Ca fait un bail - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Ca fait un bail

Cela fait très lontemps.

Origine

Ceux qui louent un logement ou un garage, par exemple, savent parfaitement ce qu'est un bail.
Le Grand Robert nous dit : "Contrat par lequel l'une des parties, le bailleur, s'oblige à faire jouir (NDR : au sens de 'profiter', bien sûr !) l'autre, le locataire, d'une chose pendant un certain temps, moyennant un certain prix, le loyer, que celle-ci s'oblige de lui payer".

C'est le "certain temps" qui nous intéresse ici.
Si les baux de logements sont de relativement courte durée, certains peuvent être très longs, comme les baux emphytéotiques (Lien externe) qui peuvent durer entre 18 et 99 ans.
Autant dire qu'ils durent un bail !

C'est de cette notion de durée parfois très longue que vient notre expression.

Compléments

A notre époque où on ne laisse plus de temps au temps, où tout s'accélère, on dit aussi "ça fait une paye !". Sauf que le temps qui s'écoule d'une paye à l'autre n'est que d'un mois, ce qui est une durée largement inférieure à celle du bail.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ca fait un bail » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear Ba'ad zamandepuis longtemps
Angleterre (Londres)en It's been a long time.Cela fait longtemps.
États-Unisen I've not seen you for ages.ça fait un bail
Canada / États-Unisen it's been a dog's ageça fait l'âge d'un chien
Espagnees Hace siglos que...Ça fait des siècles que...
Espagnees Hace un montón de tiempo que...Ça fait un tas de temps que...
Espagnees Hace una eternidad /un sigloÇa fait une éternité /un siècle
Italieit E' una vita che...Cela fait une vie que...
Pays-Basnl dat is een eeuwigheid geleden ......ça fait une éternité
Roumaniero De-o eternitateDepuis une éternité
Roumaniero De o buna bucata de vremeDepuis un beau morceau de temps
Roumaniero De un car de aniDepuis une charrette d'années

Vos commentaires
"faire jouir (NDR : au sens de ’profiter’, bien sûr !) l’autre..." dites-vous? Vous me la baillez belle ! Le Dictionnaire de L’Académie française de 1798 ne cite-t-il pas le " Baild’amour" pour désigner un engagement d’amour ou de galanterie ? J’y vois des jouissances moins matérialistes que vous !
Il me semble, en tous cas, que le superlatif était "un sacré..." et qu’il devient plus souvent "un drôle de...". Si le sacré devient drôle, mon bon monsieur, où va le monde ?

christian
réponse à . chirstian le 11/04/2006 à 09h38 : "faire jouir (NDR : au sens de ’profiter’, bien sûr ...
C’est bien vrai ! Y’a qu’à voir Chichi. C’est un ’sacré’ président, non ?
A propos de paie, le délai sous nos contrées est effectivement presque toujours d’un mois, mais dans d’autres pays, il peut être parfois beaucoup plus long, malheureusement...
amphytéotiques ? Wahou ... un mot sympa à placer au Scrabble !
="baux à vie, qui ne peuvent être faits pour + de 3 générations ..."
Imaginons que Valentin, le fils d’Yves Montand, né en 1988, alors que son père avait 67 ans, reproduise le même scénario ... et son éventuel fils de même ... on arrive à presque 200 ans ! ...
quant au bail à perpétuité pour les concessions de cimetières, ça aide bien pour la généalogie ! et là, ça fait un "bail" !!!
Cela fait un bail qu’on me dit à droite de l’écran de perdre du poids pendant l’hiver
réponse à . bobonne le 11/04/2006 à 16h28 : Cela fait un bail qu’on me dit à droite de l’écran de ...
à droite aujourd’hui, bandeau bien attribué ! : "Crédit bail : Crédit Rapide et Facile Solutions Crédit à Taux réduits Credits.Super-Choix.com/C ! et aussi Infos, Comparatifs, Solutions Pour Credit Bail fr.okbravos.net/credit ... et un autre Bye, bye ! qui vient de disparaître en cliquant pour remplir l’escarcelle de God ... ça fait du bien de changer de pub car ça faisait un bail que c’était toujours les mêmes ! 
réponse à . cotentine le 26/01/2008 à 00h10 : à droite aujourd’hui, bandeau bien attribué ! : "C...
Bien le bonjour,
ca fait un bail que je n’étais plus le premier du jour sur le site.
(Non, Cotcot, je ne te compte pas, tu triches, tu retiens la nuit, toi, pour être sûre, mais - n’oublie pas - pour que le jour change, il faut aller dormir. Donc, c’était encore hier, quand tu es intervenue, na!)

