(Se faire) ramoner / chanter Ramona - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

(Se faire) ramoner / chanter Ramona

(Se faire) faire l'amour, pénétrer sexuellement.
(Se faire) réprimander, engueuler.

Origine

Voilà une expression qui a deux sens bien distincts, le deuxième étant une capillotraction du premier, mais nous y reviendrons plus tard.

Tout le monde sait ce que signifie 'ramoner' dans le cas d'une cheminée[1]. Le même monde sait aussi que le ramonage se fait par des mouvements de va-et-vient dans un conduit sombre.
De là, il est facile d'imaginer que "ramoner la cheminée" d'une femme ou bien lui "ramoner le conduit" ou, plus simplement, la "ramoner" a pu très trivialement signifier "lui faire l'amour".
Qu'en termes galants ces choses-là étaient dites au XVIIe siècle !

Ensuite, à partir de 1927, la chanson "Ramona", adaptée de l'américain, est devenue un immense succès en France (paroles et chanson ici Lien externe).
Bien sûr, quelques plaisantins n'ont alors pas manqué de faire glisser le sens argotique de "ramoner" faire "chanter Ramona".

C'est plus tard que l'histoire se corse, ce qui est normal puisque la chanson a été reprise en 1971 par Tino Rossi : ramoner une cheminée, c'est la nettoyer ; et quand on pense 'nettoyer', on pense aussi souvent 'savon'. Or, "se faire passer un savon", n'est-ce pas "se faire réprimander" ?
Voilà comment, par des associations d'idées successives un tantinet tirées par les cheveux, "se faire ramoner", est aussi devenue "se faire engueuler" vers le milieu du XXe siècle.

[1] Ce verbe vient au XVe siècle de 'ramon', variante de 'rameau', une branche feuillue qui servait à nettoyer les cheminées.

Exemple

« Elle a le feu au cul, oui, dit le gardien Dupond. Elle a besoin d'être ramonée un bon coup. »
Jean-Paul Demure - Découpe sombre

Compléments

En plus des deux significations citées, "se faire ramoner" est aussi parfois employée pour dire "se faire nettoyer, lessiver" ou bien "se faire berner, duper".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « (Se faire) ramoner / chanter Ramona » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede jemanden fickenBaiser qn
Angleterre / États-Unisen To ream someone outRamoner une personne (engueuler, mais sans le sens sexuel)
États-Unisen To get one's ashes hauledSe faire vider les cendres (se faire faire l'amour)
États-Unisen To get chewed outSe faire mâcher à bout (se faire réprimander)
Colombiees culiarse o comerse a alguien, levantar a verga o a mondá a alguiense faire ou saute quelcun
Argentine (Buenos Aires)es Sacarle las telarañas a alguienNettoyer les toiles d'araignée de quelqu'un
Espagnees Follar / Follarse a alguienBaiser / Baiser quelqu'un
Espagnees Echar un casqueteTirer une calotte (= Tirer un coup)
Argentinees Cepillar a alguien.Brosser quelqu'un.
Espagnees JoderBaiser
Canada (Québec)fr (Se faire) fourrer
Italieit (farsi) scopare(se faire) balayer
Italieit ChiavareClouer (= Baiser / Niquer)
Pays-Basnl iemand een uitschijter gevendonner à quelqu'un une défécation (engueuler quelqu'un de façon très vulgaire)
Pays-Basnl (iemand) een beurt gevendonner un tour à uelqu'un (expr. masculine quant à l'acte sexuel)
Pays-Basnl een punt zetten.......faire un point ( expr.moitié du 20e S pour l'acte sexuel)
Brésilpt trocar o óleofaire la vidange du réservoir d'huile

Vos commentaires
Alors là, moi, comprenez-vous, écrire un poème sur un sujet aussi scabreux, ça risque de virer chanson de salle de garde à la vitesse Grand Vé ! Y’m’cherche, God, c’est sûr...
Bon, on va voir, si vous êtes sages, et que God me refile son éditeur HTML d’illustrations à la Dubout...
Tiens, qui peut me dire quelle est la différence entre un ramoneur et un pingouin ?
En attendant, bonne nuit, les filles...
réponse à . Elpepe le 14/11/2006 à 00h49 : Alors là, moi, comprenez-vous, écrire un poème sur un sujet...
Allons bon, v’la-t-y-pas que l’pépé ramone sa fraise dès potron-minet, maintenant...

Et quand, plus tard, après avoir repris des forces dans les bras de Morphée une grande partie de la journée, il sucera le bout de son crayon en bois dur et mine de plomb pour nous pondre un de ses sonnets dont il a le secret, en commencant, il nous dira encore: "allez, che m’y met à présent".

Avant d’écrire un de ses cent sonnets, il roupille!
Coïncidence ? Hier soir, dans le délirant film "Le bonheur est dans le pré", Eddy Mitchell avouait confidentiellement à Michel Serrault qu’il avait un peu... "ramoné les écoutilles" à sa femme (celle de Serrault, bien sûr !).
Je ne me risquerai pas au poème perso sur ce sujet, mais je vous propose d’enrichir votre vocabulaire des quelques expressions synonymes que voici :
(chanson de Colette Renard sans doute censurée à la radio car je ne me souviens pas l’avoir jamais entendue)

Les nuits d’une demoiselle

Que c’est bon d’être demoiselle
Car le soir dans mon petit lit
Quand l’étoile Vénus étincelle
Quand doucement tombe la nuit

Je me fais sucer la friandise
Je me fais caresser le gardon
Je me fais empeser la chemise
Je me fais picorer le bonbon

Je me fais frotter la péninsule
Je me fais béliner le joyau
Je me fais remplir le vestibule
Je me fais ramoner l’abricot

Je me fais farcir la mottelette
Je me fais couvrir le rigondonne
Je me fais gonfler la mouflette
Je me fais donner le picotin

Je me fais laminer l’écrevisse
Je me fais foyer le cœur fendu
Je me fais tailler la pelisse
Je me fais planter le mont velu

Je me fais briquer le casse-noisettes
Je me fais mamourer le bibelot
Je me fais sabrer la sucette
Je me fais reluire le berlingot

Je me fais gauler la mignardise
Je me fais rafraîchir le tison
Je me fais grossir la cerise
Je me fais nourrir le hérisson

Je me fais chevaucher la chosette
je me fais chatouiller le bijou
Je me fais bricoler la cliquette
Je me fais gâter le matou

Et vous me demanderez peut-être
Ce que je fais le jour durant
Oh! cela tient en peu de lettres
Le jour , je baise, tout simplement
réponse à . momolala le 14/11/2006 à 07h42 : Je ne me risquerai pas au poème perso sur ce sujet, mais je vous propose ...
M’enfin, Momo, pourquoi pas de poème perso?
Non?
Bon, alors, les Mémoires, peut-être?
Et toi, LPP, marin au long court, hein? Une fille pour chaque porc, non?

C’est toi qu’on entendait beugler dans l’port d’Amsterdam:
J’lui laminé l’écrevisse,
J’lui ai taillé la pelisse,
J’lui ai planté mon réglisse,
Elle m’a filé la chaude-pisse!"
réponse à . file_au_logis le 14/11/2006 à 07h53 : M’enfin, Momo, pourquoi pas de poème perso? Non? Bon, alors, les M&...
Dans la langue verte, je ne saurais mieux dire que ce qui est fait ici d’une part ; d’autre part, quitte à paraître bégueule, cette manière de dire la Chose ne m’émoustille pas, donc pas d’inspiration lyrique sur le sujet. Je vais réfléchir sur la deuxième version, le côté lave plus blanc que blanc, mais je ne garantis rien car je n’aurai pas beaucoup de temps aujourd’hui.
En Picardie, un ramon désigne encore un balai, sans doute, comme le dit God, à cause des branches de genêt dont il est fait. Enfin, était fait, de nos jours, les balayeurs utilisent des branches de vrai plastique élevé en usine, de couleur vert-fluo pour balayer les caniveaux.

Citation : "j’ai nettoyé la cheminée de Ramona" (A. Bashung, vertiges de l’amour).
BANDE DE DÉPRAVÉS ! ET SI DES ENFANTS VOUS LISENT ? HMMM ?
Non, moi, God, je ne suis pas comme eux ! Poète, lyrique, maniant l’aronde, elle, avec raffinement, et la langue avec dix cernements, Emile, presque au scion ; l’art du cru dans un onguent de mamours, quoi... et prenez-en de la graine, voyous :

Bonjour bonjour, les enfants ! Vous avez bien dormi ?
Tiens, Pépé vous a écrit un joli petit conte.

ESPÈCE DE PETIT CONTE :

Il était une fois un petit ramoneur,
Qui s’appelait Tino, venait de la Savoie.
Il allait à Pantruche, en tout bien tout honneur,
Car il savait là-bas trouver enfin sa voie.

Enfile des conduits, la tête dans la suie !
Qu’il est bien courageux, derrière son hérisson,
Allant, venant, rentrant, sortant, tant qu’il essuie
Son front noirci d’où sourd à flots sa pâmoison !

Il en est devenu, sous les toits de Pantruche,
Avec son matériel d’apparence douteuse,
Du Tout-Paris de ces dames la coqueluche,

Et les maris rentrant dans leur belle vareuse,
Préfèrent sans un mot faire comme l’autruche :
Baisser tout bas les yeux et faire la bigleuse.

