Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Pisser dans un violon

Ne servir à rien.
Faire quelque chose de complètement inutile, inefficace.

Origine

Cette expression s'emploie très souvent dans des formes comme c'est comme si on pissait dans un violon ou bien autant pisser dans un violon ! pour indiquer l'inutilité totale de l'action ainsi qualifiée.
Pisser, mot qui vient du bas latin pissiare (pour « uriner »), n'est considéré comme vulgaire que depuis le XIXe siècle.
Auparavant, son usage était aussi naturel que la fonction elle-même, le mot uriner étant réservé au milieu médical.
De nos jours, dans le langage courant, on ne dit ni uriner, vu comme trop pédant (« Marie-Chantal, j'arrive dans deux minutes, je m'en vais d'abord uriner quelque peu »), ni pisser, trop vulgaire, mais plutôt faire pipi considéré comme acceptable et venu du monde des enfants.
Il est certain que, si on veut produire une agréable mélodie, pisser dans un violon ne servira vraiment pas à grand chose, même en visant les cordes et en y baladant le jet.
Mais pourquoi une telle association ? Pourquoi un violon au lieu d'un banjo, d'une pelle à tarte ou d'une passoire ?
Telle quelle, l'expression date de la fin du XIXe siècle, et rien ne l'explique vraiment.
Mais Alain Rey suppose que le verbe pisser n'est apparu, par plaisanterie, qu'en remplacement d'un verbe comme souffler ou siffler.
La locution d'origine aurait alors été souffler dans un violon (dont on trouve effectivement une utilisation dans un numéro de l'Apiculteur de 1901), action dont l'inutilité est flagrante lorsqu'on sait que souffler dans une flûte ou une trompette permet effectivement de produire de la musique, mais qu'avec un violon, le résultat devient tout de suite nettement moins probant.

Exemple

« Tu as beau faire l'oeil en coulisse, roucouler et manger tous les soirs la botte, elle se fiche de ta fiole... C'est comme si tu pissais dans un violon »
Les Joyeusetés du régiment

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Pisser dans un violon » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe Te3ammar fi bidou metqoub Remplir un seau d'eau troué
Algérie Arabe Yssawet errih behraoua! Il bat le vent avec un bàton!
Arabe Arabe كحامل الثمر الى هجر Comme qui porte des dattes à Hajjer (contrée où personne n'a besoin d'acheter cette denrée
Égypte Arabe Byonfokh fe erba ma2tou3a بينفخ في قربة مقطوعة Souffler dans une outre percée
Maroc Arabe Ichattah iw daghar Danser pour un aveugle
Tunisie Arabe Ibii ferrih lel mrékeb Il vend du vent aux bateaux
Tunisie Arabe Izaffer fi sorm mayett Il siffle dans le cul d'un mort
Tunisie Arabe Yohroth fel b'harr " Il laboure la mer "ou " Il laboure en pleine mer "
Pays de Galles Gallois Piso dryw yn y môr La pisse d'un roitelet dans la mer
Allemagne Allemand Das ist für die Katz C'est pour le chat
Autriche Allemand Wassern in die Donau tragen Porter de l'eau dans le Danube
Grèce Grec κάνω μια τρυπά στο νερό Faire un trou dans l´eau
Angleterre Anglais Pissing into the wind Pisser contre le vent
Angleterre Anglais To brush the dog Brosser le chien
Angleterre Anglais To carry coals to Newcastle Porter du charbon à Newcastle (Neuchâtel)
États-Unis Anglais Whistling in the wind Siffler dans le vent
États-Unis Anglais You can't get blood from a turnip Tu peux pas arriver à avoir du sang d'un navet
Argentine Espagnol Más inútil que cinero de moto Plus inutile qu'un cendrier de motocyclette
Argentine Espagnol Mear fuera del tarro Pisser dehors d'un pot
Espagne Espagnol Es como lavarle la cabeza a un burro Pisser dans un violon
Espagne Espagnol Hablarle a la pared Parler avec le mur
Espagne Espagnol Ser como Juan y Manuela Être comme Jean et Manuela
Espagne Espagnol Ser màs inùtil que un cenicero en una moto! Être aussi inutile qu'un cendrier sur une moto!
Espagne Espagnol Trabajar en balde Travailler en vain
Canada Français Faire un trou dans l'eau Faire un trou dans l'eau
Canada Français Fourrer le chien / Fucker le chien
Canada Français Perdre son temps à niaiser Perdre son temps à niaiser
Israël Hébreu Kmo kossot ru'ach l'met Comme verres à ventouses pour un mort
Italie Italien Fàri minchiàti Faire des choses comparables à l'acte sexuel
Latin Latin Ligna in silvam ferre Porter du bois dans la forêt
Belgique Néerlandais Dat is water in een mand pompen C'est pomper de l'eau dans un panier (percé)
Belgique Néerlandais Het is dweilen met de kraan open (dus zinloos) C'est utiliser la serpillière avec le robinet toujours ouvert.. Ou : c'est un emplâtre sur une jambe de bois
Pays-Bas Néerlandais Een scheet in een netje Une flatulence dans un filet
Pays-Bas Néerlandais Voor de kat zijn viool (zijn kut, vulgair) Pour le violon du chat (le vagin)
Pays-Bas Néerlandais Water naar de zee dragen Porter de l'eau a la mer
Brésil Portugais Encher balde furado Remplir un seau percé
Brésil Portugais Matar cachorro a grito Tuer un chien avec des cris
Roumanie Roumain A cara lemne in padure Porter du bois dans la forêt
Roumanie Roumain A se pisa in instrumente Pisser dans les instrument
Roumanie Roumain A t?ia frunz? la câini Couper des feuilles aux chiens
Slovaquie Slovaque Hádzať hrach o stenu Lancer les pois secs contre le mur
Serbie Serbe Pisati uz vetar Pisser au vent
Belgique Wallon C´est comme s´i pihîf ès n´on violon C´est comme s´il pissait dans un violon
Belgique Wallon Fer quatwaze heûres so quinze jous Faire quatorze heures en quinze jours
Belgique Wallon Péter dans un tambour
Belgique Wallon Péter dans une buse
Ajouter une traduction

