Se faire remonter les bretelles - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Se faire remonter les bretelles

Se faire rappeler à l'ordre, plutôt vivement.

Origine

Les bretelles, ces bandes de tissu élastique qui servent à maintenir le pantalon des hommes, sont apparues au XVIIIe siècle à une époque où un simple cordon noué à la ceinture était souvent utilisé pour empêcher le pantalon de tomber.

Le nom vient de l'ancien mot allemand 'brittil' qui signifiait 'rêne', à cause de la ressemblance avec cette pièce de harnachement du cheval.

Il existe deux explications à cette expression :

La première viendrait d'une bagarre où, lorsqu'un des protagonistes serait saisi par ses bretelles et un peu secoué, cela aurait des chances de le ramener à la raison.
Ce serait donc une manière de le rappeler à l'ordre et de le calmer.

La deuxième viendrait de la silhouette élégante que donnent des bretelles en maintenant le pantalon tendu.
Si les bretelles sont mal placées ou mal tendues, la silhouette du mâle porteur perd de son allure, la culotte flottant un peu, trainant sur les pieds.
Si, au sens propre, on remonte les bretelles de celui qui fait ainsi mauvaise impression, on lui rend une allure nette et équilibrée. Ce qui rétablit l'ordre.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se faire remonter les bretelles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Tfertet aala rassou kercha baqriOn lui a dévidé sur la tête les tripes d'un bovin
Marocar Sabno mzyaneSe faire bien laver
Tunisiear Msah bih el kâaIl a essuyé le parterre avec (en a fait une serpillère)
Libanar Y chedd ello baraaghiLui serrer les vis
Tunisiear Klé aala rassou wé chrabIl a mangé sur sa tête et a bu
Pays de Gallescy Rhoi pryd o dafod i rywunDonner un repas de langue à quelqu'un
Autrichede Die Wadeln fire richtenRetourner les mollets vers l'avant
Allemagne / Autrichede Jemandem die Leviten lesenSermonner
Angleterreen Getting back the strapsPour en revenir les sangles
Angleterreen To pull up your socksSe (faire) tirer les chaussettes
Angleterreen To be given the rough side of someone's tongueRecevoir le côté rugueux de la langue de quelqu'un
États-Unisen To get dressed downSe faire redresser
Argentinees Ponerse las pilasConnecter les batteries
Espagnees Dar un rapapolvo (a alguien)Épousseter (quelqu'un)
Espagnees Ponerse los tirantesSe mettre les bretelles
Canada (Québec)fr Se faire serrer les ouies
Canada (Québec)fr Se faire brasser le canadien
Canada (Québec)fr Se faire parler dans le blanc des yeux
Canada (Québec)fr Se faire brasser la cage
Canada (Québec)fr Se faire replacer le génie
Canada (Québec)fr Se faire baver
Grècegr Τον έκανε με τα κρεμμυδάκιαIl l´a fait avec les petits oignons
Grècegr Τραβώ το αυτί (Travò to aftì)Se faire tirer l'oreille
Israëlhe חטף (קיבל) מקלחת של צונניםPrendre une bonne douche froide
Italieit Farsi dare una lavata di capoSe faire donner une lavée à la tête
Italieit Farsi dare una lavata di capoSe faire donner un lavage de tête
Belgique (Flandre)nl iemand de Levieten lezenlire le(s) Lévithique(s) à quelqu'un
Pays-Basnl tot de orde geroepen wordenêtre rappelé à l'ordre
Pays-Basnl iemand de oren wassenlaver les oreilles de quelqu'un (le reprimander fortement)
Pays-Basnl iemand de les lezenlire la leçon à quelqu'un (le remonter les bretelles)
Polognepl popedzic mu kotafaire courir le chat à quelqu'un (origine inconnue)
Brésilpt chamar na chincharappeler par l'anneau du harnais
Roumaniero A face pe cineva cu ou şi cu oţet / cu sare şi piperPréparer quelqu'un avec des oeufs et du vinaigre / avec du sel et du poivre
Roumaniero A pune la punct (pe cineva)Mettre (qqn.) au point
Roumaniero A face pe cineva albie de porciFaire de quelqu'un une auge à cochons

Vos commentaires
j’ai énormement de courrier,mais la première chose que je regarde c’est votre expression,et je peux vous dire que j’ai appris des nouvelles choses.
continuez et laisser braire les raleurs marythe
sérieux:
La datation 18° est-elle correcte ? J’en doute, puisque le dico de l’ac française de 1694 cite déjà l’expression " Cet homme en a jusqu’aux bretelles, par-dessus les bretelles" pour signifier que: "il est fort engagé dans de mauvaises affaires" en précisant " Cela se dit aussi d’un homme ivre"...
La bretelle marquerait donc la limite entre la bonne et la mauvaise conduite, et se faire remonter les bretelles pourrait indiquer la nécessité de remettre la limite à sa place, ou de remettre la personne en deçà de la limite.

D’où la question subsidiaire : en avoir jusqu’à la ceinture : je vois où se situe la limite, elle est horizontale (par dessus, par dessous...). Mais ’jusqu’aux bretelles ’ : en partant d’où et dans quel sens ? (intérieur-extérieur ?)

nostalgique :
Quand nous étions gamins nous chantions "amour sacré de nos bretelles , toi qui soutient nos pantalons, liberté, liberté chérie etc..." sur l’air de "amour sacré de la patrie etc..." , mais qui s’en souvient aujourdf’hui ?

régional :
citons l’expression "se faire remonter les bretzells" , dont l’authenticité n’est pas confirmée.

inspiré :
Quant à la Bible, j’y lis : "et c’est nu qu’il apparaîtra devant son créateur, au jour du jugement dernier, l’hébreu tel qu’il était venu au monde..." (Psaume Christian Verset 12 chat pitre 25) . C’est à ma connaissance la première citation qui parle de bretelle et la lie à l’idée de nudité.

christian
réponse à . chirstian le 18/05/2006 à 09h00 : sérieux: La datation 18° est-elle correcte ? J’en doute, p...
L’info (partie sérieuse) est intéressante.
Les ouvrages à ma disposition (dont le Grand Robert et le TLF) indiquent bien que les bretelles (celles du pantalon) datent du XVIIIe.
Le mot existait effectivement à la fin du XVIIe, mais il signifiait "Sangle, corde ou courroie qui sert à porter une hotte, des crochets".
C’est dans la version de 1762 qu’on voit "des bretelles pour soutenir le haut-de-chausse."
réponse à . chirstian le 18/05/2006 à 09h00 : sérieux: La datation 18° est-elle correcte ? J’en doute, p...
C’est vrai ça, la limite horizontale de la ceinture est beaucoup plus parlante que la verticale des bretelles ! Et puis, avec des bretelles, comment God, ou d’autres, pourrait-il faire des allusions "au-dessous de la ceinture" ?
Conclusion : Je garde la ceinture et je la remonte... il y aura plus de place pour les histoires...
réponse à . <inconnu> le 18/05/2006 à 08h33 : j’ai énormement de courrier,mais la première chose que je re...
Moi aussi, je suis un ’obscur’ mais fidèle à l’expression du jour. Le site concurrent que vous mentionné est certes bien achalandé mais sans humour, sans âme...
Donc continuez, car c’est comparer un hamburger à un plat bien mitonné, à la française...
Tous les matins, parmi mes (nombreux) mails , mon premier reflexe est d’ouvrir "expressio" . Je vous lis depuis la Belgique (francophone évidemment, ...mais si vous connaissez "Wallonie" c’est mieux !) et fana de la langue française , je serais navré si vous arrêtiez vos courriers quotidiens .
Courage et merçi.
Douglas ... (c’est le nom de mon cabot !)
réponse à . God le 18/05/2006 à 09h17 : L’info (partie sérieuse) est intéressante. Les ouvrages &agr...
restons donc sur la partie sérieuse (même si je préfére l’autre!)
voici les articles de 1694 et de 1762. Effectivement le soutien des hauts de chausse n’apparaît qu’en 1762, mais les proverbes restent les mêmes en 1694 et 1762, ce qui atteste que l’homme était déjà concerné par les bretelles en 1694.
Dans la définition de 1694 il y a un "etc" (sous l’ancienne forme) qui indique clairement que cette sangle pouvait porter bien des choses. Le pantalon , s’il n’est pas cité, ne saurait donc être exclus.

Dictionnaire de L’Académie française, 1st Edition (1694)
BRETELLE. s. f. Sangle, corde ou courroye qui sert à porter une hotte, des crochets, &c. Il y a une bretelle rompuë à cette hotte. raccourcir, alonger les bretelles, mettre des bretelles.
On dit prov. & fig. qu’Un homme en a par dessus les bretelles, jusqu’aux bretelles, pour dire, qu’Il est fort engagé dans une meschante affaire.


