Contre vents et marées - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Contre vents et marées

Malgré tous les obstacles.

Origine

Tout bon marin (même un mauvais, d'ailleurs) sait que les vents et les marées peuvent parfois grandement contrarier l'avance du bateau dans la direction ou vers le but souhaité.
Mais tout bon marin (c'est moins le cas du mauvais, cette fois-ci) sait persévérer et, malgré ces éléments contraires, naviguer quand même vers son but.

Cette expression qui date du début du XVIIe siècle est une métaphore qui symbolise la lutte contre les obstacles qui peuvent entraver un projet ou l'obstination de celui qui décide de mener une action à son terme, malgré les bâtons que certains lui glissent dans les roues, les peaux de banane que d'autres jettent sur son trajet ou plus simplement les problèmes qu'il peut rencontrer.

Exemple

« Conseils, objurgations, rien n'y fit : ce que maman reconnaissait pour son devoir, elle l'accomplissait contre vent et marée. »
André Gide - Si le grain ne meurt

Compléments

Au XVIe siècle, "avoir vent et marée" voulait dire "être favorisé par les circonstances".
On retrouve l'image du marin dont l'avancée est facilitée, cette fois, par un vent ou une marée favorable.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Contre vents et marées » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne / Autrichede Gelegen und ungelegenÀ propos ou pas à propos
Allemagnede Allen Hindernissen zum TrotzEn défiant tous les handicaps
Allemagnede Gegen Gott und die WeltContre Dieu et le monde
Allemagne (Bavière)de Auf Biegen und BrechenSoit courber ou casser (à tout prix, coûte que coûte)
Allemagne / Autrichede Gegen heftigsten WiderstandContre la résistance la plus forte
Angleterreen At all costsCoûte que coûte / A tout prix
Angleterreen Against all oddsContre toutes les chances
Angleterreen Come hell or high waterQu'il vienne enfer ou hautes eaux
Espagnees Contra viento y mareaContre vent et marée
Argentinees Contra viente y mareaContre vent et marée
Espagnees Cueste lo que cuesteCoûte que coûte
Canada (Québec)fr Envers et contre tous
Israëlhe הלך באש ובמיםAller dans le feu et l'eau
Hongriehu Minden(n)ek dacàra.Malgré tout.
Italie (Sicile)it Ccu tùtti 'i cuntrarità pussìbbiliAvec n'importe quel empêchement
Italieit A tutti i costiCoûte que coûte / A tout prix
Pays-Basnl door roeien en ruiten gaanaller à travers les carreaux et les croisillons
Belgique (Flandre)nl in weer en winddans temps et vent (par tout les temps)
Pays-Basnl door vuur en water gaan (biblique Esaïe/Isaïe/Jesaja 43)passer par le feu et l'eau
Pays-Basnl tegen de klippen open haut des écueils.
Brésilpt Apesar dos pesaresMalgré les chagrins
Brésilpt Contra tudo e contra todosContre tout et contre tous
Roumaniero Prin foc ?i ap?Par feu et eau
Roumaniero a trece (sau a sari) prin foc si para (in nici un caz prin apa)passer à travers (ou sauter par dessus) le feu

Vos commentaires
Tout bon marin (même un mauvais, d’ailleurs) sait que les vents et les marées peuvent parfois grandement contrarier l’avance du bateau dans la direction ou vers le but souhaité. Mais tout bon marin (c’est moins le cas du mauvais, cette fois-ci) sait persévérer et, malgré ces éléments contraires, naviguer quand même vers son but.
Elpépé ! vite, quitte les bars louches du Mans, abandonne Filo au sourire de BB et viens vite, Là ... c’est une expression qu’elle faite rien que pour toi, pendant que tu ne t’en doutes même pas ... en train de te goinfrer de rillettes !

nous, on vient de donner, en Cotentin ! des vents de plus de 100 km / h. et la marée montante qui envoyait ses vagues saper les piles du pont et notre moral avec !
réponse à . cotentine le 27/06/2007 à 00h32 : Tout bon marin (même un mauvais, d’ailleurs) sait que les vents et l...
Mais pas du tout !
Pour une fois, les allitérations viennent à notre secours pour retirer cette expression des griffes de la Gloutonne (= la Marine Expressionautesque).
Je m’esplique : les vents dont auxquels il est fait mention ici sont purement gastriques, et les marées sont des "mets ta phore !" électorales : qui n’a entendu parler de la "marée bleue" qui a submergé notre douce Wallonique ce 10 juin ?
Il s’agit donc, vous l’avez compris, d’une expression E-CO-LO-GIS-TE !

A moi la Branche d’Olivier (ou de Marceeeeeeeeeeeeeeel), avec palmes, masque et tuba !

C’est pas tout, mais ’faut aller au charbon !
L’automne semble aussi précoce en Cotentin qu’ici ! Sortez ls mini-jupes, les filles, ’paraît que c’est le moment !

Hobbes-toujours-vert
réponse à . HoubaHOBBES le 27/06/2007 à 06h15 : Mais pas du tout ! Pour une fois, les allitérations viennent à...
"qui n’a entendu parler de la "marée bleue" qui a submergé notre douce Wallonique ce 10 juin ?
Il s’agit donc, vous l’avez compris, d’une expression E-CO-LO-GIS-TE !"