Voir aussi


Commentaires sur l'expression « Pisser dans un violon » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 05/03/2007 à 00:10
    J’ai beaucoup trop de respect pour les instruments à cordes pour essayer de pisser dedans. Mais peut-être qu’après avoir pris une biture...
    En tous cas je confirme que le son produit risque de ne pas être très mélodieux !
  • #2
    • <inconnu>
    • 05/03/2007 à 00:14
    et pisser au violon ! (dans la cellule de dégrisement) Cela ne doit pas sentir la rose dans de tels endroit. Mélodie en sous-sol, en fa dièse par exemple, si le bâtiment ne comporte pas de cave( même qui se rebiffe).
  • #3
    • <inconnu>
    • 05/03/2007 à 00:17
    En Afrique noire on dit pisser sur un vieux lion, action qui ne sert strictement à rien, sauf à se faire bouffer si on ne court pas le 100 m en moins de 7 secondes.
  • #4
    • <inconnu>
    • 05/03/2007 à 00:20
    On peut aussi visser dans un long pis haut ! (pour peu que l’on soit un tantinet sadique...)
    Allez ! Bon’nuit za tous ! Bô Rêv !
  • #5
    • cotentine
    • 05/03/2007 à 00:32*
    Faire quelque chose de complètement inutile, inefficace.

    pisser dans un violon, est aussi utile que de mettre un "cautère sur une jambe de bois" ! 😉
    verbe ’pisser’ n’est apparu, par plaisanterie, qu’en remplacement d’un verbe comme ’souffler’ ou ’siffler’.

