Faire la bombe - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Faire la bombe

Faire la fête (avec une connotation de réjouissances gastronomiques ou de grande bouffe).

Origine

Cette expression est une déformation de faire bombance, synonyme de ripailles et de beuveries.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire la bombe » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Die Sau rauslassenFaire sortir la truie
États-Unisen To paint the town redPeindre la ville en rouge
Angleterreen To have a blow-outAvoir / faire une explosion
États-Unisen To kill the fatted calfTuer le veau engraissé
Espagnees Irse de fiestaAller à la fête
Espagnees Pasarlo bombaLe passer bombe (le temps)
Espagnees Correrse una juergaFaire la bringue
France (Toulouse)fr Bringuer
Canada (Québec)fr Foirer / Faire la foire
Canada (Québec)fr Être sur le ''party''
France (Franche-Comté)fr Faire la bidouille
Canada (Québec)fr Partir su'l go
Grècegr Γλέντι τρικούβερτο (Ghlèdi trikoùverto)Festin (grand) comme un bateau à trois ponts

Vos commentaires
BOUM!

Quand vous bombez le torse, puis insufflez un grand coup, voilà ce qui se passe: vous faites la bombe!

BOUM!
Les chansons d’une autre époque voulaient dire quelque chose. Elles étaient profondes. Il y avait du texte là-dedans. Un exemple?
Voici:
(Charles traînait Trenet)
La pendule fait tic-tac-tic-tic
Les oiseaux du lac pic-pac-pic-pic
Glou-glou-glou font tous les dindons
Et la jolie cloche ding-dang-dong

Mais... boum!
Quand notre coeur fait boum
Tout avec lui dit boum
Et c’est l’amour qui s’éveille
...
Boum!
L’astre du jour fait boum
Tout avec lui dit boum
Quand notre coeur fait boum-boum

Le vent dans les bois fait hou-hou
La biche aux abois fait mê-ê-ê
La vaisselle cassée fait fric-fric-frac
Et les pieds mouillés
font flic-flic-flac

Mais... boum!
Quand notre coeur fait boum
Tout avec lui dit boum
L’oiseau dit boum, c’est l’orage

Boum!
L’éclair qui, lui, fait boum
Et le bon Dieu dit boum
Dans son fauteuil de nuages
====
Alors, tout-à fait entre nous, hein? N’avais-je pas raison? Et puis, la biche qui fait mêêê. Elle devait avoir eu bien peur, la biche aux abois, pour se mettre à parler soudainement une langue étrangère, spa...
a-t-on souvenir d’une explication Godienne aussi courte ? Le reste a du faire boum !
Resservie le 28/09/2009, réchauffée le 31/12/2009 ? C’est quoi, ce boulot, God ? Une fine allusion à la bombance qui se prépare ? Bon : on va plastiquer la perception de Puyricard, alors.
Le FLNE
rigolo, moi j’ai le souvenir de "faire la bombe" à la piscine ... en sautant du bord, genoux repliés après l’envol, les fesses touchant l’eau en 1er, éclaboussant énormément  cette page
réponse à . chirstian le 31/12/2009 à 00h06 : a-t-on souvenir d’une explication Godienne aussi courte ? Le reste a ...
Circonstances atténuantes pour la brieveté de l’explication de God :

- Faire la bombe est l’expression du 17/06/05
- Expressio ne s’est ouvert au public que le 01/08/05, un mois et demi plus tard
- Faire la bombe est donc dans la période de rodage confidentielle, un mois et un jour après la toute première expression Les doigts dans le nez, du 16/05/05
- Pendant la période de rodage les commentaires et les longs développements sur l’origine des expressions n’étaient pas le souci N°1 de la mise en route du site

Je n’invente rien (tu m’en sais incapable !) : je ne fais que répéter des confidences de God à qui j’ai demandé de raconter les débuts du site lors de notre convention panaméenne. C’est mon côté amateur d’histoire, on ne se refait pas ...

Si je me souviens bien, God a conclu cette évocation par quelque chose comme :" Si un jour j’en ai le temps je retravaillerai les textes de ces débuts".