Z’avez vu, hein ? Pas un gros mot ! Ça, c’est de l’Expressiomanie de bon aloi, classe, fraîche, tous publics. Pas besoin de mettre un "-16" en bas à droite de l’écran. Hein, God ? Hein ? Hein ?
réponse à . Elpepe le 14/11/2006 à 00h49 : Alors là, moi, comprenez-vous, écrire un poème sur un sujet...
"Tiens, qui peut me dire quelle est la différence entre un ramoneur et un pingouin ?"
Euh ... Le ramoneur, c’est celui qui tient le hérisson ?
réponse à . Jonayla le 14/11/2006 à 09h19 : "Tiens, qui peut me dire quelle est la différence entre un ramoneur et un...
Mais non ! Le pingouin, lui, a la tête blanche et la queue noire... 
réponse à . Elpepe le 14/11/2006 à 08h55 : BANDE DE DÉPRAVÉS ! ET SI DES ENFANTS VOUS LISENT ? HMMM...
Là, là, je dis "con gras, tue-la, scions !" Cette petite phrase est attribuée au complice de Landru, qui faisait office d’équarrisseur, le dit-Landru n’étant réputé ni pour sa finesse d’esprit, ni pour celle de sa taille. (J’avais pas eu le temps de la placer hier).
Alors comme ça Pépé, tu "manies l’aronde", je vois que tu as une bagnole de l’âge de tes artères...
réponse à . file_au_logis le 14/11/2006 à 07h17 : Allons bon, v’la-t-y-pas que l’pépé ramone sa fraise d...
Avant d’écrire un de ses cent sonnets, il roupille!
Bravo ! Bravissimo !
On dirait du Vermot !
Aujourd’hui le gros lot,
Partout sur Expressio...
réponse à . Elpepe le 14/11/2006 à 09h29 : Mais non ! Le pingouin, lui, a la tête blanche et la queue noire...&n...
et si le ramoneur était homme de couleur ???????????????
Bonjour, bonjour
réponse à . <inconnu> le 14/11/2006 à 09h34 : Là, là, je dis "con gras, tue-la, scions !" Cette petite phra...
Foin de bagnole ! Avec ma queue d’aronde, j’enfourche l’haridelle...
Elpépé, ébéniste dard d’art. Dare-dare.
réponse à . eureka le 14/11/2006 à 09h41 : et si le ramoneur était homme de couleur ??????????????? Bonjour, bo...
Même !
PENSÉE

Au ramoneur précède le caviste : la main entre les caisses, le doigt dans l’trou du fût.
Bonjour à tous. Ca f’ra pas avancer le schmilblick ,mais j’ai cliqué sur le bandeau jaune au dessus de la page,là ou on peut trouver un informaticien compétent et tout et tout,et bien j’y ai trouvé des éléphants bleus à poils laineux aux pattes gauches plus courtes........le reste allez le lire vous même.
Bonne journée à tous.

Eh où elle est passée la levrette???????

Ouh,ooooouuuuhhhhhhh levretteeeeee.
réponse à . borikito le 14/11/2006 à 07h37 : Coïncidence ? Hier soir, dans le délirant film "Le bonheur est ...
Tu as dû bien penser à notre grand Nanabozoh en entendant Eddy Mitchell appeler Serrault "Lapin" !!

Pan-Pan-Hobbes
réponse à . Elpepe le 14/11/2006 à 09h42 : Foin de bagnole ! Avec ma queue d’aronde, j’enfourche l’h...
J’insiste: peut-être manies-tu la ronde? (Sauf vot’respect Madame Pépé, Mémé, quoi)...
réponse à . momolala le 14/11/2006 à 07h42 : Je ne me risquerai pas au poème perso sur ce sujet, mais je vous propose ...
Superbe ça Mimilulu !
Et bien plus beau que le "faire coulisser l’andouillette dans le cresson" de Laurent Gerra !
Merci de nous rappeler ces chansons (censurées à mon époque !)

Merci-Hobbes
réponse à . Elpepe le 14/11/2006 à 09h42 : Foin de bagnole ! Avec ma queue d’aronde, j’enfourche l’h...
Salut Louis-Patrick-Philippe,

une fois de plusse, tu nous as gâtés ! Mer scie !
Un détail toutefois : y paraîtrait que depuis l’égalitude des sexes, on ne devrait plus dire "dare dare" mais qu’on peut dire "clito clito".

Moi, je dis ça pasque chuis pour la paix des ménages !

Pacific-Hobbes
réponse à . louisann le 14/11/2006 à 10h09 : Bonjour à tous. Ca f’ra pas avancer le schmilblick ,mais j’ai...
Décidément, en ce moment, y’a plein de trucs qui font rien qu’à m’emmerder.
Encore une drôle d’histoire, ce machin.
réponse à . louisann le 14/11/2006 à 10h09 : Bonjour à tous. Ca f’ra pas avancer le schmilblick ,mais j’ai...
Original, en effet 
Ce qui est original aussi, c’est que à l’occasion de cette expression un peu ... moins châtiée, j’ai à droite en publicité annonce googles "Etude de la Bible" ... 

Bonne journée tout le monde !
réponse à . God le 14/11/2006 à 10h36 : Décidément, en ce moment, y’a plein de trucs qui font rien q...
Je viens de recevoir le message avec l’expression du jour, et donc l’avertissement pour demain.
C’est gentil à vous de nous prévenir que nous devrons nous armer de patience en ce jour de la St Léopold (ou Albert selon le calendrier  )
réponse à . Jonayla le 14/11/2006 à 10h38 : Original, en effet  Ce qui est original aussi, c’est que à l&r...
Mais nous sommes en pleine connaissance biblique, rappelle-toi le commentaire de Contentine, il y a quelques jours ! Saint Albert, demain, pour vous c’est-y les rois ?
réponse à . Jonayla le 14/11/2006 à 10h38 : Original, en effet  Ce qui est original aussi, c’est que à l&r...
Qu’est-ce qu’ils proposent ?

Genèse XIX , l’épisode de filles de Loth qui ont saoulé leur père faute de ramoneurs bien outillés ?
Ce verbe vient au XVe siècle de ’ramon’, variante de ’rameau’, une branche feuillue qui servait à nettoyer les cheminées.
pour être encore plus précis, le TLFI signale l’a. fr. ramon « balai » (ca 1300 Gloss. lat. fr., ms. Montp. H 110, f o 236 r o ds GDF.), conservé dans certains parlers région. (v. FEW t. 10, p. 41), dér. de l’a. fr. raim « rameau », d’où est également tirée la "rame" (=Branche simple ou ramifiée fichée en terre pour soutenir certaines plantes grimpantes (haricots, pois en particulier).)

De là, il est facile d’imaginer que "ramoner la cheminée" d’une femme ou bien lui "ramoner le conduit" ou, plus simplement, la "ramoner" a pu très trivialement signifier "lui faire l’amour".
il est facile de l’imaginer, et Littré le confirme par une source précise (les Contes de Des Periers XCVIII):
"XVIe s. Une chambriere, qui se disoit Picarde (combien qu’elle fust Normande), de laquelle il avoit prins un peu auparavant que ramon estoit un balai, et ramonner, balier, en la chansonnette : Ramonnez-moi ma cheminée"

IL est toutefois intéressant de noter que le sens de ramoner est de "Actionner quelque chose de haut en bas. " ou encore "Monter et descendre; aller et venir de haut en bas. "
Or, sauf à adopter une position du Kama Soutra qui demande une certaine souplesse, il me semble que faire l’amour suppose un mouvement de bas en haut , non ?
Qu’en pensent les spécialistes ?
Voilà comment, par des associations d’idées successives un tantinet tirées par les cheveux, "se faire ramoner", est aussi devenue "se faire engueuler" vers le milieu du XXe siècle.
si "ramoner" a longtemps été synonyme de "balayer" (par "ramon" = balai ) il me semble qu’on passe au sens de " se faire engueuler" de façon simple : le balai et le rouleau à patisserie étant les deux "armes" à la disposition de la maîtresse de maison pour corriger son mari !
D’après le TLFI, ce sens serait biien plus ancien qu’indiqué par God ;Je cite :
"ca 1360 « maltraiter, frapper à tour de bras » (Chevalier au Cygne, éd. Reiffenberg, 9557), conservé dans certains parlers régionaux dans des sens proches: « rosser [littéralement avec le ramon « balai »] », « traiter rudement », p. ext. « faire des remontrances (FEW t. 10, p. 42), d’où 1812 « gronder, bougonner » (BOISTE)»"
réponse à . SyntaxTerror le 14/11/2006 à 11h16 : Qu’est-ce qu’ils proposent ? Genèse XIX , l’&eacu...
Je ne suis pas allée voir avant d’envoyer mon commentaire , et après que je l’aie envoyé, c’est une autre publicité qui s’est installée à la place 

@momolala, c’est la fête de la dynastie en Jolie Gique. Quand on était petits, on avait congé ce jour-là, à présent, comme tout fout le camp, c’est bien fini ...
Quelle époque, mon God, quelle époque ...
Est-ce que les Ramones ramonent toujours  ?
"Rock and roll high school"
réponse à . Elpepe le 14/11/2006 à 08h55 : BANDE DE DÉPRAVÉS ! ET SI DES ENFANTS VOUS LISENT ? HMMM...
Pour faire suite à ce conte subtil, je propose cette fable pour m’entraîner à ma prochaine rencontre littéraire avec Filo et Madame :

Le ramoneur tout marri

Fouraillez, jusqu’à perdre haleine
C’est le fond qui manque le moins.

Le petit ramoneur, usé jusqu’à la chaîne,
Fit venir les maris, leur parla sans détours.
Réactualisez les liens du mariage,
Au lit, dépêchez-vous de faire des mises à jour !
Je vous le dis, il est grand temps.
Mon pauvre hérisson est bientôt hors d’usage ;
Je ne peux assurer que j’irai jusqu’au bout.
Pour secouer vos dames, je m’en remets à vous.
Tisonnez, fouillez, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.
Le ramoneur parti, les maris labourent leurs champs
De ça, de là, partout ; si bien que s’en pâment leurs rombières.
Les cheminées étant bouchées, ils jugèrent plus avisé
De s’en remettre à leur plombier
Pour décalaminer leurs chaudières.

@Jonayla : comment s’appelaient les colonisés belges nés ce jour, Fêt Nat, comme les nôtres ?
J’ai déjà entendu l’expression "chanter Ramona" , remplacer celle de "ramoner" , mais uniquement au sens second d’engueuler. Jamais au sens de faire l’amour. (je parle d’utilisations courantes : nul doute qu’un San Antonio ou un Pierre Perret ait pu aussi l’employer dans ce sens, mais il ne doit pas être possible de recenser tous les synonymes qu’ils ont trouvés ou inventés pour cela !
On pourrait dire, je pense, que l’expression remplacerait l’ancien "Chanter pouilles à qqn" = Accabler quelqu’un de reproches accompagnés d’injures.