Ecologiste la marée bleue ? Faut pas réver !!!! Ce serait plutôt verte d’orage destructeur. Tout ce qui s’est dit avant, pendant et après n’a fait qu’envenimer le climat. Je parle là de DR qui ne mériterait même pas un schtroumph d’honneur.

Bonne journée à tous.
réponse à . HoubaHOBBES le 27/06/2007 à 06h15 : Mais pas du tout ! Pour une fois, les allitérations viennent à...
plus besoin d’aller contre le vent ce matin ... pour me faire mentir, le soleil est là dans un beau ciel bleu tout moutonné de blanc, avec une douceur printanière et la mer est calme avec des vaguelettes sages : les hirondelles ne vont pas tarder ! (pas de canicule)
c’était la météo du jour en Cotentin 
Contre vent, contre pet...je n’ai pas la mer à moins de 600 kilometres à vol d’oiseau,(et encore : une hirondelle d’Afirque non chargée..) alors les histoires de flux et de reflux, ça me fait marée..
Un poème de Prévert...

Sables mouvants
Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s’est retirée
Démons et merveilles
Vents et marées
Et toi
Comme une algue doucement carressée par le vent
Dans les sables du lit tu remues en rêvant
Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s’est retirée
Mais dans tes yeux entrouverts
Deux petites vagues sont restées
Démons et merveilles
Vents et marées
Deux petites vagues pour me noyer.
Bon, ben ici, dans les Alpes du Mans (point culminant vers les 250 mètres, j’ai appris ca heir soir) on lutte également contres les vends et maréechaussées. C’est jour de marché quelque part, paraît-il...
Avec notre GPS, nos boussole, compas, traîneau, lampe flash, chien de montagne auvec leurs gros tonneaux et la caravane de mulets, de zébus et de yaks, nous y arriverons!
Je me dépèche, LPP vient m’embarquer pour l’expédition dans pas longtemps... Je ne veux rater cela sous aucun prétexte!
Il semble que l’expression du jour soit en fait la forme raccourcie de l’ancienne appelletion du jeu des gendarmes et des voleurs : "contrevenants et maréchaussée"... (bon, en plus il pleut, je ferais mieux d’aller me recoucher !)
réponse à . <inconnu> le 27/06/2007 à 10h47 : Il semble que l’expression du jour soit en fait la forme raccourcie de l&r...
Et moi j’ai vu aux noces d’un charpentier, sur le contrevent, la mariée déchaussée.
réponse à . syanne le 27/06/2007 à 10h58 : Et moi j’ai vu aux noces d’un charpentier, sur le contrevent, la mar...
un poème pas de Prévert du tout

Contre vents et marées
Nous nous sommes fiancés
Puis, sans les conventions
Ni toutes les libations
Avec Monsieur l’curé
Mais aucun invité...

Contre bans, et mariés !
de beaux poèmes aujourd’hui ! Celui de Prévert était chanté dans le film "Les visiteurs du soir" par Cuny.
Dans le sens français ("malgré les obstacles"), je trouve que le mot "obstacle" évoque quelque chose de fixe : un mur, un écueil , une montagne ... C’est donc un terme tout à fait négatif : on n’imagine pas être aidé par un obstacle.
L’expression " vents et marées" est au contraire neutre : il s’agit de courants, de forces en action. Elles peuvent parfaitement servir le navigateur, qui va dans leur sens, et avoir alors un contexte positif. C’est seulement le fait de vouloir aller contre elles ,qui en fait un obstacle.
le problème avec le vent, c’est les cheveux qui s’envolent ! Mais j’ai un coiffeur astucieux qui a trouvé la solution, en changeant l’orientation de ma raie : désormais contre vents est ma raie.
Contre vents et marées, ton ciré tu sortiras
Contre Jean et Marie, ta Bible tu réviseras
Contre Paon et moqueries, ton fusil, tu brandiras
Contrôles lents et forcés, patience tu déploieras
Contretemps et migraines, zen, tu resteras
Contre-attaque et surprise, au complot tu hurleras
Contrepoids et mesures, au défi tu te mesureras
Contre-pied et manies, stratégies, tu adopteras
Contremaître et idioties, logique, tu apporteras
Contresens et vérité, exemples tu serviras
Contre-terrorisme et embrigadés, défi tu relèveras
Contre-ut et contrite sévère, trompette tu saliveras
Contre-performance et envie, miracle tu réclameras
Contre tout et rien, con, tu te découvriras

Le sale temps et les saletés subies chaque jour nous obligent à porter une carapace. La vie est pourtant à Tortueuse sauf en eaux troubles.

Bien beau d’être contre tout mais encore faut-il avoir un mur solide derrière soit, ou devant soit lorsque les « pour » se lamentent… humblement.
Justesse de propos.
réponse à . <inconnu> le 27/06/2007 à 14h29 : Contre vents et marées, ton ciré tu sortiras Contre Jean et Marie...
Sacré Yannou ! Parfois, je me demande si tu n’es pas recteur dans ta paroisse ? Voire défroqué... contre vents et marées ?
Amitiés !
Cette expression fait penser aux voyages d’Ulysse et précisément peut-être lorsque le Roi Eole lui offrit l’outre renfermant les vents…

@ Rikske > ca, c’est vrai, je me défroque souvent mais je ne puis être qu’un drôle de paroissien dans ce cas... C’est dingue l’Internet, on imagine les autres, d’où les vraies ou fausses étiquettes ensuite... Je suis un Humaniste donc Spirituel au sens large. Ca, je le revendique ! Je suis étudiant en termes marins voire en termes Godesques et de vous, j’apprends pas mal de bêtises mais parfois au détour d’un virage, j’apprends de vous ce qui m’enrichit et je vous en remercie.
Est-on Saint ? D’esprit ? Qui peut dire l’image qu’il renvoie exactement ?
Tout le charme de cet outil est là... 

