Remuer / tourner le couteau dans la plaie - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Remuer / tourner le couteau dans la plaie

Réveiller, entretenir une souffrance morale

Origine

Voilà une nouvelle expression dont l'origine, facile à comprendre, ne cache aucun piège.

Imaginez Charlotte Corday face à Marat, Jacques Clément face à Henri III ou bien Ravaillac face à Henri IV. Chacun, muni de son poignard, le plante dans sa cible.
Déjà, il est incontestable, si le coup n'est pas immédiatement mortel, que ça fait très mal (croyez-moi sur parole sans tenter l'expérience !). Mais si, en plus, pour être sûr de parachever son œuvre, l'agresseur s'amuse à tourner et retourner le couteau dans l'orifice ainsi ouvert dans la chair du bientôt passé de vie à trépas, cela ne fait qu'accentuer très fortement la souffrance.

Nous avons donc là une belle et sadique métaphore attestée au milieu du XIXe siècle où des paroles sont assimilées au couteau, arme aisément manipulable par tout un chacun, comme le sont les paroles vénéneuses, et l'effet très désagréable produit est comparé à la plaie qui fait souffrir.
Au final, il y a moins de sang sur la moquette et pas mort d'homme, mais la douleur psychologique est bel et bien là.

Exemple

« Au début, j'ai fait des gorges chaudes devant ses réflexions ridicules et pris plaisir à lui remuer le couteau dans la plaie en affirmant qu'il encourait seul la responsabilité de la présence indue de mobilier militaire dans son appartement. »
Aimé Baldacci - Souvenirs d'un Français d'Algérie, Volume 2 - 1984

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Remuer / tourner le couteau dans la plaie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar Koub el malha fi jarhaVerse du sel sur la plaie
Allemagnede Den Finger in die Wunde legenPoser/ mettre le doigt dans la plaie
Allemagnede Salz in die Wunde streuenRépandre du sel dans la plaie
Angleterreen To twist the knife in the woundTourner le couteau dans la blessure
États-Unisen To rub salt in the woundFrotter du sel dans la plaie
Argentinees Poner el dedo en la llagaMettre le doigt sur la plaie
Argentinees Poner sal en la heridaMettre du sel dans la blessure
Espagne (Catalogne)es Posar el dit a la llagaMettre le doigt sur la plaie
Argentinees Meter el dedo en la llagaMettre le doigt dans la plaie
Espagnees Poner el dedo en la llagaMettre le doigt dans la plaie
Espagnees hurgar en la heridafouiller dans le plaie
Canada (Québec)fr Tourner le fer dans la plaie
Israëlhe Lassim melah alapetsa = לשים מלח על הפצעMettre du sel sur la blessure
Italieit Mettere il dito sulla piagaMettre le doigt sur la plaie
Italieit Girare il coltello nella piaga.Tourner le couteau dans la plaie.
Belgique (Flandre)nl het mes 'dieper) in de wonde draaien (steken)Tourner le couteau (plus profond) dans la plaie
Belgique (Flandre)nl De vinger op de wonde leggenMettre le doigt sur la plaie
Belgique (Flandre)nl Zout in de wonde strooienMettre du sel dans la plaie
Pays-Basnl Lekker inpeperenBien poivrer quelqu'un
Pays-Basnl Zout in de wond wrijvenFrotter du sel dans la plaie
Pays-Basnl Zout in de wond strooienVerser du sel dans la plaie
Norvègeno Å strø salt i såretVerser du sel dans la plaie
Brésilpt Enfiar o dedo na feridaMettre le doigt dans la plaie
Roumaniero A răsuci cuţitul în ranăTourner le couteau dans la plaie
Suèdesv Vända kniven i såret.Tourner le couteau dans la plaie
Suèdesv Strö salt i såretSaupoudrer la plaie de sel
Turquietr Yarasını deşmekFendre sa plaie
Turquietr Yarayı kanırtmakTourner le couteau dans la plaie
Ukraineuk Бередить рануRaviver une plaie
Belgique (Wallonie)wa Remuer / tourner le revolver dans le trou de balle.

Déformée

Remuer la plaie autour du couteau
Faire tourner la raie autour du Cousteau
Remuer le revolver dans la plaie
Remuer les longs-couteaux dans la plaine
Retourner le bateau dans la baie.
Remuer le couteau dans l'appelé (chez les militaires)
Remuer le coton dans la plaie

Vos commentaires
Recommandation du jour : laissez votre couteau au vestiaire...
réponse à . DiwanC le 01/09/2011 à 23h59 : Recommandation du jour : laissez votre couteau au vestiaire......
Le 01/09/2011 à 23:59:55 par DiwanC
Il m’est déjà arrivé de m’étonner de ce qu’un expressionaute ait accès au forum pour une expression avant 00:00:01. C’était auprès de Mickeylange. La réponse fut (en gros) : "C’est normal, j’ai un Mac".
Voir cette page, # 1, 2 et 3.
Si je te pose la même question, me feras-tu la même réponse ?
réponse à . deLassus le 02/09/2011 à 04h31 : Le 01/09/2011 à 23:59:55 par DiwanCIl m’est déjà arri...
Tu as raison.......Vive la nuit du 4 Août ! ........Mort aux privilèges !
Bon revenons à nos Laguioles, il parait qu’après le règne d’Henri II cette expression est devenue "remuer la lance dans l’oeil". Dis donc le pauvre ......il a du en baver des ronds de chapeaux avec son hallebarde dans le lampion. Les Riton III et IV font petit joueur avec leur coup de surin dans le gras du bide....Vu la façon dont sont morts les II,III et IV, si il y avait eu un Henri V il aurait fait de l’huile !!
PS: Il y a eu des Henri V...cette page...mais ils comptent pour du beurre...C’était des seconds couteaux
Le jardinier remuait le coupeau dans la plaine.
réponse à . BOUBA le 02/09/2011 à 06h12 : Tu as raison.......Vive la nuit du 4 Août ! ........Mort aux privil&e...
Tu as raison.......Vive la nuit du 4 Août ! ........Mort aux privilèges !
Mort aux prix vils! Que veux-tu dire avec "lège"? Lège-bottes, peut-être?

