Au pied de la lettre (à la lettre) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Au pied de la lettre (à la lettre)

Dans le sens strict des mots.
En n'en faisant aucune interprétation.
Scrupuleusement.
(prendre quelque chose, exécuter un ordre...).

Origine

Cette expression existe depuis le XVIe siècle.
Pied y a le sens de 'mesure' (à la mesure de la lettre).

Elle viendrait d'une allusion à la Bible dans un passage de laquelle (la deuxième lettre aux Corinthiens - 3,6) la lettre, l'interprétation littérale des mots, est clairement opposée à l'esprit, le véritable message ou l'intention dissimulé sous les mots.

Certains ont lié l'origine au pied (au bas) d'une lettre ou d'un courrier.
Mais apparemment, rien ne permet de valider cette hypothèse.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Au pied de la lettre (à la lettre) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear بالحرف /bel harf/Lettre par lettre
Tunisiear Bel harf el wahedÀ la lettre (une)
Allemagnede wörtlichlittéralement
Angleterreen To the letterÀ la lettre
Argentinees Al pié de la letraAu pied de la lettre
Espagnees Al pie de la letraAu pied de la lettre
Argentine (Buenos Aires)es Al pie de la letra. Es difícil saber en que lengua se acuño primeroAu pied de la lettre
Espagnees Al pie de la letraAu pied de la lettre
Italieit Alla letteraÀ la lettre
Latinla Ad litteramÀ la lettre
Pays-Basnl Naar de letterSelon la lettre
Brésilpt Ao pé da letraAu pied de la lettre
Roumaniero Stricto sensu (en latin en original)Au sens strict
Roumaniero În litera (legii)À la lettre (de la loi)

Déformée

Au pli de la lettre

Vos commentaires
le 16 juillet, nous étions "au pied du mur" et maintenant, nous voilà "au pied de la lettre" !
quelle lettre ? qui l’a écrite ? et à qui est-elle adressée ? et qui s’est trouvé au pied, pour la lire ? que de questions ! 
La spiritualité appelle l’art d’interpréter à bon escient des textes dits Sacrés.
Trois catégories se dégagent, ceux qui lisent au sens strict les mots et ceux qui lisent et vivent ce qui, par nature, échappe au commun, les adeptes de la théologie par exemple... ou de la large ouverture d’esprit.

Troisième catégorie, ceux qui aux pieds de leurs certitudes toutes terrestres rabrouent toutes notions spirituelles. Et il y en a des moqueurs qui hurlent facilement avec les loups. Chacun doit être respecté et ça, c’est au pied de l’interprétation facile et aisée que ce mot doit être compris. Mais aujourd’hui, quoi, l’homme veut tout comprendre sans délais et du haut de sa superbe, du haut de sa vanité et de son orgueil, du haut de son bagout et de sa science infuse, il ne se prive pas de critiquer ce qu’il ne connaît pas, ce qu’il ne peut découvrir par lui-même. Il ne se fie qu’à ce qui est prouvé, expliqué, démontré, calculé, mesuré... Celui-là est un idiot et je le dis au pied du mur de ses illusions très terre à terre, c’est un innocent aux mains pleines mais souvent, il ne le sait pas. L’homme est pauvre lorsqu’il se pense riche...

Au pied de la lettre donc, sans détours de l’esprit vers une ou d’autres explications le plus souvent irrationnelles.
Notez que le pied d’une lettre représente ce qui vient s’ancrer, se ficher en terre, enlevant, ôtant donc tout sens aérien, toute subtilité éthérée.

J’ai l’air de pousser un coup de gueule, ben même pas, prenez ça au pied levé comme ma simple opinion. Chaque individu vit du haut de son piédestal et c’est déjà trop haut puisqu’il se casse souvent et par maladresse les dents à la première chute.
A chacun son exemple : je peux citer ici la Loi. Une belle loi, proposée par un bon ministre, qui est votée presque à l’unanimité des députés, c’est rare. Au Journal Officiel, on la rédige en choisissant les mots qui en font l’Esprit : 1 page et demi suffit.

Et puis on la confie aux Administrations concernées qui vont en rédiger les prémisces de la Lettre, le mode d’emploi, en quelque sorte : 98 pages.

Alors on l’envoie dans chaque département, où le Préfet est censé la faire appliquer au pied de la lettre : d’autres fonctionnaires l’adaptent à la spécifité locale, forcément : 200 pages.