Moi, je t’imagine bon père et jeune grand-père, habile avec les chiffres, doublé d’une propension également à l’habileté manuelle...
Je m’demande quand même où sont passés nos conventionneurs manceaux... Sont-ils déja sortis de leur coma-manceau, euh, je voulais dire de leurs commensaux, ou encore comatoutcourt ? Ont-ils digéré leurs rillettes... et le reste ? Bon, je m’arrête, j’ai (aussi) pris un verre avec mes gars... J’men vas chercher mon costume pour l’Ommegang. C’est dit, j’y vais. Pour ceux qu’ça intéresse, la reconstitution aura lieu les mardi 3 et jeudi 5 juillet, à partir de 19h00. Mon charmant 50% fera partie du "bon peuple de Bruxelles", tandis que je serai déguisé en "snaphan" (la garde personnelle de Charles-Quint). Et pour ceux que cela n’intéresse pas plus que ça, je conseille tout de même le spectacle !
réponse à . <inconnu> le 27/06/2007 à 15h02 : Cette expression fait penser aux voyages d’Ulysse et précisé...
Capricorne, mon bon Yannou ! Jeune grand’père sans avoir jamais été père, les chiffres de ma feuille de paie et de ma feuille d’impôts sont brouillés avec moi, mais inventif et bricoleur: oui !
réponse à . <inconnu> le 27/06/2007 à 11h51 : un poème pas de Prévert du tout Contre vents et marées Nou...
J’aime ton court poème, il est tragi-comique.
Ambivalent, il suscite l’émoi entre désolation et admiration, entre pitié et force. Il y a un parfum d’automne là-dedans, un parfum appelant de ses vœux et au plus vite, le retour du printemps.

Contrechamp éclairé. (Bravo Pétula Pétulante)
réponse à . Rikske le 27/06/2007 à 15h09 : Capricorne, mon bon Yannou ! Jeune grand’père sans avoir jamai...
Tu as essayé le "Scud au cul" ? Euh le Sudoku ? Je te pense bien plus doué que tu ne le penses avec les chiffres... C’est peut-être latent...?
C’est l’histoire d’un contre-ténor devenu poissonnier : hier chantant contre vents et marées, aujourd’hui le haute-contre vend la marée.
réponse à . Rikske le 27/06/2007 à 15h07 : Je m’demande quand même où sont passés nos conventionn...
"je serai déguisé en "snaphan"
Tu portes une arme ? Une Pîque ? Un arc ? Un pistolet ? Un tronc d’arbre ? 

@ Syanne > la poisse au niveau du son quoi...
réponse à . <inconnu> le 27/06/2007 à 15h20 : "je serai déguisé en "snaphan" Tu portes une arme ? Une P&ic...
En costume espagnol (les soudards, ils nous ont tellement occupés qu’il reste les meilleurs restaurants espagnols d’Europe en Belgique), avec le casque à deux pointes (3 kg, Monseigneur ! Astââbleeft !), le pourpoint, la culotte bouffante, les chausses, et... oui: une hallebarde (en bois, heureusement) !
L’expression du jour n’est point maritime mais médicale : elle évoque un remède contre les flatulences et le mal de mer ou de route, bref les nausées, quoi...  
réponse à . lorangoutan le 27/06/2007 à 15h25 : L’expression du jour n’est point maritime mais médicale ...
Bien vu l’unijambiste ! (pourquoi toujours "l’aveugle" ?)
réponse à . Rikske le 27/06/2007 à 15h25 : En costume espagnol (les soudards, ils nous ont tellement occupés qu&rsqu...
Ah le Barde... ben oui !
réponse à . Rikske le 27/06/2007 à 15h07 : Je m’demande quand même où sont passés nos conventionn...
l’expression du jour : contre Mans et rillettes... ( ou avec ? )
réponse à . Rikske le 27/06/2007 à 15h25 : En costume espagnol (les soudards, ils nous ont tellement occupés qu&rsqu...
Ah cher God, contre vents et marées, je demande une photo même floutée de Rikske et son charmant 50 % ! et toi, tu nous espliques l’Ommegang que nous ôtres qu’on vient de là-bas dis, on connaît pas. Peut-être les Français de France qui parlent pointus savent, mais ça m’étonnerait. Je crois que de l’"histoire" de l’occupation espagnole de la Jolie Gique on ne connaît (si on a plus de 20 ans) que la "Kermesse héroïque" tant et tant repassée à la télé que la paupière de Françoise Rozet a fini par lui fermer tout à fait l’oeil, sans faire un pli.

