A gogo - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

A gogo

Abondamment, à profusion.

Origine

Cette expression date du XVe siècle.
gogo est une duplication plaisante à l'oreille de 'go', issu de 'gogue' qui voulait dire "réjouissance, liesse".

Furetière écrivait : "A gogo se dit des choses plaisantes et agréables qu'on a en abondance. Les gens riches vivent à gogo. Il a de l'argent à gogo..."
C'est de 'gogue' que viennent les mots 'goguenard' et 'goguette' encore employés de nos jours.

Compléments

Bien sûr, il ne faut pas confondre l'ancien 'gogue' avec nos 'gogues' modernes qui, en argot, désignent les toilettes ("Sais-tu, Gilberte, que j'éprouve beaucoup de gogue à l'idée d'aller aux gogues ?" disait le constipé).

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « A gogo » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Bel brecht / Bel balaBeaucoup / A la pelle
Tunisiear Yakhra aalih FoxFox fait caca dessus
Allemagne (Bavière)de In rauen MengenEn masse rude
Angleterreen GaloreEn grande suffisance
Espagnees A porrilloA marteau de carrier (= à la pelle / à foison)
Espagnees A tutiplénÀ tout plein
Argentinees a raudalesa des versements.
Espagnees A gogó (galicisme)A gogo
Écossegd am pailteasen abondance, à profusion
Italieit A iosaÀ profusion
Italie (Sicile)it A cchiù non pòzzuJusqu'à ce que j'en puisse plus
Italieit A bizzeffeÀ foison
Pays-Basnl lucullisch (expr. un peu vieillotte)en abondance
Polognepl ile dusza zapragnieautant que l'âme en désire
Brésilpt A rodoÀ la raclette
Brésilpt A beçaEn grande quantité
Roumaniero Cu lopata (de-i intoarce cu lopata)A la pelle ( il les retourne à la pelle)
Roumaniero Cu nemiluitaSans pitié
Roumaniero Cu gramadaAvec le tas
Roumaniero Se scald? în...Il/elle baigne en...
Roumaniero Cu duiumulAvec la masse
Roumaniero CacalauA gogo

Vos commentaires
Un gogue est aussi un enrênement destiné à mieuix placer un cheval au travail (pour les chevaux qui se promènent trop le nez en l’air, si je puis dire).
à gogo, à profusion ??? seul ou avec deux copains ...
Dans l’Annuaire des prestataires événementiels, j’ai lu la petite annonce suivante : " Pour que votre mariage soit une fête inoubliable, Striptease à Domicile, Stripteaseur et Gogo danseur à domicile comme au resto ou en discothèque. Je me déplace sur toute la France en solo comme en troupe de 2 ou 3 Chippendales selon vos besoins... Professionnel et sexy, consultez mon site internet pour y découvrir quelques photos de spectacles … à cette page, allez, les filles ! JP 69 se montre en tenue et sans tenue, ni trop de retenue ! 
J’ai la tripe en liesse, vous laisse, vais aux gogues, urgence !
gogo est donc un doublement de "go"
si d’après certains il vient de "gogue" : réjouissances, Guiraud (cité par Rey) évoque une autre source également possible : "goguer : railler, plaisanter, issu du gallo-romain "gobbicare" dont le radical "gobb" se retrouve dans gober, jabot, à gogo, tout de go..."

Un autre "gogo", redoublement de la syllabe initiale de "gober", sans doute avec influence de "nigaud" , désigne un homme crédule et naïf, qui "gobe tout". C’est le nom d’un personnage de Robert Macaire, comédie de Frédérik Lemaitre en 1834.

Quant au passage aux gogues (toilettes), il se serait fait (toujours Rey) par les "goguenots" : d’abord "gobelet pour boire" , puis "vase de nuit" , devenus en 1861 : lieux d’aisance. Abrégé en "gogues" en 1888
Bon, vous savez tout, je cesse de vous faire chier à gogo. Bon dimanche !
"Le whisky à gogo". Je crois que c’est le titre de ce film qui est mon plus lointain souvenir de cette expression, sans doute parce qu’après-guerre où je suis née il n’y avait encore pas grand chose "à gogo" (voir cette page)

La boîte de nuit Cannoise éponyme dont Eddie Constantine fit en son temps la célébrité déverse aujourd’hui plus de décibels que d’élixir écossais.
réponse à . AnimalDan le 08/07/2007 à 05h12 : J’ai la tripe en liesse, vous laisse, vais aux gogues, urgence !...
alors laisse moi te donner ce conseil de Stéphane Mallarmé , à afficher dans tes gogues :
"toi qui soulages ta tripe
tu peux dans cet antre obscur
chanter ou fumer la pipe
sans mettre les doigts au mur"
réponse à . chirstian le 08/07/2007 à 08h59 : gogo est donc un doublement de "go" si d’après certains il vient de...
Robert Merle, dans une des épisodes de "Fortune de France", série où il fait évoluer la langue en même temps que les moeurs au fil de l’histoire, utilise l’expression "tout de gob", avec le sens de "tout de go". Cette transcription m’avait surprise, mais tout s’éclaire avec ton commentaire.
Quel est l’opposé de "à gogo" ? Je me le demande devant le vide de ce merveilleux site. Sans doute les beaux jours sont-ils enfin revenus pour vous, et c’est tant mieux. Beau dimanche à tous et toutes.
réponse à . momolala le 08/07/2007 à 12h31 : Quel est l’opposé de "à gogo" ? Je me le demande devant...
chut, c’est l’heure de la sieste. L’opposé de "A gogo" ne serait-il pas "Que Dalle" . La question est posée.
God, dans sa bienveillance , l’avait proposé le 30 mars 2006.
Grève
J’explique le mouvement de grève :

De quoi parle t’on ? De la profusion qui vire vite à l’abondance donc aux excès. De suite, je pense à ces gens insouciants (pas tous) riches, très riches, trop riches et qui gaspillent de l’argent alors que la misère elle, se répand comme une traînée de poudre.
Tu l’as dit Blanche Dame (Tyto), à l’opposé, il y en a qui ne peuvent qu’à peine se rincer la dalle, quant à leur estomac, il n’est même pas dans les talons, il est aux oubliettes de ces consciences-là..

