Etre verni - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Etre verni

Être chanceux

Origine

Voilà une de ces expressions dont l'origine n'est pas connue.

Ce qui est sûr, c'est que 'verni' en argot veut dire 'chanceux', le 'verni' (nom masculin) signifiant 'chance' ou 'bonheur', dès 1901. Mais pourquoi ?

Une explication communément avancée dit que les ennuis glissent sur une surface vernie à peu près aussi bien qu'un pet sur une toile cirée. Ils ne s'attardent donc pas et seule la chance reste.

Une autre explication, proposée (sous réserves, car sans textes pour le prouver) par Cellard et Rey dans leur Dictionnaire du Français non Conventionnel (Lien externe), dit que, au cours d'une exposition, les tableaux vernis avaient plus de chance d'être vendus que les autres. Du coup, un peintre 'verni' serait un artiste dont les toiles se vendraient bien. Et, par extension, 'verni' serait devenu un synonyme de 'chance'.

Exemple

« - Souffrir !... Si tu crois que j'aime souffrir, moi !... Tu vas voir comment on va être heureux... J'ai pas été tellement heureux, t'sais... mais j'étais tout seul... (Il fait un geste de résignation insouciante) J'étais pas très verni... Tous les ennuis, les gros et les petits... »
Jacques Prévert - Le jour se lève in l'Avant-Scène

Compléments

Comme disait Eugène Labiche :
« Les chanceux sont ceux qui arrivent à tout ; les malchanceux, ceux à qui tout arrive »
Choisissez votre camp !

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre verni » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar AbzahrouIl a de la chance
Allemagne / Autrichede Ein Glückpilz seinÊtre un champignon-bonheur
Allemagnede Schwein habenAvoir du cochon
États-Unisen To have been born under a lucky starÊtre né sous une étoile porte-bonheur
Angleterreen To have the luck of the devilAvoir la chance du diable
Angleterreen To be jammyÊtre couvert de confiture
Espagnees Más vale nacer con estrella que nacer estrellado !Mieux vaut naître sous une bonne étoile que naître écrasé !
Argentinees Tener culoAvoir un gros cul
Espagnees Aparecersele la virgenAvoir l'apparition de la vierge
Espagnees Tener potraAvoir de la veine
Panamaes Tener buena estrellaAvoir de la bonne étoile
Espagnees Tocarle el gordoToucher le gros lot
Espagne (Catalogne)es Neixer amb la ploma al culNaître avec la plume au cul
Espagne (Catalogne)es Arribar i moldreArriver et moudre
Espagnees Nacer con estrellaNaître sous une bonne étoile
Espagnees Tener el santo de caraAvoir le saint de face
Espagnees Nacer de pieNaître debout
Canada (Québec)fr Être plein de mardeÊtre plein de merde
Canada (Québec)fr Etre mardeuxÊtre merdeux, être chanceux
Canada (Québec)fr Avoir les gosses (testicules ) bénies
Italie (Sicile)it Èssiri culùtuAvoir un (grand) derrière
Italieit Essere nato con la camiciaÊtre né avec la chemise
Pays-Basnl een geluksvogel zijnêtre un oiseau du bonheur
Pays-Basnl Spekkoper zijnEtre acheteur de lard
Pays-Basnl ZwijnenCochon-er
Pays-Basnl met de helm op geboren zijnêtre né avec le casque (être né 'coiffé')
Pays-Basnl "Mazzel" hebben.Avoir de la chance (Mazzel expr. hébraïque)
Pays-Basnl Bofkont!Cul de chance !
Pays-Basnl onder een gelukkig gesternte geboren zijnêtre né sous une bonne étoile
Pays-Basnl een zondagskind zijnêtre un enfant du dimanche
Belgique (Flandre)nl Met zijn gat in de boter gevallenTombé avec son cul dans le beurre
_other Kozala na lupemba.Etre chanceux
Polognepl By? urodzonym w czepku.Être né dans le bonnet.
Brésilpt Nascer virado para a luaNaître tourné vers la lune
Roumaniero L-ai apucat pe Dumnezeu de un piciorIl a attrapé Dieu par un pied
Roumaniero A avea baftăAvoir de la chance (argot tiré du rom/tsigane)
Roumaniero A se naste sub o stea norocoasaNaître sous une étoile qui porte bonheur
Russieru Родиться в рубашкеÊtre né avec la chemise

Vos commentaires
- Tir énervé.
- Nier trève.
- Verte Erin.
- Rêver ? Niet !
- Vire entre.
- Tenir rêve.
- Ver entier.
- Vêtir René.

Anna Gramme

Allez, bonne nuit, les gosses. Les mains sur les couvertures.
Est-ce que le vernis n’est pas censé protéger ce qu’il recouvre et lui donner ainsi un certain prix et de la pérennité ? Donc "être verni", expression récente et argotique, reviendrait à être protégé, donc chanceux chez les prolétaires athées du début du XXème siècle. Athées, parce que ne se référant pas à la protection divine ou d’un quelconque saint qui aurait prié pour eux.

Depuis qu’on a inventé le vernis polyester, évidemment, l’expression a perdu de sa force.

A propos des peintres, le simple fait d’être exposé, toute exposition commençant par un "vernissage", est déjà une démonstration de leur réussite. Au début du XXème siècle c’était encore plus vrai qu’aujourd’hui quand on se souvient combien les grands impressionnistes, puis les abstraits après eux ont eu de mal à figurer dans les expositions officielles de leur époque. Bon, j’ai utilisé mon quota d’encre et je laisse la place aux bien éveillés de ce beau jour.
Le vernis est un éclat d’emprunt, une apparence flatteuse, brillante.
"C’était un scélérat qui avait le vernis de l’esprit; le vernis s’en est allé et le coquin est demeuré" Voltaire

Avoir le vernis du monde, c’est avoir le dehors poli.
On peut donc penser que celui qui a de la chance offre une belle figure à ceux qu’il côtoie.
Il faut peut-être dire que nous sommes [slurp] un tantinet vernis d’avoir un site tel que celui-ci, absolument génial, inventé, mis en place et géré par un non moins démentiellement fantastique Godemichou [/slurp] où nous pouvons nous exprimer à loisirs, avec notre gouaille, nos mots d’esprits (parfois d’ailleurs pour faibles d’esprit), mais aussi avec notre culture et notre amitié qui peut très bien se développer ici.
Ce site permet - presque - toutes les dérives (et vive la marine!), du moins celles que la morale ne réprouve pas et qui ne portent pas atteinte à la liberté des autres. A leur sexe, à leur religion, à leur couleur, à leur nationalité, à leur mentalité, ni surtout à leurs verres pleins!
Quoique... à leur sexe, si elles sont, jeunes, jolies, aguichantes, ou moins jeunes, intelligentes et expérimentées, et si elles ne portent pas la culotte (de cheval), je me tâte... Moi, je ne demande qu’à partager, n’est-ce-pas...
Maaaaaaarrrccceeeeeeeeeellllllllllllllllllllllllllll ! Un p’tit noir bien corsé et deux croissants, s’il-te-plaît
Du coup, un peintre ’verni’ serait un artiste dont les toiles se vendraient bien
explication curieuse, car si je comprends bien, le peintre ne vendrait pas parce qu’il a de la chance, mais parce qu’il présente mieux ses toiles : donc grâce à son travail, sa préparation, son équipement etc...
En argot, au début du siècle, "verni" a d’abord signifié "protégé" puis "veinard" . Le glissement semble donc tout à fait clair.
"protégé" = comme recouvert d’un vernis protecteur. Puis "veinard" parce que être protégé , c’est une véritable chance : par exemple, à la guerre, être protégé c’est avoir une chance de rester vivant. Dans la mythologie de nombreux héros étaient qualifiés de "protégé des Dieux", ce qui leur permettaient de passer à travers des épreuves insensées...
réponse à . file_au_logis le 06/07/2007 à 08h32 : Il faut peut-être dire que nous sommes [slurp] un tantinet vernis d’...
Quoique... à leur sexe
avoir le sexe vernis ? Pourquoi pas : à défaut de protéger efficacement, une fois sec, il peut donner autant de rigidité qu’un préservatif à baleines, pour moins cher. Il faut seulement penser à l’appliquer en position parce que sinon ...
Passé un certain âge (beaucoup plus avancé que le mien, hé oh !...), on pourrait alors considérer que "être verni" serait plutôt ne pas avoir besoin de vernis ?
réponse à . chirstian le 06/07/2007 à 09h12 : Du coup, un peintre ’verni’ serait un artiste dont les toiles se ve...
Tu me plagies ou tu m’ignores ?

