Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Dormir / ronfler comme un sonneur

Dormir très profondément (et, éventuellement, bruyamment).

Origine

Cette expression est relativement récente, puisqu'elle date du XXe siècle.
Bien qu'incertaine, son origine est généralement associée au sonneur de cloches qui dort tellement profondément que leur son n'arrive même pas à le réveiller (peut-être parce qu'il y est complètement habitué[1]).
On évoque aussi parfois les ronflements de ce sonneur qui seraient tellement forts qu'on les comparerait au bruit de ses cloches.
Certains pourraient objecter qu'au XIXe siècle, il existait déjà la locution "boire comme un sonneur", pour "boire avec excès" ou "être ivre", et que, là, les cloches n'ont plus aucun lien avec la comparaison intensive "comme un sonneur".
Certes ! Mais c'est oublier que le sonneur était aussi souvent le sacristain, régulièrement accusé de boire en douce le vin de messe (d'où l'expression), et que c'est peut-être après avoir bu comme un sonneur qu'il ronflait comme un sonneur...
[1] Tout comme les gens qui vivent à côté des chutes du Niagara ne sont pas réveillés par leur imposant grondement.

Exemple

« Ce pathétique réveillait en sursaut, dans l'épouvante ou dans la rage, quelques-uns de mes meilleurs amis: je ronflais comme un sonneur »
Jean-Paul Sartre - Les mots

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Dormir / ronfler comme un sonneur » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Maroc Arabe Ta-ih kif chajra Il est tombé comme un arbre
Maroc Arabe Ta'if kif al hajra fil bir Il est tombé comme une pierre dans un puits
Pays de Galles Gallois Cysgu fel twrch Dormir come une taupe
Allemagne Allemand Schlafen wie ein Murmeltier Dormir comme une marmotte
Grèce Grec κοιμάμαι σαν μωρό Dormir comme un bébé
Angleterre Anglais To be dead to the world Être mort au monde
Angleterre Anglais To sleep like a log Dormir comme une bûche
Angleterre Anglais To sleep like a pig Dormir comme un cochon
États-Unis Anglais To sleep like a log Dormir comme une bûche
États-Unis Anglais To sleep like the dead Dormir comme les morts
États-Unis Anglais To snore like a buzzsaw Ronfler comme une scie circulaire
États-Unis Anglais To snore like a chainsaw Ronfler comme une tronçonneuse
Argentine Espagnol Dormir como una marmota Dormir comme une marmotte
Espagne Espagnol Dormir a pierna suelta Dormir à jambe libre
Espagne Espagnol Dormir com un tronc Dormir comme un tronc
Espagne Espagnol Dormir com una soca Dormir comme une souche
Espagne Espagnol Dormir como un lirón Dormir comme un loir
Espagne Espagnol Dormir como un tronco Dormir comme un tronc
Espagne Espagnol Quedarse roque Rester endormi profondément
Espagne Espagnol Roncar como un cerdo Ronfler comme un cochon
Canada Français Dormir comme une bûche Dormir profondément
Canada Français Dormir comme une poche
Canada Français Dormir comme une souche Dormir comme une souche
Israël Hébreu ישן כמו אבן/בול עץ yachan kmo boul ets Dormir comme une souche
Italie Italien Dormire come un ghiro Dormir comme un loir
Italie Italien Dormire della terza / della grossa (terza dormita dei bachi da seta) Dormir de la troisième / de la grosse (troisième somme des vers à soie)
Japon Japonais 熟睡する Dormir comme un bébé, dormir profondément
Pays-Bas Néerlandais Slapen als een marmot Dormir comme une marmotte
Pays-Bas Néerlandais Slapen als een os Dormir comme un boeuf
Pays-Bas Néerlandais Slapen als een roos Dormir comme une rose
Pays-Bas Néerlandais Slapen als een warm gewassen baby Dormir comme un bébé lavé à l'eau chaude
Brésil Portugais Dormir como uma pedra Dormir comme une pierre
Portugal Portugais Dormir como uma pedra Dormir comme une pierre
Roumanie Roumain A dormi buştean Dormir à poings fermés
Roumanie Roumain A dormi ca un mort Dormir comme un mort
Roumanie Roumain A dormi dus Dormir porté
Roumanie Roumain A dormi neintors Dormir sans se retourner
Roumanie Roumain A mana porcii la jir Conduire les porcs aux faines (pour quelqu'un qui ronfle bruyamment)
Roumanie Roumain Doarme ca poti sa tai lemne pe el Il dort qu'on peut couper du bois sur lui
Russie Russe спать как сурок Dormir comme une marmotte
Russie Russe спать крепким сном Dormir de sommeil fort
Serbie Serbe Spavati kao klada Dormir comme une bûche
Serbie Serbe Spavati kao top Dormir comme un canneau
Belgique Wallon Doirmi comme ine' pire Dormir comme une pierre
Chine Chinois 熟睡 Dormir profondément
Ajouter une traduction

