Outre mesure - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Outre mesure

Excessivement, exagérément, déraisonnablement.

Origine

Les différentes acceptions des mots 'outre' et 'mesure' peuvent laisser penser à des choses diverses. Que diriez-vous par exemple d'une outre calibrée servant à mesurer des volumes de liquide ?
« Grâce à mon outre mesure, j'ai pu me préparer tout un cubitainer de pastis parfaitement dosé que je consommerai avec Modération dès qu'elle me rejoindra. »
Mais hélas, foin de bon pastis bien frais !

Le mot 'outre' nous vient ici du latin 'ultra' qui signifiait 'plus loin'.
Si nos amis Belges disent souvent des Français qu'ils sont situés outre Quiévrain, c'est parce que pour eux nous sommes plus loin que la ville frontalière de Quiévrain (notez que, pour nous, les Belges sont aussi situés outre Quiévrain ; tout dépend du point de vue auquel on se place...). Et que dire de nos compatriotes d'outre-mer ?

Donc outre mesure, formule qui date du XIIe siècle, veut dire "plus loin que la mesure".
Oui, mais de quelle mesure s'agit-il ? D'un kilomètre, d'une lieue, de la distance de la Terre à la Lune, du volume d'un cubitainer de pastis bien frais parfaitement dosé ?
Eh bien non !

Le mot 'mesure' apparaît au XIe siècle, issu du latin 'mensura' qui désignait d'abord l'action de mesurer, mais qui avait aussi les sens de 'norme' ou de 'modération' (tiens, elle est arrivée, vite deux pastis !).
C'est au XIIe siècle que le mot signifie également "dimension considérée comme souhaitable", sens qui nous intéresse ici. En retenant cette acception, lorsque vous faites quelque chose "avec mesure", c'est que c'est fait sans dépasser des limites considérées comme acceptables dans notre société.
Par contre, si vous le faites outre mesure, c'est que dépassez les bornes admises, vous le faites de manière excessive.

Exemple

« Je me trouve indignée outre mesure contre cet auteur pour m'avoir exposée de cette manière dans un livre publié, et pour avoir pris une si grande liberté de citer mon nom à chaque instant. »
François-René de Chateaubriand - Mémoires d'outre-tombe - 1860

« Une entrée en matière "tranquille, ni bonne ni mauvaise" pour ces deux lycéens que le bac ne semble pas stresser outre mesure. »
Libération - Article du 16 juin 2008

Compléments

J'en profite pour rajouter que la signification 'excessivement' est bien liée au dépassement d'une limite, à ce qui est excessif, et non pas à ce qui simplement extrême, très proche d'une limite mais avant de l'atteindre, le mot 'excessivement' étant aujourd'hui beaucoup trop souvent employé à la place de 'extrêmement' alors que leur sens est clairement différent.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Outre mesure » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen Beyond the bounds.Hors les bornes
Argentinees Se paso de la rayaDépasser les bornes
Espagnees Màs de la cuentaPlus du compte (= en excès)
Espagnees SobremaneraSurmanière
Israëlhe Yeter al hamidaPlus que la mesure
Pays-Basnl BovenmatigOutre mesure
Polognepl Ponad miaręOutre mesure
Brésilpt Passar da medidaDépasser la mesure
Roumaniero Peste măsurăOutre mesure