Signé : BêteMomo 

@Animaldan : SOURIS ! 
réponse à . chirstian le 06/07/2007 à 09h12 : Du coup, un peintre ’verni’ serait un artiste dont les toiles se ve...
En dehors du fait que ce qui est verni est effectivement protégé, peux-tu me dire d’où tu sors qu’en argot ’verni’ voulait d’abord dire ’protégé’ ?
Parce que je n’en ai aucune trace dans mes trois dicos d’argot et je trouve quand même étonnant que des gens comme Cellard et Rey n’aient pas trouvé la même interprétation que toi.
Ah! Ah! Bandes de joyeux galopins, je vous y prends à délirer sans moi...
Vous croyiez être débarrassés de Marcek, mmais que nenni!
J’arrive avec mes gros sabots, mais je vous invite à chausser vos souliers vernis, pour assister à mon vernis..sage !
Bisous généraux et généreux !


Vernissage



L’horizon lie - de - vin s’accroche à la cimaise
Où les pinceaux dressés font un haie d’honneur
Un donneur de leçons parle, la bouche en cœur
Les dames chapeautées ont des lèvres de fraises

Près des verres de Kir d’un chanoine gourmet
Sur les plateaux dorés , on sert de jolis mets
Et ces dames pépient comme en une volière
Le peintre, déjà gris, tape sur le derrière

D’une poulette en rose à portée de sa main
Des figures outrées baissent leurs face-à-main
Sanglées dans leurs corsets imposants de douairières.
Les tableaux exposés s’animent, à l’arrière :

Une déesse nue ose poser le pied
Sur le parquet verni où glissent les souliers
De la foule venue pour le grand vernissage
Elle arrache un rideau en guise de corsage

Suivie par une nymphe aux cheveux épandus
Sur un torse gracile aux jeunes seins tendus
L’assemblée des messieurs agite ses binocles
Saisis par ces beautés descendues de leur socle

Un silence de mort accueille ce miracle
Puis soudain ô stupeur, pour tous c’est la débâcle
Chacun poussant chacun pour plus vite quitter
Cet endroit effrayant par des spectres hantés

C’est ainsi que l’on vit descendre des tableaux
Dans le salon désert , où restaient des gâteaux
Du champagne rosé, et maintes gourmandises
Gourmettes et gourmets friands de ces surprises

Et lassés de poser pour la postérité
Sur des tableaux glacés dont allaient hériter
Quelque riche marchand ou quelque grand esthète
Qui leur feraient connaître à jamais la disette !

Alors, tard dans la nuit, ce fut un grand festin
Où chacun oublia pour un temps son destin
Savourant les plaisirs accordés aux vivants
Pour qui le pain vaut bien les Iles sous- le- vent

Quand l’aurore survint, déshabillée de rose,
Chacun dans les tableaux avait repris sa pose
Et qui eût deviné cette folle aventure
En contemplant Vénus et sa belle figure !


MARCEK

Merde!
J’avais oublié, fallait pas signer !
avoir un certain verni
avoir une certaine classe - une certaine culture ..." paraître "
réponse à . God le 06/07/2007 à 09h43 : En dehors du fait que ce qui est verni est effectivement protégé, ...
ma source : le TLFI cette page en bas : éthymologie et histoire de "verni" n°3
réponse à . chirstian le 06/07/2007 à 09h19 : Quoique... à leur sexe avoir le sexe vernis ? Pourquoi pas : ...
"avoir le sexe vernis "

Tu connais la chanson : "Vernis aime les sucettes euh, les sucette à l’anis..."
Lalalala la la... ben quoi, y’a l’droit de chanter sur expressio non ?

Ps : @ 4 > Bienvenue à toi Filo, p’tit nouveau... je plaisante, je m’entraîne à accueillir les futurs entrants. 
réponse à . sirault le 06/07/2007 à 10h14 : avoir un certain verni avoir une certaine classe - une certaine culture ..." par...
Bonjour Sirault ! C’est toute la différence entre "être" et "avoir" !
réponse à . chirstian le 06/07/2007 à 09h12 : Du coup, un peintre ’verni’ serait un artiste dont les toiles se ve...
Je ne sais pas pourquoi mais je pense un peu comme toi cher Chirstian. Peut-on penser (c’est gratuit) que les officiers aux bottes vernies, ceux des états-majors, avaient à la guerre plus de chances de s’en sortir vivant que les vulgaires soldats, la piétaille aux guêtres boueuses… ?

De cette expression, y’a anguille sous roche dans le sens où on sent pas mal d’explications possibles en dehors de la sacro-sainte explication matinale de God. Bonjour.
réponse à . God le 06/07/2007 à 09h43 : En dehors du fait que ce qui est verni est effectivement protégé, ...
je trouve quand même étonnant que des gens comme Cellard et Rey n’aient pas trouvé la même interprétation que toi.
Mais Cellard, Rey et nous ôtres, on a trouvé Chirstian ! Et quelle trouvaille ! Ça devrait te suffire, non ? 
réponse à . momolala le 06/07/2007 à 08h19 : Est-ce que le vernis n’est pas censé protéger ce qu’il...
"Donc "être verni", expression récente et argotique, reviendrait à être protégé, donc chanceux chez les prolétaires athées du début du XXème siècle. Athées, parce que ne se référant pas à la protection divine ou d’un quelconque saint qui aurait prié pour eux."

