Moucher quelqu'un - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Moucher quelqu'un

Remettre quelqu'un à sa place
Lui infliger une correction

Origine

Si on oublie le côté morveux du verbe 'moucher' qui existe depuis la fin du XIe siècle, on en trouve plusieurs autres significations.

On ne les détaillera pas ici, mais ils concernent aussi bien l'éclairage que la police, le tir, la pêche, l'escrime ou la marine.

Et puis on trouve notre 'moucher' d'aujourd'hui qui, appliqué à une personne, signifie qu'on lui rabat le caquet.
On le trouvait dès le milieu du XVe siècle dans "la Farce de Maître Pathelin" (« Comment il a esté mouché ! N'ay-je pas bien fait mon devoir ? »).
Mais malheureusement, il ne semble pas y avoir d'explications satisfaisante sur le glissement depuis le sens initial de "débarrasser le nez des mucosités qu'il contient en pressant les narines et en expirant fortement par le nez" vers le sens figuré de l'expression.

Exemple

« Ce malotru, qui m'a rencontrée (...) et qui ne m'a pas saluée (...). Je vais le moucher ; vous allez voir »
Anatole France - Histoire comique - 1903

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Moucher quelqu'un » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Jemandem die Leviten lesenLire les lévites à quelqu'un
Angleterreen To give someone a rocketDonner une fusée à quelqu'un
Espagnees Bajar / bajarle los humos a alguienRéduire les fumées de quelqu'un
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Iemand de les spellenÉpeler la leçon à quelqu'un
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Iemand de Levieten lezenLire les lévites à quelqu'un
Pays-Basnl Iemand de mantel uitvegenBalayer quelqu'un de son manteau
Pays-Basnl Iemand een uitscheiter gevenDonner (à) quelqu'un une réprimande sévère (nommée 'une merde')
Polognepl Utrzeć komuś nosaMoucher quelqu'un
Roumaniero A tăia / scurta nasul cuivaCouper / raccourcir le nez de quelqu'un
Roumaniero A pune pe cineva la punctMettre (quelqu'un) au point
Suèdesv Ge någon skäppan fullDonner un boisseau plein à quelqu'un
Suèdesv Ta någon i kragenPrendre / attraper quelqu'un par le col

Vos commentaires
Je me suis fait "moucher" bien des fois, et pas toujours à raison, mais je suis incapable de moucher quelqu’un ... surtout s’il couve la grippe ! 
est-ce un signe de faiblesse ou de sagesse ???
Lors de la reprise de l’expression du 12/06/06, Ne pas se moucher du coude, en juin 2008, God avait un peu brutalement mouché un "inconnu" qu’il appelait Machin (c’était son pseudo ?).

cette page Voir # 54

Pour reprendre le "style" de ce Machin : Bien fait, Na !
Y a-t-il un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouche (origine latine musca) ? La parole est aux bons latinistes.
Je pose cette question, car il me semble qu’il y a beaucoup de mouches sur ce site.

Sauf erreur, les expressions suivantes ont été traitées, et parfois reprises :
- A tout seigneur tout honneur : Enculer les mouches, le 27/11/05
- Ne pas se moucher du coude, le 12/06/06
- La mouche du coche, le 13/11/06
- Prendre la mouche, le 20/11/06
- Une fine mouche, le 20/07/07
- Faire mouche, le 02/05/08
- Attraper des mouches avec du vinaigre, le 12/09/08

La langue française est pleine de dizaines d’expressions contenant le mot mouche(s). Les aurons-nous toutes dans les mois qui viennent ?

Je vois dans cette frénésie l’influence diptéro-sodomite de quelque(s) un(s).
J’utilise diptère parce que c’est devenu ici l’usage. Dans un de ses commentaires sur une de ces expressions, God proposait pour n’exclure aucun pervers le mot brachycère, qui est plus large. Voir cette page # 8
Pour le plaisir, et pour montrer l’étendue du domaine des Bracycères, je vous donne :
cette page
On y trouve les Brachycères Orthorraphes, et cet adjectif orthorraphes me réjouit fort. A une lettre près, on peut faire une belle fôte !

Je dédie à tous les amateurs cette phrase de Boris Vian, qui a sans doute déjà été citée :
" Il y a deux façons d’enculer les mouches : avec ou sans leur consentement"
B. Vian . Cantilènes en gelée
Pourquoi pas ’éteindre’ quelqu’un comme l’on mouche une chandelle, entre le pouce et l’index? On lui coupe son caquet comme on éteint la flamme. Non?
réponse à . deLassus le 10/12/2009 à 07h34 : Y a-t-il un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouch...
Je dédie à tous les amateurs cette phrase de Boris Vian :
" Il y a deux façons d’enculer les mouches : avec ou sans leur consentement"
B. Vian . Cantilènes en gelée
..........Ou, de façon moins triviale, sodomiser les diptères..........ou bien les drosophiles........
réponse à . BOUBA le 10/12/2009 à 07h40 : Je dédie à tous les amateurs cette phrase de Boris Vian : " ...
Et mon "influence diptéro-sodomite du 3, tu en fais quoi ?
tout à fait, tu m’ as devancé.
Y m’a devancé aussi ! Y m’a devancé aussi !
San-A emploie parfois l’expression "éteignoir à chandelles" pour parler d’un nez fort, voire gros. Qu’en pense notre God ?
Tss tss tss pas sérieux ces allusions graveleuses à l’encontre des malheureuses mouches !
En réalité l’expression vient de l’escrime.
Je rappellerais, non sans une certaine fausse modestie, aux quelques masturbateurs de la langue que la mouche est le petit tampon qu’on utilisait au bout du fleuret pour ne pas blesser son adversaire lors des entrainements ( d’où l’expression : à fleuret moucheté ).
Conséquemment l’on devine facilement l’origine de l’expression : faire mouche (moucher quelqu’un). Les deux expressions sont identiques.
Ce n’était pas compliqué, que diable… Je me demande ce que fait God.
Cela dit, après dix années d’escrimeur, je n’ai jamais réussi à niquer une mouche avec mon fleuret.
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 08h19 : Tss tss tss pas sérieux ces allusions graveleuses à l’encont...
Je me demande ce que fait God.

