Tout un chacun - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Tout un chacun

Une personne quelconque.
N'importe qui.

Origine

'Chacun' (chaque un) est un pronom indéfini qui désigne une personne ou un chose prise individuellement parmi un ensemble.

Cette expression à la forme étrange a été précédée par "un chacun", déjà aussi anormale que "les tous", par exemple, forme dont Jean-François Féraud dans son "Dictionnaire critique de la langue française" au XVIIIe siècle disait déjà qu'elle ne s'employait plus, tout en citant quelques-uns de ses anciens usages comme "Afin qu'un chacun remarque plus aisément dans son esprit (...)" ou bien "Non pas également à toutes, mais à une chacune, selon qu'il sera besoin".

La locution, qui a aussi existé sous la forme "tout chacun", désigne bien une personne unique, la suite de la phrase, s'il y en a une, étant au singulier.
En effet, le 'tout' ne désigne pas une multiplicité mais simplement l'entièreté, l'intégralité du "un chacun", comme dans "toute une journée" ou bien "tout un hiver".

Exemple

« Et puis, si j'arrête le vélo, c'est pour profiter de la vie, pour être avec les miens. Une nouvelle vie commence. J'ai simplement envie de vivre comme tout un chacun. »
Richard Virenque - Interview dans l'Équipe du 29/04/2004

« N'y a-t-il pas une orthographe et une grammaire admises, seules admises, et tout un arsenal d'enseignement et d'examens pour les imposer à tout un chacun ? »
Marcel Cohen - Grammaire et Style

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tout un chacun » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear اللي جات/ منوالاN'importe
Pays de Gallescy Rhywun rhywunQuelqu'un quelqu'un
Allemagnede Ein jeder MenschUn chaque humain
Allemagnede ein jederun chacun
Angleterreen All and sundryTous et divers autres
Angleterreen The whole world and his wifeLe monde entier et son épouse
États-Unisen Joe Blow (on the street)Joe Souffle (dans la rue)
Angleterreen WhoeverN'importe qui
Espagne (Catalogne)es Siguin qui siguinTous quels qu'ils soient
Espagnees Cada quisque, todo quisque.Tout un chacun
Espagnees Cada cual.Chaque quel.
Espagnees Cada quisqueTout un chacun
Espagnees CualquieraN'importe qui
Espagnees Cada hijo de vecinoChaque enfant de voisin
Israëlhe כל מאן דהוN'importe qui
Israëlhe כל אחד ואחדTout un et un
Israëlhe כל בר-בי-רבTout écolier
Italieit Uno qualunqueUne personne quelconque
Pays-Basnl Onverschillig wieÉgalement qui
Pays-Basnl De familie DoorsneeLa famille moyenne (d'après un très fameux programme radio des années '60)
Pays-Basnl Wie dan ookTout un chacun
Brésilpt Como qualquer um .Comme quelque personne
Brésilpt Qualquer filho de DeusChaque fils de Dieu
Roumaniero Un oarecareN'importe qui

Vos commentaires
je trouve cette tournure de phrase inélégante et j’évite de l’employer ! 
réponse à . cotentine le 22/10/2008 à 02h45 : je trouve cette tournure de phrase inélégante et j’év...
Je la trouve gentiment désuète, et la redondance, rigolote certes, enfonce le clou de l’"unique et sa propriété", ce qui n’est pas pour me déplaire..! 
Chat coquin
Tout un chacun
Qui le saura
Vous le dira
Vaut dix sots rats !
le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplement l’entièreté

Et en même temps" toute une journée", par exemple, concerne la multitude des instants ayant composé la journée.

On peut décomposer l’expression du jour en trois parties : Tout – Un – Chaque un.
Il y aurait alors une opposition apparente entre le collectif et l’individuel, opposition réalisable et, en principe, résoluble en chaque un.

Cela me fait penser à une phrase, qui est (qui vit) en moi depuis l’adolescence, et qui est, si j’ai bonne mémoire, de Boris Vian : « Je ne suis pas pour le bonheur de tout le monde, je suis pour le bonheur de chacun ».
Une façon peut-être, de rejeter les systèmes politiques (en isme) qui désirent changer la société, et de considérer que le changement (par l’éducation ?) de chacun d’entre nous est bien plus important et entrainera, naturellement, un changement de l’ensemble.

Plus profondément on peut aussi percevoir dans cette expression le fameux débat philosophique (mais pas seulement) entre Holisme et Réductionnisme : à votre avis « le tout » est-il plus que la somme de ses parties ou bien pensez vous que « le tout » peut être parfaitement compris par toute personne comprenant ses parties et la nature de leur somme ?

Bien entendu, il est clair pour toute personne ayant observé le comportement primaire de certaines foules, que le tout peut parfois se révéler inférieur à la somme de ses parties.

Si l’on nomme le tout, cerveau, et les parties, neurones (et autres matériaux cérébraux), on en arrive à cette question : « l’homme sera-t-il un jour capable de créer une véritable intelligence artificielle ? »

Comme vous le voyez, cette expression m’inspire des commentaires plutôt sérieux, et comme je travaille aujourd’hui, je ne pourrais voir qu’en fin d’après-midi l’effet qu’elle a eu sur vous.

Je ne doute pas du tout et pas un seul instant que, contrairement à moi, vous arriverez à en tirer matière . . . à rire, pour le bonheur de chacun des expressionautes.
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 06h40 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplem...
Pffff ! Ben mon vieux ! Et ça de grand matin ! Quelqu’un pourrait-il me refiler une aspirine ? C’est un peu tôt pour une demi-gueuze... 
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 06h40 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplem...
D’accord avec toi: la Société (l’ensemble organisé de tous les chacuns et toutes les chacunes qui la constituent) ne peut être meilleure que le moins bon des éléments constituants. C’est pour cela que chacun d’entre nous doit oeuvrer pour améliorer tous les autres individus, afin d’arriver à une amélioration de l’ensemble, c’est à dire du tout.
Vive l’Emile!

Mais je dois quand même émettre un certain doute quant à une de tes assertions:
le tout = le cerveau, je ne discute pas, je n’en sais rien,
les parties = les neurones, NON
les parties = les roubignolles, OUI!   
réponse à . Rikske le 22/10/2008 à 07h01 : Pffff ! Ben mon vieux ! Et ça de grand matin ! Quelqu&rsqu...
Pourquoi veux-tu te limiter à une demi-gueuze?
« N’y a-t-il pas une orthographe et une grammaire admises, seules admises, et tout un arsenal d’enseignement et d’examens pour les imposer à tout un chacun ? »
Marcel Cohen - Grammaire et Style
Il me semble bien qu’ici il s’agisse davantage de la multiplicité que de l’entièreté : ne s’agit-il pas en effet d’imposer ce système à chaque chacun, c’est-à-dire à tous ?
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 06h40 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplem...
J’ai lu ton intervention avec beaucoup d’intérêt. Tu suscites plusieurs pistes qui méritent toutes et chacune réflexion. Je suis ravie que ton travail te laisse maintenant un peu plus de temps pour revenir ici.
J’y mettais plutôt une idée d’anonymat.
Comme tout un chacun...un lambda.
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 06h40 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplem...
c’est bien profond pour mon neurone actif !! ceci dit (ou écrit) c’est bien pour ça que je viens ici , pour lire des trucs intelligents (et pas artificiels, ni surperficiels )qui surgissent au détour d’un petit mot innocent..

Je ne regarderais plus mon banquier de la même façon apres ça : en effet, considérant l’importance de la somme en valeur des individus dans la société en général, et la somme des valeurs des individus dans la société générale , je me demande s’il est holiste ou reductionniste

( A voir mes maigres avoirs fondrent comme la misère sur le pauvre monde, je le soupçonne d’etre réductionniste)
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 06h40 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplem...
le tout peut parfois se révéler inférieur à la somme de ses parties.