Curieux découlé faisant la part belle à l’innocence. Le verni même en bonnes couches n’empêche pas la souillure de l’âme. En conséquence, un athée et je respecte les athées ne peut être considéré chanceux dans la mesure où il n’a pas encore plongé dans la piscine. Là est mon avis TOUT personnel vers Nice ou ailleurs. Coucou Momo ! 
réponse à . <inconnu> le 06/07/2007 à 10h44 : "Donc "être verni", expression récente et argotique, reviendrait &a...
C’est donc ton avis et tu le partages ?  Bonjour mon Yannou !
réponse à . sirault le 06/07/2007 à 10h14 : avoir un certain verni avoir une certaine classe - une certaine culture ..." par...
"avoir un certain verni
avoir une certaine classe - une certaine culture ..." paraître "

Ouais, mais quand ça craquelle, le masque tombe… Flétrissures, meurtrissures, la personne souffre d’autant... Vanité de l’Homme !
réponse à . momolala le 06/07/2007 à 10h27 : Bonjour Sirault ! C’est toute la différence entre "être"...
je dirais même plus:
être ou ne paraître, voilà la question

Et bienvenue à Sirault. Je me souviens d’un patelin dans le Hainaut belge qui s’appelle comme cela. J’y ai passé 2 semaines en "camp de vacances" dans un collège, pendant les vacances. Je me suis amusé là-bas comme un fou: Il y avait un concierge (qui avait passé une grande partie de sa vie en Afrique noire, ex-Congo belge) où il avait participé à quelques safaris. Il tirait à la .22 long rifle sur les corbeaux et corneilles qui à l’époque nichaient comme des malpropres surtout dans les conduits de cheminées (disait-il, j’ai jamais pu vérifier). Et il tirait vachement bien, le bougre. Toujours sous la jointure de l’aile, pour atteindre le coeur, disait-il. Au moins, cela ne faisait pas souffrir.
Je me souviens également d’un étudiant noir qui y passait ses "vacances" également, pour apprendre le francais. Je lui apprenais la prononciation (et je prenais mon pied par la même occasion):
un cheval, des cheveux,
un veau, des voeux, par exemple...      
Le pied, je vous dis. Où j’avais des problèmes avec lui, c’est quand il épellait les mots: il prononcait "i" aussi bien la lettre "i" que "y" ou que "e". Pas aisé...
Souvenir, souvenir... Jauni, si tu nous lis...non, quand même pas, tu n’y arriverais pas...

Dis-moi, Sirault, ton pseudo démontrerait-il ton origine hennuyère? Sans vouloir t’hennuyer ennuyer, bien sûr...
Bon, je vois que vous avez pris de très mauvaises habitudes, pendant que j’avais le dos tourné, garnements. Cette expression vient de la Marine : sur les beaux gréements anciens, où tout le pont (et aussi la coque) était en bois précieux et son accastillage en laiton poli, on déversait des tonneaux de vernis, tout au pinceau trois poils, partout, tout le temps, pour protéger les matériaux des outrages du soleil, du sel et du vent. Et leurs heureux propriétaires qui se doraient la pilule sur un transat, sur le gaillard d’arrière, nul n’osait les déranger pendant leur sieste, si bien qu’on les vernissait itou, par la même occasion. D’ailleurs, ils vivaient plus longtemps que la moyenne, c’est prouvé. Parce qu’ils étaient vernis, en plus d’avoir le cul bordé de nouilles au départ. CQFD.
Et le gagnant de la trirème du jour est :
L’Amiral.
Le chineur aux puces, dans les brocantes chez les antiquaires tombe sur un meuble verni, une rareté en excellent état, il se dit être chanceux même
Affaire de popote (cire des antiquaires) sans doute…
réponse à . file_au_logis le 06/07/2007 à 10h55 : je dirais même plus: être ou ne paraître, voilà la ques...
Mêêêêêê ! Paître ou ne pas paître, telle est la question, pour une vache du Sahel. Alors qu’ici, dans la capitale mondiale d’Expressio, les pelouses des Aulerques Cénomans sont vertes à souhait. Si, si, je vous assure : ils sont vernis, côté jardin...
Etre vernis ou ne pas être, disait le Callista chione (voir sur cette page) !
réponse à . momolala le 06/07/2007 à 11h51 : Etre vernis ou ne pas être, disait le Callista chione (voir sur cette page...
Bravo, moussaillon ! Tu nous en bouches un bivalve, là... Pour les amateurs de pêche à pied, à cette page, vous en trouverez une belle collection.
Va falloir que je crée aussi la LPP (Ligue des Pêcheurs à Pied), avec une Médaille du Mollusque Marin (3M), pour te la décerner... 
réponse à . Elpepe le 06/07/2007 à 12h55 : Bravo, moussaillon ! Tu nous en bouches un bivalve, là... Pour les a...
La 3 M à MoMo, Merci, Merci, Merci Pepe 
réponse à . momolala le 06/07/2007 à 09h38 : Tu me plagies ou tu m’ignores ? Signé : BêteMomo&...
" Tu me plagies ou tu m’ignores ? "
en l’occurence j’avais commencé mon message avant que tu n’interviennes, il est resté en suspens pour priorité professionnelle, et je l’ai ensuite validé sans actualiser au préalable la page. Je te l’explique sérieusement, non que je te crois vexée, mais parce que cela m’arrive souvent et que d’autres que toi peuvent donc avoir la même impression !
réponse à . tytoalba le 06/07/2007 à 08h30 : Le vernis est un éclat d’emprunt, une apparence flatteuse, brillant...
"Avoir le vernis du monde, c’est avoir le dehors poli.
On peut donc penser que celui qui a de la chance offre une belle figure à ceux qu’il côtoie."

Ca me fait penser à cette réflexion : "C’est quoi exactement la "chance?"... "La roue tourne"... "Avoir du bol"... "le cul bordé de nouilles"... "Etre cocu"... ???

Il ne suffit pas d’avoir de la chance, encore faut-il savoir s’en servir à bon escient.
Par exemple Momo, bon là tu gagnes la 3M avec pas mal de chance, que vas tu en faire ? L’ajouter à ton Cv ? Passer dans "Voici" ou "Gala" avec la médaille accrochée à ton mallot de bain ? La vendre au plus offrant sur e.bay ? L’encadrer ? La concasser ? La remettre en jeu ?

Ben voilà, au bout du compte, tu ne sais pas bien et ça te met la pression cette affaire. Voilà que ça te prend la tête, que tu n’en dors plus la nuit... Que faire de cette médaille ? Mais voyons, c’est pourtant simple, la médaille, tu me la donnes et pis c’est tout.
Ode au trop vieux mari de la trop jeune Alice.

vieillard encore vert n’y
verra pas malice
si je le dis verni
d’être aimé d’Alice.
"Messire, vous êtes verni !" c’est caustique.
"Mes cires, vous êtes vernis !" c’est encaustique.
On dit de quelqu’un (ou de quelqu’une, d’ailleurs!), qu’il ou elle est verni ou vernie, lorsque cette personne (ouf!) est tombée avec son cul dans le beurre.
Et pas nécéssairement celui à mettre dans les épinards.
réponse à . file_au_logis le 06/07/2007 à 15h49 : On dit de quelqu’un (ou de quelqu’une, d’ailleurs!), qu’...
Filou, t’as encore démonté le vernier ? Il n’est plus sur l’alidade du sextant. Avec la clé de 12, c’est moins facile de faire un point d’orthographe !
réponse à . <inconnu> le 06/07/2007 à 14h21 : "Avoir le vernis du monde, c’est avoir le dehors poli. On peut donc pense...
tu me la donnes et pis c’est tout
Ça, c’est une parole de suborneur, camarade ! Bon, pour toi, taillée sur mesure, je crée la LPP (Ligue des Prélats Procrastinateurs) et la Médaille de la Mainmise de Majesté (3M), et te la décerne avec palmes, masque, tuba, combinaison, bouteilles et détendeur.
Allez hop ! Tu plonges ! 
réponse à . chirstian le 06/07/2007 à 14h18 : " Tu me plagies ou tu m’ignores ? " en l’occurence j’ava...
En ce qui me concerne, ça n’a vraiment aucune importance, vraiment. J’ai toujours le même plaisir à te lire.
réponse à . <inconnu> le 06/07/2007 à 14h21 : "Avoir le vernis du monde, c’est avoir le dehors poli. On peut donc pense...
Je ne la partage pas si elle est en bon chocolat. Pour le reste, j’ai déjà bien assez de ma plantureuse poitrine à porter sans y ajouter des pendeloques. Ce que j’aime surtout, c’est le sourire de LPP qui va avec !
réponse à . Marcek le 06/07/2007 à 09h56 : Ah! Ah! Bandes de joyeux galopins, je vous y prends à délirer sans...
Salut Marcek ! Tu as fini de te vernir en Corse ? Retour au bercail en alexandrins, mazette, on te manquait !
réponse à . Elpepe le 06/07/2007 à 16h28 : tu me la donnes et pis c’est toutÇa, c’est une parole de subo...
"et te la décerne avec palmes, masque, tuba, combinaison, bouteilles et détendeur."

