Etre / Tomber à l'eau / dans le lac - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Etre / Tomber à l'eau / dans le lac

Échouer, n'avoir pas de suite, ne pas aboutir (en parlant d'un projet ou d'une entreprise)

Origine

Le symbole de la noyade et de la perte de tout, la vie y compris, semble être une explication toute trouvée pour l'image que cette expression véhicule.
On peut aussi facilement imaginer que le fait de laisser tomber à l'eau, au-dessus de la fosse de Milwaukee (Lien externe), un objet indispensable pour effectuer complètement une tâche peut nuire quelque peu à sa bonne exécution.
Mais l'explication, pour une fois, paraît un peu trop simple.

Chronologiquement, vers le XVIIIe siècle, on trouve d'abord tomber dans le lac dont on imagine très bien qu'elle a pu se tranformer en "tomber dans l'eau" au XIXe, expression qui a précédé celle du jour avant de devenir notre tomber à l'eau si familier à ceux qui ont la poisse.
Mais le lac est-il vraiment un lac, à savoir une "grande nappe naturelle d'eau à l'intérieur des terres", comme nous le dit le Grand Robert ?

Eh bien non, probablement pas !
En effet, au XIIe siècle, un 'lacs' désignait un nœud coulant destiné à capturer le gibier ou certains animaux nuisibles ('lacs' et 'lacet' ayant la même étymologie), et "tomber dans le lacs", c'était littéralement "tomber dans le piège", puis figurément, mais beaucoup plus tard, "tomber dans l'embarras / dans la misère".
À cette époque, 'lacs' se prononçait 'la'.
Ensuite, au XVIIIe, alors que l'usage du 'lacs' se perdait, sa prononciation s'est transformée en 'lac', ce qui a entraîné la confusion avec le 'lac' en même temps que l'évolution du sens.

Exemple

« L'affaire que j'ai montée est dans le lac (…) D'ailleurs je les connais, ce sont des timorés. »
Alain Sergent - Je suivis ce mauvais garçon

« Anatole Foucher, le dernier artiste, qui (...) ait le talent nécessaire pour continuer cet art exquis [l'enluminure] (...) a alors quitté Solesmes et ce projet est naturellement tombé à l'eau » Joris-Karl Huysmans - Oblat

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre / Tomber à l'eau / dans le lac » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Ins Wasser fallenTomber à l'eau
États-Unisen To be up the creek without a paddleÊtre dans le ruisseau sans pagaie
États-Unisen To fall throughTomber à travers
Angleterreen To have fallen through.Être tombé à travers.
Argentinees irse al tachoEchouer
Espagnees Todo mi gozo en un pozoToute ma joie dans un puits
Espagnees Joderse el inventoTomber à l'eau l'invention (= tomber à l'eau le plan)
Espagnees Irse al gareteAller à la dérive
Argentinees Hacer aguaSe remplir d'eau (un bateau)
Espagnees Caer en saco rotoTomber dans un sac troué
Israëlhe Yarad lètimyone (ירד לטמיון)Tomber dans le trésor public
Italieit Fare un buco nell'acquaFaire un trou dans l'eau
Italie (Sicile)it Fàri 'npurtùsu 'da l'àcquaFaire un trou dans l'eau
Italieit Andare a monteAller en amont
Italieit Andare a gambe all'ariaAller à jambes en l'air
Pays-Basnl In duigen vallenTomber en douves
Belgique (Flandre)nl In het water vallenTomber à l'eau
Pays-Basnl In het water vallenTomber à l'eau
Belgique (Bruxelles) / Pays-Basnl in duigen vallentomber en douelles
Pays-Basnl In de soep lopenMarcher dans le potage
Brésilpt Morrer na praiaMourir à la plage
Roumaniero A se ineca ca tiganul la malSe noyer comme le tzigane à la rive.
Turquietr Suya düşmekTomber à l'eau

Voir aussi

Vos commentaires
La fosse de Milwaukee ? C’est là que tu as perdu ta clé de 12, God ? A noter qu’elle n’a, cette fosse, strictement rien à voir avec la ville du Wisconsin, dont la proximité du lac Michigan pourrait faire croire que la fameuse fosse s’y trouverait : eh bien non ! Le lac Michigan ne fait, lui, que 281 m de profondeur. Coucou, Americano !
Bon, l’expression "tomber à l’eau" vient de la Marine ! Et il s’agit là d’un drame a priori, puisque, selon l’état de la mer et l’erre du bateau, on peut avoir de bonnes chances de ne jamais retrouver le malheureux marin, voire touriste... J’ai une anecdote savoureuse à ce sujet, que je vous conterai si vous êtes sages, au lit, les mains sur la brassière de survie.
Allez, bonne nuit, les gosses !
Bonjour de ce beau jour !

Quelle est la différence d’altitude entre l’Everest (voir cette page) et la fosse des Mariannes (voir cette page) demandais-je chaque année à mes élèves de CM 1.

Allez, encore un petit coup de l’autre Jacques, en ce jour de fête de la musique sur cette page et belle journée à toutes, tous et vos chacun(e)s !
réponse à . momolala le 21/06/2007 à 08h13 : Bonjour de ce beau jour ! Quelle est la différence d’altitude...
Oui, bien sûr, elle vient du milieu à quoi tique. Et pourtant, quand on lit l’explication godesque, on serait tenté d’y voir une contradiction:
échouer, n’est-ce pas en fait, après avoir pris un bain, qu’il soit forcé ou non, se retrouver à un endroit où il y a tellement peu de fond que l’on y reste accroché, soit avec la quille, soit avec la dérive, pour - justement - ne plus pouvoir y partir (à la dérive). Il suffit alors, à nous, pauvres humains, de rassembler nos dernières forces, et à nous "en sortir" - de l’eau ou du lac, comme dirait ma bonne copine, la Martine...
Elle a d’ailleurs - ma bonne copine - écrit il y a quelques années, lors des épisodes du Kosovo, quelques mots bien sentis:
OTAN, suspends tes vols...
Ils n’ont malheureusement pas vraiment été suivis d’effets: les faits ont plutôt prouvé le contraire...
Et c’est vrai que quand on est échoué, au sens propre du terme (après un bain, en général, on est plus propre), on n’a pas de suite, même pas une chambre avec vue, ni même une chambre de bonne... Cependant, onpeut quand même dire: "tout baigne!"