Dictionnaire de L’Académie française, 4th Edition (1762)
BRETELLE. s.f. (Page 214)
BRETELLE. s.f. Sorte de tissu de chanvre ou de fil, dont on se sert à divers usages. Mettre une bretelle à une hotte. Racourcir, allonger les bretelles d’une hotte. Des bretelles pour soutenir le haut-de-chausse. Mettre des bretelles. Porter des bretelles. Se servir de bretelles.
On dit proverbialement & figurément, qu’Un homme en a jusqu’aux bretelles, par-dessus les bretelles, pour dire, qu’Il est fort engagé dans de mauvaises affaires.

Dans le même esprit , Fin XIIIe s. « bande de cuir ou de tissu pour porter ou soutenir qqc. » escu a breteles (Des Deus Bordeors Ribauz, éd. A. de Montaiglon, I, 9 dans GDF. Compl.) : ici aussi , le qqc n’est pas précisé, et rien ne dit que le pantalon y serait inclus, mais rien ne dit le contraire.
En fait, si l’invention de la ceinture a devancé celle de la bretelle, il semble que celle de la bride dans laquelle passe la ceinture ait été plus récente : or, tant que la ceinture n’était pas fixée au pantalon, la bretelle était d’un usage plus efficace. Me goure-je ?

C’est mon opinion et je la partage ! Et sur ce, je vais quand même travailler un peu , avant de me faire remonter le pantalon

christian

Il faut rajouter qu’à côté de l’ethymologie "brittil" on trouve évoqué l’ancien français "bret"


réponse à . chirstian le 18/05/2006 à 11h58 : restons donc sur la partie sérieuse (même si je préfé...
Argh ! Un souci technique lié à quelques petites transformations m’a empêché de répondre à cette contrib de Chirstian (c’est difficile à taper, avec ce ’r’ mal placé) plus tôt.

Voici donc ma réponse :
Moi aussi, je préfère l’autre, mais les remarques seraient forcément moins pertinentes vu les bases de départ.
Sinon, merci pour ces infos détaillées. Que dire de plus ?
réponse à . God le 18/05/2006 à 22h35 : Argh ! Un souci technique lié à quelques petites transformati...
Est-ce le "i" ou le "r" qui est mal placé ? Question existentielle !
réponse à . Rikske le 19/05/2006 à 08h03 : Est-ce le "i" ou le "r" qui est mal placé ? Question existentielle&n...
Pour moi, c’est le "r" qui est mal placé, car il devrait être avant le "i", le reflexe étant de penser en tout premier lieu à la lettre que l’on est censé prononcer d’abord. Ce qu’a d’ailleurs fait God inconsciemment... Et c’est également le réflexe que j’ai. Mais tout est une question de point de vue, bien évidemment. 
A partir de la remarque suivante :"Le nom vient de l’ancien mot allemand ’brittil’ qui signifiait ’rêne’, à cause de la ressemblance avec cette pièce de harnachement du cheval.", je me suis demandé si l’on ne pouvait pas imaginer que le cheval se fait tirer les bretelles lorsque son cavalier tire sur les rênes...

Par ailleurs, je me demandais si le terme de "bretelles" ne pouvait pas venir plus ou moins indirectement des "braies", soit le pantalon de nos ancêtres les Gaulois...  )
Voilà un forum qui devient diablement intéressant, et nous allons bientôt pouvoir nous assomer à coups de dictionnaires. Comment, dans ces conditions, God pourrait-il envisager de de livrer ses pauvres brebis à un concurrent sans âme ?
Désolé pour les fautes, il y a une coupure au milieu du texte qui m’empêche d de les corriger
réponse à . <inconnu> le 21/05/2006 à 14h31 : Désolé pour les fautes, il y a une coupure au milieu du texte qui ...
Quelles "fauteS" ? Je n’en vois qu’une --> "assomer"...
réponse à . <inconnu> le 21/05/2006 à 14h31 : Désolé pour les fautes, il y a une coupure au milieu du texte qui ...
Je signale à umechan qu’il est fort possible de corriger son texte précédemment écrit en cliquant sur le petit crayon (troisième bouton carré à droite de l’identité de l’intervenant) lequel bouton est bleu pour le rédacteur et pour lui seul.
.... je crois.....
Imaginons celui qui, dans quelques heures, va se lever… se préparer quelques tripes rissolées aux petits oignons et accompagnées d’œufs parfaitement assaisonnés... après quoi - ayant un peu bavé - il essuiera par terre, tout en se faisant brasser les ouies par un canadien en cage qui ne manquera pas de lui tirer les chaussettes… imaginons celui-là. Superbement actif de si bon matin ? Non, il se sera simplement fait remonter les bretelles par le monde d' "Ailleurs" !

Étincelant site ! 
réponse à . DiwanC le 20/10/2010 à 01h02 : Imaginons celui qui, dans quelques heures, va se lever… se prépare...
Quoi? Comment? N’as-tu pas honte?

"Etains ce lent site" dit-elle. Mon God, c’est à tout prendre un crime de lèse-majesté. Ce site est mêêêêêêrveilleux, et non lent. Viol-lent non plus, d’ailleurs. Et surtout, ne jamais l’éteindre! Bien au contraire! Le garder allumé en Père Manence!

