D'ores et déjà - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

D'ores et déjà

Dès maintenant

Origine

Si l'adverbe déjà n'a aucun secret pour personne quant à son sens moderne, on peut quand même s'attarder un peu sur son étymologie.
Le mot est issu d'une locution adverbiale du XIIIe siècle, dès ja, où dès est la préposition que vous trouvez dans dès maintenant ou dès potron-minet, par exemple, et de ce même ja que vous retrouvez dans jamais, entre autres, et qui nous vient du latin jam qui, pour le présent, signifiait « dès maintenant », et « il y a un instant » pour le passé très proche.

Mais la chose intrigante dans notre locution adverbiale est ce « ores ». En fait, vous le connaissez déjà, sous sa forme courte, en tant que conjonction de coordination « or », cet or qui, dans une célèbre phrase mnémotechnique, va avec nicar et dont on se demande où il est.
Sous cette forme, il n'existe plus que dans notre locution qui date du début du XVIIe siècle, mais qui existait auparavant au XIVe sous la forme « d'ores a ja ».

Ores ou or, au XIIe siècle, voulait d'abord dire « maintenant ». Mais il a aussi rapidement des sens variés comme « alors donc », « assurément » ou « en réalité ». Dans notre locution, il renforce le « dès maintenant » de déjà.
Alain Rey suppose qu'elle est issue des milieux juridiques.

Exemple

« Taxis, pharmacies, transports publics locaux, distribution d'essence, gaz, professions libérales, assurances ou encore banques : les secteurs qui seront plus ouverts à la concurrence sont en effet nombreux. Les chauffeurs de taxi, les organisations de distributeurs d'essence et les avocats ont d'ores et déjà annoncé des mouvements de grève. »
Le Monde - Article du 20 janvier 2012

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « D'ores et déjà » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear mina al-ane fa saïdane (?? ???? ??????)De maintenant et en montant
Pays de Gallescy O hyn allanDe ça hors
Allemagne (Bavière)de Schon jetztDéjà maintenant
Angleterreen From now onÀ partir de maintenant
Espérantoeo EkdenunÀ partir de maintenant
Espagnees De ahora en adelanteA partir de maintenant
Espagnees A partir de ahoraÀ partir de maintenant
Espagne (Catalogne)es D'ara endavantÀ partir de maintenant
Espagnees Ya mismoTout de suite
Espagnees Desde yaDéjà / Immédiatement
Grècegr Από τούδε και εις το εξής /και καθεξήςÀ partir de maintenant et dorénavant
Israëlhe ???? ????Immediatement
Italieit D'ora in poiÀ partir de maintenant
Italieit Fin d'oraDès maintenant
Pays-Basnl seffens (vieille expression)de suite, sans delai
Pays-Basnl Zonder uitstelSans délai
Pays-Basnl VoortaanDès maintenant
Pays-Basnl Nu meteenMaintenant, immédiatement
Pays-Basnl stante pedesans délai, immédiatement
Pays-Basnl Met onmiddellijke ingangEn commençant immédiatement
Brésilpt de agora em diante / doravante / daqui para a frentedorénavant, d'ores et déjà

Vos commentaires
et qui nous vient du latin jam qui, pour le présent, signifiait « dès maintenant », et « il y a un instant » pour le passé très proche.
They went to a jam session om jam te eten : Ils ont été à un boeuf pour manger de la confiture.

Dorades jeté
Je rade dotes ?
D’ores et déjà...
Ça vous a un petit air suranné, un petit côté ronds–de–jambes et révérences, peaufiné au long des huit siècles passés...
Le « dès maintenant » de jadis, c’était : « Mon ami, d’ores et déjà, allez porter ce billet »
Le « dès maintenant » d’aujourd’hui, c’est : « Urge ! »
Que pourra bien être le « dès maintenant » de 2020 ? me d’mande... 
réponse à . DiwanC le 21/02/2012 à 03h37 : D’ores et déjà... Ça vous a un petit air surann&eacut...
Quelques larges emprunts :

Le "dès maintenant" de jadis,
C’était, dis-je à mon petit-fils :
"Mon ami, d’ores et déjà,
Allez porter ce billet là.

Encore merci, et bonne journée !
À peine réveillé que je dors et déjà ! zzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Et pour peu que je sois entre l’Espagne et la France, je m’Andorre déjà...
Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser à l’une de ses consoeurs "Au fur et à mesure"......mais au fait, c’est quoi l’explication de "au fur et à mesure ?"..........
réponse à . BOUBA le 21/02/2012 à 06h45 : Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser &ag...
cette page, pour toi et ceux de nos amis qui auraient la flemme d’effectuer une recherche ! 
Je vous souhaite d’ores et déjà, à toutes et tous, une excellente journée qui commence par une nouvelle expression !
Ouah! Ça démarre tôt ce matin. C’est à cause de la nouvelle lune ?

cet "or" qui va avec "nicar"
Mais où est donc Ornicar ?
Mais où est donc mon Ricard ?
"Mais où est donc mon Ricard ?": il a d’ores et déjà déménagé à Venelles ! 
réponse à . Rikske le 21/02/2012 à 07h05 : cette page, pour toi et ceux de nos amis qui auraient la flemme d’effectue...
Ah ben merdalor, j’ai cherché par ordre alphabétique, et j’ai pas trouvé........
À peine levé que je pense à m’a-musée d’Orsay déjà...
Ça a commencé d’aurore et déjà, donc.
Hé, où Nîmes écart ordonthe?
Je n’y vois pas Nicar. Tricard non plus, d’ailleurs...
réponse à . Rikske le 21/02/2012 à 07h33 : "Mais où est donc mon Ricard ?": il a d’ores et déj&agr...
"Mais où est donc mon Ricard ?": il a d’ores et déjà déménagé à Venelles !
Et il s’est perdu dans ce dédale de ruelles...
À la belote : Joseta de der.

Magma Nera
"Issue des milieux juridiques"
Oui à coup sûr, vu la tendance constante des juristes à vouloir renforcer leurs positions par des pléonasmes.
L’ancre était d’ors et de jas.
réponse à . DiwanC le 21/02/2012 à 03h37 : D’ores et déjà... Ça vous a un petit air surann&eacut...
Immédiatement et même avant
Ou encore:
Pour avant hier...
Nul besoin d’attendre 2020, elles existent d’ores déjà !

Tiens j’aurais un chien je l’appellerais Ornicar, plutôt que Mirza comme dans la chanson...

