(Prendre/donner) la clé des champs - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

(Prendre/donner) la clé des champs

Partir, s'enfuir, s'évader, se sauver, prendre sa liberté / donner la liberté.

Origine

Cette expression date du XIVe siècle.

Nous avons ici une métaphore qu'il ne faut surtout pas comprendre comme "la clé qui permet d'ouvrir l'enclos qui entoure les champs", mais plutôt comme "la clé du lieu fermé dans lequel on est et qui va permettre d'accéder aux champs" et donc à la liberté.
Car anciennement 'champs' au pluriel avait le sens de "espace libre", par opposition aux différents espaces clos qu'il était possible de trouver.

Au XVIe, chez Montaigne, on trouve l'expression "donner les champs" qui voulait aussi dire "donner la liberté", les clés en moins.

Exemple

« Quelques-uns [des prisonniers] sont vêtus de casaques et de pantalons jaunâtres zébrés de noir : ce sont ceux à qui l'air de la liberté a manqué et qui, pour le respirer à tout prix, ont essayé de prendre cette belle clef d'or qu'on appelle la clef des champs. »
Maxime du Camp - En Hollande

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « (Prendre/donner) la clé des champs » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Bulgariebg Да хванеш горатаPrendre la forêt
Allemagnede das Weite suchenchercher le large
Allemagnede sich auf und davon machense lever et partir ailleurs
Angleterreen To make oneself scarceSe faire rare (s'esquiver / se sauver)
Angleterreen To head for the hillsSe diriger vers les collines
Angleterreen To break away / To run awaySe casser / Se sauver
Angleterreen To take to the woodsSe mettre (se réfugier) aux bois
États-Unisen to take off for the wild blue yonderpartir pour un territoire inconnu qui serait bleu et sauvage
Espagnees Tomar las de VilladiegoPrendre celles de Villadiego
Espagnees LargarseSe libérer (= Prendre le large)
Argentinees Agarrar la calle.Prendre la rue.
Canada (Québec)fr Se pousser
Canada (Québec)fr Sacrer le camp.Partir
Côte d'Ivoire (Abidjan)fr Se chercherSe sauver
Canada (Québec)fr DécrisserDécamper, ficher le camp
Grècegr Γίνομαι καπνός (Ghìnome kapnòs)Se changer en fumée
Italie (Campanie)it SquagliarselaS'enfuir
Italieit Tagliare la cordaCouper la corde
Italie (Sicile)it SvignarisìllaS'enfuir
Italieit Mettere in libertàMettre en liberté
Italieit SvignarselaSe barrer / S'enfuir
Pays-Basnl Het hazenpad kiezenChoissir le sentier du lièvre
Pays-Basnl De vrijheid kiezenChoisir la liberté
Belgique (Flandre)nl Het hazenpad kiezenChoisir le sentier des lièvres
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl het hazenpad nemenprendre le chemin des lièvres
Pays-Basnl Aan zijn stutten trekkenTirer à ses étançons
Brésilpt Queimar o chãoBrûler le terrain
Brésilpt Pegar a estradaPrendre la route
Brésilpt Virar poeiraDevenir poussière
Roumaniero A-?i lua lumea-n capSe prendre le monde dans/à la tête
Roumaniero A-si lua zborulPrendre son vol
Roumaniero a isi lua picioarele la spateemporter ses pieds sur son dos

Vos commentaires
Les meilleurs à ce p’tit jeu là, ce sont encore ceux qui filent à l’Anglaise avec la clé de douze. Flûte alors, ils sont si légers ensuite dans leurs champs en pagne…
Nous pendant ce temps là, on Reims la dalle de ceux qui restent en Seine et qui pestent de n’avoir pas osé se frayer un Sentier à travers le Marais ou même à travers un Beaubourg. De toutes façons, un bouchon même futé ne peut nous résister, n’est-ce pas ? Question de Fierté Trique Ô Laure.

Ah France, tu es un champ d’Amour à toi seule, pas besoin de te quitter, nous restons car nous t’aimons. Pas besoin de clé autre que celle que tu nous offres constamment : ta clémence.

Et pour toi, s’il le faut, nous offrirons notre vaillant poitrail au champ de ton honneur. Allons z’enfants… 1501 pur abreuve nos sillons.

J’ai huit enfants, Vladimir, je te prie, ne pointe pas tes fusées sur moi. Kleptomane, il faut tacler en douceur et te laisser glisser en champ thé vers ta retraite en Russie.

Boum, boum, Hilton à Paris ? Paris, Paris pas mais Paris si la sortie… du conflit qui angoisse.
Car anciennement ’champs’ au pluriel avait le sens de "espace libre", par opposition aux différents espaces clos qu’il était possible de trouver.