Et l’on se rend compte que l’Esprit s’est dilué et que toutes les lettres de La Lettre se sont mélangées et il ne faut pas moins qu’un nouveau Président de la République, un nouveau Préfet, une nouvelle Sous-Préfet, une visite de la nouvelle Ministre de l’Intérieur, (ouf !) pour qu’on revienne à l’Esprit de la Loi et qu’on s’efforce d’en rédiger la bonne Lettre. Quand je dis que j’ai du boulot, Yannou, j’ai du boulot parce que, quand même, qui est-ce qui les a remis sur la voie, hein ? Tout de même, n’est-ce pas Cotcot, quand les lettres se mélangent, je le vois !

Belle journée à tous ! Laissez votre imagination vagabonder et ne prenez rien au pied de la lettre : c’est l’été, les vacances, le ouiquinde, on doit vivre ses rêves !
dans le "ç" , la cédille est à prendre au pied de la lettre
En toutes lettres je vous le dis, nous aurons une journée pourrie aujourd’hui ici. Alternance de pluie et de passages nuageux. Heureusement qu’expressio est là pour apporter un peu de bonne humeur dans cette grisaille. 
Si le soleil pouvait ne pas prendre au pied de la lettre ma première phrase, je lui en saurais gré. Suite au prochain passage.
Juste un petit "Ah, vi..!": Ce ouiquende, je déménage -pas au sens de l’esprit, celà étant chose déjà régulièrement avérée...-, pas à la cloche de bois, mais pratiquement au pied levé et à la six-quatre-deux. Comme -anecdote- le service pratique et rapide "Je déménage" de chez Free est "momentanément inaccessible" sur le oueb depuis je ne sais combien de temps, il est "impossible d’obtenir un conseiller-clientèle" au téléphone "du fait d’un trop grand nombre d’appels"... Tout ça pour dire qu’à l’heure où je mets sous presse, il serait hasardeux de m’avancer sur la date de mon retour... à pied d’oeuvre. Bon samedimanche à toutétous, par Toutatis !
réponse à . chirstian le 28/07/2007 à 09h35 : dans le "ç" , la cédille est à prendre au pied de la lettre...
très joli, ç’a ..!
réponse à . AnimalDan le 28/07/2007 à 09h50 : Juste un petit "Ah, vi..!": Ce ouiquende, je déménage -pas au sens...
momentanément
voici un mot que je te déconseille de prendre au pied de la lettre. La mesure du temps est très relative , et pas seulement pour Einstein ! Témoin ce petit dialogue avec Dieu :
-mon Dieu, c’est vrai qu’un milliard de nos années, pour toi, ce n’est pas plus que 5 minutes ?
- c’est vrai !
- et un milliard d’euros , alors, ce n’est pas plus qu’un centime ?
- c’est vrai !
- alors pourrais-tu me donner un centime ?
- bien sûr ! Dans 5 minutes ! ...
réponse à . <inconnu> le 28/07/2007 à 02h40 : La spiritualité appelle l’art d’interpréter à b...
Bravo Yannou !
Encore une belle envolée sprirtuelle dont toi seul a le secret sur notre beau site.
Moi, je prends très souvent les choses au pied de la lettre. Faut qu’on me secoue les puces, ou plutôt les neurones, pour aller chercher un autre sens aux choses.
La fréquentation des expressionnautes, d’esprits si divers, me ravi. Je n’ose pas énumérer tous ceux et celles(la liste est trop longue) qui tout au long de l’année me rappelent qu’il n’y pas que le pied de la lettre à prendre mais qu’il y a le mien de pied.
réponse à . chirstian le 28/07/2007 à 09h35 : dans le "ç" , la cédille est à prendre au pied de la lettre...
La cédille, à prendre au pied de la lettre ? À pendre au … !
réponse à . cotentine le 28/07/2007 à 00h14 : le 16 juillet, nous étions "au pied du mur" et maintenant, nous voil&agra...
Petit commentaire pour toi seule sur "de fil en aiguille"  
réponse à . Condorcet le 28/07/2007 à 11h08 : La cédille, à prendre au pied de la lettre ? À pendre ...
rigoureusement exact ! C’était une coquille !
Question : si l’on retire le Q de coquille , que faire du reste  : le prendre ou l’y pendre ?
réponse à . mident le 28/07/2007 à 11h29 : Petit commentaire pour toi seule sur "de fil en aiguille"  ...
Petit commentaire pour toi seule
il n’y a aucun procédé plus efficace qu’un "pour toi seule" pour donner envie à tous de s’y précipiter  : cette expression n’est donc pas à prendre au pied de la lettre !
( Mais tu le sais bien, fine mouche que tu es !)
Métalangage :
il est clair qu’il ne faut pas prendre l’expression "au pied de la lettre" , au pied de la lettre.
Pour le chien de garde, le facteur est l’homme de la lettre à prendre au pied.
En l’absence de PP :

