité à tourner les pages ce soir?? C’est peut être en déroulant nos années qu’on apprécie des plaisirs différents, comme des nuances qu’on ne soupçonnait pas. Aussi , sans vouloir fâcher mon Amiral préféré ( le seul que je connaisse) je me permets avec plein de fleurs, de feuilles, et quelques baisers, d’offrir à la Belle BB les 4 premiers vers du même poème de la même Claudine:
"C’est trop petit
entre nos jambes
pour abriter
l’amour."
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 19h12 : Petit, je disais "arrêt au port" et une fois sur place, je ne voyais pas d...
je ne voyais pas d’avions mais des Elpp partout
Un sacré lou-page en bon équi-page !
réponse à . AnimalDan le 26/11/2008 à 00h23 : L’humain fait preuve de possibilités d’adaptation éton...
ouais mais dis ! Après ça, que peut-on encore trouver comme jeu de Meaux ? 
réponse à . chirstian le 26/11/2008 à 11h38 : " tourner " signifie d’abord (TLFI) : "Façonner, usiner au tou...
C’est vrai ça ! Ca fait longtemps qu’on n’a plus utilisé le salon rose ... Prem’s !
réponse à . Jonayla le 26/11/2008 à 23h17 : ouais mais dis ! Après ça, que peut-on encore trouver comme j...
Peut être le voisin grincheux et bien-entendant qui tourne le tapage, surtout nocturne et "arrosé"...??
réponse à . tytoalba le 26/11/2008 à 20h38 : Tourner la page ou pas. "J’aime ces gens étranges Aux trous dans...
Superbe texte Tyto ! merci. Je n’ai pas tourné la page, mais l’ai installée en bonne place dans mes "favoris".
Joyeux anniversaire à BB !

Je mords la poussière, en dégageant les couches de ballatum / linoleum du grenier ... Je m’amuse à découvrir les "pages" du passé, les goûts des différents habitants qui se sont succédé ces dernières décennies... Le seul pépin, c’est les petits clous qu’il faudra "tenailler" par la suite ...
réponse à . hedgehog le 26/11/2008 à 23h25 : Peut être le voisin grincheux et bien-entendant qui tourne le tapage, surt...
Juste !
Et n’oublions pas la grande copine de la comtesse de Ségur, Madame Tour, née Lapage 
réponse à . Jonayla le 26/11/2008 à 23h17 : ouais mais dis ! Après ça, que peut-on encore trouver comme j...
Oh, je suis pas inquiet... guère de danger de tarir la source en l’amorçant, ici... 
réponse à . cotentine le 26/11/2008 à 20h19 : parfois, il ne faut pas tourner la page ... surtout sur ce catalogue néer...
En néerlandais, "s’inscrire" (ou "se connecter", suis pas sûr...) s’écrit aanmelden... je sais, c’est couillon mais ça me fait toujours marrer. 
Aujourd’hui, c’est la véritable foire aux belles expressions.Je vous remercie infinément de mettre à notre disposition la portée historique de cette expression dans toute sa dimension plurielle.ça m’enchante fort.