God s’est déjà occupé de Faire mouche :

cette page

Mais contrairement à toi, il ne voit nullement dans l’escrime l’origine de cette expression.
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 08h19 : Tss tss tss pas sérieux ces allusions graveleuses à l’encont...
Tss tss tss...à l’encontre des malheureuses mouches

" La seule véritable bête de somme, c’est la mouche tsé-tsé"
Pierre Dac
Pas le temps de relire toutes les expressions proposées par deLassus en 3.
Afin d’éviter de répéter ce qui aurait pu être dit ailleurs, je me contenterai de souhaiter un heureux anniversaire à Alcalin.
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 08h19 : Tss tss tss pas sérieux ces allusions graveleuses à l’encont...
Il n’y a pas qu’en escrime qu’on met un petit tampon pour éviter que le sang c(o)ule ... les mouches ...
réponse à . deLassus le 10/12/2009 à 07h34 : Y a-t-il un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouch...
Y a-t-il un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouche (origine latine musca) ?

Aucun rapport ! Le verbe « moucher » vient d’un verbe du latin populaire *muccāre, dérivé de mūcus ou muccus, « morve, mucus nasal », alors que l’étymon de « mouche » (le diptère cher aux Sélénites) est, en effet, musca.
(Sources : Bloch et Wartburg, Dictionnaire étymologique de la langue française, Félix Gaffiot, Dictionnaire illustre ( !) latin-français et Bourciez, Phonétique française)
Ah le câlin! Bon anniversaire à toi et à tou(te)s les autres que nous ne connaissons pas. Partageons de gros câlins avec toutesétoussent. Que l’année vous soit bonne et profiterolles profitable. Que Marcel et Bernard se mettent au turbin pour vous servir de merveilleux gâteaux et viennoiseries, ainsi que quelques gouttes de ce nectar de la dive bouteille...
réponse à . deLassus le 10/12/2009 à 07h34 : Y a-t-il un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouch...
un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouche (origine latine musca)
je n’en vois pas de direct , car si mouche vient bien de "musca" moucher vient de "muccare" issu de "muccus" ou "mucus" : morve.
Mais rien n’empêche une mouche d’avoir besoin de se moucher, si son petit nez -sa petite trompe- est sale.
réponse à . Tiresias le 10/12/2009 à 07h39 : Pourquoi pas ’éteindre’ quelqu’un comme l’on mouc...
’éteindre’ quelqu’un comme l’on mouche une chandelle
astucieux, mais "moucher une chandelle " ce n’est pas l’éteindre, mais au contraire lui permettre de mieux éclairer, en coupant le bout de mèche consumée.
Moucher quelqu’un, signifierait alors : lui permettre de mieux s’exprimer, de "briller" dans la conversation ... Pas tout à fait le but recherché, non ?
réponse à . chirstian le 10/12/2009 à 09h02 : un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouche (origi...
Moi j’ai vu la mouch’ choir
Puis monter dans l’éther, nue
(Vers la Lune, peut-être
Où les Sélènes l’attendent
De… pied ferme ?)
réponse à . deLassus le 10/12/2009 à 07h43 : Et mon "influence diptéro-sodomite du 3, tu en fais quoi ?...
Oh pardon, j’ai zappé !
BZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 08h19 : Tss tss tss pas sérieux ces allusions graveleuses à l’encont...
faire mouche (moucher quelqu’un). Les deux expressions sont identiques.
je suis God dans l’idée que ce n’est pas le cas, mais les deux expressions peuvent naturellement se combiner : mon argument a fait mouche, et a mouché mon contradicteur..
Faire mouche à l’escrime, et dans de nombreuses formes de tir, c’est atteindre son but. Idée d’une réussite due à l’adresse (ou à la chance).
Je vois plus une notion de force que d’adresse, dans le fait de moucher quelqu’un, mais surtout, l’expression rend perceptible la honte de l’autre : celui qui se fait moucher a perdu la face. Il est tombé de haut. Limite ridicule.
Pour moi elle évoque la situation du gamin qui tente d’expliquer quelque chose à un adulte, lequel, au lieu de répondre à ses arguments, le coupe par un "mouche ton nez" qui lui fait comprendre qu’il n’est qu’un gosse et le remet donc à sa place. Et le moucher de force est encore plus insultant, laissant entendre qu’il est trop jeune pour savoir se servir d’un mouchoir. Je pense que l’origine vient tout simplement de là.
Mais elle a pu se renforcer de l’idée que ce que l’interlocuteur exprime n’a aucune valeur, et peut donc se comparer à la morve qu’il convient d’éliminer au plus vite en se mouchant.
réponse à . syanne le 10/12/2009 à 09h10 : Moi j’ai vu la mouch’ choir Puis monter dans l’éther, n...
hier : faire une touche.
aujoud’hui la mouche
dans sa couche
fait souche.
On la mouche
sous la douche.
Pas de cartouche,
juste une babouche
l’écrase : ouch !
C’est louche
dit Bush !
Moucher quelqu’un comme on mouche une mèche de chandelle ou un cordage, c’est-à-dire le couper net. Tout simplemenent. Nein?
Compliments pour le site, la qualité de la rédaction et le ton de l’écriture.
Merci aux ceusses qui m’envoient leurs voeux et merci aux autres itou. Même si je n’interviens plus guère sur ce [slurp]mêêêêrveilleux site[/slurp], je continue de vous lire et de vous surveiller de près. Pas d’écarts donc, je vous ai à l’oeil et pourrais vous moucher en cas de besoin.