Vos commentaires
Le mot ’outre’ nous vient ici du latin ’ultra’ qui signifiait ’plus loin’.
N’ayant jamais fait de latin, sauf les formules des pages roses des petits "Larousse" d’antan,  (et évidemment des portions de la messe), j’ai une traduction approximative et j’étais persuadée que "outre" signifiait "au-delà".
*outre-mesure = aller au-delà de ce qui est permis comme "passer outre", malgré les recommandations et permissions ...
* outre-Atlantique = l’Amérique pour nous et l’Europe pour les Canadiens ou le étatsuniens ...
Merci donc de cette précision !
Aujourd’hui on dirait de celui qui fait l’outre-... mangeur, tiens, pourquoi pas monsieur Canto, qu’il dépasse les bornes des limites comme Maurice ( source sur cette page car il faut réactualiser sa culture de temps en temps).
réponse à . cotentine le 09/07/2010 à 00h20 : Le mot ’outre’ nous vient ici du latin ’ultra’ qui signi...
Non Cocot, t’as pas tout faux du tout !
’Ultra’ signifiait aussi "au-delà". Mais je ne suis pas certain qu’il y ait une différence majeure entre "au-delà de" et "plus loin que" dans ce qui nous intéresse aujourd’hui.
Au-delà de Quiévrain ou plus loin que Quiévrain, ce serait-y point quasiment kif-kif bourricot ?
La parole est à chirstian. 
Tous les amateurs de foot savent que dans chaque club le groupe de supporters qui prétend être le plus assidu, le plus fan (pas forcément fanatique), le plus + que les autres supporters, ce sont les "Ultra". Pour en connaître un certain nombre parmi ceux de l’OM, j’atteste qu’ils dépassent souvent les limites de la consommation de Pastis, Modération ayant sans doute pris pension chez God ; qu’ils suivent le match au milieu d’un nuage de "bienfaisantes" fumées d’herbe dont les effets se conjuguent à la réhydratation qui a précédé et qui suit le match qu’ils rejouent au restaurant avant de reprendre une route hasardeuse ; qu’ils sont pa-ci-fi-ques et plutôt "bon enfant", leur bedon de quadra-quinqua-sexa-septua-génaire en témoigne !
N"oublions pas le célèbrissime cette page qui laissa cet ouvrage cette page à la postérité.
God, j’apprécie chaque jour ta "petite dose de culture", mais je trouve qu’aujourd’hui, à partir de deux mots humbles et anodins, tu nous a concocté une page qui témoigne de tout ton talent : humour bien sûr, culture, beaucoup, amour de notre belle langue, écriture maîtrisée. Bon, ben voilà, sans faire dans l’outre mesure du tout, j’apprécie chaque mot de ton exposé, depuis l’énoncé de l’expression jusques au complément. Mon God, tout ça, c’est trop top !
réponse à . BOUBA le 09/07/2010 à 06h24 : N"oublions pas le célèbrissime cette page qui laissa cet ouvrage c...
TTTttttt ! Et voilà, tu n’as pas lu les exemples de God ! Il est parfait aujourd’hui, farpaitement !
Aujourd’hui, pas de raison d’être outré. A l’aune de la démesure, on mesurera sans peine l’outre mesure de notre petit Godemichou adoré qui souhaite s’enfiler un cubi de pastis.
Et qu’il habite un château brillant ne changera rien à l’affaire.

Germaine, tu peux redescendre, Syanne s’est posée.
réponse à . momolala le 09/07/2010 à 06h36 : TTTttttt ! Et voilà, tu n’as pas lu les exemples de God !...
Pourvu qu’il n’en soit pas outré............
réponse à . momolala le 09/07/2010 à 06h12 : Aujourd’hui on dirait de celui qui fait l’outre-... mangeur, tiens, ...
L’affaire d’Outre au nord de la France a donné les limites des bornes du témoignage qui va trop loin, et du juge outrecuidant qui enferme outre mesure, en faisant outrage à la Justice. Je suis outré, mais je passerai outre.
Ach !
réponse à . mickeylange le 09/07/2010 à 08h07 : L’affaire d’Outre au nord de la France a donné les limites de...
Et quid de la Sudconvention?
Et que dire de nos compatriotes d’outre-mer ?