Si l’on se réfère aux théories anarchistes, dans le prix du travail devrait être considéré, en plus du travail individuel, le résultat fourni par le travail collectif, le tout ayant été effectué par chacun... Mais il n’est pa précisé si le travail effectué par les parties de chacun doit être pris en compte.
réponse à . cotentine le 22/10/2008 à 02h45 : je trouve cette tournure de phrase inélégante et j’év...
inélégante ? Je ne sais pas, et personnellement il m’arrive d’employer cette expression sans me poser de questions, comme tout un chacun . Par contre -et je n’y avais jamais pensé avant - je n’imagine pas l’expression au féminin : "comme toute une chacune ... " ? Non, ça ne passe pas !  
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 09h22 : inélégante ? Je ne sais pas, et personnellement il m’ar...
La femme est un homme comme tout le monde...
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 09h22 : inélégante ? Je ne sais pas, et personnellement il m’ar...
Notre langue est parfois réductionniste elle aussi, qui fait de l’Humanité (féminin) l’Homme (masculin). Je relis "Les hirondelles de Kaboul" : en Afghan, le féminin, l’humanité donc, n’existe pas. C’est pire. Et c’est tragique.
réponse à . cotentine le 22/10/2008 à 02h45 : je trouve cette tournure de phrase inélégante et j’év...
Je trouve que cette expression dégage une belle sonorité .
Elle est vibrante de vie. ne la laissons pas périr.

Je m’inscris en faux quant à son caractère désuet.
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 06h40 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplem...
« Je ne suis pas pour le bonheur de tout le monde, je suis pour le bonheur de chacun ».
belle phrase qu’il ne faut peut être pas essayer d’analyser car on risque de s’apercevoir qu’elle n’a pas autant de sens qu’il y parait à première lecture !
Tu parles de l’éducation, par exemple. Es-tu pour l’éducation de tout le monde, ou pour l’éducation de chacun ? N’est ce pas oublier un peu vite qu’on peut éduquer tout le monde avec des méthodes individualisées ou chacun avec une méthode standardisée.

Le débat : la somme des parties supérieure ou non aux parties de la somme ne m’inspire pas beaucoup plus : oui, le poids d’une chaîne est égal à la somme des poids de chaque maillon. Mais: non, la chaîne ne se limite pas à des maillons : elle se caractérise par sa résistance , qui ne peut effectivement être supérieure à celle du maillon le plus faible. Mais quand Filo nous que " la Société ne peut être meilleure que le moins bon des éléments constituants" -et qu’il semble donc dire la même chose- il introduit avec son "meilleure" une notion qui me semble tout à fait abstraite et subjective, et qui -en tous cas- ne peut pas déskgner la même chose pour une société que pour un individu.
Bon, allez , je vais , comme tout un chacun, me remettre à travailler.
réponse à . missesmeralda le 22/10/2008 à 09h39 : Je trouve que cette expression dégage une belle sonorité . Elle e...
Bonjour Miss ! Je constate en révisant notre cher Grévisse (voir cette page), que "un chacun" fut considéré un temps comme fort vulgaire. Certaines réputations peuvent avoir la vie dure localement, ce qui justifierait s’il en était besoin, l’opinion de notre Cotentine.
réponse à . momolala le 22/10/2008 à 10h47 : Bonjour Miss ! Je constate en révisant notre cher Grévisse (v...
Bonjour Momolala (sourire)

Diantre et triple diantre où sont donc passées les émotîcones???

Qu’ importe le flacon Momolala, pourvu qu’on ait l’ivresse. (sourire)
réponse à . momolala le 22/10/2008 à 09h29 : Notre langue est parfois réductionniste elle aussi, qui fait de l’H...
l’Homme = généralité = race humaine ... mais un homme (une femme) seul(e) ? que peut-il (elle) ? 
"Il faut faire partie d’un groupe. Seul, vous ne valez rien. Que vous apparteniez, cela vous grandit et rassure en même temps ceux qui, loin, ne peuvent aller vérifier votre qualité. [Jacques Folch-Ribas (écrivain québécois)]
La devise des mousquetaires  :" Un pour tous, tous pour un."
mais on peut ajouter et chacun pour soi ! (ou pour MOI) :&rsquo)
réponse à . missesmeralda le 22/10/2008 à 11h52 : Bonjour Momolala (sourire) Diantre et triple diantre où sont donc pass&e...
Bonjour à toi ... tu remontes en haut de la page et juste avant le 1er commentaire : VOS COMMENTAIRES Forum de discussion autour de l’expression - Mode d’emploi ... tu cliques sur ce mode d’emploi ! fastoche ! -
réponse à . cotentine le 22/10/2008 à 11h52 : l’Homme = généralité = race humaine ... mais un homme...
Il faut faire partie d’un groupe. Seul, vous ne valez rien. Que vous apparteniez, cela vous grandit et rassure en même temps ceux qui, loin, ne peuvent aller vérifier votre qualité.

N’oublions pas tout de même "Le pluriel ne vaut rien à l’homme et sitôt qu’on est plus de quatre on est une bande de con".

Tonton Georges.
Si chacun veut tout, tout un chacun n’aura plus rien, hors ce « tout » qui le précède, mais ne lui rapporte finalement que le discutable privilège d’être comme tout le monde, c’est-à-dire n’importe qui. Si tout est à tous, tout un chacun en aura-t-il moins ou davantage ? Je m’interroge, comme d’habitûûûde, sur la résistance de l’indéfini à la catégorisation rationnelle (enfin… presque rationnelle, car je n’ai pas la rigueur intellectuelle de SaGesseFolie).
Bon, comme disait Rabelais, « chacun en sa chacunière* » et les chèques seront bien gardés.

(*non, je n’ai pas dit chacun en sa chacune… Quoique, finalement…)
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 12h05 : Il faut faire partie d’un groupe. Seul, vous ne valez rien. Que vous appar...
on ne serait une bande cons qu’au delà de 4 ? Je m’insurge : on peut être une bande de cons à partir de 2, et un con peut bander, même tout seul. Ce n’est ni une question d’âge Brassens l’a très bien chanté) ni une question d’effectif.
D’où la véritable expression : tout un chacon.
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 12h16 : on ne serait une bande cons qu’au delà de 4 ? Je m’insur...
Tout un chacon est un pléonasme à répétition, mon beau : un chat= un con, donc tout un chat = tout un con, alors tout un chacon ! Rationnel, non ?
réponse à . cotentine le 22/10/2008 à 11h59 : Bonjour à toi ... tu remontes en haut de la page et juste avant le 1er co...
Mici Cotentine :&rsquo) je suis 
réponse à . momolala le 22/10/2008 à 12h32 : Tout un chacon est un pléonasme à répétition, mon be...
allons bon ! Momo nous invente le pléonasme à répétition ! J’avais effectivement remarqué dans ton pseudo une tentendandance àà bébégaygayerer. N’inquiète ! ça passe souvent à la fin de l’adolescence !  
les expressions : tous deux chacun (= n’importe quelle paire) ou : rien un chacun (personne) sont peu usitées, ne sont-elles pas ?

En Afrique il existe des expressions similaires : tout un chameau (= n’importe quel dromadaire) , et tout un chacal ( = n’importe quelle bestiole ) mais elles ont un relent de colonialisme qui les dessert (de Namib). Quant au "tout un chapeau-rond-vive-les-bretons" elle serait d’origine ancienne (mais pas celte que vous croyez).
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 06h40 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplem...
Magistral..! Des fois devant des trucs comme ça, je mesure l’épaisseur mélasseuse de mon esprit, dont émergent en bulles des embryons de ce qui aurait pu être de ce niveau de lumineuse abstraction...
réponse à . charlesattend le 22/10/2008 à 08h45 : c’est bien profond pour mon neurone actif !! ceci dit (ou écri...
(pas) pour lire des trucs intelligents (et pas artificiels, ni surperficiels )

OUi, oh, bon, pas la peine de tirer sur le pianiste à la kalachnikov, non plus..! On fait c’qu’on peut, on est pas des boeufs ..! :&rsquo)
réponse à . charlesattend le 22/10/2008 à 08h45 : c’est bien profond pour mon neurone actif !! ceci dit (ou écri...
le bénéfice des banques est la somme des pertes de leurs clients.