La tête du pédalier
La tête pâle du ridé

Anna Taim
réponse à . AnimalDan le 28/07/2007 à 09h50 : Juste un petit "Ah, vi..!": Ce ouiquende, je déménage -pas au sens...
" ne sais combien de temps, il est "impossible d’obtenir un conseiller-clientèle" au téléphone ""

Fais leur un appel du pied... Bon démangement !
réponse à . momolala le 28/07/2007 à 12h46 : Pour le chien de garde, le facteur est l’homme de la lettre à prend...
C’est aussi l’homme recommandé POUR le recommandé...

Faut-il prendre la correspondance de Mme La Marquise de Sévigné avec sa fille au pied de ses lettres ? (de Noblesse)
réponse à . chirstian le 28/07/2007 à 11h33 : rigoureusement exact ! C’était une coquille ! Question&n...
"Question : si l’on retire le Q de coquille , que faire du reste  : le prendre ou l’y pendre ?"

Certains et certaines les gobent !
réponse à . mident le 28/07/2007 à 10h52 : Bravo Yannou ! Encore une belle envolée sprirtuelle dont toi seul ...
Merci ! Et pourtant, certains ici sont aussi timbrés qu’oblitérés par le sceau du partage... Au Royaume des fous, comptez-vous a dit.. euh... l’éléphant.
réponse à . momolala le 28/07/2007 à 13h02 : En l’absence de PP : La tête du pédalier La têt...
mon grain d’sel aussi pendant qu’LPP vogue :

adepte de tailleur (vêtement et non pierre ou pipe) 
Le pédiatre adulte
Adultère, … t’a le pied !
Prélude ? état idéal !

Ana Gram
réponse à . momolala le 28/07/2007 à 08h01 : A chacun son exemple : je peux citer ici la Loi. Une belle loi, propos&eacu...
"j’ai du boulot, Yannou, j’ai du boulot "

Momo boulot dodo… Au pied de la lettre O, j’y vois toute une histoire… d’O.
Où ça Momo ? Là là sous tes jolis yeux... 
Un top modèle de lettre, s’il n’est guère convenant de la prendre à, ou, pour son pied, alors prenons là pour le nôtre… dans un Jardin à la Française par exemple, derrière le buisson ardent… compter fleurette.
réponse à . <inconnu> le 28/07/2007 à 14h25 : Un top modèle de lettre, s’il n’est guère convenant de...
La Lettre fait-le pied de grue, son esprit ayant été mis à pied.
Au pied de la Lettre, puissants et manants, ils sont si nombreux…
Il y a eu un roi au pied de la Maintenon, de la Pompadour, et de bien d’autres ; et il semble qu’il y prenait son pied comme tous les amants au pied de leur belle…
Mais au pied de la Lettre, on n’y voit guère d’amoureux et surtout pas d’amoureux transi.
Ceux là sont toujours sur le pied de guerre, armés de pied en cap de leur droit qu’ils estiment supérieur en esprit au droit d’autrui. Ils se tiennent à pied d’œuvre pour foutre un coup de pied au cul à l’autre.
Au pied de leur lettre de cachet, ont-ils les quatre pieds blancs (la conscience en paix) ?
réponse à . <inconnu> le 28/07/2007 à 16h35 : La Lettre fait-le pied de grue, son esprit ayant été mis à ...
Ces hommes d’opérette pourvus de fines manches en dentelles, chaussés de bien hautes prétentions, ne savent plus séduire gentes dames et même peinent à forniquer le p’tit personnel. Tout juste capables à rendre coupable de jeunes duchesses et marquises non désireuses de ne point se laisser culbuter en des endroits sombres mais exquis du château. Mais sans faire un pli de tout cela, oui, ils finissent un jour ou l’autre par tant déplaire, qu’en galères enchaînés, ils y pourrissent, pied marin ou non bien loin d’une conscience enfantine autrefois studieuse car, c’est bien là que finissent les boulets...
La drague n’est décidément pas un long pénis tranquille !

Bridge et Stone, tu as raison !
RÉCLAME :

Expressio : le site aux Pieds-Noirs de lettres 

Bonjour bonjour, les gosses. Et à demain, garnements.
au pied de la lettre : au sens srict des mots
au pied de la note : au sens strict des sons
au pied de nez : au sens strict des odeurs
au pied du lit : au sens strict des sens
...
exécuter un ordre.
"ici ! ... au pied" ! ... et être obéi au doigt et à l’oeil ! 
au pied du mur, on reconnaît le macon.
Au pied du mur du son, on reconnaît l’âne (bête à bouffer du son)
Au pied du mur des lamentations, on reconnaît le Saul pleureur.
Au pied du mur de Chine, on reconnaît l’amateur d’antiquité (qui va chiner aux puces).
Au pied du mur de pluie, on reconnaît le para.