Au Québec il disent ceci: cette page
Non, je t’en prie, c’est toi qui a bien joué ! Cela ne fait pas un pli.cette page
res ou or, au XIIe siècle, voulait d’abord dire « maintenant »
peut-être l’occasion de rappeler les expressions "D’ores en avant", ou "d’ores et en avant", avec le sens de : à partir de maintenant jusqu’à ... : Je me déclare d’ores et en avant misogyne (Gautier,Fracasse,1863, p.186) devenues en français moderne : "dorénavant."
Mais où est donc Ornicar ?
à cette page
réponse à . Rikske le 21/02/2012 à 07h33 : "Mais où est donc mon Ricard ?": il a d’ores et déj&agr...
Venelles
 : késako ? C’est entre Aix et Pertuis ? Il y aurait-là un trou noir qui absorbe le Ricard ?
réponse à . <inconnu> le 21/02/2012 à 08h29 : "Issue des milieux juridiques" Oui à coup sûr, vu la tendance const...
En oubliant que "le mieux est l’ennemi du bien".
réponse à . charmagnac le 21/02/2012 à 09h56 : Venelles : késako ? C’est entre Aix et Pertuis ? Il ...
Faut juste savoir qu’avant de se délocaliser à Venelles, notre God exerçait ses talents dans un puits de Ricard à... Puyricard ! 
En lisant le résumé du sujet du film, ça ne m’étonne pas que le titre soit sous la forme interrogative ?
réponse à . Rikske le 21/02/2012 à 09h59 : Faut juste savoir qu’avant de se délocaliser à Venelles, not...
Tu m’en diras tant ! J’imaginais qu’on fabriquait le Ricard à Venelles et qu’on pouvait y trouver une location pour y passer des vacances aro(mati)sées.
Chers Amis d’expressio,
Je viens à l’instant d’acheter le livre « 1001 expressions etc » de ce sinistre funambule qui tient en main les fils du site du même nom.
Faites gaffe !
Ne tombez pas dans le piège comme je viens de le faire.
Le livre est parfaitement blanc ! Non seulement vous le payez la peau des fesses, mais ensuite c’est vous qui devez l’écrire !
Unissons-nous ! Ne nous laissons pas enc… sans notre consentement !
Tartempion
réponse à . Philstef le 21/02/2012 à 11h00 : Chers Amis d’expressio, Je viens à l’instant d’acheter ...
Ben oui ! C’est le concept de base : chacun pioche ses 1001 réellement préférées parmi les 1500 et quelques proposées sur le site et les recopie dans les pages blanches prévues à cet effet.
Aucune raison d’en faire tout un plat, donc ! Grâce à ce concept innovant, chacun a un ouvrage unique correspondant parfaitement à ses goûts.
En catalan Eugeni cette page est déjà ex génie.
réponse à . Philstef le 21/02/2012 à 11h00 : Chers Amis d’expressio, Je viens à l’instant d’acheter ...
C’est en effet un livre nuisible, car les 1000 et une, nuit!
réponse à . God le 21/02/2012 à 11h09 : Ben oui ! C’est le concept de base : chacun pioche ses 1001 r&ea...
Le sur mesure, c’est l’avenir. Etre différent du voisin, c’est la tendance. Et on n’est jamais mieux servi (honoré, félicité, congratulé, distingué, gratifié, servi, déifié, etc) que par soi-même.
réponse à . Philstef le 21/02/2012 à 11h00 : Chers Amis d’expressio, Je viens à l’instant d’acheter ...
ce sinistre funambule qui tient en main les fils du site du même nom.

Je ne suis pas d’accord avec toi. God n’est pas triste, il est même plutôt plein d’esprit quand il a bu. Et depuis qu’il a vendu 40 000 exemplaires de son livre il se marre de plus en plus.
Ne soit pas triste, tu peux toujours revendre ton livre sur ebay. Comme il est épuisé (le livre, pas God) tu risques juste de le revendre plus cher.
J’aime bien caresser l’échine de mes minets: je caresse le dorse, et des chats.
réponse à . Philstef le 21/02/2012 à 11h00 : Chers Amis d’expressio, Je viens à l’instant d’acheter ...
ce sinistre funambule qui tient en main les fils du site du même nom

Voilà une phrase bien tournée, qui suscite chez moi des questions
1) le site "expressio" tient-il à un fil ou à plusieurs fils ?
2) de quelle nature sont ces fils ? de fer ? électriques ? de coton ou de laine ? de flanelle ?
3) dans quelle main les tient-il ?
4) dans ces fils y a-t-il celui sur lequel il se tient en équilibre ? et si oui, God est-il aussi acrobate pour se déplacer sur un fil qu’il tient en main ?
5) est-il prudent que God joue au funambule quand il a bu plusieurs Ricard(s) ?

Bon, je file, car j’ai d’ores et déjà dépassé l’heure de l’apéro.
Le Dorset est un type de mouton anglais qui s’entend particulièrement bien avec les chats ; c’est le Dorset des chats.cette page
réponse à . charmagnac le 21/02/2012 à 11h46 : ce sinistre funambule qui tient en main les fils du site du même nom Voil&...
Et en apéro, je parie que tu ne bois pas de sirop d’orgeat ! 
réponse à . charmagnac le 21/02/2012 à 11h46 : ce sinistre funambule qui tient en main les fils du site du même nom Voil&...
de quelle nature sont ces fils
adultérins, à n’en pas douter, mais conçus exclusivement lors des conventions ! 
Le mot est issu d’une locution adverbiale du XIIIe siècle, dès ja, où dès est la préposition que vous trouvez dans dès maintenant...
Si dès maintenant est toujours et fréquemment utilisé, ce n’est pas le cas de dès longtemps (depuis...), dès ici, dès là que, dès aussitôt que...

Marceeel ! Dès aussitôt que tu auras fini de sortir les glaçons, je te demande dès ici de bien vouloir servir quelques lagons bleus ! Fait soif !... et pas que d’ores et déjà !
Alain Rey suppose qu’elle est issue des milieux juridiques.
il ne fait que supposer ? Oh, chic : le TLFI donne cette définition : "D’ores et déjà : La locution souligne (à l’aide de ores) l’actualité, déclarée précoce, du procès. S’agirait-il, d’ores et déjà, d’une confirmation de son hypothèse ?
Hélas non, car le mot procès a ici le sens général de "démarche réflexive", et non celui de "litige soumis à un tribunal". Flûte ! Désolé, Alain, je ne peux rien pour toi, mais tu restes le meilleur  ! 
réponse à . Rikske le 21/02/2012 à 12h05 : Et en apéro, je parie que tu ne bois pas de sirop d’orgeat !&n...
Pari gagné. Parfois un soupçon avec le Ricard.
réponse à . BOUBA le 21/02/2012 à 06h45 : Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser &ag...
Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser à "Au fur et à mesure"
Il est possible que ce soit à cause d’un point commun entre les mots ores et fur !

Eh oui Bouba, car ces deux mots font partie des mots que la spécialiste du langage Maryz Courberand nomme les mots invisibles. Ils ne sont utilisés que dans des expressions figées et n’existent plus à l’état indépendant en français moderne.

« D’ores et déjà » je peux dire que ores ne figure que là. Et la mesure est la même pour fur.

Je ne vous croirais pas si vous me disiez que vous utilisez le mot clin ailleurs. A moins que vous ne me fassiez un « clin d’œil ».

Et vous ne pourrez me dire que vous placez le mot dam ( dam signifiait dommage) tous les jours qu’ « au grand dam » de la vérité.

Quand à for je doute fort que vous l’utilisiez à l’extérieur de votre « for intérieur ».

Enfin dire que les gens utilisent le mot huis en dehors du « huis clos » serait la porte ouverte à toutes les fenêtres.
Dupont  : qui dort est déjà en train de dormir.
Dupond : je dirais même plus : d’ores et déjà en train de dormir !
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 14h01 : Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser &a...
Invisibles ?
Comme la main de cet andouille d’ Adam Smith ?
Ils sont plutôt "orphelins", non ?
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 14h01 : Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser &a...
C’est dans les villages sans églises que les auberges grises ont des huis.
Faut pas s’étonner que l’huis reste clos, puisque tel George Clooney reconverti dans la vente de cafetières, l’ huissier est au Mans, il fait des rillettes. cette page
réponse à . SyntaxTerror le 21/02/2012 à 14h23 : Invisibles ? Comme la main de cet andouille d’ Adam Smith ? Ils ...
Pourquoi pas "mots orphelins" ?
Mais avec un parent restant alors puisqu’ils vivent dans une expression.
Cependant je dois avouer que j’aime bien "mots invisibles" car figés dans une expression ces mots mis deviennent des momies dont on ne voit plus les traits.

