Envoyer chez Plumeau - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Envoyer chez Plumeau

Renvoyer, éconduire.

Origine

En argot, depuis le début du XXe siècle, "chez Plumeau" veut dire "au diable" ou bien "nulle part".

Il n'existe aucune explication sûre de l'origine de cette expression.
Les trois versions les plus proposées sont les suivantes :

Ce "plumeau"-là serait un dérivé de "Plumepatte" (l'expression "envoyer chez Plumepatte" existait aussi, employée par Aristide Bruant) qui aurait été un barbier célèbre.
Mais, à moins peut-être de connaître l'histoire de ce barbier, rien n'explique le lien qu'il y aurait avec "nulle part".

Plumeau aurait été un fripier, un marchand de vêtement. On retrouverait alors dans l'expression l'équivalent de "aller se (faire) rhabiller".

Enfin, le plumeau étant un ustensile destiné à enlever la poussière ou, comme dit Littré, "une sorte de balai avec lequel on époussète les meubles", notre locution serait simplement une variante de "du balai !".

Exemple

« Puis, aussi sec mais toujours souriant, il m'a prévenu :
- Nos mecs, je les ai envoyés chez Plumeau, comme convenu.
- Figure-toi que je m'en doutais. »
Albert Simonin - Le cave se rebiffe

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Envoyer chez Plumeau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Yebaathou yaqdhiIl l'envoie faire des courses
Allemagnede Fahr (geh) zur Hölle!va au diable!
Allemagne (Bavière)de Geh' hin, wo der Pfeffer wächst!Va t'en ou pousse le poivre!
Allemagne (Bavière)de Hau ab!File!
Angleterreen Fuck off !Fous le camp !
Angleterreen To send someone away with a flea in the earRenvoyer quelqu'un avec une puce dans l'oreille
Angleterreen Piss off !Dégage / Fous le camp !
Angleterreen To send to JerichoEnvoyer à Jericho
Angleterre / États-Unisen get lost !vas te perdre !
Angleterreen Go to Halifax !Va (te faire voir) à Halifax !
Espagnees Dar calabazasDonner des citrouilles (éconduire, renvoyer un prétendant)
Espagnees Mandar a tomar por culoEnvoyer prendre par le cul
Espagnees Mandar a freír espárragosEnvoyer frire des asperges
Espagnees Vete a la mierdaVa chier
Chilies Mandar al carajoEnvoyer à la bite ( envoyer foutre?)
Argentinees Mandar al diablo.Envoyer au diable.
Espagnees Mandar al carajoEnvoyer à la bite
Canada (Québec)fr Débarrasse!Vas-t-en!
Belgiquefr vass tchîr è Mouseva chier dans la Meuse
France (Marseille)fr Envoyer au Pègal(Pègal nom d'un vieux bordel à 2 sous)
Canada (Québec)fr Envoyer jouer dans le trafic.Envoyer quelqu'un ailleurs, avec mépris.
France (Franche-Comté)fr Envoyer gicler
Canada (Québec)fr Vas te promener!Renvoyer quelqu'un.
Belgiquefr Va à la merde !Comme son nom l'indique !
Israëlhe lère léazazelvà au diable
Italie (Campanie)it Mandare al paese di PulcinellaEnvoyer au pays de Polichinelle
Italieit Va fan culo !Va te faire enculer / foutre !
Pays-Basnl iemand afschepenenvoyer quelqu'un chez plumeau
Pays-Basnl Met een kluitje in het riet sturenEnvoyer quelqu'un avec une motte dans le roseau
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl iemand wandelen sturenenvoyer quelqu'un (à se) promener
Pays-Basnl Het huiswerk opnieuw laten makenLaisser refaire les devoirs
Belgique (Flandre)nl Van Pontius naar Pilatus sturenenvoyer de Ponce a Pilate
Suisseother Va à Piogre, ferrer les mouches. Va voir ailleurs si j'y suis.Laisse-moi tranquille, je n'ai pas l'intention de faire quoi que ce soit pour ton problème.
Espagne (Catalogne)other A prendre pel sac!/cul!À prendre per le sac!/le cul!
Brésilpt Mandar para "aquele" lugarEnvoyer vers "ce" lieu
Portugalpt Va por caralhoVa te faire foutre
Roumaniero Du-te naibiii! (Du-te dracului!)Va au diable!
Roumaniero A trimite (pe cineva) la plimbareEnvoyer (quelqu'un) à la promenade
Turquietr Cehennemin dibine git !Va au fond de l'enfer !

Vos commentaires
Qu’il est bête, Gougueule, mais qu’il est bête... il me traduit "plumeau" par "plumeau", en anglais comme en allemand. Et comme j’ignore absolument comment on dit "plumeau" dans les langues de Shakespeare et de Gœthe, me voici bien incapable de te proposer ma fine contribution coutumière à la rubrique "ailleurs"... 
Bon, là, à droite, j’ai Epargne Orange, Conseils en dédouanement, Dictionnaire et WAT - We are Music. Et je me sens seul... si seul...
MAIS OU QU’ELLE EST, LA MOUTARDE DE COTENTINE ? HMMM ?
Comment ? Je tire à la ligne ? Je ne traite pas le sujet ? Oui... C’est que je cherche à gagner du temps, comprenez-vous ? Essaye de trouver un lien, si ténu soit-il, une association phono-capillo-tractée avec la Marine, mais nib ! Que tchi ! Ouallou ! Que dalle ! Nada ! Nothing ! Nichts ! Rien ! THE DESERT...
Je n’ai jamais vu, de mes yeux vu, un plumeau à bord d’un voilier ! Il faut dire qu’on n’en a pas vraiment l’utilité. Mais me voilà bien dans la mouise : de ce fait, je n’ai strictement rien à dire sur le sujet du jour, si ce n’est que San-Antonio l’utilise à tout-va dans sa prose magnifiquement imagée.
Et comme je vois bien que vous avez une folle envie de m’envoyer chez plumeau, je vous envoie, moi, à cette page.
Allez, bonne nuit, les gosses.

Ps : et maintenant que Cotentine est revenue, avec ses produits du cru, j’ai quand même réussi à choper Le Chat Bébé, Stop au gras des cuisines et Nettoyage plafonds tendus. Ça fait six clics sur des sites absolument neufs. Et, ahhh... encore un ! RTL Expression politique. Bouge pas, je le tire et je reviens : Poule ! Ancien français capes LM : Poule ! Bon, là, c’est fini, God. Joli tableau de chasse, tout de même, juste avant de dormir.
Bon, elle est où, ma BB ? Poule !
8h49 : Nettoyage chimique : Poule ! Mon environnement propre : Poule !
« Envoyer chez Plumeau »
c’est envoyer sur les roses ou plutôt conseiller : "va te faire voir chez les Grecs" ...

moi, à ma droite on me conseille le grand ménage de printemps avec nettoyage plat_fond_temps dû, l’astiquage des meubles de cuisine (gras) et une pub pour le Chat ->lavage des vêtements de bébé ... pourquoi, veux-tu Elpepe me rendre responsable du beurrage de moute_hard ???
réponse à . cotentine le 01/02/2007 à 00h29 : « Envoyer chez Plumeau »c’est envoyer sur les roses ...
pourquoi, veux-tu Elpepe me rendre responsable du beurrage
Mais, chère Cotentine, parce qu’il FAUT toujours une responsable, voyons... Et comme tu es la plus proche, géographiquement, on peut légitimement se demander jusqu’où n’y a-t-il pas collision frontale collusion nasale entre cette pub persistante et toi... D’autant que tu parles de beurrage, hein ? Et donc, tu signes là ton forfait normand... Voili voilou, petite canaillouse !
Ca va être plein d’insultes équivalentes, aujourd’hui.
J’espère que vous n’allez pas m’envoyer chez Plumeau.
Tant pis pour moi si vous me faites avaler un plumeau... Mais, je me tate pour savoir si je devrais le manger cru ou le faire cuire,dilemme:
"plumeau cuit, plumeau cru?"
Pardon...
Vous n’y êtes pas du tout !
L’expression a bien une origine.
Joseph Plumo confectionnait des parures en plumes d’autruche pour les dames des cabarets un peu underground dans les années 1900.
Les filles qui avaient la plume un peu miteuse sur l’arrière-train ( à l’époque elles payaient elles-mêmes leur instrument de travail ) étaient ridiculisées par leurs copines.
« Va t’faire voir chez Plumo » ( la véritable expression ) voulait donc dire : t’es qu’une pauvresse...
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 07h26 : Vous n’y êtes pas du tout ! L’expression a bien une origi...
Quand je vois où tu situes les plumes, explique-moi - STP - l’expression : "voler dans les plumes de quelqu’un" !? 
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 07h26 : Vous n’y êtes pas du tout ! L’expression a bien une origi...
Attestée ou non, la version Bonobo, pour moi, sent l"authentique - déformation d’un nom de personne connue en nom commun lorsqu’elle n’est plus présente, emploi d’un "paradigme" antéireur (’va te faire voir’).