Bon exceptionnellement aujourd’hui vous êtes autorisés à vous rendre au bar du phare pour une petite collation.

Marceeeeeeeeeeeeel, à boire ou je tue la mouche.
réponse à . veroni le 10/12/2009 à 09h39 : Moucher quelqu’un comme on mouche une mèche de chandelle ou un cord...
Hello Veroni (ça sonne comme Mac Aroni, chouette !), alors, tu veux immédiatement la Trirème du jour ? On verra ce qu’en pense l’Amiral, mais là, en parlant de cordage, tu donnes directement dans l’origine marine de l’expression et tu as raisin !
Je parie qu’Elpépé te sera reconnaissant et qu’il te l’attribuera....
Bienvenue chez les oufs d’Expressio !

Welcome-Hobbes
Aujourd’hui, interdiction de moucher Alcalin, c’est son jour, alors, pas de propos acides, je t’offre, Alcalin, ces quelques granulés cette page en cas d’attaque acide  Très belle journée à toi et à tous les autres.
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 08h19 : Tss tss tss pas sérieux ces allusions graveleuses à l’encont...
"Je me demande ce que fait God."
Oooups ! Tu fais fort, mais tu sais bien qu’il est à la recherche de ce fameux éditeur de partoches en clef de douze. Tu l’avais oublié ?

Remember-Hobbes
réponse à . file_au_logis le 10/12/2009 à 08h55 : Ah le câlin! Bon anniversaire à toi et à tou(te)s les autres...
ainsi que quelques gouttes de ce nectar de la dive bouteille...

Tout dépend de ce que tu mets dans ton "quelques", mais j’ai pas l’intention de mégoter ce jour d’hui.
Ah...que de belles escar-mouches encore aujourd’hui....!
Une question me taraude : si c’est en forgeant qu’on devient forgeron, est ce qu’en se mouchant on devient moucheron ?
réponse à . cotentine le 10/12/2009 à 00h16 : Je me suis fait "moucher" bien des fois, et pas toujours à raison, mais j...
C’est un signe de sagesse. Si quelqu’un a la grippe il n’a pas besoin de toi puisqu’il a des manches pour se moucher (conseil des autorités). 
Il me semble que dans la Comedia del Arte il était fréquent que Colombine torde le nez fort long de Matamore quand celui-ci plastronnait pour tenter de la séduire, rabattant ainsi son caquet et sa vanité de manière péremptoire. Ceci pourrait expliquer cela.
Je connais un mari qui est rentré torché du match perdu de l’OM mardi et qui s’est fait moucher très fort par son épouse. Nan nan, pas le mien, il ne boit pas non plus.
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 09h48 : Merci aux ceusses qui m’envoient leurs voeux et merci aux autres itou. M&e...
A ta santé donc et merci pour la collation. Joyeux anniversaire Alcalin.
Ah que c’est muche
Mon nouveau disque est infecté.
Il attire les muches, les journalistes, et les chirurgiens
Ah que coucou de Las vegas
J.H.
réponse à . chirstian le 10/12/2009 à 09h27 : faire mouche (moucher quelqu’un). Les deux expressions sont identiques. j...
celui qui se fait moucher a perdu la face
Comme la Lune, qui n’en a plus qu’une, alors ?
réponse à . momolala le 10/12/2009 à 10h29 : Il me semble que dans la Comedia del Arte il était fréquent que Co...
jolie référence que la comedia del arte .. Tu crois que de là serait venu la récompense de l’oscar à mouche ?
Bon anniversaire Alcalin ! J’ai voulu commencer par ça, et puis voilà... De tout mon coeur quand même je lève mon verre à ta santé. Bernaaaard ! au buffet !
réponse à . BOUBA le 10/12/2009 à 07h40 : Je dédie à tous les amateurs cette phrase de Boris Vian : " ...
dipthérophilie ?
réponse à . accrodex le 10/12/2009 à 10h44 : jolie référence que la comedia del arte .. Tu crois que de l&agrav...
Arlequin, Matamore, Scaramouche, c’est vrai, j’oubliais ce dernier avatar du personnage. Pourtant j’aurais dû y penser en premier lieu ! Stewart Granger était très élégant dans ce rôle.
réponse à . veroni le 10/12/2009 à 09h39 : Moucher quelqu’un comme on mouche une mèche de chandelle ou un cord...
Et ce n’est qu’un début ! Attends-toi au pire, les expressionautes ne sont pas déchaînés tous les jours : God, selon son humeur, les libère ou non du cul-de-basse-fosse du phare. Mais en cadeau de bienvenue, tu gagnes évidemment la trirème du jour, pour ta contribution à la gloire de la Marine.
Et tu ne vas pas tarder à voir que Mickey va encore y trouver à redire et tordre le nez...
L’Amiral
Des dips et du thé ! parfaits pour un apéritif raisonnable ! Je crois que tu voulais écrire diptèrophilie, cher amionaute, mais dans un néologisme on a la plume libre !
petit fabliau (déjà cité), sur Eraste:
"une mouche volait,
Eraste péta, la mouche tomba
moralité: méfiez-vous des pets d’Eraste !"
réponse à . Tiresias le 10/12/2009 à 07h39 : Pourquoi pas ’éteindre’ quelqu’un comme l’on mouc...
Et avant qu’elle ne soit... mouchée, qui tenait ladite chandelle ??? Quelqu’un a-t-il une réponse ?
réponse à . chirstian le 10/12/2009 à 09h07 : ’éteindre’ quelqu’un comme l’on mouche une chand...
L’expression ne pourrai-t-elle pas venir de l’escrime, où moucher un fleret ou une épée signifie le rendre inoffensif (avec une mouche sur la pointe).
réponse à . momolala le 10/12/2009 à 10h50 : Des dips et du thé ! parfaits pour un apéritif raisonnable&nb...
Milles escuses, je fais un peu de dislexie dactyle... rhube de clavier ? Tant que je ne fais pas de l’hexa-capillosectomie...
réponse à . veroni le 10/12/2009 à 09h39 : Moucher quelqu’un comme on mouche une mèche de chandelle ou un cord...
Sag, warum? Pourquoi dis-tu nein, Veroni?
Est-ce une manière de parler, ou cela donne-t-il quelque référence - volontaire ou non, ne répond pas! - sur ton lieu de ´residence?
Etant Viennois d’adoption, et sachant que sur ce site, il y a également des amionautes et expressionautes germano-localisés, un ou une de plus?
réponse à . mmmmmmmm le 10/12/2009 à 10h57 : L’expression ne pourrai-t-elle pas venir de l’escrime, où mou...
signifie le rendre inoffensif (avec une mouche sur la pointe).
Chirstian avec une mouche sur la pointe n’est pas innofensif. Demande aux mouches tu verras.
C’est dégueulasse ce qu’il fait aux mouches.
Il parait... non j’ose pas vous le dire...
Il parait qu’il ne met pas de préservatif !
"Moucher quelqu’un": est-ce que cela ne pourrait pas, parfois (?), signifier: lui faire "une mise au(x) poing(s)" ?
réponse à . HoubaHOBBES le 10/12/2009 à 09h50 : Hello Veroni (ça sonne comme Mac Aroni, chouette !), alors, tu veux ...
Dont acte. La chose est à l’origine de toute Marine, qui est à l’origine de toute chose. Et je moucherai le premier qui prétendra le contraire !
L’Amiral
réponse à . horizondelle le 10/12/2009 à 09h51 : Aujourd’hui, interdiction de moucher Alcalin, c’est son jour, alors,...
V’là que notre Alcalin est réduit en granulés, mainant... Mais jusqu’où s’arrêteront-ils, Grand God* ?