Tu as raison, fêtons les augmentations de tous les prix: le litre de lait, le litron, la literie, qui ne rit pas toujours, d’ailleurs, les loyers, les logements, les loges au théâtre, l’éloge de la bêtise, l’abbé Thise lui-même

Et pis c’est tout! Je crois que j’ai assez tourné ma langue sept fois dans ma bouche le couteau sur la plage...
réponse à . file_au_logis le 02/09/2011 à 08h25 : Tu as raison.......Vive la nuit du 4 Août ! ........Mort aux privil&e...
Tu as raison, fêtons les augmentations de tous les prix: le litre de lait, le litron, la literie, qui ne rit pas toujours, d’ailleurs, les loyers, les logements, les loges au théâtre,
Ça c’est remuer le coût tôt dans la paie!
"remuer le couteau dans la plaie ".... je vais de ce pas quitter le ton badin des interventions plus matinales pour rapprocher cette expression d’une forme de harcelement moral qui est dorenavant tout aussi punissable que la blessure physique . Il y a eu des "publicités" ou plutôt des flashs d’information sur le sujet et de nombreux articles et livres qui ont suivis la publication de celui de Marie France Hirigoyen .
Il peut y avoir au bout du processus mort d’Homme et pas forcement moins de sang sur la moquette
Quand je prends mon Ricard, remuer le goût d’eau d’dans me plait.
Sans vouloir jouer les rabat-joie dans cette joyeuse salve de commentaires, une petite remarque concernant l’origine de l’expression. Un assassin ne remue pas le couteau dans une plaie pour le plaisir sadique de faire souffrir sa victime. Il remue le couteau pour faire davantage de dégâts dans le corps, agrandir et déformer la plaie. La victime est plus gravement atteinte, elle saigne davantage et il est plus difficile de refermer la plaie.
C’est ce que m’a appris un commando durant mon service militaire.
réponse à . Viracocha le 02/09/2011 à 09h58 : Sans vouloir jouer les rabat-joie dans cette joyeuse salve de commentaires, une ...
Sans vouloir jouer les rabat-joie
Tu n’aurais aucune chance !
Il me semble que tu es nouveau. Sois le bienvenu !
réponse à . file_au_logis le 02/09/2011 à 08h25 : Tu as raison.......Vive la nuit du 4 Août ! ........Mort aux privil&e...
Vu l’époque cette pseudo abolition je dirais plutôt "lège"Majesté......et révoltons nous contre l’augmentation du prix de l’entrée chez Mickey et celle du Coca........Ni Coca, Nicolas !
réponse à . joseta le 02/09/2011 à 09h36 : Quand je prends mon Ricard, remuer le goût d’eau d’dans me pla...
Vu tes contributions, autant capillo-tractées qu’amusantes, tu dois pouvoir te cantonner à la nouvelle rubrique "déformées" !!
réponse à . BOUBA le 02/09/2011 à 10h25 : Vu tes contributions, autant capillo-tractées qu’amusantes, tu dois...
Vu tes contributions (...), tu dois pouvoir te cantonner à la nouvelle rubrique "déformées" !!
Je conseillerais plutôt à notre prolixe ami joseta de faire deux tas : l’un pour des expressions déformés, mais des expressions tout de même, et l’autre avec le "tout venant" (ce qui n’est pas sous ma plume péjoratif, bien au contraire).
N’oublions pas que God a dit qu’Il traiterait les Similaires et les Déformées en Son temps. Il serait dommage qu’une part de la production de joseta attende, pour les habitués que nous sommes, une rediffusion dans plusieurs années.
réponse à . BOUBA le 02/09/2011 à 10h25 : Vu tes contributions, autant capillo-tractées qu’amusantes, tu dois...
Comme l’avait fair remarquer Chirstian en #28 du 31-8, pratiquement tous mes jeux de mots déforment, autant donc laisser cette rubrique à ceux qui ne font pas ça habituellement.
réponse à . deLassus le 02/09/2011 à 10h48 : Vu tes contributions (...), tu dois pouvoir te cantonner à la nouvelle ru...
Comme d’habitude, cher deLassus, tu me surestimes: faire des tas? je ne suis pas en é-tas de le faire!
réponse à . joseta le 02/09/2011 à 11h10 : Comme l’avait fair remarquer Chirstian en #28 du 31-8, pratiquement tous m...
Bien vu !!
réponse à . deLassus le 02/09/2011 à 10h48 : Vu tes contributions (...), tu dois pouvoir te cantonner à la nouvelle ru...
Le raisonnement se tient..........
Je souhaite vivement la libération de la Lybie,
Et l’arrestation de Khadafi, Mouammar.
Il ne peut se procurer aucun alibi,
Le peuple lybien en a vraiment marre;
Or, à ce tyran de Tripoli,
Ce qui davantage lui plait,
Lui, qui certes, n’est pas trés poli,
C’est tourner le couteau dans la plaie!
réponse à . joseta le 02/09/2011 à 08h30 : Tu as raison, fêtons les augmentations de tous les prix: le litre de lait...
Ça c’est remuer le coût tôt dans la paie!

ou remuer le coût tôt dans la plèbe !
réponse à . joseta le 02/09/2011 à 11h34 : Je souhaite vivement la libération de la Lybie, Et l’arrestation de...
KADHAFI a quitté la Libye sans dire au revoir !C’est pas "Tripoli" de sa part !Il a même pas fait "Lybie zou" en partant!Il est sûrement parti parce qu’il a fait "Libye tises" !Il "Libye zarre" quand même ce dictateur !C’est écrit dans la presse si tu "Libyen" !
(d’après Emeu29 par le canal 12)
Le coup tôt dans l’appelé ...
Ça ne vous rappelle pas un militaire, sergent chef je crois, qui s’empressait chaque fois que possible de sodomiser les petits nouveaux qui arrivaient dans sa compagnie ? Heureusement ce sale type s’est suicidé la veille de son procès.