IL n’ y a rien de plus beau au monde qu’une expréssion qui nous rassasie quand nous nous trouvons devant notre plat de prédilection.
réponse à . <inconnu> le 28/11/2008 à 17h49 : Aujourd’hui, c’est la véritable foire aux belles expressions....
Bienvenue et participe selon ton envie à améliorer notre connaissance du français.
131 pages ! Ça fait déjà un beau roman....
C’est un beau romaaaaan, c’est une belle histoiiiire ...
réponse à . Jonayla le 02/06/2012 à 01h23 : C’est un beau romaaaaan, c’est une belle histoiiiire ......
J’étais justement en train de chercher la page où Fugain raconte cette romance d’aujourd’hui ! Finalement, j’ai choisi celle-ci, joliment illustrée... Une promenade dans Paris et quelques photos à la Doisneau...
Les petits pages de Roland de Lassus défilent dans la Procession du Car d’Or lors du Doudou à Mons. Nous sommes à J-1.
Le tristement célèbre Gilles de Rais, vu ses moeurs dissolues, faisait tourner le page.....
Si la ’page’ correspond ainsi à une tranche de vie, quoi de plus simple, pour passer à la tranche suivante, que de tourner la page,
... nous dit notre petit Godemichou adoré. Et comme d’hab ... enfin presque  ... il se plante...
Dans le vocabulaire livresque, la tranche, c’est ... cest... "surface que présente un corps vu dans le sens de l’épaisseur" nous dit la Rousse dans son Nouveau Dictionnaire Encyclopédique de 1968. (Publié au mois de Mai, bien sûr!)
Donc, pour changer de tranche, il faut changer de livre!
Ce que j’ai fait en migra*t à Vienne.
Changer de pays, changer de langue (parlée et non physique), changer d’état civil (de célibataire à marié), changer de boulot ce qui signifiait pour moi d’aussi changer de clientèle, changer de cercle familial, quitter mon cercle d’amis et connaissances et m’en créer un nouveau, changer de milieu de vie avec une mentalité un tant soit peu différente, un mode de vie légèrement différent également mais - je trouve - plus agréable et moins stressant...
C’était vraiment un nouveau livre. Il n’a pas suffit de tourner la page. En faisant cela, je serais resté dans la même tranche. De l’art!
réponse à . <inconnu> le 02/06/2012 à 03h16 : Les petits pages de Roland de Lassus défilent dans la Procession du Car d...
DeLassus, laisse tes pages tranquilles!
Un contemporain disait à Chopin:
- De toutes tes pages de partitions, celle qu’on entend le plus, c’est ta page ’nocturnes’.
réponse à . <inconnu> le 02/06/2012 à 03h16 : Les petits pages de Roland de Lassus défilent dans la Procession du Car d...
Vite demain ! En espérant qu’il fasse la montée en une fois ...
Quand je bouquine je n’oublie jamais de tourner la page,sinon c’est toujours la même ! Alors, forcément je me connaît par cœur. 
réponse à . <inconnu> le 26/11/2008 à 16h21 : comment faire table rase ? Euh ! En soulevant le problème ...
Si on se réfère à Eugène Pottier, "Du passé, faisons table rase - Foule esclave, debout ! debout ! - Le monde va changer de base - Nous ne sommes rien, soyons tout !" Mais je ne suis pas sûre qu’ une révolution - qui est un tour complet - ne nous ramène pas à notre point de départ... Avec, entre temps, pas mal de morts pour une cause "dite juste". Alors je m’ interroge....
Tu montres ici une culture musicale "internationale" !

quoi de plus simple... que de tourner la page?

mais bien plus facile à dire qu’à faire ! Certains ne me contrediront pas.
Sa Divinité (il est malin le bougre) pour éviter qu’on tourne la page d’expressio l’a fait sous forme de volumen.
Des fois on dirait bien à certains, tourne la page.
Mais le plus souvent on dit cette page
On l’a vue tourner en rond sur son vélo et quelqu’un a dit:
- Elle tourne la Page! cette page