Je crois n’avoir trahi ni Sa parole ni Sa pensée.
Circonstances atténuantes pour l’incroyable prétention de ce qui va suivre :

- Il est un peu plus de 3 h du matin, et je ne pense pas me rendormir avant mon Grand Lever de 6 h 45
- La ligne unique d’Origine de l’expression du jour "..déformation de faire bombance, synonyme de ripailles et de beuveries" est extrèmement frustrante, surtout un jour de réveillon
- Il se trouve que le SEUL bouquin que je possède sur les expressions françaises (Le Bouquet des expressions imagées, de Duneton), est assez long sur cette expression
- Je n’aurai peut-être pas le temps de chercher autre chose que recopier bêtement la thèse de Duneton, ce qui, je le reconnais, est assez frustrant aussi, d’autant plus que God n’est pas toujours d’accord avec cet auteur

Pour ne pas vous infliger un pavé d’une page - écran, je ferai cette copie par petits bouts. Pour les messages de l’équipe de nuit, c’est préférable.
Duneton, bas de la page 157 :

f.XIXème FAIRE LA BOMBE, l’expression apparaît dans les années 1880, en abréviation de bombance - peut-être en cette période d’attentats , par parodie des bombes anarchistes...
Duneton, milieu de la p 157 :

FAIRE BOMBANCE, de bombance, masculin au XVIème siècle, ripaille - dérivé de bobant, orgueil, étalage de vanités au XIII°...

"Fuyez les banquetz et les dances,
Les chaînes d’or, les grands bombances,
Les bagues et les grands atours"
(Ronsard, 1553)

@ file_au_logis : Duneton cite ce poème que je n’ai trouvé pour le moment nulle part ailleurs !
réponse à . deLassus le 31/12/2009 à 03h30 : Duneton, milieu de la p 157 : FAIRE BOMBANCE, de bombance, masculin au XVI...
tiens, tu lis de bas en haut, toi? Comme les Chinois, alors?
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 00h08 : Resservie le 28/09/2009, réchauffée le 31/12/2009 ? C’e...
Meuh non, sot. Ce fut un jour où je n’avais sans doute rien d’autre à faire que tester ma boîte du "Petit Anarchiste" que j’avais dû recevoir pour avoir été bien gentil pendant les vacances... Cela devait aussi être en préparation aux 3 semaines de vacances supplémentaires que je e suis offertes en octobre...
réponse à . file_au_logis le 31/12/2009 à 03h35 : tiens, tu lis de bas en haut, toi? Comme les Chinois, alors?...
Bonjour, et patience, ni l’année ni la nuit ni ma # 9 ne sont terminées !
Faire bombe anse: c’est vrai que pour lancer une bombe, c’est quand même plus facile quand elle possède une ou des anses...
C’est sur l’île de Grenade qu’ils sont devenus spécialistes.
Avec Mariard Cotillon, c’est pour ce soir!
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 00h08 : Resservie le 28/09/2009, réchauffée le 31/12/2009 ? C’e...
Une fine allusion à la bombance qui se prépare ?

Si j’ai bien compris ce que j’ai lu hier, tu t’apprêtes à bore de l’eau ce soir (voir plus bas autre message de réponse) ?

Tu étais Amiral, te voilà proclamé ou auto-proclamé Capitaine de soirée ?
Souviens-toi, les Capitaines ont eu leur heure de gloire :

cette page
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 00h08 : Resservie le 28/09/2009, réchauffée le 31/12/2009 ? C’e...
Il y en aura d’autres toute la journée, mais je ne suis pas sûr d’avoir beaucoup de temps :
Voici spécifiquement pour le 31 décembre :

cette page

Pour tes rillettes à l’eau ce soir : par expérience de presque 3 ans sans une gouttte de vin ou d’alcool, essaye le jus de tomates bien tabascoté. Ca passe bien !
Il n’y a pas si longtemps, nous avons déjà un peu beaucoup fait la bombe sur expressio :

cette page
Ben, on dirait qu’il y a du monde sur le pont cette nuit 
est-ce une répépet pour demain soir (rectif: pour ce soir) :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 31/12/2009 à 05h18 : Ben, on dirait qu’il y a du monde sur le pont cette nuit  est-ce une ...
on dirait qu’il y a du monde sur le pont...

Et même maintenant du très beau monde, puisque tu viens de nous rejoindre !
Parmi les ancêtres de l’expression Faire la bombe ou Faire bombance, il y a
"faire gode chère" :
Voir pp 16 et 17 de L’Etymologie ou explication des proverbes françois : Chap. IV, XVIII

cette page

Gode (adj.) = bon en moyen français

GODE2, adj.
"Bon" : Tant faisoie que j’en avoye Des plus godes et des plus cointes, Des plus fardées, des plus joinctes ; Maintes gonnes en ay fait vendre, Calices et livres despendre Rentes engagier et vendues Maintes belles messes perdues. (Renart contref. R.L., t.2, 1328-1342).