Quant au bandeau de droite, il ne me fait pas jouir:
J’y trouve "Johnny and the Expression" voir {http://www.at-mobiltelefon.com/landing.jsp?a=311&ppc=google&k=johnny+and+the+expressions]
J’avais espérer y voir notre Jauni devenir sage et se mettre à apprendre notre belle langue. Eh bé, il me l’a baillé belle, avec sa Nathalie de l#époque...
J#en suis donc resté sur ma ... fin
En louant leurs mérites réciproques, les futurs époux se disent mutuellement : il n’y a que ton bail qui m’aille.
99 ans, ce serait exagéré. Surtout dans les plus jeunes générations qui ont parfois du mal à compter jusque 10. 
Un petit bonjour en passant parce que cela fait un bail que je devrais être parti !
Comme LPP, j’ai un WE chargé. Ah Chouette ! Ma blonde de 33 ans est revenue sur la droite, j’ose pas cliquer de peur qu’elle ne disparaisse ! Bon allez ! j’le fais, mais c’est bien pour God.
A deux mains, peut-être ! (Ça y est j’ai cliqué) !
waouh : ça fait un bail que j’ai déposé le commentaire n°1 : à l’époque on était le premier à 9:38, Cotentine, pas à 0:10 !
Hier je suis allée me promener du côté de Pigalle et Montmartre. Ca faisait un bail que je n’y avais pas mis les pieds. En passant devant une vitrine, il y avait une
pancarte avisant le chaland que l’établissement vendait de la"mouche espagnole".
Je ne conaissais pas, je suis donc entrée pour me renseigner. Marant. Et vous, savez-vous de quoi il s’agit ?
Et que nous dit le TLFI ? Que bailler viendrait du latin bajulare « porter », qui aurait conduit en latin médiéval à « exercer, se charger de (une fonction) » d’où bailler « gouverner » (baillage, bailli...) et au sens de « donner », à partir du sens primitif de « porter ». En raison de la vitalité de donner et de ses nombreux dérivés, il a été à partir du XVII s. concurrencé, puis évincé par ce mot.
Aujourd’hui, si je baille , qu’est ce que je vous donne ? Pour des raisons mal expliquées, mais qui marchent à tous les coups : l’envie de bailler à votre tour ! Tiens ça marche même seulement en lisant le mot "bailler" !
réponse à . <inconnu> le 26/01/2008 à 10h44 : Hier je suis allée me promener du côté de Pigalle et Montmar...
Une agaçante avec des castagnettes ???
Au lait !
réponse à . chirstian le 26/01/2008 à 10h50 : Et que nous dit le TLFI ? Que bailler viendrait du latin bajulare «&n...
Et lorsque je lis "expressio" , ça ne me donne jamais envie de bailler !
réponse à . Emeu29 le 26/01/2008 à 10h06 : Un petit bonjour en passant parce que cela fait un bail que je devrais êtr...
Je remarque que puisque ce sont toujours les mêmes, les acteurs (rémunérés ?) là, à droite n’ont toujours pas trouvé l’âme sœur.
Ils ont signé un bail avec le site censé les caser, les loger, les refourguer, les placer… Ou alors, ils feraient commerce de leurs charmes depuis belle lurette ? Un bail voulais-je dire… 
réponse à . chirstian le 26/01/2008 à 10h50 : Et que nous dit le TLFI ? Que bailler viendrait du latin bajulare «&n...
Que bailler viendrait du latin bajulare « porter », qui aurait conduit en latin médiéval à « exercer, se charger de (une fonction) » d’où bailler « gouverner » (baillage, bailli...)

Seraient-ils passés ces exécutants au fil du temps et non plus au fil de l’épée, des basses œuvres à des activités plus "loyables" ???
Euh, louables ??
réponse à . <inconnu> le 26/01/2008 à 10h44 : Hier je suis allée me promener du côté de Pigalle et Montmar...
Je ne savais pas, maintenent je sais, voir cette page
Ne pas confondre avec la mouche tsé-tsé, celle qui fait qu’on "bail".
Les beaux baux ! (réminiscence de "Je ne suis pas amoureuse de vous. Je suis plombée." ?)

Question de mariage, le bail à vie, seul et unique bail existant, reste souvent problématique. Alors, ça fait un bail que je propose à qui veut l’entendre - malheureusement, il faudrait pour cela avoir l’oreille des politiques ? - de modifier la loi et de proposer en plus du bail traditionnel "à vie", toute une panoplie de beaux baux, rendant la loi plus ouverte et adaptée aux besoins du peuple. Par exemple:

- un bail de 5 ans reconductible, par tacite reconduction et par dénonciation simplifiée; cela évite les divorces coûteuses et permet à chacun en pensant à la prochaine "échéance" de ne pas trop se surpasser en idioties

- un bail itou, en remplaçant 5 par, bien sûr, le nombre d’années convenu de 1 à n; pour n infini, on retrouve le cas actuel du bail à vie

- en dernier, mais selon moi, ce serait le bail le plus "zen", le bail ouvert; ce sera un bail dont la durée n’est pas déterminée; autrement dit, reconductible tacitement à chaque instant et dénonçable aussi à chaque instant, sans casse ni grincement de dents (c’est pour cela que je le dénommerais le bail "zen"  )

Voilà qu’en pensez vous chers expressionautes que je commence à connaître, car cela va faire un bail que j’ai l’immense plaisir de fréquenter l’expressio-site et le plus grand bonheur de vous lire; certes pour l’instant ça n’est qu’un tout petit bail, mais quand on aime on ne compte pas, même si, sans transition, cela me trotte toujours sous la caboche - cela fait aussi un bail, là - cette phrase piquée d’un texte abscon ? ... "Je ne suis pas amoureuse de vous. Je suis plombée". Mais je ne voudrais pas vous les casser, avec ça derechef, surtout les casser à celles qui, même les mieux dotées, n’en ont pas 

"Je suis plombé, là ... ?"

°
réponse à . <inconnu> le 26/01/2008 à 10h44 : Hier je suis allée me promener du côté de Pigalle et Montmar...
Si j’ai bien lu, on l’appelait mouche espagnole, parce que -grâce à elle- on pouvait y aller Franco. C’est ça, hein ?
Je ne connaissais pas non plus, mais je vais tout de suite essayer, si cela intéresse quelqu’un(e), rendez-vous sur chichou (bandeau de droite) ! 
réponse à . lejnan le 26/01/2008 à 13h30 : Je ne savais pas, maintenent je sais, voir cette page Ne pas confondre avec la m...
Oulah 3615 !
Le priapisme est un p’tit bail promis mais mieux vaut être deux ou plus si aff aff…
réponse à . ThanhBach le 26/01/2008 à 13h40 : Les beaux baux ! (réminiscence de "Je ne suis pas amoureuse de vous....
Je peux répondre ? Oui ? Bon, allez, je réponds :

Je ne vais pas te surprendre par mon avis. Un bail dans un mariage, c’est admettre d’avance qu’il a de forts risques de capoter…
L’Amour avec un grand A se dispense de lui-même de doutes et d’angoisses et ainsi va sa vie, il s’exprime décomplexé et surtout sans épée de Damoclès au-dessus de lui.