Le premier sens de champ, c’est "champ de bataille", prendre les champs, se mettre aux champs, c’est se mettre en campagne, tenir les champs, c’est tenir la campagne, et le champ clos (au singulier), c’est celui du tournoi, de la lice (Montaigne, encore lui, l’emploie en ce sens : "Tel en champ clos qu’en une bataille").


Bonjour à tous !
réponse à . syanne le 07/06/2007 à 07h56 : Car anciennement ’champs’ au pluriel avait le sens de "espace libre"...
Prendre la clé des champs, en chantant forcément, dans la joie de (re)découvrir l’infini de la liberté...Tourner le dos au champs clos, surtout si ce fut un champs de bataille... Quelle belle expression que celle-ci ! Bien meilleure qu’"aller chercher la clé du champs de tir", qui incarne à elle seule l’étendue de l’esprit militaire. Et tant pis, si au matin, le loup nous mange !

Belle journée à tous !
réponse à . <inconnu> le 07/06/2007 à 02h51 : Les meilleurs à ce p’tit jeu là, ce sont encore ceux qui fil...
J’ai huit enfants, Vladimir, je te prie, ne pointe pas tes fusées sur moi. Kleptomane, il faut tacler en douceur et te laisser glisser en champ thé vers ta retraite en Russie.
Et, pour continuer sur ta lancée:
Allons, George, ne fais pas la fine bouche... Qui, Otto? Je ne le connais pas: qui c’est celui-là? Complètement gaga... Reprends donc ton bouc lié, il pue jusqu’ici......
Quand l’ange est là, la caravane passe, mais les chiens n’aboient pas: ils ont été muselés depuis belle lurette par un gentil luron: le p’tit Nicolas...
Je répète: quand l’ange est là, serait-elle mère, qu’elle le cache bien...

Tu as huit enfants, dis-tu. Mais alors, ce n’est plus "-z-enfants de la patrie" qu’il faut chanter, mais plutôt "-z-enfants de l’imprudent prolifique qui a investi grandement pour sa pension..."
Poème conjugué:

J’ai pris la clé des champs,
tu as pris la clé de sol,
Il a pris la raclée sur le champ,
Nous avons mis les claies dans les champs,
Vous avez changé Cassius Clay, pas de bol!
Ils ont perdu les clés, c’est du vol!
Le sens de "champs" comme "espace libre" n’est-il pas conservé de nos jours lorsque l’’on parle en agriculture de "plein champ" pour signifier justement que la culture est effectuée à l’extérieur et non pas en surface close et protégée ?
réponse à . momolala le 07/06/2007 à 08h39 : Prendre la clé des champs, en chantant forcément, dans la joie de ...
Oui, mettons la clé sous la porte, prenons celle des champs, des chants ou des songes... Jetons nos bonnets par dessus les moulins et battons la campagne. Prenons du champ tandis que d’autres, sur le champ de manoeuvre, cherchent comment mettre sous clé nos belles libertés...

Et voici de quoi se souvenir d’une belle utopie :
cette page
cette page
la clé du lieu fermé dans lequel on est et qui va permettre d’accéder aux champs" et donc à la liberté.
ce sens est effectivement attesté par toutes les sources possibles. Mais...
Au Moyen Age -puisque l’expression viendrait de cette époque- les serrures à clef ne fonctionnaient que de l’extérieur. Une fois à l’intérieur ,on mettait les barres pour caler les portes, mais en aucun cas on ne pouvait fermer à clef. Alors ?

Il me semble qu’effectivement nous nous trouvons devant une métaphore, mais que le mot "clef" ne devrait pas y être compris dans le sens matériel. C’est "la voie" qui même aux champs, "la clef du problème" pour qui veut sortir. Un symbole, comme celui des clefs du Royaume , ou les clefs de la ville (dans bien des cas elles existaient bien, mais n’ouvraient plus aucune porte).


#2 Syanne : le sens de champ = champ de bataille ne remonterait qu’au XV alors que celui d’ "étendue de terre propre à la culture" remonterait à 1100
réponse à . zulunation le 07/06/2007 à 08h56 : Le sens de "champs" comme "espace libre" n’est-il pas conservé de n...
Bonjour et bienvenue au Club!
Ton pseudo signifierait-il qu tu es orginaire d’Afrique du Sud, et plus spécifiquement de ce que les Boers appelaient le Zululand?
Après un Indien et quelques Nord-Américains, et tenant compte bien sûr de quelques Africain(e)s - dont certaine bien connue! - , on s’étendrait donc encore un peu plus à travers les continents...
réponse à . chirstian le 07/06/2007 à 09h16 : la clé du lieu fermé dans lequel on est et qui va permettre d&rsq...
Pourtant, l’on trouve bien dès le XIe champ au sens de "bataille" , champel bataille ou estor champel avec celui de "combat en rase campagne, bataille rangée", champel signifiant "champ de bataille, combat en plaine", et enfin champaine, champaigne dans le même emploi : "champ de bataille". Ce qui n’a rien d’étonnant, puisque déjà Tacite emploie campi, "plaines", au sens métaphorique de "sol du champ de bataille".