PS : les paroles de la chanson "Ramona" ne sont pas beaucoup plus idiotes que d’autres, mais la chanson, qu’on ne peut chanter qu’en prenant tout de suite une voix adaptée ... c’est le kitsch hissé au niveau du chef-d’oeuvre, non ?
réponse à . momolala le 14/11/2006 à 11h45 : Pour faire suite à ce conte subtil, je propose cette fable pour m’e...
Non, Fetdyn, car Fetnat, c’est le 21 juillet 

Excellente ta fable !
Là-dessus, je vais manger. Bon appétit si vous passez àtable.
Au 19ème siècle environ, quatre amis, anciens militaires de carrière se retrouvent comme à l’habitude pour deviser de tout et n’importe quoi. Le problème étant qu’ils se parlent tous en même temps :

- « L’heure est grave ! Peut-on lire à l’horloge sans lorgnon ?
- Bien plus que moins bien de l’avis général.
- Mais qui donc est ce général possédant là avis ? Un tyran ?
- Oh, dites-vous qu’il n’est que le célèbre Général Dourakine.
- Celui qui chausse le bon exemple ?
- Oui, celui-là, exactement !
- Il le chevauche le bon exemple, il le chevauche !
- On l’aura dit, il fait un froid de canard.
- Canard, on veut bien y goûter à votre canard, même à l’orange.
- Alors, autant l’attraper de suite, dit le plus affamé.
- Un pauvre au bout du compte a toujours faim et ne pense pas plus loin que du bout de son couteau.
- Mais veut-on des pauvres, des envolées lyriques ?
- Si satisfaisantes ou rentables, pourquoi pas…
- Qui dit cela sinon le déplaisant ?
- A propos de Dourakine ? Jamais !
- Tel ou tel avis avive la perplexité sournoise.
- Navré de vous heurter, là n’était pas mon doux propos.
- Oui, c’est cela, restons pour la patrie polis.
- Je pense que vous radotez allégrement comme nous tous d’ailleurs.
- Par conséquent, vous ramonez dans le fût des illusions perdues de votre sainte jeunesse…cher ami. Et quand je dis sainte, je souligne que vous êtes le seul témoin des bienfaits dont vous vous vantez sans cesse…
Le sabre au clair entre vos vieilles dents.
Je souris de vous bien sûr comme de la belle baie sauvage débusquée.
- Aisé Monsieur car du haut de l’échelle, on se risque à juger de manière partielle. Appuyez-vous donc aux barreaux de votre chaise, cela ne sera que mieux.
- En usage, la balance est néanmoins plus révélatrice, non ?
- Non de quoi ? Vous dites ???
- Je disais que l’heure était grave !
- Mais pourquoi donc alors ?
- Car les pauvres errent à la recherche d’un canard ? C’est cela donc ?
- Du tout, nous disions et puis zut, au diable, ce petit cercle de dérangés car là est l’exemple que nous donnons.
- Si vous le dites, mais ce Dourakine, Général de son état se joindra t’il à nous pour la prochaine causerie ?
- Votre femme Patricia a raison, vous la perdez !
- Au profit de qui Monsieur, expliquez-vous, je vous somme !
- Un somme, voilà une bonne idée pour retrouver nos chers esprits.
Vous m’épuisez de tant de sénilité, j’avais oublié à force de temps ce compagnon de la dernière heure.
- Ah vous voyez que vous en connaissez encore du monde vieux briscard.
- Vous, on ne vous refera plus, vous avez jeune, tapé votre tête sur le fût d’un canon, j’en suis sûr à présent.
- Permettez que je m’en souvienne que je vous narre cela.
- Ca suffit bande de querelleurs, nous perdons les usages de la bienséance.

Mais pourquoi faut-il que nous discutions à quatre pour constater une si grande cacophonie ? C’est que comme dans votre cheminée nous y mettons quatre bûches qui s’enflamment de concert. Cette conversation fait poindre de ridicules embûches, de celles qui séparent les amis à force de ne point se comprendre les uns les autres. Ramonons donc nos conduits auditifs, le tirage excellent permettra de mieux se comprendre ou alors autant s’écrire une fois la semaine.

- Ramoner enseigne que le va et vient avait mauvaise facilité.
Suie, Cid l’aurait remarqué qu’il ne présente pas d’avantage autre que de tout voir en noir. Gageure pour un chevalier blanc.
Messieurs, à table ! »

Extrait du Roman :
« Le Chemin de suie ou Chronique d’une Observance de la débauche de Vérités aux accents si complexes ».
Thomas Derval de La Lurette, Comte d’Astignac.
Pour les connaisseurs, cousin lointain de Pierre-Emmanuel Morel.
(Se faire) réprimander, engueuler

Dans la série "enrichir son vocabulaire", tome 2 voir cette page chez nos cousins Canadiens

ou dans un autre style (cf Chirstian 33) voir cette page

Ce sera très dur demain, toute une loooooongue journée sans Expressio 
réponse à . Jonayla le 14/11/2006 à 11h40 : Est-ce que les Ramones ramonent toujours  ? "Rock and roll high school...
Hélas, maintenant ils ramonent les pissenlits par la racine pour la plupart...
Moi j’ai eu une pub pour des cheminées, c’est la magie godesque...
réponse à . <inconnu> le 14/11/2006 à 12h53 : Hélas, maintenant ils ramonent les pissenlits par la racine pour la plupa...
C’était au moins en rapport avec l’expression du jour ! God fulmine, je le sens ! 
Désolé, je vais faire le rabat-joie. Un autre lien bien triste entre ces deux expressions est que le cancer des testicules est reconnu comme maladie professionnelle des ramonneurs. Pour le coup, ça fout les boules.
réponse à . flexique le 14/11/2006 à 13h06 : Désolé, je vais faire le rabat-joie. Un autre lien bien triste ent...
Pour quelqu’un qui de toute façon s’introduisait difficilement, ce n’est pas trop grave.
Quel animal assistait donc le ramoneur dans sa tâche ? Nous avons opté pour le hérisson mais sur cette page il n’est question que de marmotte, qu’on fait danser en plus !

Vous pourrez y lire que la résonnance érotique est plus ancienne que God ne le dit dans sa définition.

Enfin, pour enrichir votre culture sur le sujet (après je m’en vais !) je peux vous indiquer que, selon Alaa El Aswany (L’immeuble Yacoubian) le ramonage de Ramona n’est pas réservé qu’aux dames. En Egypte donc, le barghal ramone la koudiana au cours de ce qu’il faut bien appeler wasla...
Hé ben moi, question ramoneur, je préfère toujours celui de Mary Poppins (non, Yannou, pas la version X  )
Chem cheminée, chem cheminée, chem chem
réponse à . momolala le 14/11/2006 à 13h44 : Quel animal assistait donc le ramoneur dans sa tâche ? Nous avons opt...
Quel animal assistait donc le ramoneur dans sa tâche ? Nous avons opté pour le hérisson mais sur cette page il n’est question que de marmotte, qu’on fait danser en plus !

Alors que grâce à la télévision, tous les enfants savent que la marmotte "emballe" le chocolat dans la feuille d’aluminium !

@ flexique : il me semblait que c’était le cancer du scrotum (à cause des goudrons contenus dans la suie)
réponse à . momolala le 14/11/2006 à 11h45 : Pour faire suite à ce conte subtil, je propose cette fable pour m’e...
Eh tu triches, là, et c’est pas du jeu, et je l’dirai à mon papa, et mon papa, il est au ciel et il est sûrement plus fort que ton papa, et je le dirai aussi à la maîtresse pasque c’est pas du jeu que tu t’entra1ines pendant que moi ici, que je dois travailler pour gagner des sous que j’ai pas le temps de penser à autre chose qu’à faire des choses sérieuses pendant les heures de bureau et que c’est pas bien et que t’auras des mauvais points de not’maîtresee pasqu’elle même bien et mieux que toi et que je le sais pasqu’un jour qu’elle me l’a dit et qu’elle a dit aussi que tu l’emporteras pas au Paradis (tiens, qu’est-ce qu’elle fait ici celle-là, allez, Vanessa, couché) et qu’y a rien de Tell (ah ben alors, elles se sont passé le mot ou quoi, Diane, file dans ta chambre!). NA!
Demain matin, mercredi 15/11, ce sera le black-out total : plus de site, plus de mails. La cata, quoi !
La cause en est que le serveur qui héberge expressio va être éteint vers deux heures du matin (les plus anciens inscrits recevront donc peut-être quand même leur mail quotidien), transporté dans un autre centre d’hébergement, puis rallumé aux alentours de midi, heure à partir de laquelle les envois redémarreront et le site sera de nouveau accessible (sauf problème technique imprévu).
Désolé pour ceux à qui la matinée va sembler très longue...
ca fait rien, on jouera les prolongations ici, alors 
Bonjour,

Dans le feuilleton télévisé "Les hirondelles d’ hiver", contant la vie dure des petits ramoneurs savoyards (années 1800 ?), assez petits et minces pour se glisser dans les cheminées, et diffusé il y a quelques années, les garçons chantaient :

...
Madame la Baronne
Voulait qu’ on la ramone,
...

NB : Si ces garçons avaient pu aller à l’école, ils sauraient que l’on doit utiliser l’imparfaiit du subjonctif :

Voulait qu’on la ramonât.
La divine Cléopâtre était complexée : "je n’arrive pas à me faire à mon nez " se plaignait-elle.
Il est vrai que Cesar, son impérial amant, aspirait surtout à être Pompée.
Encore une preuve du sens caché de l’expression: Ramone Pipin, c’est bien le chanteur de "Au bonheur des dames", oui ou non? (Et accessoirement de "Odeurs" mais ceci est une autre histoire, quoique...)
réponse à . chirstian le 14/11/2006 à 15h26 : La divine Cléopâtre était complexée : "je n&rsqu...
Mais de sa ceinture de chasteté elle refila la clé au pâtre qui, venant fort à propos de capturer un hérisson, la ramona tant et si bien que longtemps elle se souvint de ses arts.
réponse à . borikito le 14/11/2006 à 15h44 : Mais de sa ceinture de chasteté elle refila la clé au pâtre ...
pauvre bête !