Qu’ils sont "ultra-marins", c’est-à-dire achtément bons en navigation.
réponse à . cotentine le 09/07/2010 à 00h20 : Le mot ’outre’ nous vient ici du latin ’ultra’ qui signi...
fourrer outre signifie "le mettre plus loin , bien à fond". Et a donné le résumé : f...outre.
réponse à . God le 09/07/2010 à 06h14 : Non Cocot, t’as pas tout faux du tout ! ’Ultra’ signifiai...
il existe quantité de lieux (et donc de patronymes) qui s’appellent "outreleau". Ils désignaient naturellement un endroit placé au delà de l’eau (qui pouvait être très vivant), et non dans l’eau de là (qui aurait été mortel) !
Quand à dire si "Au-delà de Quiévrain" a le même sens que "plus loin que Quiévrain" : je ne peux malheureusement vous être d’aucune utilité, n’ayant jamais visité Quiévrain.
Excessivement, exagérément, déraisonnablement.
Louisann ,ma loutre, mesures-tu bien que je t’aime outre mesure ?
Mesurer avec une outre ? Loutre mesure, peut-on dire aussi ? heu... pas terrible. 
réponse à . <inconnu> le 09/07/2010 à 09h41 : Mesurer avec une outre ? Loutre mesure, peut-on dire aussi ? heu... pa...
Non, moi je trouve çà bien, j’affectionne ces a peu près capillotractés.........
réponse à . momolala le 09/07/2010 à 06h33 : God, j’apprécie chaque jour ta "petite dose de culture", mais je tr...
Merci m’dame.
Si tu es à la sudvention (et moi aussi), tu auras le droit de me faire une bise...
Si nos amis Belges disent souvent des Français qu’ils sont situés outre Quiévrain

Je croyais que les Français le disent des Belges et que pour les Belges, les Français sont outre-Quiévrechain, commune située du côté français.

Par ailleurs, sachez, vils sudistes, que c’est là (dans l’usine de Blanc-Misseron) que sont construits les trains régionaux et que l’ont été certaines voitures encore en circulation sur la ligne A du RER francilien.
réponse à . momolala le 09/07/2010 à 06h12 : Aujourd’hui on dirait de celui qui fait l’outre-... mangeur, tiens, ...
Tu me coupes l’herbe sous le pied, j’avais immédiatement pensé à cette page où Maurice, qui a mangé tous les "chocosui’s" commence par pousser le bouchon un peu trop loin, avant de dépasser les bornes des limites ...

Ces pubs sont attribuées à Chatiliez (un tchot gâ ed Roubé) mais je n’en trouve pas la preuve.
pourquoi dit-on : boire outre mesure ? Parce qu’on prend comme mesure le volume de l’outre. Soit. Mais alors pourquoi pas gargoulette mesure ? Qui évoquerait si bien la cuite estivale, à l’ombre des palmiers ? Non : pas les palmiers : c’est daté ! Plutôt le pin parasol. Celui qu’on trouve sur la planche.
La plus petite mesure serait alors la verre mesure. Non ! Encore plus petit : la dé mesure. Mais chérie, je t’assure : je n’ai bu qu’avec dé_mesure ! Oui, ça sonne bien : on se doute qu’on va pouvoir boire sans déboire !
Marcel : un tonneau et 10 pailles ! des pailles de riz : juste pour faire riz-paille. Dans la dé mesure.
réponse à . chirstian le 09/07/2010 à 11h33 : pourquoi dit-on : boire outre mesure ? Parce qu’on prend comme m...
:&rsquo) mais où vas-tu chercher toutes ces trouvailles ? y-a-t-il une mesure pour le rire jouissif devant ces jeux de mots (tifs) ... et une dé-mesure pour ta malice ?
réponse à . file_au_logis le 09/07/2010 à 06h48 : Aujourd’hui, pas de raison d’être outré. A l’aune...
Je descends puisque tu m’y invites. Il me sera ainsi plus facile de lire vos subtiles pensées… Puis, peut-être - mais sans outrecuidance et à mots mesurés - me mêlerai-je à vos échanges.
réponse à . chirstian le 09/07/2010 à 11h33 : pourquoi dit-on : boire outre mesure ? Parce qu’on prend comme m...
ne soyons pas outrecuidant, et apprécions à sa juste mesure ce bel exposé sur l’outre mesure.
Là, mon cher Chirstian, tu t’es outre-passé... !

