Dormir sur ses deux oreilles - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Dormir sur ses deux oreilles

Dormir profondément, tranquillement, en toute sécurité.
N'avoir aucun souci à se faire.

Origine

N'est-il pas bizarre qu'une telle expression ait pu apparaître ?
A moins de disposer d'un oreiller spécial en forme de U, d'être un tantinet difforme ou d'être un extra-terrestre avec les yeux à la place des oreilles et inversement, comment quelqu'un pourrait-il dormir sur ses deux oreilles ?

Cette expression fait malheureusement partie de celles sur lesquelles ni mes sources 'savantes' ne s'étendent, ni le web ne donne de piste de recherche : aucune date approximative d'apparition, aucune étymologie.

Peut-être y a-t-il eu une volonté de créer une opposition avec l'expression "ne dormir que d'un oeil" qui, elle, est parfaitement compréhensible et contient une notion de vigilance contraire à l'insouciance véhiculée par notre expression ?
Elle est peut-être aussi née du fait que, si jamais on arrivait à avoir les deux oreilles appuyées sur l'oreiller, l'absence de perception du bruit, permettrait de dormir sans être dérangé.

Remarquez que, pour un très bon somme, il est physiquement bien plus facile pour tout un chacun de "dormir à poings fermés" que de dormir sur ses deux oreilles.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Dormir sur ses deux oreilles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Algériear Yorkod kima el bébéDormir comme un bébé
Bulgariebg Да спиш като къпанDormir comme après son bain
Allemagne / Suissede Schlafen wie ein MurmeltierDormir comme une marmotte
Angleterreen To sleep tightDormir serré
États-Unisen An express train wouldn't wake himUn train rapide ne le réveillerait pas
Angleterreen To sleep like a dormouseDormir comme un loir
États-Unisen To be out like a lightÊtre éteint comme une lumière
Angleterreen To sleep like a logDormir comme une bûche
États-Unisen To sleep like a babyDormir comme un bébé
États-Unisen To sleep like a logDormir comme une bûche
Angleterreen To sleep like a topDormir comme une toupie
Espagnees Dormir como un benditodormir comme un bénit
Espagnees Dormir como un lirónDormir comme un loir
Argentinees Dormir como un lirónDormir comme un loir
Espagnees Dormir a pierna sueltaDormir à jambe relâchée
Argentinees Dormir como un bebéDormir comme un bébé
Espagnees Dormir como un troncoDormir comme une souche
Argentinees Dormir como un angelito / un campeónDormir comme un angelot / un champion
Canada (Québec)fr Dormir comme une vache
Canada (Québec)fr Dormir comme une souche
Italieit Dormire su sette guancialiDormir sur sept oreillers
Italieit Dormire fra due guancialiDormir entre deux oreillers
Pays-Basnl slapen als een marmotdormir comme une marmotte
Belgique (Flandre)nl Op zijn twee oren slapenDormir sur ses deux oreilles
Pays-Basnl slapen als een roosdormir comme une rose
Pays-Basnl Slapen als een warm gewassen babyDormir comme un bébé lavé avec de l'eau chaude
Pays-Basnl Slapen als een roosDormir comme une rose
Espagne (Catalogne)other Dormir com una soca d'oliveraDormir comme un tronc d'olivier
Polognepl Spać jak kamieńDormir comme une pierre
Polognepl Spać jak susełDormir comme un gaufre (animal)
Brésilpt Dormir como uma pedraDormir comme une pierre
Brésilpt Dormir o sono dos justosDormir le somme des justes
Roumaniero Doarme de poţi să tai lemne pe elDormir si profondément que l'on pourrait couper du bois sur lui
Roumaniero A dormi dusDormir emporté
Roumaniero A domi bu?tean/ca lemnulDormir (comme) bûche/comme la pièce de bois
Russieru Спать как сурокDormir comme une marmotte
Serbiesr Spavati na usimaDormir sur ses oreilles
Suèdesv Sova som en stock.Dormir comme un rondin.

Vos commentaires
Bonjour,
à défaut de pouvoir préciser et dater l’origine de cette expression (dormir sur ses deux oreilles) il me semble qu’elle est assez facile à comprendre : cela ne signifie-t-il pas que l’on dort si profondément qu’aucun bruit ne pourrait nous réveiller ?
Lorsque l’on dort sur une oreille, l’ambiance sonore est déjà atténuée...Sur les deux on peut imaginer
qu’elle est carrément étouffée. Mais ne me demandez pas comment faire.
A mal entendeur...
Guirou...
réponse à . Guirou le 15/02/2006 à 06h06 : Bonjour, à défaut de pouvoir préciser et dater l’or...
Z’avez pas bien lu ! C’est pas bien ça !
J’évoque justement cette possibilité des sons étouffés par les deux oreilles bouchées par l’oreiller.
Le Grand Larousse Encyclopédique du XIXéme siècle mentionne l’expression en question comme suit:
Dormir sur ses deux oreilles: Etre dans une entière sécurité. Et de citer comme exemple un vers de La Fontaine: "Censeurs, je vous conseille
de dormir, comme moi, sur l’une et l’autre oreille.