Voir aussi


Commentaires sur l'expression « Dormir / ronfler comme un sonneur » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 28/09/2007 à 00:05
    Rrrrrrrrrrrr... Zzzzzzzzzzzzz...
    Allez, bonne nuit, les gosses. Les mains sur les couvertures.
  • #2
    • cotentine
    • 28/09/2007 à 01:12
    • En réponse à Elpepe #1 le 28/09/2007 à 00:05 :
    • « Rrrrrrrrrrrr... Zzzzzzzzzzzzz...
      Allez, bonne nuit, les gosses. Les mains sur les couvertures. »
    c’est aussi ce que je vais faire illico presto, un gros dodo ... et Moogli peut confirmer que sa maman à peine endormie "ronfle comme un sonneur" ... ronron rédhibitoire à son propre endormissement ! 😄
  • #3
    • momolala
    • 28/09/2007 à 07:13
    Il me semble qu’on dit aussi "sourd comme un sonneur", la vibration des cloches étant réputée crever les tympans de l’officiant, ce qui expliquerait que ce dernier ronfle à l’aise.
    Maudit sois-tu carillonneur
    Que dieu créa pour mon malheur !
    Dès la pointe du jour à la cloche
    Il s’accroche
    Et le soir encore
    Carillonne plus fort.
    Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?
    Souvenirs, souvenirs ...
    Bon, vous ronflez tous comme des sonneurs ! Alors je vous dis au revoir et à dimanche sans doute car Momo s’en va là là bas dans les Alpes de Haute Provence pour un ouiquinde avancé, impromptu et cul-turel. 😄
  • #4
    • syanne
    • 28/09/2007 à 07:13
    Pour vous réveiller en douceur*, le sonnet du sonneur...
    cette page
    *Pas si doux que ça, mais beau en diable !
  • #5
    • syanne
    • 28/09/2007 à 07:23
    J’ai aussi cherché, dans les archives de ma mémoire, le ronflet du ronfleur (avec la partition), mais ne l’ai point trouvé. Pour compenser, je vous sonne les cloches :
    cette page
  • #6
    • syanne
    • 28/09/2007 à 07:34*
    • En réponse à momolala #3 le 28/09/2007 à 07:13 :
    • « Il me semble qu’on dit aussi "sourd comme un sonneur", la vibration des cloches étant réputée crever les tympans de l’officiant, ce qui expl... »
    Il me semble qu’on dit aussi "sourd comme un sonneur", la vibration des cloches étant réputée crever les tympans de l’officiant

    ... ou ceux de l’officier !
    Le sonneur de Sainte Mère église a dû longtemps empêcher Robert Smith de ronfler, mais sans doute aussi, pour lui, l’expression "se faire sonner les cloches" est-elle synonyme de survie !
    cette page
    Bonne grimpette dans les montagnes, Momo !
  • #7
    • tytoalba
    • 28/09/2007 à 08:53*
    et que c’est peut-être après avoir bu comme un sonneur qu’il ronflait comme un sonneur...