Madame Lettre, je me jette à vos pieds.
réponse à . <inconnu> le 28/07/2007 à 02h40 : La spiritualité appelle l’art d’interpréter à b...
Avant la lettre il y avait le verbe.
réponse à . chirstian le 28/07/2007 à 09h35 : dans le "ç" , la cédille est à prendre au pied de la lettre...
Et les cédilles, ça ressemblait à rien ces zigouigouis, quant au verbe avoir qui s'accordait tantôt avec le complément d'objet direct tantôt pas, c'était un cauchemar.

Akli Tadjer, Alphonse, Jean-Claude Lattès, 2005
Ah, la lettre. Cherchez la lettre. Dans La Princesse de Clèves. Dans The Purloined Letter (La lettre dérobée). Dans Les Liaisons Dangereuses. Et j'en passe. Cherchez la lettre. C'est toujours la faute à la lettre. La lettre est volée, dérobée, mal interpretée, faussée, tombée dans les mains de la mauvaise personne. De nos jours c'est peut-être la faute à un courriel.
Après mettre à pied, voici le pied de la lettre.  

réponse à . lalibellule1946 le 26/10/2016 à 01h13 : Ah, la lettre. Cherchez la lettre. Dans La Princesse de Clèves. Dans...
Et puis il y a La Disparition de Perec...

Il faisait doux. Un bruit indistinct montait du faubourg. Un carillon, plus lourd qu'un glas, plus sourd qu'un tocsin, plus profond qu'un bourdon, non loin, sonna trois coups. Du canal Saint-Martin, un clapotis plaintif signalait un chaland qui passait.

319 pages et pas une seule fois la lettre "e". Quel pied !


réponse à . DiwanC le 26/10/2016 à 03h37 : Et puis il y a La Disparition de Perec... Il faisait doux. Un bruit indistinct ...
Wow, connaissais pas. Et ce roman a été traduit en plusieurs langues où le traducteur/traductrice a préservé l'absence du "e" ou d'une autre voyelle. En espagnol c'est l'absence du "a".
Dites donc les filles z'etes en forme ce matin, ou plutôt cette nuit...

Mais faut quand même pas oublier Georges et j'ai choisi Brave Margot non pas pour son opulente poitrine qui fait tourner en bourrique tous les mâles lubriques (les dames diront: pléonasme ) du canton mais tout simplement pour sa lettre..

Le facteur, d'ordinair' si preste,
Pour voir ça, ne distribuait plus
Les lettres que personne, au reste,
N'aurait lues


N'empêche ce Perec c'était quelqu'un.
Réussir ce tour de force alors qu'une seule lettre vous manque et tout est dépeuplé...

Bon, je mets le café en route et je vous dis à bien plus tard.

Un ami m'attend.....

Allez Coyote, au pied mon pépère on va voir Pascal....
L'hêtre ou ne pas l'être that is the question.
Oui je sais elle est mauvaise mais dure
On fait ce que l'on peut.
De l'Être à la Lettre il n'y as qu'un Pas ou qu'un Battement d'L dans la Langue des Oiseaux.
La Lettre si on l'écrit avec un L majuscule qui évoque la Lumière pour l'inconscient collectif français ne peut être qu'éclairante et à son Pied il faut lever la Tête vers le Ciel !
LE JEU DES MOTS CACHÉS (310) SYNONYMES
Aujourd'hui, j'ai planqué, dans le dialogue ci-dessous, 12 SYNONYMES DE LETTRE . Cherchez bien parmi toutes les lettres du texte.