J’ignore de quelle fable il s’agit, mais peut-être y a-t-il là une piste ?..

Michel, Belgique.
réponse à . <inconnu> le 15/02/2006 à 09h07 : Le Grand Larousse Encyclopédique du XIXéme siècle mentionne...
C’est extrait de "Les oies de Frère Philippe" (cette page).
Ce serait donc ce fabuliste qui serait encore à l’origine, sinon de l’invention, au moins de la popularisation de cette expression, comme pour de nombreuses autres ?
C’est effectivement une piste intéressante. Bizarre qu’elle ne soit pas évoquée par mes lexicographes préférés !
Cocasse de constater que pour ma première "expression du jour" je n’ai droit, pour toute explication sur son origine (l’objet même de ce site, non?) qu’à cet aveu d’impuissance :
"Cette expression fait malheureusement partie de celles sur lesquelles ni mes sources ’savantes’ ne s’étendent, ni le web ne donne de piste de recherche : aucune date approximative d’apparition, aucune étymologie".
Un tantinet maso, non ?
amicalement
réponse à . <inconnu> le 15/02/2006 à 09h45 : Cocasse de constater que pour ma première "expression du jour" je n&rsquo...
Ca, c’est vraiment pas de chance !
Puisque vous êtes nouveau, sachez que ce n’est plus moi, depuis longtemps qui choisis les expressions du jour : je réponds aux demandes qui me sont faites et, actuellement, ma pile mène à début avril.
Si vous avez eu la curiosité d’en lire d’autres déjà présentes sur le site, vous aurez vu que cela s’est déjà produit et, je vous rassure, se reproduira encore, pas plus tard que demain, pour commencer.

Quant à l’objet du site, il est clairement indiqué en page d’accueil à propos de l’origine : "..lorsque j’ai pu la trouver...".
Je n’ai malheureusement pas la ’science infuse’ (voir quelques jours avant) et si les lexicographes réputés ne sont pas capables de trouver l’origine d’une expression, je ne vois pas comment moi, dont ce n’est pas du tout le métier (voir la page d’accueil du site également), je le pourrais.
réponse à . <inconnu> le 15/02/2006 à 09h07 : Le Grand Larousse Encyclopédique du XIXéme siècle mentionne...
La notion de dormir "sur l’une et l’autre oreille" n’implique pas forcément de le faire en même temps, mais pourquoi pas alternativement, pour un bon équilibre, source de bien-être et de sérénité. Pouvoir le faire, c’est peut-être signe que l’on est à l’aise dans son lit, et non pas gêné, ou "coincé" par quelque chose ?
réponse à . Minikette le 15/02/2006 à 13h22 : La notion de dormir "sur l’une et l’autre oreille" n’implique ...
Minikette nous offre une séduisante porte de sortie : dormir sur ses deux oreilles n’implique pas en effet de le faire réellement puisque c’est physiquement impossible. Quand on dort, on le fait soit sur une oreille, soit sur pas d’oreille du tout quand on dort sur le dos (position favorable au ronflement donc à un mauvais sommeil) ou sur le ventre (encore moins favorable car il est difficile de respirer le nez dans l’oreiller ou dans le traversin...). Donc il ne faut surtout pas prendre cette expression au pied de la lettre ; ce n’est qu’une image. Quand on dort sur une seule oreille, on dort logiquement d’une oreille puisque l’autre est "opérationnelle". Dormir sur les deux signifie donc que les deux sont "déconnectées" de leur fonction normale et que par conséquent on dort profondément et sans se soucier outre mesure des bruits extérieurs.
D’ailleurs, parfois, on dort sur ses lauriers, dont la couronne repose sur les deux oreilles....
Je retiens volontiers le commentaire de Sophie, et je pense à ce vieux César...
Ceci dit, il est vrai que cinq mille abonnés, cela peut paraître peu, mais je pense que c’est un succès, surtout lorsque je lis ou j’entends nos contemporains s’exprimer. Notre langue est un outil, une machine extraordinaire; sa construction, sa syntaxe, sa grammaire et son orthographe en font presque une science liée aux mathématiques; en tout cas, un exercice permanent de l’esprit. Continuez, cher Vous, et faites-nous quotidiennement le plaisir d’exister !
Cordialement,
Rikske
Dormir sur ses deux oreilles, impossible ?
Mais si mais si...
Brassens vous répond dans sa chanson "Le roi" :

Il peut dormir,ce souverain,
Il peut dormir,ce souverain,
Sur ses deux oreilles,serein,
Sur ses deux oreilles,serein.