Et, parodiant Zizi Jeanmère qui demandait "L’aqi-je bien descendu?" - en parlant du grand escalier de scène - je demanderai ici:
L’ai-je bien descendue? Lui ai-je bien remonté les bretzels?
Blague de potache:
Quel est le comble du pessimisme ?
Porter à la fois une ceinture et des bretelles !
Anecdote: en arrivant près de l’immeuble où je travaillais (Tour héron, côte gare Montparnasse), j’ai vu un touriste japonais (avec ses inévitables appareils photos...), portant à la fois une ceinture et des brettelles de couleurs vives, quasiment fluo... Ce qui m’a fait immédiatement me rappeler cette blague, que depuis je suis totalement incapable d’oublier...
Et comme dirait le Concombre Masqué, lors de ses aventures potagères: Bretzel liquide....
réponse à . DiwanC le 20/10/2010 à 01h02 : Imaginons celui qui, dans quelques heures, va se lever… se prépare...
Une paire des francfort-frites ou un cassoulet au petit déjeûner, cela ne me fait pas peur du tout ! idem pour des saucisses aux lentilles... 
Mais il vrai qu’il faut faire gaffe aux effets carminatifs... 
réponse à . chirstian le 18/05/2006 à 09h00 : sérieux: La datation 18° est-elle correcte ? J’en doute, p...
amour sacré de nos bretelles , toi
moi, à cause de mon père, qui lui chantait:
amour sacré de mes bretelles qui soutiennent mon pantalon, toujours sur l’air de la Marseillaise...
Quand on remonte les bretelles... d’autoroutes...cette page
Et si les bretelles sont...TROP tendues, le pantalon remonte dans la raie du Monsieur et on lui voit les chevilles et les chaussettes en accordéon!
Un petit vieux de la Guerre de 14 était toujours plein comme une huître et déambulait sous nos fenêtres à la recherche de sa propre maison...Il remontait trop ses bretelles et pour redescendre le pantalon à sa taille, il enfonçait ses deux poings dans ses poches.
C’était cocasse et ça lui donnait une espèce de balancement à la limite de la chute...les bras ne faisant plus office de pendule .
Quoi qu’ il en soit, lors de l’ apparition des bretelles dans notre langue, ce n’ était pas un pantalon qu’ elles maintenaient mais une culotte, dont je crois me souvenir qu’ elle était auparavant tenue par des rubans chez les jeunes (et plus vieux) élégants. Le pantalon, dont le nom vient de l’ italien, n’ était porté que par les "sans-culottes". De plus - à part George Sand et Missy de Morny - les femmes ne portent des pantalons que depuis les années 60, et encore... Donc cela tendrait à prouver qu’ avant on ne pouvait leur remonter les bretelles. Maintenant cet accessoire se voit surtout chez les stylistes (il faut avouer qu’ une belle ceinture est plus facile à exhiber quand on est en "bras de chemise"). Deviendrions nous tous parfaits ????
réponse à . God le 18/05/2006 à 22h35 : Argh ! Un souci technique lié à quelques petites transformati...
c’est difficile à taper, avec ce ’r’ mal placé
époque où j’avais encore du mal à assumer la faute de frappe de mon pseudo ! J’avais sacrément remonté les bretelles de mon clavier ... 
réponse à . mitzi50 le 20/10/2010 à 09h17 : Quoi qu’ il en soit, lors de l’ apparition des bretelles dans notre ...
Le pantalon, dont le nom vient de l’ italien, n’ était porté que par les "sans-culottes".
et la citation du TLFI : cf. 1651, J. Loret, La Muze historique, 22 janv., t.1, p.85: Il n’avoit point de haut-de-chausses, Mais un pantalon seulement; nous apprend donc qu’il y avait des "sans-culottes" en 1651, qui préparaient déjà la révolution, dans l’ombre, ce qui, somme toute, était bien culotté de leur part ! 
réponse à . chirstian le 20/10/2010 à 09h31 : Le pantalon, dont le nom vient de l’ italien, n’ était port&...
Merci pour cette indication de date. Je crois que la contestation est indépendante du vêtement, cependant elle a toujours existé. Avec plus ou moins de difficulté. Cependant, pour son peuple, Louis XIV a été bien pire par sa soif de conquêtes que Louis XVI, qui a payé les pots cassés. Bon, ceci dit, le "pantalon" a dû être porté très tôt par les personnes modestes : pas besoins de bas de soie, côté pratique indiscutable, et possibilité de se... faire remonter les bretelles en prime ! Du moins au sens figuré car je pense qu’ un bout de ficelle devait faire l’ affaire pour le maintenir....
réponse à . <inconnu> le 20/10/2010 à 08h47 : Et si les bretelles sont...TROP tendues, le pantalon remonte dans la raie du Mon...
Si j’avais deux sous de talent, je le dessinerais volontiers tel que tu le décris, ton culbuto !
Il me semble que depuis que l’on a inventé l’éventaire, on a dû inventer la bretelle qui le tenait au cou de son porteur. Quoi de plus pratique pour avoir son matériel à portée de mains et les mains libres ? D’où sans doute le nom de col-porteur, tel que celui sur cette page issu des "Cris de Paris" (cette page), qui, son "stock" s’enrichissant davantage a préféré plus tard la hotte portée au dos et bien davantage ! cette page.
L’accordéoniste remonte souvent les bretelles de son piano. Seul, s’il a du talent, tel Marcel Azzola ou Arthur Piazzola, sans oublier Raymond ni Yvette ; sinon il se les fait remonter vite fait bien fait par son public obligé.
réponse à . file_au_logis le 20/10/2010 à 07h13 : Quoi? Comment? N’as-tu pas honte? "Etains ce lent site" dit-elle. Mon God...
J’écris c’que j’veux et pis c’est tout ! Que les bretelles, je vais te les remonter en long, en large et en travers ; ficelé, saucissonné que tu vas être !
Allez file avant que j’ménerve ! 
Il n’y a pas que les pantalons qui tiennent avec des bretelles !
Moi, c’est mon maillot de bain qui se porte avec bretelles ...  et que personne ne s’avise de me les remonter ! 
Je trouve aussi fort seyant la "jupe salopette à bretelles" pour jeune fille (femme) sage et honte à celui qui remonterait les bretelles pour montrer la p’tite culotte ...
réponse à . momolala le 20/10/2010 à 10h33 : L’accordéoniste remonte souvent les bretelles de son piano. Seul, s...
Ne s’ appelait-il pas Astor ? Je pense que c’ est un lapsus de ta part (j’ en commets de nombreux aussi). Je parle de Piazzola, bien sûr. Mais je ne suis pas certaine que le bandonéon nécessite des bretelles. Par contre qui est Raymond ? J’ ai dû oublier, je ne vois pas. Par contre y’ a André Verchuren....
réponse à . cotentine le 20/10/2010 à 11h07 : Il n’y a pas que les pantalons qui tiennent avec des bretelles ! Moi,...
Tu n’ as jamais eu envie d’ essayer le maillot "bandeau", qui permet un bronzage uniforme du décolleté ? La marque des bretelles apparaît en blanc sur ma peau... Pas terrible ! La jupe à bretelles, c’ est seyant. Pour une fille jeune, à la ligne irréprochable. Pas sur moi, donc... (et un peu cher pour un truc qu’ on ne mettra jamais...)
réponse à . DiwanC le 20/10/2010 à 10h59 : J’écris c’que j’veux et pis c’est tout ! Que...
Que les bretelles, je vais te les remonter en long, en large et en travers ; ficelé, saucissonné que tu vas être !

Je pourrai prendre une photo ?
réponse à . mitzi50 le 20/10/2010 à 11h14 : Ne s’ appelait-il pas Astor ? Je pense que c’ est un lapsus de ...
Non, non, Astor, c’est Piazzola  Oups, j’avais pas tout lu... J’vas m’faire remonter les bretelles sur c’coup-là !
Quant à Raymond, je ne vois que le grand Devos interprètant "Mon vieux Léon", qui m’a fait pleurer quand je l’ai vu sur scène...
réponse à . momolala le 20/10/2010 à 10h33 : L’accordéoniste remonte souvent les bretelles de son piano. Seul, s...
et oui ... je me demande de quel Raymond tu CAUSES ...
On pourrait aller guincher au bal musette, avec ou sans bretelles
tu serais bien Aimable de préciser ... 
réponse à . mitzi50 le 20/10/2010 à 09h17 : Quoi qu’ il en soit, lors de l’ apparition des bretelles dans notre ...
Le port du pantalon n’avait pas le même sens pour George Sand et Mathilde de Morny (que seuls Colette et quelques intimes nommaient « Missy », sans jamais accoler ce surnom à son nom).
L’écrivain s’habillait en homme ponctuellement, un peu par bravade, mais aussi par pragmatisme et pour affirmer dans des cercles traditionnellement masculins son désir d’égalité et de liberté (pas de portrait ni de photos d’elle en pantalon, seulement des caricatures  : cette page ). Mais elle portait le plus souvent (et très bien) la robe (j’aime beaucoup les dessins de Musset qui la montrent très féminine : cette page ).