- Alors ? nerveux ? C’est le grand jour, le rendez-vous avec ta miss, Yves…
- Un peu nerveux quand même…c’est pas tous les jours qu’on doit rencontrer la récente miss Meaux !
- Je vois que tu t’es habillé avec tes meilleures fringues…
- Je veux qu’elle ait une bonne impression d’emblée…
- Mais tu l’as connue par internet, non ?
- C’est ça, en six clics, pas plus, de souris , on s’est sentis attirés l’un vers l’autre…
- De là que vous couriez à cette rencontre, il n’y avait qu’un pas…ça ne fait pas un pli !
- Je dois faire attention, elle n’aime pas les pîtres, même si elle aime bien rire…
- Tu devras faire appel à ton sens de l’humour, mais sage…
- Saurai-je ?
- Bah, fouille dans ton cerveau, il n’y a aucun problème sans solution…Mais qu’est-ce que c’est ce sachet ?
- Des pêches…
- Tu ne crois pas qu’un bouquet de fleurs aurait été plus pertinent ?
- Mais ce sont des pêches de mon pêcher…Jacques Brel lui aurait apporté des bonbons, lui, alors pourquoi pas des pêches ? Ah, et deux entrées pour le cirque Pinder, qui vient à Meaux la semaine prochaîne !
- Le cirque ?
- Oui, dans nos échanges par internet, parlant de choses et d’autres, le cirque eut l’air de lui plaire…
- Hmmm…Bon, je ne voudrais pas te faire arriver en retard, l’être chéri t’attend ! Je te souhaite toute la chance du monde !
- Merci vieux !
Hors sujet

Le ministre-président wallon Paul Magnette se fait connaître en s'opposant au CETA tel qu'il est rédigé et ce malgré les fortes pressions pour ne pas dire les menaces de la Commission européenne, le CETA, ce traité Canada-Europe ultralibéral qui va mettre notre agriculture par terre, détricoter nos avantages sociaux et mettre les gouvernements sans défense devant les multinationales puisque les tribunaux d'arbitrage seront composés d'experts du privé. Je ne peux résister au plaisir de vous proposer ce dessin de Kroll, un caricaturiste belge.
J'en ai bien 12 mais il doit y avoir quelques erreurs : missive billet impression encyclique pli épître sens message bafouille dépêche échange circulaire
réponse à . DiwanC le 26/10/2016 à 03h37 : Et puis il y a La Disparition de Perec... Il faisait doux. Un bruit indistinct ...
Quel pied !
Tu veux sans doute dire, en respectant l'a priori de Perec : what a foot !
réponse à . Chrisor le 26/10/2016 à 09h36 : J'en ai bien 12 mais il doit y avoir quelques erreurs : missive bille...
Cher Chrisor, il n'est pas d'usage de donner les réponses qu'on a trouvées avant que joseta donne sa solution.
Il faut laisser un peu de temps aux autres pour qu'ils ou elles cherchent.
En toute amitié !
réponse à . Mintaka le 26/10/2016 à 09h36 : Hors sujet Le ministre-président wallon Paul Magnette se fait conna&ici...
dessin de Kroll
Intéressant, car on y voit le destin des menhirs...
réponse à . Chrisor le 26/10/2016 à 09h36 : J'en ai bien 12 mais il doit y avoir quelques erreurs : missive bille...
Comme l'a si bien indiqué deLassus, on ne cite pas ses trouvailles... pour permettre aux éventuels joueurs qui s'y prendraient plus tard de pouvoir participer. Ce n'est pas grave, tu ne savais pas...et puisque tu les as citées, je peux te dire qu'il y en a 9 qui coïncident avec mes synonymes.  
- Je connais bien les britanniques, et si tu leur dit: 'à prendre au pied de la lettre', ben tiens...les anglais s'es foutent !
- Les anglais sans foot ? Y'a grève de joueurs ?
Presque hors-sujet :
Le gone me demandait, en # 66, et je répondais en # 68, lors de l'expression jouer la belle, qui était ce Yannou.
On a la réponse ce jour en # 2, avec aussi l'intervention de mident en # 9, qui montre bien qu'il s'agissait de Yannou.
réponse à . deLassus le 26/10/2016 à 10h26 : Presque hors-sujet : Le gone me demandait, en # 66, et je répondais...
l’homme veut tout comprendre sans délais et du haut de sa superbe, du haut de sa vanité et de son orgueil, du haut de son bagout et de sa science infuse, il ne se prive pas de critiquer ce qu’il ne connaît pas, ce qu’il ne peut découvrir par lui-même. Il ne se fie qu’à ce qui est prouvé, expliqué, démontré, calculé, mesuré... Celui-là est un idiot

Pas de commentaires, mais c'est un plaisir rare que d'être pris pour un idiot par quelqu'un d'aussi... naïf*...

* j'ai écrit naïf pour rester en tout sens aérien et en toute subtilité éthérée !
(Yannou#2)
réponse à . lalibellule1946 le 26/10/2016 à 04h42 : Wow, connaissais pas. Et ce roman a été traduit en plusieurs lang...
Tu ne connaissais pas et moi je ne savais pas s'il y avait eu des traductions...
Merveilleux Espressio ! 
J'ai donc demandé à M'dame Wiki... La réponse est à cette page.

réponse à . joseta le 26/10/2016 à 08h54 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (310) SYNONYMES Aujourd'hui, j'ai planqué...
12... donc le plein ! Sauf si tu augmentes la dose avant ce soir ! 