Pour faire référence à tes églises du #45 sache que si l’expression " for intérieur" faisait référence au jugement de la conscience, l’expression "for extérieur" existait : elle désignait la juridiction temporelle de l’église.
Aujourd’hui, j’ai bu du sirop d’orgeat. Je n’étais pas aidé.
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 14h48 : Pourquoi pas "mots orphelins" ? Mais avec un parent restant alors puisqu&r...
Y’avait aussi le for Boyard, pour ceux qui fumaient des cigarettes papier maïs.
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 14h48 : Pourquoi pas "mots orphelins" ? Mais avec un parent restant alors puisqu&r...
Et que dire de la phrase: "il a tout perdu, for l’honneur"?
réponse à . SyntaxTerror le 21/02/2012 à 14h33 : C’est dans les villages sans églises que les auberges grises ont de...
les auberges grises ont des huis.

Tous les poissons aussi. Enfin c’est ce que j’ai ouïes dire.
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 14h01 : Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser &a...
Enfin dire que les gens utilisent le mot huis en dehors du « huis clos » serait la porte ouverte à toutes les fenêtres.
Alice utilise l’huis qu’a rôle au Pays des Mères veillent.
réponse à . file_au_logis le 21/02/2012 à 14h55 : Et que dire de la phrase: "il a tout perdu, for l’honneur"?...
La signification, en français, du mot oublié for était "conscience".

Maintenant c’est vrai que fors (sans le s, " for" est de l’anglais) est le vieux français de "hors"

Si je te dis que je ne connais pas la phrase: "il a tout perdu, for l’honneur", me répondras-tu, en toute conscience, tel François Premier :
Tu as tout perdu hors l’honneur ? 
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 14h01 : Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser &a...
Je ne vous croirais pas si vous me disiez que vous utilisez le mot clin ailleurs.

Tous les marins sont prêt à te contredire.
Si Elpépé était là tu serais collé samedi dans une coque à clins.
J’ai gagné quoi ?  
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 14h01 : Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser &a...
Quant aux clins, c’est un type de construction utilisé dans la marine (les baleinières, par exemple, avaient souvent des coques "à clins") ! Hein, qu’est-ce qu’on dit au vice-sous-amiral ? 

Zut ! Coiffé au poteau par Mickey ! 
réponse à . mickeylange le 21/02/2012 à 15h12 : Je ne vous croirais pas si vous me disiez que vous utilisez le mot clin ailleurs...
Ne pas confondre le verbe "clinquer" : produire des bruits secs et sonores (par ex. bling bling) avec le substantif "clinquant" : éclat très voyant, parfois agressif ou tapageur.

On dit aussi : "Tout est perdu, sauf erreur". Mais il n’y a pas de rapport.
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 14h01 : Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser &a...
Et les soudures à clin, càd par recouvrement ?
Ben oui, comme dans la marine !
Et les toitures à clin, comme dans la marine !
On peut, d’une certaine façon, considérer une maison comme un bateau avec la coque en l’air.
réponse à . mickeylange le 21/02/2012 à 15h12 : Je ne vous croirais pas si vous me disiez que vous utilisez le mot clin ailleurs...
Va savoir !
cette page
réponse à . <inconnu> le 21/02/2012 à 16h11 : Et les toitures à clin, comme dans la marine ! On peut, d’une...
Ou encore cette page
« Construction à carvel » quand ce n’est pas à clin, soit, mais alors pourquoi des Caravelles à clin ?
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 15h06 : La signification, en français, du mot oublié for était "con...
En Suisse, il y a tellement de S dans le nom du pays qu’ils n’utilisent plus cette lettre ailleurs:
cette page
réponse à . chirstian le 21/02/2012 à 12h48 : Alain Rey suppose qu’elle est issue des milieux juridiques. il ne fait q...
Enfin dire que les gens utilisent le mot huis en dehors du « huis clos »...
Aurais-tu oublié tes classiques ? 

Par un soir de novembre, à cheval sur les toits
Un vrai tonnerr’ de Brest, avec des cris d’putois
Allumait ses feux d’artifice
Bondissant de sa couche en costume de nuit
Ma voisine affolée vint cogner à mon huis
En réclamant mes bons offices


Quand il évoque un certain orage, Brassens l’utilise l’huis lui !

S’cuse-moi ! j’ m’a trompi ! Je m’adresse à SagesseFolie @ 42
réponse à . file_au_logis le 21/02/2012 à 16h28 : En Suisse, il y a tellement de S dans le nom du pays qu’ils n’utilis...
De fait il y a un "s" en trop, si j’en croit cette page : deux fois le mot "liesse"

Il faut donc bien lire : Noyon dans la liesse .
réponse à . DiwanC le 21/02/2012 à 16h31 : Enfin dire que les gens utilisent le mot huis en dehors du « huis clo...
Je te signale, chère Germaine, que je ne l’ignorais pas.

La preuve en est que j’ai mis en italique, dans mon #42 (pas modifié depuis 14h 33) le mot porte qui est la signification du mot ancien huis.
Q’un amoureux de la langue comme Brassens l’utilise pour les besoins de la rime est plus que normal. 
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 16h51 : Je te signale, chère Germaine, que je ne l’ignorais pas. La preuv...
Je te titillais simplement parce que tu écris : « Ils ne sont utilisés que dans des expressions figées et n’existent plus à l’état indépendant en français moderne. » et que Brassens le consomme en 1960. Je n’imaginais pas une seule seconde que tu puisses ignorer "huis/porte" !
D’ores et déjà, je serai plus attentive. Enfin... j’essaierai ! 

Autre chose : Maryz Courberand a–t–elle regroupé ses mots invisibles dans un manuel ? un article ?
Quand les mouches se soûlent pour survivre
(Le Point.fr - Publié le 21/02/2012 à 12:30)
On la croyait tout bonnement alcoolique. Eh bien, non ! La mouche Drosophila melanogaster, plus communément appelée mouche du vinaigre, pratique en réalité l’automédication. C’est du moins ce que suggèrent les travaux d’une équipe d’entomologistes américains de l’université Emory d’Atlanta. Selon les résultats de leur étude publiée dans la revue scientifique Current Biology, cette mouche, ou plus précisément ses larves, consomme des denrées hautement alcoolisées - fruits en putréfaction, raisins fermentés... - pour se débarrasser de parasites dangereux. Un peu comme vous traiteriez votre rhume avec un grog.
Si vous connaissez un amateur de mouche, prévenez le.
réponse à . mickeylange le 21/02/2012 à 18h16 : Quand les mouches se soûlent pour survivre (Le Point.fr - Publié le...
Ben ici, on fait tout comme la Drosophile ! On s’automédicamente chez Marcel, le pharmacien du coin ! Grâce à quoi – et à tous vous z’autres ! – on se bat pour éradiquer la mélancolie, le cafard, le spleen.
Bientôt 19 h, l’heure de nos soins bi–quotidiens. Faut pas rigoler avec la santé. 
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 15h06 : La signification, en français, du mot oublié for était "con...
Sauf erreur, dans "Tout est perdu fors l’honneur" attribué à François 1er, je pense qu’il y a un "s" à for (signifie "excepté"). Pas le temps de vérifier ce soir. Le boulot m’attend !

Et j’ai pensé aussi à "Huis clos" de Jean-Paul Sartre, qui a écrit aussi "Les Mouches".
réponse à . DiwanC le 21/02/2012 à 18h08 : Je te titillais simplement parce que tu écris : « Ils ne ...
Maryz Courberand a–t–elle regroupé ses mots invisibles dans un manuel ?

Oui bien sûr. J’en ai arrangé à ma façon quelques-uns, juste pour le plaisir de faire des jeux de mots avec clin, dam, for et huis. Ce qui m’a valu des reproches parce que je cherchais plus à faire sourire qu’à être précis.