Sur les marchés boursiers ou financiers il n’y a pas de création de valeur, donc pas de perte possible, une fois cumulés les résultats de tout un chacun. Si l’Ecureuil a perdu quelques 700M de noisettes c’est qu’une autre banque les a gagnées. On ne joue pas tout seul, ni contre Dieu, euh, un instant ...
-oui, oui, ah, oui , bon , oui, j’ai compris ...
Excusez moi : c’était un appel de Dieu. Il me dit qu’en fait Il a joué à la baisse et qu’Il a trouvé ça très marrant, alors il se pourrait qu’Il recommence. Diable, diable, euh, un instant ...
-quoi ? non, non ! C’était juste une façon de parler. Raccrochez, c’est une erreur !
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 12h55 : les expressions : tous deux chacun (= n’importe quelle paire) ou ...
Sans manquer de citer au passage l’expression d’origine copte (tout un camion) .
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 13h36 : le bénéfice des banques est la somme des pertes de leurs clients....
Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée.
Quelque peu et quelque part et comme qui dirait la bourse a encore de beaux jours devant elle.
l’indice boursier entonnera encore longtemps. Mais qui lui donne le la ???
réponse à . cotentine le 22/10/2008 à 11h52 : l’Homme = généralité = race humaine ... mais un homme...
"Il faut faire partie d’un groupe. Seul, vous ne valez rien. Que vous apparteniez, cela vous grandit et rassure en même temps ceux qui, loin, ne peuvent aller vérifier votre qualité.

Il ne faut pas pour autant perdre son individualité, faire partie d’un groupe n’est pas s’y fondre. Le "seul vous ne valez rien", n’est pas vrai. Que penser de ces jurés, qui au tribunal sont opposés au groupe et font basculer un verdict.
Nous faisons ici partie du groupe des adeptes de la culture, du respect de la langue française et pourtant nous gardons tous notre individualité.
La preuve en est que j’ai parfois du mal à comprendre certains commentaires. 
Et si je suis la seule dans ce cas, cela ne me gêne pas. Mais il me semble que d’autres pensent ainsi. 

Que tout un chacun sache que je prends toujours bien du plaisir à vous lire.
réponse à . missesmeralda le 22/10/2008 à 13h55 : Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée. Quelque peu et quel...
c’est momo le la (mais chut, elle ne veut pas que ça s’ébruite) 
réponse à . tytoalba le 22/10/2008 à 14h01 : "Il faut faire partie d’un groupe. Seul, vous ne valez rien. Que vous appa...
La preuve en est que j’ai parfois du mal à comprendre certains commentaires.
confidence pour confidence, je ne comprends pas la moitié de ce que j’écris.
tout teint? chaque Hun! Attila incognito
réponse à . Rikske le 22/10/2008 à 07h01 : Pffff ! Ben mon vieux ! Et ça de grand matin ! Quelqu&rsqu...
Ah ben te v’là, naufrageur ! T’étais où ? Comment ? Comme tout un chacun, ton matos est tombé en rideau ? Ou en carafe ? Bon, renvoie-moi une adresse valide par le canal 12, qu’on arrose ton retour, hmmm ?
Et pour saGesseFolie, t’étonne pas, il raisonne en théorie des ensembles ! 
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 08h40 : J’y mettais plutôt une idée d’anonymat. Comme tout un c...
Ouais, si je tenais celui qui a inventé "le citoyen lambda" !

Bon, il y a vingt ans, c’est devenu "le citoyen lambada" avant de tomber en désuétude.
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 08h40 : J’y mettais plutôt une idée d’anonymat. Comme tout un c...
Tu y mets ce que tu peux ! Comme toute une chacune... 
réponse à . tytoalba le 22/10/2008 à 14h01 : "Il faut faire partie d’un groupe. Seul, vous ne valez rien. Que vous appa...
La preuve en est que j’ai parfois du mal à comprendre certains commentaires


Moi aussi !mais sont-ce les mêmes ?
Gageons que, parmi les commentaires, certains en comprennent certains et d’autres d’autres (ah ! lumière de l’indéfini !). Bref, si on additionne tout ça, il ne reste plus grand-chose à comprendre. Ni à ne pas comprendre, d’ailleurs. Ce n’est pas le moindre charme de ce forum déjanté. Tout un chacun (s’il me lit) ne me contredira pas sur ce point, je pense.
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 12h46 : allons bon ! Momo nous invente le pléonasme à rép&eacu...
Kalachnikov serait le précurseur du pléonasme itératif à chargeur en arc de cercle, comme le Père Dupanloup dans son cercueil. Tout un chacun sait ça.
réponse à . AnimalDan le 22/10/2008 à 13h13 : Magistral..! Des fois devant des trucs comme ça, je mesure l’&eacut...
Ah ben tiens, va faire un tour à hier_69, c’est plus concret. A déguster lentement 
réponse à . tytoalba le 22/10/2008 à 14h01 : "Il faut faire partie d’un groupe. Seul, vous ne valez rien. Que vous appa...
Non non, tu es pas la seule. C’est plutôt rassurant pour moi. Je me trouve moins bête.  
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 15h51 : La preuve en est que j’ai parfois du mal à comprendre certains comm...
De la difficulté de la communication ! Me réveillé-je fatigué que je ne comprends rien à rien... Mais le miracle accompli par God, c’est que, souventefois, on parvienne à trouver un réel plaisir à tant de malice, et d’amour de la langue, aussi.
D’ailleurs, Lao Tseu n’a-t-il pas dit d’Ergé : "Tuntun coucha" ?

Anna
réponse à . Elpepe le 22/10/2008 à 16h18 : De la difficulté de la communication ! Me réveillé-je ...
Un toucan chut, comme tout un chacun.

Ma pomme et Isaac
’Chacun’ (chaque un) est un pronom indéfini qui désigne une personne ou un chose prise individuellement parmi un ensemble

D’où ma question :
Le "chacun" est-il le "patin" pris dans un "couffin" de patins ?
réponse à . Elpepe le 22/10/2008 à 15h52 : Kalachnikov serait le précurseur du pléonasme itératif &agr...
Ce n’est pas de ce Ka là que vient mon la.
Non plus que des orgues de Staline, j’espère !
Preuve que l’expression a existé sous la forme "tout chacun" dans cette chanson hyper-réaliste de Maris Dubas (9ème strophe sur cette page). C’est bien que la Charlotte s’adresse à la mère alors que le père, ou le fils, s’occupe d’Emmanuelle aujourd’hui. Que personne n’y voit la moindre trace d’irrespect, siouplé !
passer de vie à trépas
pour enfin rejoindre son ka

mais qu’est ce qu’on s’en fout ...
réponse à . momolala le 22/10/2008 à 16h55 : Preuve que l’expression a existé sous la forme "tout chacun" dans c...
J’dois dire encore Vierge Marie
Que j’ai aimé sans permission
Mon p’tit, mon béguin, un voyou
Qu’est en c’moment en Algérie
Rapport à ses condamnations

pas de commentaires
réponse à . Elpepe le 22/10/2008 à 16h18 : De la difficulté de la communication ! Me réveillé-je ...
De la difficulté de la communication !

Tant va chacun à l’autre qu’à la fin il le trouve. (Même si parfois l’un se cache à l’autre)*

*ça vaudrait pas un (tout petit) morceau de trirème, ça ?


PS. Ma réponse 42 ne se voulait qu’absurde… hélas elle ne fut qu’absconse.
réponse à . momolala le 22/10/2008 à 16h55 : Preuve que l’expression a existé sous la forme "tout chacun" dans c...
Que personne n’y voit la moindre trace d’irrespect, siouplé !

Et quand bien même ! ça ne la tuerait pas une deuxième foi(s), l’Emmanuelle. Le délit de blasphème, DIEU merci, n’existe pas en France.