Les mystères de l’informatique: je répondais @ 1 Elpépé, et Momo - bien le bonjour - s’est sournoisement glissée entre nous et a ainsi perturbé nos ébats...
réponse à . momolala le 21/06/2007 à 08h13 : Bonjour de ce beau jour ! Quelle est la différence d’altitude...
Et voici maintenan ma réponse à Momo @2:
les sites Everest et Fosse des Mariannes que tu renseignes sont bien sûr bien documentés. Si je pouvais me permettre, il manque quand même une illustration de la fosse. J’ai bien sûr demandé à ma copine Marianne si elle pouvait m’aider, mais elle m’a traité de goujat, de mal au trou (là je ne vois pas du tout ce qu’elle a voulu dire), et d’autres gentils noms d’oiseaux. Enfin, bref, elle n’a pas voulu! Peux-tu me dire pourquoi?
le terme de lac s’utilise encore en chirurgie ou en dissection anatomique..(l’autopsie venant apres l’opération : par ex :
-qu’est ce que tu fous avec ta pince kocher ? prend plutôt un clamp, tu vois pas que ça pisse le sang de partout ? ton lac est mal placé.. tu vois bien que c’est l’aorte qui fuit !! et m...)
Tomber à l’eau
- Brome à l’étau.
- L’Aa me broute.
- La roue me bat
- Toue à blâmer.
- Bôme la taure.
- Le beau mât or.
Être à l’eau
- Altéré ? Eau !
- Élu à ratée.
- Léa taurée
Être dans le lac
- Le lance-dartes.
- Le sandre tacle !
- Drent* à l’escale.
- N’a-t-elle de cars ?

* pour les imprimeurs

Anna Gramme
réponse à . charlesattend le 21/06/2007 à 09h15 : le terme de lac s’utilise encore en chirurgie ou en dissection anatomique....
qu’est ce que tu fous avec ta pince kocher ? prend plutôt un clamp, tu vois pas que ça pisse le sang de partout ? ton lac est mal placé.. tu vois bien que c’est l’aorte qui fuit !! et m...)
avec de tels dialogues durant l’opération, je comprends mieux le rôle de l’anesthésie : c’est pour que l’opéré ne les entende pas !
réponse à . charlesattend le 21/06/2007 à 09h15 : le terme de lac s’utilise encore en chirurgie ou en dissection anatomique....
Tu parles d’un clampin !
bien le bonjour. Le courriel d’expressio a bien failli tomber dans l’oubli et pas dans le lac. En effet, j’étais un peu marrie (bien que ce soit Danielle mon prénom) de ne point trouver l’expression habituelle, quelle ne fut pas ma surprise de voir celui-ci dans le courrier indésirable, jeté comme un vulgaire chiffon dans la fosse. Comment MSN a-t-il pû me faire ça? Enfin, voilà qui est réparé.
W. von Wartburg rapproche la locution du jour de  : "lackiert sein" ou "im Lack sein" qui signifie - être enfoncé -
Je vous le livre tel quel et n’ai pas vraiment le temps de vérifier mais c’est le petit Robert qui le dit. 
réponse à . tytoalba le 21/06/2007 à 09h38 : bien le bonjour. Le courriel d’expressio a bien failli tomber dans l&rsquo...
Moi, j’aime bien ton Petit Robert gauche. Je vérifierai !
"tomber dans le lacs", c’était littéralement "tomber dans le piège"
la transition "lacs" - "lac" se manifeste notamment par l’expression "mettre quelqu’un dans le lasse" relevée en 1786, puis "mettre quelqu’un dans le lac" , relevée en 1789.
Le noeud coulant (lacs, puis lasse) ne se retrouve-t-il pas dans le lasso ?

"Ô lac ! l’année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu’elle devait revoir,
Regarde ! je viens seul m’asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s’asseoir !" ...
réponse à . chirstian le 21/06/2007 à 09h45 : "tomber dans le lacs", c’était littéralement "tomber dans l...
Je m’en vais poser des collets, en vous posant un lapin.
réponse à . Elpepe le 21/06/2007 à 09h48 : Je m’en vais poser des collets, en vous posant un lapin....
un lapin dans le lac ? Pauvre bête (lui, pas toi !) : au sens premier il aurait été étranglé, aujourd’hui il serait noyé , pas certain que cela fasse une quelconque différence pour lui. Pour nous : oui  ! Un lapin trempé c’est pas terrible. Lapin bouillu, lapin foutu !
réponse à . momolala le 21/06/2007 à 08h13 : Bonjour de ce beau jour ! Quelle est la différence d’altitude...
la différence d’altitude entre l’Everest et la fosse des Mariannes
j’ai beau chercher, je ne vois aucun rapport entre l’attitude -au demeurant parfaitement correcte- de l’Evariste et la fossette - certes, délicieuse - de Mariane. Tu demandais ça en CM1 ? Pas étonnant qu’une fois à l’ENA tes anciens élèves aient perdu tous repères ! L’Education Nationale est tombée dans le lac, dans l’eau et dans... ! Honte à toi . 
réponse à . chirstian le 21/06/2007 à 11h18 : un lapin dans le lac ? Pauvre bête (lui, pas toi !) : au se...
un lapin dans le lac
Ignores-tu que c’est un animal maudit à bord ? On ne prononce même pas son nom. Si on en voit un, on le fout à la baille, et on le regarde gagner la côte en crawlant avec ses oreilles. Si, si...
réponse à . chirstian le 21/06/2007 à 09h45 : "tomber dans le lacs", c’était littéralement "tomber dans l...
un ’lacs’ désignait un nœud coulant destiné à capturer le gibier ... "tomber dans le piège"
il existe d’autres méthodes pour capturer le gibier ou le faire tomber dans un piège ! Je vais vous conter une histoire (en attendant l’anecdote savoureuse de LPP ...

Par un beau jour d’automne 1820, le duc de Mirnouf, passionné par la chasse mais frustré par le maigre gibier qu’il ramenait de ses pérégrinations forestières, imagina qu’il devait être possible de fabriquer un outil capable de lui faciliter la tâche et rendre plus plaisante sa traque des animaux.

Il convoqua tous les artisans de la contrée pour les mettre au défi de concrétiser cette idée et leur laissa deux mois pour fabriquer le plus inventif et le plus efficace des appareils.

.... à peine une semaine plus tard, un marchand du nom de Martin Hécouye, se présenta au château clamant à qui voulait l’entendre qu’il possédait ce dont le duc rêvait, appareil qu’il avait dénommé "appeau" (nom qui signifiait "appel" à l’époque).

Il obtint sans peine une audience auprès du noble et s’empressa de lui faire la démonstration de sa merveille.

Devant une assemblée dubitative mais curieuse, il sortit de sa poche un minuscule sifflet et le porta à la bouche pour produire un son strident qui aussitôt imposa le silence parmi les personnes présentes.
.... à peine quelques secondes plus tard, des dizaines d’oiseaux de toute sorte s’approchèrent et virevoltèrent autour de lui, comme attirés et charmés par cette étrange mélodie.