Mais c’est vrai que j’aime travailler avec des livres et je n’avais de toute façon pas le temps de vérifier sur le net si tel ou tel mot n’avait pas un sens technique inconnu de moi.

Son article est le troisième (intitulé : "de fur et dans mon for") d’un petit livre qui en compte 19, son titre : Il baissa sa culotte et dans mon estime, sous-titre : "bizarreries de langage" aux éditions "Mots et compagnie".

Pour répondre précisément à ta question voici quelques-uns des autres mots invisibles qu’elle signale : prétantaine, embler (qui à donné "d’emblée"), laps, affilée, aloi, ambages, bombance,chamade, cocagne, coudées, dare, instar, insu, lurette, parages,quinconce,, rebours, semonce, tatons, vergogne.

Je viens de t’en citer plus de la moitié.
Désolé God pour la dépense d’encre.
réponse à . charmagnac le 21/02/2012 à 18h53 : Sauf erreur, dans "Tout est perdu fors l’honneur" attribué à...
Tout-à-fait Thierry, c’est ce que veux dire en #52.
Par contre, tu as raison, je n’avais pas pensé au "Huis clos" de Jean-Sol Partre. 
réponse à . SyntaxTerror le 21/02/2012 à 16h40 : De fait il y a un "s" en trop, si j’en croit cette page : deux fois l...
J’adore la phrase ci-dessous tirée de l’article:
Ce premier acte symbolique de prise de la mairie par les FFI s’est répété les jours et heures précédentes
Vous admirerez comme moi la séquence des événements:
ce premier acte symbolique ...: puisque c’est le premier, il n’y en a pas eu avant.
... s’est répété... : ce qui se répète se redit / refait, après....
... les jours et les heures précédentes...: là, c’est le génie littéraire qui parle (en regardant dans le rétroviseur du temps). De plus, la belle faute de français: "précédentes" = faute d’accord! "Les jours" sont masculins...
Enfin, je ne suis ni journaliste, ni rédacteur...
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 19h15 : Maryz Courberand a–t–elle regroupé ses mots invisibles dans un manue...
Ce qui m’a valu des reproches...
Mais que vas-tu donc chercher là?
Entraînés par Chirstian, nous cherchons la mouche partout où cela est possible... Non pas pour la sodomiser, comme pourraient le penser certaine spécialiste spécialiste de Voltaire, mais bien plutôt pour l’envoyer se faire couper les cheveux en quatre...
Maintenant, si elle se cache dans des soi-disant bouteilles de vinaigre, là... Ca va faire vinaigre, de la sortir de ses lagons bleus bien connus et célèbres dans le Landerneau... et chez Marcel.
Expression équivalente: from now on

Plus juridique ou langage d’un contrat
et aussi biblique: henceforth
réponse à . lalibellule1946 le 21/02/2012 à 20h57 : Expression équivalente: from now on Plus juridique ou langage d&rs...
Tu devrais proposer ces équivalences à Sa Divinité qui les inscrirait - si God le veut ! - dans la rubrique "Ailleurs".
réponse à . DiwanC le 21/02/2012 à 22h22 : Tu devrais proposer ces équivalences à Sa Divinité qui les ...
Oui, je ferai un effort. Merci.
réponse à . file_au_logis le 21/02/2012 à 19h31 : J’adore la phrase ci-dessous tirée de l’article: Ce premier a...
En effet !
Heureusement que les dates sont indiquées, parce que la géographie en est toute tourneboulée. Si on ne la connait pas, on pourrait penser que Chantilly et Creil sont au sud. Si on la connait, on se doute que les chars ont remonté la rue de Paris depuis la place Saint-Jacques, sinon ils auraient repoussé les Allemands au sud, vers Paris.
réponse à . charmagnac le 21/02/2012 à 09h56 : Venelles : késako ? C’est entre Aix et Pertuis ? Il ...
oui le puyricard
réponse à . <inconnu> le 21/02/2012 à 08h59 : Immédiatement et même avant Ou encore: Pour avant hier... Nul besoi...
He oui! Carnior est le cousin québecois du Ornicar français! Comme quoi les liens de parenté sont présents dans les mots de notre belle langue autant que dans certains noms de famille!

Je peux cependant vous assurer qu’on cherche autant Carnior que Ornicar! Sont pas foutus de revenir à la maison!
réponse à . charmagnac le 21/02/2012 à 11h18 : Le sur mesure, c’est l’avenir. Etre différent du voisin, c&rs...
Donc, jamais mieux enc... que par soi-même, comme dirait l’autre!
réponse à . SagesseFolie le 21/02/2012 à 14h01 : Je ne sais pas pourquoi mais cette expression m’a toujours fait penser &a...
Et que dire du "hui" d’aujourd’hui. Ce fut un mot en soi, un jour! Au jour d’hui. Ne me demandez pas ce qu’il veut dire!
Houlà ! aujourd’hui faut capillotracter à don’f pour l’entrée en matière habituelle........

Je vous livre ce texte moins pour l’allusion du jour que pour ce qu’il représente de sagesse.
En cette période où d’aucuns se sentent pousser des ailes de fous de Dieu et d’autres sont prêts à ressortir les vieux démons que l’on croyait enfouis à jamais.......

Les St Jean bouche d’or qui prêchent le martyre
et
Le paradis sur Terre on y serait déjà

Allez, un p’tit noir et hop ! matinée chargée aujourd’hui......
réponse à . Quebeclibre le 23/02/2012 à 20h14 : Et que dire du "hui" d’aujourd’hui. Ce fut un mot en soi, un jour! A...
Aujourd’hui y a Wiki qui nous dit ça........

D’ores et déjà c’est comme au fur et à mesure

y a plus que là qu’on emploie "fur".........

Ah fa f’est fur !
- Pierre sait qu’il vient d’être nommé recteur de l’université ?
- Oui, Daure sait déjà...
réponse à . BOUBA le 16/04/2014 à 06h15 : Houlà ! aujourd’hui faut capillotracter à don’f p...
Il est certain "qu’au jour d’aujourd’hui" [comme ça, on est sûr qu’on parle bien du 16 avril de l’an 2014 puisqu’on triple l’information !], il fallait tirer fort sur les frisettes pour trouver un rapprochement entre un texte de Georges B. et l’expression de Georges P.

Si j’ai bien des "déjà", je n’ai point "d’ores"...
Dans le bandeau du haut j’ai :
Les expressions préférées des français
Un hors-série pas piqué des hannetons !
(hors-série du Point en vente actuellement)


D’ores et déjà je peux vous dire que faire de la pub sur expressio pour un hors-série de 101 expressions, juste au dessus de celle de Sa Divinité pour 1001 expressions préférées des français c’est pas très malin, c’est même un peut c..
On atteint là les limites de la pub de Google !
réponse à . BOUBA le 16/04/2014 à 06h57 : Aujourd’hui y a Wiki qui nous dit ça........ D’ores et d&eac...
Ventre saint-bleu et palsemgris ! Si Sa Divinité tombe là-dessus, on est bon ! "À quoi ça sert que je me décarcasse !" va - encore ! - trépigner God.
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 11h46 : Ventre saint-bleu et palsemgris ! Si Sa Divinité tombe là-des...
Cela fait plusieurs jours qu’il passe ce bandeau; si sa divinité ne l’a pas vu, c’est qu’elle s’est mis le dit bandeau sur les yeux.
réponse à . lafeepolaire le 16/04/2014 à 11h49 : Cela fait plusieurs jours qu’il passe ce bandeau; si sa divinité ne...
"Cela fait plusieurs jours qu’il passe ce bandeau"... mais là, Google est un peu étranger à l’affaire ; ce n’est pas de la pub. instinctive, spontanée... c’est de la "reflechie", de celle qui rapporte des sacs d’ores d’or à Sa Divinité, des monceaux de zlotys sonnants et trébuchants.