Météo locale : toujours pas de marée en Méditerranée du Nord (et pourtant j’ai demandé à la Lu-u-ne...) mais alors du vent à revendre : qui n’en veut ? Les fumeurs sont hors-la-loi. C’est parti bien tôt, et pourtant il avait plu la semaine passée. Et du ciel bleu, bleu, bleu : je vous en envoie un petit morceau dédicacé à chacun et chacune.
réponse à . tytoalba le 27/06/2007 à 07h24 : "qui n’a entendu parler de la "marée bleue" qui a submergé n...
Héében, Jozip Broz (=Tito) alba, tu m’as mal lu : comme je disais "contre"... "marée", c’était donc bien écolo !
CQF-Hobbes

PS: mais, je ne t’en veux pas sais-tu !
réponse à . <inconnu> le 27/06/2007 à 15h02 : Cette expression fait penser aux voyages d’Ulysse et précisé...
"Moi, je t’imagine bon père et jeune grand-père, habile avec les chiffres, doublé d’une propension également à l’habileté manuelle..."

Hi hi hi hi, comme quoi, tout le monde peut se tromper ,comme disait le hérisson en descendant de la brosse !
Il n’est PAS- DU- TOUT comme tu l’imagines...
Il est bien mieux !
Pas vrai les filles ?

Et Capricorne avec cela... les meilleurs que j’te dis, mon frère !

L’ami-Hobbes
réponse à . Rikske le 27/06/2007 à 15h07 : Je m’demande quand même où sont passés nos conventionn...
Zut et re zut ! Je vais te rater !!!

C’est vraiment le seul défaut de ce congé qui arrive avec ses bottes de 7 lieues !

Sniff-Hobbes
On se rattrapera au Meiboom !
Hou houu...
y a quéqun au Mans ?

y a personne ?

Et qu’est ce que je vais faire samedi, moi, à la sortie "le Mans-Nord" alors ?
??

?

Hou-hou-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 27/06/2007 à 19h11 : Héében, Jozip Broz (=Tito) alba, tu m’as mal lu : comme...
j’avais ce matin pour ne pas comprendre ce que tu disais, l’excuse de ne pas être bien réveillée sans doute. Je suis donc allée relire et n’ai toujours rien compris. Mais je ne m’en formaliserai pas puisque toi-même semble confondreTyto qui signifie dame etTito qui s’était illustré en son temps. Pour ceusssss que cela intéresse, je répète la formule : tyto= dame et alba=blanche. Ceci est le le nom scientifique de la chouette-effraie, tellement jolie. Et pour les autres qui s’en foutent, continuez à délirer, c’est ma récréation du matin. Merci à tous et toutes. 
réponse à . tytoalba le 27/06/2007 à 20h04 : j’avais ce matin pour ne pas comprendre ce que tu disais, l’excuse d...
J’ai ce vilain défaut de déformer -volontairement- les pseudos des autres et d’affubler le mien d’un nez rouge (parfois), ne t’inquiète pas.
Je me souvenais bien de la chouette, pasque j’aime bien les oiseaux (avec tête!).

Tu ne m’as toujours pas compris pour ce matin ? Je ne suis pas certain moi-même de ce que j’ai dit, étant donné l’heure matinae, et le lever très proche...
Peu importe : c’est le flacon qui compte !

Hips-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 27/06/2007 à 20h47 : J’ai ce vilain défaut de déformer -volontairement- les pseud...
Les oiseaux ? Avec ou sans tête, ils luttent souvent contre vents et marées pour maintenir le cap.

Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ? Pour moi ce sera une bonne gueuze au bouchon ou une leffe au tonneau merci.
Et c’est pas le hallebardier qui me contredira, si ?
réponse à . file_au_logis le 27/06/2007 à 10h33 : Bon, ben ici, dans les Alpes du Mans (point culminant vers les 250 mètres...
point culminant vers les 250 mètres
217 mètres, Flupke ! Collé samedi !
réponse à . HoubaHOBBES le 27/06/2007 à 19h22 : Hou houu... y a quéqun au Mans ? y a personne ? Et qu’e...
T’inquiète : je t’envoie le plan sur mon graveur de frites !
Bonjour,
Étant réveillé, j’en profite pour écrire qu’un marin pourrait ajouter:
«En vert et contre tout”. Ben oui, la mer est souvent d’un beau vert, même pendant les tempête, il y a du vert…et aussi du verre des hublots qui partent parfois en petits morceaux…
Voilà mon “graind de sel” du jour, sur ce je retourne au pieu mon fieu !
Il est vrai qu’avec cette expression, viennent immédiatement à l’esprit les démons et les merveilles évoqués par syanne #6 et chirstian #11. Ballade du temps passé, mêlée aux vents et marées…
réponse à . DiwanC le 24/11/2010 à 04h21 : Il est vrai qu’avec cette expression, viennent immédiatement &agrav...
"Deux petites ~~....pour me noyer.
...Tout ce que je sais...c’est qu’il m’a touché, blessé au coeur et pour toujours..."

Un moment de recuerdos. Un moment magique.
Si je peux dire contre vents et marées, il y a en a certains, mal épousés, qui devraient pouvoir dire contre vents et tarées, non?

Si je peux dire contre vents et marés, il y a en a certaines, mal épousées, qui devraient pouvoir dire contre vents et tarés, non? Ben non, parce que "marés", cela ne veut rien dire du tout! Na!
réponse à . file_au_logis le 24/11/2010 à 07h31 : Si je peux dire contre vents et marées, il y a en a certains, mal é...
Ne pas confondre:

"contre vents et marées"

et

""contrevents amarrés"

Houba-Rikske 
réponse à . file_au_logis le 24/11/2010 à 07h31 : Si je peux dire contre vents et marées, il y a en a certains, mal é...
contre vents, se marrer ? C’est le même sens qu’avoir le vent gai. Faire un bon vent, un vent d’esprit. C’était mon seul programme, quand je faisais l’Eole buissonnière.*
A vent de devenir quelqu’un de sérieux.