L’on ne saurait condamner le politiquement correct et exiger le religieusement correct, non ?
le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplement l’entièreté
entièreté ? Tout un chacun aura appris un nouveau mot, ou suis-je le seul à ne pas le connaître ? S’il existe, je vais en tous cas me dépêcher de l’oublier : quelle horreur !
parce qu’il boit avec modération.
Il déguste quoi...
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 17h00 : De la difficulté de la communication ! Tant va chacun à l&rsq...
Ah que Jonas ! Une triple trirème, avec poignées de rames en or incrusté de diamants, que ça fasse de bons cals au teint de ton rameur préféré... 
Le but de mon commentaire de ce matin n’était pas de faire de l’intellectualisme stérile, mais de vous parler simplement (en tout cas c’est ce que je croyais) de choses qui me touchent. J’ai manifestement raté.
Je ne désire pas que quiconque se sente bête. Et je ne comprends donc absolument pas plusieurs réactions,dont celle d’AnimalDan en 30.
Il m’est arrivé bien souvent de ne rien comprendre à certains commentaires car ils contenaient des références culturelles que j’ignore, il m’est arrivé d’autres fois de trouver certains textes compliqués.

Je ne raisonne pas plus en théorie des ensembles que ne le ferait un tambour, LPP !

En résumé j’ai tout faux, mais je commence à comprendre que je ne suis pas fait, car trop sensible, pour participer à un forum.

PS : un mot pour dire à missesmeralda que je partage les idées de son #16.
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 17h24 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simple...
Je ne connaissais pas non plus l’entièreté : hélas entre nous et sans tiers, l’entièreté est bien dans le Robert, entrée audacieuse entre l’entièrement et l’entité… (Le grand « Culturel en langue française », volume II, précise que « Parfois critiqué en France, le mot est courant en Belgique »).
réponse à . SyntaxTerror le 22/10/2008 à 16h59 : J’dois dire encore Vierge Marie Que j’ai aimé sans permission...
On peut la replacer dans son contexte : en 1920, les travaux forcés existaient aussi en Algérie. Je ne pense pas qu’il y ait de lien de cause à effet avec les "évènements" qui ont fait de certains d’entre nous plus tard des rats pas triés. 
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 17h24 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simple...
Tu en trouveras la définition officielle dans la dictionnaritude ségolénesque...
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 17h07 : Que personne n’y voit la moindre trace d’irrespect, siouplé&n...
Meuh Syanne, tu me connais ! Cependant si je m’autorise l’humour, je ne veux pas être irrévérencieuse avec cette petite dame généreuse, quel qu’ait pu être le moteur qui l’ait fait avancer, a fortiori le jour de ses obsèques chez mes voisins. Je respecte sa foi avec sa personne mais je n’en ferai pas un dogme ! Elle repose donc désormais non loin de Christian Dior. Le cimetière de Callian est éclectique.
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 17h00 : De la difficulté de la communication ! Tant va chacun à l&rsq...
Ben non ; il n’y avait rien à comprendre ou à ne pas comprendre disais-tu : objectif atteint ! 
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 17h53 : Le but de mon commentaire de ce matin n’était pas de faire de l&rsq...
En résumé j’ai tout faux, mais je commence à comprendre que je ne suis pas fait, car trop sensible, pour participer à un forum.
Oh ben non, faut pas, reste avec nous. Ce n’est pas parce qu’on ne comprend pas qu’on apprécie pas. Quand je dis "on", tu auras compris que je parle de mon moi-même.

Si tout le monde causait pareil, qu’est-ce qu’on s’ennuierait. Que la causerie soit intellectuelle ou au raz des pâquerettes, il y aura toujours quelqu’un pour lire. MOI.
Petite confidence entre 4 zieux, lorsque je vois les Bogdanov à la télévision, je ne comprends pas le quart de la moitié de ce qu’ils racontent et pourtant je les écoute.

A tous, continuez donc ce que vous savez faire de mieux, faire vivre ce site. Et merci à God. 
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 17h53 : Le but de mon commentaire de ce matin n’était pas de faire de l&rsq...
Mais tu as eu une rude journée, toi ! Allons allons, luttons ensemble contre la dépression, la tornade financière et tutti quanti : Expressio nous en permet toute la fantaisie... et tu n’as rien de faux ! Allez, viens boire un coup au bar, c’est Marcel qui régale.
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 17h53 : Le but de mon commentaire de ce matin n’était pas de faire de l&rsq...
Ah mais non, je te disais d’ailleurs plus haut ou hier combien j’étais ravie de te retrouver. Avec ta différence ! c’est de l’essentiel, la différence. Surtout ne change rien. J’ai beaucoup apprécié ton intervention comme les précédentes. Aussi j’attends les prochaines avec amitié.
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 17h59 : Je ne connaissais pas non plus l’entièreté : hél...
Ach ! Die Belgien, ein mal !
Angela
Preuve que je ne saisis parfois pas toutes les subtilités, il a fallu que je relise pour m’apercevoir que Momolala ne parlait pas de la même Emmanuelle que celle à laquelle j’ai pensé . 
N’oublie

Bon, j’ai voulu modifier mon commentaire... et je l’ai effacé. Ce qui n’a aucune espèce d’importance ! Je cumule étourderie, maladresse et souris farceuse.
Tout un chacun pourra compléter à sa guise, donc, ce beau mais bref début : "n’oublie..."
réponse à . tytoalba le 22/10/2008 à 18h14 : Preuve que je ne saisis parfois pas toutes les subtilités, il a fallu que...
Même que, quand God aura enfin finalisé l’éditeur de partoche, je vous réécrirai la musique du film. Tu t’en souviens ? Ça f’sait comme ça :
mi ré do mi ré do mi ré do mi ré do faaaaaaaaaaaaa, si si si si mi si doooooooooooo,
mi ré do mi ré do mi ré do mi ré do faaaaaaaaaaaaa, si si si si mi sol# laaaaaaaaaa...
Très jolie, la musique. Le fauteuil en rotin de Sylvia Krystel aussi, d’ailleurs.
réponse à . Elpepe le 22/10/2008 à 18h26 : Même que, quand God aura enfin finalisé l’éditeur de p...
Ben voui, d’où ma confusion. Surtout que quelqu’un (il me semble même que c’est la coquine de Momo) nous avait renseigné il y a peu, ce joli fauteuil. 
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 17h53 : Le but de mon commentaire de ce matin n’était pas de faire de l&rsq...
Tes commentaires sont toujours intéressants. Il faut parfois les relire pour les comprendre, je n’arrive pas toujours à tout comprendre mais ce n’est pas de ta faute. Ne change rien, tu relève souvent les débats quand ils ont tendance à être un peu bas.  Il en faut pour tous les goûts. Ici ce n’est pas un forum comme les autres, c’est un échange d’idées très agréable.
réponse à . tytoalba le 22/10/2008 à 18h33 : Ben voui, d’où ma confusion. Surtout que quelqu’un (il me sem...
Bon, je vois que la joliesse du fauteuil fait l’unanimité... Et je vais de ce pas rejoindre BB, et lui faire prendre la pose dans un fauteuil en simili-coton made in China, en lui sifflotant l’air du générique, pour voir...
Au lit, les gosses. Les mains sur les couvertures, comme tout un chacun.
réponse à . momolala le 22/10/2008 à 09h29 : Notre langue est parfois réductionniste elle aussi, qui fait de l’H...
Oui, bon, tu dis ça pasque t’es une gonzesse...
réponse à . Elpepe le 22/10/2008 à 18h44 : Bon, je vois que la joliesse du fauteuil fait l’unanimité... Et je ...
Fait attention au made in China. Dernièrement, j’ai vu une émission dans laquelle on mettait en garde les utilisateurs de fauteuils de ce pays lointain. Fauteuils qui étaient en cuir teint et dont le contact provoquait des allergies qui ressemblaient à des brûlures. Info ou intox ? Lorsqu’on sait le nombre de produits venant de Chine que l’on doit retirer de la vente, il faudrait se poser la question.
réponse à . cotentine le 22/10/2008 à 11h55 : La devise des mousquetaires  :" Un pour tous, tous pour un." mais on peut a...
Un pour tous, tous pour un."
mais on peut ajouter et chacun pour soi !