* Gégé, pour les intimes
On dit: moucher une chandelle ou une bougie pour l’éteindre. Ne dirait-on pas la même chose pour faire taire quelqu’un ("moucher la paroleà
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 09h58 : Ah...que de belles escar-mouches encore aujourd’hui....! Une question me t...
Une eschare-mouche est une coquetterie de vieille grabataire hystérique.
Docteur Maboule
réponse à . syanne le 10/12/2009 à 08h55 : Y a-t-il un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouc...
Je savais bien qu’il y aurait parmi nous de bons latinistes !
Merci beaucoup !
réponse à . chirstian le 10/12/2009 à 09h02 : un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouche (origi...
Voir # 14, et mes remerciements en # 52.
Ils te sont également destinés.
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 10h17 : C’est un signe de sagesse. Si quelqu’un a la grippe il n’a pas...
Prendrait-on le marin pour un demeuré ? Je me suis souventefois mouché dans la Manche, sans attendre que Roselyne me dise de le faire. Une fois l’opération réalisée, la Manche ressemblait d’ailleurs à la Mer Jaune. Bon appétit !
Et que la Perfide Albion soit baignée par la morve, ça t’étonne, toi ?
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 11h27 : On dit: moucher une chandelle ou une bougie pour l’éteindre. Ne dir...
L’utilisation de "moucher une chandelle" pour dire "l’éteindre" semble être récent et abusif.
Aucun des dictionnaires anciens ou modernes que j’ai consultés ne l’évoque.
Alors de là à voir un lien avec une expression qui date du XVe siècle...
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 10h55 : Et avant qu’elle ne soit... mouchée, qui tenait ladite chandelle&nb...
Mais... Marcelle, c’te couennerie ! Notre spécialiste du jeu de la chandelle et de l’extinction de la mèche réunis...
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 10h57 : Milles escuses, je fais un peu de dislexie dactyle... rhube de clavier ? Ta...
Tu veux dire de la tetracapillosectomie, je présume ? Il faut quand même lutter contre l’inflation verbale, hein !
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 09h58 : Ah...que de belles escar-mouches encore aujourd’hui....! Une question me t...
Je ne crois pas qu’on devienne moucheron en se mouchant, et d’une certaine façon je m’en désole, mais il semble qu’en mouchant une chandelle on lui coupe le moucheron :

TILF . moucheron 2
Moucheron² Subst. masc.
Vx . Bout de la mèche d’une bougie ou d’une chandelle qui brûle et qu’il faut moucher, ou qui vient de brûler et reste incandescent en fumant encore.
réponse à . file_au_logis le 10/12/2009 à 11h00 : Sag, warum? Pourquoi dis-tu nein, Veroni? Est-ce une manière de parler, o...
On parle aussi le dialecte germain en Alsace, en Suisse ( باستثناء المآذن ), en Argentine et quelques autres coins plus ou moins improbables...
réponse à . deLassus le 10/12/2009 à 11h56 : Je ne crois pas qu’on devienne moucheron en se mouchant, et d’une ce...
Ah ben non, tu ne peux pas renvoyer le lien d’une page du TLFi. Tu dois donc le citer par un copier/coller de la page.
La Rousse de service
réponse à . Elpepe le 10/12/2009 à 12h04 : Ah ben non, tu ne peux pas renvoyer le lien d’une page du TLFi. Tu dois do...
Merci de ce nouveau tuyau.

