Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Avoir une araignée au plafond

Etre un peu fou, avoir des lubies, mais sans que ce comportement soit gênant ou dangereux pour les autres.

Origine

Apparue dans la deuxième moitié du XIXe siècle, cette expression aurait été utilisée par les prostituées parisiennes de l'époque, parmi de nombreuses autres qui ne sont pas passées à la postérité.
Dans cette métaphore, le plafond est le sommet intérieur de la boîte crânienne dans laquelle, l'araignée, animal habitué des intérieurs un peu négligés, peut tisser sa toile sans être dérangée.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir une araignée au plafond » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Tunisie Arabe Emtektek fi rassou Cinglé dans la tete
Bulgarie Bulgare Да ти хлопа дъската Avoir une planche qui craque
Danemark Danois At have rotter på loftet Avoir des rats au grenier
Allemagne Allemand Einen Dachschaden haben Avoir un dégât dans le toit
Allemagne Allemand Einen kleinen Mann im Ohr haben Avoir un petit homme dans l'oreille
Allemagne Allemand Einen Schuss in der Optik haben Avoir un coup (de feu) dans l'optique
Allemagne Allemand Etwas unterbelichtet sein Être un peu sous-exposé
Allemagne Allemand Nicht alle Klötzchen im Beutel haben Ne pas avoir tous les plots dans le sac
Allemagne Allemand Nicht alle Tassen im Schrank haben Ne pas avoir toutes les tasses dans l'armoire
Allemagne Allemand Spinnen / ein Spinner sein Spinnen = tisser (une toile) ; Spinne = araignée ; "ein Spinner sein" = avoir des lubies
Angleterre Anglais Bats in the belfry Des chauve-souris dans le beffroi
Angleterre Anglais To be nutty as a fruitcake Être cinglé comme un cake aux fruits
Angleterre Anglais To be one sandwich short of a picnic Manquer un sandwich pour le picnic
Angleterre Anglais To have a geranium in the cranium Avoir un géranium dans le crâne
États-Unis Anglais To have a screw loose Avoir une vis desserrée [pas bien serrée]
Argentine Espagnol Estar de la gorra Être du bonnet
Argentine Espagnol Faltarle algunos caramelos en el frasco Avoir quelques caramels des moins dans la boite
Espagne Espagnol Estar como un cencerro Être comme une sonnaille
Espagne Espagnol Estar como una cabra Être comme une chèvre
Espagne Espagnol Estar como una regadera Être comme un arrosoir
Espagne Espagnol Estar mal de la azotea / del tejado Être mal de la terrasse / du toit
Espagne Espagnol Estar tocado Être touché (= Être un peu fou / Avoir une araignée au plafond)
Espagne Espagnol Faltarle a alguien un tornillo Quelqu'un à qui il manque une vis
Espagne Espagnol Pájaros en la cabeza Des oiseaux dans la tête
Belgique Français Il lui manquer case Il lui manque une case
Belgique Français Ne pas avoir toutes ses frites dans le même paquet Ne pas avoir toutes ses frites dans le même paquet
Canada Français Avoir des bibittes dans la tête
Canada Français Avoir quelques neurones de travers
Canada Français Avoir une craque dans la tête
Canada Français Il lui manque un bardeau Il lui manque un bardeau
Canada Français Il lui manque une bolt / une nut
France Français Avoir un pet au casque Avoir un pet au casque
France Français Être calu
France Français Etre fadas / Etre timboul / Etre bestiasse
France Français Être madur / fondu / jobastre
France Français Il n'est pas fini Il n'est pas fini
Italie Italien Essere un po' svitato Etre un peu dévissé
Italie Italien Essere un po' tocco Être un peu cinglé
Italie Italien Mancare a qualcuno una rotella Un rouage d'une personne est absent
Belgique Néerlandais Hij heeft ze niet allemaal op een rijtje Il ne les a pas tous allignés
Pays-Bas Néerlandais Een gaatje in het hoofd hebben Avoir un petit trou dans la tête
Pays-Bas Néerlandais Een klap van de molen gehad hebben Avoir reçu un coup de moulin
Pays-Bas Néerlandais Een mafkees, mafkikker, mafketel zijn Être (un peu) bizarroïde, loufoque, dingue
Pays-Bas Néerlandais Een verschwartzter nar zijn (Yiddish, typiquement d'Amsterdam) Être un bouffon noir (quelqu'un de farfelu, un peu loufoque)
Pays-Bas Néerlandais Er zit een schroefje bij hem los Il a une vis desserrée / Ses vis sont desserrées
Pays-Bas Néerlandais Niet goed snik(intraduisible) zijn Etre toqué