Pour un braquage, excellent déguisement... m’ouais m’ouais, m’ouais.
réponse à . momolala le 06/07/2007 à 16h50 : Je ne la partage pas si elle est en bon chocolat. Pour le reste, j’ai d&ea...
"j’ai déjà bien assez de ma plantureuse poitrine à porter "

Ton fardeau nous est précieux. Le jour où ça ira mal, nous nous épancherons dessus, tiens un peu comme l’Animal D’âne  hier... Un p’tit coin de paradis sur la côte d’Azur, ça existe encore... visiblement.


Un restaurateur Niçois s’est installé près de chez moi. je vais enfin découvrir la bonne cousine provençale, euh cuisine provençale dans toute sa splendeur.
On en reparlera...
réponse à . <inconnu> le 06/07/2007 à 17h41 : "j’ai déjà bien assez de ma plantureuse poitrine à po...
Bon, be, tu testes, puis on parlera d’une convention par chez toi, spa? Et l’animalDan y sera bien entendu le bienvenu! Comme ca, il fera notre connaissance. Nous Non floutée. Mais seulement si lui-même le désire!

Merci pour la correction, Momo - pour les ceusses qui ne comprendraient pas, voir en 41. Je reboucle.
réponse à . momolala le 06/07/2007 à 10h27 : Bonjour Sirault ! C’est toute la différence entre "être"...
La différence entre " lettres" et "lavoirs", c’est ce qui distingue un facteur d’une lavandière (ou l’apprêt de mains).
A propos de lavoirs, j’ai touvé une page qui leur est consacrée : pour lavoir la voir  , allez sur cette page.
réponse à . chirstian le 06/07/2007 à 15h23 : "Messire, vous êtes verni !" c’est caustique. "Mes cires, vous ...
Ca me rappelle un extrait de "Tintin et le sceptre d’Ottokar". Les Dupondt viennent de glisser sur le dalllage ciré du palais du roi Muskar XII, qui leur souhaite la bienvenue en Syldavie  : en réponse, Dupond s’exclame "
Majesté, votre sire est bien bonne... Je veux sire...non, je veux dire..." et Dupont ajoute "Je sirais même plus, dire...c’est-à-sire..., Majesté..." 
réponse à . file_au_logis le 06/07/2007 à 17h53 : Bon, be, tu testes, puis on parlera d’une convention par chez toi, spa? Et...
Nous floutée ? Il me semble que ton copain de camp de vacances auquel tu "apprenais"’ le français t’a influencé en miroir mon Filou.

@Lorangoutan
Sympa ton site qui mène aux lavoirs anciens. Elles avaient du vrai boulot, nos aïeules qui lavaient dans l’eau froide, mais c’était aussi des lieux sociaux au moins aussi importants que les bistrots des hommes.
réponse à . momolala le 06/07/2007 à 18h33 : Nous floutée ? Il me semble que ton copain de camp de vacances auque...
c’était aussi des lieux sociaux au moins aussi importants que les bistrots des hommes
Maintenant, y’a le clavardage sur MSN. C’est moins fatigant ou moins soûlant, selon le lieu. 
réponse à . God le 06/07/2007 à 18h59 : c’était aussi des lieux sociaux au moins aussi importants que les b...
Voire moins fatigant que de ficeler un éditeur de partoche ? Hmmm ?
Allez, les gosses : Pépé va chercher BB, courses de subsistance et plus si affinités.
Au lit, et on se vernit les ongles tout le ouiquinde, les filles !
réponse à . lorangoutan le 06/07/2007 à 18h00 : La différence entre " lettres" et "lavoirs", c’est ce qui distingue...
Des lavoirs qui deviennent des locaux de pompes...
Seraient-ils devenus des magasins de chaussures? Ou alors des salles de gymnastiques, de construction de coprs, où l’on peut (doit?) faire des pompes à tour de bras?

Moi, j’aurais transformé ces lavoirs anciens, et parfois magnifiques, d’après les photos que l’on voit sur le site, en bains-douches, où les lavandières du Lavandou sentant la lavande auraient pu nous doucher, nous décrasser, nous bichonner, nous masser en masse et en détail, sous tous les détails, sans faire dans la détaille de la piétaille, sans quoi cela nous aurait fait les pieds....
Oui, elles sentent la lavande, et non la viande (ah! variée!) d’avant la vente de l’Avent, quand elles vont de l’avant, dans le vent, avec les 4 garcons... de bains!
réponse à . God le 06/07/2007 à 18h59 : c’était aussi des lieux sociaux au moins aussi importants que les b...
C’est grâce à MSN que l’on dit maintenant que la clave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe...
Ca ne fait palombe d’un doute...

Bonne nuits les djeunes et les ôtres...
réponse à . momolala le 06/07/2007 à 18h33 : Nous floutée ? Il me semble que ton copain de camp de vacances auque...
Elles y attrapaient aussi des hémiplégies, à laver dans l’eau glacée de la rivière...
C’est vrai que c’était bien joli tous ces draps blancs qui sêchaient sur l’herbe.
aux échecs, un joueur est verni quand il n’est pas mat.
il parait que recouvrir la plaque de sa voiture d’une couche de vernis invisible empêche qu’elle soit prise en photo au flash. Le conducteur est donc verni ... tant qu’il ne se fait pas prendre !
réponse à . file_au_logis le 06/07/2007 à 21h50 : Des lavoirs qui deviennent des locaux de pompes... Seraient-ils devenus des maga...
Ne pas confondre:
Des lavoirs qui deviennent des locaux de pompes...
avec:
des bavoirs qui deviennent des bocaux de lompes...

Bon appétit.
Vous êtes vernis, les petits, de pouvoir vous offrir des oeufs de lompes. Moi, j’ai plutôt servi de repas à une quantité de moustiques, la nuit dernière. Je dois avoir entre 25 et 30 piqures sur mon beau corps d’éphèbe
réponse à . chirstian le 11/07/2010 à 08h30 : aux échecs, un joueur est verni quand il n’est pas mat....
Pssst !
Cirhtnas, aujourd’hui, celle qui sera vernie, ce sera notre Louisann, éternelle voyageuse sur son scooter rose, un fichu rose dans les cheveux qui découvrent les boucles d’oreille en cerise, le chemisier blanc noué sur le nombril et le corsaire pied-de-poule découvrant ses chevilles ravissantes, sans oublier les ballerines rouges qui complètent le portrait, elle sera vernie lorsque tu lui auras envoyé ce compliment que tu mûris depuis tôt matin à l’occasion de ses 26 ans !

BON ANNIVERSAIRE, LOUISANN  !