"Que serais-je sans toi qui vint à ma rencontre,
... J’ai tout appris de toi sur les choses humaines.
Et j’ai vu désormais le monde à ta façon."
Louis Aragon . Le roman inachevé

J’ai trouvé avant de lire ton conseil une solution plus rustique, mais qui me satisfait.
réponse à . deLassus le 10/12/2009 à 12h09 : Merci de ce nouveau tuyau. "Que serais-je sans toi qui vint à ma rencon...
Ben... c’est exactement ce que je t’indique : un copier/coller (de tout ou partie) de la page du TLFi en question. Il n’y a pas d’autre soluce.

Et je vins, des rochers, à ta rencontre certes,
car un nouveau venu a besoin d’un grand-oncle,
qui le présente à tous, à Marcelle et à Berthe,
qui sont sur les rochers à cueillir les pétoncles.
réponse à . Elpepe le 10/12/2009 à 12h34 : Ben... c’est exactement ce que je t’indique : un copier/coller ...
Oui, et encore merci !
Et encore merci pour le quatrain !

Sauf que moi je n’ai rien copié/collé, mais tout retapé avec mes petits doigts !
Mais j’y prends un certain plaisir . Voir contrib suivante.
Le 02/07/08, dans une contribution déterminante qui portait le N° 9, notre sélénite chirstian donnait son point de vue sur l’expression Enculer les mouches.

"pauvres mouches ! A en croire certains mouchologues, des parents mouches cousent le sexe des leurs petites pour leur éviter des rapports hors mariage : ceci est attesté par l’expression "botus et mouche cousue" (populariée par les Dupont et Dupond).
C’est pour celà que les pervers mouchofiles (sic!) se sont intéressés à leur seul orifice accessible et qu’ils y ont pris le goût que nous savons.
La solution est simple : décousons les mouches !
Elles cesseront de se faire enculer pour se faire baiser comme vous et moi."

Hein ? C’est beau comme du Proust ! (j’ai dit Proust au hasard)

Mais la science progresse, et on en apprend de belles sur ces "pauvres mouches" :

cette page

Question : quel est le taux en glutamate des mouches lunaires ?
réponse à . file_au_logis le 10/12/2009 à 08h52 : Il n’y a pas qu’en escrime qu’on met un petit tampon pour &eac...
un petit tampon pour éviter que le sang c(o)ule...

Ca, c’est de la poésie, ou je ne m’y connais pas !!!  

En attendant, et sans vouloir moucher personne, je souhaite aussi un joyeux anniversaire à Alcalin, avec plein de jolis cadeaux et tout et tout ...
réponse à . deLassus le 10/12/2009 à 12h41 : Oui, et encore merci ! Et encore merci pour le quatrain ! Sauf que m...
Ce quatrain plein d’entrain cache force malice,
aurait dit en son temps Monsieur de La Palice...
réponse à . Elpepe le 10/12/2009 à 12h57 : Ce quatrain plein d’entrain cache force malice, aurait dit en son temps Mo...
Ce quatrain plein d’entrain cache...
Ben oui, c’est bien connu : un quatrain peut en cacher un autre.
Hassan Céhef.
réponse à . God le 10/12/2009 à 13h00 : Ce quatrain plein d’entrain cache...Ben oui, c’est bien connu :...
Merci de nous remettre sur les rails. God est un chef ! De Gare*...

* Gégé, pour les intimes
réponse à . deLassus le 10/12/2009 à 12h47 : Le 02/07/08, dans une contribution déterminante qui portait le N° 9, ...
j’ai dit Proust au hasard
Proust ! Proust ! Ma chair...

Le Petit Pouêt*

* Pépé, pour les intimes
réponse à . deLassus le 10/12/2009 à 07h04 : Lors de la reprise de l’expression du 12/06/06, Ne pas se moucher du coude...
Machin s’appele toujours Machin.
Amitiés à tous  
réponse à . Elpepe le 10/12/2009 à 12h57 : Ce quatrain plein d’entrain cache force malice, aurait dit en son temps Mo...
cache force malice
Monsieur de La Palice...
ça ne serait pas plutôt Monsieur de la Police ???
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 10/12/2009 à 16h23 : cache force malice Monsieur de La Palice... ça ne serait pas plut...
Pour la police, j’utilise la font Dénège, duquel il mande Jarrot à Copenhague, là que la petite sirène ne s’écaille plus à cause du réchauffement climatique, et a même enlevé le haut, le 2 septembre, tellement elle a eu chaud, la pauvrette. A l’avenir, la conférence risque bien de finir en queue de poisson, elle aussi, si Sarko loupe son sauvetage du monde.
Aie sarkonfianssssssssssss...
Pour info, je viens de recevoir ce mail d’une Dominique dont je ne citerai pas le nom, histoire de ne pas la couvrir encore plus de ridicule, car elle fait ça toute seule comme une grande :

« Ridicule votre courroux de juin 2008 contre Machin. Ce n’est pas la première fois que vos détracteurs légitimes essuient vos colères intrabilaires, votre brutalité, voire grossièreté verbale. Votre site est très instructif et ne manque pas d’intérêt.
Dommage que vous ayiez "pris le melon", grave. Le site que vous avez crée n’a qu’un défaut : Vous, Petit Marquis Poudré qui ne souffrez aucune critique. »

Je précise que cette personne s’est abonnée le 15/08/2009.