Petite précision:
cette page on ne peut pas la tourner. 
réponse à . joseta le 02/06/2012 à 09h36 : Un contemporain disait à Chopin: - De toutes tes pages de partitions, cel...
Excelllent !
DEVINETTE
Comment appelait-on les valets qui n’avaient pas encore goûté aux plaisirs de l’amour?
réponse à . mickeylange le 02/06/2012 à 12h24 : Sa Divinité (il est malin le bougre) pour éviter qu’on tourn...
Peut-être, mais dis-lui que le phare ne clignote toujours pas sur Chrome !
réponse à . joseta le 02/06/2012 à 16h57 : DEVINETTE Comment appelait-on les valets qui n’avaient pas encore goû...
Page e cul ------ Pucelage ?
Ce compositeur cette page était toujours à la mode...il était à la page Webb!
Non, mais j’avoue qu’elle est trop simple pour toi.
La réponse: - les pages vierges.
Le roi, pour recevoir ses invités, avait placé deux valets à la porte d’entrée, qu’il appelait, cela va de soi, les pages d’accueil.
LA MODE
Celui qui n’est pas à la page, est en marge...
réponse à . potager le 26/11/2008 à 00h51 : "tourner la page" indique une rupture dans un système continu. Par le pa...
Potager --> page rot.
Elle était là, devant lui, immobile…
Lui la regardait, intimidé, mal à l’aise, … il cherchait ses mots… Il se dit qu’avec une autre, ce serait peut-être plus facile…
Sans aucun état d’âme, il la froissa et, d’une pichenette, l’envoya promener… dans la corbeille !
Puis il prit une autre page blanche que par superstition, il tourna…
DEVINETTE (et réponse)
Pourquoi c’est pas beau à voir un valet couché?
- parce que c’est page au lit.
Et un vieux page : trop âgé ?
Après la page blanche, une autre page blanche...
Hector Vigo 

Il est des moments où l'on souhaiterait refermer le livre pour que jamais ne s'échappe le bonheur d'une page...

Chères images aperçues
Espérances d'un jour déçues
Vous serez dans l'oubli demain
Pour peu que le bonheur survienne
Il est rare qu'on se souvienne
Des épisodes du chemin


Les "paroles" sont d'Antoine Pol et la délicate mélodie est de not' Georges, 'videment ! Écoutez...

Il existe également cette première version...

C'est le grand chêne qui tourna un jour la page, il croyait que l'herbe était plus verte ailleurs mais il déchanta....comme c'est souvent le cas.

A grand-peine il sortit ses grands pieds de son trou
Et partit sans se retourner ni peu ni prou


ici, on ne s'en lasse pas....

Allez le dernier café avant la semaine prochaine....moi aussi j'ai droit à des vacances, non mais !
L'indien, au volant, prend un virage: il tourne l'apache.
réponse à . joseta le 02/06/2012 à 17h42 : LA MODE Celui qui n’est pas à la page, est en marge......
Décidément ce site est un aréopage de grands esprits !
réponse à . joseta le 11/08/2017 à 08h10 : L'indien, au volant, prend un virage: il tourne l'apache....
En effectuant un dérapage !
réponse à . DiwanC le 11/08/2017 à 00h51 : Après la page blanche, une autre page blanche... Hector Vigo  ...
Après la page blanche, une autre page blanche...
Le marque-page peut être une solution entre deux pages blanches. Mais le marque-page n'a jamais rien marqué sur une page, ni sur un page non plus. Une page est-elle la femelle d'un page ? Alors pour avoir un livre il suffit de laisser deux pages blanches (de sexes différents) dans le noir ?
Comme il a une plume, c'est un dérapage non contrôlé.
réponse à . mickeylange le 11/08/2017 à 10h52 : Après la page blanche, une autre page blanche...Le marque-page peut &ecir...
il suffit de laisser deux pages blanches (de sexes différents) dans le noir ?
Sans couverture ?
réponse à . joseta le 02/06/2012 à 09h36 : Un contemporain disait à Chopin: - De toutes tes pages de partitions, cel...
Très joli !
Le corps des pages de sa majesté impériale était l'académie militaire la plus prestigieuse de l'ancienne Russie impériale.Il préparait les fils de la noblesse russe à la carrière militaire. (wiki)
Ca permettait d'avoir une armée moderne avec des soldats à la page.
Et mon #147 ? Tu n'as pas à être du même avis que moi puisque c'est moi qui ai raison !
réponse à . Mintaka le 11/08/2017 à 11h30 : Et mon #147 ? Tu n'as pas à être du même avis que m...
Disons que nous formons un équipage !
Dans ce cas j'applaudis à ce rattrapage.
réponse à . mickeylange le 11/08/2017 à 10h52 : Après la page blanche, une autre page blanche...Le marque-page peut &ecir...
Alors pour avoir un livre il suffit de laisser deux pages blanches (de sexes différents) dans le noir ?
De cette union, naquit un mouflet un livret ! 