A part les questions de mode, les plumes ont souvent été considérées comme un emblème de santé et de régénération, par allusion aux oiseaux qui reprennent la belle allure quand leurs plumes repoussent. Le dénommé Plumo tombait donc bien pour "va te refaire une beauté".
PENSÉE :

Si on a mis un plumeau sur le képi des Saint-Cyriens, c’est pour qu’y puissent s’épousseter la pensarde, c’te couennerie !
Inspecteur Principal Alexandre-Benoît Bérurier
Où j’ai mis ma plume ?
Je trouve plus mes mots !
J’vous écris quand même
Du bord de ma dune
Pour dire qu’on vous aime
Qu’vous z-êtes rigolos.
On cherche des bons mots ?
C’est pas chez Plumeau !
Même les p’tits nouveaux
Vont sur Expressio.
Si ça vous a plu(me)
C’est mon dernier mot...
Je connais l’expression sous la forme "aller se faire rhabiller chez Plumeau" ce qui m’a laissé à penser qu’il s’agissait au mieux du nom d’un fripier.

@Syanne
Ne t’arrête pas en si bon chemin !

@Pepe
Et quant au conitechniciens ?
réponse à . syanne le 01/02/2007 à 09h11 : Où j’ai mis ma plume ? Je trouve plus mes mots ! J’...
Nan nan nan nan nan... pourquoi le "dernier" mot, Syanne ? Quand on voit combien ils sont feignants de l’alexandrin, les Expressionautes ! Tire-au-flanc du sonnet ! Resquilleurs du lai, tous, là...
Alors, le tien, de lai, on le boit, tu penses ! On n’a rien contre, même pas une dent ! Allez, refais-nous en, et cent, des lais.
- livre de San Antonio "va donc m’attendre chez Plumeau" (Fleuve Noir)

- il y a à Montmartre un restaurant "chez Plumeau", mais il semble postérieur à l’expression.

@10 : joli, Syanne !!!
réponse à . Elpepe le 01/02/2007 à 00h27 : Qu’il est bête, Gougueule, mais qu’il est bête... il me ...
Bonjour ppda,
ah mais un plumeau ça sert pas qu’à dépoussiérer !! même sur un raffiot vois-tu !!

Bonjour à tous les GO d’Expressionum-Club Village
sachant que :
à l’époque tout le monde connaissait et fredonnait les airs d’opéra.
et donc que :
tout le monde connaissait ""comme une plume au vent, femme est volage" etc...
ne pourrait-on deviner dans le "plumeau vent femme est volage" que la femme qui vole-au-vent peut aller se faire voir chez plumeau ? (ou astiquer au plumeau ? ou ...?)
Ne le pourrait-on ?
Non ? Même pas un tout petit peu ?
Bon, j’aurais essayé !
et sur ce, je vous quitte, pour moi Plumeau se situe à Cannes pour 3 jours. (plume de cane ? )
Voici l’origine exacte de l’expression :
Dans les année 50, l’ancienne Auberge du Coucou devient le cabaret Chez Plumeau. Riche des chansonniers Montmartrois et de son ambiance joyeuse le soir on y riait de tout. Lorsqu’un un bourgeois, de préférence bien accompagné, arrivait en retard, il n’était pas rare qu’il s’y fit mettre en boite, prendre à partir. De là naquit l’expression : "se faire voir chez plumeau".

A c’t’époque là un des chansonniers avait fait un tabac avec une de ses chansons qui a été très longtemps number one au hit parade "Montes là dessus et tu verras Montmartre".
réponse à . eureka le 01/02/2007 à 09h41 : Voici l’origine exacte de l’expression : Dans les année ...
Bien essayé, mais l’expression date de la fin du XIXe / début du XXe, certainement pas des années 50.
Candidat suivant !
réponse à . eureka le 01/02/2007 à 09h28 : Bonjour ppda, ah mais un plumeau ça sert pas qu’à dép...
Alors là, mon Eureka d’amour, je ne comprends pas où tu veux en venir...
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 09h17 : Je connais l’expression sous la forme "aller se faire rhabiller chez Plume...
Chais pas si tu l’as remarqué mais j’avais empoyé c’t’esspression hier, en m’adressant à God au sujet de sa candidature!
Qu’il l’ait choisie ce jour d’hui te semble pas bizarre ???
Ah tu dis oui ? OK c’est bien s’qui m’semblait ! Il confirme donc qu’il faille qu’on s’rhabille chez plumeau pour ça !

A moins que, à moins que j’aie des dons de .....devineresse ! Ca complètera le tableau de l’Expressionum-Club Village (avec le druide, bien entendu)

Mais y en a d’autres : expédier chez plumeau, aller chez plumeau, se brosser chez plumeau, attendre chez plumeau, se faire voir chez plumeau, etc...
réponse à . Elpepe le 01/02/2007 à 09h50 : Alors là, mon Eureka d’amour, je ne comprends pas où tu veux...
Tiens encore un truc qu’il faut demander à God....je pourrais te faire un dessin
réponse à . God le 01/02/2007 à 09h50 : Bien essayé, mais l’expression date de la fin du XIXe / débu...
Candidat suivant !
Pète-sec, ce matin, God... Mal dormi ? Regarde, pourtant, comme elle est mignonne, à longue voile six l’arrosent, mon Eureka d’amour, hein ?
Bon, d’accord, elle n’a, pas plus que Chirstian, fouiné dans ma page_1, dont la brillante démonstration éclaire d’un jour nouveau cette expression à la mords-moi le neutre, hein ? Mais après, la chronologie, la préséance, qui de la Belle Poule ou de l’Etoile a appareillé la première... Elle s’en bat les flancs avec des queues de sardines, tu comprends ?
réponse à . eureka le 01/02/2007 à 09h59 : Tiens encore un truc qu’il faut demander à God....je pourrais te fa...
C’est déjà fait : Paint Express I/O, ça s’appelle. Mais God, ça le met de mauvaise humeur, quand on lui demande de la rallonge péachepet pour boucler nos fins de sonnets difficiles...
réponse à . Elpepe le 01/02/2007 à 09h19 : Nan nan nan nan nan... pourquoi le "dernier" mot, Syanne ? Quand on voit co...
C’était pour la rime (pas pour la frime). Merci de ces encouragements. Du rab’ de lais (pour grands gousiers), et en plus d’mots ? J’essaierai...
L’expression du jour me concerne un peu, car mon nom de jeune fille était "Plumail", ce qui m’a valu des surnoms divers et variés, "Plumette" et je ne sais plus quoi. Dont "Plumeau".Je n’aimais pas trop ce nom de famille, bien qu’il en existe des bien pires. En tout cas maintenant j’ai un nom pas très courant mais que j’aime bien.
réponse à . eureka le 01/02/2007 à 09h57 : Chais pas si tu l’as remarqué mais j’avais empoyé c&rs...
Je me suis marré hier en te voyant employer cette expression à cause de la coïncidence.
Mais si tu avais regardé hier et les quelques jours qui précèdent, la page ’Les prochaines’, tu aurais vu cette expression dans la première liste.
Elle est programmée depuis deux mois environ (c’est la taille moyenne de ma file d’attente depuis de nombreux mois).

@Pépé : c’est comme au Schmilblick, faut aller vite. Celui qui a mal répondu doit rapidement laisser la place au suivant, non ?
Eh Pépé, fais une recherche Google sur "Paint Express I/O" (avec les guillemets), et tu verras où ça te mène. 
réponse à . God le 01/02/2007 à 10h16 : Je me suis marré hier en te voyant employer cette expression à cau...
Celui qui a mal répondu doit rapidement laisser la place au suivant, non ?
Halte aux cadences infernales !

@God_26 : merci qui ?