Il y a peu de chances qu’on
Détrône le roi des cons.

Nouveau sur ce forum, je voudrais soumettre à votre sagacité deux hypothèses pour expliquer cette expression cocasse : dormir sur ses deux oreilles.
Le TLF signale qu’elle signifie «  dormir en toute quiétude », donc une nuance différente de profondément.
La première explication qui vient à l’esprit est celle d’un bon « oreiller » qui couvrirait les oreilles et permettrait de ne pas entendre le bruit extérieur.
Si l’on suppose que l’expression est ancienne, était-on sensible au bruit à ce point et y en avait-il la nuit ? L’explication est peu convaincante : on ne peut spatialement avoir la tête sur les deux oreilles simultanément. Si on ne considère pas cette expression comme d’origine purement humoristique, il faut trouver d’autres hypothèses.
« Sur » a aussi un sens abstrait qu’avait déjà « super » en latin. Il peut signifier «en considération de »... Si nous retenons, ce sens, pourquoil’appliquer aux deux oreilles alors ?
La lecture du "Dictionnaire des rues de Paris" de Hillairet m’a suggéré un hypothèse. Au 111 de la rue Saint-Honoré, est la place de la Croix du Trahoir, nom dont l’origine est inconnue.
« … L’évêque de Paris faisait appliquer les peines de mutilations ordonnées des membres ordonnées par son tribunal et que l’on avait coutume d’infliger celle de l’essorillement réservée en général aux serviteurs indélicats. Avoir alors ses deux oreilles valait mieux qu’un bon certificat. Le bourreau préférait couper l’oreille gauche car « il y a en icelle une veine qui répond aux parties naturelles, laquelle étant coupée rend l’homme incapable de pouvoir engendrer… » selon Hillairet T.2 p.143.
Donc « dormir sur les deux oreilles » pourrait signifier initialement avoir la conscience libre pour ne pas avoir volé, ce qui permet de dormir en toute quiétude.
Une autre explication pourrait être liée à l’expression de « La puce à l’oreille » qui, pour Claude Duneton qui en a intitulé ainsi un ouvrage, signifierait avoir des démangeaisons sexuelles. L’oreille a été un symbole sexuelle en raison de sa forme : on parle de l’oreille de Vénus pour un coquillage. Si l’on dort sur ses deux oreilles, les puces ne peuvent y rentrer.
La connotation sexuelle de l’oreille apparaît dans Rabelais.
Il ne faut pas oublier que Gargantua, lui aussi célèbre à Paris est né par l’oreille sénestre de Gargamelle après avoir emprunté la veine cave.
Le lien entre tête et sexualité est ancien en Gaule. Selon le celtologue belge, le Professeur Sterkx, la réserve de vie pour les Celtes était le cerveau : c’est lui qui donnait le sperme en passant par la colonne vertébrale. C’est la raison pour laquelle on coupait la tête des hommes ainsi que les seins des femmes qui émettent du lait.
Ne pas oublier qu’en français le chef vient de "caput", tête en latin, langue où "testa" signifie pot en terre cuite ; et la tête est dite aussi la casserole à 2 anses, les oreilles.
Tout ceci pour ne pas écarter à priori la seconde hypothèse.
Faites-vous la(es) sourde(s) oreille(s) ?
Si l’on a qu’une oreille sourde, n’entend-on point de l’autre ?
Encore une bizarerie à moins de considérer que oreille ne soit pris dans un sens collectif.
Je possède quelques oreillers hérités de ma grand-mère maternelle.
Sur un lit bien fait, égayés de taies modernes, ils ressemblent à de petits édredons joufflus.
Allongé sur le dos, ma nuque creuse son nid, s’enfonce doucement au sein des plumes moelleuses et je m’endors sur mes deux oreilles.
Sur mes deux oreilles, au sens propre.
réponse à . <inconnu> le 01/05/2009 à 01h43 : Je possède quelques oreillers hérités de ma grand-mè...
Sur mes deux oreilles, au sens propre.
Oui, parce que tu les as lavées, bien sûr, Bien le bonjour, en ce matin matitudinal où notre Godemichou adoré nous a servi notres expressio réchauffée avec les croissants frais, malgré l’apocalypse qu’il nous avait annoncée hier. N’est-ce pas merveilleux?
Dormir sur ses deux oreilles, à poings fermés, les doigts de pieds en éventail, les doigts dans le nez, en prenant son pied. Aaaaahhhhh, tout un programme, ma chère!
tout à fait d’ accord; quand on dort mal, qu’ on est inquiet, on a toujours une oreille qui "guette" le moindre bruit ; dormir sur ses deux oreilles veut dire qu’ on a "fermé les volets" pour coutiser pleinement Morphée. koskos
réponse à . <inconnu> le 29/01/2007 à 11h45 : Nouveau sur ce forum, je voudrais soumettre à votre sagacité deux ...
L’oreille a été un symbole sexuelle en raison de sa forme : on parle de l’oreille de Vénus pour un coquillage. Si l’on dort sur ses deux oreilles, les puces ne peuvent y rentrer.
La connotation sexuelle de l’oreille apparaît dans Rabelais.
J’aurais donc mal interprété la phrase : "ce soir, la femme du toréador dormira sur ses deux oreilles". A cette page. S’agit-il donc de ses oreilles personnelles ou de celles de son mari. J’ai appris grâce à ce site que l’oeil n’était pas toujours situé où je le pensais, les oreilles auraient donc une autre signification ? Mais j’ai peut-être mal compris.
Joyeux anniversaire à Yannou qui se fait rare.