    mais passer un moment au violon, pour avoir "soufflé" ... dans le ballon, après avoir trop "sifflé" de boissons alcoolisées, ça se voit de temps en temps et sans doute n’est-ce pas vraiment inutile ... si on doit conduire !
  • #6
    • eureka
    • 05/03/2007 à 00:40
    Si on veut travailler pour le Roi de Prusse, les critères suivants sont une condiition sine qua non : soit avoir un diplôme de pisseur dans un violon, ou une license pour pouvoir mener les poules pisser !
  • #7
    • <inconnu>
    • 05/03/2007 à 01:27
    Avec tout le respect que je te dois Peinard, je peux affirmer bien haut que tu pisses en Rafales, ce qui n’est pas interdit sauf si tu prends Dassault les toilettes déjà occupées.
    Ca sent le quai Rozenn !
    Pisser dans un violon, imaginez la chose, ça fait vibrer la corde sensible non ? C’est D’Ingres !
  • #8
    • <inconnu>
    • 05/03/2007 à 02:18*
    L’expression vient de l’urine !
    Un homme lent, terne, queue en mains déversait ce qu’il avait en vessie, tout en chantant la barcarolle. Je dis ça, c’est pour mieux éclairer les canaux secondaires, ceux qui déboursent franco à tort et à travers de ports en porcs et de part en part !
    Pisser loin, il n’y a pas si longtemps, l’objectif lune de nous autres adolescents, prétendus futurs bêtes à concours. L’avenir nous a donné raison, n’est-ce pas les gars qu’on a tous gagné au moins une fois à ce p’tit jeu là ? Violons la loi du silence et racontons nos mâles exploits.
    Je commence : « Je pissais tellement loin à l’époque que j’avais du installer un gland viseur de sniper sur ma bistouquette pour atteindre l’autre berge de la scène/Seine. Des filles saines justement postées en face me lançaient ensuite en guise d’admiration et au fil de l’eau, quelle histoire, des fleurs qu’elles avaient elles-mêmes tressées et qui finissaient immanquablement par me toucher verge, euh berge au bout de quelles queues heures. Ah quel plaisir de régaler ainsi le pubis féminin ! Le public féminin voulais-je dire.
    Et puis nous démontions nos engins pour les ranger en suite royale dans leurs étuis. Nous étions pensifs et dubitatifs sur notre façon de faire mais tant que les jeunes filles, public ouvert s’il en est, continuaient à réclamer de nous, jeunes z’héros tondus ce genre d’exploits, nous le lui donnions à l’aise, à voir pour un dû qui ne manquait pas ensuite d’être encaissé, voire engrossé.
    « Jet Pissé, jet remboursé » devise des jeunes pissous inconscients qui ne pouvaient pas se payer un violon car on ne prêtait et on ne prête toujours qu’aux riches n’est-ce pas, c’est bien cocu, euh connu.
    Moralité : La prudence veut que l’on pisse contre un arbre, celui qui sûrement cache la forêt, même noire. Au fait de quel bois est fait un bon violon ?
  • #9
    • momolala
    • 05/03/2007 à 06:35*
    • En réponse à <inconnu> #8 le 05/03/2007 à 02:18* :
    • « L’expression vient de l’urine !
      Un homme lent, terne, queue en mains déversait ce qu’il avait en vessie, tout en chantant la barcarolle. Je... »
    D’où il est avéré que pisser dans un violon n’est réservé qu’aux mâles.
    Je crois avoir compris (parce que c’est tellement irrationnel comme comportement que je ne peux que supputer) que les hommes pissent debout contre n’importe quel obstacle vertical de préférence, au risque de s’éclabousser les godasses, par pur instinct animal, de celui qui vise (ou pas) à marquer son territoire. D’où l’inutilité absolument flagrante de pisser DANS un violon.
    Pour répondre à ta question, le violon n’est pas fait du bois dont on fait les flûtes, comme tu pourras le voir sur cette page.
  • #10
    • <inconnu>
    • 05/03/2007 à 07:32
    Se trouver dans un dîner mondain et dire " La nature ayant ses obligations, je dois m’absenter afin d’effectuer une miction dans un violon" serait certes d’une pédanterie sans bornes; mais que la rime serait riche !
  • #11
    • OSCARELLI
    • 05/03/2007 à 07:39
    • En réponse à cotentine #5 le 05/03/2007 à 00:32* :
    • « Faire quelque chose de complètement inutile, inefficace.
      pisser dans un violon, est aussi utile que de mettre un "cautère sur une jambe de... »
    si je te comprends bien: pisser ou conduire, il faut choisir!
  • #12
    • OSCARELLI
    • 05/03/2007 à 07:47*
    Pourquoi un violon au lieu d’un banjo, d’une pelle à tarte ou d’une passoire ?