10h23 : Brésil : Poule ! Guard Industrie : Poule !
réponse à . Elpepe le 01/02/2007 à 10h19 : Celui qui a mal répondu doit rapidement laisser la place au suivant, non&...
merci qui ?
Arf ! Parce que t’en connais beaucoup, toi, des gens qui vont faire une telle recherche sur Google ?
réponse à . amapola le 01/02/2007 à 10h14 : L’expression du jour me concerne un peu, car mon nom de jeune fille &eacut...
Tu n’es donc plus une jeune fille ?!? Ce site leur est réservé, pourtant. Mais bon, comme tu nous es sympathique, on te donne quand même la clé de 12 qui ouvre la porte 24/24. N’oublie pas de la refermer et d’éteindre les lumières, si tu pars la dernière. Et bienvenue à toi, belle égérie de Tino.
réponse à . God le 01/02/2007 à 10h29 : merci qui ?Arf ! Parce que t’en connais beaucoup, toi, des gens ...
Farpètement ! l’application Paint Express I/O, de mon invention et que tu es prié de mettre au point fissa schnell vite fait sur le gaz, va révolutionner le mode d’expression scripturale sur le site, puisqu’Eureka, ou toute autre encanaillée, pourra éclairer sa pensée diabolique d’un dessin explicite, faisant d’Expressio un recueil d’estampes pillées...
réponse à . Elpepe le 01/02/2007 à 10h09 : Candidat suivant !Pète-sec, ce matin, God... Mal dormi ? Regard...
mais ppda, te biles pas, faut bien qu’il fasse une petite démo, qu’tout le village comprenne bien l’esspression quoi !
QUESTION :

Pour confectionner un plumeau, combien faut-il tailler de plumes ?
réponse à . God le 01/02/2007 à 10h16 : Je me suis marré hier en te voyant employer cette expression à cau...
Comme tu sais tout en bon God digne de ce nom, tu auras certainement remarqué que j’ai mis 3 moi à voir ton "Mode d’Emploi" en haut de la page, que j’m’ai fait charrier par les potes qu’àcoz j’avais pas biglé le truc et qu’j’ai failli m’faire esspédier chez plumeau pour ça, alors tes "prochaines", jusqu’ici j’m’en suis battu l’oeil, le cristallin et l’orbite (ce qui est pour le cas échéant de bon aloi tu en conviendras). Je m’ai tapé le "Ailleurs" OK, les"dernières" pour faire le point quand j’voulais pond’ quéque chose et basta !
Mais tout arrive à point à qui sait attendre, là, j’me rencarderais à l’avance.
Good GodBoy !!

Et la p’tite chansonnette d’chez Plumeau, comment que j’l’aurais placée hein ??
réponse à . amapola le 01/02/2007 à 10h14 : L’expression du jour me concerne un peu, car mon nom de jeune fille &eacut...
Et pouquoi tu l’as pas envoyé chez Plumeau ton "Plumail" ??
Les changements de blazes ça eziste encore i’m’semble, non ?

Bon hein, à toutes fins utiles, pour troquer:
"Plumard" "Plumer" "Plumé" "Plumet" "Pluméloie" "Plumeur" ou carrément "Plumetaillée"
Petit raccourci sympathique avec un film qui va sortir la semaine prochaine et dans lequel l’actrice Catherine Frot exerce des talents de « plumière » pour des cabarets parisiens. Le film, c’est Odette Toulemonde qui devrait plaire à ces Dames et Demoiselles.

L’ayant vu en avant-première, je passe le message comme quoi, le film rejoint le livre mais il faut savoir que le livre n’était autre que le script du film. Vous suivez ?

Ah oui, film tourné en majeure partie en Belgique. Bruxelles et Charleroi notamment. cette page
M’envoyer chez Plumeau !
Moi ! Là, c’est vraiment trop !
J’ai vraiment pas de pot,
Je décarre, et au trot.

Menu : gigot d’agneau,
Portion de Livarot,
Oreillons au sirop
Et un petit Cointreau.

Puis sieste en Solognot
A l’ombre d’un ormeau,
Tandis qu’un lapereau
Se nettoie le museau.

Bon appétit, Filo !
Et puis file au bistrot
Lever le coude haut
A la gloire d’Expressio.

Le p’tit Totor Hugo
L’expression a un petit parallèle avec une autre « Minute Papillon » dans la mesure où toutes deux dénomment un individu... parisien de surcroît.
réponse à . Elpepe le 01/02/2007 à 10h09 : Candidat suivant !Pète-sec, ce matin, God... Mal dormi ? Regard...
"Pète-sec, ce matin, God... Mal dormi ?"

Tu penses, depuis hier, il se tâte pour la Présidentielle et peine à composer un futur gouvernement qui tienne la route.
Ton poste de « Ministre de la Mer, Lacs, Etangs et Mares aux Canards Déchaînés », eh ben, ce n’est pas gagné.

Faut juste 500 parrainages God…
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 12h11 : "Pète-sec, ce matin, God... Mal dormi ?" Tu penses, depuis hier, il...
il se tâte pour la Présidentielle
Pourtant, il est exactement dans la même situation que José Bové : il ne voulait pas, mais puisque le Peuple le réclame : Vox Populi, Vox Dei...

GOD ! PRÉSIDENT ! GOD ! PRÉSIDENT !
réponse à . amapola le 01/02/2007 à 10h14 : L’expression du jour me concerne un peu, car mon nom de jeune fille &eacut...
"En tout cas maintenant j’ai un nom pas très courant mais que j’aime bien"

Donc, il consomme peu… serait-ce Plumverte ? 
Et moizaussi, j’ai fait ma petite versification du jour !

Un jour le plumeau d’autruche
Invita le balai d’bruyère
A découvrir les peluches
Sous les meubles de sa rombière.

Sous un canapé Louis XVI
Il en découvrit un nid,
Lové en boulettes obèses
Qu’il fit glisser à grand bruit
Sur le parquet de mélèze.
Le plumeau ébouriffé
Par une si grande maladresse
Le pousse sans le ménager
Sous le lit de sa maîtresse.
Notre balai campagnard
S’y encagne avec rudesse,
Quand soudain sous le plumard
Il touche une paire de fesses !
L’amant botté au derrière
Et se croyant découvert
Se glisse hors de sa cachette
Et se retrouve nez à nez
Avec le mari qui le guette.
S’ensuit sitôt une bataille :
On ne sait plus qui donne les coups
Sans connaître mieux qui les baille !
Le mari ayant le dessous
A mis la main sur le balai.
Il s’en saisit, se dresse : d’un coup
Le brise sur le gringalet
Qui s’enfuit sans chercher son reste.
Sur le sol, le balai modeste
Gît, rompu, pleurant ses morceaux,
Maudissant de toute sa crinière
L’invitation de ce plumeau.
Certes Gavotte, la cuisinière,
Le rafistola bravement.
Pied-bot il resta cependant.
Il claudiquait donc du manche
Et tout en promenant ses branches
Sur les tomettes et les carreaux
Il invitait tous les rieurs
Et le nouvel aspirateur
A s’aller faire voir chez l’plumeau.

Et voilà.
réponse à . Elpepe le 01/02/2007 à 12h16 : il se tâte pour la PrésidentiellePourtant, il est exactement dans l...
Je ne savais pas God amateur de bonnes pipes comme José. Ca ne devait pas rester privé cette info ? Encore un coup des RG...

Comme quoi, il est mi-homme, mi-dieu ; il est l’interfesse, euh, l’interface entre nous et le plus loin que les étoiles.

En un mot, God, vous êtes comme dans Matrix : l’Elu ! Enfin presque…
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 12h20 : Et moizaussi, j’ai fait ma petite versification du jour ! Un jour le...
Ce n’est plus "Un fil à la patte" mais "Un plumeau à la patte" ton histoire.
Bravo Momo, ça bouge !!!
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 12h23 : Ce n’est plus "Un fil à la patte" mais "Un plumeau à la patt...
Bravo Momo, ça bouge
Et je dirai même plus : ça meuble ! Comme avec un veau des champs de ville. Merci, Momolala, pour ces décors à la Roger Harth et ces costumes de Donald Cradwell.
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 12h21 : Je ne savais pas God amateur de bonnes pipes comme José. Ca ne devait pas...
Qui sait ? Mais j’ai pas encore fait le choix entre la pilule rouge et la bleue...
réponse à . God le 01/02/2007 à 12h40 : Qui sait ? Mais j’ai pas encore fait le choix entre la pilule rouge e...
Attention à la bleue, il vaut mieux s’assurer une bonne compagnie auprès de soi. Je dis ça, c’est pour les effets primaires et secondaires. Quant à la pilule rouge, elle donne à voir la vraie réalité du quotidien et du futur. Marx en prenait, c’est tout dire.
C’est le Capital ou c’est la capitale qui est visée ? Hummm ?

Un programme fait que d’expressions, ce serait original non ?
J’ai joué à pousse-caddie ce matin. Et à mon retour, qu’est-ce que je constate, hein ?