Cela dit, je ne tiens pas particulièrement à réduire le mot "champ" à son acception la plus belliqueuse, bien au contraire. Je préfère, et de loin, la bucolique.
Je ne vais jamais faire faire mes clés à Auchan, ça me donne des boutons. Et prendre l’acné d’Auchan, ça ne m’enchante pas.
réponse à . syanne le 07/06/2007 à 09h37 : Pourtant, l’on trouve bien dès le XIe champ au sens de "bataille" ,...
nous sommes bien d’accord ! Je tiquais seulement sur ton "le premier sens de champ c’est champ de bataille" pour dire que c’est un des premiers sens, tiré du sens premier de terrain de culture.
A propos de Montaigne ou de Champaigne, il faut rappeler que le i marquait seulement le son "gn" , et qu’on prononçait donc : Montagne ou Champagne.
Bon, la dessus je reprends la clef du boulot.
réponse à . zulunation le 07/06/2007 à 08h56 : Le sens de "champs" comme "espace libre" n’est-il pas conservé de n...
On dit aussi "prendre du champ" ce qui ressemble bigrement à un espace libre
Bonjour à tous et toutes ! Je suis exceptionnellement tôt quelle chance.
Moi, je prends la clé des champs lorsque je clique sur le bouton exprissio.
Quel pied.
ah dites donc ... zulunation d’abord et maintenant 0faute.
Bienvenue au club et bon vent puisque le site est très souvent maritime plutôt que champêtre (n’est-ce-pas PP)
réponse à . zulunation le 07/06/2007 à 08h56 : Le sens de "champs" comme "espace libre" n’est-il pas conservé de n...
Le sens de "champs" comme "espace libre" n’est-il pas conservé de nos jours lorsque l’’on parle en agriculture de "plein champ"
n’est ce pas plutôt "’plein" qui lui donne ce sens ? Cf des expressions comme "en plein ciel, en plein air, en pleine campagne, en pleine mer, en pleine nature" ...
Le mot "champ" en lui même est neutre. Par exemple les armées se battaient sur un champ de bataille (plaine infinie ? défilé étroit ?) mais les chevaliers s’affrontaient en tournoi en "champ-clos".
La définition du TLFI résume bien : " Espace d’une certaine étendue et plus ou moins nettement délimité sur lequel se déroule une activité connue."
vous souvenez-vous du procès de cette chèvre "de fort tempérament" ? Fi nalement ...
"Elle vit que son affaire allait fort tristement
Lors elle ouvrit la porte et prit la clé des champs, en...
Ballotant d’la queue et grignotant des dents, en
Ballotant d’la queue et grignotant des dents..."
... pantalons jaunâtres zébrés de noir : ce sont ceux à qui l’air de la liberté a manqué
Tagada, tagada, voilà les Dalton
C’étaient les Dalton
Tagada, tagada, y a plus personne
Joe Dassin ne l’a pas chanté, mais c’est implicite : dans ce chant, ils ont pris la clé des champs ! 
réponse à . <inconnu> le 07/06/2007 à 10h11 : On dit aussi "prendre du champ" ce qui ressemble bigrement à un espace li...
Bienvenue à toi aussi, 0Faute, mais prends garde qu’on ne te gausse, avec un pseudo pareil, lors de ta première faute d’orthographe...
Ce ne sera pas moi qui te jetterai la première pierre. Sois rassuré à ce sujet...
Quoique...  
Maaaaarrrccceeeeeeeeeeeeeeeeeeeeellllllllllllllllllllll,
une tournée pour les petits nouveaux...
Etant donné l’afflux de nouveaux sur le site, faisons à nouveau un peu de pub:

Convention72.fr :
Lieu: Le Mans
Date: Mercredi 27 Juin
Programme et organisation: voir Elpépé
Thèmes: voir les thèmes sérieux (5 au choix) proposé par Filou pas plus tard qu’hier

Inscriptions: ici, avant qu’il ne soit trop tard
coût: ce que vous apporterez: une dose de bonne humeur, un zeste d’intelligence et un doigt d’humour. Chacun paie sa part.