* attention ! je ne dis pas cela pour me venter !
Tout bon marin (même un mauvais, d’ailleurs) sait que les vents et les marées peuvent parfois grandement contrarier l’avance du bateau dans la direction ou vers le but souhaité.
en réalité, les règles de la navigation ont été totalement changées une fois qu’il fut établi définitivement que la terre est ronde. (en réalité, moi qui la vois de loin, je peux bien vous le dire : elle n’a pas la forme d’une orange bleue, mais d’une banane rouge. Mais il n’empêche qu’on peut donc en faire le tour.)
En effet, pour atteindre l’Amérique, si le vent souffle vers l’ouest, il est aisé de naviguer dans le sens du vent. Mais s’il souffle vers l’est, plutôt que de naviguer contre le vent, il reste tout à fait envisageable de passer par l’Asie.
Mais en restant sur l’eau : simple question de bon sens. L’histoire a retenu l’exemple d’un amiral qui, voulant quitter la côte bretonne (oui, il était Retif de la Bretonne mais amoureux de la belge) s’est retrouvé au Mans, encalminé sur un banc de rillettes.
réponse à . chirstian le 24/11/2010 à 09h04 : contre vents, se marrer ? C’est le même sens qu’avoir le ...
Marre-toi, il fait trop froid aujourd’hui pour te ventiler!
Contre vents et marées, j’affirme qu’il ne faut pas confondre:
verre en vert et vert en verre !
réponse à . <inconnu> le 27/06/2007 à 15h16 : Tu as essayé le "Scud au cul" ? Euh le Sudoku ? Je te pense bie...
Pour faire un tabac à la plage, inscrire sur son maillot, côté fesses:
le simple mot de sud… 
Naturellement, tout le monde aura compris, n’est-ce pas ?
contre vents et marées
le goeland argenté
remonte la Rance
pour chercher sa pitance
ou reste au bastion de la Hollande
pour crier en bande
contre les touristes
artistes ou anglicistes

à titre de curiosité c’est à Saint Malo que les marées sont les plus hautes sur les côtes européennes et il faut aller en baie de Fundy pour trouver des marées hautes en concurrence
réponse à . cornelius le 24/11/2010 à 10h17 : contre vents et marées le goeland argenté remonte la Rance po...
Non, je ne répèterai pas une fois encore le poème de Prévert qu’ Alain Cuny (Gilles) chantait dans les "Visiteurs du soir" cependant que cette garce de Dominique (Arletty) entreprenait de démolir non seulement une famille mais la société - ce film fut tourné sous l’ occupation, il ne faut pas l’ oublier . Mais je contemple de ma fenêtre la mer se retirant (le coefficient de marée doit être tout à fait respectable ce matin) et pense à toutes les (mauvaises) fortunes de mer....Et je me dis que, comme chez les amoureux pétrifiés par le diable dans le film cité plus haut, nos coeurs continuent à battre, même si, certains jours nous croyons qu’ il est brisé. C’ est cela aussi, naviguer contre vents et marées.....
Il me semble qu’il s’agit de la devise de l’île d’Hoedic - lil
réponse à . file_au_logis le 24/11/2010 à 07h31 : Si je peux dire contre vents et marées, il y a en a certains, mal é...
Pour sauter ainsi du coq à l’ âne, je te présente (ainsi qu’ à tous les expressionautes), mes excuses. Mais (question vendanges tardives) je désirerais savoir si on sert toujours du Ribislwein (vin de groseille) dans les "Heurigen" (tavernes) de Grinzing... Ce truc qu’ on boit comme du petit-lait et qui, après 2 verres, nous donne la démarche hésitante qu’ on peut avoir sur le pont d’ un petit voilier, par très très gros temps.......
Eh, quesqui vous arrive les filles, plus rien depuis presque 2 heures : seriez-vous retenus par vents et marées ?
a-t-on rappelé la chanson de Françoise Hardy cette page ou pour se réveiller ensuite, les très entrainants "contes vents et marées " des Ogres de Barback cette page ?
Bonne écoute !
avec (ou : dans le sens des) vents et marées devrait signifier : facile , sans aucune difficulté. Easy boy !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 24/11/2010 à 12h47 : Eh, quesqui vous arrive les filles, plus rien depuis presque 2 heures : ser...
Si tu crois que – quand monte la marée et que se lève le vent – on a le temps de papoter !
réponse à . 102der le 24/11/2010 à 10h45 : Il me semble qu’il s’agit de la devise de l’île d’...
Exact: cette page
Comme le dit le père Noël, c’est l’avent je vais démarrer.
réponse à . mickeylange le 24/11/2010 à 14h39 : Comme le dit le père Noël, c’est l’avent je vais d&eacut...
Joliiii !!!
réponse à . mitzi50 le 24/11/2010 à 10h51 : Pour sauter ainsi du coq à l’ âne, je te présente (ain...
Je ne vois pas ce que Lecoq ni Lannes ont à voir ici, mais si tu le dis...
Quant au Ribiselwein et Grinzing, je dois avouer (et pas du tout à ma grande honte) que je n’en sais pas: je ne vais quasiment pas à Grinzing (c’est le piège à touristes) et le Ribiselwein n’est pas du vin. Tu l’as d’ailleurs bien décrit. C’est un abominable machin, sucré comme c’est pas possible... Comment donc a-t-on pu inventer un truc pareil? La ligue de protection des espèces en danger (l’espèce humaine) devrait intervenir rapidos! Même contre vents et marées!
réponse à . mickeylange le 24/11/2010 à 14h39 : Comme le dit le père Noël, c’est l’avent je vais d&eacut...
Oui, bon, d’accord, mais quel apprêt à vent vas-tu préparer? Avant, parce qu’après c’est trop tard.
réponse à . mickeylange le 24/11/2010 à 14h39 : Comme le dit le père Noël, c’est l’avent je vais d&eacut...
C’est pas le Père Noel, c’t’ordure, qui a dit cela, c’est Sophie! Et tu sais que si Sophie démarrait, Pierre freinait pendant que Georges marchait en regardant Yves montant!
réponse à . file_au_logis le 24/11/2010 à 15h16 : Je ne vois pas ce que Lecoq ni Lannes ont à voir ici, mais si tu le dis.....
Faut voir ...
Dans le Noyonnais aussi on fabrique du "vin" avec des Ribes (nigrum et rubrum).
Le problème, c’est qu’il y a aussi beaucoup de champs de betteraves sucrières, faut bien mettre le surplus quelque part.
réponse à . mickeylange le 24/11/2010 à 14h39 : Comme le dit le père Noël, c’est l’avent je vais d&eacut...
Non seulement tu as reçu, grâce à nos soins attentifs, une solide éducation sexuelle, mais, je m’aperçois que ton éducation religieuse ne laisse rien à désirer, non plus !!!:&rsquo)
réponse à . mickeylange le 24/11/2010 à 14h39 : Comme le dit le père Noël, c’est l’avent je vais d&eacut...
L’avent, tuera, c’est la vie que je mène avec toi ?
réponse à . file_au_logis le 24/11/2010 à 15h18 : Oui, bon, d’accord, mais quel apprêt à vent vas-tu pré...
Après l’apprêt ?