Mathilde de Morny, quant à elle, a porté exclusivement des costumes d’homme à partir du moment où elle a recouvré sa liberté. Au grand dam de sa caste, qui lui a remonté les bretelles, notamment lors du scandale du Moulin Rouge (« Rêve d’Egypte » avec Colette : cette page ). Elle a beaucoup souffert du déni de son orientation sexuelle, a été mariée contre son gré, et ne s’est (très partiellement d’ailleurs) épanouie que lorsqu’elle a pu vivre pleinement son homosexualité. Il n’existe que très peu de photos la montrant en robe : sur l’une d’elles, elle est jeune, assez jolie, très mélancolique. Sur la plupart des clichés, notamment ceux avec Colette, elle est en pantalon, et, si on ne connaît pas son histoire, il est bien improbable qu’on voie en elle autre chose qu’un homme.
réponse à . cotentine le 20/10/2010 à 12h45 : et oui ... je me demande de quel Raymond tu CAUSES ... On pourrait aller guinche...
Raymond ??? Poupou ?
réponse à . mitzi50 le 20/10/2010 à 11h14 : Ne s’ appelait-il pas Astor ? Je pense que c’ est un lapsus de ...
Tu as raison Mitzi. Toutafé, Astor.
réponse à . mickeylange le 20/10/2010 à 11h56 : Que les bretelles, je vais te les remonter en long, en large et en travers ...
Souffler dans les bronches, jouer du pipeau, se prendre une soufflante, enguirlander
réponse à . cotentine le 20/10/2010 à 12h45 : et oui ... je me demande de quel Raymond tu CAUSES ... On pourrait aller guinche...
Verchuren, ma Cotcot. Et évidemment, je m’ai encore crompée : Raymond c’était le père ; l’accordéoneux, c’était André ! Je retourne à mon rouleau et à ma peinture, ça vaut mieux !
réponse à . mickeylange le 20/10/2010 à 11h56 : Que les bretelles, je vais te les remonter en long, en large et en travers ...
Ensuite tu viendras peindre cette scène ébouriffante au plafond de ma chambre ? En tout bien tout honneur, maestro.
réponse à . momolala le 20/10/2010 à 10h33 : L’accordéoniste remonte souvent les bretelles de son piano. Seul, s...
... André Verchuren, Yvette Horner
réponse à . momolala le 20/10/2010 à 13h38 : Verchuren, ma Cotcot. Et évidemment, je m’ai encore crompée&...
Et les Bretelles’ sisters...cette page
réponse à . syanne le 20/10/2010 à 13h15 : Le port du pantalon n’avait pas le même sens pour George Sand et Mat...
Merci de ta longue réponse. Je savais le pourquoi du comment, mais ce sont tes liens (ou pages) que j’ apprécie. Génial d’ avoir trouvé ces petites merveilles ! Moi je ne connaissais qu’ une photo de Colette avec Missy (franchement hommasse) en train de faire de la gymnastique, une photo de Missy avec des moustaches provenant de la queue de son caniche, une d’ elle en César, une en Napoléon, une de Colette (en robe) avec Missy portant casquette et bottes -sans avoir l’ air épanouie pour autant - et une photo de Colette, "singeant le garçon", une cigarette à la main, toutes dans l’ album "la Pléiade" consacré à Colette... Mais pas grand-chose sur George Sand ! Mais je m’égare... Jene vois aucune bretelle, je vais donc "melesfaire remonter" !
réponse à . Rikske le 20/10/2010 à 12h29 : Non, non, Astor, c’est Piazzola  Oups, j’avais pas tout lu... J...
Non, non, Astor, c’est Piazzola
Et, à c’t’heure, chez l’Italien, c’est Pizzaiola, bien sûr!
Et chez les Belges, c’est Paola, sans doute...
réponse à . cotentine le 20/10/2010 à 11h07 : Il n’y a pas que les pantalons qui tiennent avec des bretelles ! Moi,...
Il n’y a pas que les pantalons qui tiennent avec des bretelles
mais c’est n’importe quoi ! Excuse-moi d’avoir l’air de te remonter les bretelles, mais qu’est-ce que c’est que cette affirmation politiquement correcte ?
Il y a un fait : les pantalons sont attachés aux bretelles, et réciproquement. Attachement de longue date, nourri d’une estime réciproque, renforcé par les joies et les mauvais moments de l’existence : quand on est obligé de se serrer la ceinture on aime pouvoir compter sur de vrais amis !
Mais il est clair qu’un pantalon peut se passer de bretelles tandis que les bretelles ne peuvent se passer de pantalon. En effet, elles tiennent sur l’épaule, certes, mais elles ne peuvent être tendues, donc élégantes, que grâce au pantalon, qui fait office de lest. C’est ainsi que dès l’invention des bretelles, l’homme fut contraint, pour pouvoir exploiter cette invention géniale -bien que purement décorative - d’inventer le pantalon.
La date n’est pas certaine. Oui, tu vas encore me citer la Bible, où Adam aurait tenté de lester ses bretelles avec une feuille de vigne. Mais la source est discutable. La seule certitude c’est que Dagobert n’a pu se culotter à l’envers, que parce qu’il avait des bretelles : avec une ceinture il aurait quand même vu que la boucle était derrière, non ?
Quand à la raison pour laquelle les femmes ne portent pas de bretelles, et les écossais non plus, elle tient à leur élasticité : vous tirez une jupe jusqu’au sol, vous lâchez : et zou, la jupe est dans le lustre. Et Germaine dans les rideaux -mais ça, elle adore!
Moralité : la phrase correcte (que tu me copieras 100 fois) est : "il n’y a pas que les bretelles qui tiennent avec des pantalons"
réponse à . mickeylange le 20/10/2010 à 11h56 : Que les bretelles, je vais te les remonter en long, en large et en travers ...
Et même deux ou trois ! Si la lumière est bonne, on les fera agrandir et placarder dans tous les aéroports ! 
réponse à . momolala le 20/10/2010 à 13h41 : Ensuite tu viendras peindre cette scène ébouriffante au plafond de...
Tu es prête ? Parce que l’image d’un Filo « embretellé » immortalisé à tout jamais sur le plafond de ta chambre par The Artissssss, ça va créer des déplacements de foule ! Ça va bouchonner dans ta rue !
Ah ! quel flamboyant, brillant, rayonnant, époustouflant… et meeeerveiiillllleux site !
réponse à . mitzi50 le 20/10/2010 à 14h11 : Merci de ta longue réponse. Je savais le pourquoi du comment, mais ce son...
L’iconographie de l’album Colette n’est pas mal, en effet, mais si tu veux découvrir d’innombrables photos de l’écrivain-artiste et de Missy, aussi, voici quelques magnifiques ouvrages, très bien iconographiés : Colette intime, de G. Bonal et M. Rémy Bieth, Amoureuse Colette, de G. Dormann (le texte ne vaut pas grand chose, mais les photos sont superbes et remarquablement mises en page), Colette, livret de 20 très belles photos agrandies, chez Tana éditions, Passion Colette, de M-F. Berthu-Courtivron et F. Dugast-Porte, et la très jolie petite édition de Crémille, qui propose, dans une version des œuvres complètes, trois volumes biographiques en images... Il y en a bien d’autres, mais tous reprennent souvent les mêmes photos (on peut les voir aussi, bien sûr, au musée de Saint Sauveur).

Quant à George Sand, il y a bien sûr beaucoup moins de portraits d’elle, mais tu peux te référer à l’Album Pléiade (1973)... qui comporte pas loin de 500 illustrations, dont de nombreux portraits de l’auteur (dont certains peu connus).

Tout ça à ta disposition si tu passes dans le sud-Manche ! (Avec un verre de Syrah, et, pourquoi pas, un air de piano à bretelle... ce mot pour rester dans le thème du jour, qu’emportée par ma passion colettienne j’outrepasse largement... quitte à me les faire remonter !)
réponse à . chirstian le 20/10/2010 à 14h33 : Il n’y a pas que les pantalons qui tiennent avec des bretelles mais c&rs...
Bretelles désaccordées cherchent piano, pantalon ou autoroute pour redonner un sens à leur vie.
Comme le dit si bien ..stian, les bretelles sont attachées au pantalon et le pantalon aux bretelles, comme le petit poisson et le petit oiseau de la chanson.
Je pose donc la question : à quoi ça sert de remonter les bretelles si le pantalon ne suit pas ? A pisser dans un violon ?
réponse à . syanne le 20/10/2010 à 14h46 : L’iconographie de l’album Colette n’est pas mal, en effet, ma...
le sud-Manche

S’agit-il d’un solécisme ou d’un barbarisme ?
Le sud de la Manche existe, la Manche-du-Sud n’existe pas (sauf, peut-être pour certains séparatistes ?).
A moins qu’il ne s’agisse de la jambe de pantalon.
réponse à . SyntaxTerror le 20/10/2010 à 15h23 : le sud-Manche S’agit-il d’un solécisme ou d’un barbari...
"Localisme", dirai-je (sans vergogne). Débarquée dans cette drôle de péninsule il y a une quinzaine d’années, et venant de Corrèze (région tout de même un peu plus méridionale), je n’imaginais pas, quand un Cherbourgeois envisageait d’aller passer un week-end dans le sud, qu’il parlait de Granville ou d’Avranches...

(Pour aller dans la Manche, tu prends la petite ceinture, remontes la bretelle, et tiens ton cap)
réponse à . syanne le 20/10/2010 à 15h34 : "Localisme", dirai-je (sans vergogne). Débarquée dans cette dr&oci...
A qui dois-je remonter les bretelles pour ne pas avoir reçu mon expressio du jour ?
Un joli petit polichinelle, prénommé Lorenzo, est sorti de son tiroir à la grande joie de tous.
Le l’ai reçu à 16h05 (pas le bébé, expressio)
Je n’ai toujours pas reçu le mien alors j’ai pris une bretelle, l’expressio d’hier, pour arriver juqu’ici
et rouler avec vous sur l’ auto-route expressive et enchanteresse du gai savoir.
réponse à . DiwanC le 20/10/2010 à 14h40 : Tu es prête ? Parce que l’image d’un Filo « embret...
Ben non, ca n’ira pas, pasque comme je ne suis pas E.T., je ne pointe jamais mon doigt vers le doigt de quelqu’un d’autre, fut-il God himself...
Et pis, je ne veux pas rentrer à la maison...
Et enfin, je devrais être tout nu, ce qui n’est peut-être pas contraire à mes principes, mais par contre pourrait devenir éminemment dangeureux, surtout sur le quai d’une certaine gare... Et alors que là, hein, sans chemise, sans pantalon, comment feriez-vous pour me remonter les bretelles?
Ahhhh ! Je viens de recevoir mon expression du jour ! J’ai cru à une grève !!! C’est la mode…
Et puis, au Québec, on dit "se péter les bretelles" pour signifier qu’on est bien fier et ça n’a strictement rien à voir avec l’expressio d’aujourd’hui !
Je sais !
réponse à . <inconnu> le 20/10/2010 à 15h46 : A qui dois-je remonter les bretelles pour ne pas avoir reçu mon expressio...
Tous mes voeux de bonheur à Lorenzo et à ses parents comme à toutes celles et ceux qui l’aimeront. Avec un tel prénom, il sera un homme de décision, et non de ceux qui portent à la fois des bretelles et une ceinture. Les Bruxellois te le diront avec moi, Laurent est un coeur vaillant !
réponse à . momolala le 20/10/2010 à 19h12 : Tous mes voeux de bonheur à Lorenzo et à ses parents comme à...
Je me joins de tout coeur à tes bons voeux à Claudine, Lorenzo et tout leur entourage. Mon (seul) collègue masculin est devenu papa hier et c’est à peine s’il en est revenu...