Sur ce site, ça va de plus mal en plus maux !
Pour parler d’un temps que les moins de 20 ans ...., voici la chanson du plumeau sur cette page, le plumeau d’autruche cher à Pepe, avec les jarretelles roses  qu’on le "tient" dans la main, comme le schmilblick ou qu’on le pique ailleurs, comme ici, tout dans l’coup d’rein !
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 13h16 : Pour parler d’un temps que les moins de 20 ans ...., voici la chanson du p...
De quoi de quoi ? Plumes, strass, paillettes et jarretelles rose scooter ? Mais c’est super !
Plum plum tralala...
réponse à . santiago le 01/02/2007 à 06h59 : Tant pis pour moi si vous me faites avaler un plumeau... Mais, je me tate pour s...
"plumeau cuit, plumeau cru?"


cru, ce serait un étouffe-chrétien...
l’eusses-tu cuit, que ce ne serait guère mieux : il risquerait fort de passer par le trou de la prière ... l’eusses-tu cru ?
Trouvé dans "le chevalier de Maison Rouge" d’Alexandre Dumas, mention d’une veuve Plumeau qui aurait tenu une cahute où l’on trouvait à boire et à manger au sein même de la Conciergerie : voir cette page à une époque de notre histoire où il n’était guère bon de s’y faire voir. D’ailleurs aujourd’hui non plus puisque c’est la Préfecture de Police de Paris.
réponse à . LEONINE le 01/02/2007 à 14h06 : "plumeau cuit, plumeau cru?" cru, ce serait un étouffe-chrétien....
Bonjour Léonine ! Qu’est-ce que le "trou de la prière" ?
Cela rappelle cette histoire de plumeau, la fois où la femme (en disgrâce) d’un politique français s’était vu conseillé par celui-ci d’aller faire des ménages pour survivre. Ce qu’elle fit ! Les photographies la représentaient donc dans le plus simple appareil avec un plumeau en main. Poilante histoire ! Et petit scandale… à la clé.

On peut donc se poser mille et une questions sur l’érotisation du plumeau dont sont victimes les hommes surtout ?
Une jeune soubrette qui passe le plumeau… le message est clair : il faut dépoussiérer et encourager, câliner le p’tit personnel. Je m’attends à des foudres là…
réponse à . LEONINE le 01/02/2007 à 14h06 : "plumeau cuit, plumeau cru?" cru, ce serait un étouffe-chrétien....
Chère Léonine, eut il fallu que je le susse! mais est bien raisonnable à mon âge que de sucer un plumeau!!! Je laisse ce plaisir à celle qui veut compter les plumes avec elpépé (pour mettre à son chapeau!).
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 14h19 : Bonjour Léonine ! Qu’est-ce que le "trou de la prière"&...
pour savoir ce que pourrait être l’opposé au trou de la prière, tu dis tout haut et très vite:
"plumeau cuit, plumeau cru" et au bout d’un moment l’emplacement du plumeau te donnera la réponse, bon jeu de piste!!!
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 14h18 : Trouvé dans "le chevalier de Maison Rouge" d’Alexandre Dumas, menti...
Celui qui manque, citoyen général, n’est cependant pas un tiède, répondit notre ancienne connaissance Agricola ; car c’est le secrétaire de la section Lepelletier, le chef des braves Thermopyles, le citoyen Maurice Lindey.

C’était donc lui, le fameux Thermopyle Lindey, qui révolutionna le traitement des gerçures...(cette page)
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 14h19 : Bonjour Léonine ! Qu’est-ce que le "trou de la prière"&...
Bonjour ! bonjour !
Au fond du larynx, carrefour : oesophage - voix respiratoires..., les aliments qui choisissent le mauvais chemin, " passent par le trou de la prère"...

ce pourrait être une expression pour un autre jour ? je propose à God.
réponse à . santiago le 01/02/2007 à 14h27 : Chère Léonine, eut il fallu que je le susse! mais est bien raisonn...
Je laisse ce plaisir à celle qui veut compter les plumes avec elpépé
Mais de qui veux-tu parler, là ?
réponse à . Elpepe le 01/02/2007 à 14h42 : Je laisse ce plaisir à celle qui veut compter les plumes avec elpé...
je répondais à ta question 32, et je lançais un appel au volontariat, si tu n’assures plus jette toi par dessus bord!
réponse à . LEONINE le 01/02/2007 à 14h41 : Bonjour ! bonjour ! Au fond du larynx, carrefour : oesophage - vo...
C’est la croisée des chemins en somme...
réponse à . santiago le 01/02/2007 à 14h55 : je répondais à ta question 32, et je lançais un appel au vo...
On verra enfin si tu sais nager Elpp car pas mal de marins ne savent pas nager dit-on... Nous comprendrons en ce cas et te lanceront une bouée avec canard. 
réponse à . santiago le 01/02/2007 à 14h55 : je répondais à ta question 32, et je lançais un appel au vo...
je lançais un appel au volontariat
Ta sollicitude me touche, Santiago... Seulement, mon agenda est plein, et, d’une manière générale, j’aime mieux le remplir moi-même.
Quant à savoir, Yannou_59, si je sais nager, rappelle-toi que je me baigne au milieu des dauphins, par 2500 mètres de fond, je vous ai déjà raconté cette histoire, en route vers Minorque depuis le Var... Et que je me suis explosé un tympan en plongée, ce qui m’a valu d’être exempté se service militaire, autre plaisante histoire que je vous ai aussi racontée...
réponse à . LEONINE le 01/02/2007 à 14h41 : Bonjour ! bonjour ! Au fond du larynx, carrefour : oesophage - vo...
les aliments qui choisissent le mauvais chemin, " passent par le trou de la prère"...
N’est-ce pas ce que l’on appelle plus couramment "faire une fausse route" ?

@Momo/41 : encore de la dentelle... bravo !

et @10 (Syann) : il (elle) a syann-osé ! et nous souhaitons une suite ?...
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 14h57 : On verra enfin si tu sais nager Elpp car pas mal de marins ne savent pas nager d...
"car pas mal de marins ne savent pas nager dit-on."

C’est la fameuse réponse du jeune volontaire qui s’engage dans la marine et à qui un gradé demande s’il sait nager :
"- Pourquoi ? vous n’avez pas de bateaux ?".
réponse à . borikito le 01/02/2007 à 16h20 : "car pas mal de marins ne savent pas nager dit-on." C’est la fameuse r&ea...
...et celle de la mère d’élève, à qui le prof de gym demande pourquoi son fils a séché la piscine (un peu facile, oui, je sais) : "Mon fils ira à la piscine quand il saura nager !" (sans grand rapport avec le plumeau, mais véridique).

"et @10 (Syann) : il (elle) a syann-osé ! et nous souhaitons une suite ?..."

J’en reste bleue.
Et comme tout arrive à point
A qui sait attendre, qu’à la fin,
le rappeler en-est il besoin

Le coq d’aujourd’hui
est le plumeau de demain
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 11h49 : Petit raccourci sympathique avec un film qui va sortir la semaine prochaine et d...
merci ... je viens de passer 20 mn fort agréables en compagnie de Catherine Frot ! dont les mèches qui s’échappent du chignon( un peu trop sophistiqué) font penser à un plumeau ... en tout cas l’auteur et cinéaste, Eric-Emmanuel Schmitt, a un beau brin de plume !
réponse à . eureka le 01/02/2007 à 17h46 : Et comme tout arrive à point A qui sait attendre, qu’à la fi...
Belle morale, ma grande ! La Fontaine n’eut pas dit mieux !

Merci Léonine pour la leçon d’anatomie sur le trou à prière et salut à Santiago qui m’a fait connaître son opposé. Comme dit Filo le matin, bonsoir, quel site !

@Santiago express :
C’est à la barre qu’on l’aime Pépé, les yeux fixés sur l’horizon au soleil couchant dans l’attente du rayon vert !

Tiens gougle_qui_s’en_met_plein_les_fouilles a un jour de retard : c’est hier que nous avons disserté sur les sénateurs. Aujourd’hui il nous colle le trombinoscope des députés. Pas de risque que je clique dessus. Pas de redite !

En parlant de risque, où il est encore passé Rikske ? Et Jonayla : ya pas de prise téléphone et d’internet dans son nouveau chez elle ? Et Houbba ? HOOOOOO, ya encore quelqu’un en Belle Gique ?
réponse à . Elpepe le 01/02/2007 à 11h59 : M’envoyer chez Plumeau ! Moi ! Là, c’est vraiment t...
A l’ombre d’un ormeau,
suis étonnée !!! "L’ormeau est le coquillage emblématique de la Côte d’Emeraude. Il ne se développe que sur un certain type de rochers, face au large, sous le ressac des vagues, là où poussent des algues - elles aussi spécifiques - dont il se nourrit. Pour atteindre son maximum de saveur, il lui faut des eaux fraîches. On ne le déguste donc pas pendant la période estivale. A l’automne, il a le goût, l’odeur du bas de l’eau, profonde et intense."
Chez moi, en Cotentin, on l’appelle la "gofiche" ! et qu’elle est belle la nacre intérieure de la coquille de ce gastéropode ... oui, je suis loin du plumeau, ben Yaka m’y renvoyer ! 
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 12h20 : Et moizaussi, j’ai fait ma petite versification du jour ! Un jour le...
toi z’aussi, tu as un beau "brin de plume" et tu rimailles avec tellement d’aisance et d’humour que je me demande si tu n’as pas manqué ta vocation ! à la façon d’un "Rocca" *
(* Robert, le chansonnier de notre enfance qui trouvait que : «Il n’est pas difficile d’être un humoriste quand toute la classe politique travaille pour vous.» Robert Rocca) ou * Vincent Rocca qui intervient dans l’émission "Le Fou du Roi" le matin sur France Inter entre 11 h. et 12 h.30
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 09h17 : Je connais l’expression sous la forme "aller se faire rhabiller chez Plume...
Un expressionaute timide (l’a pas ajouté son apport dans ces commentaires) me signale que sa génitrice, il y a un cinquantaine d’année, disait "va te faire habiller chez Plumeau".
La piste du fripier serait-elle la bonne ?
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 14h25 : Cela rappelle cette histoire de plumeau, la fois où la femme (en disgr&ac...
dans le plus simple appareil avec un plumeau en main ... Je m’attends à des foudres là…
Mais non, mais non, il suffit que ta soubrette revête (et pas revêche) s’arme aussi d’un joli tablier blanc à bavette ... tout l’érotisme est là, dans ce détail ajouté !
réponse à . cotentine le 01/02/2007 à 18h57 : dans le plus simple appareil avec un plumeau en main ... Je m’attends &agr...
Contentine parle d’ex-périence ! 