Après l’apprêt, c’est les pâtures.

Dans le genre navrant, il doit m’en rester en stock.
réponse à . file_au_logis le 24/11/2010 à 15h20 : C’est pas le Père Noel, c’t’ordure, qui a dit cela, c&r...
Est-ce que Charles traînait ?
réponse à . file_au_logis le 24/11/2010 à 15h16 : Je ne vois pas ce que Lecoq ni Lannes ont à voir ici, mais si tu le dis.....
Excuses... Mais je voulais voir si le guet-apens qu’ on m’ avait tendu lorsque j’ avais 17 ou 18 ans fonctionnait toujours. Tu ne sais pas, tant pis, (je peux aussi vivre sans cette info) mais le fait que tu sache le décrire tend à prouver que les traditions ont la dent dure. Quand on n’ a pas de vents et de marées pour faire tituber les gens, on se sert de ce qu’ on a........Merci de m’ avoir répondu !
réponse à . DiwanC le 24/11/2010 à 13h53 : Si tu crois que – quand monte la marée et que se lève le vent ...
C’est vraiment ce que l’on peut appelle un vent à décorner les bœufs et les c…
réponse à . file_au_logis le 24/11/2010 à 15h18 : Oui, bon, d’accord, mais quel apprêt à vent vas-tu pré...
À vent ? Ah, bon, je croyais que tout fonctionnait à l’électricité… 
nota: il sera facile de me rétorquer: «Et les éoliennes ?», d’accord, mais bon, les cales en bourg ne sont pas interdits… Surtout pour caler les charrettes dans les rues en pentes, lesquelles sont d’ailleurs dallées… Hé, oui, dallées, avec des dalles en pente !
Dans l’Almanach Vermot ? 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 24/11/2010 à 12h47 : Eh, quesqui vous arrive les filles, plus rien depuis presque 2 heures : ser...
Avis de recherche :
A 12:47:40, M’sieur Ubbleu écrivait : Eh, quesqui vous arrive les filles, plus rien depuis presque 2 heures : seriez-vous retenus par vents et marées ?.
Depuis, silence radio… Les vents auraient-ils déchaîné les eaux de la mer Noire au point de provoquer une forme de marée montante dans le Danube, façon mascaret, emportant M’Ubbleu dans ses flots ?
…ou bien il a dit ça que pour faire l’intéressant et il n’en a rien à faire de la réponse !  :&rsquo)
réponse à . mitzi50 le 24/11/2010 à 17h17 : Excuses... Mais je voulais voir si le guet-apens qu’ on m’ avait ten...
Pourquoi "excuses"? Y a pas d’mal, ma bonne dame (Jeanne). Oui, c’est vrai, j’en ai goûté. Mais bêêêrk, on ne m’y reprendra pu! Oui, c’est vrai, j’ai été à Grinzing, mais cela fait bien... ô, au moins, si pas plus, que je n’y vais plus! Pour le prix d’un verre de cet infâme machin à Grinzing, j’ai une bonne bouteille d’un bon Merlot ou d’un excellent Zweigelt à Tattendorf ou à Soos. Bon, ca, c’est au Sud de Vienne, peut-être 15 km, mais dans la région des thermes (avé sources d’eau chaude et tout le toutim). Oui, c’est la région des vins rouges près de Vienne. Les 2 autres régions excellentes sont Hügelland (Mittel Burgenland) près du grand lac de Neusiedel, qui fait frontière avec la Hongrie, ou la région d Süd Steiermark (Styrie du Sud) - région frontalière entre Graz et Maribor (en Slovénie). Nous appelons cette région la Toscane autrichienne: même sol, même climat, mêmes cépages, un rêve, quoi!
Oui, mais si José beau vais, moi, j’osais pas l’dire...
réponse à . file_au_logis le 24/11/2010 à 21h39 : Pourquoi "excuses"? Y a pas d’mal, ma bonne dame (Jeanne). Oui, c’es...
Je connais un peu le coin, mais ça fait 30 ans que je n’ y suis retournée. Quant au Neusiedlersee, il m’ a toujours fascinée. C’ est un mystère à lui tout seul... et pour s’ y noyer, faudrait vraiment le faire exprès. Je me souviens qu’ une fois (je devais avoir 12 ou 13 ans) je l’ ai vu, un été, presque à sec....Il ne devait pas y avoir plus de 75 cm de flotte en plein milieu ! Et j’ ai appris par des amis de mes parents que l’ eau avait fait sa réapparition 4 mois plus tard, sans qu’ il n’ ait plu davantage que d’ ordinaire. Drôle de truc quand même ! Pas de marée... rien que des Marillen !
P.S. Salue le Steffel de ma part. Et la Karlskirche ! Et le Semmering, si tu vas jusque là...
réponse à . DiwanC le 24/11/2010 à 18h31 : Avis de recherche : A 12:47:40, M’sieur Ubbleu écrivait ...
…ou bien il a dit ça que pour faire l’intéressant et il n’en a rien à faire de la réponse !
Non, pas eu le temps, c’est tout !
En fait j’ai été retenu par des intempéries "un temps pourri" fait de vans et on s’est bien marré !
Et en plus, j’ai ma copine à la maison, alors ... tu vois... pas l’temps !
malgré les bâtons que certains lui glissent dans les roues, les peaux de banane que d'autres jettent sur son trajet
Stopper un bateau à roues à aubes avec des bâtons, passe encore, mais en faire tomber un avec des peaux de banane, c'est du chiqué ! Remboursez !
réponse à . Mintaka le 03/04/2015 à 03h55 : malgré les bâtons que certains lui glissent dans les roues, les pea...
Tu n'y es pas du tout : et si les p'tits bateaux avaient des jambes, hein ?
Démons et merveilles
Vents et marées