c’est peut-être un peu limite, non ... ?
réponse à . mickeylange le 02/09/2011 à 11h38 : KADHAFI a quitté la Libye sans dire au revoir !C’est pas "Trip...
Ça m’émeut! Mais il fallait placer l’expressio du jour.
réponse à . joseta le 02/09/2011 à 11h12 : Comme d’habitude, cher deLassus, tu me surestimes: faire des tas? je ne su...
"les tas c’est moi !" Louis XIV
réponse à . Viracocha le 02/09/2011 à 09h58 : Sans vouloir jouer les rabat-joie dans cette joyeuse salve de commentaires, une ...
C’est ce que m’a appris un commando durant mon service militaire.
j’espère que pour t’expliquer il ne t’avais pas pris comme cobaye ? art 18 du Règlement militaire : Il ne faut pas remuer le couteau dans l’appelé.
oups ! je n’avais pas encore lu Gamindeparis en 21. Pardon !
Faire les ongles à une femme chauve:
Tourner le coupe-peaux dans la pelée.
réponse à . gamindeparis le 02/09/2011 à 11h53 : Le coup tôt dans l’appelé ... Ça ne vous rappelle pas ...
"C’est peut-être un peu limite, non ?": meuuuh non ! La plupart d’entre nous sont grivois, voire gaillardemment gaulois ! Bienvenue par Minou (comme dit Filo) 
une belle et sadique métaphore attestée au milieu du XIXe siècle où des paroles sont assimilées au couteau
je crois comprendre que l’expression désignait donc initialement des paroles. Cela me semble restrictif : on peut remuer le couteau dans la plaie par une attitude, un geste, une action quelconque. Par exemple je peux rappeler un mauvais souvenir en jouant une musique, en montrant une photo etc...
Mr de Montespan, le cocu magnifique, n’avait-il pas peint en noir et orné son carrosse d’une immense ramure de cerf, afin de rappeler à tous son infortune ? (il combinait avec un rare talent ,l’art sadique d’emmerder sa femme et le roi , et le plaisir de la souffrance masochiste : utilisation probable du couteau à deux lames sans manche pour tourner dans ses propres plaies en même temps que dans celles d’autrui )
Pas mal le coup des tas!
réponse à . deLassus le 02/09/2011 à 04h31 : Le 01/09/2011 à 23:59:55 par DiwanCIl m’est déjà arri...
Si je te pose la même question, me feras-tu la même réponse ?
Non ! 
Bon... je développe un peu !
Je n’ai pas de Mac* ni de privilège particulier (ce n’est pas trop le genre de Sa Divinité, me semble-t-il). Un brin de curiosité, tout simplement.
Vers tout près de minuit, me suis demandé quel serait le menu du lendemain ; j’ai donc ouvert « Les prochaines » où figurait l’expression d’aujourd’hui. Ensuite procédure habituelle. Et pis c’est tout !
*Intosh : je précise car on a vite fait de détourner sur ce meeerveilleux site ! Preuve : les histoires de plombier qui traînent parfois !
je pense qu’il faut voir aussi dans l’expression une idée de prudence. La même que dans "tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler".
Parce que si tu dis "crève salope" avant d’avoir tourné le couteau 7 fois dans la plaie tu risques en retour un triomphal "c’est c’ui qui dit qui l’est!" avec au costume une boutonnière supplémentaire.
Notons au passage la nuance entre "remuer" et "tourner". Il y a dans "remuer" une idée de chaos. Avec le charme de l’imprévu, mais les limites de l’anarchie. Le chien remue la queue. Mais l’homme, lui, s’applique. Il tourne dans le sens des aiguilles de son horloge comtoise, s’arrête un instant -pour faire durer le plaisir et montrer qu’il domine son sujet - et reprend dans un rythme différent. Tu vois ? Non ? Bon : je m’étends sur le sujet. Bouge pas pétasse ! Tu vois, là je remue. C’est bestial , aucune finesse. Bon, maintenant je tourne. Tu sens la différence. Hein dis, tu la sens ? dis, hein , hein ?
Censuré ? comment censuré ?
Dans cette expression, on distinguera le raffiné du vulgaire.
Le raffiné agitera avec délicatesse un fin stylet au manche subtilement ouvragé dans une jolie petite plaie à peine rosée tandis que le vulgaire touillera (car le vulgaire touille) une entaille sauvage avec quelque surin emmanché dans un bois ordinaire, grossièrement taillé.
On remarquera également le geste précis de celui qui, avançant masqué, incise plus qu’il ne remue, une plaie "scalpellisée" prudemment aseptisée ; à ne pas confondre avec le coup bestial porté par la dague, façon « Jack l’éventreur » qui farfouillait des plaies inconnues dans les rues smoguées londoniennes.
Quoi "c’est gore" ? C’est pas moi qui ai choisi l’expression ! 
En anglais il y a aussi l’expression "turn of the screw’’ d’après Henry James. Expression en peu de mots mais qui provoque l’imagination. (screw, c’est une vis)
réponse à . chirstian le 02/09/2011 à 16h06 : je pense qu’il faut voir aussi dans l’expression une idée de ...
Y’en a d’autres. qui ont pris un mauvais tournant, qui remuent en tournant, et là, ça tourne mal...Moi, ça me retourne et eux, quelle plaie!

Par ailleurs, si on veut faire la peau à quelqu’un, bon, on sait que la peau mue, mais est-ce qu’elle re-mue? Dans le doute, on remue le couteau...
Le cultivateur remue le coutre dans la plaine tandis que le pilleur d’église remue le coûtre dans la nef
Le jeune anglais qui remue le couteau dans la plaie est un plaie-boy.
Une autre métaphore : Tourner le carambar dans la carie !!!
Les DÉFORMÉES sont excelllentes !
réponse à . joseta le 02/09/2011 à 20h33 : Le jeune anglais qui remue le couteau dans la plaie est un plaie-boy....
CORROMPUE

La jeune anglaise qui remue sa queue (tôt ?) (de lapin de garenne) est appellée une playboy bunny.

Mireille Petit Verglas… Tu connais ça Bouba ? .
Pour moi, c’est une découverte…

Ne tremblez pas, mais je dois le dire elle fut assassinée au couteau par
un fichu mauvais garçon, dans sa chambre, là-bas derrière le Panthéon,
rue Descartes, où mourut Paul Verlaine.


Bon, v’là un premier couteau… À toi les autres. Je vais voir du côté des plaies :

Des grands aux p’tits en allant jusqu’aux Lilliputiens,
Embrasse-les tous,
Embrasse-les tous,
Dieu reconnaîtra le sien !
Jusqu’à ce qu’amour s’ensuive,
Qu’à son cœur une plaie vive,
Le plus touché d’entre nous
Demande grâce à genoux.


À toi les autres !

Il pourrait encore être là le cher Georges (l’autre !). Serait pas tout neuf, certes… mais on en connaît des nonagénaires en pleine forme (tel Jean Piat entraperçu récemment à la télévision). Seulement, le Bon Dieu ne l’a pas voulu, lanturlu… Ne remuons pas le couteau dans la plaie…
réponse à . DiwanC le 26/09/2013 à 01h24 : Mireille Petit Verglas… Tu connais ça Bouba ? . Pour moi, c’...
L’Histoire est toute lacérée de ces coups de couteau, de poignard rue de la Ferronnerie, de surin, d’épée qui te font plus grand mort que vivant, de canif dans les contrats, de Nuit des longs couteaux comme de jours sabres au clair, sans oublier le couperet de la Veuve enfin enterrée, tous assez définitifs ma foi... Le remuer dans la plaie ouverte relève de la psychopathie. Au sens figuré, le seul qui vaille sur Expressio je n’ai guère plus d’estime pour qui rajoute du sel à la banderille qu’il vient de planter. Petite victoire lamentable. Du panache, que diable ! On peut occire dé-fi-ni-ti-ve-ment, d’un seul coup d’un seul net sans bavure, d’un mot, celui qui tue.
réponse à . DiwanC le 26/09/2013 à 01h24 : Mireille Petit Verglas… Tu connais ça Bouba ? . Pour moi, c’...
Oui, j’ai déjà entendu ce texte.
Inhabituel chez Brassens, n’est il pas ?

Bien, je crois qu’on ( ou plutôt, TU ) as fait le tour de la question en ce qui concerne le sujet du jour.

Oui, c’est vrai qu’il nous a quittés bien trop tôt......... 60 ans c’est pas un âge pour mourir çà !
(D’autant plus que j’y suis dans 3 ans......Ggggggghhhhhhhh !!!)
T’imagines un peu que s’il avait vécu on aurait échappé à Bertola.........Ah !..

Bon, allez un caoua et j’men vas........J’t’invite pas, je prends la route tout de suite et mon Coyote commence à s’impatienter !!