"outrecuidant" : Désolé DiwanC, j’avais pas vu que tu l’avais déjà utilisé
réponse à . SyntaxTerror le 09/07/2010 à 10h25 : Tu me coupes l’herbe sous le pied, j’avais immédiatement pens...
je ne sais si c’est le papa de la pub de Maurice, mais il a surtout inventé des pubs pour "Lactel" et "Cacolac" où il exagèrevolontairement ... avec des mots enchantés (oxymore, coxigrue, etc.) ... qui n’évoquent pas forcément un dessert lacté ! cette page
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 09/07/2010 à 12h27 : ne soyons pas outrecuidant, et apprécions à sa juste mesure ce bel...
Il n’y a pas d’outr’rage, M’sieur Ubbleu ! Pour une fois, que je ne te fais pas pleurer de rire !
Pour moi qui suis myope depuis ma plus tendre (!) enfance, l’hypermétropie, c’est voir outre mesure.
réponse à . cotentine le 09/07/2010 à 12h28 : je ne sais si c’est le papa de la pub de Maurice, mais il a surtout invent...
D’après l’INA, l’auteure serait Claire Denis, oui, celle qui a réalisé ... Chocolat !
l’outre est une mesure pour l’outre. (Thomas Hobbes)
réponse à . chirstian le 09/07/2010 à 14h52 : l’outre est une mesure pour l’outre. (Thomas Hobbes)...
Et pour Plaute, est-ce que l’outre est la mesure de toutes choses ?
Il était assis sur une poutre ce jean-foutre.
En Outre il avait l’air de s’en contrefoutre.
C’était un Indien il contruisait un gratte-ciel à New-York et comme les loutres, il n’avait pas le vertige.
Enfin ça dépendait de ce qu’il avait mis dans son outre. cette page
une caricature c’est un trait outré. Un trait très outré a des attraits. Mais s’il est très outré il risque de l’être trop. Le trait très outré est le trait qui s’outrepasse trop.
Exemple : le mérinos pisse et l’outre passe. L’outre mesure donc la pisse du mérinos. Bon : mais si l’outre est bleu outre-mer (on outre ce qu’on peut, hein !) alors elle mesure la pisse lazuli. Non ? Revenons à nos moutons.
Le trait outré qui a trait à "très" a plus d’attraits que le trait outré qui a trait à "trop".Car si le trot est très il devient galop. Or le galop romain n’est pas trot gaulois. Surtout dans ce petit village où tu ne passes la mesure qu’à tes risques et Obélix.
Et cela explique pourquoi Nessus a viré sa cuti outre mesure.
Je crois. 
Et celui qui se sent trop vieux se sent outre âgé...
Que diriez-vous par exemple d’une outre calibrée servant à mesurer des volumes de liquide ?

Ca dépend du liquide. On sait qu’il ne faut pas mettre du vin nouveau dans de vieilles outres, la fermentation fera éclater les outres et on aura tout perdu.

Matthieu, Marc et Luc nous rappellent donc que le vin d’ici est meilleur que l’eau de là.
Et a donné le résumé : f...outre.
que l’on peut compléter par:
bordel, pagaille, merde, bazar(*), souk (encore un mot emprunté à l’arabe du maghreb...)