Participants déjà inscrits:
- Elpépé (gentil organisateur)
- BB à adhésion renforcée: sans elle, y a rien qui va
- File-au-logis: gentil visiteur (et pas que du soir!)

et puis vous autres!
réponse à . file_au_logis le 07/06/2007 à 11h48 : Bienvenue à toi aussi, 0Faute, mais prends garde qu’on ne te gausse...
" Il ne s’agit pas de savoir qui jettera la première pierre, mais qui s’en servira pour commencer à construire." (Sloan Wilson)

Bienvenue aux nouveaux, bien que je ne sois pas une ancienne. Accrochez-vous. On peut être dérouté parfois par les divers commentaires, mais on a parfois d’agréables surprises pour s’enrichir.
La clé de voute du site est God tout puissant qui n’a pas l’intention de mettre la clé sous la porte.
réponse à . tytoalba le 07/06/2007 à 13h03 : " Il ne s’agit pas de savoir qui jettera la première pierre, mais q...
La clé de voute du site est God tout puissant qui n’a pas l’intention de mettre la clé sous la porte.
Alors ça, c’est une affirmation qui n’engage que toi !  
réponse à . file_au_logis le 07/06/2007 à 08h47 : Poème conjugué: J’ai pris la clé des champs, tu as p...
Ca geint, ça râle
A la chorale
Un kleptomane, ou un méchant
A barboté la clé des chants
Jurons et pleurs
Quelle douleur
A la chorale
Ca geint, ça râle
réponse à . file_au_logis le 07/06/2007 à 08h41 : J’ai huit enfants, Vladimir, je te prie, ne pointe pas tes fusées s...
Conseil de prudence
Avis d’expérience:
Ne t’accroche pas
Quand l’ange est là
Dévisse !
réponse à . syanne le 07/06/2007 à 09h37 : Pourtant, l’on trouve bien dès le XIe champ au sens de "bataille" ,...
Je préfère, et de loin, la bucolique
Frénétique ?
Bonjour bonjour, les gosses.

MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ :

Les fantassins ont la clé du champ de tir. Dans la Royale, ils ont la corde à virer le vent.
Et moi, je prends, synonymement à l’expression du jour, la poudre d’escampette.
Roger
réponse à . chirstian le 07/06/2007 à 09h54 : nous sommes bien d’accord ! Je tiquais seulement sur ton "le premier...
Taratata ! Champaigne, c’est quand ils se foutaient des peignées dans les champs.
réponse à . God le 07/06/2007 à 13h20 : La clé de voute du site est God tout puissant qui n’a pas l’i...
On s’en fout, de tes menaces voilées, God : Avec la clé de 12, on ouvrira quand même ! Et tu seras tricard de parachute doré. Occupation des locaux, grève sur le tas... Attends-toi a un conflit social dur, si tu voulais délocaliser en emmenant les machines, hein ? Et particulièrement l’éditeur de partoche, qui tant réjouit nos oreilles mélomanes...
réponse à . Elpepe le 07/06/2007 à 15h38 : On s’en fout, de tes menaces voilées, God : Avec la clé...
Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à supposer que je tienne jusque là, dans quatre/cinq ans, j’aurai fait le tour de celles dont on trouve des infos sur l’origine.
Alors à ce moment-là, grève ou pas grève, il faudra bien que j’appuie sur l’interrupteur, faute de matière.
réponse à . God le 07/06/2007 à 15h44 : Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à suppose...
Soluce : on joue en boucle. Comme Dallas... 
réponse à . <inconnu> le 07/06/2007 à 02h51 : Les meilleurs à ce p’tit jeu là, ce sont encore ceux qui fil...
Finalement y a qu’en France qu’on file à l’anglaise ! Or chez pratiquement la plupart d’ailleurs on "file à la française" ... seulement c’est avec une clé anglaise !!
(to take a french leave, despedirse a la francesa, sair à francesa, etc...)
réponse à . momolala le 07/06/2007 à 08h39 : Prendre la clé des champs, en chantant forcément, dans la joie de ...
...en chantant forcément, dans la joie de (re)découvrir l’infini de la liberté"

Pour ce faire, il faut une clé des chants...
réponse à . file_au_logis le 07/06/2007 à 08h41 : J’ai huit enfants, Vladimir, je te prie, ne pointe pas tes fusées s...
Huit enfants ? Ouais bof !
Quand les dés sont jetés il faut les boire...
réponse à . file_au_logis le 07/06/2007 à 09h30 : Bonjour et bienvenue au Club! Ton pseudo signifierait-il qu tu es orginaire d&rs...
" - dont certaine bien connue-"