FAIRE GOD CHER ? DIABLE !
Connaissez vous la jolie ville de Thomique ? On y fait des teufs d’enfer ! Ah, faire la bombe à Thomique, quel plaisir !
réponse à . cotentine le 31/12/2009 à 01h21 : rigolo, moi j’ai le souvenir de "faire la bombe" à la piscine ... e...
J’en ai trouvé une autre qui n’est pas mal non plus !

cette page
En ce jour de bombe institutionnelle, j’espère que chaque bomba de ce merrrveilleux site trouvera le détonateur adéquat et lycée de Versailles... Belle journée à tous !
Ah, réjouissance ? et non faire la bombe comme Edward Teller ? Ou comme dans le film: "il était une fois la révolution" ? De la dynamite, ce film !
Et à propos (de lapin) de Lycée, qui connaît encore la contrepéterie avec: Janson de Sailly ? hummm...
réponse à . file_au_logis le 28/09/2009 à 17h43 : Les chansons d’une autre époque voulaient dire quelque chose. Elles...
ET Bourvil ? La tac-tac tique du gendarme...
réponse à . cotentine le 31/12/2009 à 01h21 : rigolo, moi j’ai le souvenir de "faire la bombe" à la piscine ... e...
Pour les plantations autour de la piscine, prévoir de la glycine... Comme ça il est possible de ... dans la glycine avant de glisser dans la piscine ! 
Je me demande si notre petit Godemichou adoré, avec sa grande Sagesse (oui, ils ont dû s’y mettre à deux pour cela, sans doute, et alors?), ne nous a pas fait une petite manip. aujourd’hui, comme celle qu’il a si bien réussi pour la quille de mon breuke.
C’est une attention touchante, merci!
Oui, bien sûr, mais elle ne fait pas "Boum", comme Sophie Marceau...
réponse à . file_au_logis le 31/12/2009 à 09h15 : Je me demande si notre petit Godemichou adoré, avec sa grande Sagesse (ou...
Si ça avait été le cas, j’aurais un peu étoffé l’explication au préalable (de rapin).
Parce que plus courte ça, y’a pas, j’crois bien.
réponse à . file_au_logis le 28/09/2009 à 17h36 : BOUM! Quand vous bombez le torse, puis insufflez un grand coup, voilà ce...
Bombe: http://coranix.org/caricatures/caricature_mahomet_bombe.gif
réponse à . deLassus le 31/12/2009 à 04h05 : Une fine allusion à la bombance qui se prépare ? Si j’a...
Je suis Amiral de soirée. Les équipières passeront dans le tonneau à tour de rôle, tout est organisé, ma bonde est prête. Reste plus que le tirage. Au sort.
Vive la Marine !
réponse à . God le 31/12/2009 à 09h37 : Si ça avait été le cas, j’aurais un peu étoff&...
Hé, hé, mais là, on se serait rendu compte de quelque chose, mon rapin (le mâle de la rapine, sans doute?). Tandis qu’ici, le raffinement à l’état pur.
En France, on n’a pas de pétrole, mais on raffine!
Non, ne me fais donc pas avaler une coincidence pareille. Cela friserait la mauvaise foi
C’est vrai qu’après avoir fait la bombe, bombance et la fête, on aura un foie en plutôt piteux-z-état!
réponse à . raudimetz le 31/12/2009 à 10h00 : Bombe: http://coranix.org/caricatures/caricature_mahomet_bombe.gif...
C’est surprenant cette croyance qu’ils ont, qu’une bombe ne peut sauter que si elle est attachée autour de la ceinture.
réponse à . deLassus le 31/12/2009 à 04h19 : Il y en aura d’autres toute la journée, mais je ne suis pas sû...
En plus du Tabasco, je saupoudre le jus de tomate de maca : et le maca troussa.
réponse à . raudimetz le 31/12/2009 à 10h00 : Bombe: http://coranix.org/caricatures/caricature_mahomet_bombe.gif...
Il y aurait un truc intéressant à lir dans l’un des trois derniers album du chat:
en pages centrales, l’un des dessins à pour légende:
«le comble pour un terroriste con: se faire sauter au milieu de la foule», si vous voyez ce à quoi le dessin fait allusion... 
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 10h44 : En plus du Tabasco, je saupoudre le jus de tomate de maca : et le maca trou...
Oh ! un bonobo ! 
Et en plus, les lendemains de fête, “on travaille pour la marine !” 
cette page, réponse 31 du 09/12/2006. Mais le reste du "tableau" n’est pas mal du tout, du tout ! 
réponse à . deLassus le 31/12/2009 à 03h30 : Duneton, milieu de la p 157 : FAIRE BOMBANCE, de bombance, masculin au XVI...
bombe est l’abréviation de bombance déjà utilisée fin du XIème siècle (Lois de Guill. = bobance) il existe quelques termes d’origine onomatopéique issus du radical bob signifiant l’idée d’enfler, de grossir, de gonfler ... comme la grenouille de La Fontaine cette page
Maxime Du Camp dans son livre : "en Hollande" a écrit : "... Il se fait alors de formidables bombances; le genièvre abreuve et suscite bien des folies; parfois on y joue du couteau, et souvent le marin, entré riche, sort ruiné, dépouillé et presque nu, car il a laissé ses vêtements en gage. ..."Il écrit à un ami qu’il s’est senti abasourdi par l’ivrognerie batave, flamande autant que marine, anticipant, dans sa description, le climat alcoolisé d’Amsterdam, la chanson du grand Jacques cette page
’scusez-moi, les marins ! 
Et oualà ! Si on avait un éditeur de partoche, avec un séquenceur, tu n’aurais pas commis cette faute de transcription des paroles. Je me fâche pas, j’esplique : cette chanson est une mesure à quatre temps (4/4, valeur du temps : noire), tous égaux bien entendu. Chaque temps compte quarte quarts de temps (valeur double-croche). Ce qui donne, pour les quatre premières mesures :