(*) généralement situé à côte de l’hôtel de ville...
Quand l’outre des vents du bel Ulysse fut ouverte, les tempêtes qui s’en suivirent furent telles qu’il fallut prendre des mesures exceptionnelles ! Eoooooooooole !
réponse à . chirstian le 09/07/2010 à 15h19 : une caricature c’est un trait outré. Un trait très outr&eacu...
avec un barde très célèbre... de même que Camaret à un curé rendu célèbre lui aussi... 
réponse à . SyntaxTerror le 09/07/2010 à 15h57 : Que diriez-vous par exemple d’une outre calibrée servant à m...
et du whisky dans une outre ?
réponse à . momolala le 09/07/2010 à 06h33 : God, j’apprécie chaque jour ta "petite dose de culture", mais je tr...
Doucement, sinon il va se gonfler comme une outre !...
oui, mais sec ! car il faut éviter que l’outre_tombe dans l’eau-delà !
réponse à . chirstian le 09/07/2010 à 11h33 : pourquoi dit-on : boire outre mesure ? Parce qu’on prend comme m...
Ou alors en utilisant une pipette automatique: cette page
Ou encore une pissette: cette page
réponse à . chirstian le 09/07/2010 à 18h33 : oui, mais sec ! car il faut éviter que l’outre_tombe dans l&rs...
Elle restera dans nos mémoires, c’est bien connu.
réponse à . memphis le 09/07/2010 à 17h01 : Doucement, sinon il va se gonfler comme une outre !......
Jean de Lafontaine y a déjà pensé...
Je viens de voir un reportage sur le tour de France. Je suis admiratif, et le mot est faible, pour ces sportifs qui font des centaines de kilomètre sur des routes qui montent, qui n’ont pas une minute à eux avec les entraînements, les soins et tout le reste. Et bien malgré ça, ils trouvent le temps d’acheter des lunettes extraordinaires, toujours de bon goût, avec des formes et des couleurs magnifiques . Je vous assure regardez le prochain reportage ça vous donnera des idées pour acheter vos lunettes pour vos prochaines vacances.
réponse à . mickeylange le 09/07/2010 à 20h21 : Je viens de voir un reportage sur le tour de France. Je suis admiratif, et le mo...
Et toi, tu les veux comment tes lunettes ? Jaunes, assorties à ton célèbrissime radiateur pour épater outre mesure la foule en délire devant cette débauche de bon goût !!! :&rsquo)
réponse à . chirstian le 09/07/2010 à 15h19 : une caricature c’est un trait outré. Un trait très outr&eacu...
il s’est surpassé, là, notre Chirstian national. Raymond (Devos) n’a qu’à bien se tenir!
Et à force de boire comme une outre, il pourra dire: Quenau, Quenau!
réponse à . chirstian le 09/07/2010 à 09h33 : Excessivement, exagérément, déraisonnablement. Louisann ,...
Eh oui , j’apprécie à sa juste mesure ton amour outre mesure  
réponse à . file_au_logis le 09/07/2010 à 20h57 : il s’est surpassé, là, notre Chirstian national. Raymond (De...
Ah, il faudrait des petits boutons "J’aime" comme sur le livre des visages, pas vrai ? 
Excessivement, exagérément, déraisonnablement misogyne le beau Georges (l’autre !) dans cette chanson !... mais qu’importe.

Ell’ m’emmerde, ell’ m’emmerde, je le répète et quand
Ell’ me tape sur le ventre, elle garde ses gants
Et ça me désoblige
Outre que ça dénote un grand manque de tact
Ça n’favorise pas tellement le contact
Ell’ m’emmerde, vous dis-je

Un avant-passé de cet acteur, cette page, était chargé de la garde du trésor de la cathédrale, et, comme il y prenait un soin exagéré, on l’appelait: coûtre Mesure.
P.S. cette page, un mot que je découvre ce matin.
réponse à . joseta le 14/04/2013 à 08h15 : Un avant-passé de cet acteur, cette page, était chargé de l...
Les coûtres veillent sur les croûtes...