    J’ai remarqué en effet que souvent lorsqu’on consomme un peu trop de boissons alcoolisées, on ronfle. Et en plus, il est souvent alors impossible de réveiller la personne qui ronfle, tant le sommeil est profond.
    Le sonneur n’est pas seulement le sonneur de cloche mais tout individu qui joue d’un instrument à vent. Si en plus du ronflement, on a un sonneur de pet, c’est le comble. C’était la seconde poétique.
    Bonne journée à tous.
    @momolala : bonne balade. Je te souhaite plus de soleil qu’ici où il pleut encore, encore, et encore.
    @Syanne : déjà entendu dire "sourd comme un pot" mais pas comme un sonneur. Il s’agit peut-être de la déformation de "saoul comme un sonneur".
  • #8
    • OSCARELLI
    • 28/09/2007 à 09:11
    J’ai remarqué en effet que souvent lorsqu’on consomme un peu trop de boissons alcoolisées, on ronfle. Et en plus, il est souvent alors impossible de réveiller la personne qui ronfle, tant le sommeil est profond.

    On sent le vécu, là!
    C’est beau, l’expérience, quand même...
  • #9
    • syanne
    • 28/09/2007 à 09:12
    Les assonances (avec un seul n, mais oui !) sont les retours de sons vocaliques, et les allitérations les retours de sons consonantiques (avec un n, encore, ah ! la simplicité de l’orthographe française !). Le poète ainsi – ou l’habile prosateur – fait sonner la langue, en une belle euphonie, imitative parfois. Et, synesthésie magique, l’on entend entre les mots écrits la nature chanter et résonner : « les notes d’or, les sons de flûte grave, les trilles tremblés et cristallins » du rossignol, le « chant bondissant des frelons fourrés de velours », le « bruit égal de perles versées dans l’eau et la plate odeur de l’étang criblé de pluie » ou, tout simplement, pour notre Momo, "des clarines sonnent"… ah ! merveilleuse Colette.
  • #10
    • syanne
    • 28/09/2007 à 09:17
    • En réponse à tytoalba #7 le 28/09/2007 à 08:53* :
    • « et que c’est peut-être après avoir bu comme un sonneur qu’il ronflait comme un sonneur...
      J’ai remarqué en effet que souvent lorsqu’on cons... »
    Moi non plus, je ne connaissais pas "sourd comme un sonneur" : je cite Momo. Cependant l’image me semble tout à fait pertinente : pour avoir logé quelques années sous les toits d’une mairie, en Corrèze, et entendu la sirène tous les dimanches matins, pour habiter, qujourd’hui, tout près de l’église du village, je pense que le sonneur, à force, peut non seulement devenir sourd, mais aussi fou !
  • #11
    • OSCARELLI
    • 28/09/2007 à 09:17
    Ne pas confondre:
    ronfler comme un sonneur
    et
    gonfler comme un honneur
    ou
    morfler comme un donneur
  • #12
    • OSCARELLI
    • 28/09/2007 à 09:19
    • En réponse à syanne #10 le 28/09/2007 à 09:17 :
    • « Moi non plus, je ne connaissais pas "sourd comme un sonneur" : je cite Momo. Cependant l’image me semble tout à fait pertinente : pour avoir... »
    je pense que le sonneur, à force, peut non seulement devenir sourd