Et il existe aussi:Chacun pour soi, Dieu pour tous  
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 17h53 : Le but de mon commentaire de ce matin n’était pas de faire de l&rsq...
J’aimerais savoir ce que tu ne comprends pas dans ma réaction. Et en particulier, si tu as pensé que je me gaussais au deuxième ou troisième degré. Je ne suis pas quelqu’un -ça se serait déjà remarqué- qui pratique le dénigrement latéral. Je suis trop brut de fonderie pour ça. Pas "persifleur" de nature.

Je confirme donc, lourdement peut-être, que ton post de ce matin m’a enchanté par sa clarté -je ne me prends quand même pas pour la moitié d’un con, je sais lire et apprécier les choses intelligentes, c’est à dire celles qui de temps en temps me font me sentir intelligent. Et je confirme que, ayant -comme il y a quelques jours sur un point finalement superbement développé par Chirstian- failli essayer de traduire une réflexion similaire, j’y ai renoncé faute de la méthodologie qui m’a toujours fait défaut, me contentant d’évoquer "L’Unique et sa Propriété". D’où la pointe d’envie, réelle, qui peut affleurer sous ma réaction. Voilà, j’aimerais que ça soit clair. 

P.S.: Si tu fais partie des personnes qui ne peuvent recevoir un compliment sans penser qu’on se fout de leur g..., c’est un autre problème... 
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 12h14 : Si chacun veut tout, tout un chacun n’aura plus rien, hors ce « ...
non, je n’ai pas dit chacun en sa chacune… Quoique, finalement…

À voir chacun se joindre à sa chacune ici, J’ai des démangeaisons de mariage aussi. [Molière, L’étourdi, ou Les contretemps]

cette page
bonsoir à chacun !
Je vous remercie d’avoir trouvé l’explication que je vous avais demandée il y a quelques temps.
Bises à tous et n’importe qui d’ici
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 17h07 : Que personne n’y voit la moindre trace d’irrespect, siouplé&n...
Le délit de blasphème, si tu me permets, n’existe PLUS en France, et certes pas dieu merci ni ses ayant-droit autoproclamés, mais bien les combattants de la laïcité, qui ont permis cette "avancée" (définitive..? voire...) parfois au prix d’un "martyre" qui en vaut bien d’autres.
réponse à . tytoalba le 22/10/2008 à 18h57 : Fait attention au made in China. Dernièrement, j’ai vu une é...
Venant de Chine, intox (alimentaire ou percutanée...) vaut info. Et lycée de Versailles... malheureusement.
réponse à . AnimalDan le 22/10/2008 à 19h29 : Le délit de blasphème, si tu me permets, n’existe PLUS en Fr...
Dan, mon frère Dan, n’as-tu donc pas vu venir mon ironie (soulignée, faute d’icône appropriée, par les majuscules)? Je défends comme toi la mémoire du pauvre Chevalier de la Barre (mort à 19 ans, lui !) et suis indéfectiblement attachée à la laïcité, sans majuscule ni qualificatifs !
réponse à . Elpepe le 22/10/2008 à 15h55 : Ah ben tiens, va faire un tour à hier_69, c’est plus concret. A d&e...
Suis allé... pas trouvé l’éventuel rapport avec le billet de Sagesse-Folie... ni avec ma réaction... mais ce n’était peut-être de ta part que prétexte, vieux filou... et j’ai répondu ..! 
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 19h40 : Dan, mon frère Dan, n’as-tu donc pas vu venir mon ironie (soulign&...
Si si, j’avais. Mais comme revendiqué un peu plus haut, j’ai un humour à géométrie variable. Et l’air du temps me gerce un peu les lèvres.
Puisqu’il en est question: Je ne trouve pas, personnellement, que le décès à 99 ans, dans son sommeil (et c’est tout le mal que je lui aurais souhaité par ailleurs !), d’une bonne femme qui avait tout de même fait profession de "servir" à l’âge de soixante balais, après avoir mené une longue carrière d’enseignante pour des gosses du "privé" qui, à mon avis, n’étaient pas nés dans des décharges publiques, justifie un tel lamento ni de si hystériques louanges. Tous les jours que le bon dieu (ne) fait (pas), des anonymes se cassent le brave cul au service d’un peu plus de partage et de justice, et on n’en fait pas un plat quand ils cassent leur pipe. Que cette vaillante ait consciencieusement grapillé, selon le principe de l’alouette et du cheval, un sou pour les pauvres, un diamant pour la tiare du pape, ne saurait l’élever plus haut à mes yeux. Et puis bon et enfin, j’aime pas les gens qui tutoient à tour de bras. C’est démago et vulgaire.
réponse à . AnimalDan le 22/10/2008 à 20h05 : Si si, j’avais. Mais comme revendiqué un peu plus haut, j’ai ...
Je me réponds, pendant que j’y suis, pour glisser dans la conversation un encouragement vibrant à tout un chacun comme aux autres: allez voir "Coluche". Le "petit" De Caunes a fait un superbe film, un sans faute. Demaison est Coluche, dès les premières minutes. J’en suis sorti avec une boule un peu dure à avaler. C’étaient mes, peut-être vos, trente ans. L’histoire d’un de mecs et de nanas qui y ont encore cru un peu. Coluche éclaté comme une cigale dans un pare-brise, ça fait encore mal, très. Je rassure les âmes sensibles: le film, très bien ciblé, s’arrête avant.
J’ai entendu et lu des "descentes en flammes" de ce film. Des fois je me dis qu’être critique professionnel, pour certains, c’est juste monnayer la mauvaise foi absolue.
réponse à . tytoalba le 22/10/2008 à 18h14 : Preuve que je ne saisis parfois pas toutes les subtilités, il a fallu que...
je confirme : la soeur Emmanuelle objet de ces commentaires n’est pas celle qui était en photo sur un fauteuil en rotin dans les années 70. Et qui était nettement plus grande. Et même que j’en avais rêvé longtemps. Mais que je n’avais pas de place chez moi pour le mettre. Alors j’ai acheté un fauteuil plus petit. Et les manuels ,chez moi, ils sont sur une étagère.Comme tout un chacun.
réponse à . AnimalDan le 22/10/2008 à 20h05 : Si si, j’avais. Mais comme revendiqué un peu plus haut, j’ai ...
Du pain, des jeux, des idoles... le bon vieux temps est de retour !
réponse à . momolala le 22/10/2008 à 08h20 : « N’y a-t-il pas une orthographe et une grammaire admises, ...
ce n’est pas qu’il s#agisse, ce serait plutôt qu’il Grévisse...
réponse à . cotentine le 22/10/2008 à 11h55 : La devise des mousquetaires  :" Un pour tous, tous pour un." mais on peut a...
Un pour tous, tous pour un, et 25% pour moi!
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 18h24 : N’oublie Bon, j’ai voulu modifier mon commentaire... et je l’...
N’oublie
je vois que personne n’a profité de ton cadeau. Alors je le prends pour moi. Et pour ne pas être en reste, je t’offre ce:
souviens
en toute amitié.
réponse à . missesmeralda le 22/10/2008 à 09h39 : Je trouve que cette expression dégage une belle sonorité . Elle e...
Missesmeralda...
Le sonneur de Notre Dame, ca te dit quelque chose?
Oui, bon, je sais, c’est quai-modo la même chose...
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 20h31 : N’oublie je vois que personne n’a profité de ton cadeau. Alo...
Il me semblait bien que j’avais oublié quelque chose, mais je ne me souviens plus de quoi.
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 20h37 : Il me semblait bien que j’avais oublié quelque chose, mais je ne me...
c’est de fermer le robinet de ta baignoire. Je le sais parce que je suis ton voisin d’en dessous.  
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 17h53 : Le but de mon commentaire de ce matin n’était pas de faire de l&rsq...
saFesseEstJolie: NONNNNNNN, ne t’en vas pas. Y sont jaloux, c’est tou.
Moi, je t’ai compris... Euh, enfin, je crois...
Va relire mon commentaire. Oui, vas-y, toi, parce que moi je suis trop fatigué... Ce matin, j’étais peut-être pas encore réveillé... Mais ca ne fait rien.
Non, laisse pisser le mouton, tout un chacun a le droit de s’exprimer ici, même si ces personnes n’ont rien à dire... Comme nous, quoi.
Allooooonnnnssss, restons simples, kwââââ!
und Du weiβt, was er Dir sagt, der Belgier?
réponse à . chirstian le 22/10/2008 à 20h24 : je confirme : la soeur Emmanuelle objet de ces commentaires n’est pas...
je confirme : la soeur Emmanuelle objet de ces commentaires n’est pas celle qui était en photo sur un fauteuil en rotin dans les années 70.
Tu as donc pu le constater de visu ?
Cela ne t’aura pas échappé que je fais du latin comme Monsieur Jourdan faisait de la prose.