Le duc imagina sans peine le profit qu’il pourrait tirer d’un tel accessoire lors des ses futures chasses. Il s’éclaircit la gorge et ne prononça qu’une seule phrase:"Combien cela va-t-il me coûter ?" Martin Hécouye, sûr de lui, répondit qu’il accepterait de se séparer de son "appeau" en échange de la moitié de la fortune de son interlocuteur.

Cette requête fit sourire l’assemblée mais le duc garda tout son sérieux et accepta la transaction.

La nouvelle fit grand bruit et se répandit vite bien au delà des limites du duché : "Un marchand avait vendu un sifflet pour une somme astronomique au Duc qui en paya le coût sans broncher. "

On ne sait plus aujourd’hui ce que le marchand est devenu par la suite, bien que l’objet, amélioré au fil du temps, ait survécu aux années, mais cette anecdote a subsisté dans la langue française pour qualifier les objets hors de prix, au travers de l’expression : "coûter l’appeau d’Hécouye". 
réponse à . cotentine le 21/06/2007 à 11h38 : un ’lacs’ désignait un nœud coulant destiné &agr...
Ah ben bravo, Cocotte ! On ne la sentait pas venir...
Bon, mon anecdote savoureuse et réelle, la voici : il y a une vingtaine d’années peut-être, un plaisancier, sur son voilier faisant route vers la Corse, passa à l’eau en début de nuit, et ses équipiers ne purent que constater trop tard sa disparition du bord. Après avoir vainement supputé, cherché, erré, et dans l’incapacité de localiser l’homme à la mer, ils poursuivirent leur route vers Ajaccio. Fin de l’acte 1.
Acte 2 : sur un ferry assurant l’une des nombreuses liaisons avec l’Île de Beauté, plus tard cette même nuit, un cuisinier balança ses épluchures à la baille. Ce faisant, il aperçut fugacement un homme à la mer, et transmit aussitôt l’alerte à la passerelle, qui stoppa le ferry et revint sur sa route, parvenant à récupérer l’infortuné plaisancier, avant de reprendre sa route vers Ajaccio, où il débarqua tout son monde au petit matin.
Acte 3 : lorsque le voilier arriva au port Tino Rossi, dans l’après-midi, notre respapé,qui l’avait guetté, accueillit son équipage, quelque peu surpris, au ponton.

Heureux dénouement. Mais rappelez-vous bien qu’il vaut toujours mieux crocher le mousqueton de son harnais à la ligne de vie que de risquer bêtement la sienne ! Pourvu que ce prudent conseil ne tombe pas à l’eau...
réponse à . cotentine le 21/06/2007 à 11h38 : un ’lacs’ désignait un nœud coulant destiné &agr...
Alors là, je crie BRAS VEAU !!!
Ton histoire d’appeau, c’est pas du pipo!
Elle est comme toi: absolument géniale! Elle, toujours, toi, ... ben oui quoi, toi, aussi, comment, que dis-tu? Ah, il vaut mieux ne rien dire? Tu préfères rester modeste et timide? Bon, comme tu voudras, hein, c’est toi qui décides!
réponse à . Elpepe le 21/06/2007 à 09h43 : Moi, j’aime bien ton Petit Robert gauche. Je vérifierai !...
il est en effet toujours bien posé à gauche à portée de main sur mon bureau, comment as-tu deviné ? 
réponse à . tytoalba le 21/06/2007 à 13h26 : il est en effet toujours bien posé à gauche à portée...
Pépé en sait, des choses... Je t’expliquerai, un jour. Tu en as un aussi, posé à droite et à portée de main ?
réponse à . Elpepe le 21/06/2007 à 14h22 : Pépé en sait, des choses... Je t’expliquerai, un jour. Tu en...
hé non à droite c’est Larousse. Je suis bien entourée hein ?  Il faut toujours garder les choses qu’on aime à portée de main.
Oui, oui, je devine que tu en sais des choses.
réponse à . cotentine le 21/06/2007 à 11h38 : un ’lacs’ désignait un nœud coulant destiné &agr...
très intéressant et d’une véracité incontestable !
J’ai trouvé d’ailleurs une suite dans un vieux livre à Pocryphe : en 1825 le duc de Mircouf voyage en bateau , et décide d’essayer son appeau pour voir s’il attire aussi bien les poissons.
Il souffle et l’instant d’après , apparait -faisant la planche- ... un touriste tombé du ferry France-Ajaccio en #17.
Expressio : rien ne se cache à l’eau que nous ne l’y retrouvons !
Et voyez-vous comme c’est amusant, parfois, les coincidences: cela me rapelle l’histoire des reliques de Saint Thomas d’aquin...
Les "parties nobles" du grand saint passèrent de mains en mains, jusqu’à atterrir dans une des treize familles des Pères Fondateurs, ayant quitté l’Angleterre pour aller fonder ce qui deviendrait plus tard les Etats-Unis d’Amérique. Personne n’en parla plus, jusqu’au moment où l’on s’apercut qu’elles étaient déposées dans la chapelle attenant au domaine d’Arlington (où se trouve actuellement le cimitière militaire américain), mais qui, à l’époque, était la propriété de la famille Lee.
Et c’est depuis lors que l’on parle des Lee à balles d’Aquin...
(trouvé dans les mémoires de Ulysses S. Grant, édition 188.. 188 .. 188 ..1884, après sa dix-huitième bouteille de whisky du matin).
réponse à . file_au_logis le 21/06/2007 à 17h55 : Et voyez-vous comme c’est amusant, parfois, les coincidences: cela me rape...
Cocotte, Chirstian, Filou : arrêtez de sniffer l’encre de God !
réponse à . cotentine le 21/06/2007 à 11h38 : un ’lacs’ désignait un nœud coulant destiné &agr...
Je confirme. Chez nous que j’habite, ça s’appelle l’appeau-duc. On souffle doucement dans l’orifice prévu à cet effet (le trou-duc, donc).
réponse à . AnimalDan le 22/06/2007 à 11h02 : Je confirme. Chez nous que j’habite, ça s’appelle l’app...
Et puis après, on se plaint d’avoir des ballonnements, hein!
réponse à . AnimalDan le 22/06/2007 à 11h02 : Je confirme. Chez nous que j’habite, ça s’appelle l’app...
et où souffles-tu, quand tu habites Bar-le-Duc?
Mon lien en _3 étant tombé à l’eau depuis, je récidive en vous envoyant sur cette page pour commencer la journée gaiement en musique !