@ 39 et 43 : je ne sais pas si la maladie professionnelle des ramoneurs concernait les testicules ou le scrotum , mais je sais que ceux qui souffraient de priapisme étaient très handicapés. (dans l’équipe, ils étaient obligés de faire bande à part)
réponse à . God le 14/11/2006 à 10h36 : Décidément, en ce moment, y’a plein de trucs qui font rien q...
Oui, mais il me semble qu’on a retiré un des trois animaux : l’éléphant et l’élan sont restés, mais je ne vois plus la levrette.
Ou bien rêvai-je ??

ZZZZZzzzzzzz-Hobbes
réponse à . momolala le 14/11/2006 à 11h45 : Pour faire suite à ce conte subtil, je propose cette fable pour m’e...
Mamalolo, je fus eh pâté de foie (épaté 2x) aujourd’hui : en lisant la prose pohétique de Louis-Patrick-Philippe, puis en lisant ton exercice de style, superbe !
Vous avez le temps de faire autre chose que d’écrire, vous ? Moi j’essaie ....

Pour FetNat que tu rappelles à Jonayla, ne confondons pas la fête nationale (21/7) et la fête de la dynastie : le Roi sait que ça va être sa fête lorsqu’il entre dans la reine....

De rien-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 14/11/2006 à 16h26 : Oui, mais il me semble qu’on a retiré un des trois animaux : l...
Et on en profite pour noyer le poisson, hmmm ?... Il y a quelque temps déjà, j’avais fait une interro écrite surprise : "comment a-t-on acquis la certitude scientifique de la virginité de Jeanne d’Arc ?".
Eh bien, je n’ai pas ramassé les copies...
A vous.
réponse à . chirstian le 14/11/2006 à 15h26 : La divine Cléopâtre était complexée : "je n&rsqu...
Je n’aurai qu’un mot :
RESPECT !

Superbe...
réponse à . momolala le 14/11/2006 à 07h42 : Je ne me risquerai pas au poème perso sur ce sujet, mais je vous propose ...
Rhââââhhh ! Lovely !
réponse à . Elpepe le 14/11/2006 à 16h33 : Et on en profite pour noyer le poisson, hmmm ?... Il y a quelque temps d&ea...
Mmmaaaaaaiiisss tu ne lis pas les réponses, mon cher !
J’avais dit qu’elle brûlait mal, rapport au mauvais tirage vu qu’elle n’était pas encore passée Allah casserole.

C’était pas ça ?

Saint-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 14/11/2006 à 16h45 : Mmmaaaaaaiiisss tu ne lis pas les réponses, mon cher ! J’avais...
Et pourtant Paul l’avait prévenue dans sa première épitre aux Corinthiens, chapitre 7 verset 9 :

il vaut mieux se marier que de brûler.

Vérifiez.
réponse à . HoubaHOBBES le 14/11/2006 à 16h45 : Mmmaaaaaaiiisss tu ne lis pas les réponses, mon cher ! J’avais...
Ah bah vi... J’avions point vu... Effectivement, quand on a allumé le bûcher, y’avait pas de tirage, vu que le petit ramoneur savoyard n’avait pas eu le temps de gagner Rouen, depuis son hameau natal sur la rive du lac d’Aiguebelette*, à une époque où la ligne TGV n’allait pas jusque là.

* qui, au XVe siècle, s’appelait lac d’Aiguemarmotte, puis devint le lac d’Aiguhérisson au XVIIIe arrondissement, avant de prendre, au XXe étage, le nom qu’on lui connait aujourd’hui.
on pourrait donc penser que le mot "cheminée " désigne le "chemin" emprunté par la fumée pour quitter l’âtre.
Atre ou ne pas âtre , n’est-ce point là la question ?...
Mais il s’agit là d’un simple hasard ( heureux pour la mémorisation du français, quand les étrangers s’y collent ! ). En effet la cheminée ne vient pas du chemin ( "camminus"), mais du four ( le "kaminos" grec ) en passant par "caminare" : creuser une cheminée, un four, et son participe passé féminin : carminata.
En France les règlements de sécurité obligent à ramoner la cheminée au moins une fois par an. C’est sans doute pour cela que le Père Noêl passe par là , au lieu de frapper poliment à la porte.Tous les enfants ont chanté avec le Corse :
"Petit papa Noêl
quant tu descendras du Ciel
pour venir chanter ramona,
mon petit soulier, n’oublie pas ..."
réponse à . chirstian le 14/11/2006 à 18h13 : on pourrait donc penser que le mot "cheminée " désigne le "chemin"...
carminata
Prout prout ma chère ! Je te trouve bien carminatif, Chirstian, ce soir...   
réponse à . file_au_logis le 14/11/2006 à 14h51 : Eh tu triches, là, et c’est pas du jeu, et je l’dirai à...
Eh oui, c’est le privilège d’être djeune ! Pourvu que ça te dure !
réponse à . chirstian le 14/11/2006 à 18h13 : on pourrait donc penser que le mot "cheminée " désigne le "chemin"...
carminata
de "carminata" à "carbonara", n’y peut-on voir, ô Chirstian, un lien direct avec Jeanne d’Arc (tel 53-56-58) ?
Je constate qu’aucune équivalence n’a été proposée dans d’autres langues. Serions nous la seule peuplade à ramoner consciencieusement et tendant à la perfection dans ce domaine en bons jardiniers (arroser le persil, visiter la frisée etc...) ?
réponse à . borikito le 14/11/2006 à 18h49 : Je constate qu’aucune équivalence n’a été propo...
et brouter la cressonnière, alors ?
San-Antonio
réponse à . chirstian le 14/11/2006 à 18h13 : on pourrait donc penser que le mot "cheminée " désigne le "chemin"...
Alors que le "Carmina bourre Anna" ! La Pôvr !
comme dirait Carl Orff. (compositeur de "Carmina burana")
"Tarte aux poils sur commande"...
réponse à . <inconnu> le 14/11/2006 à 19h45 : Alors que le "Carmina bourre Anna" ! La Pôvr ! comme dirait Carl...
Borff!
réponse à . <inconnu> le 14/11/2006 à 19h45 : Alors que le "Carmina bourre Anna" ! La Pôvr ! comme dirait Carl...
pour plagier Rikske: Anna: Tarte à poils?
Un fameux parmi tant d’autres...
Jonaylaaa, j’ai fait un rêve merveilleueueueueux...

Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !

Bon, allez, au lit, les gosses. Pépé va se faire tailler le crayon, que sinon vous serez tricards de poésie demain. Déjà que God va nous foutre des crouillons dans les raies craies dans les couillons crouilles dans les rayons crayons dans les roues...
réponse à . Elpepe le 14/11/2006 à 21h20 : Jonaylaaa, j’ai fait un rêve merveilleueueueueux... Claudiiiiiiiiii...
bonne nuit aussiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Journée de reops forcé pour tout le monde demain. Prenez des forces, nous en aurons besoin. La Convention mais dites à raignenne arrive à grand pas...
Bonjour 2010...........

Savez vous que le premier métier de Léonard était ramoneur ?
Ben oui, c’est quand il ramona Lisa que Léonard devint suie.............
Voilà, voilà, voilà......

Bonne journée à toutes et tous
Non ? C’est pas vrai !..........8h00 et encore personne ?.........mais je suis sur un site fantôme ou quoi ?.........Oh ohhhhhhhhhhhh.........Y a quéqu’un ?.....Me laissez pas tout seul j’ai peur........Et pis faites gaffe, si vous laissez pas de com’s vous allez vous faire ramoner par God et ce sera bien fait, NA !
Sans aller plus loin, à la simple lecture de la Pensée du jour, je préfère la première interprétation donnée à la seconde! 
Heu, je met les pieds dans le plat...
La marionnette de Nanard, disait qu’en taule on se faisait ramoner la taupinière.
Les Guignols lui ont également fait dire on se fait entuber la taupinière
Se faire ramoner les bronches est une variant qu’il m’a été donné d’entendre lorsque je travaillait encore (avant d’être administratif) au service technique à EDF...
En lisant "Histoires d’amour de l’Histoire de France"de Guy Breton,on retrouve de nombreuses expressions du même genre !Une façon agréable d’enrichir son vocabulaire!
Bonne journée !
réponse à . BOUBA le 19/08/2010 à 06h36 : Bonjour 2010........... Savez vous que le premier métier de Léona...
Je croyais qu’il était menuisier et que c’est en sciant que Léonard devint scie... 
Pas facile de chanter comme Joe Ramone ! cette page

Bon, je n’avais pas vu qu’ils avaient déjà été cités vers les posts 31 et 37..Des os laids..
bien le bonjour. Aujourd’hui n’est plus la veille de La Gaude, Momolala, mais ce fut le pied, quand même, non? Et nous n’avons pas eu besoin de frais jus! C’était du vrai rosé des Coteaux du Var, là...
réponse à . BOUBA le 19/08/2010 à 07h44 : Non ? C’est pas vrai !..........8h00 et encore personne ?.....
Mais non Jeff t’ es pas tout seul, mais arrête de pleurer etc... (Brel)
N’ a-t-on pas le droit de se lever tardivement quand on est à la retraite, et que les enfants, venus pour vacances, vous tiennent éveillés....jusqu’ à, disons, tôt ?
Bon, j’ arrête mes délires. Je pensais jusqu’ ici que "se faire ramoner" et "chanter Ramona" étaient deux expressions distinctes et non liées l’ une à l’ autre ! Car assimiler une bonne engueulade au sexe ne m’ était pas venu à l’ esprit. Par contre, Ramon n’ étant que la forme hispanique de Raymond, je ne sais si faire l’ amour à une jeune personne permet aussi de faire "Barre" sur elle.... Quoique...Enfin tout ça pour dire que je ne suis pas hyper-inspirée ce matin, malgré mes deux grands cafés censés me faire ouvrir les yeux. A + !
réponse à . <inconnu> le 19/08/2010 à 08h21 : Je croyais qu’il était menuisier et que c’est en sciant que L...
Voui, aussi mais ma version colle mieux au sujet du jour..........
réponse à . mitzi50 le 19/08/2010 à 09h06 : Mais non Jeff t’ es pas tout seul, mais arrête de pleurer etc... (Br...
Yessssss on peut grassematiner quand on est en retraite......enfin, moi je suis aussi retraité mais j’ai toujours été un lève-tôt.....
la "ramoner" a pu très trivialement signifier "lui faire l’amour".
Qu’en termes galants ces choses-là étaient dites au XVIIe siècle !