A gogo se marie très bien avec le gogol, la stupidité car elle est là la misère humaine, dans l’irresponsabilité de coeur.

Grève levée.
réponse à . chirstian le 08/07/2007 à 09h07 : alors laisse moi te donner ce conseil de Stéphane Mallarmé , &agra...
Si, dans ce lieu d’aisances, tu vas avec ton portable, profites-en pour réfléchir en regardant cette page à la manière dont tu pourrais les "refaire".
réponse à . momolala le 08/07/2007 à 14h00 : Si, dans ce lieu d’aisances, tu vas avec ton portable, profites-en pour r&...
Je n’ai pas vu de papier toilette pour l’après... mais, il y a des cactus à gogo...
Bizagogomomolololala. 
les gogues de Gog et Magog : ça doit être géant !
réponse à . momolala le 08/07/2007 à 12h31 : Quel est l’opposé de "à gogo" ? Je me le demande devant...
Quel est l’opposé de "à gogo" ?
Trémolo ?
joli ! je dirai même : trébo... rikito !
gogo est une duplication plaisante à l’oreille de go
je suis saisi d’une doute soudain : "gogo", est-ce que ce ne serait pas du verlan par hasard ? Dans ce cas ce ne serait pas la duplication de la première syllabe : "go", mais bien celle de la seconde : "go" qui aurait été mise à la place de la première !
réponse à . AnimalDan le 08/07/2007 à 05h12 : J’ai la tripe en liesse, vous laisse, vais aux gogues, urgence !...
Et bien, tu vois,... J’espère que ce n’est pas seulement la tripe qui est en liesse. Voilà. Ma pelouse est tondue (voir hier) je suis donc revenu.
Bien le bonjour de bonsoir...

@ 4:
Quant au passage aux gogues (toilettes), il se serait fait (toujours Rey) par les "goguenots" :
"De hue et de go": de la viennent les mots: "goguenots" et "hugenots". Mais bon sang, mais c’est bien sûr: tout s’éclaircit...   
réponse à . chirstian le 08/07/2007 à 18h42 : gogo est une duplication plaisante à l’oreille de go je suis sais...
""gogo", est-ce que ce ne serait pas du verlan par hasard ?"

Comme toi, je tique ! 

Ca vient des parachutistes en fait qui au moment de sauter s’entendent dire : "Go ! " suivant "Go" suivant "Go" suivant "Go"... etc.

@ Filo > Je ne savais pas que tu t’épilais...
réponse à . <inconnu> le 08/07/2007 à 19h43 : ""gogo", est-ce que ce ne serait pas du verlan par hasard ?" Comme toi, je...
tu gogotiques ? Quel roman !
Allez, on entonne un petit gogospel, à tire larigogot, en faisant fi des ragogots, et on se remet à attendre Gogodot jusqu’à ce que goGod nous coupe la lumière. OK ?

Ca te fâches si j’ajoute que Barthes était le gogoal de l’équipe de France ?
réponse à . chirstian le 08/07/2007 à 20h55 : tu gogotiques ? Quel roman ! Allez, on entonne un petit gogospel, &ag...
Laisse le gogo à Botafogo et vois l’hidalgo très beau danser le tango avec sa gogo danseuse.
Bingo ! Ils gagnent le premier prix : un week end à Ouagadougou afin de découvrir les charmes du bongo.

Chirstian, dansais tu avec du cash le tango ?

Bon, allez hop, apéro à gogo mais pas trop non plus.
réponse à . <inconnu> le 08/07/2007 à 19h43 : ""gogo", est-ce que ce ne serait pas du verlan par hasard ?" Comme toi, je...
Oué, fieu, je suis comme une pièce de monnaie: d’un côté, je m’épile, et de l’autre, je m’efface... 
Je cite "La Maison du Coran":
Qui sont "Gog et Magog" (en arabe "Ya’jûj wa Ma’jûj"), mentionnés dans le Coran à propos du récit de Dhu-l-Qarnayn (Coran 18/94) et aussi comme étant un signe annonciateur de la proximité de la Fin des temps (21/96) ?

Il est difficile de se prononcer de façon catégorique. On peut cependant dire qu’il s’agit d’êtres humains descendants d’Adam et d’Eve, de constitution physique tout à fait normale. Attention donc à ces récits légendaires et folkloriques qui présentent Gog et Magog comme des hommes gigantesques ou minuscules, aux oreilles hypertrophiées, etc.
Fin de citation
En quelque sorte, les fils de God Démagogue, quoi?
OUPS...si erreurs de frappe...excusez... c’est parce que j’écris d’une seule main, soit la main gauche car ma main droite, celle que j’utilise plus couramment, est plâtrée, ayant subi une double fracture (poignet et avant-bras) et étant donc platrée, donc difficile de bien fonctionner comme à l’accoutumée! Merci!

Bonsoir tout le monde!

C’est ma première intervention ici et j’ose espérer que tout sera conforme!

Voilà: je vous écris du Québec au Canada, plus particulièerement d’une petite ville de 3,000 habitants, soit la ville de Bedford, dans la région de la Montérégie, située à environ 50 minutes de Montréal, la ville la plus connue internationalement des autres pays.

L’expression «À gogo» s’emploie chez nous pour désigner soit une danse ou encore un établissement où l’on peut y danser les «danses à gogo», c’est-à-dire une «boîte à gogo». On dit aussi «musique à gogo». Le tout réfère aux années «pop» soit de 1960 à 1970. Il s’agit de musique et danse où l’on se trémousse en sautillant et en faisant de larges gestes avec nos bras et notre corps. Souvent, cela ressemble même à une chorégraphie! Simpliste, je l’avoue, mais cela a tout de même un côté aussi festif!

Pouvez-vous m’indiquer comment vous nommez la musique et les danses de ces années-là, par chez vous? J’apprécierais beaucup le savoir, histoire de mieux vous connaître!