ANAGRAMME
Outre-mer use
réponse à . DiwanC le 14/04/2013 à 04h20 : Excessivement, exagérément, déraisonnablement misogyne le b...
Rhôôôôô..........misogyne ? Tonton ?.......Lui à qui l’on doit "le blason" et "la non demande en mariage".......
Quelle outrecuidance !!
Là tu outrepasses les limites.............
réponse à . <inconnu> le 09/07/2010 à 09h41 : Mesurer avec une outre ? Loutre mesure, peut-on dire aussi ? heu... pa...
Loutre mesure
Je ne suis pas d’accord, ce n’est pas la loutre mais bien le furet qu’on utilise:
au furet à mesures. 
réponse à . <inconnu> le 14/04/2013 à 08h28 : Les coûtres veillent sur les croûtes... ANAGRAMME Outre-mer use...
Une autre anagramme: retour émues.
J’ai essayé de mesurer: c’est outre-Quiévrain outre-mesure!
Je ne sais pas combien d’outres il faut pour remplir un foutre foudre. Un boutre non plus, d’ailleurs. Et cela m’outre de ne pas le savoir!
réponse à . file_au_logis le 14/04/2013 à 09h17 : J’ai essayé de mesurer: c’est outre-Quiévrain outre-me...
Et cela m’outre de ne pas le savoir!
C’est pas pour autant que tu dois t’en foutre !
Là tu outrepasses les limites.............
Quand loutre passe les limites (de vitesse...) au pire elle perd ses poils, quand Bouba les passe, il perd ses points ...
Je suis outré !  :&rsquo)
Devinette à la manière de...
Pourquoi à Lhassa les habitant ont la peau foncée ?
Parce que le Tibet teint.
Provocateur ! Émeutier ! Agitateur ! Outrancier ! 
J’ai dit : "dans cette chanson" que d’ailleurs il titre Misogynie... même s’il la met à part !

Pour le reste, il a écrit tant de douces paroles pour les dames qu’un petit moment d’humeur est bien pardonnable, surtout s’il ajoute [dans une correspondance] : "...j’ai dénoncé les maladresses des mâles prétentieux, ces petits m’as-tu-vu quand je baise, les invitant souvent à plus d’égard pour nos douces compagnes".
réponse à . SyntaxTerror le 09/07/2010 à 14h21 : Pour moi qui suis myope depuis ma plus tendre (!) enfance, l’hyperm&eacut...
Et le contraire d’un hypermétrope c’est bien un presse-bite] presbyte. Sans compter celui qui ne voit pas la p’outre poutre qu’il a dans l’oeil...
réponse à . DiwanC le 14/04/2013 à 10h16 : Provocateur ! Émeutier ! Agitateur ! Outrancier !&nbs...
"...j’ai dénoncé les maladresses des mâles prétentieux, ces petits m’as-tu-vu quand je baise, les invitant souvent à plus d’égard pour nos douces compagnes".
Il suffit d’écouter cette page pour s’en persuader.........
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 14/04/2013 à 09h36 : Là tu outrepasses les limites.............Quand loutre passe les limites...
Si encore je m’étais fait flasher à Chateaubriant, j’aurais pu avoir en mémoire d’avoir bu comme une outre et roulé à tombeau ouvert......
Mêm’ pô !.........
réponse à . BOUBA le 14/04/2013 à 10h40 : Si encore je m’étais fait flasher à Chateaubriant, j’a...
Bravo !
Les mémoires d’outre-tombe est un ouvrage que j’ai lu dans ma jeunesse, dont je ne me souviens pas dans le détail, mais qui fait parti de ces livres dont on garde un souvenir diffus, quelque chose qui rappelle peut-être plus une époque qu’autre chose, et dont je te remercie de me faire me souvenir.
réponse à . mickeylange le 14/04/2013 à 09h39 : Devinette à la manière de... Pourquoi à Lhassa les habitan...
Tchang atteint, Tintin le tint avec un Tibétain au tain teint du Tibet.....
( Encore heureux que son chien ne soit pas Rin-tin-tin !! )
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 14/04/2013 à 10h48 : Bravo ! Les mémoires d’outre-tombe est un ouvrage que j’...
A l’instar de Proust qui écrivit "A la recherche du temps perdu " en sentant une madeleine lui rappellant sa jeunesse, l’histoire dit que Chateaubriand eût l’idée d’écrire ses mémoires après avoir entendu les strilles d’une grive qui lui remémorèrent ses vacances à la campagne.......