Que le 21/08, j’ai eu droit à ce message :
« Votre site est très attayant et instructif.
Il est toutefois à déplorer un état d’esprit clanal de la part des anciens. A évoluer en circuit fermé et aussi brillants puissent-ils être, ils vont finir par se scléroser. Il y a des gens qui s’écoutent parler; d’autres se regardent écrire... C’est dommage. »

Et que cette personne aimable s’est ensuite désabonnée le 25/08 avec ce message :
« Je suis déçue par votre partialité. Quand on laisse passer des commentaires orduriers comme celui de cette godiche de Louisyane, on voit de quelle coupable complaisance vous êtes capable. Moi non plus, je ne vous ai rien demandé. Je déteste les gens qui se la pètent ,et vous en êtes l ’archétype. Ceci étant, je vous laisse à vos gaudrioles oratoires. Ne vous étonnez pas que certains dans votre livre d’or vous fasse des remarques acerbes. Quand on crée un site, il faut savoir assumer les avantages et les inconvénients. Contrairement à des détracteurs autrement plus virulents que moi, je continue à penser que votre site est très instructif et convivial, si on s’en tient à le consulter, hors forum. Il y a 2 poids ,2 mesures et c’est préjudiciable à votre prétendue image d’homme pragmatique et tout et Je n’attends aucune réponse de vous.

Et je passe sur d’autres amabilités dans quelques autres mails.
C’est pas tous les jours facile d’être gestionnaire d’expressio.
Mais heureusement qu’il y a un ’clan’ où une atmosphère plus que sympathique règne.
Pas d’accord, Dominique ?

Bon, sur ce, je vais me repoudrer.
réponse à . God le 10/12/2009 à 16h57 : Pour info, je viens de recevoir ce mail d’une Dominique dont je ne citerai...
A la poudre d’escampette ? Courage, fuyons ! Et puisque "vos détracteurs légitimes essuient vos colères intrabilaires", j’en profite pour signaler que ce mot est un attrape-nigaud.
réponse à . God le 10/12/2009 à 16h57 : Pour info, je viens de recevoir ce mail d’une Dominique dont je ne citerai...
Si tu te poudres pense à remettre une mouche !
réponse à . God le 10/12/2009 à 16h57 : Pour info, je viens de recevoir ce mail d’une Dominique dont je ne citerai...
je n’approuve pas ce genre de "délicieuse" missive, mais cette Dominique a eu la "délicatesse" de te l’envoyer personnellement sans autre témoin que toi ...
Je viens seulement de lire les précédentes interventions et dès la N° 2, je "tique" (autre genre de bestiole ectoparasite, moins drôle que la mouche)
était-il vraiment nécessaire de revenir sur cet incident de juin 2008 ?
Machin avait pris la mouche, certes et God avait bien expliqué ce qui motivait son courroux, son "ire" avec un soupçon de sarcasme.
Pourquoi remettre cette escarmouche en ligne aujourd’hui et remuer le couteau dans la plaie ?
Machin vient de nous prouver (en 70) que non seulement, il nous lit, mais nous salue d’un malicieux coucou ... preuve que s’il est parfois "susceptible", il n’en veut pas au monde entier ... C’est si facile de ne pas imaginer la réaction des lecteurs ... qui, pour certains, ont une sensibilité à fleur de peau 
Allez, un peu de fraîcheur, avant couvert ?

Qu’un coq hue le mur ! Qu’un rhume cloque ! Qu’hure ? Que mon cul !
Or, quel nu que Chum...

Qu’Anna d’A.
pense à remettre une mouche
Encore !?!
La mouche
réponse à . God le 10/12/2009 à 16h57 : Pour info, je viens de recevoir ce mail d’une Dominique dont je ne citerai...
Oh mon God !!! entendre (ou lire) des choses pareilles !!! Moi je crois qu’elle est dans le thème du jour, et qu’elle essaye de te moucher...  

Plus sérieusement, mais sans vouloir me poser en psy, je crois que dans toute critique, aussi excessive soit-elle, il y a quelque chose à y regarder 2 fois !!!
Personne, aussi mesquin soit-il, ne dit des contre-vérités 100% contre-véritables. Je n’adhère bien sur pas avec ce que j’ai lu, mais je sais que pour ma part, lorsque je reçois ce genre de critique (rarement heureusement) je sais qu’il y a toujours un fond de vrai et que j’ai toujours quelque chose de positif à en retirer.