IIIIIIIIII
=======
//////////////
=======


Je t’offre ce gâteau emprunté à Mickeylange. Il est plus joli que le mien. J’espère qu’il ne m’en voudra pas.
réponse à . <inconnu> le 01/05/2009 à 01h43 : Je possède quelques oreillers hérités de ma grand-mè...
C’est sans doute pour ça d’ailleurs que ces coussins moelleux portent le nom d’oreillers.
Joyeux bon anniversaire à notre Yannou ! Bonne fête à tous les travailleurs, anciens, nouveaux, en activité et tous mes voeux à ceux qui espèrent, attendent un vrai boulot, à ceux qui le perdent hélas, dans notre petit hexagone et partout dans le monde. Que les derniers cités puissent bientôt dormir eux aussi sur leurs deux oreilles et connaître la sérénité des factures payées, du toit sur la tête et surtout du ventre plein ! Je ne doute pas que SagesseFolie ne nous offre un muguet de sa composition qui nous laissera babas d’admiration. Je vous offre trois brins virtuels à tous à cueillir vous-mêmes sur cette page.
Bon anniversaire Yannou, que tu puisses toujours dormir sur tes deux oreilles.
Pendant mon service militaire, on entendait souvent : "je vais faire une sieste de goret, 2 heures sur une oreille et 2 heures sur l’autre". On raye...cette expression qui est en contradiction avec l’expression de ce jour...bonne journée à tous
dormir à poing fermé sur ses deux oreilles vaut mieux que ne poing dormir sur ses deux oreilles fermées. Mais peut-on dormir debout sur ses deux oreilles ?
A Yannou, de la part de tous les autres:
B O N A N N I V E R S A I R E

Je suis émeu!
A mon tour Bon annversaire Yannou.
J’en connais un qui peut dormir sur ses deux oreilles.
L’âne , en les repliant sous son menton. Bisoux 
réponse à . <inconnu> le 15/02/2006 à 09h45 : Cocasse de constater que pour ma première "expression du jour" je n&rsquo...
je n’ai droit, pour toute explication sur son origine (l’objet même de ce site, non?) qu’à cet aveu d’impuissance
réclamation fondée qui devrait vous permettre d’obtenir 10% de réduction sur le coût de votre réabonnement.
Vous voulez que nous allions plus loin ?
Le dictionnaire de l’Académie ignore cette expression dans sa 5ème édition de 1798, mais la cite dans la suivante de 1832. Nous avons donc une fourchette 1798-1832, et si je vous la date du 15 février 1800 à 14H30 je suis donc crédible.
Le sens qu’il lui donne est le suivant : "Fig. et fam., Dormir sur les deux oreilles, sur l’une et l’autre oreille = Être en pleine sécurité" Il semble donc clair que le verbe "dormir" était pris initialement au sens figuré. "Sur l’une et l’autre oreille" pouvait avoir le sens de "sur l’une puis l’autre" ou de "sur l’une comme sur l’autre", ou encore de "sur n’importe quelle" avant que l’expression "sur les deux" soit comprise au seul sens de simultanéité. Mais s’agissant d’un sens figuré, la question de savoir par quel contorsionnisme nous nous superposons les oreilles est de toute façons sans objet.

Mais si vous êtes en pleine sécurité, vous pouvez alors vous endormir pour de bon, et c’est certainement ainsi que c’est faite la transition du sens figuré au sens de "Dormir profondément, tranquillement, en toute sécurité" cité par God.
D’autres questions ? Bon réabonnement !  
Bonne fête du muguet et bonne fête du travail à tous !