Proust, postérieur de plus demi siècle se serait il inspiré de Chateaubriand ?
L’ exagération peut parfois donner des oeuvres tout à fait intéressantes. "Notre" écrivain normand Barbey d’ Aurevilly était, en cela, un spécialiste. Catholique dans un milieu plutôt "mangeur de curés", royaliste lorsque les autres écrivains se voulaient républicains, dandy, il a écrit des oeuvres dépassant toute mesure... Mais quand, dans les "Diaboliques", il nous décrit une duchesse se faisant putain pour salir le nom de son époux, parce qu’ il avait refusé de lui laisser manger le coeur de celui qu’ elle aimait, on ne peut s’ empêcher d’ admirer son écriture flamboyante... Alors, pour reprendre sans le plagier le titre d’ une autre nouvelle de ce recueil, "Le bonheur dans la démesure" ? Je vous laisse juges. Et il n’ a pas écrit que cela....
réponse à . BOUBA le 14/04/2013 à 10h55 : A l’instar de Proust qui écrivit "A la recherche du temps perdu " e...
Tout auteur de mémoires reprend une idée vieille comme le monde : l’ envie de parler de soi. Mais pas forcément avec le même talent. En ce qui concerne Marcel Proust, il a commencé par écrire "Jean Santeuil", que peu de personnes évoquent. Il ne l’ a pas achevé... Mais toute "La recherche du temps perdu" en est issue. En plus approfondi et beaucoup plus long...On peut dire qu’ il n’ a donc jamais abandonné ces premières mémoires.
et non, c est vrai: Jean Santeuil, c est le germe de son oeuvre future. la, il n’a pas depasse la mesure - alors qu A la recherche, c est vraiment outre mesure, tant de critiques ont reconnu qu ils ne l avaient jamais lu, ce bouquin!
"Jean Santeuil", autrement dit, Jean le Borgne.
Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin l’outre tombe (je cite de mémoire).

A. de C.
réponse à . mitzi50 le 14/04/2013 à 11h46 : Tout auteur de mémoires reprend une idée vieille comme le monde&nb...
Expressio ou ma dose de culture quotidienne........j’ai appris des tas de choses depuis que je fréquente ces lieux.....
Aujourd’hui encore car j’ignorais totalement Jean Santeuil....
Merci d’avoir parfait mon éducation littéraire........
dépassez les bornes
Celui-ci, cette page, est un joueur très lent, et se fait doubler par tout le monde, car c’est facile de dépasser les Borne !
Outre mesure

Le soir au bord du Brahmapoutre
Assis au seuil d’une masure
Un Tibétain bat la mesure
En claquant des doigts sur son outre

Le Tibétain n’a rien à foutre
Des infos de Bruno Masure
Ce qu’il aime c’est la mesure
Quand ses doigts volent sur son outre

La nuit au bord du Brahmapoutre
Le Tibétain dort sur son outre
De toute chose elle est mesure

Il dort comme dort une loutre
Il rêv’ de partir sur son boutre
Pour visiter la Côt’ d’Azur
réponse à . Enkidou le 14/04/2013 à 17h07 : Outre mesure Le soir au bord du Brahmapoutre Assis au seuil d’une masure ...
Hé bé il n’est pas encore arrivé.
Voici plus de 50 ans que je vis sur la Côte d’Azur et je n’y ai jamais vu de boutre
Foutre !
"dimension considérée comme souhaitable",
Ça me rappelle le bahut; on était une dizaine à passer le bac et on nous avait dit:
" dix mentions seraient souhaitables..."
réponse à . Enkidou le 14/04/2013 à 17h07 : Outre mesure Le soir au bord du Brahmapoutre Assis au seuil d’une masure ...
Ton Tibétain, il a le troisième oeil. Enfin, je le lui souhaite! Cela vaut mieux que le mauvais oeil!
Dans le cas contraire, on pourrait lui dire: t’is bête, hein?
Cela étant dit, je te dis bravo. Je te lis depuis peu, mais aussi bien ta prose que tes vers (pas seulement les petits vers non solitaires) me plaisent beaucoup.
Tiens, viens donc nous rejoindre chez Marcel pour fêter ton intronisation par Minou.
Regarde, Germaine nous y attend déjà: elle baigne dans son lagon bleu!
C’est en fait un peu comme Obélix: elle a dû tomber dedans quand elle était petite...
Enfin, je suppose... 
réponse à . file_au_logis le 14/04/2013 à 18h57 : Ton Tibétain, il a le troisième oeil. Enfin, je le lui souhaite! C...
Merci.