Aïe : correction, il s’agit de Jourdain, pas le fleuve mais le bourgeois. Merci madame La Rousse.
traduis pour les ceusses qui ne comprennent que le français ! ... ???
réponse à . AnimalDan le 22/10/2008 à 19h04 : J’aimerais savoir ce que tu ne comprends pas dans ma réaction. Et e...
Oui j’avoue que j’ai pris ton #30 au second degré. Il faut dire que couplé avec le #31 ou tu utilise l’émoticone ’mort de rire’ la confusion était possible.
Tu t’en dis incapable je te crois, j’en suis incapable également mais je ne te connaissais pas assez pour le savoir.

Je te remercie humblement pour tes compliments mais je les trouve très exagérés et je te trouve également trop dur avec toi même.
Finalement le pépé à sans doute raison, cette journée à été un peu trop dure nerveusement. Il est temps pour moi, d’aller au lit.
Bonne nuit.
réponse à . file_au_logis le 22/10/2008 à 20h53 : saFesseEstJolie: NONNNNNNN, ne t’en vas pas. Y sont jaloux, c’est to...
Oui Filo bien sur que tu m’as compris !
Et en plus tu m’as remis les parties à leur place  :&rsquo)

Amitiés à tous ceux qui m’ont répondu : Tytoalba, Elpépé, Momolala, Claudine . . . . et bonne nuit à tout le monde.
réponse à . cotentine le 22/10/2008 à 21h15 : traduis pour les ceusses qui ne comprennent que le français ! ...&nb...
und Du weiβt, was er Dir sagt, der Belgie

Je crois qu’approximativement ca veut dire:

"Et tu sais ce qu’ils te disent, les belges?  :&rsquo)
Tout un choc, hein ?
réponse à . syanne le 22/10/2008 à 18h24 : N’oublie Bon, j’ai voulu modifier mon commentaire... et je l’...
juste cette petite phrase de Prévert : "même si le bonheur t’oublie, ne l’oublie jamais tout-à-fait"
à tout un chacun de trouver son bonheur qui n’est parfois qu’une somme de petits riens. Comme de vous retrouver chaque jour.
tout le bonheur du monde à tout un chacun des Expressionautes et à God.
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 22h13 : und Du weiβt, was er Dir sagt, der Belgie Je crois qu’approximativeme...
c’est caïman ça : tu sais ce qu’il te dit, le Belge ?
réponse à . AnimalDan le 22/10/2008 à 20h05 : Si si, j’avais. Mais comme revendiqué un peu plus haut, j’ai ...
J’aime beaucoup ta façon de dire les choses. Syanne sait combien je partage les mêmes idées. Quand j’ai choisi de mettre en lien "la prière de Charlotte" sous la forme où je l’ai fait, je me suis avisée que d’aucuns, sur ce site ouvert à toutes les opinions, pouvaient y voir une provocation le jour des obsèques de cette petite dame, ce qui n’était pas mon intention. Je le dis toutefois haut et clair, je trouve contre nature que les représentants de la République soient allés se répandre à Notre-Dame où Elle n’avait rien à faire. Et là encore, la petite dame un peu cabotine qui s’est fait outrageusement manipuler, j’en ai été le témoin direct, n’y est pour rien.
réponse à . renoir2 le 22/10/2008 à 23h18 : juste cette petite phrase de Prévert : "même si le bonheur t&r...
Si j’avais le pouvoir d’oublier, j’oublierais. Toute mémoire humaine est chargée de chagrins et de troubles.(Charles Dickens)
Euh... Non, peut-être ! 
réponse à . AnimalDan le 22/10/2008 à 19h56 : Suis allé... pas trouvé l’éventuel rapport avec le bi...
Vieux filou, moi ? Ben v’là aut’ chose...
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 21h52 : Oui j’avoue que j’ai pris ton #30 au second degré. Il faut di...
Tu as bien dormi ? Allez, viens boire encore un coup ! 
Tous les ans, dive Divine,
Je te rejoignais sous ton balcon,
Je te chantais, ô douce Ludivine,
Et toi, tu me bombardais. - Tout un chicon!
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 06h40 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplem...
" « le tout » est-il plus que la somme de ses parties ... "
Lorsque le tout est "équivalent" à une de ses parties, on a, en mathématiques, un ensemble infini.
Exemple : prenez l’ensemble de tous les nombres (dits naturels), et l’ensemble de tous les nombres pairs
A. 1, 2, 3, 4, 5, 6, etc sans fin.
B. 2, 4, 6, 8, 10, 12, etc sans fin.
Le 2 de la ligne B. est associé au 1 de la ligne A. ; le 4 de la ligne B. est associé au 2 de la ligne A. ; le 6 de la ligne B. est associé au 3 de la ligne A. ; etc sans fin.

Donc, à chaque nombre de la ligne B. on associe sa moitié. Il y a "équivalence" entre les 2 ensembles, donc, ici, la moitié est égale, non, "équivalente" au tout. De la même manière on pourrait avoir le quart, le cinquième, le septième ... "équivalent" au tout.
Ainsi, tout un chacun peut ici se faire une idée de ce gouffre qu’est l’infini. C’est un truc que quand tu le coupes en deux, il en reste autant ...
réponse à . bitouy le 25/10/2008 à 00h50 : " « le tout » est-il plus que la somme de ses parties ... ...
Ah ben voilà, j’ai pas tout compris.  C’est malin ça. Surtout qu’en ayant dormi une heure de plus, j’ai ôté une heure à tous les réveils et horloges de la maison. Non, non, surtout ne prends pas la peine de me réexpliquer.

Bienvenue sur ce site où l’on ne comprend pas toujours tout mais où l’on apprend tous les jours quelque chose pour peu qu’on se donne la peine de lire tous les commentaires. 
réponse à . bitouy le 25/10/2008 à 00h50 : " « le tout » est-il plus que la somme de ses parties ... ...
Je suis contente de pouvoir enfin me faire une idée de ce qu’est l’infini et de me sentir intelligente à propos de mathématique. Mon problème reste entier entre le 0 et l’infini, hélas ...
réponse à . bitouy le 25/10/2008 à 00h50 : " « le tout » est-il plus que la somme de ses parties ... ...
Bonjour Bitouy,

Je ne découvre ton post que ce jour et je m’excuse de n’y répondre que tardivement.
Je suis d’accord avec ce que tu écris.
Comme tu ne dois pas l’ignorer, le terme mathématique correspondant à ce que tu nommes "équivalence" est "isomorphisme". Tes deux ensembles sont isomorphes, car on peut établir une bijection entre eux. Ils ont donc le même nombre d’éléments.
La notion d’infini a été découverte par le mathématicien Cantor qui est, dit-on, mort fou.

Cette histoire est souvent racontée pour faire peur aux enfants, car depuis, de nombreuses personnes ont été bien plus loin que Cantor dans le domaine de l’infini mathématique, sans devenir folles pour autant.
Mais je voulais parler d’ensembles comportant, un nombre très élevé certes d’éléments, mais pas infinis.
Comme, par exemple, un cerveau humain.