Malheureusement, les Bruxellois te diront que - si c’est du Prince que tu parles - ben, on n’a pas gagné le gros lot. Gros, peut-être, quoique..., grelot, sûrement, gros grelot, va savoir... Bah!
réponse à . <inconnu> le 20/10/2010 à 15h46 : A qui dois-je remonter les bretelles pour ne pas avoir reçu mon expressio...
Bienvenue à Lorenzo ! Petit prince pour ses parents, forcément !

19 h 31 : Arrivée - sans tambour ni trompette (mais on ne lui en demande pas tant !) - d’Expressio...
réponse à . momolala le 20/10/2010 à 19h12 : Tous mes voeux de bonheur à Lorenzo et à ses parents comme à...
Merci Momo. Il sera peut-être comme son père qui voulait être un jeune papa. Il a réussi puisqu’il n’a pas 20 ans. La décision est un peu rapide mais un bébé apporte toujours du bonheur et tout le monde est comblé.
réponse à . DiwanC le 20/10/2010 à 19h36 : Bienvenue à Lorenzo ! Petit prince pour ses parents, forcémen...
Lorenzo a été plus rapide puisqu’il est arrivé à 10 heures. Merci, c’est le plus beau, forcément.
Je pense à Raymond Devos qui attachait ses bretelles à ses chaussettes pour faciliter la marche....
Rien à voir avec l’expression du jour, mais cela me fais rigoler !
réponse à . file_au_logis le 20/10/2010 à 19h26 : Je me joins de tout coeur à tes bons voeux à Claudine, Lorenzo et ...
Meuh non, je parle du Saint patron du Mayboom ! Les politocards, on s’en bat l’oeil !
réponse à . file_au_logis le 20/10/2010 à 19h26 : Je me joins de tout coeur à tes bons voeux à Claudine, Lorenzo et ...
Merci Filo, j’espère que ce ne sera pas un prince, même pas pour ses parents, son éducation en souffrirait.
En France on n’a pas de prince mais quelqu’un qui croit être bien plus que ça.
réponse à . SyntaxTerror le 20/10/2010 à 15h23 : le sud-Manche S’agit-il d’un solécisme ou d’un barbari...
Je regrette, mais cheux nous,(j’ habite le Nord-Cotentin, et pas le Cotentin du nord) on dit le Sud-Manche. Quelle que soit sa dénomination chez les "horsains".
Tiens, parlant bretelles, il est 21h40 et j’ attends toujours mon courriel "expressio" du jour......
réponse à . <inconnu> le 20/10/2010 à 15h46 : A qui dois-je remonter les bretelles pour ne pas avoir reçu mon expressio...
Félicitations à la famille et au bébé !
réponse à . syanne le 20/10/2010 à 14h46 : L’iconographie de l’album Colette n’est pas mal, en effet, ma...
Merci beaucoup du tuyau. L’ album Sand est chez un de mes gendres, mon mari avait tenu, quelques jours avant sa mort (avec mon accord, bien entendu), à lui faire cadeau des albums pléïade. Il en reste quelques-uns chez moi (une quinnzaine), mais qui partiront un de ces jours... dont Colette. Voilà l’ explication...
réponse à . syanne le 20/10/2010 à 14h52 : Bretelles désaccordées cherchent piano, pantalon ou autoroute pour...
Utilisation de bretelles désaccordées : faire tenir un drap plat sur un matelas, quand on n’ a pas de drap housse... C’ est très efficace. Comme Halloween appproche, veux-tu que je t’ envoie un drap ? Après avoir joué au fantôme, il pourra toujours servir !
EXPRESSIO DU JOUR ARRIVE A 22 h03......Deux heures de plus, et ce n’ était plus la peine !!!! Enfin, tout vient à temps à qui sait attendre, et merci quand même. Sur ce, bonne soirée à tous.
réponse à . <inconnu> le 20/10/2010 à 19h40 : Merci Momo. Il sera peut-être comme son père qui voulait être...
son père qui voulait être un jeune papa. Il a réussi puisqu’il n’a pas 20 ans.
et Lorenzo voulait être un jeune bébé. Il a réussi puisqu’il n’a pas 20 heures. Bienvenue à lui. Dans 66 ans et 364 jours il pourra prendre sa retraite à taux plein. Mais ne lui dit pas encore, tu risquerais de le décourager ! 
A chaque fois qu’il y a "un peu" de retard, je me tourmente, m’interroge, souffre: qu’ai-je donc fait pour être punie? Pourquoi, pourquoi moi, comment a-t-il su que je ne suis pas venue depuis 2 longs jours ????


GOD, Maitre des souffrances judéo-chrétennes ...

Et bienvenue à Lorenzo, t’auras plein de parrains et marraines bienveillants qui vont t’espliquer la vie :))  :))
Désolé, mais je dois dire que "to get dressed down" ne signifie pas "se faire redresser" en anglais (ni en américain). Ça signifie "recevoir une correction (assez amère)" donnée par quelqu’un d’une position supérieure -- par example, un professeur, ou bien un boss. De même façon, "to be given the rough side of someone’s tongue" signifie une correction venant de quelqu’un d’autre -- car la métaphore vient (je crois) des chats qui se nettoyent, l’un l’autre.
La plus proche des expressions anglaises proposées pour "se faire remonter les bretelles" est, à mon avis, "to pull up one’s socks, "car ça signifie une action qu’on entreprend soi-même.
réponse à . SyntaxTerror le 20/10/2010 à 15h23 : le sud-Manche S’agit-il d’un solécisme ou d’un barbari...
Mon dieu!!!
Solécisme et Barbarisme!!!
Il va falloir que je recherche!
Ces mots me ramènent là-bas, si loin...dans mon lycée...
Où sont mes amies disparues...
réponse à . momolala le 20/10/2010 à 19h44 : Meuh non, je parle du Saint patron du Mayboom ! Les politocards, on s&rsquo...
je le savais ! Je le savais ! :&rsquo)
On ne va pas remonter les bretelles du cher Georges B.
Il faudrait une raison et je n'en ai pas...
On va le laisser avec son copain, le vieux Léon, celui qui jouait du piano... à bretelles :

C'est une erreur mais les joueurs d'accordéon
Au grand jamais on ne les met au Panthéon.
Mon vieux tu as dû te contenter du champ de navets,
Sans grandes pompes et sans pompons et sans ave.
Mais les copains suivaient le sapin le cœur serré
En rigolant pour faire semblant de ne pas pleurer,
Et dans nos cœurs, pauvre joueur d'accordéon
Il fait ma foi beaucoup moins froid qu'au Panthéon.
..................
Et si le Bon Dieu aime tant soit peu l'accordéon
Au firmament tu te plais sûrement mon vieux Léon !

Au Québec, on dit également : " se faire parler dans le cass" ( le cass étant une déformation phonétique de casque.
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 04h26 : On ne va pas remonter les bretelles du cher Georges B. Il faudrait une raison e...
Bien vu !.........fallait y penser.

Mais que dis tu de ça :

Tu prends le premier vers de celle ci et le premier de celle la

En Lisant les chansons tu comprendras qu'il s'est inspiré de la seconde pour écrire la première.......

Alors hein ? .......Si ça c'est pas du tirage de couettes*.......

Allez hop au café .............

* Avec ça je suis tranquille, pas de remontage de bretelles pour crime de bis-repetita parce que si un voisin du dessus est allé chercher aussi loin, je veux bien manger un rat vivant.
réponse à . pierrelincourt le 30/12/2014 à 05h50 : Au Québec, on dit également : " se faire parler dans le ...
Oh salut copain du Canada..........on a déjà Slepi qui se manifeste fréquemment.
Un tien compatriote.