...l’amour, l’amour et toujours l’amour...
réponse à . Elpepe le 21/06/2007 à 12h25 : Ah ben bravo, Cocotte ! On ne la sentait pas venir... Bon, mon anecdote sav...
T’aurais dû le crocher mieux ton mousqueton à ta ligne de vie, le marin ! Ton trou dans l’eau ne se refermera que si Expressio tombe dans le lac et, cent fois sur le métier remettez votre ouvrage, God sait faire durer le plaisir ! Et c’est tant mieux, moi je dis !
On trouve de par le monde de très beaux trous dans lesquels l’eau n’en finit pas de tomber comme sur cette page.

Belle journée bleue à tous et à chacun-e !
En vérité l’expression a été inventée par Archie Mède qui découvrit un jour qu’il chu dans un lac que tout corps plongé dans un liquide ressort mouillé.......Et pis c’est tout !
un nœud coulant destiné à capturer le gibier
Le bateau pirate nous donnait chasse; on pouvait distinguer le visage plein de haine de son capitaine...et, soudain, un mouvement brusque du vaisseau, un faux-pas du pirate, et celui-ci tomba à l’eau. Ce n’est pas sans plaisir qu’on vit l’haineux coulant!
Je devais recevoir un coup de télèphone, mais c’est tombé allô.
sauf erreur, celui qui tombe à l’eau aujourd’hui, c’est celui qui faisait tintin hier après avoir vainement couru après deux lièvres à la fois. Que peut-il encore lui arriver demain ?
au-dessus de la fosse de Milwaukee
L’américain à l’eau.
Mon pote l’américain était abattu, avec ce rictus qui MISSOURI...C’est à cause de VIRGINIE, elle l’a quitté en lui disant: c’était CHIC"AGO" mais dorénavant, aMIAMIs.
C’est un coup dur. Ses pas le MAINE au bistrot, où ILLINOIS ses peines. Il l’UTAH pourtant pour l’oublier, mais le souvenir NÉVADA pas de ses pensées.
Sorti du bar, il avait trois chemins devant soi; il prit l’un DÉTROIT, celui qui menait sur le pont. Il s’insTALLAHASSEE sur le garde-fou: - si seulement je pouvais dire sTOPEKA réglé! mais ça ne CONCORDE pas avec la réalité...Un plongeon met fin à ces pensées. Et puis, soudain, dans l’air, il se rappelle de ce que lui avait dit son ami quelques heures auparavant: ce soir GÉORGIE, il y aura CHARLOTTE, CAROLINE, Ana (le moral, elle te le reMONTANA!)
et aussi Sylvanie (excellent remède contre les PENNSYLVANIE!). Il tomba dans les FLORIDE aux sourcils, il venait d’en décider autrement.
Par chance, il tombe juste à côté d’un radeau. Alors, vite, il se COLORADO. - J’ai failli plonger dans "l’eau de là", mais j’ai encore le temps de me refaire une beauté. Laissons le TAMPAsser et surtout laissons faire la PROVIDENCE!
Et moi qui ne me rappelait que du 3è gage infligé aux amateurs de fondue ayant perdu leur morceau de pain dans "Astérix chez les Helvètes".... Mais ne vous inquiétez pas, les souvenirs reviennent !
La cédille est tombée dans l’O c’est Q !
L’Ô tarie ne peut faire un Ô céans.

Ô lé !
L’eau c’est dard ne nettoie pas à l’O !
Aujourd’hui, nous n’aurons qu’un « Expressi... ». L’o est tombé
Comme une pierre que l’on jette
Dans l’eau vive d’un ruisseau
Et qui laisse derrière elle
Des milliers de ronds dans l’eau

... est-ce la faute à Rousseau ?
réponse à . DiwanC le 19/09/2011 à 13h28 : Aujourd’hui, nous n’aurons qu’un « Expressi... »...
A Norman Jewison pour "l’affaire Thomas Crown" dont c’est la bande originale (oscarisée en 1968). Enfin, ça c’est pour la musique, les paroles sont d’Eddy Marnay.

Du coup, Capri, c’est fini.
Il semblerait que certains politiques , et monsieur Bourgi vient nous le redire, aient oublié que tout politicien plongé dans du liquide en ressort "mouillé".
J’aime bien, dans la rubrique Ailleurs, le rapprochement entre l’israélien Tomber dans le trésor public et l’espagnol Tomber dans un sac troué...
Vive l’esperanto (d’imposition bien sur) !
La prochaine fois que l’on me parle de la fosse de Milwaukee, je serai eau courant(e) grâce à ce mer-veilleux site.
réponse à . deLassus le 19/09/2011 à 15h49 : J’aime bien, dans la rubrique Ailleurs, le rapprochement entre l’isr...
Reste plus qu’ à espérer que l’équivalent grec soit : Verser à une banque qui fait des placements hasardeux !
Comme le 21 juin 2007, aujourd’hui sur expressio, c’est cette page
Et comme l’indique l’image, c’est potable !
Ca existe ! : cette page
C’est quand ses tuyaux tombent à l’eau que le plombier a du souci à se faire ! 
48 contributions en deuxième passage à 17 h, le record est dans le lac.