Nous avons maintenant des capacités de matériel et de mémoire informatique largement équivalentes à celles d’un cerveau. Alors pourquoi des centaines de personnes de qualité, travaillant (au MIT notamment) depuis bien des années sur l’intelligence artificielle n’ont-elles jamais réussi à créer le moindre programme ou robot "intelligent" ?
Est-ce parce qu’elles n’ont pas trouvé la bonne façon de "connecter" les parties entre elles ou est-ce parce que c’est impossible car « le tout » est supérieur à la somme de ses parties ?

Pour certains, dont l’opinion est très respectable, il y a, en plus du matériel cervical, "la main de Dieu" et donc inaccessibilité pour l’homme, pour d’autres, tout aussi respectables, nous y arriverons un jour.
Compliquant la situation, il y a en plus le fameux syndrome de Frankenstein (ou du Golem) se retournant contre son créateur, une peur qui hante l’esprit de nombreux Hommes.
Il y a donc beaucoup de sujets de réflexion que je voulais suggérer bien loin, malgré les apparences, des mathématiques.

P.S. Cette réponse est également une réponse à tous les autres contributions sur ce sujet et notamment au #17 de Chirstian.
Boujou’ les canailloussssssssssss...........Le jour où les Hommes auront compris que pris individuellement ils ne sont tous que des "tout un chacun" on aura fait un grand pas en avant vers la sagesse car comme a dit Montaigne:" Si haut qu’on soit assis on ne l’est toujours que sur son cul" et un beau jour ce sera la maxime de Rochefort qui prévaudra "Si haut qu’on soit monté on finit toujours par des cendres"......Mais bon, l’Homme et la sagesse.......hein ?.......c’est pô gagné !
réponse à . <inconnu> le 22/10/2008 à 06h40 : le ’tout’ ne désigne pas une multiplicité mais simplem...
cher SagesseFolie, devenu un des inconnus, je te cite ici:
pensez vous que « le tout » peut être parfaitement compris par toute personne comprenant ses parties et la nature de leur somme ?
... toute personne comprenant ses parties: exclurais-tu les eunuques et la gent féminine?
... la nature de leur somme: chacun a droit au repos qu’il mérite!
réponse à . missesmeralda le 22/10/2008 à 09h39 : Je trouve que cette expression dégage une belle sonorité . Elle e...
Je m’inscris en faux quant à son caractère désuet.
CotCot, tu t’es fait faucher, là, il me semble!
Au temps d’Attila, les chats n’abondaient pas, malgré qu’on les adorait. Attila affranchit donc la devise:
Tout hun, chat, qu’un!
réponse à . joseta le 27/12/2011 à 08h07 : Au temps d’Attila, les chats n’abondaient pas, malgré qu&rsqu...
Attila ? Celui qui était adoré par les Huns et redouté par les autres ?
réponse à . BOUBA le 27/12/2011 à 08h16 : Attila ? Celui qui était adoré par les Huns et redouté...
Oui! Et il aimait les chats, parce que le chat, fait l’hun...
réponse à . joseta le 27/12/2011 à 08h42 : Oui! Et il aimait les chats, parce que le chat, fait l’hun......
Et surtout, parce que le chat était l’animal sacré du royaume du Hatti, là!
réponse à . joseta le 27/12/2011 à 08h42 : Oui! Et il aimait les chats, parce que le chat, fait l’hun......
Il n’aimait surement pas les chats puisque là où son cheval posait le pied, l’herbe à chat ne poussait plus.......quoique cette page
Bon, oublions chats et chevaux, et revenons à nos...moutons.
Les hunes s’habillaient avec des 2 pièces, d’où : chaque hune dans son ENSEMBLE; ce qui est une bonne COMBINAISON. Et ce qui est valable ici, l’est TAILLEUR.
"tout chacun", désigne bien une personne unique
Comme je disais, une personne hunnique.
N’importe qui.
Dans les bowlings de Lilliput, on trouve aussi les nains porte quilles.
un chou taquin n’est pas le chou de tout un chacun.
En 2011, il semble que l’expression du jour n’attire pas les foules !
Faut dire qu’elle a été épluchée jusqu’à l’os trois ans plus tôt et qu’aujourd’hui, il faut décortiquer les propos de « l’inconnu »... et ça prend du temps !
Cependant, comme « tout est dans tout... et réciproquement* ! », on a donc tout sur tout, et surtout un « chacun » dans le tout. Que faire de plus ?

*Alfred Capus.
L’expression est: tout un chacun, sauf le premier novembre qui est ’tous un’ chacun. 
réponse à . DiwanC le 27/12/2011 à 13h22 : En 2011, il semble que l’expression du jour n’attire pas les foules&...
Il est vrai qu’avec 114 contributions en 2008, le sujet a été plus que décortiqué......Et puis après les fêtes les Expressionautes ont un peu la matière grise qui fait de la colle étant donné que, comme tout un chacun ,ils ont usé et abusé de bonne chère pour Noël.
Moi je suis persuadé qu’à près le jour de l’an çà va repartir sur les chapeaux de roues.........Vroum-Vroum-Vrouuuuuuuuuuuuum !!!!!!!!!!!!
réponse à . BOUBA le 27/12/2011 à 14h16 : Il est vrai qu’avec 114 contributions en 2008, le sujet a été...
Belle idée ! on va se reposer jusqu’aux premières lueurs de l’an 2012 ! Y a pas de raison de jouer les risque–tout ; si chacun joue son va–tout, cela va devenir un vrai fourre–tout...
Je n’ai plus de « chacun » dans mon encrier... me restent quelques mange–tout dans un faitout... et pis c’est tout !
A bientouttôt !
réponse à . DiwanC le 27/12/2011 à 14h54 : Belle idée ! on va se reposer jusqu’aux premières lueur...
Partez pas tout les deux !! 
Je veux pas rester tout seul 
Tout chat taquin
N’en toucha qu’un.... (un rat, puisque ce n’est pas une souris cette fois-ci)

Oui, c’est dure de continuer sur "tout un chacun",
mais c’est une expression qui sonne bien, reconnaissons-le enfin,
rimante et rythmée,
et, j’en suis sûr, pas désuète, ni inélégante (cf. le post #1 de 2008).
Au contraire, on l’emploie souvent avec plaisir,
et pour preuve de son élégance comparez-la avec son équivalent dans la langue parlée de tous les jours : "tout le monde"... ça c’est inélégant, et on ne parle pas de "tous les gens".

Oui, ce singulier qui par l’ UN réunit le TOUT, voilà qui est beau.
Belle mathématique !

Que tout un chacun se souvienne donc de moi et m’emploie avec plaisir et délicatesse, dirait volontiers Toutunchacun.
(Mais comme Toutankhamon, il n’a pas la parole)

Allez, à demain.
L’Expressio est un site democratique cree par God ou tout un chacun A DROIT d’y participer. Neamoins, ce n’est pas tout un chacun qui y soit ADROIT.
Désolée mais on n’est pas n’importe qui. On est nous, on est un, avec notre chat. Voilà.
Cette expression me fait penser à "Jedermann", pièce de Hoffmansthal (ce dernier mit des années à l’ écrire). Jedermann veut dire à peu de chose près "tout un chacun", et comme tout un chacun, Jedermann doit mourir, malgré l’ abondance de ses biens. Au festival de Salzburg, où cette pièce est représentée chaque année, on ne voit jamais la mort arriver... on ne la voit que quand elle est à côté du héros !
Dites donc je veux pas changer comme ça de but en blanc la conversation mais c’est quoi ces déguisements sexy qui passent depuis plusieurs jours sur le coté ? entre parenthèses vous avez vu la fée ? ) gnarf gnarf !  ceci dit avec respect bien entendu 
Demain c’est l’anniversaire de Sa Divinité.
Mon conseil: mets les bougies après la cuisson du gâteau.
réponse à . <inconnu> le 27/12/2011 à 18h13 : Dites donc je veux pas changer comme ça de but en blanc la conversation m...
les annonces Google qui passent à droite sont différentes pour chacun de nous. Ce sont les recherches que tu fais sur Google qui lui permettent de déduire tes centres d’intérêts et de te proposer ce qui est censé te plaire.
Je me garderai de déduire quoi que ce soit du fait qu’il te soit proposé des tenues sexy : tu as droit au secret de tes phantasmes ... comme tout un chacun ! 
Chuuuuuuuuuut !
Heureux anniversaire à Bridge, Rikske et Condorcet. Oui, bon, suis un tantinet en retard mais c’est la période de fêtes et suis un peu plus occupée que d’habitude.