Belle journée bleue à tous ( Momo si tu m’entends !.... )
réponse à . BOUBA le 26/09/2013 à 06h01 : Oui, j’ai déjà entendu ce texte. Inhabituel chez Brassens, n...
Georges Charles Brassens : tous ces noms se terminent par s comme dans décès…
J’espère que pour parler couteaux, je ne vais pas m’y prendre comme un manche...
DEVINETTE
Quel était le passe-temps préféré d’Henri IV, dans les froides forêts ?
J’ai un jeu vidéo où l’on voit un assassin remuer un couteau dans la plaie station. 
Le camelot
- ...Et maintenent, ouvrez bien les yeux ! vous avez devant vous le meilleur couteau du marché ! Cette merveille, au prix dérisoire, c’est, et ça ne fait pas l’ombre d’un doute: l’AS des couteaux...
- Combien coûte l’as ?
réponse à . joseta le 26/09/2013 à 07h56 : J’espère que pour parler couteaux, je ne vais pas m’y prendre...
Réponse
- donner des raves à yacks...
souffrance morale
Habitant l’Espagne, Maud remuait lecouteau dans la plaie, car:
sous France, Maud râle...
réponse à . joseta le 26/09/2013 à 09h34 : souffrance morale Habitant l’Espagne, Maud remuait lecouteau dans la plai...
J’opinel du chef.
La victime avait un couteau planté dans le dos et les flics l’ont embarquée pour port d’arme prohibé.
Souffrance, souffrance ...
Souffrance morale, souffrance morale ...
Ach!
Quand il n’y a pas de gêne, il n’y a pas de VRAI plaisir !
Souffrez vous que je l’aie dit ou
Dites vous que j’aie souffert ?
Ach !
Quand le moral est bon,
Pas de souffrance !

__________________________________________________

Aïe, aïe, aïe,
Ouille, aïe,
Habitants des gîtes socio-bobos
Entendez vous le cri d’une population sado-maso

CG ... devinette ... CG kézaco ?

____________________________________________________

Vite, un expresso, sans "i" ni "n" ni sucre svp, aujourd’hui
80% d’arabica de la Vuelta Abajo et
20% de robusta d’Iguazu et
"Guantanamera for ever !"

DEVINETTE :
Pourquoi n’est-ce pas bien vu de planter un couteau dans une table ?
Les couteaux des moissonneuses sont de véritables céréales killers.
L’infirmière
- docteur vous lui avez fait une belle plaie
le chirurgien
- oui, vous pouvez le recoudre
l’infirmière
- mais vous lui avez pas enlevé sa vésicule !
le chirurgien
- God a dit faut pas remuer le couteau dans la plaie, recousez-le.
l’infirmière
- il va vous faire un procès
le chirurgien
- s’il veut en découdre c’est son problème, recousez-le.
réponse à . mickeylange le 26/09/2013 à 10h29 : L’infirmière - docteur vous lui avez fait une belle plaie le chirur...
Cette histoire se terminera à couteaux tirés !
Dagues médiévales
www.samourai-medieval.com
Decouvrez notre gamme de dagues médiévales

c’est la pub du bandeau du haut !
réponse à . <inconnu> le 26/09/2013 à 10h21 : DEVINETTE : Pourquoi n’est-ce pas bien vu de planter un couteau dans ...
Parce que c’est lame en table.
Ne pas confondre:

retourner le couteau dans la plaie
et
retrouver la goutte d’eau dans la plaine

tiens, cela me fait penser à l’expressio.fr d’hier...
réponse à . file_au_logis le 26/09/2013 à 10h38 : Ne pas confondre: retourner le couteau dans la plaie et retrouver la goutte d&r...
retrouver la goutte d’eau dans la plaine
Retrouver la goutte d’eau dans la baie, c’est pas facile non plus.
réponse à . <inconnu> le 26/09/2013 à 10h42 : retrouver la goutte d’eau dans la plaineRetrouver la goutte d’eau da...
Et retrouver la goutte d’eau dans un scarabaie, ça n’a aucun sens.
réponse à . DiwanC le 26/09/2013 à 01h24 : Mireille Petit Verglas… Tu connais ça Bouba ? . Pour moi, c’...
Mireille Petit Verglas… Tu connais ça Bouba ? .
Pour moi, c’est une découverte…
Suis pas Bouba, mais n’empêche...
Je ne connaissais pas, et je te remercie de me l’avoir fait découvrir: une beauté!
Je l’ai donc téléchargé...
DEVINETTE
Pourquoi faisait-on des photos aux héros quand ceux-ci brandissaient un couteau ?
- parce qu’elle faisait, sur les photos, dague, héros type.
Pfffffff....
réponse à . mickeylange le 26/09/2013 à 10h29 : L’infirmière - docteur vous lui avez fait une belle plaie le chirur...
God a dit
Dans la salle d’op. voisine, l’intervention se terminait également. Tout s’était bien passé, le chirurgien était content de son travail, il n’y avait plus qu’à suturer…
- Recouds-le !

L’interne prit un scalpel et se mit à le tournicoter joyeusement dans la plaie.
- Arrête de tripatouiller ! Recouds-le !
- Peux pas…
- ...
- T’as pas dit : God a dit… 
Le chasseur britannique n’aimait pas les singes moches...alors il enfonçait
le couteau dans l’’ape’ laid.
réponse à . momolala le 26/09/2013 à 05h53 : L’Histoire est toute lacérée de ces coups de couteau, de poi...
On peut occire dé-fi-ni-ti-ve-ment, d’un seul coup d’un seul net sans bavure, d’un mot, celui qui tue.
Il est terrible
le petit bruit du mot qui tue
et qui remue dans la mémoire de l’homme qui l’a reçu
Il est terrible
ce bruit. Il assassine aussi bien
qu’un grand coup de surin…
Elle est terrible aussi la tête de l’homme
qui le tourne et le retourne sans fin
Dans sa tête d’homme,
d’homme qui se regarde à six heures du matin
dans la glace de sa salle de bain