Pays-Bas Néerlandais Ze niet alle vijf op een rijtje hebben Ne pas avoir les cinq au ligne
Pays-Bas Néerlandais Ze zien vliegen Les voir voler
Catalogne Autre Estar tocat de l'ala Touche de l'aile
Brésil Portugais Ter um parafuso a menos na cabeça Manquer d´un bolt a la tête
Portugal Portugais Estar lelé da cuca Être toqué de la caboche (noix de coco)
Portugal Portugais Ter macaquinhos no sotao Avoir des petits singes dans le grenier
Roumanie Roumain A avea flutura?i (pe creier) Avoir des petits papillons (sur la cervelle)
Roumanie Roumain A avea gargauni in (la) cap Avoir des guêpes sauvages dans la tête
Roumanie Roumain A avea p?s?rele Avoir des petits oiseaux
Roumanie Roumain A avea sticleţi în cap Avoir des chardonnerets dans la tête
Roumanie Roumain A deraia Dérailler
Roumanie Roumain A fi băut gaz Avoir bu du pétrole (lampant)
Roumanie Roumain A fi mâncat ceapa ciorii / mătrăgună Avoir mangé de la dame d'onze heures / de la mandragore
Roumanie Roumain A fi sarit de pe fix Être sauté de son rail
Roumanie Roumain A-i fila o lampa Lui fumer une lampe (à gaz
Roumanie Roumain A-i lipsi o doaga Lui manquer un bout de bois
Belgique Wallon Avu on cop d' heppe / d'martei divin l'cervai Avoir un coup de hache / de marteau dans le cerveau
Belgique Wallon Avû quequ' bois foû di s' fahenne Avoir quelque bois hors de son fagot
Belgique Wallon En liégeois :i-n-a ' ne mohe è l'ôrlodje Il y a une mouche dans l'horloge
Ajouter une traduction

Voir aussi


Commentaires sur l'expression « Avoir une araignée au plafond » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 26/07/2006 à 07:32
    Tiens, c’est moi le prem’s... bonjour tous le monde !
    un synonyme : avoir des araignées dans le clocher (y-a de la place, elles sont plusieurs)
  • #2
    • OSCARELLI
    • 26/07/2006 à 08:06
    forcément, les péripatéticiennes parisiennes ne pouvaient pas avoir de toiles d’araignée ailleurs... Déjà qu’elles y colonisaient parfois des morpions...
  • #3
    • cotentine
    • 26/07/2006 à 08:15
    et "la folle du logis" qui nous file le bourdon, est-ce aussi le même sens ?
    quand la solitude nous fait gamberger et avoir des imaginations extravagantes et farfelues, et des idées noires comme l’araignée ...
    non, je n’ai pas écrit : file au logis ! ça n’a rien à voir lol
  • #4
    • Rikske
    • 26/07/2006 à 08:17
    • En réponse à cotentine #3 le 26/07/2006 à 08:15 :
    • « et "la folle du logis" qui nous file le bourdon, est-ce aussi le même sens ?
      quand la solitude nous fait gamberger et avoir des imaginations... »
    C’était pas plutôt "la fée du logis" ?
  • #5
    • <inconnu>
    • 26/07/2006 à 08:19
    N’était-ce pas en rapport avec les souhaits formulés de certains de leurs clients un peu farfelus ? On peut le penser.
    Le web est une gigantesque toile d’araignée, un réseau de soie et nous en sommes tous les propriétaires locataires. Mais il y a de l’espoir pour ceux qui se couchent tôt, car ne dit-on pas : Araignée du soir, espoir ?
    Araignée de la nuit, ennui !
    Araignée du matin, chagrin !
    A chacun ses petites contrariétés.
  • #6
    • <inconnu>
    • 26/07/2006 à 08:21
    • En réponse à <inconnu> #1 le 26/07/2006 à 07:32 :
    • « Tiens, c’est moi le prem’s... bonjour tous le monde !
      un synonyme : avoir des araignées dans le clocher (y-a de la place, elles sont plusieu... »
    Si la femme de ménage œuvre là, dans le clocher, elle va demander à être payé un peu plus. Normal, travailler sous cloche, ça manque un peu d’air frais…
  • #7
    • <inconnu>
    • 26/07/2006 à 08:24
    • En réponse à OSCARELLI #2 le 26/07/2006 à 08:06 :
    • « forcément, les péripatéticiennes parisiennes ne pouvaient pas avoir de toiles d’araignée ailleurs... Déjà qu’elles y colonisaient parfois de... »
    Dans le sens, gratter de l’argent en sus… auprès de certains de leurs clients aisés ?
  • #8
    • chirstian
    • 26/07/2006 à 09:02*
    je constate une fois de plus l’évolution du site : God ne se fatiguait pas trop à l’époque. Pourquoi les prostituées ? Pourquoi l’araignée. Quel rapport entre elles ? C’était du léger !
    En même temps , le forum était bien calme ...