Bienvenue aux nouveaux et nouvelles.

Bonnes vacances à ceux qui peuvent en profiter et joyeuses fêtes à tous. 
Un scoop pour l’anniversaire de God : cette page
Picasa fait une traduction très "libre" du texte original que je rétablis ici : Pour son anniversaire God s’apprête à nous donner les nouvelles tables de la loi
Joe Blow, qui se traduit littéralement en français par Joe "Souffle" devrait être traduit en français par son sens réel qui est Monsieur Quidam, Monsieur Rien, Monsieur Premier-venu, Monsieur-qui-parle-mais-qui-ne sait-rien etc.
Cette expression est couramment utilisée au Québec pour désigner un individu pas connu, un "n'importe qui", un "insignifiant" (participe présent utilisé au Québec comme substantif), un Pas-grand-chose, un "sans Connaissance précise" ou un "sans Savoir " avec quelquefois, mais pas obligatoirement, un sentiment de mépris, de rabaissement social envers cette personne que l'on désigne comme "un Joe Bleau". Au Québec, on retrouve cette expression écrite sous la forme "Joe Bleau" !
Alors qu'en français un "tout un chacun" est une expression neutre sans aucun sens de mépris envers une personne en particulier, il n'en est pas nécessairement de même en français québécois quand on dit d'une personne que c'est un "Joe Bleau" pour signifier que le type ne connaît pas le sujet ou la technique dont on est en train de parler, dont il parle ou à laquelle il prétend s'identifier. Dans le dos de la personne concernée, dire de lui que c'est un Joe Bleau, c'est nécessairement pas un compliment qu'on lui fait.

Par contre, si on dit par exemple: Regarde le Joe Bleau là-bas, cela revient à dire: Regarde le type là-bas.

L'expression ne s'utilise pas (pas encore !) pour une femme (probablement parce que Joe est le diminutif de Joseph). On ne dit pas d'une insignifiante que c'est une Marie Bleau ! Peut-être qu'un jour viendra où ... (mais je serai mort mon frère, comme dans la chanson de Raymond Lévesque, Quand les Hommes vivront d'Amour).
réponse à . globemarcheur le 14/07/2017 à 03h05 : Joe Blow, qui se traduit littéralement en français par Joe "S...
Ça fait bien longtemps qu'on avait eu le plaisir de te lire ! 
Avant les remarques désobligeuses*, voici un "n'importe qui" cueilli chez le cher Georges, un "n'importe qui" que tout un chacun pourra lire

Tu n'es pas de celles qui meurent où elles s'attachent,
Tu frottes ta joue à toutes les moustaches,
Faut s' lever de bon matin pour voir un ingénu
Qui n' t'ait pas connue,
Entrée libre à n'importe qui dans ta ronde,
Cœur d'artichaut, tu donne' un' feuille à tout l' monde,
Jamais, de mémoire d'homme, moulin n'avait été
Autant fréquenté.


Écoutez !

* @99 et @102-103-104  

BONNE FETE BLANQUETTE


Je vous vois surpris que je souhaite une bonne fête à Blanquette le 14 juillet.
Mais rappelez-vous ce qu'écrit monsieur Daudet "elle était jolie la petite chèvre de M. Seguin avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants Vous voyez toujours pas ?
"Ses sabots noirs", elle était pied-noir comme God, Chirstian, Momolala ou Germaine (Germaine c'est à cause des marées noires que ses sabots...)
Quand son père est allé la déclarée à la mairie de Tonbouctou (c'est là qu'était l'état civil pour les caprins. L'employé lui a demandé le prénom de la petite. Comme il ne répondait pas intimidé, l'employé a pris le calendrier des postes et le saint du jour c'était FET NAT. Donc sur son passeport il y a FET NAT et pas Blanquette qui est un surnom que monsieur Seguin lui a donné quand il est rentré en France, pour faciliter son intégration.
Vous avez raison, Cotentine, cette tournure du langage est absurde !
- J'ai acheté un livre de bandes dessinnées de l'éditoriale Toutain à mes fils...
- un 'Toutain' chacun ?
Bonne Fête Nationale à tout un chacun de mes 'amis aux notes' français !
réponse à . mickeylange le 14/07/2017 à 08h14 : BONNE FETE BLANQUETTE Je vous vois surpris que je souhaite une bonne fête...
C'est pas très clair :
Soit elle est née avant l'indépendance du Mali et le service d'état-civil était fermé le 14 juillet, soit elle est née après et le service était aussi fermé mais elle aurait dû s'appeler Maurice qui tombe le 22 septembre, fête nationale du Mali.
Mais, comme tout un chacun, le 22 septembre, à présent on s'en fout.
réponse à . Juanma le 14/07/2017 à 08h30 : Vous avez raison, Cotentine, cette tournure du langage est absurde !...
Salut à toi, habitué(e) de la rubrique Ailleurs, qui nous reviens après si longtemps (je ne vais pas importuner BOUBA en disant combien de temps).
Salut aussi à Globemarcheur qui est dans le même cas.
Revenez plus souvent, s'il vous plaît !
réponse à . SyntaxTerror le 14/07/2017 à 09h57 : C'est pas très clair : Soit elle est née avant l'indép...
elle aurait dû s'appeler Maurice qui tombe le 22 septembre
En effet, "c'est pas très clair"...
Pour tout avouer, je n'ai strictement rien compris !
Véritable origine de l'expression
Le monarque de Perse Abbas le Grand demanda à son jardinier:
- Qu'est-ce que tu as planté là ?
- Tout thym chah quint ! répondit celui-ci.
Voilà, vous le savez maintenant. Merci qui ?
réponse à . joseta le 14/07/2017 à 12h06 : Véritable origine de l'expression Le monarque de Perse Abbas le Grand dem...
Voilà, vous le savez maintenant. Merci qui ?
Bel alexandrin, bravo !
réponse à . deLassus le 14/07/2017 à 11h00 : elle aurait dû s'appeler Maurice qui tombe le 22 septembreEn effet, &...
Pour tout avouer, je n'ai strictement rien compris !

Comprendre... est-ce nécessaire ?
Aujourd'hui, Blanquette est Malienne et se prénomme FET NAT...
Demain, elle sera peut-être Soizic et Bigoudène... ou Muguette et Parisienne... M. Seguin sera trafiquant d'herbes de Provence rue Saint-Denis et la petite fera jouer son charme naturel pour détourner l'attention des chiens de commissaire !

Après-demain, avec ses cornes élégantes, sa houppelande à volants et ses sabots à talon aiguille, Blanquette sera la coqueluche de la capitale... elle animera les conversations tout comme ici elle fait couler beaucoup d'encre pour le plaisir de... tout un chacun !

réponse à . DiwanC le 14/07/2017 à 15h55 : Pour tout avouer, je n'ai strictement rien compris ! Comprendre... est-ce n...
Aujourd'hui, Blanquette est Malienne
Elle est malienne à cause de Ton bouc tou. Son père ne pouvait être qu'un bouc malien.
Tu as raison faut pas chercher une logique dans les légendes.
"Demain, elle sera peut-être Soizic et Bigoudenne..."
Non faut pas exagérer quand même. Elle est mignonne Blanquette je peux pas lui faire ça. 
Peut être que Bouba a connu le père de Blanquette ?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tout un chacun » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?