Et même 13 grâce à Chrisor.

réponse à . mickeylange le 26/10/2016 à 10h43 : l’homme veut tout comprendre sans délais et du haut de sa superbe, ...
c'est un plaisir rare que d'être pris pour un idiot par quelqu'un d'aussi... naïf*...
Plaisir partagé !

réponse à . Chrisor le 26/10/2016 à 09h36 : J'en ai bien 12 mais il doit y avoir quelques erreurs : missive bille...
Étonnant, surprenant, quasi miraculeux, en tous cas imprévu, à peine croyable sans pourtant aller jusqu'au merveilleux... Bref, en un mot comme en cent : ça fait plaisir de te/vous voir jouer ici !

Merci pour ce prêt Madame la marquise !

réponse à . mickeylange le 26/10/2016 à 10h43 : l’homme veut tout comprendre sans délais et du haut de sa superbe, ...
Assez uniques dans leur genre, plus que sérieuses et peu souriantes, elles n'étaient pas - et elles ne sont toujours pas ! - faciles à lire les contributions de Yannou...

Je ne suis pas sûre qu'il y ait dans ton "naïf" une réelle candeur angélique !

réponse à . deLassus le 26/10/2016 à 09h42 : Quel pied !Tu veux sans doute dire, en respectant l'a priori de Perec&...
Pas facile d'écrire façon Perec !
L'équivalent de "Quel pied !" pourrait-il être "Saisissant rapport..." ?
Me d'mande.

réponse à . DiwanC le 26/10/2016 à 11h12 : 12... donc le plein ! Sauf si tu augmentes la dose avant ce soir !&nbs...
Je ne l'ai pas augmentée, mais j'ai été, grâce à Chrisor, tenté de le faire, car 'sens', que je n'ai pas inclus, figure bien dans la liste consultée...mais je l'ai retourné dans tous les sens, puis finalement, j'ai pensé que ça n'avait pas trop de sens.
Dommage pour toi, qui as fait le plein...tu aurais pu faire le plein, dès sens ! 
réponse à . DiwanC le 26/10/2016 à 11h54 : Assez uniques dans leur genre, plus que sérieuses et peu souriantes, elle...
On sait déjà que nous sommes à la fois "aux pieds de nos certitudes" et en "haut de notre piédestal", ce qui devient vite fatigant.
La mystico-gélatine est-elle aussi une gymnastique du corps et de l'esprit ?
réponse à . DiwanC le 26/10/2016 à 11h54 : Assez uniques dans leur genre, plus que sérieuses et peu souriantes, elle...
Ouais...Yannou, et ensuite y'a les autres....
J'en profite pour conseiller la (re)lecture des aventures de Philémon par Fred, une BD commencée dans les années 60 relatant les aventures de Philémon sur la lettre A de "Atlantique".
réponse à . deLassus le 26/10/2016 à 09h50 : dessin de KrollIntéressant, car on y voit le destin des menhirs......
- Les bretons, ils vendent tout...la semaine dernière j'étais en Bretagne, et un drôle de zèbre me souffle à l'oreille: "j'ai menhirs"...
- mais ça c'est pas étonnant... tous les zèbres aiment hennir...
réponse à . SyntaxTerror le 26/10/2016 à 12h25 : On sait déjà que nous sommes à la fois "aux pieds de n...
La mystico-gélatine est-elle aussi une gymnastique du corps et de l'esprit ?
Ben... euh... vais te dire... j'en sais rien !

réponse à . deLassus le 26/10/2016 à 09h45 : Cher Chrisor, il n'est pas d'usage de donner les réponses qu'on a trouv&e...
Pardon je suis novice et je ne récidiverai pas !
réponse à . joseta le 26/10/2016 à 08h54 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (310) SYNONYMES Aujourd'hui, j'ai planqué...
Ben moi, j'en ai aussi trouvé 12.
Avant d'avoir lu les commentaires plus bas que le jeu.
réponse à . Mintaka le 26/10/2016 à 09h36 : Hors sujet Le ministre-président wallon Paul Magnette se fait conna&ici...
... aujourd'hui, Brel il aurait peut-être écrit "Les Wallones".
Non, non, faut les titiller, les moralisateurs !
D'ailleurs je ne m'en suis jamais privé. 
réponse à . DiwanC le 26/10/2016 à 11h54 : Assez uniques dans leur genre, plus que sérieuses et peu souriantes, elle...
elles n'étaient pas - et elles ne sont toujours pas ! - faciles à lire les contributions de Yannou...
Forcément il avait des certitudes de croyances, comme si un gourou lui dictait ce qu'il devait dire au lieu de réfléchir un peu par lui même. Il aurait besoin de consulter notre neuneurologue plutôt que le bas clergé breton, qui comme chacun le sait a tendance à refiler le mal italien.
- On m'a dit que le thym est excellent pour la santé, tiens fiston je t'ai préparé une infusion...
Un peu plus tard...
- J'ai bu le thym...maman !
- Le bulletin de notes ?