C’est tout bien expliqué dans la p’tite phrase du haut de page : Vous voulez voir votre propre bandeau publicitaire ci-dessus ?
Je pense que ta réponse était plutôt destinée à Lange... 
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 11h39 : Il est certain "qu’au jour d’aujourd’hui" [comme ça, on...
C’est normal que tu n’aies pas d’ores car tu brilles sur notre forum et il est bien connu que tout ce qui brille n’est pas d’ores.......

C’est y pas bien dit, çà ?.............
réponse à . BOUBA le 16/04/2014 à 12h16 : C’est normal que tu n’aies pas d’ores car tu brilles sur notre...
Tu parles d’or !
Voilà la moitié du "hui" que l’expression est sur notre table de décorticage... À peine une douzaine de contrib. à se mettre sous la dent.
D’ores et déjà, on peut dire qu’on rame !
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 11h46 : Ventre saint-bleu et palsemgris ! Si Sa Divinité tombe là-des...
C’était pour ajouter un peu de diversité......
réponse à . Rikske le 21/02/2012 à 15h46 : Quant aux clins, c’est un type de construction utilisé dans la mari...
Salut ma belle gang,
Je vous déguste de loin. Mais aujourd’hui j’ose...pour vous dire qu’au Québec, des clins, il y en a encore plein ! Ils étaient utilisés à l’extérieur sur les murs des maisons (comme les coques des bateaux) car le bois isole bien. On en fabrique maintenant en aluminium et en plastique.
Tu veux de la diversité ?

Si tu le souhaites, on peut parler des grandes questions qui font que le monde est monde et que la vie vaut la peine d’être vécue... que la nuit succède au jour aussi inéluctablement qu’à la fin des ténèbres nocturnes apparaîtra l’aurore cramoisie prometteuse d’heures riches des lumières du savoir*... De ces préoccupations quasi métaphysiques qui soufflent sur l’écume des jours et sur les braises de la contradiction tout à la fois.

De ces questions qui embrasent les esprits : Si l’homme est un loup pour l’homme, doit-on pour autant préférer la plantureuse charcutière tourangelle aux délicates et expressionites rillettes mancelles ?

* c’est ch...ant hein ! 
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 12h11 : "Cela fait plusieurs jours qu’il passe ce bandeau"... mais là, Goog...
Que de questions existentielles !
Alors, pour être clair, jusqu’au passage effectif chez Reverso, je me réserve selon besoins le bandeau du haut qui me sert de pub perso soit pour mon bouquin, soit pour l’appât que représente le HS du Point (vous avez apprécié les 101 du HS, no problemo, vous en trouverez 900 autres dans mon livre).
Ces bandeaux ne me rapportent pas une clopinette en direct, mais j’espère que c’est un peu le cas en indirect.
Depuis janvier, les pubs de la colonne de droite profitent maintenant exclusivement à Reverso, plus à moi.
réponse à . BOUBA le 16/04/2014 à 06h57 : Aujourd’hui y a Wiki qui nous dit ça........ D’ores et d&eac...
Bouba t’es qu’un âne........regarde donc au # 6 de quoi il est question !
réponse à . God le 16/04/2014 à 14h05 : Que de questions existentielles ! Alors, pour être clair, jusqu&rsquo...
Depuis janvier, les pubs de la colonne de droite profitent maintenant exclusivement à Reverso, plus à moi.
Mes souvenirs d’étudiant en droit sont assez lointains, mais il me semble que nous sommes en présence d"un cas d’enrichissement sans cause.
réponse à . Nathacha le 16/04/2014 à 13h15 : Salut ma belle gang, Je vous déguste de loin. Mais aujourd’hui j&rs...
Alors n’hésites pas venir nous visiter plus souvent !

petit clin d’  amical.......
réponse à . deLassus le 16/04/2014 à 15h34 : Depuis janvier, les pubs de la colonne de droite profitent maintenant exclusivem...
Hé ben alors s’il fallait embastiller tous ceux qui ont fait de "l’enrichissement sans cause" une raison de vivre.....L’ Hémicycle serait vide et la Coupole déserte....
réponse à . God le 16/04/2014 à 14h05 : Que de questions existentielles ! Alors, pour être clair, jusqu&rsquo...
"...questions existentielles !"... certes.

Que grâce te soit rendue !
Avec toi, nous gravîmes les pentes du savoir allant – tels des sages – sur la haquenée du cordelier... Aujourd’hui encore, étourdis de connaissances, nous n’avons d’ouïe que pour tes paroles si souventes fois répétées : "Alors, on boit un coup ou....".
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 13h38 : Tu veux de la diversité ? Si tu le souhaites, on peut parler des gr...
Si tu le souhaites, on peut parler des grandes questions qui font que................................. prometteuse d’heures riches des lumières du savoir

.....afin de vivre des lendemains meilleurs dans la douceur retrouvée des petits matins triomphants d’une aube qui succède à la noirceur des nuités sans lune où les limbes diaphanes d’un passé révolu perdu dans le maelström de la consommation des siècles inaccessibles aux pauvres mortels que nous sommes et qui redeviendront poussières d’étoiles ?

Alors là oui, je veux bien..
On commence quand ?
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 15h45 : "...questions existentielles !"... certes. Que grâce te so...
......ou on va s’faire......*

*M’excuse y a Jean B. qui l’a chantée........
réponse à . BOUBA le 16/04/2014 à 15h46 : Si tu le souhaites, on peut parler des grandes questions qui font que..............
On se fait une bouffe et on en parle sachant que d’ores et déjà*, le principe est adopté !
Le temps d’affuter mes crayons et de tailler mon clavier... et c’est parti !
* Yeeesss ! j’ l’ai eu !
réponse à . BOUBA le 16/04/2014 à 15h50 : ......ou on va s’faire......* *M’excuse y a Jean B. qui l’a c...
Deux expressions qui - si on réfléchit bien - ont la même finalité ! 
réponse à . BOUBA le 16/04/2014 à 15h50 : ......ou on va s’faire......* *M’excuse y a Jean B. qui l’a c...
Je m’excuse, il y a Jean B. qui l’a chantée...
Il y a surtout God qui jadis l’a traitée !
cette page
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 16h26 : Deux expressions qui - si on réfléchit bien - ont la même fi...
.......Elargir le cercle de ses amis........
réponse à . deLassus le 16/04/2014 à 16h26 : Je m’excuse, il y a Jean B. qui l’a chantée...Il y a surtout ...
Certes mais sans l’anticonformisme et la verve de Georges B.........
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 16h25 : On se fait une bouffe et on en parle sachant que d’ores et déj&agra...
Chiche !
Oups ... celle-là - en supposant que j’y ai pensé - je n’aurais jamais osé la faire !
réponse à . deLassus le 16/04/2014 à 16h26 : Je m’excuse, il y a Jean B. qui l’a chantée...Il y a surtout ...
God disait de cette expression (comme tu nous le fais très justement remarquer) le 12 janvier 2012
Voilà une expression très récente et quelque peu graveleuse qu’on ne risque pas d’entendre chez les Desgrand-Lacour®.
Alors lire en 101 sous le clavier de la comtesse, d’’habitude, si distinguée et si bien élevée des propos semblables.
Elle qui est toujours présente chez les Desgrand-Lacour, et qui le plus souvent nous invite seulement à boire un coup chez Marceel.
J’avoue que sa proposition est inattendue et surprenante.
Que Marcelle tienne de tels propos, rien que de plus logique, mais de la part de Germaine !
Je sais pas ce que Momo et Bouba lui ont fait, mais elle est dévergondée depuis son passage dans le midi. Le démon de midi peut être ?
Va falloir vous méfier les mecs si elle vous invite à boire un coup ! 
Chiche !
Mais cette fois, c’est toi qui montes à la Capitale ! Avec Coyote et tous/toutes les amionautes qui le souhaitent !
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 17h11 : Chiche ! Mais cette fois, c’est toi qui montes à la Capitale&...
Alors là ca ne me pose aucun, mais alors aucun problème !.......et ce serait en plus avec un immense plaisir !
Je m’en réjouis d’ores et déjà !!!!!!!!!.........
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 17h07 : Oups ... celle-là - en supposant que j’y ai pensé - je n&rsq...
Bon, ben alors
réponse à . mickeylange le 16/04/2014 à 17h10 : God disait de cette expression (comme tu nous le fais très justement rema...
Va falloir vous méfier les mecs si elle vous invite à boire un coup !