Vi vi vi, celle qu’a la clé de Fa.... Ratataplan tsouin tsouin !!
réponse à . chirstian le 07/06/2007 à 09h54 : nous sommes bien d’accord ! Je tiquais seulement sur ton "le premier...
et (16)
Mais peu importe, c’est toujours le sol
Donc, bien confondre :
Clé des champs et
Clé de Sol
réponse à . Elpepe le 07/06/2007 à 15h27 : Je préfère, et de loin, la bucoliqueFrénétique ...
Et si qu’on mettait les voiles, prenait le large ou larguait les amarres...pour faire plus "iodé" ?
réponse à . God le 07/06/2007 à 15h44 : Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à suppose...
"Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à supposer que je tienne jusque là, dans quatre/cinq ans, j’aurai fait le tour de celles dont on trouve des infos sur l’origine.Alors à ce moment-là, grève ou pas grève, il faudra bien que j’appuie sur l’interrupteur, faute de matière."

Vous aurez encore la possibilité de vous pencher sur les expressions très modernes… Le site prendrait alors une tournure genre : "Nouvelle Vague".

Il se crée chaque jour des expressions. Je concède que ces expressions fraîches, Pâtes toutes forcément bien inspirées ne sont pas encore reconnues mais peut-être en voie de l’être… Il suffira d’un coup de pouce d’un spécialiste (vous) pour les viabiliser.

Il y a aussi les expressions des Dom Tom à mettre en avant, les expressions européennes (100 ans de boulot) et pourquoi pas ouvrir une rubrique aux novateurs pour inventer ICI de nouvelles expressions qui ensuite auraient un destin ou pas... (Voir avec nous pour les droits, rétrocessions et tout et tout…)

Vous connaissez l’expression qui vous colle à la peau, lourde de menaces ?
« Si Grand Godala retraite, gros contrat sur sa tête ».
Ca fait réfléchir non ?

Les Flingueurs Anonymes Réunis.
Fiiiiuuut ! Fiiiiuttt !
(Silencieux)
réponse à . God le 07/06/2007 à 15h44 : Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à suppose...
Ah ça s’rait pas malin de ta part ! On pourra toujours reprendre toutes les expressions, en faire des anagrammes, et re-belote à décortiquer chaque anagramme. Tu vois le turbin et où ça pourrait nous mener ? Y a pas de quoi assurer ses arrières là ? Et te biles pas, c’est pas les idées qui qu’ont pris la clé des champs par ici

Expressio seul site où God y peut toujours courir pour prendre la clé des champs
réponse à . God le 07/06/2007 à 15h44 : Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à suppose...
"Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à supposer que je tienne jusque là, dans quatre/cinq ans, j’aurai fait le tour de celles dont on trouve des infos sur l’origine.Alors à ce moment-là, grève ou pas grève, il faudra bien que j’appuie sur l’interrupteur, faute de matière."

Des menaces ou des promesses ??? 
Inépuisable le dossier des expressions. Mon Robert, (ne rêvez pas je parle du dico) est bien fourni. Et puis comme dit Yannou, on en créera, il y a aussi les expressions francophones (belges, suisses, canadiennes, etc...). De quoi passer encore bien des jours à délirer. Alors ne rêve pas, tu ne peux pas nous faire ça, s’il le faut, on fera une manif. Heu, je n’engage que moi.
réponse à . <inconnu> le 07/06/2007 à 16h37 : "Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à suppos...
Eh ben tu vois God et encore c’est qu’UNE idée ! Là y a de quoi commencer à mett’ au parfum sa descendance ou prévoir un(e) remplaçant(e) pour prend’ la relève (faut qu’ça perdure moi j’dis) passque 100 ans de taf m’étonnerait qu’on soit encore là à déconner ... et toi à encore planquer ta clé de douze !
réponse à . tytoalba le 07/06/2007 à 17h00 : "Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à suppos...
Ca me dirait moi de traiter les expressions « pournousgraphiques ».
Dans ce mot, il y a, vous l’avez remarqué : « graphique », donc on ferait des dessins voire des tournages amateurs pour mieux faire comprendre certaines expressions. Exemple : « Va te ….. …. …. … Grecs ».
Faut adapter très vite le site à « ça ».

Aujourd’hui, l’expression donnerait :
« Prendre la raclée dans le champ ». (light)
Puis un an plus tard la suite
« Reprendre une gi, euh, une raclée dans le champ » (re-light)

« Le coup de ….. de l’âne au derrière ». Ah non, ça, c’est zoo aux filles. Pas être vulgaire quand même...