1) MISSIVE (miss, Yves)
2) MOT (Meaux)
3) BILLET (habillé)
4) ENCYCLIQUE (en six clics)
5) COURRIER (couriez)
6) PLI
7) ÉPÎTRE (les pîtres)
8) MESSAGE (mais sage)
9) BAFOUILLE (Bah, fouille)
10) DÉPÊCHE (des pêches)
11) CIRCULAIRE (le cirque eut l’air)
12) LETTRE (l’être)
Voilà !
réponse à . mickeylange le 26/10/2016 à 15h10 : elles n'étaient pas - et elles ne sont toujours pas ! - faciles...
Pauvres recteurs soumis aux incessantes et mensongères attaques de nanti vivant dans les ors et le confort d'une coupole sixtinienne, prenant au pied de la lettre les ragots de bas étage colportés par quelque diable sournois à la langue aussi fourchue que le sabot...

Ouf ! suis bien contente d'en être sortie de celle-là !
réponse à . joseta le 26/10/2016 à 15h48 : - On m'a dit que le thym est excellent pour la santé, tiens fiston je t'a...
Comme Chrisor, j'avais "impression" (que tu ne cites pas parce que le mot n'est pas dans ta liste) ; le 13e était son "billet" (que tu cites).

Quoi qu'il en soit, merci !

Elle avait un corps de rêve. Un profil avec des déliés et des pleins d'un raffinement extrême. Quelle ''peau lisse'' ! Une boucle délicate lui descendait jusque sous la ligne du Pied. Elle s'appelait G. C'était une Belle Lettre, celle de la Langue... qu'elle avait bien pendue, témoignant d'un caractère bien trempé, dans l'encre noire de l'Inconscient. Elle avait de la Gueule malgré une Panse dont la convexité ne laissait pas de doute sur l'enfant littéraire en Gestation, un divin enfant, un futur God... avec beaucoup d'S pris.
réponse à . joseta le 26/10/2016 à 15h48 : - On m'a dit que le thym est excellent pour la santé, tiens fiston je t'a...
J'en aurai eu 11.
J'ignorais 'bafouille'.
J'avais cru voir 'bon', comme dans 'bon de commande, du Trésor'.

"A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,..."

C'est Rimbaud qui aurait été content !
Un god avant la lettre...ou une lettre avant le god...
Le monarque, papillon migratoire aller-retour Mexique/Canada, se fait en lettre J avant de commencer à faire sa chrysalide.
J' m'a trompi ! J'ai failli répétiter !  
L'expression est ancienne...

Au XVe siècle, vivait dans un manoir breton Isabeau Rabutin de Lalettre, femme vertueuse et de grande beauté.

Généreuse, elle secourait les villageois affamés par une mauvaise récolte, visitant les chaumières, assistant les vieux, les malades, apportant quelques douceurs aux enfants.

Parmi ceux-ci, Petit Jean – garçon déluré au visage d'ange – suivait Isabeau comme son ombre, espérant toujours quelques piécettes de plus ou simplement un sourire. La dame n'était pas dupe et s'amusait du manège de l'enfant.

Il n'était pas rare qu'à l'heure du souper, le père interroge :
- Où est donc Petit Jean ?
- Comme d'habitude ! En train de quémander aux pieds de Lalettre !
répondait la cadette jalouse de la liberté accordée au gamin.

Dans le village, quand on s'étonnait de l'absence de l'un ou de l'autre, l'habitude fut prise de répliquer :
- Comme Petit Jean, il est aux pieds de Lalettre !

Au fil des ans, l'expression fut déformée ; la notion de mendicité fut abandonnée au profit de l'idée de travail assidu, puis de respect des règles.