Ben c’est fait !.......voir le 112.........
réponse à . mickeylange le 16/04/2014 à 17h10 : God disait de cette expression (comme tu nous le fais très justement rema...
Ben v’là aut’ chose !
Je n’ai fait que rapporter les paroles divines... celles qu’il prononçât "turbi et torbi" (au moins !) le 12 janvier 2012.
C’est malin... main’nant vais être obligée de boire tout seule !
réponse à . BOUBA le 16/04/2014 à 17h20 : Va falloir vous méfier les mecs si elle vous invite à boire un cou...
Là... je ne dis plus rien...
C’est le genre de situation où en essayant de se justifier, on patauge dans la boue et on finit dans... la fange !
Vais faire un tour chez les Desgrands-Lacour, tiens...!
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 17h27 : Là... je ne dis plus rien... C’est le genre de situation où...
Tu vas boire un coup chez les Desgrands-Lacour, ou... ?
:&rsquo)
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 17h23 : Ben v’là aut’ chose ! Je n’ai fait que rapporter l...
Mainon, mainon, j’irai avec toi boire le Lagon Bleu chez Marcel, vais pas te laisser toute seulette au bar du Phare, qu’on pourrait se méprendre et penser ( oh horreur !!! ) que t’es rien qu’un pocharde ( et puis moi, je risque rien !!! )....... :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 16/04/2014 à 17h50 : Tu vas boire un coup chez les Desgrands-Lacour, ou... ? :&rsquo)...
Pfffff... j’ai écrit "faire un tour... et pis c’est tout !
Euh... tu sais ce qu’elle va finir par te dire ma bonne éducation ?
réponse à . BeeBee le 16/04/2014 à 18h17 : Mainon, mainon, j’irai avec toi boire le Lagon Bleu chez Marcel, vais pas ...
...et puis moi, je risque rien !!!
Je n’en crois pas mes yeux ! Comme si tu pouvais me croire capable des exploits/bassesses* dont Lange fait courir le bruit...
On n’est vraiment trahi que par les siens !
Vais aller noyer ma déception dans un tilleul-menthe bien tassé (avec une bonne rasade de limoncello passeque faut pas exagérer non plus !)

* au choix selon les penchants de chacun !
Tilleul-menthe-limoncello c’est la même hérésie que le café au lait..........
réponse à . DiwanC le 16/04/2014 à 18h27 : Pfffff... j’ai écrit "faire un tour... et pis c’est tout ...
Euh... tu sais ce qu’elle va finir par te dire ma bonne éducation ?

Aujourd’hui je m’attends à tout !
Regarde même madame Foldingue a fait une apparition en 119 alors qu’on l’avait pas vue depuis des lustres.
réponse à . BOUBA le 16/04/2014 à 18h54 : Tilleul-menthe-limoncello c’est la même hérésie que le...
C’est vrai ça !
Mettre du tilleul-menthe dans du limoncello !
Beebee Germaine elle a un problème avec sa tête !
Donne lui des petites pilules pour les boyaux de la tête.
réponse à . mickeylange le 16/04/2014 à 19h11 : C’est vrai ça ! Mettre du tilleul-menthe dans du limoncello&nb...
C’est vrai que gâcher le Lemoncello avec du tilleul-menthe, ça relève d’un esprit pour le moins légèrement troublé !!!!! Mais bon, toi aussi tu dois avoir un problème avec tes boyaux de la tête, que tu m’appelles Madame Foldingue, moi qui suis neuneurologue distinguée.................. Alors, tournée de pilules bleues pour tout le monde, c’est moi qui régale :&rsquo)
réponse à . BeeBee le 16/04/2014 à 19h17 : C’est vrai que gâcher le Lemoncello avec du tilleul-menthe, ç...
Pilules bleues pour everybody ?..........Décidément ce soir ça dérape dans le graveleux !
a fait une apparition en 119 alors qu’on l’avait pas vue depuis des lustres... et ça, c’est une des bien bonnes choses qu’on espérait depuis longtemps !

Pour le reste, je vous laisse à vos élucubrations, supputations, diversions et autres divagations les plus folles !

Quoique... Pour rejoindre ou simplement lire la bande de joyeux drilles qui informent, interrogent ou délirent chaque jour écrit God dans sa lettre quotidienne. Et voilà des lustres – ou presque ! – qu’on n’avait pas déliré ainsi.
Cornegidouille ! ça fait du bien ! 
réponse à . mickeylange le 16/04/2014 à 19h11 : C’est vrai ça ! Mettre du tilleul-menthe dans du limoncello&nb...
Mais bon, toi aussi tu dois avoir un problème avec tes boyaux de la tête...
Voudrais pas en rajouter, tu me connais... mais si BeeBee le dit... 
Bon... c’est pas tout ça, mais 20 h vont bientôt sonner... Et y commence à faire soif ! Marceeel !  Vais d’ores et déjà te demander un p’tit lagon bleu, s’ te plaît... pour me remettre des émotions de cette fin de journée !
D'ores et déjà... ou "dès maintenant", dit not' God.

Un "dès maintenant" qu'on peut dire similaire à "dès à présent". Et ça tombe bien parce que du "à présent", il y en a chez le beau Georges* !

J'lui en ai bien voulu mais, à présent,
J'ai plus d' rancune et mon cœur lui pardonne
D'avoir mis mon cœur à feu et à sang
Pour qu'il ne puiss' plus servir à personne...


Écoutez...

* ce n'est pas du tirage de couettes mais presque ! 


réponse à . <inconnu> le 21/02/2012 à 02h59 : et qui nous vient du latin jam qui, pour le présent, signifiait «&n...
J'avais oublié de dire que la première partie de la phrase était en anglais et la seconde partie en flamand mais vous l'aurez bien sûr tout de suite compris. Je peux enfin dormir sur mes deux oreilles après plus de quatre ans.
On va d'ores et déjà passer au café parce que pour trouver une allusion à Georges c'est pas plus évident dès ja qu'il y a deux ans.....
réponse à . Mintaka le 05/09/2016 à 04h21 : J'avais oublié de dire que la première partie de la phrase é...
Enfin tout rentre dans l'ordre.........
- Dino, tu viens manger à la maison ce soir ?
- Ah non ce soir je dine aux Orres
LE JEU DES MOTS CACHÉS (288)
Je vous propose 16 ADVERBES DE TEMPS dans le texte suivant, mais surtout ne vous pressez pas, vous avez le...temps !