Pourtant il y avait l’eau de vit pour le salon rose.
L’eau de Lourdes dans les centrales atomique pour faire des miracles (pour pas que ça saute).
L’eau vive pour faire plaisir à Guy Béart.
L’eau de javel dire à tout le monde. (j’ai un peu honte)
L’eau rizondelle qui est dans le lac.
Et pour faire plaisir à notre neuneurologue l’eau Dipe.
Échouer, n’avoir pas de suite, ne pas aboutir (en parlant d’un projet ou d’une entreprise)
Par modestie sans doute, Sa Divinité n’a pas donné pour exemple le célèbre éditeur de partoche cher à notre Amiral. C’est peut-être la clé de 12 qui est tombée à l’eau, et qui maintenant est toute rouillée...
réponse à . mickeylange le 19/09/2011 à 17h10 : 48 contributions en deuxième passage à 17 h, le record est dans le...
Toi aussi tu es trop modeste : tu oublies ta puissante contribution de samedi dernier (15:03:03) :
Eau rage ! Eau désespoir ! Eau vieillesse ennemie !
réponse à . mickeylange le 19/09/2011 à 17h10 : 48 contributions en deuxième passage à 17 h, le record est dans le...
48 contributions en deuxième passage à 17 h
Plus sérieusement : il faut dire que lorsque Momolala a courageusement attaqué à 06:20:16 ce matin, le compteur affichait 27 contributions. C’est ceux de 2007 qui avaient battu un record. Pourtant, le 21/06/2007 tombait un jeudi.
Pas très en forme, ceux que notre amie appelle les voisins du dessus...
et pour être sûr que ce diabolique projet dont on ne voulait pas est bien noyé : le jeter dans le lac d’Oô.
réponse à . DiwanC le 19/09/2011 à 17h35 : et pour être sûr que ce diabolique projet dont on ne voulait pas est...
Petit village très connu aussi pour son restaurant... le Mac d’Oô
réponse à . mickeylange le 19/09/2011 à 17h10 : 48 contributions en deuxième passage à 17 h, le record est dans le...
C’est Toto qu’ arrive, tout énervé, chez lui :
"- Maman, maman, le docteur il a dit que j’avais l’eau Dipe.
- C’est pas grave ,du moment que t’y aimes ta mère "....... Et voilà qui fait la fortune des neuneurologues !!!!!!:&rsquo)
échouer, n’avoir pas de suite, ne pas aboutir
C’est quand les rigueurs de l’hiver font tomber à l’eau sa plantation de choux que le paysan échoue.
Aujourd’hui j’avais prévu aller à la piscine, mais c’est tombé à l’eau.
réponse à . DiwanC le 19/09/2011 à 17h35 : et pour être sûr que ce diabolique projet dont on ne voulait pas est...
Il y avait un plombier dans l’histoire d’O ?
Voui... même qu’il habitait sur une île, qu’il s’appelait Dyssée et qu’il n’arrêtait pas de parler de sa mère, Madame Ho !
Euh... moi aussi, j’ai un peu honte
réponse à . DiwanC le 19/09/2011 à 19h34 : Voui... même qu’il habitait sur une île, qu’il s’a...
"Madame Ho !" Tu veux sans doute dire Adame Ho !
Ah, ben toi aussi tu connais la famille ! 
réponse à . DiwanC le 19/09/2011 à 19h34 : Voui... même qu’il habitait sur une île, qu’il s’a...
Euh... moi aussi, j’ai un peu honte
Il n’y a pas de quoi : qui n’a entendu parler du parfum (ou de l’eau de toilette) l’eau d’Issey ?
Bin, dis donc, j’suis éblouie par votre grande culturitude à tous les deux, j’aurai des leçons à prendre !!!!!! :&rsquo)
Je me baigne dans un décor naturel, j’éclabousse, et lance l’eau du lac.
Guenièvre.
réponse à . deLassus le 19/09/2011 à 17h10 : Échouer, n’avoir pas de suite, ne pas aboutir (en parlant d’u...
A la lecture du mail d’aujourd’hui, j’ai l’impression qu’il arrive ! 
Pour le roi Georges le lac c’était l’étang de Thau.cette page
Rien à voir avec les grands lacs alpins en particulier le lac du Bourget si cher à Lamartine .
Brassens a mis en musique et chanté un autre poème de l’Alphonse :
Pensée des morts.Voilà l’errante hirondelle
Qui rase du bout de l’aile
L’eau dormante des marais,
L’eaudormante des marais yessss ça le fait!
Les parolescette page la totale à apprendre par cœur interro à 8 heure au p’tit dèje.
Pour le chef d’œuvre c’estcette page
réponse à . gerard5253 le 16/07/2014 à 00h53 : Pour le roi Georges le lac c’était l’étang de Thau.cet...
Elle est bien jolie ta vidéo...

L’eau ne manque pas chez le beau Georges (l’autre !)...

Il y a celle de la mare aux canards et des copains d’abord ...
Au rendez-vous des bons copains, y avait pas souvent de lapins
Quand l’un d’entre eux manquait à bord, c’est qu’il était mort.
Oui, mais jamais au grand jamais, son trou dans l’eau ne se refermait
Cent ans après coquin de sort ! il manquait encore.


Et puis l’eau de la claire fontaine dans laquelle la belle était tombée...
Le jeu dut plaire à l’ingénue,
Car à la fontaine, souvent,
Elle s’alla baigner toute nue
En priant Dieu qu’il fît du vent,
Qu’il fît du vent.


Allez, je prépare le p’tit déj. et pis je te/vous fiche tranquilles...
Après avoir rendu visite à nos copains d’abord, en char, ad ibides, je scie là et vlan, je tombe dans le lac. Est-ce grave, docteur?
Tomber dans le lac : l’origine donnée par God est convaincante. Expressio On ne s’en lasse pas, partir chaque jour à lasso des richesses de notre langue quel régal! Le rapprochement (serrez pas trop) lac, lacs,lacet, nœud coulant me reconduit chez le roi Georges chez qui les pendus ne manquent pas. Je vous en livre deux:
-La messe au penducette page pour les paroles hélas jai pas pu la trouver en vidéo sur le oueb j’ai juste ça cette page

-Le verger du Roi Louis piquée à Théodore de Banville Les parolescette page et la musique cette page
Le Syndrome Expressio.

Parfaitement.

Je résume : tombé à l’eau donc perdu. Mais il s’agit, en toute rigueur, d’un projet, donc sans consistance matérielle.
Déjà, en tant que tel, il ne devrait pouvoir tomber puisque sans gravité, et
pourtant il est au fond.
Or nulle chance qu’un champion de la canne en bambou refendu ne le récupère comme une vieille chaussure chère aux images d’Epinal, puisqu’il n’existe pas et que de toute façon, il ne peut y avoir d’histoire d’eau.

Et pourtant: tombé à l’eau : perdu.

A moins que cette eau ne soit effectivement, ainsi que relevé par DiwanC - ( Bonjour Toi !- mais que signifie ce petit déjeuner pour 2...? quid des 25603 autres habitués ?? )- celle de la fontaine, voire de la source et la commence une autre histoire.

Si l’on esquisse ce voile un peu poêtique, il est des tas de choses que l’on jette à l’eau...pour les valoriser. A la Fontaine de Trévi par exemple...

Dés que Mao prend le pouvoir dans notre beau pays, je dénonce GOD aux gardes rouges du quartier. On peut espérer 2 ans de travaux imposés dans les champs de flutes enchantés.
fosse de Milwaukee
Dans une quincaillerie de Canton
- Ça alors ! je n’ai rien commandé et on m’a envoyé une facture pour un millier de woks...cette facture est fausse !
- Fausse de mille woks, qui ?
Dans le "mercato" des programmes radio, on vient de recevoir confirmation que Ruquier, parti chez RTL, sera remplacé par Hanouna. Il était question de faire venir Nabila, mais le projet est tombé, allô ?
Il fut un temps où le samedi après-midi d’Europe était animé par Pierre-Louis Basse, journaliste curieux de tout qui nous faisait découvrir tout un tas de trucs et de machins. A sa place, confirmation du maintien des "Grandes voix d’Europe1", sorte de Café du Commerce, pontifiant et conformiste.
Les sondages disent que l’audience d’Europe1 est en hausse, va comprendre, Charles.