Et même bien avant ! La "Farce nouvelle d’ung ramonneur" est du XVème :
Voir cette page
J’ai manqué tout à l’heure à tous mes devoirs d’expressionaute.

BON ANNIVERSAIRE, MONAIK !
Bon anniversaire Monaik itou !

Marceeeel ! Remplis encore mon verre à ras pour Mona, hic !
réponse à . deLassus le 19/08/2010 à 09h56 : la "ramoner" a pu très trivialement signifier "lui faire l’amour". ...
je vais te faire ma crise de gnan gnan chochotte etc..., mais tant pis, en fait je ne supporte pas cette expression : ramoner...
Je ne peux m’empêcher de penser que ramoner sert à éliminer la crasse ...
Non vraiment, si j’étais femme, je foutrais directement une tarte au matou qui me proposerait la botte en utilisant ce mot !!
J’adore l’argot, mais là cela ne passe pas.
Y’a t il un psy dans le coin  ?
réponse à . <inconnu> le 19/08/2010 à 14h55 : je vais te faire ma crise de gnan gnan chochotte etc..., mais tant pis, en fait ...
J’adore l’argot, mais là cela ne passe pas.
D’accord avec toi, mais ce double sens grivois de ramoner est tellement ancien qu’on peut difficilement parler d’argot. Voici un autre exemple, cette fois-ci du XVIème siècle :
cette page
Ce poème "Varlet à louer à tout faire" est intéressant car il donne une multitude de métiers.
réponse à . <inconnu> le 19/08/2010 à 14h55 : je vais te faire ma crise de gnan gnan chochotte etc..., mais tant pis, en fait ...
Et l’avocat marron, y s’fait aussi ramoner, de temps en temps, par un plus marron que lui?
... Par devant, par derrière,
Tristement comme toujours,
Sans chichi, sans manière, ...

C’est ca qui s’rait marrant, non?
réponse à . chirstian le 14/11/2006 à 11h24 : Ce verbe vient au XVe siècle de ’ramon’, variante de ’...
mais une fois sur deux, x’est bien de "haut en bas" non ? bas en haut, puis haut en bas ...si on veut continuer !!!
réponse à . deLassus le 19/08/2010 à 10h42 : J’ai manqué tout à l’heure à tous mes devoirs d...
merci pour vos souhaits !!! effectivement MARCELLLLLLLLLLLLLLLLLLLL sers moi un coup, je suis seule devant mon verre, avec mes souvenirs de ramonage pour compagnie !!!
dans le nord, près des frontières belges, on parle encore du ramon pour le balai, et la chanson de colette Renard a été diffusé à la télé, par une actrice comique qui a joué derièrement dans un film avec Mergaut,interwieuvées avec Mossieur Navarro, qui leur en a foutu plein les gencives, en direct !!!!elle est jeune et rigolote mais j’ai oublié son nom. Je pensais que cette chanson venait d’être écrite pour un spectacle de comique.
réponse à . <inconnu> le 19/08/2010 à 14h55 : je vais te faire ma crise de gnan gnan chochotte etc..., mais tant pis, en fait ...
Pas gnangnan chochotte Monsieur l’Agronome respectueux des dames ! Personnellement, j’apprécie ta délicatesse. Je chanterais moi-même Ramona à qui prétendrait me ramoner.
réponse à . momolala le 19/08/2010 à 17h24 : Pas gnangnan chochotte Monsieur l’Agronome respectueux des dames ! Pe...
Bon ben on n’en parle plus, mais je continue de penser que j’ai horreur de cette expression dans une conversation directe avec la gente féminine, et que si je me ramassserais une tarte, j’estime qu’elle serait méritée.

Biensûr que pousser la chansonnette sur le sujet, un soir de fête bien arrosée, ne me dérange pas.
réponse à . <inconnu> le 19/08/2010 à 17h02 : mais une fois sur deux, x’est bien de "haut en bas" non ? bas en haut...
mais une fois sur deux, x’est bien de "haut en bas" non ?
et bien je viens d’essayer et effectivement tu as raison : une fois en haut il faut descendre et une fois en bas il faut monter. Cela m’avait échappé en 2006, lors de ma réflexion en #28. Sans doute n’avais-je pas encore essayé !
Je te souhaite donc, pour cet anniversaire, autant de hauts que de bas, afin que le mouvement jamais ne cesse.
Joyeux anniversaire, MonaiK !
réponse à . <inconnu> le 19/08/2010 à 17h10 : merci pour vos souhaits !!! effectivement MARCELLLLLLLLLLLLLLLLLLLL sers mo...
dans le nord, près des frontières belges, on parle encore du ramon pour le balai
Dans ma région, le ramon est un accessoire du Gilles. On peut le voir à cette page. Le Gille le tient à la main, le mardi matin à Binche, l’après-midi il le remplace par un panier en osier contenant des oranges sanguines.

Je te souhaite un bon anniversaire.
réponse à . tytoalba le 19/08/2010 à 19h34 : dans le nord, près des frontières belges, on parle encore du ramon...
que de souvenirs cette vidéo ! les Gilles venaient chaque année à Maubeuge le lundi de Pâques et toute petite nos parents, puis moi avec mes enfants nous y allions rien que pour ce défilé !! cette musique nous a pénêtrés à tel point que depuis, à chaque mariage ou grand repas de fête ou de famille, nous nous levons tous (37) en un seul mouvement, dès les p^remùières notes de notre CD, une bouteille vide en main, avec une petite cuillère dans le goulot pour la faire tinter en rythme, au grand ahurissement des autres convives qui ne sont pas de la région !!!! et défilé dans la rue bien évidemment !!!!!sacrée soirée!!!!
réponse à . <inconnu> le 19/08/2010 à 17h57 : Bon ben on n’en parle plus, mais je continue de penser que j’ai horr...
Les grivoiseries et l’ argot sont, à mon avis, des expressions et des langages (car il y a plusieurs langues argotiques) qui peuvent être utilisées de façon drôle et parfois même poétique. Ce qui ne passe pas est la vulgarité, et on peut (hélas) être très vulgaire en parlant un français, je ne dis pas châtié, mais normal. Il y a l’ intonation, la personne à qui l’ on parle, etc... qui entrent aussi en ligne de compte. Il y a des jeunes gens et des jeunes filles qui feraient mieux de ne pas ouvrir la bouche, tant leur vulgarité éclate au premier "Ouais, et ben alors ?" alors qu’ ils n’ ont pas prononcé un seul mot ordurier. Et d’ autres qui savent dire "Merde !" avec... une certaine distinction. Et il est toujours possible de détourner une expression. A une de mes filles qui se chamaillait avec un de ses frères et qui lui demandait de cesser d’ enc... les mouches, nous avons demandé de surveiller un peu son langage. Sans se démonter elle a dit avec un charmant sourire : " Marc, cesse de sodomiser les diptères". Elle avait 14 ans. L’ expression est restée dans la famille. Je l’ emploie même de temps à autre...
réponse à . mitzi50 le 19/08/2010 à 22h41 : Les grivoiseries et l’ argot sont, à mon avis, des expressions et d...
avec une bonne de tolérance on s’en sort bien. Le charme de tout cela est que le monde est très diversifié et le rend formidablement pationnant.
Observer nos semblables quel plaisir même si qq fois cela vole très très bas ou trop trop haut
à bientôt
réponse à . <inconnu> le 19/08/2010 à 17h02 : mais une fois sur deux, x’est bien de "haut en bas" non ? bas en haut...
Cesse de délirer sur le sens du X (dessus, dessous...) d’autant plus que l’acrobatie n’est pas ton fort

Bon anniversaire et contente toi de chanter "Ramona"
réponse à . deejee le 20/08/2010 à 21h32 : Cesse de délirer sur le sens du X (dessus, dessous...) d’autant pl...
Et bé, j’espère qu’il s’agit d’un commentaire à caractère "privé" entre toi et MonaiK que sinon tes compétences d’animateur de soirée pourraient sérieusement être mises en doute !
réponse à . momolala le 21/08/2010 à 07h41 : Et bé, j’espère qu’il s’agit d’un commenta...
Tout à fait privé et amical sans rapport avec le caractère " partage d’érudition d’expressio " que j’ai transgressé  ; mais il faut me pardonner, je débute !!!!
réponse à . SyntaxTerror le 14/11/2006 à 08h46 : En Picardie, un ramon désigne encore un balai, sans doute, comme le dit G...
"J’ai nettoyé la cheminée de Ramona" se trouve dans Rebel et non dans Vertige de l’amour : cette page à 0:53.

C’est mon copain espagnol Ramon Las Chimeneas qui me l’a rappelé :

REBEL - ALAIN BASHUNG

Je serai toujours cet étranger
Au regard sombre
Un rebel dans vos villes de contraste
Yé n’en pé plou
Yé n’en pé plou

Je remets vite mon sombrero
Dès qu’on me crie action
Elle est bonne, ça va pour le son
Yé n’en pé plou
Yé n’en pé plou

J’ai nettoyé la cheminée de Ramona
Je suis parti
Avant que la señora me dise merci
Yé n’en pé plou
Yé n’en pé plou

[…]
réponse à . <inconnu> le 26/02/2014 à 00h55 : "J’ai nettoyé la cheminée de Ramona" se trouve dans Rebel et...
Eh oui, ton copain Ramon qui t’a avoué : yé ne souis plous qué lé hombre dé moi-même.
réponse à . <inconnu> le 14/11/2006 à 12h06 : Au 19ème siècle environ, quatre amis, anciens militaires de carri&...
Qui se cache derrière "inconnu" en #35 ? C’est frustrant, je partage l’avis de notre peintre favori en bâtiments. 
Mis à part le grand chêne qui périt dans la cheminée je vois pas grand chose à ramoner ramener aujourd’hui......