1 - la
2 - ta ca ta ca
3 - tac tac
4 - ti que

1 - du gen
2 - da
3 - aar
4 - me

1 - c’est
2 - d’a voir
3 - a vant
4 - tout

1 - les
2 - yeux en
3 - face des
4 - trous

Tu mords ? Bon : tu me solfies ça comme il faut, interro écrite lundi, une faute collé samedi.
comme l’indique Santygaby (dans la rubrique ’ailleurs’) faire la bringue ... est-ce synonyme de faire la bombe ou encore faire la nouba, faire la noce, faire la java ?
pas tout-à-fait, sans doute, il y manque la bectance et y’a en plus l’idée de fiesta nocturne, musicale ... et alcoolisée 
réponse à . file_au_logis le 31/12/2009 à 09h16 : Oui, bien sûr, mais elle ne fait pas "Boum", comme Sophie Marceau......
Ah, la belle chanson de Richard Sanderson ! Reality... cette page.
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 11h09 : Et oualà ! Si on avait un éditeur de partoche, avec un s&eacu...
Ben, la seule "musique" (sic...) que je connaisse est celle résultant de l’effet carminatif de certains aliments....
À par ça, sérieusement, mon instrument fétiche (j’aimerais savoir l’utiliser...), est la cornemuse !
réponse à . cotentine le 31/12/2009 à 11h21 : comme l’indique Santygaby (dans la rubrique ’ailleurs’) faire ...
Si mes souvenir sont bons, "faire la nouba" (qui de nos jours signifie faire la fête) vient d’une cérémonie militaire des tirailleurs marocains, me semble-t-il. Avec musique, et démonstration d’habileté des dits tirailleurs. Un peu comme les charges simulées avec tirs à blanc, évidemment, des cavaliers, au Maroc.
Bon, d’accord, il faut que je révise un peu beaucoup... mais l’idée est là.
réponse à . cotentine le 31/12/2009 à 11h05 : bombe est l’abréviation de bombance déjà utilis&eacut...
Faudrait ’oir à pas bousculer le marin, hein !
Riiiiiiikske ! Y a Cocotte qui médit de nous ! Lents, passez !
Jeannot et l’Amiral plein de rage
réponse à . <inconnu> le 31/12/2009 à 11h22 : Ben, la seule "musique" (sic...) que je connaisse est celle résultant de ...
Comme disait la Montespan à son mari qui réclamait de l’être : "marquis, vos cornes m’usent !"
L’historien d’astreinte de garde
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 11h45 : Comme disait la Montespan à son mari qui réclamait de l’&eci...
Moi, vos corps ne m’usent.
Marcelle
réponse à . cotentine le 31/12/2009 à 11h05 : bombe est l’abréviation de bombance déjà utilis&eacut...
T’as raison Cotentine , même que c’était le grand Jacques au bain ! J’en profite pour renouveler mes voeux de bon anniversaire à mon compatriote Diwan que les voies impenetrables de God n’ont pas fait apparaitre hier (faut dire que je suis pas doué ... et vous presenter à tous tous mes voeux de bonheur pour la nouvelle année . Demain certains vont peut être se lever tard  
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 11h45 : Comme disait la Montespan à son mari qui réclamait de l’&eci...
Le cocufieur n’étant autre que... Louis XIV... Est-ce que le marquis était indemnisé comme l’était les autres maris à qui il prenait, dans tous les sens du terme , la femme ? Ils recevaient, paraît-il pensions et titres...
réponse à . accrodex le 31/12/2009 à 11h51 : T’as raison Cotentine , même que c’était le grand Jacqu...
Serait-ce une allusion +/- directe à Chirac ? 
réponse à . accrodex le 31/12/2009 à 11h51 : T’as raison Cotentine , même que c’était le grand Jacqu...
pour le oe collé, essaye: AltGr+o, ex.: œ
réponse à . <inconnu> le 31/12/2009 à 12h32 : Le cocufieur n’étant autre que... Louis XIV... Est-ce que le marqui...
Ben, l’a voulu gueuler aux petits pois, ce con, comme quoi son honneur aurait été bafoué ! Tante essuie bien qu’il s’est retrouvé exilé dans ses terres gascones, avec un bras d’honneur de Loulou en prime, qui lui déclara : "TA femme ? T’AS... le bonjour d’Alfred !".