@God
Ce n’est peut-être qu’une interprétation ; tu évoques toi-même le fripier dans ta définition. Mais lui as-tu dit de se montrer moins timide ?
Ah, mon petit-fils m’envoie me faire voir chez Plumeau ! Il a un truc super important à voir sur MSN !

Je vous souhaite donc une bonne soirée, une douce nuit ! A demain sans doute.
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 18h35 : Belle morale, ma grande ! La Fontaine n’eut pas dit mieux ! Mer...
t’es chou ma petite fraise des Bois, par contre, ma pomme, l’a pas le coeur léger comme une plume ! Et si envoyer chez plumeau pouvait se concrétiser en quéque chose de plus méchant, genre torture chinoise, pal, ou ot’ chose, eh bé crois moi, c’est pas les clients qui manqueront à l’appel... Quand bien même tu les enverrais au diable, qu’y pourrait leur faire que dalle, ces enfoirés qui se croient sortir de toutes les cuisses, alors qu’au fond c’es des minus ! Ils continueront de sévir tout leur saoul. Tu assistes des fois à de ces spectacles, j’te raconte pas, tu gerberais, mais comme t’es pas concernée directement, tu la fermes, mais ça t’empêche de bouillonner intra-tes-muros, tu les envoie chez plumeau à la cloche de bois, toute l’énergie reste à l’intérieur. J’espère que l’énergie se transformera en inspiration, c’est tout le mal que je me souhaite.... Ouf !

@ God, Je vois qu’ça sert à rien qu’j’me triture les neurones avec avec ton "Ailleurs"
réponse à . eureka le 01/02/2007 à 19h12 : t’es chou ma petite fraise des Bois, par contre, ma pomme, l’a pas l...
Rappelle-toi : souris, c’est le meilleur moyen de montrer les dents à la vie (et aux cons qu’elle nous envoie de temps en temps). Comme ça   . Et lis bien tout sur Expressio : tu vas retrouver 30 % de capacité respiratoire et 5 cm à force de te détendre !
réponse à . eureka le 01/02/2007 à 19h12 : t’es chou ma petite fraise des Bois, par contre, ma pomme, l’a pas l...
Je vois qu’ça sert à rien qu’j’me triture les neurones avec avec ton "Ailleurs"
Dis-moi, Eureka, es-tu aussi fougueuse qu’impatiente ?
Y’en a des, ils ont attendu trois jours avant que je valide leur ailleurs, alors t’es pas à quelques heures, près, non ? Hein, dis ?
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 07h26 : Vous n’y êtes pas du tout ! L’expression a bien une origi...
Mon cher Bonobo, je sais que j’arrive tard, mais je ne suis pas encore retraité, MOI!

Bon, assez ri...
Tu n’y es pas du tout. En effet, une des danseuses les plus connues des music halls d’hier et encore avant, la môme Matthieu, n’avait pas de plumeau dans le sur le derrière. Elle c’était plutôt une chienne sur le front, qu’elle avait. on a quand même souvent essayé de l’envoyer chez plumeau. Elle a parfois marché!

Une autre célèbre fut Joséphine. Non, pas la Bonaparte, non plus la Malaparte, mais la Baker. Et elle, c’était des bananes, qu’elle avait. Je ne vous dis pas ce qu’elle faisait des pelures, après le spectacle. Ou plutôt si, tiens. Elle les jetait sous le pieds de quelques célébrités du spectacle et de la politique, qui n’est rien d’autre qu’un spectacle d’un genre particulier. Souvent de mauvais goût, même...
Et ces gens-là furent de la sorte aussi envoyés chez plumeau. Un grand nombre d’entre eux ne s’en est jamais rendu compte...

Que dire: "Je vous ai compris" ou alors "C’est un scandale!". Je me tâte...
réponse à . syanne le 01/02/2007 à 09h11 : Où j’ai mis ma plume ? Je trouve plus mes mots ! J’...
J’applaudis des deux mains et tiens ma plume de l’autre!

EN-CO-RE, EN-CO-RE, EN-CO-RE ...
Ben vi, Cotentine : l’ormeau est aussi un arbre, du genre Ulmus selon les botanistes, et je n’ai aucune raison de ne pas les croire, dans leur discipline où j’ai toujours été dur de la feuille...
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 12h20 : Et moizaussi, j’ai fait ma petite versification du jour ! Un jour le...
Mon God, qu’en termes élégants ces choses-là sont dites...

Du pur Bruges, de la vraie dentelle.

De la versification comme on n’en voit que rarement. SUPERBE !!!


EN-CORE, EN-CO-RE, EN-CO-RE ...
et puis après:

cot, cot, cot


PI-CO-RE, PI-CO-RE, PI-CO-RE ...

oui, je sais, cela n’a rien a voir avec le sujet, mais ce n’est pas l’objet, ici. La M... de Nor...die non plus, d’ailleurs!
réponse à . cotentine le 01/02/2007 à 18h51 : toi z’aussi, tu as un beau "brin de plume" et tu rimailles avec tellement ...
Voyons, Cotentine, tu fais semblant d’ignorer l’ormeau/arbre (cette page) sous lequel on se livre à une grande activité, comme dit la chanson :.....
... Et l’on entend dans les champs
....gazouiller les éléphants,
.... Et l’on entend sous les ormeaux
.....battre la merde à coups de marteaux...

Ah zut, Elpepe avait déjà rectifié en 80 !
réponse à . God le 01/02/2007 à 19h40 : Je vois qu’ça sert à rien qu’j’me triture les ne...
Dis-moi, Eureka, es-tu aussi fougueuse qu’impatiente ?
Affirmatif, God... affirmatif ! 
réponse à . God le 01/02/2007 à 19h40 : Je vois qu’ça sert à rien qu’j’me triture les ne...
D’abord merci de m’avoir répondu, ensuite chuis p’têt fougueuse, impatiente, nerveuse, ardente, brulante, pétante, pressée mais je suis droite et pragmatique. Quand je vois que jusqu’à une heure bien avancée de la journée le "aucune expression ne m’a été proposée aujourd’hui", je ne savais pas qu’il fallait la traduire par "Vous avez proposé une expression, c’est sympa de vot’ part, elle sera sera validée dès qu’il me sera possible de le faire". Et là je m’en excuse bien platement. Tu m’envoies chez plumeau, ben t’a sraison, bien fait pour ma g...
A partir de demain, je fais du yoga , et je mettrais beaucoup de vin ...dans mon eau
réponse à . eureka le 01/02/2007 à 20h26 : D’abord merci de m’avoir répondu, ensuite chuis p’t&eci...
A partir de demain
Pourquoi demain, mon Eureka d’amour ? A partir de maintenant, on fait comme d’habitude, hein ? Allez, chante avec moi :
GOD ! PRÉSIDENT ! GOD ! PRÉSIDENT !
Dieu et compagnie se sont biens serré les coudes, aujourd’hui, au tour de bourrage de conneries.
Et, on la bien eu, la pauvre.
Faudra, peut être, renversé Le grand Dieu, un jour.
Débile, débile, que de débilité à perte de vue.

à la prochaine « connerie »
dodo
aux DEUX (et non 4) coins du monde
réponse à . <inconnu> le 01/02/2007 à 21h06 : Dieu et compagnie se sont biens serré les coudes, aujourd’hui, au t...
Faudra, peut être, renverser Le grand Dieu, un jour.
Débile, débile, que de débilités à perte de vue.

Pas question de "toucher" à notre God !!! tu renverses qui tu veux, mais tu touches pas à notre "pote - God" !!!
et si nos "conneries te débectent ... ben, "va te faire voir chez Plumeau" !
Nos débilités, comme nos éclairs de génie, on les assume tous ! ... mais si tu ne te sens pas à l’aise ... ne te gêne pas ... tu peux "zapper" ! rien ne t’oblige à nous lire ! et encore moins à nous répondre !
Cotentine en colère !
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 12h20 : Et moizaussi, j’ai fait ma petite versification du jour ! Un jour le...
Quel florilège !
Bonjour à toutes zet à tous, anciens zet nouveaux a(ni)mateurs de la langue sanfraise !
Je ne connaissais pas cette expression.