Rappel-Hobbes
Ce malade est verni: il est soigné par une infirmière mignonne et sexy. 
réponse à . <inconnu> le 11/07/2010 à 06h18 : Elles y attrapaient aussi des hémiplégies, à laver dans l&r...
sans oublier lumbagos, sciatiques, et autres rhumatismes... Ici à Nonancourt, sur l’Avre c’est pas croyable le nombre de lavoir individuel. Il y a bien qq collectifs, mais les individuels il y en a en pagaille. parfois ils sont rénovés, certains sont murés mais il est facile de deviner que c’était des lavoirs. et pas nécessairement des maisons datant du moyen-âge... Parfois au niveau de la cave, souvent au fond du jardin au bord de l’un des bras de la rivière. et les canards (col vert, majoritaires, et d’autres noirs et blancs, lesquels ?) qui barbotent joyeusement avec leurs petits. Beaucoup en 2008, rien en 2009 et seulement une ou deux famille cette année 2010.
réponse à . HoubaHOBBES le 11/07/2010 à 11h09 : Pssst ! Cirhtnas, aujourd’hui, celle qui sera vernie, ce sera notre L...
Merci de le rappeler ici cher Marsupilami ! Verni soit qui bien y pense ! Bon anniversaire à notre Louisann dont j’espère que tous les jours de non-anniversaire à venir seront plus heureux et sereins que ceux passés. Grosses bises nature !
réponse à . <inconnu> le 11/07/2010 à 06h18 : Elles y attrapaient aussi des hémiplégies, à laver dans l&r...
oui et pourquoi sécher les draps sur l’herbe ?
Joyeux anniversaire Louisann.
Bon anniversaire à notre Loiusann, parcourant, cheveux au vent et ballerines aux pieds, sur son scooter rose, toutes les belles régions de ce meeeerveilleux site. 
pour avoir du bonheur... puisque, paraît-il (???), le bonheur est dans le pré...
réponse à . <inconnu> le 11/07/2010 à 13h22 : pour avoir du bonheur... puisque, paraît-il (???), le bonheur est dans le ...
C’est mignon, mais cela manque d’Oxygène ton affaire.
réponse à . <inconnu> le 11/07/2010 à 14h01 : C’est mignon, mais cela manque d’Oxygène ton affaire....
Ah, c’était une interro écrite, Monsieur l’Agronome ? Il est vrai que pour du linge bien blanc rien ne vaut l’herbe bien verte sans vers ni limaces.
J’ai trouvé le scooter... mais pas la belle easy rider !

Où es-tu, Louisann, que je te fasse un bisou d’anniversaire ?

cette page
Peut-être une réponse à cette page. Je peux quand même dire que pendre son linge dehors rend celui-ci plus blanc. Surtout si on a ajouté un peu de bleu à la lessive. Cela n’est valable évidemment que pour le linge blanc. 
Bon anniversaire à Louisann. Je t’offre cette page.
réponse à . tytoalba le 11/07/2010 à 14h56 : Peut-être une réponse à cette page. Je peux quand même...
ET ben c’est vrai tout cela. Alors on achète plus aucun drap de couleur
Not’ ’tit’ LouLou qu’a 1 an de plus! Et pourtant, diable, cela ne se remarque pas! Elle ne les fait pas, ses 26 ans! Déjà! Moi qui l’ai encore vue récemment (via vidéo-skype, bien sûr), je ne le croirais jamais. Je ne lui donnerais jamais 26 ans. Pas même la première année, d’ailleurs!
Quand on sait qu’elle met encore des Lange blancs, lavés plus blanc que blanc grâce au Ubleu qu’il y a dedans...
Allez, tiens, j’invite au phare d’Expressio, avec tous les autres, et Marceeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllll, pour la soif...
Merci pour vos messages les p’tits loups, ça me fait chaud au coeur.
Retrouvons-nous au bar ce soir,c’est ma tournée !

Marceeeeeeeeeeeelllllllllllllllll fais sauter les bouchons.
Louisann, bonaniversaire, jolie madame !
quoi quoi quoi ? Et je ne l’avais pas noté ? Et je rentre juste. Et les magasins sont fermés. Et je n’ai rien à t’offrir. Et tu vas m’en vouloir. Ouinnnnn ! Que je ne suis pas verni !
Alors Louisann, je t’offre mes voeux pour ton anniversaire de l’année prochaine ! Là au moins je ne suis pas en retard, hein ? Ce sont des voeux vernicifères (qui produisent du vernis = donc qui portent chance). Seul inconvénient : ils collent un peu tant qu’ils ne sont pas parfaitement secs, et par ce temps il faut attendre un peu. Ou les mettre au freezeur.
réponse à . chirstian le 11/07/2010 à 19h30 : quoi quoi quoi ? Et je ne l’avais pas noté ? Et je rentre...
Eh bien me voilà comblée, vernie,merci pour tes voeux, et en plus tu n’es pas en retard.
Je vais de ce pas les mettre au frais, j’en prendrai chaques jours une petite dose au petit déjeuner.
Merci pour tes voeux DiwanC.
elle est vernie_celle que la nouille é_pâte ! Cannelloni soit qui mal y pense !
Celui-ci - si un jour il est verni - pourra-t-on dire de lui qu’il est chanceux ?
cette page
La camarde l’a fauché trop tôt... Et ça, ce n’est pas de pot, comme on dit élégamment.
Comme tout un chacun, le beau Georges (l’autre !) a connu des périodes difficiles, des jours où le drapeau noir flottait sur la marmite... mais aussi beaucoup de jours heureux... même si :

Il est des jours où Cupidon s’en fout...
.....................
Quand vous irez au bois conter fleurette,
Jeunes galants, le ciel soit avec vous.
Je n’eus pas cette chance et le regrette.
Il est des jours où Cupidon s’en fout
.
Le texte est cette page.

Si on est vernis, Bouba aura préparé un bon caf’-thé... sinon, on va encore avoir droit à une préparation singulière dont il est "coutumier"... depuis deux jours !
En cas de malheur, je vous apporte les croissants du dimanche !
réponse à . DiwanC le 17/08/2014 à 03h08 : La camarde l’a fauché trop tôt... Et ça, ce n’es...
Avant de devenir Brassens, le jeune Georges écoutait ses idoles grâce au poste de TSF qu’Elvira, sa mère, laissait branché toute la journée.

Parmi eux il y avait Pills et Tabet qui avaient écrit "le passage à niveau" en 1936........

Georges le chanta bien plus tard........

Passent sans peine
Les pas vernis
Restent le bec dans l’eau
Y’a toujours un passage à niveau


Vous déplacez le curseur sur 36.40 et vous aurez la chanson.

Quant aux paroles, elles sont .

Et alors, on en dit quoi de ma "préparation singulière" du jour ?..........C’est y pas du travail sérieux, çà ?.......Ah vous êtes vernis de m’avoir*

I am the best !

Bon allez, on va encore me reprocher mon gonflage de chevilles........Alors ce matin café et thé sans fioriture aucune.......

*Yesssssssss !
Dis Momo c’est vrai ce que dit God, Les tableaux vernis trouvent plus facilement preneur ?
Le p’tit joseta du jour

Son père lui a préparé le terrain, elle est née une cuiller d’argent dans la bouche......
Elle est vraiment vernie, Marine......

Bof !.........
réponse à . BOUBA le 17/08/2014 à 05h52 : Avant de devenir Brassens, le jeune Georges écoutait ses idoles grâ...
Un grand merci à toi pour ce lien. Je vais écouter ça plus tard quand je pourrais hausser le son sans réveiller toute la maisonnée
Les voisins du dessus on louper le Vernis du Japon* à ne pas confondre avec la LAQUE JAPONAISE qui n’a elle même rien à voir avec le canard des restaus asiatiques.
*La aussi se méfier des imitations
réponse à . gerard5253 le 17/08/2014 à 07h15 : Un grand merci à toi pour ce lien. Je vais écouter ça plus ...
De rien.........C’est un plaisir !