Un cœur amoureux ne peut l’être à la carte même sous la menace qui n’en est pas forcément une… du temps qui passe. Cela ne préserve pas d’une lassitude mais, tout est au départ dans l’état d’esprit qui au vu de ce que tu proposes inclurait à peine insidieusement et d’emblée l’échec.

Si la vie à deux est un pari, cela doit être le pari de la réussite, pas du doute envisagé. L’Amour n’a pas besoin d’un tel carcan. A la baille donc cette idée.

Voilà, c’est mon avis.
Dans la série des Bail (non, je n’ai pas oublié le pluriel ) voir cette page

Je ne suis pas sûre que le priapisme soit intéressant pour la partenaire, puisqu’il s’agit d’une affection douloureuse pour celui qui l’a. Mais je ne suis pas compétente en la matière.
réponse à . tytoalba le 26/01/2008 à 15h24 : Dans la série des Bail (non, je n’ai pas oublié le pluriel )...
La contrepartie féminine du priapisme est connue sous le nom de clitorisme.
Tous ces "ismes", (séismes), vraiment permettent de trouver chez l’autre la faille.
D’où le bail que tu proposes ?

Un tel couple se doit dès le début de l’union à deux, d’acheter à Richter une échelle, ce qui peut ensuite les sauver d’un ras de marié(e)…
L’intérêt étant par mauvaise suite constatée, divorce donc, d’éviter l’éloquence du barreau de la partie adverse.

Eh oui, la terre aussi a ses orgasmes...
réponse à . chirstian le 26/01/2008 à 13h51 : Si j’ai bien lu, on l’appelait mouche espagnole, parce que -grâ...
Si j’ai bien lu, on l’appelait mouche espagnole, parce que -grâce à elle- on pouvait y aller Franco
Veux-tu dire: y aller franco de porc?
Comme dans la chanson: Les Copains d’accord?
réponse à . <inconnu> le 26/01/2008 à 15h46 : La contrepartie féminine du priapisme est connue sous le nom de clitorism...
Je ne propose pas de bail, je ne suis propriétaire de rien, sauf de moi-même. Et n’étant pas à louer, je n’ai jamais signé de bail.  Là j’exagère, j’ai quand même bien dû signer un bail pour la location de la maison où j’habite.

Pas de mariage, donc pas de divorce, ce qui m’a évité deux fois les frais. Le mariage a ses avantages et ses inconvénients, le tout est d’assumer ses choix.
réponse à . tytoalba le 26/01/2008 à 17h18 : Je ne propose pas de bail, je ne suis propriétaire de rien, sauf de moi-m...
Le mariage a ses avantages et ses inconvénients, le tout est d’assumer ses choix.

Du 1er choix !
Voilà ce qu’il faut réclamer du mariage avant de passer à la caisse avec sa carte : Fidèlité...

Partisane du mariage à points ? 
réponse à . file_au_logis le 26/01/2008 à 17h17 : Si j’ai bien lu, on l’appelait mouche espagnole, parce que -grâ...
Tu files un mauvais Groin...Filo !
Et n’oubliez pas Cotentine à Port-Bail. (Bisous Cocot)

Bonjour à toutes et à tous, de ce week-end bien brouillardeux, visibilité ici: 30 mètres 
réponse à . chirstian le 26/01/2008 à 13h51 : Si j’ai bien lu, on l’appelait mouche espagnole, parce que -grâ...
si tu tentes l’expérience, il serait peut-être prudent de te munir d’une brouette,
ça peut toujours servir !
"ça fait un bail" ... loué soit God !
réponse à . <inconnu> le 26/01/2008 à 19h06 : si tu tentes l’expérience, il serait peut-être prudent de te ...
ça a marché ! Je veux pas entrer ans les détails, mais je confirme ...ça a marché ! 

PS : Tsinta : j’ai suivi ton conseil , et j’avais une brouette. Euh... franchement, j’aurais préféré une femme , parce qu’une brouette ....! 
réponse à . chirstian le 26/01/2008 à 19h44 : ça a marché ! Je veux pas entrer ans les détails, mai...
femme et brouette n’ont pas le même usage. Je préconisais la brouette en cas de priapisme ! ( pas besoin de faire un dessin je pense !) pour faciliter le transport des encombrants ...
réponse à . <inconnu> le 26/01/2008 à 15h09 : Je peux répondre ? Oui ? Bon, allez, je réponds : ...
Merci Yannounours de votre avis,

C’est un avis tout à fait respectable et respecté en fait par nombre de citoyennes er citoyens  et ça fait un sacré bail que c’est ainsi.

Mais à l’inverse il y a des tas de gens pour qui la conception du mariage est devenue plutôt pragmatique - on pourrait dire lucide, sans pour autant manquer de valeur, hors de la controverse échec ou réussite ... (vaste sujet de débat). En effet, ne serait-il pas aussi valable de rendre successivement plusieurs maris (femmes) heureux (heureuses) que de rendre successivement l’unique mari (femme) heureux (heureuse) puis intenablement malheureux (malheureuse) et soi-même malheureux par dessus le marché ! Autrement dit, ne serait-il pas plus sage de se quitter en toute amitié pour rechercher un autre Graal que de rester là à rechercher à recoller les morceaux d’un Graal qui se révèle "erroné", à la longue ? Car souvent cela va rester bancal, tout ça pour un bail idéalistement correct mais sans doute humainement faux, car irréalisable (dans l’ensemble, il y aura toujours des exceptions, mais des exceptions qui confirment la règle).