Bon, je vais soigner ma mauvaise humeur dans des pays où le Net n’existe qu’en rêve, puis je prendrai des congés, ça vous fera des vacances.
Si j’ai bien tout suivi God a de la suite dans les idées: Aujourd’hui il nous plonge dans la fosse de Milwaukee qui si j’ai pas perdu le nord est à l’est des Caraïbes alors qu’hier encore (j’avais vingt ans ) il nous y faisait tomber en Caraïbes. et j’suis là.
Bof!
réponse à . SyntaxTerror le 16/07/2014 à 10h24 : Dans le "mercato" des programmes radio, on vient de recevoir confirmation que Ru...
Ruquier, parti chez RTL, sera remplacé par Hanouna
autre illustration de l’expressio d’hier !
réponse à . platon07 le 16/07/2014 à 08h48 : Le Syndrome Expressio. Parfaitement. Je résume : tombé &agr...
que signifie ce petit déjeuner pour 2
c’est encore pire que ça ! il n’y a qu’une seule tasse !
restrictions budgétaires ?
Expressio, mer ou lac, le seul site ou on peut boire la tasse (de café) sans se noyer !
réponse à . SyntaxTerror le 16/07/2014 à 10h24 : Dans le "mercato" des programmes radio, on vient de recevoir confirmation que Ru...
Bon, je vais soigner ma mauvaise humeur dans des pays où le Net n’existe qu’en rêve, puis je prendrai des congés
Tu y vas en péniche ?
Ben oui l’homme du Picardie ne voyage qu’en péniche. 
réponse à . SyntaxTerror le 16/07/2014 à 10h24 : Dans le "mercato" des programmes radio, on vient de recevoir confirmation que Ru...
Les sondages disent que l’audience d’Europe1 est en hausse
la cote de popularité de qui-vous-savez aussi !
réponse à . saharaa le 16/07/2014 à 10h59 : Ruquier, parti chez RTL, sera remplacé par Hanouna autre illustration de ...
La culture elle est sur expressio pas chez hanouna (j’arrive pas à mettre une majuscule à hanouna)
Pour augmenter l’audience il faut faire ce que fait Denis Olivennes baisser le niveau pour ratisser plus large. Regardez sur TF1 ça marche très bien !
réponse à . mickeylange le 16/07/2014 à 11h20 : La culture elle est sur expressio pas chez hanouna (j’arrive pas à ...
Regardez sur TF1
ah non ! pas question, on va toucher le fond du lac !
Deux coiffeurs ayant échoué
- on est tombé dans les laques...
réponse à . SyntaxTerror le 16/07/2014 à 10h24 : Dans le "mercato" des programmes radio, on vient de recevoir confirmation que Ru...
Ruquier, parti chez RTL, sera remplacé par Hanouna.

Avec Dechavanne en plus tf1 s’offre un concentré de galanterie et de finesse régalez vous mesdames
- Je voulais acheter quelques noyers, mais finalement l’affaire a échoué...
- les noyers sont tombés à l’eau ? 
- oui...oh, c’était des arbres à la noix...et puis je ne voulais pas avoir ’à mendier’ pour des noyers...
réponse à . mickeylange le 16/07/2014 à 11h12 : Bon, je vais soigner ma mauvaise humeur dans des pays où le Net n’e...
...cela ne me "regardait" pas...
...mais m’intriguait
... car, comme le gendarme de la blague, je ne comprenais pas
... j’ai cherché
... j’ai trouvé -( j’en étais resté à "rose de Picardie" plutôt "coolé" aussi )
...cela ne me regarde toujours pas...

...mais chapeau !
- J’ai pas les bouquins, l’imprimeur n’a pas tenu sa parole, alors c’est dans le lac...
- Honte à Riault !
- heu...par exemple...
réponse à . saharaa le 16/07/2014 à 11h14 : Les sondages disent que l’audience d’Europe1 est en haussela cote de...
Entendu la même chose pour RTL. Comme à la fin d’une guerre : ils ont tous gagné !
réponse à . SyntaxTerror le 16/07/2014 à 10h24 : Dans le "mercato" des programmes radio, on vient de recevoir confirmation que Ru...
As-tu appris que Nabila était pressentie pour l’émission de Frédéric Lopez "Voyage en terre inconnue" ? Il vouliait l’emmener dans une bibliothèque. 
Tomber dans le lac ? Canard laqué !
réponse à . joseta le 16/07/2014 à 09h18 : fosse de Milwaukee Dans une quincaillerie de Canton - Ça alors ! je...
- Fausse de mille woks, qui ?

Grâce à qui ? À joseta, who else ?
" Tomber dans le piège"... XII ème siècle.

Une racine inattendue de "tomber à l’eau."

Mais si GOD nous "scie le cul" , comme on dit à Marseille, part son érudition et sa doc, j’ai un témoignage poignant quant à l’utilisation de cette expression au XX siècle. Vers 1955...

Mon Père, homme de traditions, était abonné au "Chasseur Français". Un de ses mensuels sans âge dans lequel, à priori, chacun trouvait lecture.

J’y découvris, aux petites annonces, après une liste interminable d’animaux de ferme et de véhicules Peugeot vendus par le personnel de Sochaux, la rubrique "mariage".

Je n’ai pas souvenir de la célébrissime annonce: "Jeune fille aimant nature cherche jeune homme agriculteur pour échanges et plus si affinités. Joindre photo du tracteur."

Mais je me souviens très bien de "Jeune fille sérieuse étant tombée dans un piège, rencontrerait militaire ou gendarme. Pas sérieux s’abstenir."

Dramatique isn’t it ?
- Peter, je dois tout recommencer, tous mes projets sont tombés dans le lac...
- good luck...
"Le symbole de la noyade […] semble être une explication toute trouvée pour l'image que cette expression véhicule".

C'est ce que simule le futé garçon !

Par une ruse à ma façon,
Je fais semblant d'être un poisson.
Je me déguise en cachalot
Et je me couche au fond de l'eau.
Elle m'a puni de ce culot, de ce culot,
En me tenant le bec dans l'eau,
Et j'ai dû, pour l'apitoyer,
Faire mine de me noyer
.