Pour ne pas déranger ma maisonnée j’ai acheté des écouteurs et devine un peu avec qui je suis branché en ce moment sur Ioutyoube ?.........
Une citation à laquelle j’adhère:

La chance est la forme laïque du miracle

Paul Guth

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-Allez, je vous dis à demain, on part promener.........
- Ouaaaaaaaaah la chance !!!!!!!!
réponse à . BOUBA le 17/08/2014 à 05h52 : Avant de devenir Brassens, le jeune Georges écoutait ses idoles grâ...
Et alors, on en dit quoi de ma "préparation singulière" du jour ?... C’est y pas du travail sérieux, çà ?..
Mmouais... admettons...
Si on commence à remonter dans ses souvenirs d’enfance, ce qu’il écoutait à la T.S.F., ce que sa chère Maman lui préparait pour son "quatre heures", la couleur de son pull à l’hiver 1934, on va vite assécher l’encrier. M’enfin allons-y !

Ainsi, on raconte qu’au C.M. 1, il eut une bonne note en lecture avec cette interprétation de texte : Ah ! qu’elle était jolie la petite chèvre [...]. Qu’elle était jolie avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs - comme vernis - ses cornes zébrées, etc.

Allez ! j’ rigole ! Car il fallait le savoir et trouver la trace du "passage à niveau". Félicitations Bouba ! (Fais quand même attention à tes chevilles).
Le vernis, je m’en tamponne...disait le schtroumpf ébéniste.
réponse à . BOUBA le 17/08/2014 à 09h21 : Une citation à laquelle j’adhère: La chance est la forme la...
Ah ! le délicieux, malicieux, souriant Paul Guth ! Que de beaux souvenirs de lecture on lui doit... Le Naïf aux quarante enfants, ... Jeanne la mince...

Puisqu’on en est aux citations, celle-ci pour le "vernis" du jour et pour la beauté de l’image :

De grosses larmes d’énervement et de peine ruisselaient sur ses joues. Mais, à cause des rides, elles ne s’écoulaient pas. Elles s’étalaient, se rejoignaient et formaient un vernis d’eau sur ce visage détruit.
L’Étranger 
(Albert Camus)

Et cette autre : Le vernis du langage se perfectionne au point qu’on en viendra à n’être épouvanté de rien. Pensées et maximes (Malesherbes).
Aujourd’hui, il semble qu’on n’ait peur de rien... hélas...
réponse à . BOUBA le 17/08/2014 à 06h49 : Dis Momo c’est vrai ce que dit God, Les tableaux vernis trouvent plus faci...
Il faut que j’essaye de vernir les miens ! Si y a que ça pour faire plaisir ... Il faut leur laisser au moins un an avant de les vernir, histoire que les couleurs travaillent entre elles et sèchent complètement, que sinon ça se fendille, ça se craquèle... Alors un an après, je ne me souviens plus qu’il faut les vernir. Et puis c’est un boulot, il faut les laver doucement en brossant en rond, les rincer, les laisser sécher puis enfin, les vernir au pinceau délicat... Je ne sais pas si c’est vraiment utile en ce qui concerne mes "chefs d’oeuvre" !
réponse à . DiwanC le 17/08/2014 à 10h50 : Ah ! le délicieux, malicieux, souriant Paul Guth ! Que de beaux...
Il était l’ami de ma prof de philo qui avait tout de la vieille vieille fille aigrie... jusqu’à ce que je découvre en lisant Magnan qu’elle avait été jeune et connu outre Paul Guth dont elle était la compagne Giono, Magnan lui-même et quelques autres réfractaires aux bruits de bottes de la seconde guerre mondiale. Evidemment, elle nous trouvait incultes, ignares et commençait l’année toujours par le même sujet : "La culture est ce qui reste quand on a tout oublié". Ce n’était pas une marrante, la dame, elle !
A moins que le vernis qui donne de la brillance permette d’attirer plus facilement les regards et donc les contacts, les ventes, les affaires, la chance... Miroir aux alouettes ?. Mais attention : tout ce qui brille n’est pas or.
réponse à . saharaa le 17/08/2014 à 10h44 : Le vernis, je m’en tamponne...disait le schtroumpf ébéniste....
Et c’est pas parce qu’on est verni qu’on en tient une couche. (le schtroumpf sentencieux)
réponse à . momolala le 17/08/2014 à 11h04 : Il faut que j’essaye de vernir les miens ! Si y a que ça pour ...
Pour avoir eu l’heur de voir plusieurs de tes chefs-d’œuvre en "pour de vrai" comme disent les enfants, il me semble qu’un bon nombre mériterait que tu y réfléchisses !
réponse à . charmagnac le 17/08/2014 à 11h17 : Et c’est pas parce qu’on est verni qu’on en tient une couche. ...
Il y a des vernis qu’il vaut mieux ne pas gratter… parce que la belle âme qu’on apercevait en surface n’est que vile personne.
Le schtroumpf bricoleur ! 
réponse à . charmagnac le 17/08/2014 à 11h17 : Et c’est pas parce qu’on est verni qu’on en tient une couche. ...
une couche
D’autant qu’un vernis qui se respecte comporte pas moins de sept couches ! c’est dire s’il est inaltérable ! le temps ne fait rien à l’affaire...n’en vient pas à bout ! 
réponse à . charmagnac le 17/08/2014 à 11h13 : A moins que le vernis qui donne de la brillance permette d’attirer plus fa...
tout ce qui brille n’est pas or.
à la brillance d’un vernis professionnel on peut préférer la douceur d’un vernis satiné... ou pas de vernis du tout !
Le schtroumpf mat  
Déformation de être "veini" ; avoir de la veine.
Bon puisqu’on en haie (d’honneur) aux six stations (presque la moitié du chemin au point de croix)en voici
d’autres glandées glanées sur le net:

" L’intelligence est un vernis qui recouvre les sentiments mais ne les transforme pas."
Gustave Le Bon
- Ongles peuvent être vernis, Mais ils griffent aussi.
Charles de LEUSSE
-La suffisance est un vernis qui fait merveilleusement reluire la bêtise.
Diane de Beausacq
réponse à . DiwanC le 17/08/2014 à 11h38 : Il y a des vernis qu’il vaut mieux ne pas gratter… parce que la belle &a...
Lalikette fépa elbonz Traduction tirée du népalais : L’habit ne fait pas le moine ?
réponse à . saharaa le 17/08/2014 à 11h50 : tout ce qui brille n’est pas or.à la brillance d’un vernis pr...
Le schtroumpf mat

Je reconnais mon échec devant ton esprit de répartie 
réponse à . gerard5253 le 17/08/2014 à 13h15 : Bon puisqu’on en haie (d’honneur) aux six stations (presque la moiti...
Ceci peut-il s’appliquer aussi à la culture dont on dit que "comme la confiture moins on en a plus on l’étale" ?
réponse à . charmagnac le 17/08/2014 à 13h50 : Le schtroumpf mat Je reconnais mon échec devant ton esprit de ré...
Je reconnais
Tu sais parler aux femmes toi... 
Je viens d’apprendre la mort a Sète du chanteur Pierre Vassiliu . Même s’il y a peu de chance que ses textes soient recommandés par l’éducation nationale cet as du contrepet* ne me laisse pas indifférent.
*Par exemple Ma cousine
Si on distingue ceux qui sont vernis, les bienheureux, les ravis, les comblés, c'est parce qu'il y a des accablés, des infortunés, des malheureux, et… des malchanceux :

Par malchance, ils n'ont pas voulu
De notre amitié superflue
Que rien ne nécessite.
Et l'on a refermé nos mains,
Et l'on a rebroussé chemin,
Suspendu la visite


Là, sont toutes les paroles et 30 s. du vrai Georges !
C'est peu, mais c'est ça ou du Bertola, voire pire : du Amel
Coucou me revoiloù après une escapade de quelques jours...