Mais bon, cela viendra ... le jour où l’on aura compris que les divorces "violentes" ne servent strictement à rien, les situations bourrées de non-dits, non-faits, pour sauver les apparences, bref situations aliénantes, liberticides, ne servent à rien, alors cette proposition de "beaux baux" aux options de durée multiples aura pleinement sa chance.

Cela fait un sacré bail que le mythe de la durabilité "éternelle" (je veux dire à l’échelle d’une vie de terrien) des contrats entre terriens, même intentionnellement les plus beaux, se cogne et vole en éclats contre la réalité, qui serait beaucoup moins explosive si les humains avaient adopté des solutions un peu plus adaptées, allez on va dire pertinentes ... en tout bien tout honneur, cela va sans dire. Quant à parier sur le succès et faire tous les efforts pour que cela demeure un "succès", ça devait faire un bail que cette proposition n’est rien d’autre que auto-contradictoire, tant il est vrai que amour contraint (au moins à un certain niveau de contrainte), n’est amour que pour partie ... et beaucoup de tricherie, d’"impureté" pour le reste.

Cela fait un sacré bail que l’humanité s’entête souvent et souvent se fait mal pour rien, ou pire pour s’imposer des maux inutilement "tirés par elle-même  dans les pieds" !

Oui, cela fait un sacré bail, et sans doute que ce serait un bail à durée infinie ! 

°
réponse à . <inconnu> le 26/01/2008 à 17h22 : Le mariage a ses avantages et ses inconvénients, le tout est d’assu...
Partisane du mariage à points ?
Même pas. L’idée qu’il faille un contrat écrit (puisqu’il y a signature lors du mariage) ne me sied pas, mais je respecte le choix de ceux pour qui il est indispensable.
réponse à . tytoalba le 26/01/2008 à 20h18 : Partisane du mariage à points ? Même pas. L’idée...
mariage à points ou : point de mariage ? 

tu rejoindrais plutôt Brassens et sa non demande en mariage ?

Laissons le champ libre à l’oiseau, nous serons tous les deux prisonniers sur parole,
au diable les maîtresses queux qui attachent les coeurs aux queues des casseroles !
J’ai l’honneur de ne pas te demander ta main,
Ne gravons pas nos noms au bas d’un parchemin...
allez, au lit , je vous dis  : good bail  !
J’avais un copain de classe qui s’appelait Soulabaille/Soulabail. (origine bretonne). L’origine baille dans son nom de famille semble désigner en ancien français, une palissade, une enceinte fortifiée…

Qu’en déduire ? Qu’il fallait sans doute pour un garde, un bail, un certain temps pour arpenter le chemin de ronde et revenir ainsi à son point de départ ?
Seul le guet part dans la nuit noire doit le savoir…
réponse à . chirstian le 26/01/2008 à 22h01 : mariage à points ou : point de mariage ?  tu rejoindrais...
tu rejoindrais plutôt Brassens et sa non demande en mariage ?
Voilà, voilà, tu as tout compris.
Pas de nouvelles de l’Amiral pour nous dire si iça vient de la marine. Serait-il tombé à la baille?
Proposer à sa belle un bail à vie avec fidélité et tout et tout c'est lui la bailler belle.
réponse à . gerard5253 le 09/12/2014 à 00h56 : Proposer à sa belle un bail à vie avec fidélité et t...
Faudrait pas que l'idée vienne à Marcel de faire comme le tavernier chez qui L'épave du roi Georges avait ses habitudes.:
J'en appelle à Bacchus! A Bacchus j'en appelle!
Le tavernier du coin vient de me la bailler belle.
De son établissement j'étais le meilleur pilier.
Quand j'eus bu tous mes sous, il me mit à la porte
En disant: "Les poivrots, le diable les emporte!"
Ça ne fait rien, il y'a des bistrots bien singuliers...
réponse à . gerard5253 le 09/12/2014 à 01h28 : Faudrait pas que l'idée vienne à Marcel de faire comme le tav...
... mais... mais... c'est toi ?! Jerry !... ben dis donc, ça fait un bail... allez, j'te paye un pot...
Un bel échange là-haut – entre Thanbach et celui que l'on devine être Yannou [@18-21-33...] – sur l'engagement du mariage.

Plus loin, @35, chirstian évoque "La Non demande en mariage" :
Ne gravons pas nos noms au bas d’un parchemin...

Un parchemin que les parents du tendre Georges voulurent signer :
Après longtemps d'amour, longtemps de fiançailles.
Quand on s'aime d'un grand, d'un vrai, d'un bel amour, le bail à vie semble bien court... Et vivent les mariés !

Tu prends le caf'-thé avec nous Slepi ? 

... voudrais bien...
Jeanne ne lui avait signé aucun bail mais il dormait sur ses deux oreilles dans l'impasse Florimon.
Jamais elle ne l'aurait mis à la rue......C'est qu'on a une morale chez les gens simples, on respecte la parole donnée.......