@ 68 : je suis làààààà ! Mais j’ai gambergé un moment avant de pouvoir me connecter 

Ah et si j’ai bien suivi : GOD PRESIDENT ! GOD PRESIDENT !
C’est à Pl(e)umeur, beau, doux, que j’irai au plumard, si vous m’envoyez chez Plumeau!
Bien le bonjour en ce beau jour d’aujurd’hui!
Larousse (édition 1930) signale que plumeau est le nom vulgaire de l’hottonie des marais. Dans les explications de cette page, on lit que celui qui lui a donné son nom a vécu au XVIII ème siècle. Le fait (peut-être) d’envoyer les gens dans les marais, pourrait expliquer "au diable". Ne disait-on pas que ceux qui s’y aventuraient, guidés par des feux follets ou le diable en personne, y perdaient la vie.
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 12h20 : Et moizaussi, j’ai fait ma petite versification du jour ! Un jour le...
Un jour le plumeau d’autruche
J’ai renoncé à l’utiliser ; je mettais un temps fou à le ranger dans le placard avec les balais !
L’homme n’est que poussière, c’est dire l’importance du plumeau.
Alexandre Vialatte
Je l’avais envoyé se faire lanlaire, je l’avais envoyé au bain, aux pelotes, et même au diable... J’ l’avais envoyé balader, promener, dinguer...
Un jour, n’y tenant plus, j’ l’ai envoyé chez Plumeau ! L’a dû s’y plaire : j’ l’ai jamais revu !
Qui ? Ben, ton plombier préféré, voyons Lange !
Germaine 
Je pense que l’on a négligé le manche (du plumeau), lequel, comme chacun le sait, au même titre que le manche de la pelle à charbon coincée dans le tiroir de la cuisine (célèbre chanson de Charles Trenet) pourrait être source de satisfactions que l’on souhaite à l’impertinent à qui on s’adresse. Le plumeau n’est rien sans son manche, ne pas l’oublier ...
réponse à . DiwanC le 13/08/2011 à 10h57 : L’homme n’est que poussière, c’est dire l’importa...
Le problème est que, chassée au plumeau, la poussière retombe...
"Et c’ est ainsi qu’ Allah est grand" (Re-Alexandre Vialatte....)
Plumeau aurait été un fripier...
Plumeau ? J’ l’ai envoyé paître  ! 
Tu dis "plumeau" ? J’associe immédiatement : cette page
J#ai tellement de choses à faire que mes deux mains n’y suffisent pas. Mais si tu m’enfonces le manche dans le c*l, je pourrai en plus prendre les poussières!
réponse à . file_au_logis le 13/08/2011 à 14h24 : J#ai tellement de choses à faire que mes deux mains n’y suffisent p...
Comme disait Plumeau,curé de chez nous,aux femmes qui venaient à con fesse:
"Un femme souvent
N’est qu’une plume au vent"
Mais le prénom de ce Plumeau n’était-il pas Victor ? Lui qui s’amusait comme un roi.
Maison Plumeau
La direction informe son aimable clientèle
que toutes les chambres d’hôtes sont actuellement occupées
N’envoyez plus persooooooonne !
Dust bunnies, meet the feather duster!
Au risque de me faire envoyer chez plumeau, j’interviens avec un truc qui n’a rien à voir avec la choucroute : pour le moment je me régale avec "Les petits précis de culture générale", aux éditions Larousse Il y en a sur l’argot, sur les mots d’antan, et sur des expressions de tradition. C’est excellent.

Bises à tous et - oui, Filo, je regarde pour une date et un endroit en septembre - est-ce que la place du Miroir t’agréerait ?
J’ai tout bien lu et finalement, elle tient pas la route, votre expression!
Imaginez que quelqu’un me dise, va voir là-bas si j’y suis!.....bon, j’y vais...et comment que je trouve le monsieur qui s’appelle Plumeau!
Pas plus d’plumeau que d’plumes au c.....
Bon, y a encore la solution de la pancarte comme à l’aéroport....mais là, faut trop prevoir.....finalement, j’y vais pas chez l’autre oiseau empaillé!
Étant à Longwy (54), chez mes parents, vous aurez remarqué (tout à votre avantage) que, depuis quelques jours, je ne vous envoie plus mot!
PS 1 Je repars pour deux jours lundi, sur la Costa Brava et à Figueras voir un musée arabe: le musée Dali- Baba.
PS 2 @ Momo: J’espère que tu as passé une excellente journée de ton anniversaire (les ingrédients y étaient).
Il y a environ 55 ans, quand j’étais étudiant, mon cousin de Paris qui m’invitait chez lui le dimanche, m’avait expliqué que Plumeau était le nom d’une auto-école alors célèbre, et que les parisiens, lorsqu’ils apostrophaient un automobiliste qui avait fait une fausse manœuvre, lui lançaient quelque chose comme "retourne chez Plumeau" ou "va te faire voir chez Plumeau". Je vous livre ceci sans garantie, mais c’est intéressant. koskos
Pourvu qu'on ne va pas se faire "envoyer chez plumeau" dans le cas où on aurait pas grand chose à dire car la haut ils ont tout dit.
Mais au boulot il faut trouver une piste pour compléter les 207 participations... À plus donc si les recherches sont fructueuses.
De nouveau les envois de mes compatriotes bataves dans la rubrique 'Ailleurs' sont honteux et décourageants. Il est vraiment dommage que cette rubrique sert plus ou moins de terrain où chaqu'un (chaqu'une) peut laisser sa crotte. Donnez-nous, aux étrangers, une extension de cette rubrique où nous pouvons discuter entre nous et sans vous emmerder.
Et d'ailleurs, comme je l'ai dit avant, quand on choisit comme langue 'nl' ce n'est pas du 'hollandais' (comme ce site de notamment les amateurs de la langue essaie de nous faire croire), mais c'est évidemment le néerlandais. Quand est-ce que votre Tout-Puissant va montrer sa toute-puissance pour corriger ça ? ... Depuis le temps que ça existe / que ça dure... C'est vraiment décourageant... Vraiment...
Vous préférez de jargonner sur les textes de Georges Brassens (sans oser articuler Son nom d'ailleurs) et souvent tiré par les cheveux et puis du café et du thé de chaque matin... Vous ne vous fatiguez jamais ?
J'espère qu'on parlera bientôt ici de l'expression « jeter un pavé dans la mare ». Vous en avez besoin! Et si vous aimez les textes de Brassens je vous conseille de bien lire sa chanson du 'Boulevard du temps qui passe'. J'ai bien peur que ce texte vous mettra devant la glace...
... des culottes, vous avez peut-être pas... mais du front, alors là, tout l'tour...
réponse à . sansculotte le 03/02/2015 à 00h56 : De nouveau les envois de mes compatriotes bataves dans la rubrique 'Ailleurs' so...
Je te conseille de discuter sur Expressio autant que tu voudras au sujet des contribs Ailleurs. Tu en as bien le droit.
Yebaathou yaqdhi !

Mais si je veux dire "il l'envoie faire des courses" comment dire en arabe ?
réponse à . sansculotte le 03/02/2015 à 00h56 : De nouveau les envois de mes compatriotes bataves dans la rubrique 'Ailleurs' so...
Vous préférez de jargonner sur les textes de Georges Brassens (sans oser articuler Son nom d'ailleurs) et souvent tiré par les cheveux et puis du café et du thé de chaque matin... Vous ne vous fatiguez jamais ?
C'est devenu un jeu... une habitude... une manière de bien commencer la journée avec un auteur-chanteur qu'on aime bien (sa voix n'a rien d'exceptionnelle mais on la reconnaît dès les premières notes), dont on apprécie surtout les textes, son élégance à n'être jamais vulgaire - on lui reprochait sa grossièreté... que n'entend-on aujourd'hui !

Je comprends que cela te lasse, t'irrite... Tout comme toi, certains propos de ce site m'agacent... Autres propos, cela va sans dire ! J'ai pris le parti de ne rien dire et de passer mon chemin... Est-ce la meilleure attitude ? Je ne sais...

Franche réaction que la tienne : c'est clair, net, précis ! Et c'est l'esprit d'Expressio, sorte d'auberge espagnole où chacun/chacune s'exprime avec le sourire ... ou avec humeur !
Cela dit, "jargonner" est un brin excessif, non ?... On ne s'exprime peut-être pas dans un français parfait, ni une orthographe irréprochable, mais de là à parler - selon toi - un langage incompréhensible...