Je vais pas vous refaire de le coup de Léonard, sans même visiter les étages supérieurs je suis sûr que c’est fait.....

Me reste plus qu’à faire le café......
réponse à . BOUBA le 19/08/2010 à 06h36 : Bonjour 2010........... Savez vous que le premier métier de Léona...
Léonard ! Léonard ! Léonard !
- Tu sais pourquoi le ramoneur est toujours le dernier d’un groupe ?
- heu...j’y suis ! l’essuie suie suit !
P.S. Vous suivez ?
Version de Bouba améliorée :

C’est quand il ramona Lisa à poêle que Léonard devint suie.
réponse à . joseta le 26/02/2014 à 08h06 : - Tu sais pourquoi le ramoneur est toujours le dernier d’un groupe ? ...
Le ramoneur a dit qu’il arrivait tout de suie.
Quand on a des idées noires, c’est qu’on a de la suie dans les idées.
Sid Vicious: - Depuis qu’une de mes fans s’est brûlée au plus pur style bonze, ma cheminée est bouchée...vous y jetez un oeil ?
le ramoneur: - Voyons ça...
Au bout d’un moment
Sid: - Alors, qu’est-ce que c’est ?
le ramoneur: - C’est ’la suie Sid’ !
réponse à . joseta le 26/02/2014 à 08h06 : - Tu sais pourquoi le ramoneur est toujours le dernier d’un groupe ? ...
Fumiste ! 
Au départ les fumistes s’occupaient de l’évacuation des fumées. Comme c’est un art délicat, il y avait souvent des retours de flammes, si bien que le terme a pris une connotation péjorative.
DEVINETTE
Rien qu’à le voir avancer, on le sait; où se dirige le ramoneur ?
réponse à . <inconnu> le 26/02/2014 à 08h19 : Version de Bouba améliorée : C’est quand il ramona Lis...
Poil à ma zoute ?........
Joseta c’est Leonard puisque moi je suis son disciple
- Capitaine, le canot de sauvetage n’a pas vu le naufragé !
- Comment ? et en plus ils lui rament au nez......
réponse à . joseta le 26/02/2014 à 09h02 : DEVINETTE Rien qu’à le voir avancer, on le sait; où se dirig...
Vers l’acheminé ?...........
Réponse
- vers la cheminée, car le ramoneur ’s’acheminait’, bien sûr !
Claude Monet était si radin qu’on le surnommait: le rat Monet.
réponse à . BOUBA le 26/02/2014 à 09h17 : - Capitaine, le canot de sauvetage n’a pas vu le naufragé ! - ...
Pas mal...
(j’étais en train de préparer un jeu de mots là-dessus, tu m’as devancé...)
réponse à . <inconnu> le 26/02/2014 à 00h55 : "J’ai nettoyé la cheminée de Ramona" se trouve dans Rebel et...
Pan sur les doigts !
Où avais-je la tête à cette époque ?
Tu fais bien de me chanter Ramona.
Rame, Honna !
réponse à . SyntaxTerror le 26/02/2014 à 09h47 : Pan sur les doigts ! Où avais-je la tête à cette &eacut...
Chanter Ramona sur un site où il n’y a pas d’éditeur de partoche !
réponse à . joseta le 26/02/2014 à 09h36 : Pas mal... (j’étais en train de préparer un jeu de mots l&ag...
Je ne suis pas votre disciple pour rien, Ô Maître.....
réponse à . mickeylange le 26/02/2014 à 10h02 : Chanter Ramona sur un site où il n’y a pas d’éditeur d...
L’éditeur de partoches !....Le v’là qui revient..
Les moins de 7 ans sur Expressio vont se demander ce que c’est que ce bestiau !
CHARADE
Mon premier est: le choc
Mon deuxième est: opposé à l’aval
Mon troisième est: commune de l’Allier
Mon tout est un métier. Qu’est-ce-que c’est ? (et c’est pas le plombier !)
réponse à . joseta le 26/02/2014 à 10h30 : CHARADE Mon premier est: le choc Mon deuxième est: opposé à...
1- R....????????????????????????
2- Amont
3- Neure
Quand j’étais mouflet je me penchais parfois dans l’âtre de la cheminée de mes grands parents et quand je voyais l’état du conduit, je demandais quand même comment Père Noël faisait pour ne pas se salir en passant par là.......
réponse à . BOUBA le 26/02/2014 à 11h18 : 1- R....???????????????????????? 2- Amont 3- Neure...
l’heurt-amont-Neure (le ramoneur)
(Se faire) réprimander, engueuler

Se faire remonter les bretelles, en somme.
DEVINETTE
Pourquoi un chat peu courageux se cache dans l’âtre ?
réponse à . joseta le 26/02/2014 à 11h32 : DEVINETTE Pourquoi un chat peu courageux se cache dans l’âtre ?...
Réponse
- parce que dans l’âtre, lâche minet.
Bah oui.....l’heurt......Enfin, j’ai eu l’heur de répondre quand même...
réponse à . BOUBA le 26/02/2014 à 12h46 : Bah oui.....l’heurt......Enfin, j’ai eu l’heur de répon...
Et c’est un bonheur, mais pas un bon heurt...
On peut aussi sodomiser les diptères en te faisant remarquer que dans le mot "heurt" le h est aspiré c’est-à-dire qu’il ne permet pas les liaisons (les z’heurts) ni la suppression du "e" de l’article. Il faudrait écrire (et dire) "le" heurt. Mais comme ta solution fait appel largement à l’à-peu-près ça va aussi.
réponse à . charmagnac le 26/02/2014 à 13h22 : On peut aussi sodomiser les diptères en te faisant remarquer que dans le ...
Merci Maître Capello......
La charade n’est pas non plus venue de bonne heure.....
réponse à . Jonayla le 14/11/2006 à 11h40 : Est-ce que les Ramones ramonent toujours  ? "Rock and roll high school...
Je ne pense pas qu’ils soient encore sur scène mais le net garde trace de leur passage. Blitzkrieg Pop déménage !

cette page
réponse à . charmagnac le 26/02/2014 à 11h30 : (Se faire) réprimander, engueuler Se faire remonter les bretelles, en som...
- S’en prendre plein la geule
- S’en prendre plein le cul
- Se ramasser une avoinée.....
- Se faire appeler Jules.....
- Se faire démonter....
- Se faire souffler dans les bronches
- Se faire faire le cul rouge

- A suivre......
réponse à . charmagnac le 26/02/2014 à 13h22 : On peut aussi sodomiser les diptères en te faisant remarquer que dans le ...
C’est une licence de jongleur de mots, d’autant plus que j’aurais pu choisir:
leur-leurre-l’Eure-l’heure...
ça va aussi.
ça va l’heurt, mais ça a peu de valeur ?
réponse à . joseta le 26/02/2014 à 13h40 : C’est une licence de jongleur de mots, d’autant plus que j’aur...
Ca a peu de valeur ? quel malheur !
Pris au ’sens" de se faire.. engueler:
-«se faire remonter les bretelles»
-«se faire souffler dans les bronches»
-«se faire jour un air de pipeau»
etc.
Qui peut compléter ?
J’ai vu le #140, c’est donc un complément ?
réponse à . <inconnu> le 26/02/2014 à 15h23 : Pris au ’sens" de se faire.. engueler: -«se faire remonter les brete...
J’ai vu le #140, c’est donc un complément
Oui, et encore tu n’as pas vu le # 131...
réponse à . deLassus le 26/02/2014 à 15h32 : J’ai vu le #140, c’est donc un complémentOui, et encore tu n...
ok !
On peut ajouter: «prendre une soufflante»
Mais n’a-t-on pas oublier le "pipeau"... et la "soufflante" ?
Heu, j’ai entendu dire: «jouer un air de cornemuse.. un collège si mes souvenirs sont bons...
Puisqu’il semble qu’apporter un complément veuille dire recopier une contribution en inversant l’ordre (ça ne marche pas, ça se voit quand même), je vais me permettre de citer cette page.
réponse à . <inconnu> le 26/02/2014 à 16h14 : ok ! On peut ajouter: «prendre une soufflante» Mais n’a-t...
A gentleman is a man who can play the bagpipe, but who does not. (Un gentleman est un homme qui sait jouer de la cornemuse mais qui ne le fait pas)
réponse à . SyntaxTerror le 26/02/2014 à 20h29 : A gentleman is a man who can play the bagpipe, but who does not. (Un gentleman e...
Entendu dans les couloirs du métro, il y a fort longtemps, par un clochard: "file-moi deux balles, ou bien je chante !"
Ce clochard était-il donc un gentleman ?
réponse à . BOUBA le 26/02/2014 à 13h31 : - S’en prendre plein la geule - S’en prendre plein le cul - Se ramas...
Y a de quoi garnir la rubrique "Similaires" là-haut.
réponse à . joseta le 26/02/2014 à 13h40 : C’est une licence de jongleur de mots, d’autant plus que j’aur...
Mais c’est que du bon’heurt ! 
@ 150 charmagnac :
À la bonne heure !