Attention, c’est historique, hein ! Inscrit dans mon manuel d’Histoire limbique, mêêêê oui !
Alors qu’il aurait monnayé les faveurs de sa bergère, comme les autres, il ne serait venu à l’idée de personne de le traiter de maquereau, putaing cong !
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 12h54 : Ben, l’a voulu gueuler aux petits pois, ce con, comme quoi son honneur aur...
TA femme ? T’AS... le bonjour d’Alfred !
Heu, ça ne viendrait pas, plutôt, de la BD “Zig et Puce”, première moitié du 20e ??? En tout cas, il s’est rattrapé avec le tites jeunôtes de sa région, en usant de son régiment de dragon pour quérir l’une qui s’était réfugiée au couvent local, ce qui lui valut, au final, de se voir retirer le commandement de son régiment de dragons. Mais avant, encore à Paris, il s’était retrouvé quelques temps embastillé...
Quant aux indemnisés, il me semble avoir lu que c’était Loulou qui en prenait l’initiative afin de facilier les choses... Un peu, d’une certaine manière, comme Casanova: quand un type lui demandait un prêt, il disait ces 1.000 sequins Monsieur, je vous les donne, mais je passe une nuit avec votre femme. Louis, lui, leur faisait carrément des gosses... qu’il a reconnu pour la majorité d’entre eux.
réponse à . <inconnu> le 31/12/2009 à 13h06 : TA femme ? T’AS... le bonjour d’Alfred ! Heu, ça ne...
Loulou était donc un vulgaire micheton, et ses courtisans des proxénètes notoires ? La Politique d’aujourd’hui n’a décidément rien inventé : je te baise, ma chérie, avec le pognon de ton époux tribuable... Ni vu ni connu, je t’embrouille !
réponse à . <inconnu> le 31/12/2009 à 13h06 : TA femme ? T’AS... le bonjour d’Alfred ! Heu, ça ne...
Heu, ça ne viendrait pas, plutôt, de la BD “Zig et Puce”, première moitié du 20e ???
Comme d’hab, la réponse se trouve sur un excellent site que la modestie m’interdit de citer à cette page.
réponse à . <inconnu> le 31/12/2009 à 12h32 : Le cocufieur n’étant autre que... Louis XIV... Est-ce que le marqui...
Il n’a jamais rien accepté du tout et même bravait le roi en se promenant dans un carrosse où il avait fait implanter de superbes cornes. Si tu veux en savoir + lis donc l’excellent livre de Jean Teulé : "Le Montespan"
"... D’époux comblé, le Montespan devient la risée des courtisans lorsque le roi prend sa femme pour maîtresse. Il n’aura de cesse de braver l’autorité de Louis XIV et d’exiger de lui qu’il lui rende sa femme. Il fut en cela l’une des premières figures historiques à oser contester la légitimité de la monarchie absolue de droit divin. ... "(Evène)
"Loin des cocus du théâtre de boulevard, Montespan prend sous la plume échevelée de Jean Teulé la dimension à la fois pathétique et grandiose d’un Don Quichotte de l’adultère. Et si cet indomptable révolté était un précurseur de la révolution, alors on pourrait, sans déchoir, crier enfin : gloire aux cocus ! 
Quand je pense qu’à peine entrée dans God’House après avoir bien timidement poussé la porte, je me suis fait remonter les bretelles par certain buveur de tilleul parce que j’osais dire que - parfois - quelques échanges étaient du niveau « ceinture abdominale » (sans le déplorer pour autant), et que le même certain buveur de jus de tomate me répondait : « Nom mais t’imagines qu’on s’exprime comme la Cadémie à longueur de journée. God n’aurait plus que trois abonnés malvoyants »…
[Bon… faut que je me sorte de cette phrase à rallonge parce que, là, je m’essouffle]
Quand je pense à tout cela et que je lis avec délectation les interventions de deLassus, de Contentine, de File_au_logis, de Jacques27 pour ne citer qu’eux, je souris d’aise… je bombe le torse et j’embouche ma bombarde pour sonner la gloire du beau savoir !