Merci de m’avoir lue patiemment et au plaisir de discuter ensemble sous peu!
réponse à . guylionne le 09/07/2007 à 05h32 : OUPS...si erreurs de frappe...excusez... c’est parce que j’éc...
bienvenue sur le site et bon rétablissement pour ta main, qu’elle soit de droite ou de gauche. Je ne peux répondre à ta question , mais les autres le pourront peut-être. Puisque tu précises ta région géographique, je suis de belgique, en hainaut, entre Mons et La Louvière. Je te souhaite une bonne journée.
réponse à . guylionne le 09/07/2007 à 05h32 : OUPS...si erreurs de frappe...excusez... c’est parce que j’éc...
Bonjour Lionne ! Ben, on appelle cette période 60-70 : "les Sixties"... La suivante 70-80 : "les Seventies", la suivante 80-90 : "Les années pop/disco ou 80" tout simplement, la suivante 80-90 : "ben on l’appelle pas...", la suivante non plus... A noter l’émergence du Rap en France... Les jeunes de 20 aiment bien en général les années 80 même s’ils critiquent...

Bien faut revenir hein nous causer, ce serait sympathique. Je mets un lien pour tout le monde afin de mieux te situer à l’échelle planétaire : cette page
réponse à . guylionne le 09/07/2007 à 05h32 : OUPS...si erreurs de frappe...excusez... c’est parce que j’éc...
dans la région de la Montérégie
Ça va faire un tabac ! Bienvenue à toi, moussaillonne Guylionne.
L’Amiral
réponse à . Elpepe le 09/07/2007 à 11h39 : dans la région de la MontérégieÇa va faire un tabac&...
Surtout chez Renault... 
réponse à . chirstian le 08/07/2007 à 20h55 : tu gogotiques ? Quel roman ! Allez, on entonne un petit gogospel, &ag...
Mais c’est qu’il va finir par nous rendre gaga, ce gagars-là! 
en italien on disons "a gogo" nous aussi!
réponse à . guylionne le 09/07/2007 à 05h32 : OUPS...si erreurs de frappe...excusez... c’est parce que j’éc...
Salut (de Normandie) Guylionne... Je ne te serre pas la main, mais le coeur y est !
Sous l’influence des riffs punk, nous avons pogoté, ou "fait pogo"... à gogo. Ca me fait toujours penser aux postes de radio PO/GO de mon enfance d’avant la FM...
réponse à . guylionne le 09/07/2007 à 05h32 : OUPS...si erreurs de frappe...excusez... c’est parce que j’éc...
Salut, Guylionne, bienvenue à toi et tes deux mains !
J’approuve Yannou quand il parle des Sixties, mais j’ajouterais que c’est l’époque qui s’appelle ainsi: on parle donc de musique des Sixties, mais je pense qu’il est correct de l’appeler "musique pop" jusqu’à l’apparition de l’"underground" vers 1968, avec des groupes comme "Iron Butterfly" qui jouait "in a gadda da vida" (j’ai appris récemment que ce titre signifiait "in the garden of eden").
Voili voilou comme dirait Escartefigue, notre amiral bien aimé, et très accueillant (si vous allez au Mans, vous mendierez des nouvelles !)
Ceci clôture le vote du jury belge à moins que Framboise, ou Louisann ou encore Mirlou ou Mident ne dise autre chose de très valable aussi.

Moi, j’habite le même patelin que Mirlou et Framboise, pas loin de chez Louisann et Mident, ceci pour te situer précisément d’où je te réponds (je suis ainsi, moi, toujours prêt à aider)

Welcome-Hobbes
réponse à . AnimalDan le 14/07/2007 à 05h04 : Salut (de Normandie) Guylionne... Je ne te serre pas la main, mais le coeur y es...
Tu sais ce qu’est un Pogo aujourd’hui ?
M’en parle pas, ça me file le vertigo ..!!
cf: http://inutile.chez-alice.fr/jeux/pogo/pogo.html

(à part ça, c’est un petit bateau, non..? Pas sur la têêêêête, Amiral ..!)
Et moi qui, suis occitane, je peux vous dire que lorsqu’on a mangé "à gogo" on n’est pas "aganit" (affamé) ainsi dit-on en Midi-Pyrénées !Bon, repassez -moi un peu de fritons et de foie salé, merci !
réponse à . AnimalDan le 16/07/2007 à 12h47 : M’en parle pas, ça me file le vertigo ..!! cf: http://inutile.chez-...
Le pogo est un style de danse où tout le monde saute de façon désordonnée et en se bousculant, plus ou moins en rythme avec la musique.

Le pogo (qui tire son nom du pogo stick, jouet permettant de sauter verticalement) a été dépeint comme la réponse punk au disco, qui a connu une popularité énorme à peu près à la même époque.

Il aurait été inventé par Sid Vicious des Sex Pistols, à un de leurs concerts, le 5 décembre 1975 (c’est ce que prétend le principal intéressé dans The Filth and the Fury). Lors de concerts auxquels il assistait, Sid Vicious avait pris l’habitude de sauter sur place, afin de mieux voir le groupe sur scène. Il reproduisait ce comportement en spectacle avec les Sex Pistols, et la foule l’aurait tout simplement suivi.
La guerre à gogo
L’immigration à gogo
Le chomage à gogo
Made in China à gogo
Les vieillards libidineux à gogo
La Gogue est un boudin très large (10 cm de diamètre), farci avec du gras de porc, du sang de bœuf, de la couenne, des feuilles de bette ou de poireau.
La Gogue est essentiellement fabriquée en Loire Atlantique dans la région d’Ancenis et dans le Maine et Loire.
Bon appétit pour le petit déj !

(entre nous c’est pas fameux)
réponse à . lalibellule1946 le 12/07/2014 à 03h51 : La guerre à gogo L’immigration à gogo Le chomage à go...
Aaarrffff ! Que voilà magistralement définis les cinq doigts de la main qui nous étrangle ...
Bonjour !

Comment concrétiser le cinquième ? ...il me perturbe, là.