Comment dormir sur ses deux oreilles ? Voilà un casse-tête chinois à se rendre insomniaque résolu par un célèbre néerlandais : à défaut de se casser la tête, il s’est coupé l’oreille afin d’être sûr de pouvoir dormir sur les deux en même temps. cette page
réponse à . momolala le 01/05/2009 à 08h52 : C’est sans doute pour ça d’ailleurs que ces coussins moelleux...
Gagné! Je viens de vérifier. Mais je n’y avais pas songé. Ce qui prouve une fois de plus que ce qui va sans dire va mieux en le disant.
réponse à . <inconnu> le 01/05/2009 à 12h54 : Gagné! Je viens de vérifier. Mais je n’y avais pas song&eacu...
Mon bon sens me tient souvent lieu de culture, surtout depuis que j’ai bien rangé tous mes ouvrages de référence dans des cartons en attendant le jour de mon envol réel... Mais ça, c’est une autre histoire. Laisse-la entrer par une oreille et sortir par l’autre. 
réponse à . momolala le 01/05/2009 à 13h25 : Mon bon sens me tient souvent lieu de culture, surtout depuis que j’ai bie...
Laisse-la entrer par une oreille et sortir par l’autre
De mémoire:
"Celle qui entre par une oreille,
Trouve l’autre fermée,
Et ressort par la bouche,
La chanson,
Celle qui fait sa place au soleil,
A l’ombre de nos coeurs,
Et que rien n’effarouche,
La chanson,
la chanson,
..."
La Chanson, Claude Nougaro
Une pure merveille, aussi bien texte que musique.
Je la recommande aux petite)s comme aux grand(e)s..
Une chanson à mettre dans toutes les bouches, dans toutes les oreilles, dans tous les coeurs...
le lièvre dort les yeux ouverts, parce qu’il lui serait trop facile de dormir sur les deux oreilles. (proverbe de Garenne)
si tu as réveillé le serpent qui dormait sur ses deux oreilles, serre lui vite la main avant de recevoir son pied au cul (proverbe Sélénite)
Alors Yannou? Au lieu de dormir sur tes deux oreilles depuis des lustres (Ah non, ce n’est pas ce que tu fais?), tu ferais mieux de les ouvrir en grand, pour pouvoir entendre tous les vœux que l’on t’adresse pour ton anniversaire. Cela fait très longtemps que l’on ne t’as pas lu. A bientôt j’espère, et profite de cette belle journée 
réponse à . <inconnu> le 01/05/2009 à 07h47 : tout à fait d’ accord; quand on dort mal, qu’ on est inquiet,...
dormir sur ses deux oreilles veut dire qu’ on a "fermé les volets" pour courtiser pleinement Morphée.

J’aime beaucoup cette image. C’est un peu comme si cela devenait tout-à-coup possible.
Un très joyeux anniversaire à Yannou, et bonne fête du travail à tous !

Dormir sur ses deux oreilles ... pas nécessairement les siennes à soi personnellement. Mais ça ne simplifie pas les choses et ça me paraît aussi peu confortable. Mettons que je n’aie rien dit 
réponse à . momolala le 01/05/2009 à 08h59 : Joyeux bon anniversaire à notre Yannou ! Bonne fête à t...
Je suis pas mal pris par la famille aujourd’hui.
Bon anniversaire à Yannou et bon premier mai à toutes et à tous.
 
__/)
.-(__(=:
| \)
(\__ |
 :=)__)-| __/)
(/ |-(__(=:
______ | _ \)
/ \ | / \
___\|/___\
( )\
\ / \
\ /
\___/
Bon !
Après son lot de sushis imprévus, la migration est effectuée. J’ai vraiment passé un excellent 1er mai !
Reste principalement à savoir comment vont se passer les envois à partir de minuit. Mais je ne mesurerai l’ampleur des dégâts qu’au sortir du lit demain matin...
C'est une impossibilité de dormir sur ses deux oreilles À LA FOIS. Ce n'est qu'une EXPRESSION d'une abstraction, d'une idée. Et pis c'est tout.
Le roi des cons bien sûr !

"Il peut dormir ce souverain
Sur ses deux oreilles, serein, sur ses deux oreilles serein"........

Voilà, maintenant que j'ai pris la première place pour l'allusion du jour, je suis tranquille.
Je reviendrais plus tard pour le café......

Ben, "les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît"

M.Audiard
réponse à . lalibellule1946 le 07/11/2014 à 02h08 : C'est une impossibilité de dormir sur ses deux oreilles À LA FOIS....
Si !.............Lui, il peut.....
Voilààààààààà, prêt pour faire le café.......Bon, je vois que personne ne s'est manifesté.

Une petite en attendant que ça passe ?