    Bon , en tous cas, pour aller plus loin, moi je pense que l’expression est d’origine Monégasque, car une fille avec des idées bizarres dans une boîte cranienne vide , ça ne peut désigner que Stéphanie, non ? (on disait que c’était la petite à Raigner)
  • #9
    • OSCARELLI
    • 26/07/2006 à 09:50*
    • En réponse à chirstian #8 le 26/07/2006 à 09:02* :
    • « je constate une fois de plus l’évolution du site : God ne se fatiguait pas trop à l’époque. Pourquoi les prostituées ? Pourquoi l’araignée.... »
    Le pape est mort.
    Un nouveau pape est appelé à reigner.
    Araignée, quelle drôle de nom pour un pape!
    Pourquoi pas libellule ou papillon?
    (ceci pour ceux qui se souviennent du temps béni de ma jeunesse... et merci à ma cousine de Liège...)
  • #10
    • chirstian
    • 26/07/2006 à 09:54
    je rouvre l’enquête, à la demande de la Principauté , qui me menace d’un procés (dont God sera naturellement le seul responsable financier!) :
    " cette expression aurait été utilisée par les prostituées parisiennes de l’époque" :
    le ’aurait été’ montre bien qu’on est sûr de rien, sinon qu’il existait des prostituées à l’époque...
    "parmi de nombreuses autres qui ne sont pas passées à la postérité" :
    si toutes ne passaient pas à la poste, hériter, certaines restaient donc pauvres...
    "Dans cette métaphore, le plafond est le sommet intérieur de la boîte crânienne "
    simple supposition, car la boîte cranienne a un fond plat , mais un plafond arrondi peu propice au tissage, mais admettons... !
    "métaphoe dans laquelle, l’araignée, animal habitué des intérieurs un peu négligés"
    j’aurais dit animal habitué ’aux’ (God étant en vacances, j’en profite!), mais cela dépend sans doute de la taille de l’araignée.
    "peut tisser sa toile sans être dérangée."
    cette boite crânienne serait donc négligée, (à moins que ce ne soit la métaphore ?)et avec peu d’activité.
    Nous sommes donc en présence d’une prostituée de la 2°moitié du XIX, aux revenus modestes, ( bas étage , mais haut plafond) , qui ne pratiquait pas le coït cervical . Avec les fichiers d’époque , on doit pouvoir retrouver, non ?
    élémentaire, mes chers Watson
  • #11
    • HoubaHOBBES
    • 26/07/2006 à 10:14
    Pour point vous alarmer, je brûle de vous dire que mon message alarmiste posté ce matin dans le forum d’hier est sans objet puisque j’ai -enfin- reçu ma dose d’expressio ce matin.
    Allez, salut les copeaux !
  • #12
    • <inconnu>
    • 26/07/2006 à 10:26
    • En réponse à chirstian #10 le 26/07/2006 à 09:54 :
    • « je rouvre l’enquête, à la demande de la Principauté , qui me menace d’un procés (dont God sera naturellement le seul responsable financier!... »
    God a effectué une enquête de terrain et a su, grâce à la télétransportation, remonter patiemment le temps pour s’investir physiquement afin d’obtenir des témoignages de première main, de première bourre… Il a même dû arroser à droite et à gauche pour parvenir à ses fins.
    Et on suppute quoi ? Qu’au XIXe le grand-père de Spiderman fréquentait déjà les rues chaudes de Paris du côté de « Mygale », rebaptisé ensuite Pigalle.
    Qu’il disait à son entourage : « bon, ce soir, j’me fais une toile ! ».
    Mais, il faut reconnaître que nous ne sommes pas prêts à recevoir la vérité.
    God nous y prépare et nous tisse des vérités qui peu à peu prendront leur sens au fur et à mesure de notre existence.
    Voilà tout.
  • #13
    • borikito
    • 26/07/2006 à 10:47
    • En réponse à HoubaHOBBES #11 le 26/07/2006 à 10:14 :
    • « Pour point vous alarmer, je brûle de vous dire que mon message alarmiste posté ce matin dans le forum d’hier est sans objet puisque j’ai -en... »
    Curieux, j’ai bien reçu et à l’heure l’expressio d’hier ?
    Bon, je suis en France...
    A ce propos, God étant privé de liaison pendant ses vacances, je me suis demandé s’il n’était pas parti du côté de Brussels ?
    Oui, bon, ça va, du calme les belges.....
    J’en suis encore à chercher la photo de Louisann surmontée de sa fière cakète. Ca doit valoir son pesant de couenne (à frotter). Ca a en tout cas l’avantage de planquer l’araignée qui squatte. C’est le 28 la grande foire ? Amusez-vous bien, tous !
  • #14
    • HoubaHOBBES
    • 26/07/2006 à 12:27
    • En réponse à borikito #13 le 26/07/2006 à 10:47 :
    • « Curieux, j’ai bien reçu et à l’heure l’expressio d’hier ?