P.-S. : Saloperie de bouton "répondre" ! 
réponse à . <inconnu> le 27/02/2014 à 15h34 : @ 150 charmagnac : À la bonne heure ! P.-S. : Saloperie d...
Pas de "réprimande" ni d' "engueulade" chez le beau Georges… pas de "ramonage" non plus… S'il serre quelque belle d'un peu près espérant avec elle une envolée vers le septième ciel, il l'exprime de plus noble façon

On rencontrait la belle aux Puces, le dimanche :
"Je te plais, tu me plais..."
et c'était dans la manche,
Et les grands sentiments n'étaient pas de rigueur.
"Je te plais, tu me plais. Viens donc beau militaire"
Dans un train de banlieue on partait pour Cythère,
On n'était pas tenu même d'apporter son cœur…


Avouez que ça a une autre allure que
Viens par là mignonne
Que je te ramone…


Si vous voulez le récit de ses jolies amours, c'est là et si vous voulez l'écouter chanter, cliquez ici.
Noum di Diou di noum di Diou on l'a échappé belle !

Si vous voulez mon avis moi j'y crois pas au hasard qui distribue les redifs d'expressio.

Non, y a un être suprême qui veille.....

Imaginez cette expression hier, journée de la femme.......La bronca, le tollé, les jérémiades, les vociférations, les olympedegougeries....bref on s'en prenait plein la tête nous les ramoneurs...

Bon c'est pas tout ça mais c'est vrai que Georges, malgré sa grivoiserie restait noble dans ses propos et n'employait pas ce genre d'expression.

Par exemple dans le moyenageux:

C'est d'avoir pas joué plus tôt
Le jeu de la bête à deux dos


Ceci dit pour ramoner nul besoin de se contenter de la bête à deux dos plus communément appellée "position du missionnaire", vous avez ici un panel de position ramoneuses amoureuses.
A noter que la première présentée est celle qui illustre le mieux l'expression:
"l'amour à deux c'est quand on regarde dans la même direction"

Il est temps de faire le café...
Savez vous pourquoi les mâles préhistoriques capillotractaient leurs femelles ?

L'explication est ici

Forcement après au ramonage, ça gratte.......

Y devaient pas encore avoir inventé la journée de la femme......
alors là, je trouve que l'explication: "se faire ramoner le conduit' dune femme est completement inapprorié pour ne pas ajouter autre chose!
réponse à . jacarandas le 09/03/2016 à 07h39 : alors là, je trouve que l'explication: "se faire ramoner le con...
Certes, certes "pénétration vaginale suivie d'un mouvement de va et vient de la verge" est bien plus édulcoré...

C'est comme le mouvement de l'étau-limeur: rectiligne-alternatif...
Et comme je l'ai déjà dit, c'est de la SF, Science-Friction 
réponse à . Jacques1949b le 09/03/2016 à 08h24 : C'est comme le mouvement de l'étau-limeur: rectiligne-alternatif... Et co...
Précision : dans un étau-limeur, la vitesse est sinusoïdale. Pour ce à quoi Bouba fait allusion, j'en sais rien, j'ai jamais calculé.
réponse à . Mintaka le 09/03/2016 à 08h36 : Précision : dans un étau-limeur, la vitesse est sinusoïd...
Pour ce à quoi Bouba fait allusion, j'en sais rien, j'ai jamais calculé.
Quand on aime, on ne compte pas... c'est bien connu !
– Comment t'appelles-tu ?
– Ramon.
– Ramon quoi ?
– El Cheminez.
réponse à . Mintaka le 09/03/2016 à 09h16 : – Comment t'appelles-tu ? – Ramon. – Ramon quoi ...
Y'a pas à dire, ta trouvaille est fumante ! 
Oui, j'ai l'âtr'de faire des jeux de mots incendiaires.
réponse à . BOUBA le 09/03/2016 à 07h19 : Noum di Diou di noum di Diou on l'a échappé belle ! Si vous...
Sur ! Hier toutes ces rondelles nous auraient bien fait chier !!!
Et puis tout le monde veut la parité alors pourquoi cette journée de la femme ?
Nous on ne demande pas la journée des hommes...
réponse à . BOUBA le 09/03/2016 à 08h06 : Certes, certes "pénétration vaginale suivie d'un mouveme...
Comme quoi "tirer un coup" est un minimum avec un chargeur plein.
réponse à . Mintaka le 09/03/2016 à 08h36 : Précision : dans un étau-limeur, la vitesse est sinusoïd...
Ça ne se calcule pas, c'est inné...
réponse à . BOUBA le 09/03/2016 à 07h19 : Noum di Diou di noum di Diou on l'a échappé belle ! Si vous...
Nous ? Que nenni...
… car nous ne sommes qu'admiration devant la finesse et la délicatesse de certaines de vos expressions : ramoner la cheminée = faire l'amour, quelle élégance !... Qui ne sommes que compréhension, bienveillance et magnanimité devant vos fines invites...

réponse à . le gone le 09/03/2016 à 09h26 : Sur ! Hier toutes ces rondelles nous auraient bien fait chier !!! Et p...
Arrête ! elles vont te rétorquer que nous c'est toute l'année......
réponse à . DiwanC le 09/03/2016 à 09h40 : Nous ? Que nenni... … car nous ne sommes qu'admiration devant la fin...
VOS expressions !.......Non mais quel toupet !

Parce que tu voudrais nous faire croire que quand vous êtes entre vous vous n'employez que des formules à l'eau de rose ?
réponse à . BOUBA le 09/03/2016 à 09h41 : Arrête ! elles vont te rétorquer que nous c'est toute l&#...
C'est "notre fête" toute l'année oui ! ksss ksss !!!  
Purée ! Ça ramone sérieux aujourd'hui !!!
réponse à . BOUBA le 09/03/2016 à 09h43 : VOS expressions !.......Non mais quel toupet ! Parce que tu voudrais ...
Ben vouiii ! Et je ne te permets pas d'en douter, bord...l !
Ah qu'en termes galants...

- Mignonne allons voir si la rose...
- Mmmm...
- Et dépêch'toi, que j'te ramone !

réponse à . Mintaka le 09/03/2016 à 08h36 : Précision : dans un étau-limeur, la vitesse est sinusoïd...
Comme un piston, alors ? Pourtant je me souviens de l'étau-limeur quand il s'agissait d'une pièce, c'est exactement comme le zizi.. Mais, bon le mouvement du piston serait le proche... 
Quel vent mauvais souffle sur expressio ce matin ?
Et comment peut-on encore confondre une journée de lutte pour l'égalité des droits avec une journée de "la femme" ?
Va falloir se réveiller, nous ne sommes plus au temps du Maréchal Pétain !
réponse à . Jacques1949b le 09/03/2016 à 10h49 : Comme un piston, alors ? Pourtant je me souviens de l'étau-lime...
Je me rends compte de l'étendue de tes lacunes en maths ; va falloir t'apprendre ce que c'est qu'une vitesse sinusoïdale. Pour le reste, j'espère pour toi que tu es déjà au courant. 
LE JEU DES MOTS CACHÉS (166) MÉTIERS-3
À vous de découvrir les 17 métiers dissimulés dans le texte ci-dessous.
Ce n'est pas la peine que vous 'métier' la gomme; y'a le temps !

Guy, qui venait de passer ses vacances familiales à la capitale égyptienne, alla trouver son meilleur copain...
Guy, d'emblée, évidemment commença à parler du Caire...
- Te fatigue pas trop, je suis anti Caire...c'est pas que je sois raciste, mais j'aime pas trop les arabes...
Là, c'est Guy qu'est scié ! Et pis scié, il réagit quand même pour le blâmer:
- Mais tu ne peux pas être bouché à cette culture ! Aux trésors qu'ils nous ont légué...ne serait-ce que les pyramides !
- Tes reproches et cris vains ne vont pas me faire changer d'avis, tu sais...je crois que ça manque de propreté, je n'accoutumerais pas à leur nourriture...on est trop différents...
- Ma soeur était un peu comme toi, or logée dans un hôtel impeccable et après avoir goûté à leur cuisine, elle a reconnu ses torts ! Ils se nourrissent aussi bien, sinon mieux que nous !
D'ailleurs ma frangine à pris du poids, quand je la voyais déguster un chich kebab, je lui disais: “et ben, tu croques à belles dents, soeur !” et c'est que ça faisait plaisir de la voir manger ! Pour te dire, même leur pain est meilleur...”la pâte, nous la massons en y ajoutant des épices” m'avait dit la cuisinière de l'hôtel...
Et pis l'hôte... l'hôte est c' qu'ils respectent le plus: aucun souci à s'faire à ce sujet !
Enfin, je ne veux pas te fatiguer avec ça...on fait une partie de pétanque ?
- Ah, ben v'là une bonne chose ! Tiens, j'ai des nouvelles boules...
- Elles sont chouettes, où t'as acheté ça ?
- Les boules ? Angers....vais pas aussi loin que toi, moi !
- Prends de quoi écrire...si on ne note pas les points, tu triches !
- J'ai qu'un cahier...
- Ça ira ! Je te rappelle que je suis un super viseur, hé, hé...
Là-dessus, sur la pétanque, ils étaient tous les deux d'accord ! ils prirent donc les boules, le cahier, notèrent les points et passèrent une matinée plus détendue !
réponse à . Mintaka le 09/03/2016 à 08h36 : Précision : dans un étau-limeur, la vitesse est sinusoïd...
Je lis que :
L’étau limeur est une machine à raboter dans lequel la pièce reste immobile pendant la passe.

Il doit s'agir d'amour tarifé ... n'ayant pas lieu dans une camionnette.
réponse à 178. joseta
14 à la première lecture. À ce soir !
réponse à . Mintaka le 09/03/2016 à 10h58 : Je me rends compte de l'étendue de tes lacunes en maths ; va falloir...
Vous êtes pas sur la même longueur d'onde !
Effectivement, les ondes sont sinusoïdales ! 
Prenons l'exemple du "69" position bien connue des initiés et décortiquons ce nombre. Le 6 avec sa queue en haut est en pleine forme ! et le 9 est repu ?... Ce qui explique peut-être la signification du nombre du diable... Plusieurs 6 c'est une partouze ? Enfin faut pas trop chercher...
réponse à . joseta le 09/03/2016 à 11h02 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (166) MÉTIERS-3 À vous de d&eac...
Possiblement 17.
réponse à . joseta le 09/03/2016 à 11h02 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (166) MÉTIERS-3 À vous de d&eac...
Première lecture : 13
Deuxième lecture : probablement 17 !
réponse à . joseta le 09/03/2016 à 11h02 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (166) MÉTIERS-3 À vous de d&eac...
16 ici.
réponse à . joseta le 09/03/2016 à 11h02 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (166) MÉTIERS-3 À vous de d&eac...
Première lecture : 14...
Et maintenant en principe les 17.
À pluche !
réponse à . SyntaxTerror le 09/03/2016 à 10h50 : Quel vent mauvais souffle sur expressio ce matin ? Et comment peut-on encor...
Ce qui me gène dans cette action, c'est "la journée" que certains - dont moi ! - appellent la journée "bonne conscience".
Une journée pour lutter contre l'inégalité (burqa, excision, et autres joyeusetés), c'est tellement dérisoire que ça en devient ridicule !