S’cusez-moi M’sieur Prévert de tous ces petits mots d’emprunt…
réponse à . DiwanC le 26/09/2013 à 11h23 : On peut occire dé-fi-ni-ti-ve-ment, d’un seul coup d’un seul ...
Tu fais très bien l’œuf...
Dur dur !
je t’attends chez Marceeel, il y en a sur le comptoir.
Tourner la lame... oui mais laquelle se demandait Elpépé avec son couteau de marin.
"
Mais zun jour où il avait abusé du couscous, il tombit dans les bras de Morphée (un sirène, voilé local) Le bateau penchit pendant qu’il pionçit dans son châlit sans que ça le réveille, car le gris de Boulaouane était déjà à l’époque pourrit. (ben oui j’suis obligé de dire ça)
Ouvrant d’abord un seul œil (a cause du gris qui à l’époque était encore soufré) il a trouvé zarbi de voir la table à carte au dessus de sa tête.
Une fois sur le pont, il constata que le bateau était à l’horizontal et ne se relevait pas, ce qui n’était pas logique puisque le vent était tombé. Appréhendant la situation, il a sorti de sa poche droite, un couteau suisse de marin… avec la lime à ongle les petits ciseaux le tourne-vis, l’ouvre-boite, le tire-bouchon, la scie à bois, la scie alytique, les raquettes, le stylo à bille, la loupe, le décapsuleur, le poinçon alésoir, la pincette, le cure-dents, le crochet, l’écailleur à poissons, le ciseau à bois, l’épingle, la diode (led), la lame dentée pour le pain, la clef porte outils avec six embouts, l’altimètre, le réveil, le minuteur, le thermomètre, le chas d’aiguille, la lame serpette, la spatule, la bouée canard, la paire de rame, la boussole, le baromètre, le préservatif et le temps de marche, et il coupé la voile pour redresser le bateau. C’était un peu dommage, une belle voile en dentelle comme ça, mais fallait bien faire quelque chose.
Et là, mais vous aviez deviné, malin comme vous êtes, la voile était pleine de poiscailles, ce qui avait empêcher le bateau de se redresser. Le chalut était né. Au début c’était chiant de naviguer avec le bateau penché, mais très vite il a trouvé une solution en traînant la voile avec le moteur qu’il avait mis sur son bateau à cette fin. Il a ensuite enlevé le mat qui servait à rien, il avait inventé le chalutier."
Comme quoi la lame peut être à l’origine de grandes inventions.
DEUX VITS NETS heu...pardon.. où avais-je la tête ? DEVINETTE
À quoi reconnaît-on un couteau indien ?
réponse à . mickeylange le 26/09/2013 à 11h55 : Tu fais très bien l’œuf... Dur dur ! je t’attends ...
Tu fais très bien l’œuf…
Sais pas comme je dois le prendre…
Je parle de l’œuf, ‘videmment !
réponse à . mickeylange le 26/09/2013 à 12h12 : Tourner la lame... oui mais laquelle se demandait Elpépé avec son ...
:&rsquo) Un très grand moment !
DEVINETTE
Comment appelle-t-on les beaux et jeunes habitants du bas peuple londonien ?
réponse à . joseta le 26/09/2013 à 12h33 : DEUX VITS NETS heu...pardon.. où avais-je la tête ? DEVINETTE ...
À quoi reconnaît-on un couteau indien ?
À la plume qu’il a entre les dents et puis au calumet qu’il coupe allégrement ; aussi au scalp qui tranche profondément... à ses petits mocassins peut-être !
Autrement, vois pas…
réponse à . DiwanC le 26/09/2013 à 12h41 : À quoi reconnaît-on un couteau indien ?À la plume qu&r...
La réponse que j’avais pensé:
- qu’au manche.
réponse à . joseta le 26/09/2013 à 12h36 : DEVINETTE Comment appelle-t-on les beaux et jeunes habitants du bas peuple londo...
Réponse
- les plèbe-boys.
Ce type, hargneux, remuait le couteau dans une plaie, et un chirurgien, à qui ça plaisait, lui lança: - Bis ! Touri!
Moi je remue les cette page dans les plats !
réponse à . joseta le 26/09/2013 à 12h44 : La réponse que j’avais pensé: - qu’au manche....
...qu’au manche.
Pour penser des trucs comme ça, faut être décheyenner !
Bon, je n’ai pas trouvé... Sieur joseta, m’accorderez-vous votre indulgence siou plaît ?
si le coup n’est pas immédiatement mortel, que ça fait très mal

Certains disent même que c’est agaçant.
réponse à . <inconnu> le 26/09/2013 à 10h42 : retrouver la goutte d’eau dans la plaineRetrouver la goutte d’eau da...
Retrouver la goutte d’eau dans la baie, c’est pas facile non plus.

Aussi difficile que retrouver une aiguille dans une botte (meule) de foin.
réponse à . DiwanC le 26/09/2013 à 14h14 : ...qu’au manche.Pour penser des trucs comme ça, faut être d&e...
Tu n’as pas trouvé ? Aucune importance; je t’ai déjà dit que tes réponses sont toujours plus intéressantes que les miennes...
réponse à . mickeylange le 26/09/2013 à 12h12 : Tourner la lame... oui mais laquelle se demandait Elpépé avec son ...
Ah, c’est ça, la voile ruinée accrochée dans le hall du Phare ? Marceeeeel ! une tournée en souvenir du Marin, grand maître du couteau suisse et du GPS !
Faut les attraper avant de les remuer, ceux-là, et pas avec du miel comme les mouches, mais avec trois grains de sel sur la queue, comme les oiseaux.
La Queue Sectile

Si tu sépares le lézard de sa queue d’un coup sec de couteau tu auras de la difficulté à remuer le couteau dans la plaie...pendant que tu restes bouche bée à la vue de cette queue détachée qui n’en finit pas de remuer c’est que le lézard entretemps ne perd pas sa tête et il prend congé.
Duel au couteau

Il faisait un brouillard à couper au couteau
En ce matin d’automne. Je m’étais levé tôt.
Ce con n’aurait pas dû remuer le couteau
Dans la plaie, ruminai-je, écartant mon manteau
Et de ma main gantée effleurant mon couteau.
L’autre avait le visage en lame de couteau.
Pourquoi donc ce bâtard m’a-t-il mis le couteau
Sous la gorge ? Cuillers, fourchettes et couteaux,
Certes je les avais vendus sous le manteau :
Etait-ce assez pour que nous fussions à couteaux
Tirés ? J’étais transi malgré mon paletot
Et malgré mon bonnet de commandant Cousteau.
Pourquoi donc ce matin, et non pas ce tantôt ?
Ce peintre du dimanche, roitelet du pinceau,
Saurait-il donc passer de la brosse au couteau ?
Mais l’heure avait sonné : je veux mourir plutôt
Qu’être déshonoré, me disais-je in petto.
Il tira son surin, et visa le cou, tôt.
La feinte était naïve, le coup était pataud :
Il vint s’empaler sur ma lame de pointeau.
Et c’est lui qui finit la journée à l’hosto.

Moralité : celui qui tire son coup tôt
N’y reviendra, à mon avis, pas de sitôt.
réponse à . gamindeparis le 02/09/2011 à 11h53 : Le coup tôt dans l’appelé ... Ça ne vous rappelle pas ...
Ça ne vous rappelle pas un militaire, sergent chef je crois, qui s’empressait chaque fois que possible de sodomiser les petits nouveaux qui arrivaient dans sa compagnie
Sans doute avait-il fait ses classes chez les Perfides, dont les ancêtres avaient montré leur savoir-fer lorsque, pour se débarrasser du roi Edouard II: ils "se saisirent d’Edouard et le jetèrent sur un lit, lui mirent un coussin sur le visage pour étouffer ses cris, l’assujettirent sur le lit au moyen d’une table qu’ils renversèrent sur son corps et, au travers d’un tuyau de corne (pour ne pas laisser de traces), lui enfoncèrent un fer rouge dans les entrailles"
C’est qu’on avait de la délicatesse, en ce temps-là, chez les Perfides !
Remuer le couteau dans la plaie
Petit tour chez M’sieur Rey…
Couteau : on le trouve d’abord coltel (vers 1130) mais dès 1316, il devient couteau. Issu du latin cultellus, il désigne tout ce qui est tranchant : rasoir, couteau bien sûr, coutre de la charrue (c’est-à-dire la partie tranchante du soc).

Petit arrêt sur cette locution tombée en désuétude : Le couteau de Jeannot qui faisait référence au couteau à pain d’une famille, transmis de génération en génération.

Passons à plaie : du latin plaga, coup… et de la blessure qui en résulte. Ensuite A. Rey donne des infos fort intéressantes sur les origines mais un peu compliquées et qui risqueraient de lasser les lecteurs (s’il y en a qui s’arrêtent à cette contrib. !) entraînant des désabonnements. D’où un manque à gagner de plusieurs zlotys pour Sa Divinité et la menace de sa mise sur la paille, ce qui nous jetterait dans la détresse et la désolation… au moins. Donc, je passe.