Tu viens prendre le café qu'on fasse connaissance ? Et prends ton casque on y va à moto......
Le nom vient de l'ancien mot allemand

Absolument. C'est d'ailleurs à l'ingénieur allemand Otto Ruth que nous devons l'invention de la bretelle d'accès aux voies rapides payantes........

réponse à . pierrelincourt le 30/12/2014 à 05h50 : Au Québec, on dit également : " se faire parler dans le ...
Bonjour Québécois ! Et bienvenue à bord ! 
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 05h56 : Bien vu !.........fallait y penser. Mais que dis tu de ça : T...
Superbe élongation perruquière ! Du grand art ! 
Dans Jean de Florette, Pagnol fait imaginer un plan par le Papet pour qu'Ugolin paraisse sous son meilleur jour aux yeux de Manon à qui il est décidé de dévoiler sa flamme.
Il lui indique comment s'habiller pour faire "riche" et termine ainsi:
........ avec des jambières en cuir et un chapeau de la même couleur, et, marquant une pose, levant le doigt au ciel et haussant les sourcils, signe de l'importance de la chose......... surtout des bretelles.
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 06h06 : Superbe élongation perruquière ! Du grand art ! ...
.......
réponse à 127. DiwanC d'hier.........

Bah oui mais j'ai pas ta culture..........
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 06h02 : Le nom vient de l'ancien mot allemand Absolument. C'est d'ailleurs à l'in...
Joliiiii !
Comme ça... dès le matin... alors qu'Expressio s'éveille à peine... quel talent !

Par curiosité, suis allée voir si un m'sieur Otto Ruth existait... j'ai trouvé cette dame !
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 06h26 : Joliiiii ! Comme ça... dès le matin... alors qu'Expressio s'...
......Au moins je n'ai pas inventé le nom.........
Les ados d'nos jours faut toujours leurs remonter les bretelles.
Faut aussi leurs attacher les lacets.
D'ordinaire c'est elle qui pense à nos anniversaires mais aujourd'hui c'est le sien alors tous en choeur:

Bon anniversaire Diwan
réponse à . gerard5253 le 30/12/2014 à 06h49 : Les ados d'nos jours faut toujours leurs remonter les bretelles. Faut aussi...
Si on remontait déjà les brettelles à certains parents..........
Cf. 81 Bouba :
Descendre la bretelle d'autoroute pour remonter le boulevard de ceinture...
J'ai beau chercher, Orion a une ceinture mais pas de bretelles. De toute façon pour les lui remonter ce serait une autre paire de manches.
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire du Maine ?
Alors... BON ANNIVERSAIRE CHER MAINE
Guillaume Tell et un ami, à Saragosse
Tell: - Mais qu'est-ce que tu fais dans le fleuve, et à contre-courant ?
l'ami: - je remonte l'Ebre Tell !
- Tiens, salut...tu es tout seul ? ah, je vois que tu as mis tes bretelles du dimanche... et ta femme ?
- elle astique...
- élastiques ?
DEVINETTE

Où peut on acheter les bretelles les plus longues ?
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 08h27 : DEVINETTE Où peut on acheter les bretelles les plus longues ?...
Parce qu'on ne peut les avoir gratuitement ? 
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 08h27 : DEVINETTE Où peut on acheter les bretelles les plus longues ?...
Au pied des autoroutes ?
Aux Pays-Bas, "sortie d'autoroute" se dit "afrit". J'ai acheté une maison tout près de là ; c'est la "baraque afrit".
#40 «Se faire ramoner les bronches», quant à d'ire quelle est l'origine...?
J'ai aussi entend dire par un chef: «Jouer de la cornemuse» ???
Et j'adore la cornemuse...
réponse à . Jacques1949b le 30/12/2014 à 08h41 : #40 «Se faire ramoner les bronches», quant à d'ire quelle est...
Se faire souffler dans les bronches doit avoir un rapport avec se faire pomper l'air.
réponse à . Jacques1949b le 30/12/2014 à 08h41 : #40 «Se faire ramoner les bronches», quant à d'ire quelle est...
La corne t'use ?
J'attends que Maître réponde...........
À Brethel, parce qu'ils sont longs à te servir...
Il n'est peut-être pas si extraglucide que ça...
Si, il l'est et se moque du candi raton comme il le dit très bien lui-même.
Non, à Cuba !.............
Les pantas ?
......où l'on trouve d'ailleurs du cacao............
C'est pas mal du tout, disciple...j'avoue que je n'y avais pas pensé !
réponse à . joseta le 30/12/2014 à 09h02 : C'est pas mal du tout, disciple...j'avoue que je n'y avais pas pe...
Quand on demande à un Cubain s'il veut une ceinture il répond:
"Fi d'elles ! .............Cassent trop !"

Pfouuuuuuuuuuuuuu................
BON ANNIVERSAIRE DIWANC !
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 09h16 : Quand on demande à un Cubain s'il veut une ceinture il répond: &qu...
Tu n'es plus un disciple mais un émule !
Chez les Hurons
- J'ai remonté les bretelles à ma fiancée !
- pourquoi ?
- elle est enceinte huron...
- bretelles, ceinturon...je n'y comprends rien !
Et parfois, il me surpasse...
"Bretelles" rime avec porte-jarretelles. De là à essayer...
Oh merde !...........un slip tout propre !..............
réponse à . joseta le 30/12/2014 à 09h32 : Chez les Hurons - J'ai remonté les bretelles à ma fiancée&n...
ceintures, ceinturons.....on tourne en boucle !
réponse à . <inconnu> le 21/05/2006 à 14h26 : Voilà un forum qui devient diablement intéressant, et nous allons ...
Comment, dans ces conditions, God pourrait-il envisager de de livrer ses pauvres brebis à un concurrent sans âme ?
Eh oui, cher inconnu, tu avais là une saine et horrible prémonition !
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 06h26 : Joliiiii ! Comme ça... dès le matin... alors qu'Expressio s'...
Joyeux anniversaire !

Comme ça on apprend qu'il y a aussi un "Juneau" dans le Wisconsin.
Que serait l'Amérique du Nord s'il n'y avait pas eu les Français ?
réponse à . deLassus le 30/12/2014 à 09h59 : Comment, dans ces conditions, God pourrait-il envisager de de livrer ses pauvres...
B'alors cher deLassus, on nous fait un coup de Calgon en cette fin d'année ?
Haut les coeurs.........Bien que la mise en route fut laborieuse nous continuons à délirer comme auparavant......

N'est ce point là l'essentiel ?..........
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 06h02 : Le nom vient de l'ancien mot allemand Absolument. C'est d'ailleurs à l'in...
Et n'oublie pas que le port de la ceinture est obligatoire, même sur les bretelles.
Et, comme tu t'y connais, quand tu parles de ceintures, moi, je la boucle !
réponse à . SyntaxTerror le 30/12/2014 à 10h06 : Et n'oublie pas que le port de la ceinture est obligatoire, même sur ...
Encore un bon jeu de mots qui m'a échappé... 
réponse à . SyntaxTerror le 30/12/2014 à 10h03 : Joyeux anniversaire ! Comme ça on apprend qu'il y a aussi un &...
Pendant la guerre d'indépendance, les américains creusaient des tunnels pour passer sous les camps des habits rouges afin de les dynamiter.
Un jour qu'il s'aperçut qu'il n'y avait aucun soldat pour en protéger l'entrée Lafayette s'écria:
"Et ces galeries, qui les garde ?"
Charade à tiroir:

Mon premier est un cul-de-poule,
Mon second est un pet-de-nonne,
Mon troisième est une tête-de-cochon,
Mon tout fait le tour de Paris.

Chemin de fer de ceinture
(Chemin œuf-air de sainte-Hure)
Pourquoi des bretelles ?
- parce qu'un ceinturon bien ceint est malsain. 
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 06h02 : Le nom vient de l'ancien mot allemand Absolument. C'est d'ailleurs à l'in...
Ne me dis pas que les Belges avaient inventé les autoroutes qui ne possédaient que des bretelles de sortie !
De là à dire qu'il est complètement glucose.
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 10h14 : Charade à tiroir: Mon premier est un cul-de-poule, Mon second est un pet...
Chemin œuf-air de sainte-Hure

Ça colle mieux que
tramway
des mares
réchaud.
réponse à . SyntaxTerror le 30/12/2014 à 10h25 : Ne me dis pas que les Belges avaient inventé les autoroutes qui ne poss&e...
Ils ont bien inventé le WC Turc sans le trou.........
Germaine, je crois que tu peux remonter les bretelles de ta mère.
Si elle avait attendu 24 heures de plus avant de te laisser grimper aux rideaux de ton berceau tu aurais un an de moins.
Je ne te dis pas bon anniversaire mais je te fais quand même de grosses bises !:')
réponse à . SyntaxTerror le 30/12/2014 à 10h37 : Chemin œuf-air de sainte-Hure Ça colle mieux que tramway des mare...
Qui ne battra pas celui de ceinture en longévité
réponse à . mickeylange le 30/12/2014 à 11h10 : Germaine, je crois que tu peux remonter les bretelles de ta mère. Si elle...
Et moi aussi.........
Je ne sais pas si la longévité a à y voir.
Je connaissais ce site de râleurs qui voudraient que la France soit gouvernée (par ordre alphabétique) par Citroën, Peugeot et Renault.
Merci-merci-merci-merci-merci et encore merci Bouba-deLassus-Syntax-Lange de vos bons souhaits !