Et si on allait boire le café aux Baux........C'est vraiment un coin superbe......
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 03h08 : Un bel échange là-haut – entre Thanbach et celui que l'on de...
Pour Georges et Pupchen il n'y a pas eu besoin de mariage mais ce fut quand même un fameux bail*

*Cent sept ans qui dit mieux.
Le propriétaire de son logement qui ne le voyait depuis belle lurette
- Ça faisait longtemps, Monsieur Corneille !
- Mais qui êtes-vous, vous ?
- Je suis le bailleur, oh, Corneille !
Cela fait très lontemps.
Par contre ce longtemps est plus court... 
Rediffusion
Mon propriétaire faisait le bail et ses chiens faisaient les beaux... 
réponse à . joseta le 09/12/2014 à 07h55 : Le propriétaire de son logement qui ne le voyait depuis belle lurette - &...
En cas de loyer impayé, c'est le bailleur qui tance le locataire pour non respect du bail........
Le lien de l'explication de God ( lien d'époque ) nous renvoie chez Peugeot.........ca doit faire un bail que la page est supprimée......
Peut être nous expliquait elle que bail vient de bailli
Comme le Bailli de Suffren qui créa le Bardot en croisant son cheval avec une ânesse.......
Depuis le Bardot de St Tropez est célèbre dans le monde entier et attire tellement de monde qu'Il a fallu créer une gendarmerie qui est devenue tout aussi célèbre......
Un ancien président de la république Française ( qui n'imprime plus depuis un bail ) vient l'été y prendre son pastis chez Sénéquier en matant les popotins mondains.....
- Il n'est pas ici le bailleur ? Où il est ?
- bah, ailleurs...
- oui, le bailleur, où il est ?
"pendant un certain temps"
Comme pour le fût du canon ? 
Impossible de résister à l'appel de M'sieur Rey et de son dico. historique de la langue française ! Je vous résume :

Bail est un dérivé du verbe bailler (on s'en doutait bien un peu !) qui jusqu'au XIIe, eut le sens de "porter" ; il évolua → "recevoir, accepter", "saisir". Aux côtés de baillir, il eut également le sens de "gouverner". Tout ça va vivre – vous le pensez bien ! – vieillir, et s'éteindre. Aujourd'hui, bailler ne reste vivant que dans la locution la bailler belle à quelqu'un (1594) → duper quelqu'un de belles promesses.

Revenons à bail qui, au fil du temps, a signifié "gestion, garde, tutelle, donner, remettre". De tout cela, a subsisté le sens de "contrat → jouissance d'un chose pour un prix et pour un temps.

M'sieur Rey signale le sens figuré dans les locutions bail d'amour (1650), bail de vie et de santé (1676), avec la valeur de "long laps de temps"... que l'on retrouve au XXe dans notre locution du jour : ça fait un bail que...
Hors de propos*, juste pour causer un peu avec le Sudiste !
Températures de ce matin : Puget, 11° et éclaircies ; Lorient 9°, soleil voilé.
Mais cet aprés-midi : Puget, 9°, Lorient, 11° ; et en soirée : Puget, 5°, Lorient, 12°.
Si c'est moi qui, ici, l'écris, c'est Météo France qui le dit !
N'oublie pas ta p'tite laine ni ta couette cette nuit : Puget, 5°, Lorient, 12°  
Sur ces excellentes paroles, je vous laisse car faut que j'y aille sinon vais être en retard chez les Desgrand-Lacour !

* de lapin !
réponse à . joseta le 09/12/2014 à 08h41 : - Il n'est pas ici le bailleur ? Où il est ? - bah, ailleu...
bah, ailleurs...
dans le Bayou
réponse à . BOUBA le 09/12/2014 à 08h36 : Le lien de l'explication de God ( lien d'époque ) nous renvoie chez Peuge...
Comme le Bailli de Suffren qui créa le Bardot en croisant son cheval avec une ânesse.
C'est une légende provençale colportée par un propriétaire de moulin ? Il aura confondu avec la mule du pape.
Le bardot est connu depuis la plus haute antiquité.
Il aurait mieux fait de nous parler du bailli du Limousin.
Une collègue Nord-Américaine m'a appris que ça s'appelle comme ça parce qui si tu tombes dedans, tu dois t'en sortir "bayou self".
- Alors comme ça, ton bailleur est généreux et raisonnable...t'en as de la chance !
- ben oui, comme c'est un ancien militaire, c'est un homme à bail honnête...
réponse à . BOUBA le 09/12/2014 à 08h36 : Le lien de l'explication de God ( lien d'époque ) nous renvoie chez Peuge...
"Un ancien président de la république Française"
A ma connaissance, il en reste trois vivants, dont deux du quatrième âge.
trois vivants, dont deux du quatrième âge.
Leur bail à l'Elysée a expiré ! le dernier locataire s'accroche !
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 09h45 : Hors de propos*, juste pour causer un peu avec le Sudiste ! Températ...
Lapinus cretinus ?
Je n'ai pas envie de vérifier mais il me semble bien que ce n'est pas le premier " lien externe " des textes de God qui est passé à la trappe !
réponse à . saharaa le 09/12/2014 à 10h58 : trois vivants, dont deux du quatrième âge.Leur bail à l'...
Actuellement, le bail est de cinq ans.
Le précédent locataire voudrait bien reprendre le bail, il dit lui-même qu'il "n'a pas le choix" : soit c'est un bail à l’Élysée, soit un bail à la Santé.
réponse à . BOUBA le 09/12/2014 à 04h43 : Jeanne ne lui avait signé aucun bail mais il dormait sur ses deux oreille...
DEVINETTE
Pourquoi Michel Leeb ne consomme que de l'ail provençal ?
réponse à . SyntaxTerror le 09/12/2014 à 11h14 : Actuellement, le bail est de cinq ans. Le précédent locataire voud...
Les paris sont ouverts ! Nous vivons une époque moderne !
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 09h45 : Hors de propos*, juste pour causer un peu avec le Sudiste ! Températ...
Mais cet aprés-midi : Puget, 9°, Lorient, 11° ; et en soirée : Puget, 5°, Lorient, 12°.
Le réchauffement climatique change les climats locaux.
Regarde depuis un mois il pleut vachement (enfin comme vache qui pisse) sur le Var et il fait beau au nord de la Loire.
Le mouvement d'émigration des retraités qui a commencé il y a quelques années se poursuit.
Depuis que les champs de lavande sont remplacés par des rizières, le paysage autour de Puget a changé. Pour se protéger de la pluie les joueurs de boules portent des chapeau coniques, c'est comique.
Certains à l'apéro mangent les olives (venues d'Espagne, avec des baguettes) Les marchands d'articles de plage sur le front de mer vendent maintenant des cirés et des parapluies.
Les crêpes deviennent une spécialité provençale à la place des olives et de la bouillabaisse.
Daudet c'est acheté une paire de cuissardes et une bouée canard. Sur plusieurs kilomètres la mer n'est plus salée, remplacée par l'eau boueuse de l'Argens, l'ablette et le gardon ont remplacé la rascasse et le chipiron.
Momo va faire ses courses en canoë au marché flottant de la Gabelle déserté par ses habitants.
Dans le vieux Nice des gondoles commencent à remplacer les taxis. Estrosi veut remplacé ses habitants en fuite (elle est mignonne celle-là, non ?) par des Bretons génétiquement plus hydrophiles. Il leur offre le déménagement, l'équipement aqueux, ils l'ont déjà.
Brigitte Bardot fait faire des bouée pour les cigales qui restent, avant qu'elles soient bouffées par les grenouilles. A Antibes des arches sont amarrées au quai des milliardaires à la place des yachts. Les chutes du Var ont détrôné les chutes du Niagara et les chutes Victoria du Zambèze. Debout dans sa barque, Bouba a dit que d'eau, que d'eau, Et encore, on n'en voit que le dessus !
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 09h45 : Hors de propos*, juste pour causer un peu avec le Sudiste ! Températ...
Ayéééééééé ! Elle a trouvé LE jour de l'année où il fait 2° de plus chez elle