Euh… juste une chose : Rey ne mentionne pas l’expression du jour. Il relève mettre le doigt sur la plaie (1835), soit déceler un point douloureux. Ce qui est quand même moins barbare que de trifouiller dans une ouverture à l’aide d’un coltel.
Allez… à très plus ! C’est l’heure du thé ! 

Source : D.H.L.F.
réponse à . Enkidou le 26/09/2013 à 16h35 : Duel au couteau Il faisait un brouillard à couper au couteau En ce matin...
Eh bé ! toi, tu sais jouer du couteau !
réponse à . DiwanC le 26/09/2013 à 16h58 : Remuer le couteau dans la plaiePetit tour chez M’sieur Rey… Couteau ...
Rey ne mentionne pas l’expression du jour
Voici donc ce que ce cher M. Rey aurait pu dire.

L’expression du jour vient non pas de la marine, une fois n’est pas coutume, mais de l’informatique.

Les informaticiens, et bien plus encore ceux qui ne le sont pas, s’arrachent souvent les cheveux à cause des applets Java (ce sont des trucs utilisés pour animer les pages web).

Ils utilisaient donc l’expression "faire l’applet Java" pour dire "faire suer" : lorsqu’un collègue commençait à leur courir sérieusement sur le haricot, ils lui disaient ainsi "arrête de faire l’applet Java".

L’expression tomba un jour dans l’oreille d’un béotien. Ignorant tout du langage de programmation appelé Java, il pensa bien sûr à la java qui s’en va quand le jazz est quand le jazz est là. Et transforma l’expression "faire l’applet Java" en "Faire la java dans l’applet".

De "faire la java", on passa à "danser la java", puis à l’image des danseurs de java, et surtout de leurs jambes, qui remuaient en tous sens. L’expression "faire la java dans l’applet" devint ainsi : "remuer les guibolles dans l’applet".

L’expression, ne signifiant plus rien, se transforma rapidement. Dans un premier temps, "les guibolles" devint "la guibolle", puis, après un séjour dans l’Aubrac, "Laguiole". L’expression devint "remuer Laguiole dans l’applet".

L’expression était devenue totalement absconse. L’Académie, alertée par un groupe d’Expressionautes, s’y attaqua donc, et conclut qu’on avait mis "Laguiole" pour "le couteau" (par antonomase), et "l’applet" pour "la plaie" (par homonymie approximative) : c’est ainsi que notre expression "remuer Laguiole dans l’applet" devint finalement "remuer le couteau dans la plaie", revenant ainsi peu ou prou à sa signification d’origine.

Je ne vois pas d’autre explication.
réponse à . Enkidou le 26/09/2013 à 17h50 : Rey ne mentionne pas l’expression du jourVoici donc ce que ce cher M. Rey ...
Moi qui croyais que God ne pouvait pas se tromper !
Après tant et tant d’années d’admiration, découvrir qu’il est faillible 
Je vais me faire seppuku mais sans tourner le couteau.
réponse à . Enkidou le 26/09/2013 à 16h35 : Duel au couteau Il faisait un brouillard à couper au couteau En ce matin...
L’après duel


Au sanctuaire tranquille au fond de son château
Il prend un petit verre, il fallait le Cointreau
Lent’ment ses mains cessaient de faire le vibrato
Un retour à la normale de ses signes vitaux


D’un coup arrive sa femme quelque peu hystéroe
Mon dieu mon dieu qu’elle s’exclame presque en stéréo
La prochaine fois pourra ne pas être du gâteau
Il faut que tu arrêtes ces conneries machoes.
réponse à . mickeylange le 26/09/2013 à 18h17 : Moi qui croyais que God ne pouvait pas se tromper ! Après tant et ta...
Je vais me faire seppuku…
Ah bah non ! Ça va faire désordre… Expressio va être éclaboussé… God soupçonné d’obscurantisme… Sa réputation ternie à tout jamais, alors que not’ pauv’ dieu n’est pas coupable … euh… plutôt que "coupable", aujourd’hui, il vaut mieux employer fautif !

Donc ce n’est pas la faute à Sa Divinité… ni à Voltaire d’ailleurs, lui passait son temps à jeter les plus candides par terre ; pas plus qu’à Rousseau qui, lui, poussait les vieilles dames dans le ruisseau. Non le coupable, c’est Rey et son orchrestre équipe de chercheurs : ces gens-là pondent un dico. soit disant historique, de 3 000 pages, tiré sur papier bible, imprimé corps 10 (que ça te vrille les yeux à décrypter un truc pareil) et passent sous silence l’origine heureusement sortie de l’apple par Enkidou ! [Re-euh… rappelle-moi : c’est quoi son métier à God ?].

Reste que si tu dois absolument te seppuku-harakiriser, choisis bien l’arme : pas de couteau suisse (et surtout pas celui avec la lime à ongle, les petits ciseaux, le tourne-vis, l’ouvre-boîte, le tire-bouchon, la scie à bois, la scie alytique, les raquettes, le stylo à bille, la loupe, le décapsuleur,… [voir @67]. Trop compliqué, tu risquerais de te blesser), ni tes couteaux d’artissss (tu risquerais de te tacher ) ; ni un couteau à huîtres, ça ferait amateur…

Allez ! bonne chance !

P.S. Si on peut encore éviter l’irréparable : je viens de t’obtenir une consultation en urgence dans un service "Psy", car tu sembles un rien dépressif. N’hésite pas à joindre la Spécialiste. Son adresse : docbeebee-rillettes@foldingue.com.
Ne pas confondre
Un chat espiègle et un autre amateur de lait: la plaie et lape-lait.
réponse à . DiwanC le 26/09/2013 à 19h27 : Je vais me faire seppuku…Ah bah non ! Ça va faire désordre...
je viens de t’obtenir une consultation en urgence dans un service "Psy", car tu sembles un rien dépressif. N’hésite pas à joindre la Spécialiste. Son adresse : docbeebee-rillettes@foldingue.com.

Non mais t’as vu le tarif qu’elle pratique ?
Trop chère pour moi en fin de mois...
réponse à . ergosum le 26/09/2013 à 16h35 : Ça ne vous rappelle pas un militaire, sergent chef je crois, qui s’...
C’est sûrement celui-là !
cette page
C'est tellement difficile de vivre avec cette plaie qui - on le sait bien - ne guérira jamais...
Pourtant on voulait croire aux belles paroles des amis qui disaient :
- Patiente... avec le temps, la souffrance va s'apaiser...

Le temps a passé... mais la sorcière est toujours là ! Il suffit d'un "Rappelle-toi quand...", d'un "Tu te souviens du jour où..." petites phrases anodines qui serrent le cœur et rouvrent la plaie plus sûrement qu'un coutelas.

Et blotti dans cette déchirure, cette blessure qui ne guérira pas*, d'un coup le chagrin est là comme s'il était né hier...

Le jeune Maxime raconte au vieux Georges.
Faut faire des Mac Gyver de nous-mêmes. Faut ôter le couteau.
Un couteau ce doit être terrible mais une baïonette ce doit être pire

"On rêve de Rosalie la baïonette, pas de Ninon"

Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi on appelé cet engin de mort une "baïonette".
Pour avoir des amis Basques, je sais que les gens de Bayonne sont des gens bons.....