Voulez-vous l'histoire ? Elle est là…et le tendre Georges vous la chante. Écoutez…

Tomber à l'eau...
Avec tout ce qu'il tombe en ce moment, proposer cette expression c'est de la provocation !
Justement, on n'a plus besoin de voyager pour faire tomber quoi que ce soit dans un lac, quand on n'en dispose pas dans son voisinage. Aujourd'hui, merci à la mère à Théo, les f-LAC-ques vont y suffire! Flic, flac, floc!
Peut-être peut-on dire:
«Tout corps plongé dans un liquide et qui n'est pas remonté au bout de cinq minute doit être/est considéré comme perdu»
réponse à . Jacques1949b le 01/06/2016 à 06h18 : Peut-être peut-on dire: «Tout corps plongé dans un liquide et...
C'est, en août 2000, ce que se répétait le capitaine du Koursk.
réponse à . DiwanC le 01/06/2016 à 02h34 : Tomber à l'eau... Avec tout ce qu'il tombe en ce moment, propo...
Au point de vue mété-eau, nous sommes des pluie-vilégiés.
En Autriche par contre, ils ont des pluies qui diluent Vienne.
réponse à . Mintaka le 01/06/2016 à 09h32 : Au point de vue mété-eau, nous sommes des pluie-vilégi&eacu...
Bulletin météo belge :
Pluies continues entrecoupées d'ondées et d'averses. Une drache n'est pas à exclure.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (224)
Il y a 40 lacs et étangs français dans le texte suivant. Trouvez-les ! Ne me dites pas: "Je nage".
Aujourd'hui, il y en a davantage à découvrir, mais restez dans l'étang les temps quand même, hein ?...
P.S. Il y a un mot gigogne !


- Comment va grand Jean ? Sait-on quand il refera surface ?
- Il est rond du matin au soir, il ne se relève pas et il se bourre le vieux, l'amour à sa femme était immense et il ne sait pas faire face au cruel destin...on ne voit guère les dents de Jean, il ne sourit plus, il prend la mouche pour un rien...alors, dans un verre noie ses peines notre Jean, et c'est fort laid tout ça...
- Mais c'est de la folie ! D'accord, sa femme aimée est morte trop tôt, mais qu'il lève le coude ne la fera pas revenir ! Il n'est pas prêt d'être guéri, à ce que je vois !
- Hélas non ! Au début, les gens, tôt l'aidèrent, c'est-à-dire, tous les voisins, mais il était bouché à l'émeri, il ne ressentait qu'ire, et les voisins renoncèrent...car nos voisins ont une limite; et il faut bien dire aussi que grand Jean dépassait les bornes, hein ?
- Là vos voisins ont eu raison, il ne collaborait pas, et ils ont perdu les nerfs, normal !
- À la maison on l'aida tant qu'on put, maintenant, là, nous baissons les bras aussi...les rôles de psychiatre que nous avons joué Roger et moi, ça n'a servi à rien. Le matin, il prend sa clé et va tout droit au bistrot de Jeanne et invariablement il commande: “Vin Jeanne !”. Et Jeanne, ça l'amuse elle, quelqu'un qui n'aime pas l'eau...elle ne trouve pas ça grave, elle !
- Je n'ai jamais pu la blairer cette Jeanne, et sa soeur Anne, elle ne s'en fait pas non plus ?
- Anne si, mais elle n'est pas assez hardie pour contredire sa grande soeur...elle a tort, si, mais l'argent tôt dans la caisse, ça rend muet parfois...
Ah, cousine, j'aimerais tant que cette histoire termine...
- Y'a des histoires qu'on fin, d'autres pas...mais gardons l'espoir !
P.S. Il y a un mot gigogne !
Délicate attention, les cigognes vivent dans les étendues d'eau. 
réponse à . Mintaka le 01/06/2016 à 10h33 : P.S. Il y a un mot gigogne !Délicate attention, les cigognes vivent ...
Oui,mais pas pour que vous 'les chassiez'....
réponse à . joseta le 01/06/2016 à 10h27 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (224) Il y a 40 lacs et étangs fran&cced...
Bien bien bien !... Soit l'affaire est dans le sac, soit elle est dans le lac. On va voir. 
réponse à . joseta le 01/06/2016 à 10h27 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (224) Il y a 40 lacs et étangs fran&cced...
Ne me dites pas: "Je nage".
Je patauge, je flotte, je barbote, je trempouille... bref, c'est grande brasse !
Je n'ai pas pêché grand-chose... Je crois que je vais attendre que le soir tombe* : je serai sur la berge quand tu lèveras tes filets...

* à l'eau ! 
réponse à . Ratanak le 01/06/2016 à 10h51 : Bien bien bien !... Soit l'affaire est dans le sac, soit elle est dans...
L'étangdue de ta culture me surprendra toujours !
réponse à . platon07 le 16/07/2014 à 18h47 : " Tomber dans le piège"... XII ème siècle. Une racine inat...
Dramatique isn’t it ?
Certes, mais j'aurais aimé savoir ce qu'elle entend par "sérieuse", son sérieux doit être très relatif.
Je ne le sens pas ce jeu.
Entre le chanoine qui se noie dans un lac de qu'ire et la soeur Anne qui ne voit que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie, je me demande où elle se trouve !
réponse à . DiwanC le 01/06/2016 à 11h06 : L'étangdue de ta culture me surprendra toujours ! ...
L'étangdue de ta culture est lac à pas citer agronomique ? 
réponse à . DiwanC le 01/06/2016 à 11h06 : L'étangdue de ta culture me surprendra toujours ! ...
Oui ben l'étangdue c'est plutôt une grande mare trouble pour le moment. À grand pène j'ai peut-être trouvé 21 lacs et étangs, mais seulement 10 que je connaissais au moins de nom, les autres en cherchant beaucoup.  Ceux qui m'échappent, j'irai m'y baigner plus tard si j'en trouve le chemin, vu que maintenant j'ai à m'occuper du déjeuner et après il y a des courses à faire, etc ! 
réponse à . Mintaka le 01/06/2016 à 11h53 : L'étangdue de ta culture est lac à pas citer agronomique ...
Y a de ça !
- Où est Eliot ?
- il est dans le lac, Ness...
- à Chicago ?
Ô combien d'amionautes, et combien d'écrivaines
Qui sont partis joyeux pour des fouilles lointaines,

Et plouf ! dans l'eau !
Dans une onde sans fond, par un jour d'infortune,
Dans un profond étang à jamais enfouis !


S"cusez-moi M'sieur Victor...
Quelle eau dans laquelle tomber ?
Tomber:
hallo Derose,
allô Derose, j'écoûûte, (avec la voix de la Castafiore...)
à l'eau de rose,
à l'eau Régale,
à l'eau de mer,
allô, (courante/maman, bobo...)
aloa,
à l'eau ouah/wouah
Eliot, à sa femme: - Qu'est-ce que tu as mis à tes cheveux ?
- laque, Ness !