Quoiqu’en disent certains, moi je dis chapeau pour ce site, et tu fais du bon boulot,  
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 10/12/2009 à 18h05 : Oh mon God !!! entendre (ou lire) des choses pareilles !!! Moi je croi...
C’est bien, mon petit. La prochaine fois, n’oublie pas les balises [slurp] et [/slurp], pas énerver God, qu’on attend l’éditeur de partoche pour Noël...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 10/12/2009 à 18h05 : Oh mon God !!! entendre (ou lire) des choses pareilles !!! Moi je croi...
Fais attention, quand l’amiral des phares et balises prend la mouche, il devient Elpépé de Damoclès.
réponse à . mickeylange le 10/12/2009 à 18h18 : Fais attention, quand l’amiral des phares et balises prend la mouche, il d...
Phare piètement !
"Le président Nicolas Sarkozy a promis aux ONG qu’il recevait jeudi à l’Elysée avant le sommet climat de Copenhague, qu’il allait "s’engager à mort" pour une organisation mondiale de l’Environnement, a annoncé l’une de ces organisations non gouvernementales." (AFP)

Bon sang ! L’Elysée est atteint du syndrome France Télécom ! Mais que fait la cellule psychologique d’urgence ?
La face cachée de la Lune, aousque vous surprendrez Chirstian par derrière, c’est à 22h10 ce soir, sur Arte.
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 14h26 : Machin s’appele toujours Machin. Amitiés à tous  ...
Rebienvenue. Et cette fois reste et partage avec nous.
Mais que partageons-nous ? Un certain savoir, un humour et souvent aussi une certaine amitié, parfois virtuelle mais qui passe parfois de l’autre côté de l’écran lors des conventions.
Memphis m’étonnera toujours. Comment a-t-elle pu savoir que "God save the queen". Voyez à cette page.

Alors pour Elpépé et son éditeur de partouche (à moins que ce soit partouze ? ) , faudra attendre encore quelques temps il me semble.  Ah non ça me revient de partoche.
réponse à . tytoalba le 10/12/2009 à 20h18 : Memphis m’étonnera toujours. Comment a-t-elle pu savoir que "God sa...
malicieuse Tyto ! jamais tu ne prends la mouche, jamais tu ne prends le risque de te faire moucher ... quelle sagesse !!! oui mais SagesseFolie te ferait un beau dessin de "moucher quelqu’un" s’il disposait d’un peu de temps ... mais les "actifs" n’en disposent guère ... = pas plus que les retraités !  sauf les PRÉSIDENTS !!! cette page 
réponse à . tytoalba le 10/12/2009 à 20h18 : Memphis m’étonnera toujours. Comment a-t-elle pu savoir que "God sa...
Si ça continue, je vais descendre à l’atelier clés de 12 me fabriquer un éditeur de cartouches ! (cette page)
Panpan
réponse à . cotentine le 10/12/2009 à 17h54 : je n’approuve pas ce genre de "délicieuse" missive, mais cette Domi...
Oui, j’en conviens, il eût été bien mieux que cette querelle ancienne soit oubliée, qu’on y mette le holà, mais Delassus a cru bon, dans le contexte de l’expression d’aujourd’hui, de la remettre sur le tapis, ce qui a aiguillé cette chère Dominique, qui s’ennuie, visiblement, sur la page en question et a réveillé son amour incommensurable pour mézigue.
réponse à . cotentine le 10/12/2009 à 20h32 : malicieuse Tyto ! jamais tu ne prends la mouche, jamais tu ne prends le ris...
Oh que si, il m’arrive de prendre la mouche. Mais moins souvent qu’avant il est vrai. Le privilège de l’âge sans doute. 
réponse à . God le 10/12/2009 à 22h24 : Oui, j’en conviens, il eût été bien mieux que cette qu...
...son amour incommensurable de lapin, hein !
réponse à . God le 10/12/2009 à 22h24 : Oui, j’en conviens, il eût été bien mieux que cette qu...
deLassus a cru bon, dans le contexte de l’expression du jour, de la remettre sur le tapis

deLassus a cru bon, comme à chaque fois qu’il découvre une nouvelle expression, de faire une recherche dans le passé du site (avec les mots-clés) pour ne pas écrire un commentaire déjà fait.
deLassus a trouvé, dans la reprise de Ne pas se moucher du coude, un très bon exemple de l’action de Moucher quelqu’un, et, au matin, l’a rappelé.
Désolé si deLassus a rouvert de vieilles blessures, et toutes mes excuses à Machin si je l’ai froissé.
Le plus "drôle", c’est qu’en fait je n’ai toujours pas compris l’origine de l’incident.

Mais l’horloge a tourné, et il est largement temps de Mettre le holà, comme Vous le suggérez (ce qui prouve qu’à 22:24:23, Vous êtes au courant de l’expression du lendemain)
On se sent gouverné !
réponse à . <inconnu> le 10/12/2009 à 14h26 : Machin s’appele toujours Machin. Amitiés à tous  ...
Enchanté, et désolé de répondre si tard.
Voir en # 92, troisième alinea.
réponse à . Elpepe le 10/12/2009 à 17h38 : A la poudre d’escampette ? Courage, fuyons ! Et puisque "vos d&e...
Si je ne me trompe, le terme exact est "atrabilaire", non ?
réponse à . Tiresias le 10/12/2009 à 07h39 : Pourquoi pas ’éteindre’ quelqu’un comme l’on mouc...
Moucher une chandelle ce n’est pas l’éteindre, c’est couper le bout de la mèche qui noirci et qui fait fumer la flamme.
Il existait naguère des "mouchettes", sorte de petits ciseaux avec bac de réception du bout de mèche coupé.
Mais votre explication reste valable surtout en temps de guerre. Ne dit-on pas d’un gars qui s’est fait tuer : il s’est fait moucher par les boches.
--
villenoel
Qui veut moucher autrui doit avoir les doigts propres ! (Proverbe danois)
réponse à . tytoalba le 10/12/2009 à 20h18 : Memphis m’étonnera toujours. Comment a-t-elle pu savoir que "God sa...
Il a peut-être, comme moi été séduit par les bibis de sa Majesté !... cette page
réponse à . memphis le 11/12/2009 à 11h08 : Il a peut-être, comme moi été séduit par les bibis de...
La Reine a de beaux bibis (Fricotin), mais le curé prêtre "je ne sais quoi" en jaune à lunettes, à aussi un chouette de chapeau !!
Oups... le temps était à l’orage chez les voisins du d’ssus et les mouches piquaient douloureusement...