God, gardez moral et espoir vous le devez.
réponse à . God le 07/06/2007 à 15h44 : Ne la joue pas mélo, man ! De toutes façons, à suppose...
il faudra bien que j’appuie sur l’interrupteur
je veux pas impressionner l’auditoire mais j’ai pris la décision d’arrêter définitivement le monde le 3 février 2009 à 15H32. Donc tu n’as pas à te soucier d’une poursuite quelconque : plus de clefs, plus de champs ni stellaires, ni galactiques, rien !
Bon, d’abord, on y est pas encore !
Et puis d’ici là, vous vous serez peut-être lassés, comme c’est arrivé à d’autres avant.
Alors laissons faire le temps !
réponse à . chirstian le 07/06/2007 à 17h46 : il faudra bien que j’appuie sur l’interrupteur je veux pas impress...
Rhâââ lovely !
Plus de hamster à nourrir.
Plus de gamin à engueuler.
Plus de navets à manger.
Plus de kilos à perdre.
Plus de factures à payer.
Plus d’expressions à commenter.
Plus de lignes chaudes à appeler.
Plus de femme à honorer.
Plus d’argent à gagner (et à dépenser).
Plus de pelouse à tondre.
Plus d’insecte à écraser.
Plus de timbres à lécher.
Plus d’appels masqués à recevoir ("vous avez gagné...").
Plus de voisins à dépanner.
Plus de vacances à planifier.
Le bonheur total, quoi !  
réponse à . God le 07/06/2007 à 13h20 : La clé de voute du site est God tout puissant qui n’a pas l’i...
Comment? Ne serais-tu donc point tout puissant?
Mon God, quelle déception!

As-tu remarqué, mon [slurp] Godemichou adoré [/slurp] qu’ils ont tous relevé ta menace à peine voilée?
Par contre ton humidité humilité, non! Etrange, n’est-il pas, je dis!
réponse à . God le 07/06/2007 à 18h21 : Bon, d’abord, on y est pas encore ! Et puis d’ici là, vo...
Alors dans ce cas, démarrons vite le tournage du p’tit film intimiste : « Les douze travaux de ma Clé de douze… où comment, j’ai égaré ma caisse à roulis ».
Ca, c’est du film d’odeur, euh, d’auteur !

Y’a d’la rondelle et du boulon, euh du boulot pour celui qui n’en veut. Et un paquet d’annonces publicitaires en rapport à encaisser, là sur la droite… Jean dit pas plus, God en salive d’avance. La réflexion et lézidées, c’est souvent qu’ça doit v’nir non pas de nous, les pauvres zigotos mais du chef humself/himself.

Moralité : C’est l’Taulier qui passera à l’acte, tout seul, d’un coup. J’vous l’dis qui viendra de lui-même nous embêter avec ses casses Sting…
réponse à . God le 07/06/2007 à 18h28 : Rhâââ lovely ! Plus de hamster à nourrir. Plus de ...
"Le bonheur total, quoi !"