Du gâteau basque avec le café ?
réponse à . ipels le 03/08/2016 à 04h51 : Faut faire des Mac Gyver de nous-mêmes. Faut ôter le couteau....
C'est ça.....et avec le couteau entre les omoplates, y ferait comment McGyver ?

Faut réfléchir mon vieux, faut réfléchir.....
Lorsque j'ai intégré la caserne pour effectuer mon service national, hormis le chauffeur du GMC* qui est venu nous chercher à la gare, la première personne que j'ai vue a été le coiffeur.
L'époque était aux cheveux longs sauf à l'armée où les oreilles devaient être dégagées..
Le merlan me fit asseoir et attaqua ma tignasse à la mode avec son outil de prédilection: la tondeuse ....
Nous étions au petit matin et il s'y entendait le bougre pour remuer le cou tôt de l'appelé......**

* GMC (Général Motors Compagnie) à ne pas confondre avec BMC ( Bordel Militaire de Campagne)
** Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans.......
( Et, si vous voulez mon avis, la suppression du service militaire c'est pas ce que Chichi a fait de mieux. Ça remettrait les pendules à l'heure à certains)

réponse à . BOUBA le 03/08/2016 à 06h42 : Lorsque j'ai intégré la caserne pour effectuer mon service nationa...
Ça, ça me 'plaie' bien...
(d'ailleurs en ce moment, j'étais en train de réflechir à un jeu de mots avec 'l'appelé'; tu m'as pris de vitesse)
réponse à . joseta le 03/08/2016 à 07h07 : Ça, ça me 'plaie' bien... (d'ailleurs en ce moment,...
Fallait m'appeller.........
Un oignon à peler ? 
réponse à . BOUBA le 03/08/2016 à 06h42 : Lorsque j'ai intégré la caserne pour effectuer mon service nationa...
Même souvenir, même avis malgré le côté désagréable de la chose.
croyez-moi sur parole sans tenter l'expérience

Pourquoi, t'as déjà pris un coup de surin ?.....Où çà ?....Dans le nasme ?
Paraît que ça fait mal une plaie au nasme.....
Le service?.......désagréable ?....pas pour moi en tout cas, j'ai bien rigolé...
Et une pomme comment on l'appelle ?
Avec un couteau........
Bon c'est pas tout ça les aminches faut que j'y vas....Encore les Lapeau-d'Effesses qui m'appellent....
Ce sont de bons amis, on n'est pas à couteaux tirés....

Ad'taleur.....
réponse à . BOUBA le 03/08/2016 à 07h38 : Et une pomme comment on l'appelle ? Avec un couteau...........
– Et en Chine, comment appelle-t-on un ascenseur ?
– En poussant sur le bouton.
réponse à . BOUBA le 03/08/2016 à 07h38 : Et une pomme comment on l'appelle ? Avec un couteau...........
Tu peux épeler "couteau" ?
On dit aussi, mais plus trivial: "Remuer le revolver dans le "trou de balle"... 
réponse à . poegva le 03/08/2016 à 08h19 : On dit aussi, mais plus trivial: "Remuer le revolver dans le "trou de...
Bonjour et bienvenue !
Peut-être es-tu wallon ou wallonne. En effet, "ton" expression est dans la rubrique "ailleurs", en fin de liste.
J'avais cru en la lisant qu'il s'agissait d'une facétie de plus d'un ou d'une représentante de cette région... ils et elles sont tellement nombreux, et spirituels !
réponse à . deLassus le 03/08/2016 à 08h46 : Bonjour et bienvenue ! Peut-être es-tu wallon ou wallonne. En effet, ...
Ils et elles sont tellement nombrels, et spiritueux !
LE JEU DES MOTS CACHÉS (272) SYNONYMES
Aujourd'hui, le jeu consiste à trouver 15 SYNONYMES DU VERBE REMUER .
Jouez sans...vaciller, c'est facile !

- Tiens, salut...où tu vas si vite ?
- Là, dans cette rue, au bout j'ai l'École de Cuisine, où je suis des cours intensifs...
- Toi, des cours de cuisine ? Depuis quand ?
- Ah, c'est vrai, tu ne sais pas...J'ai un ami qui va ouvrir un resto en Belgique, à Tournai, et il m'offre un poste à la cuisine...comme depuis quelques mois je suis au chômage, ce coup est un coup à ne pas rater et je veux améliorer mes connaissances culinaires...
- Sot t'es si tu n'en profites pas, en effet...quoique moi, je pense qu'avec un bon gigot t'es largement servi !
- Parce que tu aimes ça, mais le mouton n'est pas tout ce qu'il y a en cuisine, hein ? Et dans la grande variété de mets qui existent, -et y'a des plats c'est pas facile, crois-moi-, en ce moment on travaille ceux qui ont du lait dans leur élaboration...
- Ah, je vois...alors en cuisine, c'est facile de tomber sur un os, hé, hé, hé....
- Oui, mais l'os, s'il est là, il faut le résoudre, c'est ce qu'on t'apprend à cette école. Tout y est prévu ! Mais il faut bosser aussi, si t'es un ballot, t'es pas sorti de l'auberge...de même si tu es mou, voire lent...il faut être éveillé, quoi...
- Dis, tu fais ce trajet tous les jours ?
- Non, aujourd'hui c'est lundi et le week-end, je rentre à la maison, mais Line, ma cousine habite tout près de l'école, alors je compte sur le bon dos de Line et...ça, gîter, je le fais chez elle, du lundi au jeudi.
- Oh, chez Line, bien sûr...j'y avais pas pensé !
- Bon, je dois te quitter, je ne voudrais pas être en retard....Ciao !
réponse à . deLassus le 03/08/2016 à 08h46 : Bonjour et bienvenue ! Peut-être es-tu wallon ou wallonne. En effet, ...
Ben, c'est lui qui a écrit ça ! Passe ton curseur lentement sur l'expression et son pseudo apparaîtra.
réponse à . joseta le 03/08/2016 à 08h50 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (272) SYNONYMES Aujourd'hui, le jeu consiste &ag...
vaciller, c'est facile !
Va scier toi-même ! 
Avec le kriss javanais pas besoin de trop tourner ou remuer !
réponse à . mickeylange le 26/09/2013 à 12h12 : Tourner la lame... oui mais laquelle se demandait Elpépé avec son ...
Papillonnant chez les voisins du dessus, je tombe sur ta prose... Grandiose !
réponse à . Mintaka le 03/08/2016 à 08h51 : Ben, c'est lui qui a écrit ça ! Passe ton curseur lentem...
N'empêche que cette histoire de revolver est peut-être une blague.
Toi qui es bien placé pour le savoir, dis-nous ce qu'on dit en Wallonie pour "traduire" cette expression !
Merci d'avance.
réponse à . deLassus le 03/08/2016 à 09h35 : N'empêche que cette histoire de revolver est peut-être une blag...
Je ne l'avais jamais entendue !
Certains disent "Retourner le couteau dans la plaie". C'est encore pire !
réponse à . Mintaka le 03/08/2016 à 09h46 : Je ne l'avais jamais entendue ! Certains disent "Retourner le cou...
Mais God a mis "Remuer le revolver dans la plaie" dans les Déformées.
- J'ai vu un berger muet, tout content et heureux, qui, après avoir planté son couteau dans un loup, s'amusait à le remuer dans la plaie...
- l'heureux muet ?
- oui, oui, le couteau, il le remuait !
bof !
Deux arabes se rencontrent...
- Tu sais, Ali, il aime enfoncer la lame de son couteau dans la plaie...
- sa lame...
- salam aleikun...tu sais, Ali, il aime enfoncer la lame de son couteau dans la plaie...
réponse à . Mintaka le 03/08/2016 à 09h49 : Mais God a mis "Remuer le revolver dans la plaie" dans les Défo...
Dans son # 110, notre facétieux poegva indique "remuer le revolver dans le trou de balle", ce qui introduit un effet comique supplémentaire !
réponse à . deLassus le 03/08/2016 à 10h43 : Dans son # 110, notre facétieux poegva indique "remuer le revolver d...
Bien sûr, voyons !
réponse à . BOUBA le 03/08/2016 à 06h30 : C'est ça.....et avec le couteau entre les omoplates, y ferait comment McG...
Comment ferait Mac Gyver ? C'est pourtant simple !