Rien de plus angoissant qu’une page blanche… disent les vrais écrivains.

C’est la raison pour laquelle certains sombrent dans le "fleuve noir" ; ça teinte le blanc et ça les rassure.
Trois jours et trois meurtres… La peur s’installait au village, gagnait la montagne… Des caves, des greniers, on ressortait les fusils, les pistolets qu’on graissait, qu’on armait… On avait organisé des rondes de nuit…
Ce soir, c’est au tour de Gringoire et de M. Seguin de monter la garde ; ils parcourent d’un pas tranquille rues et ruelles, fumant leur bouffarde, évoquant des souvenirs du temps passé.
Tout à coup, venant de la chèvrerie, un cri emplit la nuit…
- Blanquette ! s’inquiéta M. Seguin.


D’autres préfèrent le côté "bibliothèque rose"…
Ils se rencontrèrent à la Saint-Jean… Pour Yves et pour la jolie Blanquette, ce fut comme un coup de foudre ! Mais les familles - plus ennemies que Montaigu et Capulet - s'opposaient à leur union…
Et 250 pages (roses !) plus loin, après maintes péripéties : Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants !

D’autres sont plutôt pages vertes, façon "aventure" :
Dans le blizzard, il encourageait les chiens de la voix…Coûte que coûte, il fallait atteindre le refuge avant la nuit…

Walter Scott, lui, s'apaisait en écrivant écossais ! 

Blanquette de son lieu de vacances m'a envoyé une carte postale où elle me demande de vous dire qu'elle vous fait une bise à tous.
- Elle est où en vacances, en Bretagne ?
- Ben non, elle est à Port de bouc !
Blanquette descendit à Marseille dans une savonnerie qui fabrique du savon du même nom que la ville où elle descendait. Elle en ressortit le poil brillant, la barbichette soyeuse, les poux anesthésiés et son eczéma lénifié. C'est ainsi qu'on remarqua qu'elle était hyperdaltonienne, c'est-à-dire qu'elle confondait le noir et le blanc.

Faudrait peut-être qu'on s'arrête avec cette pauvre Blanquette lassée, lassante, mise à toutes les sauces, et qu'on se décide à tourner la page…
réponse à . Mintaka le 11/08/2017 à 15h15 : Blanquette descendit à Marseille dans une savonnerie qui fabrique du savo...
Faudrait peut-être qu'on s'arrête avec cette pauvre Blanquette lassée, lassante, mise à toutes les sauces, et qu'on se décide à tourner la page…
C'est vrai que si tu n'as rien de plus fin et drôle que ton 176 à dire sur Blanquette il vaut mieux que tu tournes la page. 
réponse à . Mintaka le 11/08/2017 à 15h15 : Blanquette descendit à Marseille dans une savonnerie qui fabrique du savo...
Qui vous permet de dire que je suis lassée, lassante, et pauvre, moi qui apprécie tant d'être devenue une des stars de ce meeeeerveilleux site ?
Blanquette. 
réponse à . BeeBee le 11/08/2017 à 16h11 : Qui vous permet de dire que je suis lassée, lassante, et pauvre, moi qui...
Sois sage, ô ma Blanquette, et tiens-toi plus sereine.
Tu ne réclamais pas la gloire et pourtant la voici !

réponse à . DiwanC le 11/08/2017 à 16h43 : Sois sage, ô ma Blanquette, et tiens-toi plus sereine. Tu ne réclam...
Bon d'accord, viens avec moi chez Marcel déguster quelques bulles pour me faire tenir plus sereine...........
réponse à . BeeBee le 11/08/2017 à 19h26 : Bon d'accord, viens avec moi chez Marcel déguster quelques bulles p...
J'arrive ! J'accours ! Je me hâte ! Je me précipite ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tourner la page » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?