Déjà qu’on s’arrête pas chez vous par hasard... S’il faut réamorcer la pompe de super God, on le fera... et pis c’est tout.
réponse à . <inconnu> le 07/06/2007 à 19h03 : Alors dans ce cas, démarrons vite le tournage du p’tit film intimis...
Le blème, ici, c’est que j’ai toujours les 4 mêmes, depuis belle lurette et jolis lurons réunis. A croire que dégôut-gueule a bloqué ses émissions vers l’Autriche...
Je ne rapporte plus rien à God...
réponse à . file_au_logis le 07/06/2007 à 19h11 : Le blème, ici, c’est que j’ai toujours les 4 mêmes, dep...
Kif-kif pour moi. Sauf, apparemment, s’il est question de basse cuisine dans l’expression elle-même (cerise sur le gateau) où là, Google se décarcasse.
réponse à . <inconnu> le 07/06/2007 à 19h05 : "Le bonheur total, quoi !" Déjà qu’on s’arr&ecir...
S’il faut réamorcer la pompe de super God
Ce sera sans moi, Yannou.
réponse à . God le 07/06/2007 à 18h21 : Bon, d’abord, on y est pas encore ! Et puis d’ici là, vo...
Un fol espoir secret de nous voir nous désincruster ?
réponse à . chirstian le 07/06/2007 à 17h46 : il faudra bien que j’appuie sur l’interrupteur je veux pas impress...
Chirstian, arrête ton délire mystique tout de suite, ou on te donne en pâture aux ours !
Un 3 février ! A 16 jours de mon anniversaire ! Et puis quoi encore ?
réponse à . God le 07/06/2007 à 18h21 : Bon, d’abord, on y est pas encore ! Et puis d’ici là, vo...
Et puis d’ici là, vous vous serez peut-être lassés
Certainement pas. J’ai fini ma petite série de dessins sur les expressions, mais je viens voir "Expressio" plus souvent qu’à mon tour!
Quant au 3 fèvrier, c’est mon anniversaire, alors personne n’a le droit de me le gâcher!
réponse à . chirstian le 07/06/2007 à 17h46 : il faudra bien que j’appuie sur l’interrupteur je veux pas impress...
bizarre et marrant, finalement c’est juste le jour que tu choisis qui ne plait pas à certain(e)s, peu importe l’année. Alors pour moi peu importe le jour, mais si je peux choisir l’année, ce sera le plus tard possible.
réponse à . tytoalba le 07/06/2007 à 23h07 : bizarre et marrant, finalement c’est juste le jour que tu choisis qui ne p...
Mais c’est du bluff ! Du flan ! Un canular, te dis-je... Chirstian se vante, mais il n’a aucune solution contre le réchauffement climatique, lui. Contrairement à notre petit grand homme... 
Ma petite fille, son amie (sa Nephtys comme l’a dit joliment Momolala il a peu) et moi prenons la clé des champs ce-dimanche matin, direction plein sud, étape lyonnaise de quarante-huit heures, puis Avignon pour temps indéterminé.
L’expression du jour, "prendre la clé des champs", je la rappelle à tout hasard tant tout était parti tous azimuts ci-dessus en 07/2007... m’évoque ce poème bien connu:
Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite.
Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite. Il va filer.
Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite.
Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.
Dans l’ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite.
Dans l’ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.
Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite.
Sur les cornes du bélier, cours-y vite. Il va filer.
Sur le flot du sourcelet, cours-y vite, cours-y vite.
Sur le flot du sourcelet, cours-y vite. Il va filer.
De pommier en cerisier, cours-y vite, cours-y vite.
De pommier en cerisier, cours-y vite. Il va filer.
Saute par-dessus la haie, cours-y vite, cours-y vite.
Saute par-dessus la haie, cours-y vite. Il a filé !
Paul Fort
Nous partons avec deux ordi nomades dont un pour moi tout seul, ha mais...mais sans doute serai-je peu présent durant une dizaine de jour.
Vous avez vu : le 3 février 2009 à 15H32 il ne s’est finalement rien passé ! En fait , l’arrêt du monde -que j’avais programmé en #42- est une opération plus complexe que je ne le croyais. Je le reporte à une date moins précise, et, en attendant , je vous laisse la clef des champs, et la bouteille de champ... et prends la route,moi aussi : 1 semaine dans le sud de la Lune.
Aujourd’hui, c’est Quinou64 qui s’y colle:
B O N A N N I V E R S A I R E ! ! !

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
===================
===================
===================
===================
===================
===================
Reviens donc nous voir, cela fait déjà une paie!
réponse à . chirstian le 12/07/2009 à 08h39 : Vous avez vu : le 3 février 2009 à 15H32 il ne s’est fi...
Je te soupconne très fort de prendre la clé des champs pour ne pas devoir faire face à la honte de nous avoir ainsi donné de faux espoirs!
Dis-le, donc, que c’est parce que tu avais paumé la clé de 12, que - du sol au plafond - tu as posé aussi bien une clé de sol qu’une clé de voute, mais pour ne rien pouvoir enfermer...
Allez, va, repose-toi, et ne pèche plus!
réponse à . chirstian le 12/07/2009 à 08h39 : Vous avez vu : le 3 février 2009 à 15H32 il ne s’est fi...
Tout le monde peut se tromper de temps en temps
Paco R. (couturier métallurgiste et ancienne prostituée en Egypte)
réponse à . syanne le 07/06/2007 à 09h46 : Je ne vais jamais faire faire mes clés à Auchan, ça me donn...
Je ne vais jamais faire faire mes clés à Auchan, ça me donne des boutons. Et prendre l’acné d’Auchan, ça ne m’enchante pas.

Alors là Champion !