Un couple de français part faire de la rando à la Réunion.
Le premier soir ils arrivent au refuge et il ne reste qu’une chambre avec un lit double surmonté d’un lit à une place.
Le gardien du refuge dit au guide :
« Tu dors en haut sur tes deux zoreils ! »

Tu vois Miss Souris........on peut !
réponse à . BOUBA le 07/11/2014 à 05h05 : Le roi des cons bien sûr ! "Il peut dormir ce souverain Sur ses...
Comme d' hab' @ 11
T'aurais pu en fouillant mieux dans les bacs nous trouver la religieuse où:
Le veinard sur sa croix peut s'endormir en paix,
Et les enfants de chœur se masturber, tout tristes..
ou bien encore les trompette de la renommée et là sur ton brin de laurier, je t'endormir comme un loir.
Pelé: - Dis-donc, t'es tout rouge !
un ami: - À la plage, j'ai pris un bon coup de soleil, j'ai même les oreilles qui pèlent...mais je ne me fais pas de souci: je dors tout de même sur les deux, o rei, pelées !
Cette expression fait malheureusement partie de celles sur lesquelles ni mes sources 'savantes' ne s'étendent, ni le web ne donne de piste de recherche : aucune date approximative d'apparition, aucune étymologie.
Je pense que le plus simple pour trouver l'origine de l'expression est de rechercher à partir de quel moment nous avons eu deux oreilles. Il faudrait arrêter de chercher midi à quatorze heures !
- Y'a une fuite...coupe l'eau Reille !
- de qui ?
réponse à . gerard5253 le 07/11/2014 à 07h02 : Comme d' hab' @ 11 T'aurais pu en fouillant mieux dans les bacs n...
M'sieur ! M'sieur Bouba y fait rien que pas lire les voisins du d'ssus !

Bah j'ai l'habitude, maintenant ça entre d'une oreille et ça sort par l'autre.

Aujourd'hui, l'expression c'est "dormir sur ses deux oreilles"......non ?...........
Miss Souris, tu vois qu'on peut
Illustration de l'expression du jour :

Le restaurateur : nous avons des canards et des calamars.
Le client : ah, je vois, la calamar aux canards !
Le restaurateur : et vous les voulez comment, bien cuits ?
Le client : je les voudrais à poings fermés.
Le restaurateur : c'est parfait, vous pouvez dormir sur deux oreilles.
Le client : zzzzz…
Je reviens sur la discussion sur la rubrique 'Ailleurs' (ma contribution / 45) dans l'édition 'Coller aux basques' d'avant hier. À 101 Syntax Terror écrit « Il serait sans doute utile que sansculotte précise sa pensée. » - merci de me l'avoir demandé si je n'étais pas clair.
Sachez d'abord qu'avec « ...les éructations linguistiques inpubliables et plutôt gênantes des pantins, des balourds, des foutriquets, des pimbêches et des paltoquets de 'notre communauté d’utilisateurs' ... » j'ai visé à mes compatriotes (bataves). Régulièrement on trouve des
ajouts dans cette rubrique 'Ailleurs' qui ont ni rime ni raison et qui alors réclament une discussion sur la pertinence ou (plutôt) l'impropriété des contributions. Autrement dit : je propose (je demande de prendre en considération) une rallonge de la rubrique 'Ailleurs' où les Russes peuvent laisser leur commentaires en russe, les Suédois en suédois, et ainsi de suite. Comme je le disais avant hier : « ... une arène où les contributeurs de la page 'Ailleurs' peuvent se frotter les oreilles réciproquement et livrer combat à visière découverte ... ». Evidemment les francophones polyglottes seront chaleureusement les bienvenues pour se mêler dans les discussions - ça va de soi.
Pour ne pas perturber les pages d'Expressio l'on pourrait accéder à la page "Ailleurs - Commentaires" en cliquant sur un bouton.
J'espère que je me suis fait clair - de toute manière c'était nullement l'idée de faire affront à la communauté régulière des utilisateurs !
Peter Pan: - C'est bizarre, d'un côté du visage, t'as un coloris rosé, et de l'autre un teint plus sombre...
sa fiancée: - aucun souci: je dors sur mes deux teints Pan !
réponse à . chirstian le 01/05/2009 à 09h42 : dormir à poing fermé sur ses deux oreilles vaut mieux que ne poing...
Au fil des rediffusions de 2014, nous en sommes à : en écraser sur ses deux oreilles dans de beaux draps.
réponse à . sansculotte le 07/11/2014 à 08h31 : Je reviens sur la discussion sur la rubrique 'Ailleurs' (ma contributi...
Les utilisateurs-trices qui n'étaient pas visé-e-s vont pouvoir dormir sur leurs deux oreilles.