Alleluia !............
réponse à . joseta le 09/12/2014 à 11h26 : DEVINETTE Pourquoi Michel Leeb ne consomme que de l'ail provençal&nb...
Réponse
- parce que Leeb, aulx de Provence
Il y en a un qui s'occupe de son volcan d'Auvergne, l'autre qui essaye d'éteindre le feu dans son parti et le troisième qui ne se rappelle plus qu'il a été président.........Il ne lui reste que le pastaga chez Sénéquier.
réponse à . mickeylange le 09/12/2014 à 11h46 : Mais cet aprés-midi : Puget, 9°, Lorient, 11° ; et en s...
Bravo !........Quelle imagination !..........
Aujourd'hui "journée mondiale contre la corruption"

Vaste programme !

ca fait un bail que ça dure et c'est pas près de s'arrêter si vous voulez mon avis......
T'en veux UN autre ? Demain, c'est tout pareil ! La nuit : Puget, 6°; Lorient, 9°.

Un p'tit "Alleluia" ? Qu'à cela ne tienne !
Entre actrices
- Tu as vu Nathalie ces derniers temps ?
- Nathalie ? ça fait un Baye...
Pour ce qui est des portefeuilles, les beaux baux, ça fait bobo...
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 13h35 : T'en veux UN autre ? Demain, c'est tout pareil ! La nuit&nbs...
Quelle canicule !
Merci Bouba. T'es p'têtre pas prof mais t'en as l'étoffe.
J'ai compris que le petit ziguouiguoui que je cherchais partout il n'apparait que quand on écrit.
Ton truc de (URL|ton texte) je ne suis pas sûr de l'utiliser, je ne connais rien en urologie, alors moi les URL......
Par contre pour sélectionner un mot ou une phrase dans un texte je ne sais pas comment faire.
Merci aussi à notre ecdysiaste préférée pour ses émoticones. Si je comprend bien on en revient à l' âge de pierre de l'informatique, on appelait ça les smileys si mes souvenirs sont bons.
Comme disait l'autre (l'homme à la chapka), le changement c'est maintenant.
Désolé de vous faire faire du bis repetita, mais s'il n'y a plus de mode d'emploi, ça pourra servir à d'autres.
Merci encore, je reviendrais avant qu'il ne se passe un bail.
réponse à . mickeylange le 09/12/2014 à 11h46 : Mais cet aprés-midi : Puget, 9°, Lorient, 11° ; et en s...
Mais ce n'est pas de l'imagination comme le prétend Bouba – imagination dont certes tu ne manques pas – c'est une constatation !
Et toi tu connais le Var et le nord de la Loire !

Ça fait un bail que le réchauffement a commencé ! Les berniques y ont été sensibles les premières en se protégeant d'un chapeau pointu... turlututu !

Il y a longtemps que, là où finit la terre, le mimosa est de quatre saisons. Et s'il n'y a pas de bataille de fleurs, c'est qu'on ne balance pas n'importe quoi dans les rues ! Et pis, on ne voudrait humilier les Sudistes en leur faisant remarquer que des chars fleuris, on pourrait en avoir quatre fois dans l'année...

Désormais, le ferry-boîte "Larmor-Baden – Île aux Moines" est, paraît-il, piloté par un encornet" encorné plus boisé qu'Escartefigue lui-même... mais, à vrai dire, on n'est pas sûr cet état de fait soit dû uniquement au réchauffement...

Cela dit, on espère bien que ces hausses de température ne vont pas empêcher les pluies armoricaines ; on espère bien qu'on vendra encore beaucoup de parapluies : c'est là que se cachent les p'tits coins de paradis.