- Tiens, salut Bébert…où tu vas avec ce paquet sous le bras ?
- À la gare, je vais à Hyères, retourner l’instrument à vent qu’ils m’ont vendu, il doit avoir une tare, il n’émet que des sons âpres et désagréables…
- Mais dis si tu n’as aucune formation comme musicien, tu ne crois pas que c’est toi le responsable ?
- Je veux en être sûr…les sous d’un ouvrier ne doivent pas se gaspiller…
- Et qu’est-ce qui t’as pris de vouloir jouer de la musique ?
- Le mois dernier j’ai visité l’abbaye de Cîteaux, et j’ai pu écouter des oeuvres composées en suites et j’ai trouvé ça tellement génial, que ça m’a donné envie…
- Oh, Cîteaux, une belle abbaye, en effet ! De toute façon, en tant que musicien débutant, tu devrais demander conseil…par exemple lord Arthur qui fut prof de musique pourrait t’être bien utile ! Tu tiens bien l’instrument à deux mains, au moins, ha, ha, ha…
- À deux mains tenant ma flûte bien sûr, autrement c’est pas commode…Ah, lord Arthur, j’y avais pas pensé…t’as peut-être raison, ça peut être un bon appui, Je vais aller le trouver ! Merci pour le tuyau !
- De rien, mais sache-le pour une autre fois, consulte-moi, je pourrai t’aiguiller…
Mais où est donc Ornicar ?
Et nous répondions (mais pas trop fort pour que le maître* n'entende pas) :
"Dans le placard, en train de bouffer des épinards !"

Si vous avez d'autres versions ...

* il fût un temps où les instit' n'étaient pas à 90 % des femmes.
réponse à . joseta le 05/09/2016 à 09h02 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (288) Je vous propose 16 ADVERBES DE TEMPS dan...
13 en une lecture et en trichant à peine avec Wiki. 
D’ores et déjà (puis ores donc) ça a un côté suranné c'est vrai.
Déjà exprime la surprise liée à une heure ou une date. Enfin c'est un rapport au temps. Et c'est toujours utilisé. Simple remarque. Pas d'idées ce matin...
Nicar ne sait pas où est ''or''. Il est où le bon or, il est où ? On l'veut le bon or. Tout le monde veut l'atteindre... c'était le but ultime jadis des alchimistes. Changer l'obscurité qui plombe notre réflexion consciente pour la métamorphoser en or ne relève pourtant pas d'une alchimie complexe mais simplement d'une autre écoute et d'une autre lecture des signifiants car le mot (ou le morphème) n'est pas la plus petite unité de sens de nos langues.

En effet, pour l'inconscient linguistique français, le couple ''or'' est une unité qui possède deux sens, soit celui de lumière, soit de limite. Le son ''or'' est primitivement relié à la lumière du jour ce que l'on retrouve en hébreu (Aor) et ce sens est évident dans orée (écoulement ée de la lumière or). Les Poètes, tels Victor Hugo qui porte l'or dans son prénom, ont souvent illustré ce sens de lumière :" l'or du soir qu tombe, la faucille d'or, le flot d'or de la jaune moisson...". Les allemands disent que l'aurore porte de l'or dans sa bouche, un or qu'ils ont fait briller dans leur Morgen comme les anglais dans leur morning. Cet or de l'aurore quand le soleil se lève à l'orient brille jusqu'au soir quand le soleil se couche sur l'horizon. Et le jour est plongé dans le noir. Or depuis Gutelberg et Jules Ferry (en France) la généralisation des caractères écrits explique que le conditionnement littéral est devenu le stimulus principal reléguant en arrière plan le phonétique. Ainsi le mot ''jo u r'' renferme bien cet or lumineux, un or initié pat la lettre j de ja et jadis qui porte 3 sens inconscients : J = Passage, j = éclat et j = jeté à terre tel le petit je du sujet soumis. Et les jours de notre vie s'achèveront le Jour J de notre Passage dans l'Au-Delà. L'éclat du jour et la tombée ou la chute du jour confirment les deux sens de la lettre j minuscule. Cet or est associé à ir dans son sens de réflexion. Ainsi le noir marque la réflexion ( ir) de la lumière (or) anéantie (n). Le soir indique que cette lumière devient superficielle (s = surface), puisque l'or du soleil approche de l'horizon.. tale. Le miroir permet la réflexion (ir) de la lumière (or) qui reflète la Personne (M) ou la matière (m). Le nord précise que l'onde (od) de lumière (or) est nulle ou anéantie (n). La lumière du Feu illumine le Four et la Forge...

Maintenus dans l'ign or ance (gn = anéantir) d'un autre Sav o i r, aveuglés (pour vo i r la réflexion de la lumière est indispensable) par un enseignement trompeur de nos langues basé phonétiquement sur la syllabe ouverte et sémantiquement sur le mot, avions nous perçus que cette lumière ''or' est captée par la chl or ophylle des arbres de nos f or êts? L'or anger porte bien des fruits d'or mais, pour la lumière or ange, c'est le second sens d'or que notre inconscient a choisi, celui de limite, d'où son choix dans nos feux tricol or es. Cette limite n'est-elle pas évidente dans : bord, horizontal, équatorial, bâbord, écorce, corde, orbite, ornière, orle et ourlet, clore, territorial, portion, porte, sortie...hors de , dehors, hormis, encore, essor... L'ensemble des limites dessinées par la lumière est désigné par la forme (latine) et la morphologie (grecque). Cette notion s'étend à l'espace et au temps humain, aux b or nes de la vie depuis notre premier jour jusqu'à l'article de notre m or t. Le temp or el n'échappe donc pas à cette règle d'or : horaire, contemporain, temporaire, sporadique ... alors, dès lors, lors de , désormais. La conjonction de co or dination ''or'' marque une limite avec ce qui précède et assure la progression du récit grâce à la lumière significative de ce qu'il introduit en annonçant une conclusion.
L'or du mot ''jour'' évoque aussi bien la lumière (il fait jour) que la limite tempo or elle (il y a 3 jours).

Mais nous avons été si totalement programmés par l'enseignement de nos langues qu'il n'est difficile d'entendre celle or iginelle de notre hémisphère droit appelé jusqu'alors silencieux. Tout ce qui brille n'est pas lumière !
Je découvre avec effroi l'explication tordue de notre expression du jour... N'importe quoi !

Certains anciens brasseurs (qui travaillaient à la main) n'avaient pas la patience d'attendre la fin de la fermentation complète de leur préparation pour bière.
Du coup, ils avaient tendance à s'envoyer dans le gosier quelques verres de gouleyant issue d'une production locale voisine. Un fameux tord-boyaux que seuls les courageux à l'estomac bien accroché pouvait oser y porter à leurs naseaux les fragrances pinardières indigne des pires préfontaines.
Evidemment, la suite de la fabrication du divin breuvage laissait à désirer, proportionnellement d'ailleurs à l'abondance de rouge étoilé laissé à portée dudit brasseur.
La boisson finalement issue de cette fermentation était plus proche du la soupe de betterave rance que d'une bière goutue et rafraichissante, on disait alors que c'était une bière d'orge et de jaja.
L'expression est restée mais son sens a pas mal dérivé avec le temps.
réponse à . gonalzako le 05/09/2016 à 09h33 : Mais où est donc Ornicar ?Et nous répondions (mais pas trop f...
Tiens, je ne connaissais pas.