J'en profite pour étaler ma science :
Je suis étonné que la traduction de l'expression polonaise utilise le terme "gaufre". A l'époque où j'utilisais le protocole "Gopher", je m'étais renseigné sur cette bestiole. Elle est typiquement nord-américaine et n'hiberne pas. En revanche (!) le Souslik est européen et hiberne.
Fin de la page "cuistrerie".
réponse à . SyntaxTerror le 07/11/2014 à 09h50 : Les utilisateurs-trices qui n'étaient pas visé-e-s vont pouvo...
Je ne comprends pas grand-chose (et à sansculotte non plus), mais c'est quand même émouvant. Ce soir, je vais pouvoir... 
réponse à . Mintaka le 07/11/2014 à 09h57 : Je ne comprends pas grand-chose (et à sansculotte non plus), mais c'...
Déjà, tu nous lis !
On peut dormir comme une marmotte ou comme un souslik, ces animaux hibernent. Le gaufre (gopher, en anglais) n'hiberne pas et est inconnu en Pologne.

sansculotte propose de créer une rubrique "discussion", à mon sens un peu sur le modèle de Wikipedia, pour y régler le cas des expressions litigieuses (surtout en néerlandais et flamand) sans encombrer ces colonnes.
J'aime bien la comparaison entre "dormir à poings fermés " et " dormir sur ses deux oreilles ", la première expression faisant plutôt penser à celle d'un tout petit enfant dormant en position fœtale dans la quiétude innocente , tandis que la seconde faisant peut - être référence à celle d'un adulte d'âge avancé,cherchant par tous les moyens de trouver un sommeil profond, se rapprochant à celle hélas d'une fin de vie ?
Un cheval très maigre: - je suis si maigre que quand je dors, je laisse deux marques au plancher...
une jument dodue: - tu dors sur tes os ?
le cheval: - sûr, mes deux os rayent !
François Villon: - Je suis fatigué...je vais dormir sur mes deux oreilles !
un autre poète: - ...deux oreilles ? je suis tes pas Villon !
DEVINETTE
Quel est le rapport entre l'oreille et le quart Perrier ?
réponse à . joseta le 07/11/2014 à 11h18 : DEVINETTE Quel est le rapport entre l'oreille et le quart Perrier ?...
On y coince la bulle ?
réponse à . joseta le 07/11/2014 à 11h18 : DEVINETTE Quel est le rapport entre l'oreille et le quart Perrier ?...
Oreille et bouteille se terminent par eille, mais c'est pas pareil.
Peut-être une question de cire humaine ? 
@ Bouba et Mintaka
- l'oreille a lobule et
le Perrier, l'eau, bulles
réponse à . joseta le 07/11/2014 à 11h39 : @ Bouba et Mintaka - l'oreille a lobule et le Perrier, l'eau, bulles...
Je vous donne une deuxième chance:
DEVINETTE
Pourquoi on a peint des raies par terre dans tous les jardins d'animaux ?
réponse à . joseta le 07/11/2014 à 11h39 : @ Bouba et Mintaka - l'oreille a lobule et le Perrier, l'eau, bulles...
Et encore quoi, bientôt ce sera des globules ?
À cause des bull-terriers ? Parce que les zoos-raies (du bois) ?
réponse à . Mintaka le 07/11/2014 à 12h02 : À cause des bull-terriers ? Parce que les zoos-raies (du bois) ...
Pas mal...
Réponse
- pour que les animaux dorment sur des zoos rayés.
(C'est-y pas gentil ça ?)
Dormir sur ses deux oreilles...
Voilà plus d'un lustre qu'on se pose ici la question de savoir quelle position adopter.
J'ai relu avec application ce que dit Sa Divinité...
Dormir sur ses deux oreilles... mais est-ce vraiment les siennes ? [celles du quidam qui veut dormir, non celles de God... Pfff...faut suivre un peu].
Parce que ce n'est pas une obligation :
- Tiens, j'ai trouvé un loir*... ah ! quel plaisir de dormir sur ses deux oreilles !
Ça marche aussi...

* j'ai dit un loir... mais vous pouvez choisir autre chose. Quoique... si vous prenez "éléphant", ça va être moins facile.
Vais p'têt aller faire une p'tite dormette...
réponse à . DiwanC le 07/11/2014 à 12h31 : Dormir sur ses deux oreilles... Voilà plus d'un lustre qu'on se pose ici ...
Voilà plus d'un lustre qu'on se pose ici la question de savoir quelle position adopter.
C'est comme ça qu'on finit par ne pas trouver le sommeil.
#41 Une histoire à dormir debout.  
#42 ditto  
#48 ditto  
(Bouba, tu m'entends rire comme une baleine...avec tes deux oreilles...)
Carine a une soeur et un chien; et l'animal aimait dormir sur les deux Soreille.
DoRMir est une perte de temps ?
Le 1/3 de notre vie passe ainsi a ce que notre cerveau recharge ses batteries pour pouvoir vaquer a notre
....Quotidien !
Ainsi on mange notre Temps de vie
En fait, l'expression vient de la marine...
L'ancre - qui comme chacun le sait a des oreilles - est aussi indispensable au marin que le frein à l'automobiliste, rongeur ou pas.