Je ne comprends pas tout, le lagon bleu reste un mystère pour moi (enfin j’ai cru comprendre qu’il s’agissait d’un breuvage euphorisant), mais sache que le plaisir est partagé.
réponse à . Enkidou le 14/04/2013 à 21h19 : Merci. Je ne comprends pas tout, le lagon bleu reste un mystère pour mo...
Je ne comprends pas tout, le lagon bleu reste un mystère pour moi (enfin j’ai cru comprendre qu’il s’agissait d’un breuvage euphorisant), mais...
Point de mystère... point d’euphorisant non plus !

Tu n’as pas été sans remarquer la grande place qu’Elpepe* occupait sur ce site. Au fil des rediffusions, lisant ses interventions, tu as donc découvert son humour, ses humeurs, son amour de la mer... et des rillettes ! Aidé de quelques-uns, de quelques-unes, il a construit le Phare d’Expressio, engagé Marcel qui gère le bar et Bernard qu’on voit peu souvent mais qui s’occupe des viennoiseries du petit déjeuner.

C’est lui qui un jour m’a appelée Germaine - et ce doux prénom m’est resté - lui qui m’a invitée à boire chez Marcel le premier lagon bleu de ma vie. Voilà, c’est tout !

Un méchant matin de mars 2010, il est parti pour un monde que certains disent meilleur ; depuis, le soleil d’Expressio est moins chaud et nos écrans plus gris.

"Je ne comprends pas tout"... Normal ! Tu n’as pas fini de t’interroger sur ces diptères qui volètent autour de chirstian ; sur l’apparente innocence de Mickeylange ; sur les amours ferroviaires de Filo ; sur l’éclat de rire grinçant qui fut réservé ici à une spécialiste-spécialiste voltairienne ; sur les dons de coloriste d’HoubaHobbes ; sur les soins attentifs dont BeeBee entoure les délirants de ce site (elle a du boulot) ; sur tout ce qui constitue la saga de ce mêêêrveileux site... dont l’histoire n’est pas terminée. Heureusement !

S’il passe par là, M’sieur Ubbleu va encore pleurer de rire et hoqueter de moquerie : c’est l’effet que lui fait ma façon de m’exprimer... Je lui laisse toujours un p’tit mouchoir pour éponger ses larmes.

*Je crois qu’il a poussé la porte d’Expresio à l’automne 2006... deLassus doit savoir ça avec précision.
Intentionnellement, je ne t’ai pas parlé de Marcelle que tu auras sans doute plaisir à... découvrir !
réponse à . BOUBA le 14/04/2013 à 16h47 : Expressio ou ma dose de culture quotidienne........j’ai appris des tas de ...
Je t’ en prie, il n’ y a pas de quoi. En fait si je connais cette oeuvre, c’ est parce que j’ aime Proust - et ai donc toute son oeuvre. Que contrairement à certains critiques j’ ai lue jusqu’ au bout, notes et variantes comprises. Mais j’ avoue préférer les imperfections même de Jean Santeuil à la férocité d’ entomologiste de la Recherche du temps perdu, où il décrit les mondanités (du "demi-monde" d’ Odette à l’ aristocratie des Guermantes en passant par les essais désespérés de la bourgeoise Mme Verdurin pour "tenir salon"....) C’ est pourquoi je le recommande. Il ne faut pas dix ans pour le lire.....

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Outre mesure » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?