Je propose :
Il promène Coyote pour chasser le radar....
réponse à . Chrisor le 05/09/2016 à 10h45 : Nicar ne sait pas où est ''or''. Il est où le bon or, il est o&ugr...
Wasaaaaaaaaa !.......Quelle envolée !
Tu fournis l'aspirine ?....
réponse à . mrcldr le 05/09/2016 à 10h46 : Je découvre avec effroi l'explication tordue de notre expression du ...
Bravo fallait la trouver...
Je suis addict d'Expressio, pas plus tôt je m'endors et déjà je pense à l'expression du lendemain....
réponse à . Chrisor le 05/09/2016 à 10h45 : Nicar ne sait pas où est ''or''. Il est où le bon or, il est o&ugr...
Cette limite n'est-elle pas évidente dans : bord, horizontal, équatorial, bâbord,
manque tribord pour prouver que cette expression vient bien de la marine !
réponse à . mickeylange le 05/09/2016 à 11h07 : Cette limite n'est-elle pas évidente dans : bord, horizontal, &...
Les marins ont l'esprit compliqué ! L'unité tr possède deux sens soit celui de passage (entre, trajet, transport, train comme l'aiment le voir passer la gent bovine...) soit celui de déviation de la ligne qui s'est généralisée à la déviation de la ligne droite (même morale : tricher, truquer, truander, trafiquer, traître, intrigue...) et apparemment chez les marins une déviation à droite ?
réponse à . Mintaka le 05/09/2016 à 10h00 : 13 en une lecture et en trichant à peine avec Wiki. ...
12 en première lecture... 13 en seconde car d'ores et déjà, je n'en envisage pas une troisième.

J'attendrai patiemment la solution qu'en ce 5 septembre - qui fut le 20 Fructidor - le Directeur ne manquera pas de nous donner.
Peut-être aurons-nous la surprise de découvrir quelques adverbes connus de lui seul !
Hier n'était-il pas prêt à affirmer que la toile émeri était un tissu ?

A propos du #139 :
Chrisor est déjà à la barre d'un navire dont lui seul connaît le maniement...
A rapprocher du # 145 de Lange.
réponse à . mrcldr le 05/09/2016 à 10h46 : Je découvre avec effroi l'explication tordue de notre expression du ...
 !
J'adore...
J'adore et déjà il me faut partir..
J'adore
Déjà ?
Zut : doublé par BOUBA ! Pour une petite minute...
réponse à . Chrisor le 05/09/2016 à 11h29 : Les marins ont l'esprit compliqué ! L'unité tr poss...
Bâ bord à gauche. Tri bord à droite. Mais alors pourquoi bâ pour gauche et tri pour droite ? Il y a sûrement une raison mais pas évidente comme ça....
en voici une
réponse à . Chrisor le 05/09/2016 à 11h29 : Les marins ont l'esprit compliqué ! L'unité tr poss...

Les marins ont l'esprit compliqué !
Ça, c'est un truc à se retrouver à la baille ! Car le marin - on sait qu'il a la tête près du bonnet rouge ou marine - ne supporte pas d'être ainsi qualifié.

L'Amiral*, qui avait la trirème* parcimonieuse, t'aurait jeté en cale, fers aux pieds… ou en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, tu te serais retrouvé dans les haubans, empaqueté comme un vulgaire cadeau de Noël ! Et pour toi, au pire c'était la galère à perpétuité… au mieux le cul-de-basse-fosse du Phare !

* Pour ceux qui auraient manqué les chapitres précédents : l'Amiral, c'est Elpepe qui a quitté ce monde le 30 mars 2010 (cette page, @ 58  ) ; la trirème, c'est la distinction qu'il accordait selon son humeur badine à la meilleure définition marine concernant l'expression du jour.

Moi aussi, faut que j'y aille... sinon vais être en retard chez les Desgrands-Lacour !
réponse à . joseta le 05/09/2016 à 09h02 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (288) Je vous propose 16 ADVERBES DE TEMPS dan...
J'en ai vu 16.
Je suspends mon vol.
Pour une petite minute... comme disait - ou presque - M'dame du Barry ! 
Je n'en ai que 13, mais j'ai été malade quand j'étais petit ! 
réponse à . Mintaka le 05/09/2016 à 15h28 : Je n'en ai que 13, mais j'ai été malade quand j'&ea...
Faut être patient.
Au temps on emporte le vent maladif !
réponse à . Mintaka le 05/09/2016 à 15h28 : Je n'en ai que 13, mais j'ai été malade quand j'&ea...
Je n'en ai que 13, mais moi j'étais déjà petite quand j'ai été malade !

réponse à . DiwanC le 05/09/2016 à 16h29 : Je n'en ai que 13, mais moi j'étais déjà petite q...
Merci pour l'insinuation ! 
- Tu sais, on dirait pas, mais Claude Jade soulève des grosses caisses...
- Jade hisse...
- non, non, ce matin !

1) HIER (Hyères)
2) AVANT (à vent)
3) TARD (tare)
4) APRÈS (àpres et…)
5) D’ICI (dis si…)
6) SOUDAIN (sous d’un…)
7) SITÔT (Cîteaux)
8) ENSUITE (en suites)
9) AUSSITÔT (Oh, Cîteaux)
10) ANTAN (en tant que…)
11) LORS (lord)
12) DEMAIN (demain)
13) MAINTENANT (mains tenant…)
14) ALORS (Ah, lord…)
15) PUIS (appui)
16) AUTREFOIS (autre fois)
Voilà !
réponse à . joseta le 05/09/2016 à 17h41 : - Tu sais, on dirait pas, mais Claude Jade soulève des grosses caisses......
Mal compté : en fait, j'en avais 14 et ne me manquait que "ici" et "tard".
Merci à toi. 
réponse à . DiwanC le 05/09/2016 à 18h14 : Mal compté : en fait, j'en avais 14 et ne me manquait que "...
C'est bien, Germaine, mais permets-moi une petite correction: 'ici' est un adverbe de lieu. Celui qui nous intéresse aujourd'hui, c'est: 'd'ici'.
réponse à . joseta le 05/09/2016 à 18h37 : C'est bien, Germaine, mais permets-moi une petite correction: 'ici' est un adver...
Je te permets M'sieur le Directeur !

réponse à . joseta le 05/09/2016 à 18h37 : C'est bien, Germaine, mais permets-moi une petite correction: 'ici' est un adver...
À voir la limpidité didactique de ton discours, tu as tiré les leçons de ton expérience monstrueuse d'hier, ce qui est tout à ton honneur ! 
réponse à . joseta le 05/09/2016 à 17h41 : - Tu sais, on dirait pas, mais Claude Jade soulève des grosses caisses......
J'avais mal compté moi itou -j'avais 'puis' deux fois.
J'en ai 14 aussi.
Pas vu -antan ni -autrefois, et j'avais vu -delà.

L'Espagne, c'est dans l'OTAN ?
Et pour l'OTAN, port est-ce au mauresque ?

Saturne
Oui, je suis d'accord : ores c'est or. Vous auriez pu remarquer qu'on l'a aussi dans dorénavant (d'ores en avant), mais je vois un commentaire qui le souligne. En allant plus loin la linguistique, c'est aussi l'observation des langues proches, pour le français : l'italien ou l'espagnol, voire encore plus proches. Maintenant se dit toujours "ara" en provençal/occitan et catalan. Ouvrons encore un peu nos oreilles.. en espagnol maintenant se dit "ahora" (à heure), sinon à quoi sert le tableau ? et là on retombe sur nos pattes : "or" ou "ores" (même prononciation) n'est évidemment qu'une forme figée du mot qu'on prononce" habituellement aujourd'hui "heure". Donc "alors" c'est "a l'heure", ah oui, personne ne l'avait vu çui-là ? L'alternance des sons "eu" et "o" vous choque ? mais alors pourquoi dites vous : c'est l'heure de ma mort, alors je meurs ?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « D'ores et déjà » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?