    La réponse est simple: regarde tes godasses après! Le banjo, passe encore, puisque la caisse de celui-ci peut être tendue d’une vessie de porc. L’on comprendrait donc.
    La pelle à tarte: déjà qu’il est difficle d’y faire tenir un morceau de gâteau, prétendument solide, je ne parlerai donc pas du liquide. Même s’il devait y avoir quelque Pierre pierre dedans.
    La passoire... Ne s’agirait-il pas plutôt du panier à salade, celui qui t’a amené au violon?
    Et s’il s’agit vraiment d’une passoire, ou de tout autre instrument non étanche, attention au chinois! Sa vengeance pourrait être terrible. Imagine cela un peu: pisser dans un chinois, dis ...
    Et tout ca sent si bon la fleur de rose ou d’oranger...
    A propos de ROSE ...
  • #13
    • <inconnu>
    • 05/03/2007 à 07:56
    • En réponse à <inconnu> #8 le 05/03/2007 à 02:18* :
    • « L’expression vient de l’urine !
      Un homme lent, terne, queue en mains déversait ce qu’il avait en vessie, tout en chantant la barcarolle. Je... »
    Bonjour à tous !
    Si je pisse en rafale, toi, tu pisses au long cours. 😉
    mais je remarque qu’à l’heure tardive où tu nous as fait part de tes prouesses ex-créatrices, tu as beaucoup bégayé. c’est cela que l’on doit sûrement nommer, en musique, les pissicati (ou pizzicatos). 😏
    Quoi qu’il en soit, la caisse de résonnance est faite en épicéa et la touche en ébène. Pour le reste, regarde à cette page.
    Note bien que, comme chez l’être humain, la pièce la plus importante est invisible, sauf si tu jettes un oeil par les ouïes, auquel cas tu l’apercevras : il s’agit d’une petite pièce de bois que l’on glisse à la fin du montage de l’instrument et que l’on nomme, ÂME. 🙂
  • #14
    • <inconnu>
    • 05/03/2007 à 08:23
    • En réponse à <inconnu> #2 le 05/03/2007 à 00:14 :
    • « et pisser au violon ! (dans la cellule de dégrisement) Cela ne doit pas sentir la rose dans de tels endroit. Mélodie en sous-sol, en fa diès... »
    Comme tu l’as supposé, camarade de cellule, il s’agit bien en effet du violon de la police et pas du tout de l’instrument de musique, sinon effectivement ça aurait pu être une guitare ou n’importe quel autre instrument de musique.
    Et je peux vous assurer que pisser dans un violon n’améliore en aucun cas votre situation... autant dire que ça ne sert à rien pour essayer de vous en sortir !
  • #15
    • eureka
    • 05/03/2007 à 09:08
    • En réponse à <inconnu> #10 le 05/03/2007 à 07:32 :
    • « Se trouver dans un dîner mondain et dire " La nature ayant ses obligations, je dois m’absenter afin d’effectuer une miction dans un violon"... »
    C’est inutile que j’te dise ce que j’y répondrais ! et en pieds si tu veux....quéque part !
  • #16
    • eureka
    • 05/03/2007 à 09:16
    "...le verbe ’pisser’ n’est apparu, par plaisanterie, qu’en remplacement d’un verbe comme ’souffler’ ou ’siffler’ "
    Qui sifflote s’y pique ...
  • #17
    • chirstian
    • 05/03/2007 à 09:17
    quel est alors le sens de l’expression : "laisser pisser le mérinos dans un violon" ?
  • #18
    • OSCARELLI
    • 05/03/2007 à 09:21*
    • En réponse à <inconnu> #13 le 05/03/2007 à 07:56 :
    • « Bonjour à tous !
      Si je pisse en rafale, toi, tu pisses au long cours. 😉
      mais je remarque qu’à l’heure tardive où tu nous as fait part de tes... »
    la caisse de résonnance est faite en épicéa

    Voilà la raison profonde et l’explication logique de cette expressio.fr!
    C’est la nature même de la caisse en et pisser aaahhhhhhh!
  • #19
    • chirstian
    • 05/03/2007 à 09:24*
    • En réponse à OSCARELLI #12 le 05/03/2007 à 07:47* :
    • « Pourquoi un violon au lieu d’un banjo, d’une pelle à tarte ou d’une passoire ?
      La réponse est simple: regarde tes godasses après! Le banjo,... »
    Pourquoi un violon au lieu d’un banjo, d’une pelle à tarte ou d’une passoire ?
    sans doute parce que le violon tient une place à part dans l’histoire de l’humanité : c’est le seul objet qui possède une "âme" !
    @13 : pas vu que l’idée avait déjà été traitée, pardon !
    D’Ambrose Bierce cette définition oriiginale : « Violon : instrument destiné à chatouiller les oreilles de l’homme par le frottement de la queue d’un cheval sur les boyaux d’un chat ».
  • #20
    • eureka
    • 05/03/2007 à 09:34
    • En réponse à chirstian #17 le 05/03/2007 à 09:17 :
    • « quel est alors le sens de l’expression : "laisser pisser le mérinos dans un violon" ? »
    c’est pis’ encore que çui donné plus haut....