- Et l'yacht Ness ?
- oui, c'est moi...
- mais je sais, je te demandais où t'as laissé le yacht...'n'est-ce' pas ?
Je ne sais si j'en avais besoin, mais Ness est cité...oui...
- Qui c'est qui a fait le café ?
- c'est Ness qu'a fait le jus...
- ah, c'est du Nescafé ?
- Pourquoi tu as appelé ton cerf Ness ?
- parce que Ness est cerf...
réponse à . DiwanC le 01/06/2016 à 11h03 : Ne me dites pas: "Je nage".Je patauge, je flotte, je barbote, je tremp...
Elle en a 'mare' la Germaine, du lac...
réponse à . joseta le 01/06/2016 à 12h26 : - Et l'yacht Ness ? - oui, c'est moi... - mais je sais, je te demandais o&u...
Dis papa t'as vu le beau bateau ?
- c'est pas un bateau c'est un yacht
- comment ça s'écrit yacht ?
- t'as raison c'est un bateau...
Pique-nique à l'étang
- Avec cette chaleur étouffante, j'aimerais me baigner et je ne voudrais pas que l'étang bouille...
- comment tu ne voudrais pas que les tambouilles ? non, mais...

1) GRANGENT (grand Jean) [Haute-Loire]
2) SETTONS (Sait-on) [Nièvre]
3) ILAY (il est) [Jura]
4) ROND [Hautes-Alpes, Savoie]
5) BOURG LE VIEUX (bourre le vieux) [Landes]
6) LAMOURA (l'amour à...) [Jura]
7) D'ESTAING (destin) [Hautes-Pyrénées]
8) GUERLÉDAN (guère les dents) [Côtes d'Armor]
9) MOUCHE [Haute-Marne]
10) VERT (verre noie)* [Alsace, Lot, Hautes-Alpes]
11) VERNOIS (verre noie)* [Jura]
12) FORLET (fort laid) [Alsace]
13) DE LA FOLIE [Vosges]
14) MORTES (morte) [Doubs]
15) THAU (tôt) [Hérault]
16) LAIVES (lève) [Saône-et-Loire]
17) GUÉRY (guéri) [Puy-de-Dôme]
18) GENTAU (gens tôt) [Pyrénées-Atlantiques]
19) BOUCHET (bouché...) [Haute-Loire]
20) KIR (qu'ire) [Côte-d'Or]
21) CARNAU (car nos) [Pyrénées-Atlantiques]
22) BORN (bornes) [Lozère]
23) LAVAUD (là, vos...) [Charente]
24) NÈRE (nerfs) [Hautes-Pyrénées]
25) AYDAT (aida) [Puy-de-Dôme]
26) LANOUX (là, nous...) [Pyrénées-Orientales]
27) BESSON (baissons) [Isère]
28) L'AYROLLE (les rôles) [Aude]
29) SACLAY (sa clé) [Île-de-France]
30) VINGEANNE (vin Jeanne) [Haute-Marne]
31) MUZELLE (l'amuse, elle) [Isère]
32) PALO (pas l'eau) [Corse]
33) GRAVELLE (grave, elle) [Paris]
34) ANNECY (Anne, si) [Haute-Savoie]
35) HARDY (hardie) [Landes]
36) TORCY (tort, si) [Saône-et-Loire]
37) ARGENTO (argent tôt) [Corse]
38) SARRANS (ça rend) [Cantal]
39) HERMINES (termine) [Puy-de-Dôme]
40) CONFINS (qu'ont fin) [Haute-Savoie]
Voilà !
@ Ratanak
Il y avait un deuxième mot gigogne: l'étang de Noues (Maine-et-Loire) inclus dans le lac cité Lanoux.
Je l'ai vu un peu tard et je n'ai pas voulu rectifier... je dis ça des fois que tu tombes dessus... 
réponse à . joseta le 01/06/2016 à 18h29 : Pique-nique à l'étang - Avec cette chaleur étouffante, j'ai...
Noyée totale !
Mais merci pour ton récit... courte histoire des petites gens, de leur misère au quotidien, de leurs conflits dus au drame sous-jacent de l'alcoolisme...
Il y a du Zola là-dedans !
réponse à . DiwanC le 01/06/2016 à 19h24 : Noyée totale ! Mais merci pour ton récit... courte histoire ...
Merci ! mais ne cofondons pas: c'est Zola avec ces eaux-là...puisque je parle de lacs... 
Dialogue entre compositeurs
- C'est vrai que Ravel a acheté un lac ?
- pas que je sache...pourquoi ?
- oh, j'ai entendu un marin qui parlait de 'lac à Ravel'...
réponse à . joseta le 01/06/2016 à 18h41 : @ Ratanak Il y avait un deuxième mot gigogne: l'étang de Noues (Ma...
L'étang des NOUES ne m'a point échappé, mais je ne l'ai pas pris en gigogne, juste après il y avait un (nous) parfait pour la baignade ! Et question gigognes, j'en ai trouvé d'autres...

Je me suis bien promené en essayant de suivre ton itinéraire, mais j'ai un peu dévié et du coup je n'ai pas pu aller faire trempette dans le lac d'Estaing, ni dans celui d'Aydat, ni non plus dans les lacs Besson, de Palo et d'Argento, ; et j'ai crevé avant d'arriver aux Hermines. Je ne regrette pas trop, ces lacs sont trop froids pour mon goût !

Mais j'ai pu contempler des lacs et étangs où tu n'es point allé :
- le lac du HÉRON* (il est rond), à Villeneuve-d'Ascq, Nord [gigogne avec ILAY et ROND] ;
- l'étang des MOURES (l'amour à) dans l'Hérault [et dans LAMOURA] ;
- l'étang des FEMMES (femme), en Moselle (Langatte) ;
- l'étang MORT (morte) dans l'Ariège [avec les MORTES] ;
- le lac du DER (aidèrent), en Haute-Marne ; son nom "officiel" est Der-Chantecoq, mais tout le monde dit le DER ;
- l'étang des NOUES, dans le Maine-et-Loire, vu dans (nous avons) et donc pas en gigogne ;
- le lac d'OÔ (l'eau) en Haute-Garonne, cher aux cruciverbistes (la prononciation est plus proche d'un "Oh long" que d'un "O-oh") [gigogne avec PALO, mais on pouvait le trouver dans (au cruel) sans gigognitude] ;
- le lac de la MÉZELLE (mais elle), en Haute-Marne (Boubonne-les-Bains) ;
- et enfin l'étang du TER (termine) dans le Morbihan [gigogne avec les HERMINES].

Que d'eau que d'eau ! Vais me prendre une tite bière, moi, maintenant ! 


* ... et ron, petit patapon, œuf corse ! 
réponse à . joseta le 01/06/2016 à 19h42 : Dialogue entre compositeurs - C'est vrai que Ravel a acheté un lac ?...
Non rien...
réponse à . Ratanak le 01/06/2016 à 20h09 : L'étang des NOUES ne m'a point échappé, mais je ne l'ai pas...
On a encore fait un bon travail !
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
- Zut ! je me suis encore fait piquer...
- les taons ?
- l'étang ? non, non, dans le jardin !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre / Tomber à l'eau / dans le lac » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?