Sais plus bien où j'ai lu ça, mais je l'ai lu... enfin, je crois...


réponse à . joseta le 26/10/2016 à 15h48 : - On m'a dit que le thym est excellent pour la santé, tiens fiston je t'a...
Oui !
réponse à . ipels le 26/10/2016 à 16h28 : J'en aurai eu 11. J'ignorais 'bafouille'. J'avais cru v...
Félicitations à tous les joueurs-collaborateurs. 
réponse à . Mintaka le 26/10/2016 à 09h36 : Hors sujet Le ministre-président wallon Paul Magnette se fait conna&ici...
Bordel de merde !

Je suis complètement ahuri du fait qu'il n'y a que les Wallons pour s'opposer au CETA. De deux choses l'une, ou bien vos médias ne vous tiennent pas au courant, ou bien ce qui coule dans vos veines, c'est du jus de betterave.
réponse à . Chrisor le 26/10/2016 à 16h19 : Elle avait un corps de rêve. Un profil avec des déliés et de...
Elle s'appelait G. C'était une Belle Lettre, celle de la Langue... qu'elle avait bien pendue,
Plus prosaïquement, pour le point G, c'est la langue bien tendue.
Il écrit de belles bafouilles Perret.
Et il a vu toutes sortes de choses tomber à nos pieds, enfin je veux dire
"il en a vu de moins voraces tomber dans les godasses..."
réponse à . Chrisor le 26/10/2016 à 16h19 : Elle avait un corps de rêve. Un profil avec des déliés et de...
Elle est bien belle ta/votre future maman ! 
réponse à . ipels le 26/10/2016 à 16h28 : J'en aurai eu 11. J'ignorais 'bafouille'. J'avais cru v...
Pourtant bafouille c'est du canadien : Ici.
réponse à . Mintaka le 26/10/2016 à 18h50 : Bordel de merde ! Je suis complètement ahuri du fait qu'il n'y a q...
En France, la plupart des média est partisane de ce traité, il n'y a "que" des organisations qui soient contre. Les socialistes français au pouvoir étaient déjà favorables à la ratification du traité de Maastricht en 1992. Depuis, ils ne se sont pas améliorés.
du canadien
Le "canadien", c'est un peu comme le "belge", soit c'est de l'Anglais, soit c'est du Français ...
réponse à . ipels le 26/10/2016 à 19h21 : Il écrit de belles bafouilles Perret. Et il a vu toutes sortes de choses ...
Quand est sortie cette chanson, j'avais 15 ans et je n'ai pas compris ce qu'étaient les colonies de vacances pour les grandes à Tanger. Je me suis informé depuis ...
réponse à . Mintaka le 26/10/2016 à 20h03 : En fait il n'y a que les Wallons à avoir analysé le texte du ...
Ne crois pas ça, le texte a été analysé par nos politiques et ils en sont partisans.
Capone, dans la forêt, devant quelques arbres abattus:
Au pied de l'Al, hêtres.
Pas mal drôle ce Elmaleh ! On ne connaît pas ici.
Je vois qu'il traduit aussi des émojis !

Pour bafouille, au Québec, ça prend plutôt le sens qu'a le verbe bafouiller, dont on a fait un nom, et pas le sens de lettre.
Dans son sketch, son ultime bafouille c'est son ultime incohérence.
Enfin je crois.
Pauv' pancake.
Je dirais D: la réponse D.

réponse à . Mintaka le 26/10/2016 à 20h03 : En fait il n'y a que les Wallons à avoir analysé le texte du ...
Dernière Nouvelle :
La Pax Canada qui envahit la Wallonix, je savais pas !
J'adore Gad Elmaleh. Je l'ai "découvert" dans le film The Valet (La Doublure) et aussi Le Capital. paraît qu'ila fait quatre ans d'études à McGill et il a joué des one-man shows à Montréal. Je crois qu'il a fait du stand-up à NEw York mais en anglais, forcément. Je le trouve assez beau quand il ne porte pas de perruque et il ne fait pas le clown. C'est mon avis et je le partage.
réponse à . Mintaka le 26/10/2016 à 09h36 : Hors sujet Le ministre-président wallon Paul Magnette se fait conna&ici...
Ça s'appelle la mondialisation. Ça s'appelle le corporatisme. Ça s'appelle l'argent. Ça s'appelle le pouvoir. Ça s'appelle le jem'enfoustisme de l'avenir de la démocratie. Le NAFTA (North American Free Trade) et à présent le TPP (TransPacific Partnership) qui n'est pas encore ratifié (Hillary Clinton était pour, puis contre, puis elle ne sait pas trop), et sans doute votre CETA...c'est qu'il y aura de gros gagnants mais beaucoup plus de perdants.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Au pied de la lettre (à la lettre) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?