Avec tout ça, vais peut-être me faire envoyer chez Plumeau ! (c'est le jeu du jour !)... certain va me reprocher mon agression écrite, mon peu de tolérance... Si, si ! j'ai déjà lu ça parce que je donnais mon avis ! Vais te dire : peu me chaut ! Je suis là pour mon plaisir ; celui de lire d'abord, d'écrire ensuite...

On te sert un p'tit café... ou un thé... tout à l'heure ?
 
... "chez Plumeau" veut dire "au diable" ou bien "nulle part". dit God.
Et le diable ne manque pas dans les textes du beau Georges B.* ! J'ai retenu par la queue celui de La non demande en mariage...
Au diable les maîtresses queux
Qui attachent les cœurs aux queues
Des casseroles !
[...] De servante n'ai pas besoin
Et du ménage et de ses soins
Je te dispense.

Point de ménage... point de plumeau...

* Pour sansculotte : il y a ici un autre Georges, presque aussi célèbre !, c'est Georges Planelles, le créateur de ce site et l'auteur de Les 1001 expressions préférées des Français... D'où, ce petit mélange volontaire des genres Georges... sans les nommer complètement... pour sourire, parce qu'on les aime bien tous les deux. C'est un parti pris et non parce qu'on n' "ose articuler son nom" comme tu le prétends.


réponse à . fenche le 03/02/2015 à 00h42 : Pourvu qu'on ne va pas se faire "envoyer chez plumeau" dans le ca...
207 participations... dont certaines sont un plaisir : le petit "clair de lune " de syanne @10... la jolie fable de momo @ 41... Et pis ce n'est pas tout !
Y'a un truc ? Où t'as vu 207 participations puisque la tienne était à l'instant la 115 eme ?
"chez Plumeau" veut dire "au diable"……

Aujourd’hui, nous irons donc au diable avec ce texte qui vilipende les chauvins et les porteurs de cocardes

De Rome ou de Sète
Ou du diable Vauvert
Ou bien de Zanzibar


C’est un peu tôt mais je prépare la cafetière, y aura plus qu’à mettre en route………

Ad’taleur……….

(Ca va ? pas trop long ?.........J’espère n’avoir dérangé personne avec mon Brassens, mon café, mon ad’taleur……et encore j’ai pas parlé de mon Coyote, de mes bis repetita, de Daudet…………)
quand on choisit comme langue 'nl' ce n'est pas du 'hollandais' (comme ce site de notamment les amateurs de la langue essaie de nous faire croire), mais c'est évidemment le néerlandais

Oh tu sais nous en France, Pays Bas, Hollandais, Néerlandais, Bataves on est un peu perdus....pour nous c'est du pareil au même....la preuve, on voulait la gauche, on s'est retrouvé avec Hollande !

Bon, j'arrête là, ce forum n'est pas fait pour parler politique........
réponse à . fenche le 03/02/2015 à 04h12 : Y'a un truc ? Où t'as vu 207 participations puisque la tie...
À 00h42, tu écris : Pourvu qu'on ne va pas se faire "envoyer chez plumeau" dans le cas où on aurait pas grand chose à dire car la haut ils ont tout dit. Mais au boulot il faut trouver une piste pour compléter les 207 participations... À plus donc si les recherches sont fructueuses.
Alors, je t'ai suivi... sans faire attention à la numérotation...
Tu veux qu'on rectifie tous les deux ? On donne un coup de plumeau ou on laisse comme ça ?
réponse à . DiwanC le 03/02/2015 à 03h32 : ... "chez Plumeau" veut dire "au diable" ou bien "nulle...
Hé oui, sansculotte, avec notre humour au ras des chaussettes on soutient Georges, notre saint.........
réponse à . lalibellule1946 le 03/02/2015 à 01h55 : Yebaathou yaqdhi ! Mais si je veux dire "il l'envoie faire de...
Ailleurs

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale

Tunisie ar Charbet elzebuth Envoyer au diable

réponse à . sansculotte le 03/02/2015 à 00h56 : De nouveau les envois de mes compatriotes bataves dans la rubrique 'Ailleurs' so...
Je suis d'accord avec toi, Brassens et le café, ça tire en longueur.
réponse à . BOUBA le 03/02/2015 à 04h39 : quand on choisit comme langue 'nl' ce n'est pas du 'hollandais' (comme ce site d...
on s'est retrouvé avec Hollande !
Et en plus Français Hollande !
Origine
Plumeau aurait été un chef de gare belge. On retrouverait alors dans l'expression l'équivalent de "envoyer à la gare" qui en Belgique signifie envoyer au diable. L'explication laisse d'ailleurs sous-entendre que Plumeau lui-même était un diable.

J'espère qu'on parlera bientôt ici de l'expression « jeter un pavé dans la mare ».
c'est fait, il n'y a pas très longtemps si on ne tient pas compte des rediffusions 
{www.expressio.fr/expressions/un-pave-dans-la-mare.php|c'est fait, il n'y a pas très longtemps}
réponse à . Mintaka le 03/02/2015 à 08h19 : {www.expressio.fr/expressions/un-pave-dans-la-mare.php|c'est fait, il n'y a pas ...
J'avais oublié d'ajouter les http:// au lien !
Chez moi ça se rajoute tout seul : Ne pas jeter de pavés sur les canards !.
Dans la série "on n'arrête pas le progrès ", le plumeau à plumes est dépassé depuis l'invention du " swiffer duster " !
Signé : la fée du logis. pfff 
http : httplumeau ?
réponse à . Mintaka le 03/02/2015 à 08h30 : Chez moi ça se rajoute tout seul : Ne pas jeter de pavés sur ...
Bin, pas chez moi, sans doute mon navigateur s'économise, ce n'est pas la première fois que ça m'arrive quand je copie un lien 
Chez les indiens
Les squaws: les plumeaux
les chefs: les plumes haut
A ma pauvre DiwanC au 119 je prouve que plus on prend de l'âge plus on " gagatise" donc méa culpa, mea énormeman ximaculpa.
Mais que tu me suives aussi aveuglement me laisse baba (et pas au rhum).
Pour ce qui est de notre expression du jour, je reste toujours aussi vide d'idée ! Morne plaine, le néant, le désert ...
Mais haut les cœurs je cherche !
P.s. Au fait, pas besoin de rectifier, c'etait "histoire de..."
ANAGRAMME et DÉFORMÉE
Employez un chevreau
Son chef envoya la femme de ménage à Meaux, en Île-de-France; comme elle ne connaissait pas, à son retour, il lui demanda:
- ça a plu Meaux ?
- je suppose, des plumeaux y'en a partout...
réponse à . sansculotte le 03/02/2015 à 00h56 : De nouveau les envois de mes compatriotes bataves dans la rubrique 'Ailleurs' so...
du café et du thé de chaque matin... Vous ne vous fatiguez jamais ?
Si !
D'ailleurs, à l'heure à laquelle je me lève, le café est souvent froid.
On pourrait commencer la journée comme dans ma jeunesse, au gros rouge et à l'oignon cru, mais certains travaillent en espace clos et les collègues s'y opposent ...
- Ce plumeau...t'en a eu pour combien ?
- oh, cinq euros et des poussières...
- quoi ? pour le même prix, ils fournissent aussi la poussière ?
réponse à . SyntaxTerror le 03/02/2015 à 10h08 : du café et du thé de chaque matin... Vous ne vous fatiguez jamais&...
Chouette, le dimanche on pourra tremper les croissants dans le pinard ! Allez, j'ouvre le cubi !
réponse à . SyntaxTerror le 03/02/2015 à 10h14 : Au moins, il y a peu de risques d'y trouver la moutarde de Normandie qui ag...
La moutarde Meaux monte au nez...
réponse à . joseta le 03/02/2015 à 10h06 : Son chef envoya la femme de ménage à Meaux, en Île-de-France...
Homer Simpson au barman : A-t-il plu, Moe ?
Moe : Il a fait grand soleil, t'as une plume, ho ?
Il y a peu, c'est le Président de l'Assemblée Nationale qui voulait envoyer un train de sénateurs chez Plumeau... 
réponse à . Mintaka le 03/02/2015 à 08h11 : Origine Plumeau aurait été un chef de gare belge. On retrouverait ...
... et puisque c'est un Belge, il s'agit d'un Diable Rouge!
réponse à . file_au_logis le 03/02/2015 à 10h42 : ... et puisque c'est un Belge, il s'agit d'un Diable Rouge!...
Diable rouge parce que Belgezébuth !
réponse à . BOUBA le 03/02/2015 à 04h39 : quand on choisit comme langue 'nl' ce n'est pas du 'hollandais' (comme ce site d...
C'est pourtant simple: la Hollande est une province des Pays-Bas. Et - traduit- cela devient:
- Pays: land, landen (au pluriel)
- Bas: nieder
Et donc, les Pays-Bas: Niederlanden...
En patois flamand (entre autre) "nieder" devient "neer", ce qui amène: "Neerlanden", d'où le lom de la langue francisé: néerlandais.
Est-ce clair, Claire?
réponse à . Mintaka le 03/02/2015 à 10h25 : Homer Simpson au barman : A-t-il plu, Moe ? Moe : Il a fait grand...
Homer: - Encore une, Moe !
Moe: - tu as assez bu...je devrais t'éconduire !
Homer, réfléchissant:( boire...éconduire...il faut choisir)
encore une Moe ! je suis à pied !
réponse à . joseta le 03/02/2015 à 10h51 : Homer: - Encore une, Moe ! Moe: - tu as assez bu...je devrais t'écon...
Homer : sers m'en une de plus Moe.
réponse à . file_au_logis le 03/02/2015 à 10h46 : C'est pourtant simple: la Hollande est une province des Pays-Bas. Et - trad...
Houlà après de telles explications je vais faire un tour.........histoire de prendre un polder ...
Saharaa, ça fait plaisir de te rentendre......J'avais peur qu'on t'ait envoyée chez plumeau
Il n'en est rien heureusement.........
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 12h20 : Et moizaussi, j’ai fait ma petite versification du jour ! Un jour le...
j’ai fait ma petite versification du jour
Ton petit poème m'a bien plus, Mo' !
Ce juriste péruvien se fit éconduire par un juge:
l'éconduite d'Ugaz 
réponse à . momolala le 01/02/2007 à 14h18 : Trouvé dans "le chevalier de Maison Rouge" d’Alexandre Dumas, menti...
Commentaire supprimé : l'histoire ne se répète pas, elle bégaie.
- Mon chien il a mordu les pouces hier...
- excuse-moi de t'interrompre, mais on dit 'la' poussière, pas 'les'...
- non, non, les pouces hier, tous les deux, ceux de mon voisin...
- glups !...
l'aurai mieux faire de mordre l'épouse peut être...
Mais je m'incline, je ne trouve plus mot. De bon en tout cas