Rendez-vous chez Marcel pour une looongue tournée générale ! 
réponse à . SyntaxTerror le 30/12/2014 à 12h29 : Je ne sais pas si la longévité a à y voir. Je connaissais c...
Mon oncle garagiste dans les années 70 appelait la DAF 55 "la voiture à bretelles" car les roues étaient entraînées par une courroie.....
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 12h36 : Merci-merci-merci-merci-merci et encore merci Bouba-deLassus-Syntax-Lange de vos...
Elle est des nô-ôtres................Hips !...........
réponse à . joseta le 30/12/2014 à 07h59 : Aujourd'hui, c'est l'anniversaire du Maine ? Alors... BON AN...
Même si ce souhait n'est pas pour moi, je t'attends chez Marcel. M'sieur Maine est également le bienvenu.
Germaine.
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 12h45 : Même si ce souhait n'est pas pour moi, je t'attends chez Marcel....
Si on est les 5 ou 6 participants d'aujourd'hui, avec M. Maine ça fera une bonne Mayenne.....
(Ach ! Ch'est mauffais* mais il fallait que ça Sarthe )

*Comme disait l'autre.........
réponse à . mickeylange le 30/12/2014 à 11h10 : Germaine, je crois que tu peux remonter les bretelles de ta mère. Si elle...
Combien de fois l'ai-je dit à ma chère Maman !
Douze mois de moins... Étant donné le nombre d'ans qui s'accumoncellent sur ma tête chenue, suis pas sûre que ça changerait grand-chose !

Merci Lange pour tes non vœux et pour tes vraies bises !
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 12h41 : Elle est des nô-ôtres................Hips !..............
Marceeel ! Re-tournée générale, s' te plaît ! 
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 12h45 : Même si ce souhait n'est pas pour moi, je t'attends chez Marcel....
De sa part et de la mienne, nous n'y manquerons pas !
Hé ho Coyote m'avertit des radars pas des éthylotests.........
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 12h52 : Combien de fois l'ai-je dit à ma chère Maman ! Douze mois de ...
Rien que pour toi...........
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 12h50 : Si on est les 5 ou 6 participants d'aujourd'hui, avec M. Maine ç...
… bonne Mayenne… faut que ça Sarthe… Bigre* ! La couronne - jusque-là josetienne - est en train de changer de tête !

"L'autre", c'est Thanbach** n'est-ce pas ; il est reviendu il n'y a pas si longtemps.
Un amateur de café lui aussi ! Chaque matin, il choisissait son mélange avec soin : arabica-robusta-et cætera !

* du Bengale !
** Suis pas sûre de l'orthographe… mais deLassus - mémoire de ce mêêêrveilleux site ! - va rectifier si nécessaire.
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 13h29 : … bonne Mayenne… faut que ça Sarthe… Bigre* ! L...
La couronne - jusque-là josetienne - est en train de changer de tête !
Pourtant Iznog0d c'est pas moi...............
C'est Gabin qui avait tourné un film sur un curé: l'abbé Dumaine.......

(Aucun rapport avec les bretelles, je l'avoue )
Merci Bouba pour ce beau cadeau...
Le temps des adieux (comme chante G.B.)... proche ? lointain ? Peu me chaut. Quoique... je l'aimerais pas trop éloigné quand même.

Mais si je tenais le Temps par la peau du dos, je lui remonterais volontiers les bretelles et tout le toutim pour outrages ! À commencer par les p...tains de lunettes dont on ne peut guère se passer après la cinquantaine sonnée !
Sal...d de Chronos !

♫ ♫ ♪ ♪ ♬♩ ♩♩ ♫ Bon anniversaire Diwan ♫ ♫ ♪ ♪ ♬♩ ♩♩ ♫
réponse à . SyntaxTerror le 30/12/2014 à 10h25 : Ne me dis pas que les Belges avaient inventé les autoroutes qui ne poss&e...
Mais si ! En Belle Gique les sorties d'autoroute s'appellent "Uitrit", même que mon voisin lorsqu'il est revenu d'un premier voyage là-bas m'a dit : "C'est fou ce qu'il y a comme patelins qui s"appellenr Uitrit !"
Oups.....j'espère ne pas arriver trop tard. ...avec toute cette neige....je ne voudrais pas me faire remonter les bretelles....
♪ ♪ ♬bon anniversaire DiwanC♪ ♪ ♬
... Ah Diwan, oiselle
D'expressio, essence
De fin décembre,
Il fallut ta naissance
Pour, mademoiselle,
Redéfinir l'ambre.

... avec un p'tit bec... et un p'tit chocolat...




réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 13h29 : … bonne Mayenne… faut que ça Sarthe… Bigre* ! L...
Thanbach**
** Suis pas sûre de l'orthographe...
C'est presque ça : il fallait écrire ThanhBach, avec trois h, et deux majuscules.
Voir par exemple # 22
réponse à . charmagnac le 30/12/2014 à 14h15 : Mais si ! En Belle Gique les sorties d'autoroute s'appellent &qu...
Histoire vraie:
Mes parents étaient en vacances en Italie avec mon jeune frère. Ils avaient pris le train et, arrivés dans une gare mon frère regarde par la fenêtre et dit:
"On est à Sottopassagio"..........qui veut dire "passage souterrain"

Il y a 40 ans de cela et on la raconte encore dans la famille........
réponse à . DiwanC le 30/12/2014 à 14h05 : Merci Bouba pour ce beau cadeau... Le temps des adieux (comme chante G.B.)... p...
De quoi te plains tu ? il y a de jeunes enfants obligés de porter des lunettes........
réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 16h12 : De quoi te plains tu ? il y a de jeunes enfants obligés de porter de...
Absolument, j'en porte depuis qu' au Cours Préparatoire on a diagnostiqué ma myopie.
J'ai même eu droit aux sornettes comme quoi si je les portais tout le temps,bientôt je n'en aurai plus besoin. Qui a déjà vu une myopie guérir ?
En revanche, j'ai toujours besoin de les enlever pour lire.
Happy Birthday Diwan !!!!
réponse à . saharaa le 30/12/2014 à 14h44 : Oups.....j'espère ne pas arriver trop tard. ...avec toute cette nei...
Tout va bien chère saharaa ! Pas de neige sur mon île* et à cette heure-ci ça ne bouchonne pas - enfin pas trop ! - sur les bretelles autoroutières ; donc pas de retard !
Merci pour tes bons souhaits et pour ce retour dans le passé !

*(-de-France)
réponse à . ipels le 30/12/2014 à 15h08 : ... Ah Diwan, oiselle D'expressio, essence De fin décembre, Il fallu...
Ah ! Slepi ! Pour lire si agréable message, suis prête à vieillir 365 jours tous les ans !

Merci pour le p'tit bec et le chocolat ! On voit un verre avec Prévert ?
réponse à . Mintaka le 30/12/2014 à 08h47 : Se faire souffler dans les bronches doit avoir un rapport avec se faire pomper ...
J'aurai dû préciser sa variante: «Se faire souffler dans les bronches». Je pense, comme beaucoup ici, avoir entendu toutes les variantes.
À titre professionnel...
Un "happy birthday" du Missouri... Je n'avais jamais eu ! Merci ! 
Même si ce n'est pas dans mes habitudes Joyeus anniversaire Germaine mais ni reviens pas avant un an.
Pour toi un lagon bleu et pour la beauté du texte et de la mélodie en accompagnement de la mélancolie qui semble être tienne aujourd'hui du G.B.
réponse à . Jacques1949b le 30/12/2014 à 18h33 : J'aurai dû préciser sa variante: «Se faire souffler dans les ...
"À titre professionnel."