Et puis on garde les fest-noz, les bagads de Lann-Bihoué et d'ailleurs, les binious, les bombardes, les galettes de Pont-Aven... et les bonnets rouges, entêtés comme des syndicalistes varois.

Si Bouba veut se sécher, c'est facile : fait toujours chaud près des crêpières !

Saperlipouillotte ! Tu as déjà oublié !  
réponse à . Oulala le 09/12/2014 à 15h00 : Merci Bouba. T'es p'têtre pas prof mais t'en as l'&eac...
Euh... excuse-moi, s'il te plaît, pour mon inculturitude et mon manque de cultivation... mais c'est quoi une "ecdysiaste", sinon un mot que le dico. de M'sieur Reverso ne connaît pas ?
réponse à . Oulala le 09/12/2014 à 15h00 : Merci Bouba. T'es p'têtre pas prof mais t'en as l'&eac...
...émoticones. Si je comprend bien on en revient à l' âge de pierre de l'informatique, on appelait ça les smileys,...
Âge de pierre vraiment ?
Non c'est pas de l'imagination.
Si le Breton, comme le coton, est hydrophile, il a aussi le foie beaucoup plus sensible que le reste de la population. C'est ce qui explique qu'il y a plus de cyrrhoses du foie en Bretagne que dans le reste de la France. Et là, l'eau n'y est pour rien, il n'en boivent jamais. Pour les binious ils ont copié les Irlandais qui disent qu'ils n'ont pas compris que c'était une blague.
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 15h58 : Euh... excuse-moi, s'il te plaît, pour mon inculturitude et mon manque de ...
Je ne sais si notre ecdysiaste préférée va apprécier l'explication.
réponse à . gerard5253 le 09/12/2014 à 16h23 : Je ne sais si notre ecdysiaste préférée va apprécier...
"Effeuilleuse"... certainement pas !!! Je vous aime trop pour vous faire mourir de rire !
Quant à la mue de serpent... si je desquame comme tout le monde, je ne change pas de peau comme de chemise...
Alors quoi ? serpent → langue de vipère ? Si c'est le cas, comme là encore je vous aime trop, je vous promets que ce sera "bye bye ad vitam æternam"... Je préfère ça que mettre de l'eau dans mon venin vin...
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 16h10 : ...émoticones. Si je comprend bien on en revient à l' â...
Ça fait un bail qu'on appelle ça aussi des "binettes".
Reste à définir l'âge de pierre de l'informatique : la machine à calculer de Pascal, le métier à tisser de Jacquard ?
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 15h58 : Euh... excuse-moi, s'il te plaît, pour mon inculturitude et mon manque de ...
Mais tu es toute excusée ma chère Germaine, je ne connais moi-même ce mot que depuis quelques jours, et j'étais trop content de le placer.
Alors promets-moi de ne pas te fâcher, et je te dirais.
C'est promis?
Bon d'accord, alors si je te dis: Lily Rose, ça t'avance un peu
Non?
Bon, alors je te rappelle que tu as promis de ne pas te fâcher.
D'ailleurs il n'y a pas de quoi, au contraire.
Le mot a été crée spécialement pour Lily Rose et ça veut dire: stripteaseuse intellectuelle.
Ton dico ne connait peut-être pas le nom, mais Wiki, lui, le connait. Tu peux essayer.
réponse à . Oulala le 09/12/2014 à 15h00 : Merci Bouba. T'es p'têtre pas prof mais t'en as l'&eac...
Par contre pour sélectionner un mot ou une phrase dans un texte je ne sais pas comment faire.
Retour à l'âge de pierre :
On se positionne au début du texte à sélectionner à l'aide des flèches.
On appuie en même temps sur Ctrl, Maj et flèche droite pour sélectionner les mots qu'on copie par Ctrl C et qu'on colle par Ctrl V.
Sinon, il y a la souris et ses boutons ...
réponse à . Oulala le 09/12/2014 à 16h39 : Mais tu es toute excusée ma chère Germaine, je ne connais moi-m&ec...
Attends ! laisse-moi décortiquer un peu... Lily Rose, c'est pour moi la sublime Vanessa Paradis... Donc, on met de côté.
"Intellectuelle"... euh... faut pas pousser Germaine dans les orties !
Mais comme tu dis que j'ai promis alors que je n'ai jamais dit ce que tu prétends que j'ai dit, ben... je ne me fâche pas, je mets tout ça dans ma poche et mon mouchoir par-dessus.
Ecdysiaste préférée... mince... ça fait quand même bizarre d'être traitée d'ecdysiaste préférée... Vais p'têt en parler à ma psy...

Allez, sans rancune, mon Oulala préféré ! 
réponse à . SyntaxTerror le 09/12/2014 à 16h38 : Ça fait un bail qu'on appelle ça aussi des "binettes&quo...
Pascal... Jacquard... ou le boulier, un outil abaque* toujours utilisé en Asie.