Récapitulons: voici des tas d’années, l’I.F.O.P réalisa le "Papyfop" - protégé mais je ne sais ou trouver le petit schmilblick règlementaire - à fins de ciblage commercial. Un article dans Charlie-H. de l’époque avait commenté à sa manière. On parlait alors de "sénior", titre attribué d’office lors de ses 50 ans.
L’article commentait: Les vieux se croient jeunes et sont en général financièrement aisés et radins ! Des exemples de pubs figuraient pour le zizi-panpan, mais plus "jouisseurs" que libidineux.

Si cela correspond à ta perception - l’image est quand même très dure -, elle est la pire de cinq plaies...Constat implacable ou humour corrosif bien savant ?
réponse à . mickeylange le 12/07/2014 à 05h34 : La Gogue est un boudin très large (10 cm de diamètre), farci avec ...
Paix à celui qui vient au monde, ou au moins à celui qui n’a pas encore pris de café...

Mais à priori, ça colle.

On me proposa t’un jour - ( Le Saint-Joseph à 92250, si vous aimez les surprises devenues rares )- un plat qui ressemblait à du boudin -inattendu en ces murs - mais une seule tranche d’environ 10cm de diamètre, bien savamment épicée, et que je n’ai jamais plus rencontré par la suite, ni là ni ailleurs.

A priori, ce ne pouvait être que "La Gogue". -( un ange passe...)
réponse à . lalibellule1946 le 12/07/2014 à 03h51 : La guerre à gogo L’immigration à gogo Le chomage à go...
Les vieillards libidineux à gogo

Li pidit noeud ,li pidit noeud
pas si pitit que ça
Bof!
réponse à . gerard5253 le 12/07/2014 à 07h47 : Les vieillards libidineux à gogo Li pidit noeud ,li pidit noeud pas si p...
...oui...c’est une "blague" absolument non-reproduisible, mais qui inclus:

- Holà, mon ami, tout cela me paraît bien libineux ..!
- li bi di nœud ...li bi di nœud...c’i pas qu’li bi di nœud...

Bon, je m’en vais taupin.
Faire des ventes à gogos n’est-ce pas de l’escroquerie?
Le roi Georges était goguenard parfois comme dans:
Le boulevard du temps qui passe

Dans la mare de leurs canards
Nous avons lancé, goguenards,
Force pavés, quelle tempête !
cette page pour les paroles
cette page pour la video
Quand un Chinois veut chanter le grand succès de Louis Prima, cela devient:
"I’m just a Li-Gogo,
And everywhere I go..."
Moi qui ai apporté les viennoiseries, ce matin, je me trouve devant porte de bois:
ni thé, ni café.
Ce site n’est plus ce qu’il était...
Vivement que not’ Bouba revienne...

Dis, quand reviendras-tu
Dis-moi, au moins le sais-tu?
Tarass Boulba, les Âmes mortes: des livres à Gogol...
réponse à . platon07 le 12/07/2014 à 08h01 : ...oui...c’est une "blague" absolument non-reproduisible, mais qui inclus:...
Ben alors ! Et le café-thé ? Et le Brassens quotidien ? Rien avant 8 h15 car
Môssieu préfère butiner de libidineux vieillards !
Misère de misère !

Chez Georges (l’autre !) - souvent goguenard - point d’expression "à gogo"... enfin, moi je n’en ai pas trouvé ; mais apparemment, toi non plus  ! Il y a bien un p’tit go chez Margot*...

Le chat la prenant pour sa mère
Se mit à téter tout de go
Emue, Margot le laissa faire
Brav’ Margot

(en cliquant sur "Plus" vous avez les paroles)
* tiré par les couettes, certes, mais peu me chaut ! 

Oups... excuse-moi Platon... j’ m’a trompi d’étage : c’est à gerard @ 41 que je m’adressais.
réponse à . file_au_logis le 12/07/2014 à 08h23 : Moi qui ai apporté les viennoiseries, ce matin, je me trouve devant porte...
...porte de bois
Tu n’as pas bien cherché mon Joli... la clé est comme d’habitude : au pied des hortensias. Une clé qui ne sert à rien car la porte n’est jamais fermée...
réponse à . DiwanC le 12/07/2014 à 08h42 : Ben alors ! Et le café-thé ? Et le Brassens quotidien&nb...
Non...blessé seulement...!

Souate et sourate, j’ai merdoyé gravement nez en moins:

- lorsqu’il suffit de s’asseoir dans un cadre richement enluminé, se servir en levant le petit doigt et lancer des sentences définitives du genre: quelle belle journée pour la saison, et découvrir une nième facette de Georges - l’un et l’autre soit dit en passant - la vie est belle.

Mais lorsque l’on se trouve devant une table à rendre généreuse, sans savoir combien da cafés seront nécessaires, espresso, parisien, noisette, belge ?
Qui vote croissant, qui vote brioche, qui vote ficelle, qui vote beurre salé ou beurre doux, qui préfère le coulis de framboises ou la gelée de mûres, qui veut lire du tout-va-très-bien, qui veut l’esprit de la révolution, qui trempe, qui ne trempe pas, qui tremble, qui ne tremble pas, qui aime quelle place, qui veut voir la mer ou qui préfère m’avoir en face - non, je plaisante -,

des points d’interrogations à gogo...

le m’ai quand même bien démerdé, comme disent les fillettes délurées, ça a laissé au temps le temps que tu arrives !