Tes interventions au sujet de ton milieu professionnel laissent penser que tu n'as pas encore digéré d'avoir été mal orienté !
Bon anniversaire Diwan.
réponse à . gerard5253 le 30/12/2014 à 18h43 : Même si ce n'est pas dans mes habitudes Joyeus anniversaire Germaine mais ...
Je te promets que tu n'entendras plus parler de mon z'anniversaire avant des mois et des mois... si tout va bien !
Merci pour cette si jolie chose du tendre Georges... et pis aussi pour le p'tit lagon bleu !
Puisqu'il faut encore attacher ses bretelles :
Anagramme
Enfoiré, serres* mets tel la brêle

* Du verbe serrer, c'est pour ça qu'il se fait traiter de tous les noms d'oiseaux.
Bonsoir Claudine...
Le "Claudiiiiiiiiiiiiine" qu'utilisait toujours Elpepe et qui nous faisait sourire est bien difficile ce soir après ton message.
Je te rejoins sur le canal 12.

réponse à . BOUBA le 30/12/2014 à 16h12 : De quoi te plains tu ? il y a de jeunes enfants obligés de porter de...
Pristi ! Puissant argument !
Donc si un jour je suis unijambiste, je devrai me réjouir de n'être point cul-de-jatte...
Mouais... seulement vois-tu, j'aurai beaucoup de mal à ne pas me souvenir qu'un jour j'eus deux jambes.

Bon... j'ai bien l'impression qu'aujourd'hui - et sans doute demain ! - nous allons remonter nos bretelles... façon "daube" et "tête de turc"

À plus tard ! 
réponse à . DiwanC le 31/12/2014 à 03h37 : Pristi ! Puissant argument ! Donc si un jour je suis unijambiste, je d...
"Au royaume des aveugles les borgnes sont rois" dit la sagesse populaire.........

Quand quelque chose ne va pas chez moi je me dis in petto:
"Il y en a de plus malheureux que moi qui voudraient bien être à ma place donc je n'ai pas le droit de me plaindre"

C'est y pas une bonne philosophie ça ?.........

Bon ça va être dur de pas bis repetiter aujourd'hui alors je prépare le café et comme on dit en Provence::
"A l'an que ven et que si sian pas maï seguen pas men"

Bon réveillon à tout le monde et par anticipation je vous souhaite une très bonne année 2015..........



Ces bretelles à répétition ça devient une véritable pantalonnade.
réponse à . BOUBA le 31/12/2014 à 05h53 : "Au royaume des aveugles les borgnes sont rois" dit la sagesse populai...
alors je prépare le café
Ouai comme d'hab. bis répetita.....c'est vrais s'coup la c'est pas ta faute.
J'me traine j'usqu'chez l'boulanger et j'ramène les viennoiseries.
On aurait pu souhaiter traiter "se mettre sur son trente et un", mais, bizarrement nous l'avons eue (toute neuve) le 2 janvier.
Les bretelles, ces bandes de tissu élastique
Ça doit être la version luxe. Celles que j'ai portées étaient en toile avec une boucle métallique pour régler la longueur et terminées par des boutonnières pour pouvoir les fixer au pantalon (court, jusqu'à ce que j'aie l'âge de porter des pantalons longs).
Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour essayer de ranimer la flamme !
REMONTER
C'est quand il prenait une substance réconfortante qu'Yves était heureux:
c'est avec le remontant qu'on voyait l'heureux Montand !

Je vous souhaite, à toutes et à tous un bon réveillon et une merveilleuse année...
Enrique
réponse à . BOUBA le 31/12/2014 à 05h53 : "Au royaume des aveugles les borgnes sont rois" dit la sagesse populai...
Il y en a de plus malheureux que moi... C'est y pas une bonne philosophie ça ?...

Certes ! et j'ai la même que j'appelle "philosophie de cuisine" dans laquelle je puise les p'tites recettes qui gomment les p'tits soucis de la vie.
N'empêche que si je pouvais me passer de lunettes... 
Là-haut, @ 7, chirstian fait un rapide survol de l'histoire de la bretelle, mais ne mentionne pas le nom d'Albert Thurston, bienfaiteur de l'humanité car inventeur de la bretelle moderne en 1822. Vous souhaitez en savoir un peu plus ? C'est à cette page.

Si l'on va piocher dans les expressions argotiques – bien souvent savoureuses, imagées et souriantes à souhait ! – on rencontre s'en fiche par-dessus les bretelles et en avoir par-dessus les bretelles.
Elles sont également signalées par chirstian, mais ont ici une signification différente ; la première : "faire bonne chère", la seconde : "s'ennuyer, être fatigué".

Je m'arrête car je ne voudrais pas que vous en ayez par-dessus les bretelles !
Je donne le feu VERT à ma matière GRISE, et de but en BLANC, je vous écris, NOIR sur BLANC, et, sans être fleur BLEUE, que je vous souhaite qu'en 2015, vous ne voyiez la vie qu' en ROSE, car j'ai une peur BLEUE que ceux que j'aime broient du NOIR, ou en voient de toutes les COULEURS !
Si vous pensez que mon texte fait chou BLANC, ne riez pas JAUNE, je serais ROUGE de honte.
P.S. Aujourd'hui, il fait GRIS...vais prendre un petit NOIR.
À l'année prochaine
joseta
réponse à . joseta le 31/12/2014 à 12h02 : Je donne le feu VERT à ma matière GRISE, et de but en BLANC, je vo...
À l'année prochaine...
Dit comme ça, ça fout le moral en l'air...
On a l'impression qu'il va falloir vivre douze mois sans jeux de mots josetiens, plus ou moins tirecouettés !... un an sans devinettes aux solutions étonnantes (et pour moi, inconcevables !).
Pourrions-nous survivre ? 
réponse à . DiwanC le 31/12/2014 à 11h49 : Là-haut, @ 7, chirstian fait un rapide survol de l'histoire de la bretell...
"par-dessus les bretelles"
Jusque là, ça irait; il ne faudrait pas en avoir "ras la casquette", mais il y a de la marge ...
Troisième jour consécutif avec cette expression ; c'est bien triste pour ce Jour de l'An !
réponse à . SyntaxTerror le 31/12/2014 à 12h40 : "par-dessus les bretelles" Jusque là, ça irait; il ne fa...
Nous n'avons guère lasser les gens depuis 12 h 40 ! Ainsi, pas de "en avoir marre... ou sa claque", de "ras la casquette", de "ras le bol" ou autre "ras"... plus "fessier", et donc rien "par-dessus les bretelles" !
Depuis minuit, sans doute chacun a-t-il reçu un plein panier de bons vœux, mais on n'en a jamais trop.
À tous les amionautes, je souhaite une année 2015 aussi agréable que possible !
réponse à . Mintaka le 01/01/2015 à 04h46 : Troisième jour consécutif avec cette expression ; c'est bien ...
C'est déjà ça, ils ont rajouté le millésime 2014.
Normal, puisque c'est l'année passée.
Habile transition (!) : j'en profite pour souhaiter à tous-tes une excellente année 2015.
Bonne et heureuse année à toutes et à tous !
        
Bonne et heureuse bretelle ! 
        

Avec ou sans bretelles....
Meilleurs voeux pour 2015, à toutes et tous.
Au fait, l'Euro a seize ans (en tant qu'unité de compte).
Bon courage aux Lithuaniens, derniers des Baltes, qui l'adoptent aujourd'hui.
réponse à . SyntaxTerror le 01/01/2015 à 11h56 : Au fait, l'Euro a seize ans (en tant qu'unité de compte). Bon c...
Quand on additionne les valeurs de tous les billets et pièces en euros, on obtient 888,88 (500+200+100+50+20+10+5+2+1+0,5+0,2+0,1+0,05+0,02+0,01=888,88). Les ministres des finances le savent-ils ?
Merci à tous et très bonne année.
réponse à . Mintaka le 01/01/2015 à 12h36 : Quand on additionne les valeurs de tous les billets et pièces en euros, o...
Quel effet cela pourrait-il leur faire ?

Ayant eu un doute tardif, je lis ceci :
"La graphie « Lithuanie » (avec un « h ») est ancienne ; correcte, elle est néanmoins pratiquement abandonnée dans la langue française".
Je savais bien que j'étais ancien et désuet.
A propos de comptages qui ne servent pas à grand-chose, je découvre ceci.
réponse à . joseta le 30/12/2014 à 09h32 : Chez les Hurons - J'ai remonté les bretelles à ma fiancée&n...
C'est le comble de la prudence: porter à la fois des bretelles et une ceinture !
réponse à . SyntaxTerror le 01/01/2015 à 16h57 : Quel effet cela pourrait-il leur faire ? Ayant eu un doute tardif, je lis ...
Quel effet ? Un anniversaire de plus à souhaiter !!!
On apprends plein de choses sur ce site
réponse à . ergosum le 01/01/2015 à 19h51 : C'est le comble de la prudence: porter à la fois des bretelles et un...
En cas d'attaque, on peut se servir de la ceinture comme d'une fronde et des bretelles comme d'une catapulte. Redoutable !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se faire remonter les bretelles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?