"Travail égal, salaire égal". Pas plus tard qu'hier soir, un ami me rapportait le résultat d'une étude réalisée dans les pays nordiques : quand une profession se féminise, les salaires baissent... Gens d'ici, y a du boulot ! Et pas seulement pour une journée... la tâche est énorme.

Alors qu'un vent léger souffle sur Expressio, c'est juste un petit sourire dans ce monde de brutes, celles qui confondent ramonage et marivaudage, enfilage et libertinage, etc. !


réponse à . le gone le 09/03/2016 à 12h04 : Prenons l'exemple du "69" position bien connue des initiés...
Enfin faut pas trop chercher
Ça vaut mieux ...
Une partouze où il n'y a que des hommes, je passe mon tour.
réponse à . DiwanC le 09/03/2016 à 15h06 : Ce qui me gène dans cette action, c'est "la journée" que...
quand une profession se féminise, les salaires baissent
C'est le signe que le pouvoir n'est plus là ... Pour le moment, il est au mains des "traders" en bourse, salaires astronomiques et masculinisation à 99,9 %. Jusques à quand ?
En fusionnant les listes possible, probable, peut-être, je pense et j'espère, on va bien finir par débusquer les 17 que joseta voulait nous faire trouver ... plus trois ou quatre autres.
Diantre ! Pour ce jeu sur les métiers, ça ne chôme pas...!  

1) GUIDE (Guy d'...)
2) ANTIQUAIRE (anti Caire)
3) CAISSIER (qu'est scié)
4) ÉPICIER (et pis scié)
5) BOUCHER (bouché)
6) ÉCRIVAIN (et cris vains)
7) MASSEUR (ma soeur)
8) HORLOGER (or, logée)
9) NOURRICE (nourrissent)
10) DANSEUR (dents, soeur)
11) MAÇON (massons)
12) PILOTE (pis l'hôte)
13) HÔTESSE (l'hôte est-c'...)
14) BOULANGER (boules ? Angers)
15) QUINCAILLIER (qu'un cahier)
16) SUPERVISEUR (super viseur)
17) NOTAIRE (notèrent)
Voilà !
Elle venait de s'acheter le disque, nº 1 du hit parade:
elle: - Je suis très contente, je viens d'acheter le dernier tube ...j'en suis fort aise...
lui: (qui ne savait pas de quoi elle parlait) - tube...aise ?
elle: - peux pas, j'ai les règles...
réponse à . DiwanC le 09/03/2016 à 15h06 : Ce qui me gène dans cette action, c'est "la journée" que...
La pétition "on vaut mieux que ça" est peut-être le nouveau premier pas pour une société vraiment démocratique... Il est vrai que de se reconnaître dans un parti ou autre et de faire confiance devient très difficile voire impossible ! Merde, en 68 nous avons fait un petit peu de choses... et puis c'était les 30 glorieuses. Pour en arriver là...  alors, dernière arme, le rire et la dérision ? Même cela devient un vrai trapèze ! Je tente pourtant ici et ailleurs... provoc' gratuite certes, mais je tente quelque chose... On a encore de la chance dans ce pays comparé à d'autres ou la terreur règne. Mais pour combien de temps ? vaste question !
réponse à . joseta le 09/03/2016 à 16h27 : Diantre ! Pour ce jeu sur les métiers, ça ne chôme pas....
Et la cuisinière ? Celle de l'hôtel ? Tu la snobes sous prétexte que sa "Journée", c'était hier ? Bravo... belle mentalité...

CAMARADES !!!
Rendez-vous sur le parvis pour organiser la manif. : "Luttons contre l'oppresseur de nos sœurs les cuisinières !"



réponse à . DiwanC le 09/03/2016 à 16h53 : Et la cuisinière ? Celle de l'hôtel ? Tu la snobes sous p...
Mais où ai-je la tête ? Bon, pour ma défense, je te rappelle que ce jeu s'appelle: 'le jeu des mots cachés' et celui-là, il ne l'est pas !  
Le juge: ...- et par conséquent, je vous condamne à 5 ans de prison ferme...vous pouvez prendre congé de votre épouse...
l'accusé: - la peine est très...dure
le juge: - la pénétrer dur ? à ça, vous n'en avez pas le droit ! Un peu de respect à la Cour !
réponse à . joseta le 09/03/2016 à 17h06 : Mais où ai-je la tête ? Bon, pour ma défense, je te rap...
Parce que "Super viseur" était caché au fond du puits peut-être ?
La mauvaise foi de cet homme !!!

CAMARADES !
Continuons le combat !

réponse à . joseta le 09/03/2016 à 16h27 : Diantre ! Pour ce jeu sur les métiers, ça ne chôme pas....
Rien à dire sur la liste, la cuisinière était trop mise en évidence. Ce qui m'étonne, c'est qu'elle mette des espèces dans la pâte à pain. Soit elle y met des épices, soit les clients se cassent les dents sur les pièces de monnaie ...
réponse à . SyntaxTerror le 09/03/2016 à 18h00 : Rien à dire sur la liste, la cuisinière était trop mise en ...
Pfffffffff....Épices, bien sûr ! Ma langue maternelle m'a trahi !
en espagnol: especia---> épice
Merci, je corrige cette grande et imperdonnable erreur !
réponse à . joseta le 09/03/2016 à 16h27 : Diantre ! Pour ce jeu sur les métiers, ça ne chôme pas....
J'avais la cuisinière et pas le pilote

Et je suis tout aussi surpris que Syntax des espèces que la brave femme met dans son pain... Doit pas être facile à digérer même s'il devient ainsi enrichissant !

Bon, je vais bientôt dîner, alors je vous laisse tout le monde, à demain ! 
réponse à . SyntaxTerror le 09/03/2016 à 18h00 : Rien à dire sur la liste, la cuisinière était trop mise en ...
Rien à dire sur la liste, la cuisinière était trop mise en évidence.
Il est vrai que le super viseur portait un masque qui le dissimulait, telle la cape d'invisibilité d'Harry P.


réponse à . joseta le 09/03/2016 à 18h15 : Pfffffffff....Épices, bien sûr ! Ma langue maternelle m'a...
Ouff tu me rassures... Je craignais un léger excès de cava ! 
réponse à . DiwanC le 09/03/2016 à 17h56 : Parce que "Super viseur" était caché au fond du puits pe...
Allons, allons...un peu de calme, mauvaise perdante:
super et viseur sont deux mots différents, qui, assemblés, forment un mot du jeu; facile, j'en conviens, mais pas donné tel que, comme cuisinière. 
La partie rapportée de la famille qui parle d' "especiarias" et un peu de bon sens m'avaient mis "la plus sale oreille" !
J'ai raté 'boucher' et 'pilote'.
Et j'avais aussi 'cuisinière'.

"Cuisinières ... unido jamás será vencido !"
Cocineras unidas jamás serán vencidas !
réponse à . joseta le 09/03/2016 à 18h29 : Allons, allons...un peu de calme, mauvaise perdante: super et viseur sont deux m...
Alors là, les bras m'en tombent...
Ce n'est plus de la mauvaise foi, c'est quasi de l'impertinence ! de l'outre cuidance → deux mots différents que je vais assembler pour n'en faire qu'un.
Et l'effronté me traite de mauvaise perdante... Je rêve...
D'abord, je n'ai pas perdu puisque j'ai trouvé les 16 cachés plus les 2 découverts.

Oh moi aussi je sais le faire ! Tiens →  et pis tiens encore → ... non mais !
Et j'avais aussi la 'cuisinière'
Ben voui... mais ça ne compte pas il paraît !
Et j'ai l'impression que personne n'a encore chanté "Ramona". Alors voilà, vous pouvez écouter, je ne vous ai pas pris la version de Tony Sirop, elle est... beuârk ! 

Et là dessus ma pizza va bientôt être à point, donc je vous laisse vraiment. 
réponse à . Ratanak le 09/03/2016 à 18h56 : Et j'ai l'impression que personne n'a encore chanté "...
Ben si ! ... même que c'est God qui la fredonne tout la-haut dans son lien...

Mais p'-têt que ça compte pas non plus...
réponse à . DiwanC le 09/03/2016 à 19h15 : Ben si ! ... même que c'est God qui la fredonne tout la-haut dan...
"C'est pas faux !" _Perceval_
réponse à . DiwanC le 09/03/2016 à 19h15 : Ben si ! ... même que c'est God qui la fredonne tout la-haut dan...
Bizarrement le site auquel le lien renvoie la date de 1927 alors que c'est la bande originale d'un film de 1928.
On nous cache des choses !
réponse à . SyntaxTerror le 09/03/2016 à 19h57 : Bizarrement le site auquel le lien renvoie la date de 1927 alors que c'est ...
C'est Joseta qui dissimule...
Je ne vois que ça !
réponse à . DiwanC le 09/03/2016 à 20h17 : C'est Joseta qui dissimule... Je ne vois que ça ! ...
C'est Joseta qui dissimule...
Je n'ai rien dit, mais si tu y tiens, je dis six mules !
Six mules ! Voilà...
Normal, les hommes, c'est 364 jours / 365 leur journée!
Euh, j'avais pas lu tout le monde, et enfoncé une porte ouverte. Au temps pour moi!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « (Se faire) ramoner / chanter Ramona » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?