Après quoi, je lis les autres échanges et je souris cette fois aux superbes jeux de mots, à la vivacité des répliques… Y’a pas : z’êtes forts ! Badinage et ludisme gambadent au fil de ces pages que c’en est un bonheur !
réponse à . cotentine le 31/12/2009 à 13h38 : Il n’a jamais rien accepté du tout et même bravait le roi en ...
Ce n’était donc pas dans cette histoire que la Reine a fait faire un bouquet de belles fleurs de lyses et la senteur de ce bouquet a fait mourir marquise... Dans une autre histoire Héra avait transformé la marquise de l’époque en génisse. Ah ces rois qui épousaient par raison et tombaient en désir de la première bombe sexuelle qui passait ! Tu as vu comment je suis (presque) revenue à l’expression du jour ?
réponse à . DiwanC le 31/12/2009 à 13h49 : Quand je pense qu’à peine entrée dans God’House apr&eg...
De la sous-ventrière, disons-le, ma bonne dame, mais il faut reconnaître que notre belle langue regorge d’expressions qui s’y réfèrent, que ça fait aisément sourire tous les non-coincés du bulbe qui s’inscrivent ici en toute connaissance de conséquences et surtout que ça ne fait de mal à personne.
Je découvre la nouvelle bombe glacée, mais Mickey doit connaître le concept s’il ne l’a pas inventé lui-même : le séjour de ski avec assurance manque de neige en "Kdo" ! Les hypothèses les plus délirantes sont recommandées !
réponse à . DiwanC le 31/12/2009 à 13h49 : Quand je pense qu’à peine entrée dans God’House apr&eg...
Remonter les bretelles ? C’est toi qui l’avais pris de la sorte. Je n’ai jamais eu cette prétention. Quand on arrive, nouveau, sur un forum, on a facilement cette impression défensive -ça m’est arrivé aussi-. Ça va sans dire, mais tellement mieux en le disant, hmmm ?
réponse à . accrodex le 31/12/2009 à 11h51 : T’as raison Cotentine , même que c’était le grand Jacqu...
Merci pour ces bons souhaits ! Avec tous ceux reçus hier et ceux d’aujourd’hui, sûr que je vais passer une belle année ! Kenavo !
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 13h59 : Remonter les bretelles ? C’est toi qui l’avais pris de la sorte...
Je n’étais pas sur la "défensive"... J’ai simplement eu l’impression d’un violent orage... Ce n’était qu’ondée printanière et bienfaisante... D’accord ! les choses sont dites ! Que la paix soit avec nous !
réponse à . DiwanC le 31/12/2009 à 14h12 : Je n’étais pas sur la "défensive"... J’ai simplement e...
Je joue souvent la colère, l’outrage ou la caricature : et je rigole en loucedé, dans ma Ford intérieure, de mes propres couenneries, tu mords ? Car je sais que nous avons douze mille équipières, embarquées sur la trirème d’Expressio, susceptibles d’en rire sous cap*... Et alors ? Et oualà ! Bon, faut que je me prépare à aller regarder l’affligeant spectacle de BB qui va faire la bombe avec son minou, à se prendre pour la reine de la soirée, et accessoirement avec les bouchons de champagne. D’ailleurs, je prends ma tenue de jean’s démineur (Balzac 0001), c’est plus prudent.
Allez, les gosses : au lit, les mains sur les couvertures !