Royal au bar !
réponse à . platon07 le 12/07/2014 à 09h03 : Non...blessé seulement...! Souate et sourate, j’ai merdoyé ...
Désolée pour mon retard... navrée si je t’ai blessé... et merci pour tout !
Beaucoup d’information: informations à Gaugaux ...
réponse à . DiwanC le 12/07/2014 à 08h54 : ...porte de boisTu n’as pas bien cherché mon Joli... la clé ...
Une clé qui ne sert à rien car la porte n’est jamais fermée...
Elle doit avoir une utilité qui nous échappe : On vient de changer la porte d’entrée de mon hôpital préféré, signalée comme "ouverte 24 heures sur 24", et j’ai vu un gars s’échiner à y encastrer une serrure. C’est bien la preuve.
réponse à . momolala le 08/07/2007 à 09h02 : "Le whisky à gogo". Je crois que c’est le titre de ce film qui est ...
Le bateau qui a coulé avec ses 260 000 bouteilles de whisky avait été baptisé "Politician". Avec un tel nom, on ne s’étonnera pas de son tragique destin. cette page
réponse à . platon07 le 12/07/2014 à 07h30 : Aaarrffff ! Que voilà magistralement définis les cinq doigt...
elle est la pire de cinq plaies
n’aurais-tu pas un tantinet exagéré ton propos ? 
je n’ai pas tout compris ! mais il me semble qu’il y a pire pour la marche du monde que d’y trouver des vieillards " séniors " je cite :
en général financièrement aisés et radins ! Des exemples de pubs figuraient pour le zizi-panpan, mais plus "jouisseurs" que libidineux.
Tels que décrits, ils font certainement moins de mal que la faim dans le monde.
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 09h46 : Une clé qui ne sert à rien car la porte n’est jamais ferm&ea...
mon hôpital préféré
Que voilà un oxymore de la plus belle eau et qui fait froid dans le dos ! brrr...
réponse à . platon07 le 12/07/2014 à 07h41 : Paix à celui qui vient au monde, ou au moins à celui qui n’a...
PUB
Le dimanche 10 août à ANGRIE 49440 (Maine et Loire) aura lieu le 41 ème festival des moissons, battages ( à la vapeur) et vieux métiers. 12 000 visiteurs l’année dernière.
Des bénévoles font de la gogue cuite au feu de bois et vendue sur place.
On m’a demandé dans le cadre des vieux... métiers de faire toute la journée de la sculpture en public.
Viendez nombreux, barbecue avec un bœuf entier à la broche !
réponse à . mickeylange le 12/07/2014 à 11h43 : PUB Le dimanche 10 août à ANGRIE 49440 (Maine et Loire) aura lieu l...
Les MainetLoireux mesurent-ils la chance qu’ils vont avoir : pouvoir admirer l’artissss que tu es pendant toute une journée ?

J’irai peut-être te voir... Pour toi, je mettrai ma plus belle robe, celle que tu préfères : ma robe de Bécassine ! Et je chausserai mes plus beaux sabots ; mais comme ce sera un dimanche, je retirerai la paille que j’y mets à gogo pendant les autres jours de la semaine !
réponse à . saharaa le 12/07/2014 à 11h27 : elle est la pire de cinq plaiesn’aurais-tu pas un tantinet exagér&e...
Sans sombrer dans la basse flagornerie, je reçois, sur ce site, des analyses "immédiates" extrêmement riches, humainement parlant.

Je découvre ton propos.

La guerre ? La France a battu son record de vente d’armes en 2013. Nos médias ont oublié de magnifier cette performance.

L’immigration ? je sais trop de pays où la jeunesse aujourd’hui informée, n’a pratiquement aucun futur. Les policiers parlent de désespérance totale.

Le chômage ? C’est devenu une banalité. Effroyable banalité.

Les Chinoiserie ? Un peu avant 2000, j’ai réalisé une mission en Chine. Le plus difficile était de faire oublier ma "casquette" et trouver des interlocuteurs qui parlent à "l’Homme." Et ils me l’avaient annoncé !
La Chine à démarré -( re )- après Mao, en vingt ans on vous a rattrapé et dans vingt ans on vous aura mangé.

La faim aussi est inéluctable. Pas assez d’eau, pas assez de nourriture, trop de monde ....

Restent les vieux. Et j’ai l’impression, comme dans un skecth de Coluche, que j’ai passé ma vie à attendre d’être vieux pour connaître enfin humour, bonhomie, sagesse, ...comme je l’ai toujours vu autour de moi, étant enfant.

Poisson d’avril ! Restent ces personnalités prodigieuses rencontrées ici.

Si je me résume, dans ton propos pour moi époustouflant d’évidence, la seule chose qui me touche encore, c’est que tu associes "à gogo" à ces vieux. Même si...

Quelque part, je te prie de vouloir bien m’excuser...
Finalement c’est ce genre de gogo-là qui est le plus distrayant. (qui a dit : libidineux ?)

cette page
réponse à . platon07 le 12/07/2014 à 13h16 : Sans sombrer dans la basse flagornerie, je reçois, sur ce site, des analy...
Quelque part, je te prie de vouloir bien m’excuser...
Pourquoi ? il n’y a pas à t’excuser, j’ai simplement rebondi à ce que tu as écrit en donnant mon sentiment ! me suis pas sentie agressée  chacun ici est libre de dire ce qu’il pense !
réponse à . saharaa le 12/07/2014 à 11h32 : mon hôpital préféréQue voilà un oxymore de la ...
Je n’avais pas vu la chose comme ça, je n’y vais pas en tant que patient, j’ y travaille !
réponse à . charmagnac le 12/07/2014 à 14h19 : Finalement c’est ce genre de gogo-là qui est le plus distrayant. (q...
le plus distrayant
Pas pour tout le monde   je n’ai jamais rêvé d’avoir une strip-teaseuse dans mon salon ! ni la version masculine, je précise ! et je trouve ça pas drôle du tout ! mais bon, il paraît que tous les goûts ... 
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 14h36 : Je n’avais pas vu la chose comme ça, je n’y vais pas en tant ...
je n’y vais pas en tant que patient, j’ y travaille

Ce n’est pas drôle non plus ! j’ai travaillé aussi, pas directement dans, mais sur le site de deux hôpitaux et j’avais toujours comme une petite angoisse à leur approche...
réponse à . charmagnac le 12/07/2014 à 14h19 : Finalement c’est ce genre de gogo-là qui est le plus distrayant. (q...
Fichtre
Crealys Productions 1 rue de la bannière 69003 Lyon
Chacun sa croix, comme nous disions il y a peu.
réponse à . saharaa le 12/07/2014 à 14h44 : je n’y vais pas en tant que patient, j’ y travaille Ce n’est ...
Même si en France, 75% des décès surviennent dans une structure hospitalière (on peut d’ailleurs se demander si c’est le rôle de l’hôpital), la plupart des patients en ressortent en meilleur état qu’en entrant. J’allais dire : heureusement.
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 14h36 : Je n’avais pas vu la chose comme ça, je n’y vais pas en tant ...
"Putain c’est bon, man..." -( traditionnal)-

Je rejoins tout à fait Saharaa. Il me semblait que le devis pour remettre la clim de mon automobile en état demandait réflexion...parce que là, en deux mots, tu nous donnais froid dans le dos et glaçait le sang. Gratuit.