      Bon, je suis en France...
      A ce propos, God étant privé de liaison pendant ses vaca... »
    Oui, le 28, on se verra nombreux comme la dernière fois, pour casser la graine ensemble. On va sans doute énormément parler d’Expressio et puis aussi du Meyboom qui approche...
    Etant amateur de photo, j’essaierai de satisfaire votre curiosité à tous, comme la dernière fois où je l’avais déjà photographiée- sans le couvre-chefesse- ainsi que notre Rikske national (allez donc revoir les quelques daguerréotypes de cette fameuse journée, celle où on avait signé l’acte constitutif de notre belle et nombreuse association sans autre but que lucratif pour le patron de l’établissement qui nous accueille).
    Pour l’expressio de ce matin, je l’avais déjà remplacé par un petit moka bien serré, mais comme on travaille (oui monsieur) en réseau, c’est peut-être ce dernier qui défailla (comme Manuel) (ou défaillit ?).
    Tout est rentré dans l’ordre à présent !
    Dites, c’est pas tout cela mais, notre Godichounet, il va en avoir du boulot à nous relire toutes ces longues journées de palabres ! Et trier le bon grain, et répondre à toutes les nombreuses questions, et redresser toutes les interprétations personnelles et parfois foireuses, en les qualifiant de "masturbations intellectuielles" , ce sera long !
    M’est avis qu’il réfléchira à deux fois avant de repartir sans connexion !! Ou alor, c’est pour aller se jeter du haut d’une falaise, en ayant vu ce qu’on a fait alors qu’il avait le dos tourné : cela me rappelle le veau d’or ! (le Vaudou est toujours de bord !) Espérons qu’il ne nous fasse pas une colère là-dessus....
  • #15
    • borikito
    • 26/07/2006 à 12:38*
    • En réponse à HoubaHOBBES #14 le 26/07/2006 à 12:27 :
    • « Oui, le 28, on se verra nombreux comme la dernière fois, pour casser la graine ensemble. On va sans doute énormément parler d’Expressio et p... »
    Qu’il nous fasse une colère ?
    Mais non ! God est bon, c’est bien connu.
    Enfin, faudrait quand-même pas trop l’asticoter, m’est avis !
    Pour Manouel, c’est "des fayots".
  • #16
    • <inconnu>
    • 26/07/2006 à 15:33
    • En réponse à borikito #13 le 26/07/2006 à 10:47 :
    • « Curieux, j’ai bien reçu et à l’heure l’expressio d’hier ?
      Bon, je suis en France...
      A ce propos, God étant privé de liaison pendant ses vaca... »
    Privé de liaison extra-c… ? Ah bon ???
    Bien que ceci ne nous regarde pas, Nous désirons quand même tout savoir.
    Je l’apprends, je l’apprends… mais God est majeur et vacciné non ?
  • #17
    • chirstian
    • 26/07/2006 à 15:45
    • En réponse à borikito #15 le 26/07/2006 à 12:38* :
    • « Qu’il nous fasse une colère ?
      Mais non ! God est bon, c’est bien connu.
      Enfin, faudrait quand-même pas trop l’asticoter, m’est avis !
      Pour M... »
    Manouel Des fayots ? C’est pas un nom à courir sur le haricot ?
  • #18
    • chirstian
    • 26/07/2006 à 15:54
    • En réponse à HoubaHOBBES #14 le 26/07/2006 à 12:27 :
    • « Oui, le 28, on se verra nombreux comme la dernière fois, pour casser la graine ensemble. On va sans doute énormément parler d’Expressio et p... »
    Quand tu dis que God devra " redresser toutes les interprétations personnelles et parfois foireuses" , est-ce que tu sousentends qu’il en existe qui ne le seraient pas ?
    C’est grave comme accusation : on ne m’a jamais traité de nonfoirreux (infoireux ? afoireux ?). Comment se règlent les duels d’honneur sur un site comme cestui-ci ? Qui a le choix des larmes ?
  • #19
    • <inconnu>
    • 26/07/2006 à 15:57
    • En réponse à chirstian #18 le 26/07/2006 à 15:54 :
    • « Quand tu dis que God devra " redresser toutes les interprétations personnelles et parfois foireuses" , est-ce que tu sousentends qu’il en ex... »
    Une expression vous départagera : « A couteaux tirés »…
    Choix des lames, choix des armes…
  • #20
    • lorangoutan
    • 26/07/2006 à 16:15
    "Avoir une araignée au plafond : Etre un peu fou, avoir des lubies, mais sans que ce comportement soit gênant ou dangereux pour les autres."
    Quelle expression appropriée!
    Car il me semble que tout le monde sur ce forum a (au moins) une araignée au plafond, non ? 😉