* vi vi, sur la trirème, ça s’écrit comme ça.
réponse à . momolala le 31/12/2009 à 13h50 : Ce n’était donc pas dans cette histoire que la Reine a fait faire u...
A force de prendre les discussions en route, faute à mon FAI qui me fait des misères, je mélange tout.
Est-ce parce qu’ils avaient fait la bombe la veille que les Mar-Keys ont chanté "Last Night" ?

Par ailleurs, une marquise n’est pas un gazebo, parce que lui, il prétend aimer Chopin.
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 14h36 : Je joue souvent la colère, l’outrage ou la caricature : et je ...
Je "mords" ! Je dévore, je boustifaille tout sans pudibonderie malodorante ! Si c’est drôle, j’ingurgite, j’assimile avec délice !
Ça va comme ça ?
réponse à . DiwanC le 31/12/2009 à 13h49 : Quand je pense qu’à peine entrée dans God’House apr&eg...
...je lis avec délectation les interventions de deLassus, ... pour sonner la gloire du beau savoir

Calmos !

1) Je veux bien bomber moi aussi le torse, mais pour des raisons diverses ça risque d’être infiniment moins sexy

2) En matière de beaux savoirs, je n’en revendique que deux :

- un extrèmement récent, quasi-obsessionnel, la recherche d’infos diverses avec Google

- un beaucoup plus noble et plus ancien, la capacité de taper avec tous les doigts des deux mains sur un clavier
réponse à . deLassus le 31/12/2009 à 15h20 : ...je lis avec délectation les interventions de deLassus, ... pour sonner...
Merci pour ces info. Petit à petit, les portraits se précisent... Elpepe corrige le tir (voir 59 et 62) : ce que j’ai pris pour un canon façon "Grosse Bertha" n’était que pistolet à eau.

Confidence pour confidence : j’emploie aussi mes dix doigts pour taper sur un clavier ; je ne regarderai plus mes petites mimines de la même façon après avoir lu "beaucoup plus noble" ! Fichtre ! Mazette ! Saperlipopette ! Pour un peu, j’ajouterai les bras m’en tombent.
Bonjour tout le monde,
Je vous souhaite une bonne année et j’en profite pour m’apercevoir que delassus a beaucoup de succès , tant mieux c’est une personne trés agréable, tres cultivée, trés galante, trés affectueuse, trés ouverte à tout proposition intellectuelle....( nourriture terrestre comprise)
signe kim-chee
réponse à . deLassus le 31/12/2009 à 16h17 : Bonjour tout le monde, Je vous souhaite une bonne année et j’en pr...
Donc, il aime faire la bombe.

J’ai été rassuré en voyant la signature, j’ai cru que c’était de l’auto-promotion, ayant tendance à la faire, personne d’autre ne voulant s’en charger.
Quand avaient repris les essais atomiques français, les journaux britanniques, qui nous adorent, avaient confondu deux expressions françaises : "faire la bombe" et "faire le Jacques". J’espère que ces colonnes serviront de mise au point.

Message saisi avec deux doigts (d’humour ?)
Petite précision dactylographique. Prenons un exemple : je dois taper une main.
Le "e" de une étant tapé avec le majeur de la main gauche, l’espace qui suit sera effectué avec le pouce droit ; puis le "n" de main étant tapé avec l’index de la main droite, on emploiera le pouce gauche pour taper l’espace suivant.

(Ouh ! ouh ! Vous suivez ? Ne vous endormez pas : faut veiller jusqu’à minuit !)

Bon... tout cela pour avouer que je n’emploie que le pouce droit pour faire les espaces... deLassus, tu restes le plus grand : je n’emploie que neuf doigts.

Sur ce, et pour revenir - et terminer en ce qui me concerne, car il faut que je me fasse belle pour la soirée et là, y’a du boulot ! - donc, pour en revenir à l’expression du jour, BOMBANCEZ* BIEN !