Ton rectificatif nous réchauffe, mais c’est bon, façon Mali, plus que bon.
Vu l’endroit que j’habite, beaucoup sont persuadés que je suis un pensionnaire de l’hôpital de jour de Maison-Blanche, mais tous les pensionnaires de Maison-Blanche ne sont pas atteint de troubles psy, demandez à la Libellule !
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 15h27 : Même si en France, 75% des décès surviennent dans une struct...
Heureusement, bien sûr, mais il y a des souvenirs tenaces qui laissent des traces... difficile de rationaliser les émotions !
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 15h55 : Vu l’endroit que j’habite, beaucoup sont persuadés que je sui...
Un hopital de jour en psychiatrie ! Et la nuit les gagas désolée, (j’ai honte, le ferai plus)  les patients rentrent chez eux ?
réponse à . saharaa le 12/07/2014 à 16h04 : Un hopital de jour en psychiatrie ! Et la nuit les gagas désol&eacu...
Oui, heureusement que tous les gens qui consultent un psy ne sont pas internés, les rues seraient désertes. On n’est plus au 18ème siècle.
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 16h26 : Oui, heureusement que tous les gens qui consultent un psy ne sont pas intern&eac...
Je ne voulais pas être désobligeante envers ceux qui souffrent, ma réflexion était stupide, d’autant plus que je connais des personnes dans ce cas, heureusement la psychiatrie a fait d’énormes progrès !
réponse à . file_au_logis le 12/07/2014 à 08h21 : Quand un Chinois veut chanter le grand succès de Louis Prima, cela devien...
I’m just a Li-Gogo,
And everywhere I go...

Et Ki Li, qu’est-ce qu’elle en dit ?
réponse à . platon07 le 12/07/2014 à 07h30 : Aaarrffff ! Que voilà magistralement définis les cinq doigt...
Plus on avance en âge moins on se soucie du quand dira-t-on.

La preuve, il m’arrive souvent de dire n’importe quoi sur ce merveilleux site. Ah, la
liberté est douce !

P.S. Pour les vieillards libidi-noeuds, on s’habitue, c’est tout.  
réponse à . lalibellule1946 le 12/07/2014 à 17h38 : Plus on avance en âge moins on se soucie du quand dira-t-on. La preuve, i...
P.S. Pour les vieillards libidi-noeuds, on s’habitue, c’est tout.
On a quand même droit à un brin de nostalgie non!cette page
réponse à . gerard5253 le 12/07/2014 à 18h14 : P.S. Pour les vieillards libidi-noeuds, on s’habitue, c’est tout. O...
La perversité à gogo, ça marche. 
Cette semaine c’était l’air frais des montagnes de la Californie qui planait sur ma ville bien-aimée de St. Louis au Missouri. Aujourd’hui du Costa Rica arrive un coup de chaud d’une humidité farouche qui enveloppe tout. La semaine prochaine paraît-il qu’une grande vague d’air canadien va nous descendre dessus.

Une façon de dire, à St. Louis ce n’est pas le temps qui manque. La météo, on en a à gogo.

Mais les tomates en restent perplexes...   ...de ces va-et-vient...  
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 14h36 : Je n’avais pas vu la chose comme ça, je n’y vais pas en tant ...
...j’y travaille.
Quelle bonne nouvelle !
Amionautes de tous les pays, nous pouvons continuer à délirer en toute sérénité : BeeBee nous surveille du coin de l’œil, God sans cesse nous absout et Syntax veille sur nous.
Soyons fous ! 
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 14h36 : Je n’avais pas vu la chose comme ça, je n’y vais pas en tant ...
... en tant que patient, j’ y travaille...

Comme il arrive que les subtilités de la langue française m’échappent des fois (si,si, sénior), tu veux dire par là que tu travailles patiemment à te guérir, c’est bien cela ?  
réponse à . lalibellule1946 le 12/07/2014 à 19h33 : Cette semaine c’était l’air frais des montagnes de la Califor...
Qu’est-ce qui est le pire ?
L’air californien ou celui du Canada ?
(il est avéré que Mark Twain n’a jamais dit (hélas) que le pire hiver qu’il ait connu soit un été à San Francisco)
réponse à . lalibellule1946 le 12/07/2014 à 21h01 : ... en tant que patient, j’ y travaille... Comme il arrive que les subtili...
Superbe subtilité que celle d’avoir voilé la négation "je n’y vais pas..." ! :&rsquo)
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 21h02 : Qu’est-ce qui est le pire ? L’air californien ou celui du Canad...
L’essentiel, c’est que l’air de Californie ou de Canada n’est pas humide.

Aujourd’hui nous nageons dans l’air thaïlandais.  

Mark Twain, fils du Missouri, a dit beaucoup de drôleries comme par exemple: il faut aller au paradis pour le climat, il faut aller à l’enfer pour la société.
réponse à . lalibellule1946 le 12/07/2014 à 21h47 : L’essentiel, c’est que l’air de Californie ou de Canada n&rsqu...
On dit en France que les USA avancent sur un chemin dur, alors que le France s’englue dans un chemin boueux.

Ceci en parlant de l’Histoire.