    C’est bien pour cela que la tête du sonneur ressemble souvent à l’ustensile hygiénique qui se trouvait dans la chambre de nos (arrières-)grand-parents.
    On dit bien: "sourd comme un pot", non?
  • #13
    • charlesattend
    • 28/09/2007 à 09:29
    que fait le sonneur à Paques ? il a droit à des vacances ? il va dormir ? il accompagne ses cloches à Rome ?il va bronzer avec elles ? il y a peu d’études à ce sujet....Ce que l’on sait, c’est que lorsque son heure est venue, le sonneur s’endort et ne ronfle plus..
  • #14
    • charlesattend
    • 28/09/2007 à 09:33
    Je connaissais les expressions "dormir comme un dormeur", ronfler comme un ronfleur" ,"sonner comme un sonneur", mais je n’avais pas pensé à les mixer..!!
  • #15
    • sylphide
    • 28/09/2007 à 09:36*
    Bonjour,
    le plus dans une histoire de personne qui ronfle comme un sonneur, c’est que parfois, l’autre à force commence à se laisser bercer par la musique et quand le sommeil arrive le ronfleur fait une apnée ( ça vient de la marine )et hop, changement de musique, donc une nuit blanche....
    C’est dans une cave de Montmirail, près de chez moi, qu’un sonneur célèbre en l’an 1482 est mort sourd comme un pot, en enlaçant une petite bohémienne née Agnés .
    Repasse dans la soirée, je vais au Luxembourg ...
  • #16
    • tytoalba
    • 28/09/2007 à 09:46
    • En réponse à syanne #10 le 28/09/2007 à 09:17 :
    • « Moi non plus, je ne connaissais pas "sourd comme un sonneur" : je cite Momo. Cependant l’image me semble tout à fait pertinente : pour avoir... »
    Je n’étais pas bien réveillée, je suis assez lente le matin. Et pas pou après.
    Je connais aussi la sonnerie des cloches , j’ai habité 15 ans au pied de l’église du village. Le chien que nous avions à l’époque nous prévenait toujours avant que la cloche ne sonne. Il devait certainement entendre certains sons avant qu’ils parviennent à nos oreilles. Beaucoup d’églises ont maintenant un système électrique qui met la (les) cloche(s) en branle. Donc, les oreilles des sonneurs sont épargnées. D’ailleurs existe-t-il encore beaucoup de sonneurs de cloches. Il subsiste quelques carillonneurs parfois et certaines vaches.
  • #17
    • tytoalba
    • 28/09/2007 à 09:48
    • En réponse à sylphide #15 le 28/09/2007 à 09:36* :
    • « Bonjour,
      le plus dans une histoire de personne qui ronfle comme un sonneur, c’est que parfois, l’autre à force commence à se laisser bercer... »
    Repasse dans la soirée
    J’ai du linge aussi, si tu veux je te l’apporte. 🙂
  • #18
    • louisann
    • 28/09/2007 à 09:53
    • En réponse à sylphide #15 le 28/09/2007 à 09:36* :
    • « Bonjour,
      le plus dans une histoire de personne qui ronfle comme un sonneur, c’est que parfois, l’autre à force commence à se laisser bercer... »
    Chez tante Charlotte!!!!!!!!!!!!
    Et la D.L.U alors hhhmmmmmm petite coquine,allez on est entre nous j’dirai rien!!!
    Bises et bonne journée à tous.
    C’etait la minute tatie Danielle.
    Ps: moi je dors avec un ronfleur comme un cochon.
    Ps;D.L.U en Jolie Gique ,cest une possibilité pour ceux qui ont placé de l’argent au Luxembourg de le rapatrier en Belgique et normalement sans être taxés...mais ça reste à prouver!!!!
  • #19
    • tytoalba
    • 28/09/2007 à 10:08
    • En réponse à louisann #18 le 28/09/2007 à 09:53 :
    • « Chez tante Charlotte!!!!!!!!!!!!
      Et la D.L.U alors hhhmmmmmm petite coquine,allez on est entre nous j’dirai rien!!!
      Bises et bonne journée à... »
    C’etait la minute tatie Danielle.
    Nous sommes donc deux.
    Je ne connaissais pas la D.L.U. Bien que Belge , je n’ai pas d’argent à placer, ce qui m’évite le rapatriement et les taxes. On ne peut tout avoir.
  • #20
    • <inconnu>
    • 28/09/2007 à 10:35
    • En réponse à syanne #5 le 28/09/2007 à 07:23 :
    • « J’ai aussi cherché, dans les archives de ma mémoire, le ronflet du ronfleur (avec la partition), mais ne l’ai point trouvé. Pour compenser,... »
    Bonjour à tous. Merci Syanne pour le magnifique poème et cette page sur Edith Piaf. J’y reviendrai souvent.