*abaque : tu connais Oulala ? Pour ma part, je viens d'en apprendre la signification. Purée ! deux mots nouveaux dans la même journée ! Ça fait un tout petit, tout petit bail que je n'en avais pas appris autant !
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 17h01 : Attends ! laisse-moi décortiquer un peu... Lily Rose, c'est pour moi...
Effeuilleuse d'idées. Qui les sort de sa tête et les disperse autour d'elle pour en faire profiter les autres. C'est ça que j'ai voulu dire.
Pour ce qui est de Vanessa Paradis, ce n'est pas elle Lily Rose, mais sa fille. Quand a être sublissime, je trouve plutôt que c'est ce qu'on appelle chez moi une grignette. Pas mon genre du tout.
Merci à Syntax Terror. En fait c'est, si j'ai bien compris, ce qu'on appelle un copier-coller.
Je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps.
Si longtemps d'ailleurs que j'ai peur d'abuser de l'encre de God,alors je vais m'arrêter là.
réponse à . Oulala le 09/12/2014 à 17h23 : Effeuilleuse d'idées. Qui les sort de sa tête et les disperse ...
Ne t'en va pas tout de suite ! C'est quoi une "grignette" ?
réponse à . Oulala le 09/12/2014 à 17h23 : Effeuilleuse d'idées. Qui les sort de sa tête et les disperse ...
Jolie pirouette
Je trouve aussi ! On ne peut se fâcher, s' pas !
Mais quand même, "ecdysiaste" comme ça en pleine après-midi, à l'heure où tout est encore tranquille dans les chaumières, au moment où on finit à peine de tremper une petite madeleine dans une tasse de thé... pan ! v'là "ecdysiaste" qui surgit ! Avoue que ça surprend...
Bon... on ne va pas passer la Noël là-dessus.

Suis allée voir chez Georges : il y a de la "feuille" et de l' "effeuiller" ; point d' "effeuillage" ni d' "effeuilleuse" mais aucune "ecdysiaste" ! 
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 17h27 : Ne t'en va pas tout de suite ! C'est quoi une "grignette" ? ...
Ouh,la la, et l'encre de God, tu y penses à l'encre de God?
Ca fait un bail que je tiens la plume aujourd'hui. ( ça c'est juste pour rester dans le sujet du jour).
Une grignette c'est quelqu'un de pas gros, tellement pas épais qu'on a peur de le(la) casser si l'on s'en sert. Tu vois ce que je veux dire?
Et puis aujourd'hui je n'ai pas eu le temps de bayer aux corneilles;(je crois qu''elle n'a pas été faite celle-ci)
réponse à . Oulala le 09/12/2014 à 17h40 : Ouh,la la, et l'encre de God, tu y penses à l'encre de God? Ca ...
Non, je n'y pense guère... Je pense d'autant moins à l'encre de God que - depuis qu'il est parti s'occuper des oignons de la sarl Kelyos - il s'en fout éperdument !
L'encre appartient maintenant à M'sieur IznoG0d qui, jusqu'à présent, n'a fait aucune réflexion.

Tiens ! Ça fait un bail qu'on ne l'a pas lu M'sieur IznoG0d !
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 17h32 : Je trouve aussi ! On ne peut se fâcher, s' pas ! Mais quand m&e...
... l'île-aux-moines c'est tout à fait charmant... à vélo, parfait pour une idylle... en écoutant Haendel... la fin de la terre... hum... eh ben, Gaspé itou... ça viendrait du Miq'ma signifiant "le bout de la terre"... OK là !
- ici, émoticone souriant.-
réponse à . Oulala le 09/12/2014 à 17h43 : Et puis aujourd'hui je n'ai pas eu le temps de bayer aux corneilles;(j...
Méfie-toi de joseta et va voir en #47.
réponse à . ipels le 09/12/2014 à 18h21 : ... l'île-aux-moines c'est tout à fait charmant... à v&eacut...
Le Finistère est un département français, situé à la pointe de l'Europe. Signifie-t-il "fin de la terre" comme disent certains ? Ou "commencement du monde" comme d'autres l'affirment ?
En breton, "Finistère" se dit "Penn ar bed" : "penn" → tête et "bed" → monde.
Alors : fin de la terre ou début du monde ? Tu choisis !

Quelques belles photos sur ce site...
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 19h11 : Le Finistère est un département français, situé &ag...
Attention Slepi la Germaine elle cherche à t'enduire d'erreur leFinistere c'est en Espagne à l'Ouest du Leon
réponse à . gerard5253 le 09/12/2014 à 19h28 : Attention Slepi la Germaine elle cherche à t'enduire d'erreur leFinistere...
Tu veux un coup d' "ecdysiaste" sur la cabeza toi ?!
Ne le crois pas Slepi : il raconte des carabistouilles !
... hum... ben y a deux Finistère (s) ... ça vient de s'éteindre ! ... y en a un qui a de l'accent, pis l'autre qu'y en a pas, mais qui manque pas d'air...
réponse à . ipels le 09/12/2014 à 19h57 : ... hum... ben y a deux Finistère (s) ... ça vient de s'&eacu...
"y a deux Finistère"

Sans compter celui-ci.
... aaah bon... et toi t'es celui avec le béret... j'en suis sûr... les artistes, y z'ont tous un béret ! ... et la jolie ténébreuse... elle est de Bretagne ?
réponse à . DiwanC le 09/12/2014 à 18h20 : Non, je n'y pense guère... Je pense d'autant moins à l'encre de Go...
IznoGOd is no God ? Ca alors ! Il s'en passe des choses quand je ne suis pas là;
réponse à . ipels le 09/12/2014 à 21h27 : ... aaah bon... et toi t'es celui avec le béret... j'en suis s&...
Sais pas. Peut-être que l'armoire est bretonne, une chose est certaine, ce sont les rues de Paris (à part que je ne connaissais pas Abbey Road dans Paris).
Icite, l'artiss, c'est Mickeylange, tagueur de plafonds et tant que j'aurai des cheveux, je ne porterai rien sur la tête.
Et deux Leon
réponse à . SyntaxTerror le 09/12/2014 à 22h09 : Sais pas. Peut-être que l'armoire est bretonne, une chose est certain...
... c'est que pour moi t'es ´le parisien ´... le dirai plus...
réponse à . ipels le 09/12/2014 à 22h42 : ... c'est que pour moi t'es ´le parisien ´... le dirai plu...
Ah oui.
Alors, il y a aussi un truc que je me garde de faire : porter la baguette sous le bras !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ca fait un bail » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?