Les U.S.A, où l’on propose du sirloin au breakfast, m’ont séduit, bien sûr, mais que manque t’il - s’il manque quelque chose-, pour que votre bonheur soit way-of-life ?
réponse à . lalibellule1946 le 12/07/2014 à 21h01 : ... en tant que patient, j’ y travaille... Comme il arrive que les subtili...
Pas vraiment, c’est un hôpital général donc les individus présents sont classés en deux catégories : les soignés (ou patients) et le personnel (soignant). C’est dans les hôpitaux psychiatriques que le personnel se soigne au contact des patients !
réponse à . lalibellule1946 le 12/07/2014 à 21h47 : L’essentiel, c’est que l’air de Californie ou de Canada n&rsqu...
Je ne saurais dire, en France on se retrouve tous sur un air de Sam Cooke tant qu’il y du bœuf ... à gogo.
cette page
réponse à . SyntaxTerror le 13/07/2014 à 00h00 : Je ne saurais dire, en France on se retrouve tous sur un air de Sam Cooke tant q...
Mais j’ai raté l’expo d’Interbev à Chicago le mois dernier.
Je n'ai pas la moindre idée de ce que je voulais dire par mon #85. Mais c'est pas grave.
réponse à . SyntaxTerror le 12/07/2014 à 23h47 : Pas vraiment, c’est un hôpital général donc les indivi...
– Vous êtes également psy ?
– Heureusement non, je ne suis que fou.
Bien sûr, il ne faut pas confondre l'ancien 'gogue' avec nos 'gogues' modernes qui, en argot, désignent les toilettes
disait le psycho-pédagogue en goguette.
L’hidalgo négociant en sorgo descendit de l’avion-cargo en provenance du Togo, croisa un ginkgo qui sans doute avait perdu son marengo, jeta un coup d’œil critique sur le logo indigo de l’aéroport. Pays de cons, on se croirait au Congo, pesta-t-il et il pressa le pas malgré son lumbago pour gagner son hôtel délabré qu'on aurait cru en Lego.

C’est à ce moment qu’il la remarqua. Bingo ! se dit-il. Il lui proposa une danse du genre fandango ou tango. La virago l’envoya valser vulgo, repoussée par sa maladie de peau, sans doute un vitiligo ou un lentigo, à moins que ce ne soit un impétigo.

Ce refus le rendit dingo, son ego humilié lui donna le vertigo. Il monta dans sa chambre, ouvrit le frigo et plongea sur le whisky qui se faisait rare à cause de l’embargo décrété par l'Oncle gringo. Il but à gogo, s’enfilant la bouteille tout de go…

Toute ressemblance avec les commentaires de l'expression Tout de go ne serait que pure coïncidence.
réponse à . Mintaka le 10/10/2015 à 07h26 : L’hidalgo négociant en sorgo descendit de l’avion-cargo en pr...
à moins que ce ne soit un impétigo.
Non, c’était un g’and maig’e.

Toute ressemblance avec les commentaires de l'expression Tout de go ne serait que pure coïncidence.
réponse à . Alnitak le 10/10/2015 à 07h27 : à moins que ce ne soit un impétigo.Non, c’était un g&...
– Bonjou’ Monsieur le banquier, je voud’ais des g’os billets.
– Si vous êtes malade, les toilettes sont dans le fond.

Toute ressemblance avec les commentaires de l'expression Tout de go ne serait que pure coïncidence.
Quand j'étais jeune, je circulais à Gogo.

Toute ressemblance avec les commentaires de l'expression Tout de go ne serait que pure coïncidence.
"a iosa" traduction italienne me laisse perplexe...?
Allez go ! c'est parti pour une nouvelle journée....
L'est en forme Mintaka dis donc !

Chez Georges y a un petit go chez Margot, des gogos à gogo et on trouve à gogo des flics, des gendarmes, des filles de joie, la mort, des curés, des bonnes soeurs, des femmes, des chats et des cocus.......

Venez pas tous ensemble pour le café, j'ai pas des tasses à gogo........
réponse à . electre le 10/10/2015 à 07h46 : "a iosa" traduction italienne me laisse perplexe...?...
Y a t il un(e) italianiste dans la salle ?.......
réponse à . BOUBA le 10/10/2015 à 07h49 : Y a t il un(e) italianiste dans la salle ?..........
Ma Gogo en #93, c'était une Italjet !
PUBLICITÉ
Gogo le moteur de recherche le plus répandu.

Aucune ressemblance avec les commentaires de l'expression Tout de go.
réponse à . electre le 10/10/2015 à 07h46 : "a iosa" traduction italienne me laisse perplexe...?...
Plusieurs traducteurs (de Lexilogos) donnent "en abondance" et Bing donne même "gogo".
réponse à . Mintaka le 10/10/2015 à 07h57 : Plusieurs traducteurs (de Lexilogos) donnent "en abondance" et Bing do...
Électre : hic !
réponse à . chirstian le 08/07/2007 à 09h07 : alors laisse moi te donner ce conseil de Stéphane Mallarmé , &agra...
Bonjour.
Je trouve votre commentaire EXCELLENT !
Cordialement.
Alain. D
réponse à . BOUBA le 10/10/2015 à 07h49 : Y a t il un(e) italianiste dans la salle ?..........
Si c'est le cas, qu'il - elle en profite pour nous confirmer que "A bizzeffe", c'est de l'Italo-tunisien.
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2015 à 09h29 : Si c'est le cas, qu'il - elle en profite pour nous confirmer que "...
En Provence pour dire qu'il ya beaucoup de touristes on dit qu'il y a un moulon de touristes.....
LE JEU DES MOTS CACHÉS (97) PEINTRES-2
Gogo vient de gogue, hein ? Alors, parlons de peintres et découvrez-en 21 dans le texte ci-dessous.