... nous ont-ils fait rêver ces "Visiteurs du soir" qu'évoquent à plusieurs reprises les voisins du dessus...
Une petite promenade sur la plage en compagnie de l'ami Georges et de son copain Maxime, ça vous dit ?

Prenez garde à ne pas piétiner les châteaux de sable des petits enfants... constructions admirables ! mais œuvres éphémères que l'impitoyable vent du large détruira ; et si ça ne suffit pas, la marée l'y aidera...

Au demeurant ce n'était qu'une
Vague sans amplitude aucune,
Une vaguelette égarée,
Mais en atteignant au rivage
Elle causa plus de ravages,
De dégâts qu'un raz-de-marée.


Des obstacles vous dites ? On s'en moque des obstacles, nous.
Nous sommes vingt-trois à former la horde du contrevent pour parcourir le monde, d'ouest en est, de l'Aval vers l'Amont, à contre-courant face au vent, à travers la plaine, l'eau et les pics glacés, pour atteindre le mythique Extrême-Amont, la source de tous les vents.
réponse à . lalibellule1946 le 03/04/2015 à 07h09 : Des obstacles vous dites ? On s'en moque des obstacles, nous. Nous...
Pour toi, dans le jardin de Swann et de Marcel P., j'ai cueilli ce morceau de vent :

[...] et la vue d’un seul coquelicot hissant au bout de son cordage et faisant cingler au vent sa flamme rouge, au-dessus de sa bouée graisseuse et noire, me faisait battre le cœur, comme au voyageur qui aperçoit sur une terre basse une première barque échouée que répare un calfat, et s’écrie, avant de l’avoir encore vue : « La mer !»

Quand un Breton parle du vent, la marée n'est jamais bien loin !
Saviez-vous que les punaises (et sans doute d'autres petites créatures) réussissent à se sauver d'une attaque par le mouvement d'air apprécié par des organes appellés "cerci" en anglais, une sorte d'antenne ?
Étonnant, non ?
réponse à . DiwanC le 03/04/2015 à 07h12 : Pour toi, dans le jardin de Swann et de Marcel P., j'ai cueilli ce morceau de ve...
De quelle couleur sont les coquelicots d'Afghanistan...ils sont verts, les pavots d'opium, Papaver somnifère...la couleur de l'argent...et il y en a toute une marée depuis que le Taliban ne supprime pas comme avant la cultivation de cette plante...
réponse à . lalibellule1946 le 03/04/2015 à 08h03 : De quelle couleur sont les coquelicots d'Afghanistan...ils sont verts, les ...
"Cultivation" : le terme français est "culture". 
Si je pouvais maîtriser l'anglais comme tu maîtrises le français...
Si tu pouvais maîtriser l'anglais tu dirais " the cultivation of this plant", pas "the culture of this plant".   (je rigole...merci)
Le substantif (et tondu) "cultivation" existe en langue française, même s'il semble tombé en désuétude.
Culture et confiture sont les deux mamelles d'Expressio, sans compter les vents et les contrepets.
Où serait Christophe Colomb sans le vent...les courants d'eau l'auraient aidé à naviguer jusqu'à l'Amérique peut-être mais comment retourner en Espagne...
réponse à . lalibellule1946 le 03/04/2015 à 09h09 : Si tu pouvais maîtriser l'anglais tu dirais " the cultivation of...
Oups ... J'avais point pesé sur le bon piton ...
réponse à . lalibellule1946 le 03/04/2015 à 09h41 : Où serait Christophe Colomb sans le vent...les courants d'eau l'...
Ou c'est le contraire, sans le vent il n'aurait pas pu gagner l'Amérique, il serait resté là à Grenade...
réponse à . lalibellule1946 le 03/04/2015 à 10h41 : Ou c'est le contraire, sans le vent il n'aurait pas pu gagner l'Amérique,...
T'imagines ! Pas de vent, pas d'Amérique.... Pas d'Amérique, pas de Missouri... Pas de Missouri, pas de Libellule ! La cata !
Sans compter qu'on n'aurait pas de Canada... pas de Slepi... Nos journées seraient mornes comme des nuits sans étoiles. Si, si !