Il saisirait un cintre à zibule, un manche à balai et un tube-dentifrice vidé de son contenu. Avec tout ça, il fabriquerait une pince à couteau "spécial omoplates" ; puis captant son reflet, il retirerait lentement la lame et terminerait l'opération en aseptisant la plaie.

Comment ? C'est pourtant simple !
Sur le bout arrondi d'une baleine de parapluie, il collerait son chewing-gum enduit d'un baume asepti-cicatrisant qu'il a toujours sur lui et le passerait lentement sur ce qui n'est déjà plus qu'une fine coupure.

Vois pas pourquoi tu poses la question ! Ou alors, c'est que tu as mal suivi les épisodes 1985 !

réponse à . DiwanC le 03/08/2016 à 11h04 : Comment ferait Mac Gyver ? C'est pourtant simple ! Il saisirait ...
T'as raté ta vocation, t'aurais dû écrire des scénarii *.....
Depuis 1990 on peut écrire scénarioS.....
réponse à . deLassus le 03/08/2016 à 10h43 : Dans son # 110, notre facétieux poegva indique "remuer le revolver d...
Avec un fusil-couteau c'est encore plus rigolo.....
réponse à . DiwanC le 03/08/2016 à 11h04 : Comment ferait Mac Gyver ? C'est pourtant simple ! Il saisirait ...
1985/2016........des ans l'irréparable outrage.
Ce qui me désole c'est que c'est pareil pour moi....
Pardon, pour nous.......
réponse à . BOUBA le 03/08/2016 à 11h26 : 1985/2016........des ans l'irréparable outrage. Ce qui me désole c...
Non, tu avais raison : il fallait bien dire "pour moi" !
réponse à . deLassus le 03/08/2016 à 11h36 : Non, tu avais raison : il fallait bien dire "pour moi" !...
Pardon......Pour deLassus.......
Je ne ferai plus de jeux de mots sur les couteaux, je sais que 'j'lass'....
réponse à . DiwanC le 03/08/2016 à 11h04 : Comment ferait Mac Gyver ? C'est pourtant simple ! Il saisirait ...
Mac Gyver... Une époque ou chacun jouait son rôle dans le quotidien. Moteur de voiture, bricolages maison etc.
réponse à . BOUBA le 03/08/2016 à 11h26 : 1985/2016........des ans l'irréparable outrage. Ce qui me désole c...
On peut pas être et avoir été et pourtant on est en Août...
Sur la Côte d'Azur
- Où ça ? et sur quels arbres tu graves des dessins avec ton couteau ?
- Cannes...ifs
- oui avec ton canif si tu veux...mais c'est interdit !
réponse à . le gone le 03/08/2016 à 12h19 : On peut pas être et avoir été et pourtant on est en Aoû...
Ici il n'a plu qu'une fois... toute la journée.
Bon allez c'est le départ.

Jusqu'à Dimanche je vous fiche tranquilles....
Allez Coyote, au pied mon pépère tu va en avoir du taf. La maréchaussée est en embuscade.....

réponse à . deLassus le 03/08/2016 à 09h13 : Papillonnant chez les voisins du dessus, je tombe sur ta prose... Grandiose ...
Grand moment ! Tu as raison !

À tout jamais, cela fait partie des pages et des images anthologiques d'Expressio : le couteau-suisse de l'Amiral, le plafond de Lange, ses ailes et tous ses ans... le quai de gare de Filo, les mouches du Sélénite, les rats-taupiers de Houba-Hobbes et ses crayons de couleur... la triple Westmalle de Rikske, les rillettes neuneurologiques de BeeBee, le Coyotte de Bouba... j'en oublie certainement.
Mais je compte sur toi - la mémoire d'ici ! - pour compléter.

En annexe, nous mettrons : le passage éclair de la spécialiste spécialiste de Voltaire qui nous avait tant divertis !  
Pour entretenir la souffrance morale de quelqu'un qui veut maigrir, pas besoin de saignoir, une fourchette suffit !
réponse à . joseta le 03/08/2016 à 08h50 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (272) SYNONYMES Aujourd'hui, le jeu consiste &ag...
J'ai bien gigoté, mais je n'ai que 12 remuements.
réponse à . ipels le 03/08/2016 à 16h50 : Pour entretenir la souffrance morale de quelqu'un qui veut maigrir, pas bes...
Avec un couteau suisse ?
- Normalement elle ne dit rien, mais pour acheter des couteaux de cuisine, ma femme opine, elle...

1) BOUGER (bout j'ai...)
2) TOURNER (Tournai)
3) SECOUER (ce coup est)
4) SAUTER (Sot t'es...)
5) GIGOTER (gigot t'es...)
6) MOUTONNER (mouton n'est...)
7) DÉPLACER (des plats c'est...)
8) ONDULER (ont du lait)
9) OSCILLER (os, s'il est...)
10) TOUILLER (Tout y est)
11) BALLOTTER (ballot t'es...)
12) MOUVOIR (mou, voire...)
13) DODELINER (dos de Line et...)
14) S'AGITER (ça, gîter...)
15) HOCHER (Oh, chez...)
Voilà !
réponse à . joseta le 03/08/2016 à 17h41 : - Normalement elle ne dit rien, mais pour acheter des couteaux de cuisine, ma fe...
Mince ! Je n'ai pas "touiller" ! Autrement, tout y est !
Merci... 
Bien sûr. Eux s'tachent pas !
réponse à . DiwanC le 03/08/2016 à 17h57 : Mince ! Je n'ai pas "touiller" ! Autrement, tout y est ...
Moi j'ai patouillé... j'ai même tripatouillé... 3 de ratés.
réponse à . DiwanC le 03/08/2016 à 16h31 : Grand moment ! Tu as raison ! À tout jamais, cela fait partie ...
C'est vrai que les voisins du dessus ont fait très fort. Balèzes les amis 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Remuer / tourner le couteau dans la plaie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?