Le roux sot et pas plus haut que trois pommes, méritait cependant toute la confiance du noble;
ceci dit, il l'appelait tout de même 'le nain'...
- Baron, nous allons vers la mer aujourd'hui ? c'est une aventure...
- oui, mais vers mer connue; on va au Grau-du-Roi, alors aventure, guère, hein ?
- ce sera rigolo quand même...
- n'oublie pas qu'on y va pour boulot, la cabane, elle, nous attend...
- le temps est gris, je prépare votre imper ?
- si tu veux...le doré, il me va mieux !
- je vais tout-de-même prier aux anges et faire le signe de la croix pour qu'il ne pleuve pas...
- tu as mis quel ange en tête de tes prières ?
- un ange noir !
- tiens donc !
- c'est que lui, il est toujours content, c'est l'heureux noir !
- allez mettons-nous en route, le maçon m'attend !
- c'est le grec dont vous parliez l'autre jour, Baron ?
- c'est ça ! le grec haut de deux mètres, qui vient de l'Égée... bien que pour toi, ils sont tous hauts, ha,ha,ha !
- c'est pas gentil, Baron...attention n'approchez pas du chat...
- pourquoi ? qu'est-ce qu'il a ?
- le chat ? gale ! manquerait plus que vous en soyiez atteint...
- merci, mais il vient de passer à mes côtés...tu es complètement braque ! qu'attends-tu pour t'en débarrasser ?
Bien, nous verrons ça, partons maintenant, j'ai hâte que les dalles y soient installées dans cette cabane !
réponse à . BOUBA le 10/10/2015 à 10h23 : En Provence pour dire qu'il ya beaucoup de touristes on dit qu'il y a ...
Curieux, en Picardie, si tu dis qu'il y en a "un molé", ça veut dire qu'il n'y en a pas beaucoup.
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2015 à 13h52 : Curieux, en Picardie, si tu dis qu'il y en a "un molé", &c...
Et à Lyon, quand il y en a beaucoup, ils disent "un cuchon", ce qui n'a rien à voir.
Gogues, goguenots, pipi-room, ...
réponse à . chirstian le 08/07/2007 à 20h55 : tu gogotiques ? Quel roman ! Allez, on entonne un petit gogospel, &ag...
Barthes était le gogoal de l’équipe de France
Je crois qu'on écrit son nom avec un "z" final.
Au contraire, Roland Barthes n'était pas le gogol du Collège de France !
réponse à . chirstian le 08/07/2007 à 08h59 : gogo est donc un doublement de "go" si d’après certains il vient de...
«Bon, vous savez tout, je cesse de vous faire chier à gogo.»
Ah bon, parce nous avons la courante ? 
réponse à . SyntaxTerror le 10/10/2015 à 14h48 : Barthes était le gogoal de l’équipe de FranceJe crois qu...
Roland Barthes n'était pas le gogol du Collège de France !

Ptêt ben qu'oui, ptêt ben qu'non... 
Ben v'là-t-y pas qu'j'en ai 22 et ptêt même 23... J'en trouve à gogo des peintres, dois m'trompeter quequ'part 

Mais j'crois vraiment qu'y a pas Gogoguin 
réponse à . BOUBA le 10/10/2015 à 07h48 : Allez go ! c'est parti pour une nouvelle journée.... L'est...
...on trouve à gogo des flics, des gendarmes, des filles de joie...

...mais un seul gorille, et pas de raton-laveur 
réponse à . Ratanak le 10/10/2015 à 16h37 : Ben v'là-t-y pas qu'j'en ai 22 et ptêt même 23... J'en trouve...
C'est décourageant, j'en suis à 19.
Et avez-vous pensés à Gogol ou gogolito ?
Demande à Bouba, il adore lire les contributions précédentes.
Je répondrais modestement qu'au nº47...
Vous avez fait des...toiles ?

1.- ROUSSEAU (roux sot) [Henri, 1844-1910]
2.- LE NAIN [frères:Mathieu, 1607-1677; Antoine, 1588-1648 et Louis, 1503-1648]
3.- BARON [Henri Charles Antoine, 1816-1885]
4.- VERMEER (vers mer...) [Johanness, 1632-1675]
5.- GROS (Grau-du-Roi) [Antoine-Jean, 1771-1835]
6.- GUÈRIN (guère, hein ?) [Pierre-Narcisse, 1774-1833]
7.- SEURAT (sera) [Georges, 1859-1891]
8.- RIGAUD (rigolo) [Hyacinthe, 1659-1743]
9.- CABANEL (la cabane, elle...) [Alexandre, 1823-1889]
10- GRIS [Juan, 1887-1927]
11- DORÉ [Gustave, 1832-1883]
12- DELACROIX (de la croix) [Eugène, 1798-1863]
13- MICHEL-ANGE (tu as mis quel ange ?) [1475-1564]
14- RENOIR (l'heureux noir) [Auguste, 1841-1919]
15- MASSON (maçon) [André, 1896-1987]
16- LE GRECO (le grec haut) [1541-1614]
17- LÈGER (l'Égée) [Fernand, 1881-1955]
18- CHAGALL (chat ? gale) [Marc, 1887-1985]
19- COTTET (côtés) [Charles, 1863-1925]
20- BRAQUE [George, 1882-1963]
21- DALI (dalles y soient) [Salvador, 1904-1989]
Voilà !
réponse à . joseta le 10/10/2015 à 20h08 : Vous avez fait des...toiles ? 1.- ROUSSEAU (roux sot) [Henri, 1844-1910] 2...
J'avoue mon inculture...
Je ne connaissais ni Baron, ni Gros ni Gris, ni Cottet.
Quoi qu'il en soit, merci joseta
Ça avait commencé en 11, mais l'effort de lecture était déjà épuisant et la combinaison Ctrl F ne fonctionne plus chez lui.
réponse à . joseta le 10/10/2015 à 20h08 : Vous avez fait des...toiles ? 1.- ROUSSEAU (roux sot) [Henri, 1844-1910] 2...
J'ai loupé Seurat et Cottet  Mais j'avais trouvé :
- BOUL (boulot) [André, 1909-1979]
- GENTIL [Michel, né en 1947]
- ROCHER (ne m'approchez) [Émile, 1928-2014]
- SOYER (soyiez) [Jean, né en 1937]
- CABAT (cabane, celle du bas !) [Louis-Nicolas, 1812-1893]

Il y a aussi OZAN (aux anges) [Virgule], mais je ne sais pas si OZAN est son nom ou son prénom, ni quand il est né ; mais il est pas mort 

Merci Joseta, bonsoir les zamis 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « A gogo » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?