Et dans ce texte [L’Orphelin*] de Georges (l’autre !), le thème n’est guère souriant. Voici les derniers vers :
Avec l’âge c’est bien normal,
Les plaies du cœur guérissent mal.
Souventes fois même, salut !
Elles ne se referment plus.


Mais pourquoi cette chanson ? Parce qu’on y trouve une mouche bien sûr !
J’aurais eu quarante ans de moins
Je suis sûr que par les témoins
La brute aurait été mouchée.
Mais ces lâches n’ont pas bougé.

En plein dans le mille !  

*chanté ici par Maxime Le Forestier
réponse à . mmmmmmmm le 10/12/2009 à 10h57 : L’expression ne pourrai-t-elle pas venir de l’escrime, où mou...
Et pourquoi pas une dérive du ’faire mouche’ - atteindre quelqu’un avec une arme quelconque - faire mouche sur sa personne, donc le moucher?

Y’a t’y une fine mouche pour me clouer le bec sur cette hypothèse?
réponse à . <inconnu> le 17/03/2013 à 07h07 : Et pourquoi pas une dérive du ’faire mouche’ - atteindre quel...
Les tireurs d’élytre font toujours mouche.
Ce n’est pas en me traitant de morveux que tu parviendras à me moucher. – La Guéguerre des Étoiles, Expressio

Se mouchent dans les étoiles... – Amsterdam, Brel
Et les buveurs des litres ont un coup dans l’aile.
Anagramme : moucher/chômeur

Conseil du jour : il n’est pas nécessaire de prendre deux mouchoirs parce qu’on a deux narines.
Utilité du mouchoir :

Quand on compte sur les doigts, la main sert de calculatrice à affichage digital. Si vous avez un mouchoir avec un nœud, vous disposez d’une calculatrice avec mémoire. Et si en plus vous avez une sinusite, vous voilà avec une calculatrice scientifique !
Pour la fête des pères, mes gosses m’offrirent un mouchoir, avec mes initiales brodées et un jus de raisin très cher; je les vis donc arriver, souriants, avec le mouchoir le petit et l’aîné ce moût cher.
réponse à . joseta le 17/03/2013 à 10h18 : Pour la fête des pères, mes gosses m’offrirent un mouchoir, a...
Ceci est un commentaire inutile validé à 10:58.
Donc ça marche !
Et en plus, modifié. Donc ça ne vient pas de mon serveur.
Solution pour Mintaka : arrêt + redémarrage du navigateur Internet, ou si ça ne règle pas le problème, arrêt + redémarrage de la machine.
réponse à . joseta le 17/03/2013 à 10h18 : Pour la fête des pères, mes gosses m’offrirent un mouchoir, a...
moût cher
Le musher criait à son attelage : "Tirez, tirez !" Tout ce que les chiens tiraient, c’était la langue.

@ God :
Je peux modifier, mais pas valider un nouveau texte. C’est valable pour Chrome et Firefox.
Il y a parfois d’étranges coïncidences; si je dois moucher quelqu’un aujourd’hui, c’est moi-même: j’ai un gros rhume depuis hier soir, qui, chez moi se traduit toujours par une abondante sécrétion nasale. Ce n’est donc pas la grande forme...Enfin !
DEVINETTE
Pourquoi mon chat adore les ’kleenex’ ?
Réponse
- il aime voir le mou choir.
Moucher quelqu’un, n’est-ce pas en quelque sorte lui river son clou? Nous revoici donc à hier. Nous avons franchi à l’envers la ligne du changement de dates. pas comme Phileas Foog. Nous ferons donc le tour du monde en 81 jours.
Epissettou...
réponse à . syanne le 10/12/2009 à 08h55 : Y a-t-il un lien entre le verbe moucher (origine latine muscare) et le nom mouc...
La mouche commune vient de "musca" et la drosophile, du muscat. 
réponse à . <inconnu> le 17/03/2013 à 11h25 : moût cherLe musher criait à son attelage : "Tirez, tirez ...
La langue dog ?
réponse à . joseta le 17/03/2013 à 10h18 : Pour la fête des pères, mes gosses m’offrirent un mouchoir, a...
...je les vis donc arriver, souriants...
...souriants et pressés de serrer leur papa chéri dans leurs bras ! Ils se bousculaient joyeusement, chacun voulant être le premier. Ce fut une arrivée... dans un mouchoir !
À Cholet, Batiste - acariâtre, grognon, bougon – passait son temps à moucher les autres...
C’est quand on le mouche qu’on voit l’Oedipe taire.
Il le mouche en haussant le ’ton’. 
Quand j’étais enfant, dans le pays gallo, près de Dinan (22), on disait aux enfants :
"R’lève tes braies et mouche ton naye !"
Se moucher tout seul était le signe que l’on était capable de se gérer comme un grand, à la différence des bébés que l’on est obligé de moucher.
Celui que l’on mouche fait la preuve qu’il n’est pas capable de le faire tout seul. Ainsi à partir d’un acte banal montre-t-on à tous que la personne en question avait besoin d’être remise à sa juste place  : celle des incapables.
Equivalent, toujours en pays gallo :" j’vâ t’mett à place, tu vâ vouère."

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Moucher quelqu'un » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?