Si vous vous rendez dans la capitale de Gaules, à deux pas de la place Bellecour, vous trouverez un bouchon Lyonnais où les oeufs en meurette accompagnés d'un petit Pouilly Fuissé de derrière les fagots sont un pur bonheur....

Demandez au gone, il connaît surement...

On n'a pas été vernis il a plu sans cesse mais bon, on ne commande pas au temps et c'est tant mieux....ce serait une nouvelle source de conflits et on n'a pas besoin de ça en ce moment...

Il est question de chance dans ce texte de Georges qui dit avec raison....

Il y a peu de chances qu'on
Détrône le roi des cons


Et qui c'est les petits vernis à qui papy Bouba va préparer le café ?
réponse à . BOUBA le 06/06/2016 à 06h12 : Coucou me revoiloù après une escapade de quelques jours... Si vou...
vous trouverez un bouchon Lyonnais où les oeufs en meurette accompagnés d'un petit Pouilly Fuissé de derrière les fagots sont un pur bonheur....
Un nom !
Verni...

Oui mais... Mat ? Satiné ? Brillant ?

Cruel manque de précision...

Éphémérides :

Aujourd'hui 6 juin, Sainte Coca. On fêtera Cola le 6 décembre. Ce sont deux jours où il vaut mieux ne pas être dans la lune.
Marcher dans une m#### du pied gauche porte bonheur. On est donc verni quand ça nous arrive.

Eh beh... Merci pour le vernis !

Y'a un zouli pouème de Marcek au 9e étage. 
LE JEU DES MOTS CACHÉS (229) SYNONYMES
Aujourd'hui vous devez trouver 19 noms, synonymes d'être vernis .
Bonne chance !
P.S. Après vérification, aucun dico ne donne 'profit' comme synonyme de 'chance'. (à tout hasard)

De bonne heure, l'hôte rit; la chambre de sa pension donnait sur l'humble taudis de Prosper, l'indigent du quartier, et son chant s'écoutait par la fenêtre ouverte...Prosper avait une voix magnifique ! Benjamin, l'hôte se disait: “Ce brave Prosper, un habitué de demander l'obole aux voisins, pourrait se voir un jour avec fort thunes, pour peu qu'il tire profit de cette voix extraordinaire...Bon, sors pour aller à sa rencontre, et invite-le à prendre un pot...”, conclut-il.
- Bonjour Prosper...
- Oh, Ben, je ne vous ai pas dérangé au moins avec mes chants...
- Au contraire mon brave, vous écouter chanter est un véritable plaisir !
- Vous êtes trop gentil, Ben...mais je sais que je commets des toiles...
- Les toiles, ça se corrige, Prosper; le destin ne vous a pas souri jusqu'à présent; c'est l'heure d'avoir un peu de bon temps dans votre vie ! Ce serait bien dommage que votre belle voix soit vaine, que personne n'en profite...D'ailleurs moi, je vais en parler sur internet, à tout le monde !
- Chouette, j'aurai eu site qui parle de ma voix, alors...
- Exact ! Et sur ce: filons au bistrot, je vous invite ! Je connais un bar à café colombien,qui est une véritable délice !
Prosper le suivit, et, installés au comptoir:
- Alors, vous allez goûter à ce café délicieux ?
Prosper rit: - thé ! -dit-il- Je n'aime pas le café !
- Ben, zut alors !
À la question: "Jules, t'as encore besoin de peinture ?", Verne nie.
Les oiseaux sont chanceux dans leur vol: ils se déplacent toujours vers nids...
réponse à . Ratanak le 06/06/2016 à 09h01 : Éphémérides : Aujourd'hui 6 juin, Sainte Coca. On f&e...
6 juin...
Je n'ai la mémoire que de quelques dates historiques : 800... 1515... 1789... 1848... (et quelques autres quand même !).
D'une manière générale, l'histoire m'a toujours barbée, non pour ce qu'elle raconte mais parce qu'il fallait l'apprendre, la réciter...
- Prenez une feuille : interrogation !
Et m***de... (et pas du pied gauche !)

Cependant, si on me dit "6 juin", je ne pense pas à M'ame Cola du 5e siècle, mais à ça...
Ce jour-là, il valait mieux être verni...

réponse à . BOUBA le 06/06/2016 à 06h12 : Coucou me revoiloù après une escapade de quelques jours... Si vou...
Bouba va préparer le café
Ben... c'est pas trop tôt !
réponse à . DiwanC le 06/06/2016 à 11h00 : 6 juin... Je n'ai la mémoire que de quelques dates historiques : 800...
Comme tu l'as compris, j'ai délibérément préféré rester "léger"...
réponse à . DiwanC le 06/06/2016 à 11h12 : Bouba va préparer le caféBen... c'est pas trop tôt ...
Ben... c'est pas trop tôt !

Y'a du vrai, là ! 
réponse à . BOUBA le 06/06/2016 à 06h12 : Coucou me revoiloù après une escapade de quelques jours... Si vou...
Si vous vous rendez dans la capitale de Gaules, à deux pas de la place Bellecour, vous trouverez un bouchon Lyonnais...
Si tu ne donnes pas le nom réclamé par de Lassus, donne nous au moins l'adresse.
rue Mercière ?
rue des Marronniers ?
Le peintre chanceux et sage comme une image: le verni sage.
- Où tu vas ?
- Ce matin, je me suis fâché...et là je vais, oh, vers Nice, sage...
- au vernissage de qui ?
réponse à . DiwanC le 17/08/2014 à 10h15 : Et alors, on en dit quoi de ma "préparation singulière" du jour ?...
Qu’elle était jolie avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs - comme vernis - ses cornes zébrées, etc.

Elle était vernie la Blanquette ?
La vérité serait de dire que monsieur Seguin était un ancien légionnaire (avec des bottes, car A. Daudet vivait dans des endroits inondables comme Puget et Draveil) et que si ses chèvres se barraient dans la montagne c'était pas pour aller voir le loup, elles avaient ce qu'il fallait sur place, et dans la montagne avec les sapins et les beaupins c'était pas de tout repos. Hé oui comme "au clair de la lune" est une chanson paillarde, pour les lettres de mon moulin il faut gratter sous le vernis.
réponse à . joseta le 06/06/2016 à 11h24 : Le peintre chanceux et sage comme une image: le verni sage....
Et Pierre, l'inventeur, s'écria :
- J'ai trouvé ! Suis verni ! Yééé !
réponse à . DiwanC le 06/06/2016 à 11h36 : Et Pierre, l'inventeur, s'écria : - J'ai trouvé ! Suis v...
Joli !
Je me demande si je n'aurais pas intérêt à mettre une couche de vernis sur ma patte de lapin.
réponse à . BOUBA le 17/08/2014 à 05h52 : Avant de devenir Brassens, le jeune Georges écoutait ses idoles grâ...
Le lien chanson de Bouba ne fonctionne plus aujourd'hui, une histoire de droits d'auteur.