Aussi, en des temps très anciens, ne laissait-on pas l'ancre pendouiller le long des coques des navires ; on les rangeait à l'intérieur pour qu'elle ne soit pas dérobée lors des attaques flibustières ou piratesques ! Car certains malveillants ne trouvaient rien de plus drôle que de la faucher... Ô combien de marins, combien de capitaines ont ainsi erré sur les mers lointaines parce qu'ils n'avaient plus de freins à main.

Check-list d'alors* :
- Filets de pêche ?
- Embarqués.
- Sabres d'abordage ?
- Aiguisés.
- Caisses de pinard et autres vins fins ?
- Embarqués.
- Ancre ?
- Bien rangée.
- T'es sûr hein ?
- Certain ! Et pis on est tranquille parce que Claudius dort sur ses deux oreilles !


Claudius, c'était 2 mètres de haut et un quintal de muscles autour, ils étaient rassurés ! Et quand le Claudius dormait, fallait au moins le tonnerre de Brest pour le réveiller.
En fait, l'expression d'alors correspondant à la définition proposée par God "Dormir profondément, tranquillement, en toute sécurité" était : Dormir - comme Claudius - sur les deux oreilles. Elle s'est altérée au fil du temps...

*Anecdote relevée dans Les mémoires d'un capitaine de ferry-boîte, page 115, Éditions Georges Keylios.

... les autres -nautes ont de l'imaginaire itou... ainsi, "dormir comme un bébé lavé à l'eau chaude " c'est pas mal du tout !
Voilà Bouba, c'est Vincent qui pourrait dormir sur ses deux oreilles.

Amis, romains, compatriotes, prêtez-moi l'oreille...je me suis toujours demandé qui pourrait bien traduire les oeuvres complètes de Shakespeare en français...quel boulot...je trouve qu'entre autres un des fils de Victor Hugo l'avait réussi, Francois-Victor Hugo...épi épi c'est tout...deux épis ça fait TWO EARS (DE MAÏS) deux oreilles...
réponse à . lalibellule1946 le 07/11/2014 à 16h22 : Voilà Bouba, c'est Vincent qui pourrait dormir sur ses deux oreilles. Am...
Tiens : dans la famille Hugo, après le fils, voici le père et son beau z'endormi qu'on a cité il y a peu je crois...
Dormait peut-être sur ses deux oreilles le Booz... :

réponse à . DiwanC le 07/11/2014 à 14h51 : En fait, l'expression vient de la marine... L'ancre - qui comme chacun le sait...
C'est ainsi que disparaissent les petits métiers tels que revendeur d'enclumes à la sauvette et fourgueur d'ancres d'occasion.
- C'est pas vrai ! Bruno ! depuis le temps ! qu'est-ce que tu deviens ? Tu bosses toujours comme forgeron ?
- ah, non ! je suis otorhinolaryngologiste maintenant...
- et ben, ça a dû te changer !
- oh, pas tellement, on travaille en équipe, et moi, je m'occupe de l'oreille.
- et ?
- ma specialité c'est le marteau et l'enclume !
réponse à . DiwanC le 07/11/2014 à 19h41 : Tiens : dans la famille Hugo, après le fils, voici le père et...
à propos de glanage, un film docu assez charmant par Agnès Varda réalisé quand elle avait 70 ans et avec un tout petit caméra, elle parle de toute sorte de glanage Les glaneurs et la glaneuse
réponse à . lalibellule1946 le 07/11/2014 à 21h07 : à propos de glanage, un film docu assez charmant par Agnès Varda r...
Je ne sais pas si on peut trouver ça aux States, Arte (la chaîne de télé franco-allemande) a édité la totalité des films d'Agnès Varda : 36 films sur 22 DVD, une durée de 50 heures ... et la recette des bettes au gratin. Je n'ai pas encore tout vu !
réponse à . DiwanC le 07/11/2014 à 19h41 : Tiens : dans la famille Hugo, après le fils, voici le père et...
... le parfum qui sort des touffes d'asphodèles... super... avant d'aller au lit !
réponse à . SyntaxTerror le 07/11/2014 à 22h36 : Je ne sais pas si on peut trouver ça aux States, Arte (la chaîne de...
Wow ! De quoi faire un marathon Agnès Varda !
Ceci n'est pas une explication avérée mais plutôt une déduction.Avant les gens ne dormaient jamais complètement allongés car c'était la position des morts.Pour éviter cette posture,les lits étaient petits(il y avait aussi une question de prix;comparez un lit standard à un xl)ce qui évitait qu'il glissât et que la Mort les emporte en les tirant par les pieds.Et comme 2 précautions valent mieux qu'une,ils se calaient avec moult oreillers tant et si bien que la tête était enfoncée dans les plumes jusqu'aux 2 oreilles.Cette position en angle ne devait pas faciliter la digestion.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Dormir sur ses deux oreilles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?