Mais le Christophe était opiniâtre... Sans vent, il aurait frété une galère, attendu la marée et "Rame, rame, rameurs ramez !"
- C'est le vent s'élevant, s'écriait souvent Grand-maman qui adorait le vent, les vol-au-vent et détestait les abat-vent, les brise-vent tout "autan" que les paravents...
Veux-tu un petit inventaire des vents ? Demande à Mireille... cheveux au vent... chapeau perdu...

Quel joli vent l'avait chipé ?
C'est pas le zéphyr,
N'aurait pu suffire,
C'est pas lui non plus
L'aquilon joufflu,
C'est pas pour autant
L'autan.
Non, mais c'est le plus fol
Et le plus magistral
De la bande à Éole,
En un mot : le mistral.


Je te vous laisse ! voudrais pas être en retard chez les Desgrands-Lacour... Auparavant, je te vous souhaite bon vent !
réponse à . Mintaka le 03/04/2015 à 03h55 : malgré les bâtons que certains lui glissent dans les roues, les pea...
Si, si.
Costa Concordia.
réponse à . DiwanC le 03/04/2015 à 12h38 : T'imagines ! Pas de vent, pas d'Amérique.... Pas d'Am...
Imagine que les "Amérindiens" nous aient découverts !
On pourrait entendre de beaux discours sur les racines shamaniques de l'Europe ...
réponse à . DiwanC le 03/04/2015 à 12h38 : T'imagines ! Pas de vent, pas d'Amérique.... Pas d'Am...
... trop gentil !
... comment rester coi ?
... pour les nuits sans étoiles, y a que les nuées, ou le centre-ville pour ça, ou alors une gracieuse Doña Quichotta, quelque part près de la Manche ! ... Si, si !

Rossinante.
réponse à . DiwanC le 03/04/2015 à 12h38 : T'imagines ! Pas de vent, pas d'Amérique.... Pas d'Am...
Pas de vent, pas d'Amérique
Pas de bras, pas de chocolat
Pas de marée, pas de poisson.
réponse à . DiwanC le 03/04/2015 à 12h38 : T'imagines ! Pas de vent, pas d'Amérique.... Pas d'Am...
La cata !

Ben j'ai retrouvé la "strophe" un peu ballotée par les vents du cyberespace...

Voici des vents un petit sommaire
Que de noms ont-ils dans le vernaculaire !
Des vents francais si je fais l'inventaire
Presque une centaine, y compris la vaudaire,
Le mistral et sirocco en sens contraire.
Tout comme les vents planétaire et solaire
Des petites particules ils font un transfert.
Du moins c'est ce que me dit Wiktionnaire.
Alors je termine ma strophe pour me taire
En vous souhaitant tous une bonne atmosphère !
réponse à . lalibellule1946 le 03/04/2015 à 19h04 : La cata ! Ben j'ai retrouvé la "strophe" un peu ballot&eac...
Joliiii !
Que de vents sur notre bonne vieille terre ! La voilà toute échevelée ! Je laisse tous les vents souffler où bon leur semble, batifoler avec les vagues, jouer à saute-mouton avec les nuages... mais au passage, pour ta joue, je retiens la petite bise !
réponse à . SyntaxTerror le 03/04/2015 à 18h59 : Pas de vent, pas d'Amérique Pas de bras, pas de chocolat Pas de mar&...
Pas d'huis, pas-de-porte !
réponse à . ipels le 03/04/2015 à 18h51 : ... trop gentil ! ... comment rester coi ? ... pour les nuits sans &ea...
As-tu consulté ton "Rey" tout neuf ?
Pour marée, point grand chose à signaler, s'pas. Il vient de "mer"... On s'en doutait un peu ! Bon... ben, c'est la morte-eau... rien de plus à pêcher.

Pour vent, c'est différent ! Après avoir signalé qu'il apparaît à l'écrit en 1080 et qu'il vient du latin classique ventus, M'sieur Rey en colle deux pages ! De c'est du vent à surventer, tout y passe ! Je ne retiendrai que le bien joli éventement, aujourd'hui inusité... c'est bien dommage.
... pas souvent ... l'est toujours neuf !
à 'rossinante' : d'après 'rosse', du masculin 'rocinant' (1633) "cheval maigre et efflanqué" ...
... et où peut-on voir un rossinant à bedon ? ... eh oui, en Canada !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Contre vents et marées » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?