Mais vous êtes vernis ! J'ai retrouvé "Le passage à niveau". Les paroles, elles sont toujours là. 
réponse à . DiwanC le 17/08/2014 à 10h15 : Et alors, on en dit quoi de ma "préparation singulière" du jour ?...
Ah ! qu’elle était jolie la petite chèvre [...]. Qu’elle était jolie avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs - comme vernis - ses cornes zébrées, etc.
Non, non, pas etc. C'est tout ce qu'on a retrouvé dans les collines de Draveil. Le reste avait été transformé en chair-à-pâté.
Dans tout légionnaire, il y a un Landru qui sommeille.
réponse à . deLassus le 06/06/2016 à 07h58 : vous trouverez un bouchon Lyonnais où les oeufs en meurette accompagn&eac...
La Hugonnière, 3 rue neuve Lyon.........Scuzez moi....
réponse à . DiwanC le 06/06/2016 à 11h12 : Bouba va préparer le caféBen... c'est pas trop tôt ...
Hé oh !........Chuui pas indispensable !....
- Zut ! j'aurais besoin de vernis et je n'en ai pas...
- notre voisin Al Pacino m'en a prêté l'autre jour...le vernis à l'Al colle !
- à l'alcool ? j'aurais préféré à l'essence...
réponse à . mickeylange le 06/06/2016 à 11h32 : Qu’elle était jolie avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officie...
Ce que n'a jamais raconté l'Alphonse D., c'est la vie dissolue de M. Seguin, sorte de "Jeckyll and Hyde".

La journée, bleu de travail, béret sur l'oreille et fourche sur l'épaule, il s'en allait "trimer au champ*, disait-il. En fait, s'il allait bien vers les prés, c'était pour retrouver le sous-préfet qui, à l'ombre d'un olivier, jaquette abandonnée, cherchait la meilleure façon de s'adresser à ses administrés. Tous deux parlaient des filles, du temps qui passe, riaient beaucoup et buvaient un peu.

Quand le soleil à l'horizon profilait sur tous les buissons les silhouettes*, M. Seguin, fourbu mais content,* revenait près de la petite chèvre qui, seulette toute la journée, s'était emmernuyée à faire son lait en rêvant au prince-loup charmant...

- Suis vanné, prétendait Seguin. Allez... on rentre... vais me coucher.

Elle, se retrouvait sur la paille, ruminant sa tristesse mêlée à quelque brin d'herbe, imaginant Seguin dans le grand lit de ses aïeux, et l'édredon-dondon sur lequel elle aurait tant aimé faire de gros ronrons*

Mais que nenni ! Jekyll Seguin – guère plus fatigué qu'un artisss passant son temps à lisser ses ailes dans les allées de la Sixtine – vêtait ses habits de dandy et, vernis** à la main pour ne pas réveiller la pauvrette, descendait au village où, tous les soirs, les Desgrands-Lacour fêtaient l'été.

Seulement ça, je le répète, M'sieur Daudet ne l'a jamais narré ; ça aurait fait désordre, s' pas...

* J'emploie les belles tournures des autres... Comme ça, Joseta ne me reprochera pas d'écrire comme un navet ! (L'image est osée... je sais !)
Donc merci à Pierre Barouh, René Lagary et G.B.

** euh..."yeeess"... mais tout petit !

réponse à . DiwanC le 06/06/2016 à 12h31 : Ce que n'a jamais raconté l'Alphonse D., c'est la vie dissolue de M. Segu...
- On a vendu tout le lait de cette chèvre,la Blanquette, à qui il revient cet argent ?
- à Monsieur Seguin !
- mais à quel Monsieur, ce gain ?
Un p'tit peu quand même... Alors que d'autres pas du tout.
Ainsi la Hugonnière et son Hugonnier, ils n'étaient pas là. Eh bien, ils ne nous ont pas manqué du tout, du tout !
réponse à . joseta le 06/06/2016 à 09h56 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (229) SYNONYMES Aujourd'hui vous devez trouver...
Pas de bol ! ... 14.
Je vous fournis la solution 6 juin ci-joint...


1) BONHEUR (bonne heure)
2) LOTERIE (l'hôte rit)
3) CHANCE (chant s'écoutait)
4) BOL (obole)
5) FORTUNE (fort thunes)
6) SORT (ou BON SORT) (bon, sors)
7) ALÉA (aller à...)
8) POT
9) AUBAINE (Oh, Ben)
10) ÉTOILE (les toiles)
11) DESTIN
12) HEUR (l'heure)
13) TEMPS (ou BON TEMPS)
14) VEINE (vaine)
15) ATOUT (à tout)
16) RÉUSSITE (j'aurai eu site)
17) FILON (filons)
18) BARAKA (bar à café)
19) PROSPÉRITÉ (Prosper rit: thé...)
Voilà !

14 bons (5 ratés : bonheur, aléa, destin, temps et atout)

juste pour meubler :

Le pivert nie la chose
Mais ni vert ni tout rose
Aucun ver n'y oppose
Son revers ni sa pose
réponse à . joseta le 06/06/2016 à 17h46 : Je vous fournis la solution 6 juin ci-joint... 1) BONHEUR (bonne heure) 2) L...
Puisqu'on a ici la chance de pourvoir s'exprimer - même si on n'a pas celle d'être lu - je vais dire mon désaccord :
- aléa → hasard, n'est en rien synonyme de "verni".
J'aurais bien deux ou trois petites choses à ajouter... mais bon...
réponse à . DiwanC le 06/06/2016 à 18h42 : Puisqu'on a ici la chance de pourvoir s'exprimer - même si on n'a pas cell...
J'ai pensé la même chose que toi, quand, à ma grande surprise, j'ai lu cette liste...
J'ai eu beaucoup de doutes à valider ce jeu...
réponse à . DiwanC le 06/06/2016 à 12h31 : Ce que n'a jamais raconté l'Alphonse D., c'est la vie dissolue de M. Segu...
[c)guère plus fatigué qu'un artisss passant son temps à lisser ses ailes dans les allées de la Sixtine [/c]
Là tu confusionnes un peu.
Evoquer monsieur Seguin dans la Sixtine, avec ses bottes et son képi de la légion, tu mélanges les genres.
Tout le monde sait que les cardinaux ne sont pas attirés par les chèvres...
réponse à . mickeylange le 06/06/2016 à 19h06 : [c)guère plus fatigué qu'un artisss passant son temps à...
Pffff... Un peu d'attention s'il te plaît !
Je n'ai jamais dit que le père Seguin déambulait dans la Sixtine...
J'ai parlé d'un artisss emplumé... si tu vois ce que je veux dire... 

Quant au reste, je n'ai pas - comme toi - de cardinaux dans mes relations... je ne connais donc pas leurs habitudes

réponse à . joseta le 06/06/2016 à 18h49 : J'ai pensé la même chose que toi, quand, à ma grande surpris...
Je comprends tes hésitations...
Pour moi, destinée, conjoncture, circonstance, permission, risque, possibilité, hasard, moyen, occasion, ne sont en rien synonymes de chance.

La conjoncture peut être bonne... et là "Youpiii !" mais elle peut aussi être mauvaise, tout comme peuvent l'être la destinée, la circonstance, le hasard, etc. Et sans adjectifs les qualifiant, difficile de savoir... donc difficile de les rapprocher de "chance".

Bon... je laisse la place aux grosses têtes pensantes.


réponse à . DiwanC le 06/06/2016 à 18h42 : Puisqu'on a ici la chance de pourvoir s'exprimer - même si on n'a pas cell...
J'avais tiqué sur le même mot... pour la même raison.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre verni » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?