*employé au XVe et XVIe s. et disparu au XVIIe
réponse à . Elpepe le 31/12/2009 à 14h36 : Je joue souvent la colère, l’outrage ou la caricature : et je ...
N’aurais-tu pas déjà abusé de la dive bouteille pour nous envoyer au lit à 14 heures 36. Si encore, tu nous laissais faire ce qu’on veut avec nos mains. Histoire de faire la bombe avec qui on veut.
réponse à . DiwanC le 31/12/2009 à 15h45 : Merci pour ces info. Petit à petit, les portraits se précisent... ...
Quant au pistolet à eau, je suggère de le remplir avec du bleu de méthylène.. Après ça, bonjour le costard 
ou alors comme serpillère 
réponse à . cotentine le 31/12/2009 à 13h38 : Il n’a jamais rien accepté du tout et même bravait le roi en ...
Mauvaise lecture ? J’ai écrit en ce sens: était-il indemnisé ? Car les autres dont le roi prenait la femme étaient comblés d’honneur et d’argent, des louis d’or, si je ne m’abuse. Quant au livre merci de m’avoir rappelé le titre, j’avais pu en lire qq extrait dans je ne sais plus journal en ligne...
Mais le coup du carrosse avec des cornes, correspond bien à mes lectures. Il avait même organisé un enterrement factice avec ses deux enfants.
et il avait répondu au roi, qui lui demandait la raison de son costume noir «qu’il portait le deul de sa femme» ce qui lui valu qq mois à la Bastille --en cas de rhume, une bastille pour la toux  -- Mais il faut très vite libéré car tout ce que l’on pouvait lui reprocher était d’être cocu et impertinent.
Vive les cocus ! d’accord, créons, donc, le SCNF: Syndicat National des Cocus de France. Avis aux amateurs de théâtre de boulevard...
réponse à . SyntaxTerror le 31/12/2009 à 16h37 : Donc, il aime faire la bombe. J’ai été rassuré en vo...
Attention, il y a peut-être des barbouzes qui nous lisent 
réponse à . DiwanC le 31/12/2009 à 17h07 : Petite précision dactylographique. Prenons un exemple : je dois tape...
Bombancer ou bobancier ou bobancer

Le plus récent : TLFi : 1971-1994

BOMBANCER, verbe trans.
Vieilli, rare. Faire bombance :

... une femme de Schiedam ... extorquait des aumônes aux familles charitables de la ville et bombançait avec.
HUYSMANS, Sainte Lydwine de Schiedam, 1901, p. 197.
Étymol. ET HIST. 1. 1176 bobancier « se vanter » (E. DE FOUGÈRES, Manières, 633 dans T.-L.) 2e moitié XIIIe s. (A. JUBINAL, Jongleurs et Trouvères, p. 93, ibid.); 2. XVe-XVIe s. « se livrer à la bombance » (Farce de la folle Bobance, Anc. Th II, 268 dans GDF.) XVIe s. bobancer (HUG.); repris au XXe s. 1901, supra ex.
Dér. de bo(m)bance*; dés. -er.


Le verbe BOBANCER dans le Dictionnaire du Moyen Français (période 1330-1500)

BOBANCER, verbe FEW I bob-
[TL, GD : bobancier1 ; FEW I, 419a : bob- ; TLF IV, 645b : bombancer]
"Se livrer à la bombance, s’adonner aux plaisirs, dépenser largement" : A vous viens, Bobance jolie, Pour vous servir et hault et bas, Car, sans avoir melencolie, A bobancer souvent m’esbas. (Folle Bob. P., c.1500, 243).

Les verbes BOBANCIER ou BOBANCER dans le Dictionnaire Godefroy : Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXème au XVème siècles

cette page

Le substantif BOBANCE dans le dictionnaire Godefroy. 3ème colonne sur la droite :

cette page

Toujours à ton service, c’est même un plaisir !
Bon réveillon !
Si tout le monde fait la bombe, il n’y aura probablement pas grand monde sur ce meeerveilleux (matin quel) site, alors, je profite de ce petit survol pour vous souhaiter un passage des plus agréables dans l’année qui va suivre.
Bises à vous tous
Puisque c’est encore l’heure du réveilllon,

Ceci :

cette page

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire la bombe » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?