qui se souvient de l'affaire Profumo
homme britannique à train de sénateur
dont la démarche prit l'accélerateur
quand il fut expédié chez Plumeau
à cause d'une liaison avec Keeleur*

*(en réalité Christine Keeler)
réponse à . SyntaxTerror le 03/02/2015 à 10h14 : Au moins, il y a peu de risques d'y trouver la moutarde de Normandie qui ag...
C'est pas putôt du Brie ? 
réponse à . BOUBA le 03/02/2015 à 11h35 : Je suis d'accord avec toi, Brassens et le café, ça tire en lo...
Oui, je t'entends !
Oh... comme je suis navrée-navrée-navrée de leur lassitude... Pourtant on fait tout pour défier l'habitude : on change de chanson tous les jours !
Et pis, on n'en impose ni l'écoute ni la lecture... les escaliers et les ascenseurs sont là pour passer à l'étage au-d'ssous.
Tout ça n'est pas grave et me passe comme l'eau sur un plumeau-canard !

Bon... passons aux choses sérieuses. Tu as lu : demain matin, faut prévoir un p'tit coup de gorgeon pour Syntax !
God hospitalier ! Que vois-je ici paraître ? C'est bien toi ? En pour de vrai ? En Rik et en ske ?
Quelle belle surprise  !
Marceeel ! Mets deux ou trois "Triple Westmalle" au frais pour ce soir, s'te plaît !
réponse à . DiwanC le 03/02/2015 à 15h31 : Oui, je t'entends ! Oh... comme je suis navrée-navrée-navr&ea...
demain matin, faut prévoir un p'tit coup de gorgeon
Et aujourd'hui, c'est BON ANNIVERSAIRE MEMPHIS !
réponse à . deLassus le 03/02/2015 à 15h45 : demain matin, faut prévoir un p'tit coup de gorgeonEt aujourd'h...
Pristi... avec l'air glacial des lectures du petit matin, j'ai omis d'ouvrir le registre d'horizondelle...
♫♪♪♫ Bonaniversaire Memphis  ! ♪♫♪♪

Marceeel ! Prépare les p'tits verres dans les grands : double fête ce soir !
réponse à . DiwanC le 03/02/2015 à 15h31 : Oui, je t'entends ! Oh... comme je suis navrée-navrée-navr&ea...
Tu as farpaitement raison, on continuera à honorer notre Georges (l'autre)...........
Non mais..........

Et demain on accueillera Syntax au son du bistrot

Mais si tu as le gosier
Qu'une armure d'acier
Matelasse
Goûte à ce velours
Ce petit bleu lourd
De menaces.
réponse à . BOUBA le 03/02/2015 à 16h22 : Tu as farpaitement raison, on continuera à honorer notre Georges (l'...
Est-ce l'expression qui veut ça  ?
Lis l"inconnu" du 1er février 2007 [@87] et deux étages plus bas, la réponse de Cotentine fâchée-fachée-fachée !
Expressio n'a pas pris une ride !
... suis souvent tenté de marquer un LIKE pour certaines contribs... comme d'aucuns sans doute... Il-est-pas-god pourrait-il nous indiquer si la chose est praticable ?
... sinon je ne dis plus mot ! ... et... et vive GEORGES BRASSENS !
Merci, merci. mais c'est moi qui offre la tournée chez Marcel ce soir dans le mythique salon rose du non moins mythique phare d'Expressio. Le dit Expressio n'a d'ailleurs pas besoin d'un coup de Plumeau. J'y passe tous les jours ou presque avec beaucoup de plaisir
Plumeau... plume... On se dit que c'est si léger, si aérien qu'il n'y a pas grand-chose à en dire... M'sieur Rey en met une page 21x29, sur deux colonnes, corps 8 !

Plume : il est issu du latin pluma (vers 1140) et désigne le duvet, puis la plume.
Bon... jusque-là c'est tout simple. Mais ça se complique un peu ! Lisez ça... si vous le voulez bien sûr !

Pluma – qui a aussi donné l'italien "piuma" – est un terme populaire sans étymologie connue, le rapprochement le plus intéressant étant celui du lituanien "plùnksna" (plume) et du vieux prussien "plauxdine" (lit de plume). Pour des raisons sémantiques, on a exclu la parenté de l'ancien haut allemand "fliogan" (voler). "Pluma" a éliminé "penna" dans presque tous les parlers gallo-romans, au moins dans l'usage courant.

Ouf !
Une centaine de lignes plus bas, voici plumeau, dérivé de "plume" (on s'en doutait bien un p'tit peu !), qui apparaît vers 1640.

Désolée pour ceux que cela agace de subir mon "Rey" tous les jours.
Bon... pour être tout à fait franche, suis pas désolée du tout ! J'ai tant de plaisir à découvrir l'histoire des mots que j'ai envie de le partager.

N'est-ce pas Slepi que c'est un bonheur !
réponse à . ipels le 03/02/2015 à 18h08 : ... suis souvent tenté de marquer un LIKE pour certaines contribs... comm...
On peut toujours espérer !
Le plus simple est de le leur dire... Il y en a beaucoup qui - comme Memphis - sont tout près, là, derrière la vitre... Ils seront heureux de te lire.
... pour sûr... que du bonheur ce 21X29 ... pour le d'aucun qui est épris de profondeur... et la d'aucune qu'est la délicatesse faite chair, telle les "ris d'agneau garnis de quenelles dans une sauce aux champignons" (Romains)... j'aime te voir gambader dans le pré fleuri de M'sieur Rey... telle une jeune fille aux joues de fraise qui sourit aux papillons (ouf!) ... quant à moi je le garde pour mon solitaire plaisir !

... Pour Memphis... BONNE FÊTE... même si c'est un peu neutre comme souhait quand t'as pas de vrais rapports... cependant, je viens d'aller chez le vet pour euthanasier un vieux chat... et là... tout de suite... je pense à Memphis qu'a aussi perdu un ami canin...

... dur de terminer avec plumeau... mais ici on a un chanteur qui s'appelle Plume.... et qui est pas toujours très doux...

Je n'ai pas été attentif à sa date d'anniversaire, et je mériterais que, le jour venu, avec la mienne, Memphis de même fisse (ou d'ailleurs).
Cependant, je souhaite que la journée se soit déroulée à son entière satisfaction...ainsi que pour ce qu'il en reste.
réponse à . ipels le 03/02/2015 à 19h47 : ... pour sûr... que du bonheur ce 21X29 ... pour le d'aucun qui est &eacut...
Merci pour les "joues de fraise" !... mais la "jeune fille" est bien très beaucoup même carabossée sais-tu !
... aaaah ... une fée en plus !
Je n'ai pas vraiment perdu
Memphis. Je la fais revivre presque tous les jours, un petit dessin par ci,une petite animation pr là, elle rit, elle bouge, il lui arrive même de parler...
Joyeux anniversaire Memphis. J'arrive en retard, le fête est finie, excuse-moi.
Jamais trop tard pour faire la fête chez Marceeeeel !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Envoyer chez Plumeau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?