E. Leclerc
Eh bien, puisque God nous la donne en ce beau dimanche, je vais de ce pas prendre la clé des champs !
Elpépé a le champ libre, et que fait-il ?
Il va labourer les mers...
Cet homme est incompréhensible. Du coup, BBnélope l’a attaché au pied du mât.
Ne vous bouchez pas les oreilles amis trirèmistes, on le laisse attaché au pied de son mât et succombons aux chants les petites sirènes Irlandaises!
de toutes façons, les clefs sont appelées à disparaître. La preuve : les voitures. Au lieu d’ouvrir la serrure, on appuie sur la télécommande et les portes s’ouvrent tandis que les feux font pouet pouet .Dernière option : la porte s’ouvre quand on approche, même avec la clef simplement dans la poche. Et si on ne veut pas monter dedans ? Pas le choix, fallait pas vous approcher : oust, dedans ! Bon, notez qu’il est encore permis de sortir -presque -quand on veut. A condition de ne pas tenir compte des 5 ou 6 signaux sonores qui rappellent qu’on a laissé la lumière allumée, que, si on n’enlève pas sa ceinture, on n’ira pas loin, et qu’on a oublié sa femme sur le parking d’Auchan.
Alors, d’ici que les champs fonctionnent de la même façon ...
réponse à . mickeylange le 12/07/2009 à 10h08 : Elpépé a le champ libre, et que fait-il ? Il va labourer les...
sur le bateau, la clef barre, et le pépé passe.
la clef barre
C’est un peu cabot, ton truc, non?
Espèce de caboteur cabotin, va!
réponse à . file_au_logis le 12/07/2009 à 08h51 : Aujourd’hui, c’est Quinou64 qui s’y colle: B O N A N N I V E...
C’est qui Quinou64? Il (elle) a pris la clé des champs depuis longtemps, l’ai jamais lu(e)!
Mais je lui souhaite tout de même un très bon anni  
Chez moi, c’est internet qui a pris la clé des champs ces derniers jours, je ne suis plus du tout à la page, snif 
Mais bon, j’ai retrouvé la clé d’expressio, et du même coup celle de douze, et quant à celle des champs, elle n’est pas de celles que je perds, j’en ai toujours une en réserve au fond de ma....tête 
On dirait bien que mon Pépinot adoré a pris la clé des champs pour aller y brouter l’herbe qui, comme on le sait, est toujours plus verte dans le champ du voisin. 
Il y a des matins où on se désespère de trouver dans les textes du beau Georges, les deux ou trois mots, au mieux... la situation, au moins...l'allusion, au pire, qui colleront beaucoup, un peu, à peine avec l'expression.

Alors on se torture les rastas, on se défrise les couettes, on se dénoue les nattes de détresse...

Aujourd'hui, c'est le bonheur, la joie, l'allégresse ! On n'a pas à chercher car on connaît tous la chanson inspirée par cette jolie fille un peu fleur... un peu peau de vache :

Puis un jour elle a pris la clef des champs
En me laissant à l'âme un mal funeste
Et toutes les herbes de la Saint-Jean
N'ont pas pu me guérir de cette peste

Quand je lis « prendre la clé des champs » la mélodie est déjà dans ma tête: Une jolie fleur dans une peau d'vache (avec le passage : Puis un jour elle a pris la clef des champs - en me laissant à l'âme un mal funeste...) de Georges Brassens bien sûr.
Z'avez lu ce qu'écrivait tytoalba [@23] :
- La clé de voute du site est God tout puissant qui n’a pas l’intention de mettre la clé sous la porte.
- Alors ça, c’est une affirmation qui n’engage que toi !
répondait God.

Lisez la suite : @28 et @29.
L'avez tout prévu ce diable de God... 

Allez... on évoquera tout ça aux premières senteurs de café du petit matin !
réponse à . sansculotte le 28/03/2015 à 02h38 : Quand je lis « prendre la clé des champs » la m&eac...
Euh... ça t'arrive parfois de jeter un œil sur le texte de ta voisine de palier ? Là... juste à côté de toi... @ 70 !

Encore plus fort que Bouba !
réponse à . DiwanC le 28/03/2015 à 02h51 : Euh... ça t'arrive parfois de jeter un œil sur le texte de ta voisi...
Mouaaaaaaaaaaaaaaaah ah ah ah !.........Alors là je suis battu à plate couture !......  
ca s'arrose.......

On passe direct au café du coup !.......
Ah la la ! On n'a pas fini de " se faire la belle " que déjà on prend la clé des champs....du départ !
réponse à . DiwanC le 28/03/2015 à 02h51 : Euh... ça t'arrive parfois de jeter un œil sur le texte de ta voisi...
Quand j'ai commencé de taper ma réaction j'étais le premier depuis 2009. Mais le voisin voyait encore de la lumière chez moi et il passait boire un verre. Après j'ai vu que je n'avais pas encore poussé le bouton fatal d'Expressio, alors je l'ai poussé et ensuite tout de suite dodo. J'ai vu la voisine @ 70 que ce matin. La honte.
Mais non, mais non....y a pas de honte à avoir.....on rigoooole !

Tu connais l'histoire du bleu à qui le cabot-chef demande d'aller chercher la clé du champ de tir ?

Hé ben je te parie qu'il y en a au moins qui en a parlé dans les étages au dessus !..........si, si......
La clé des champs c'est en quelque sorte la clé au pâtre ?.........
"va chercher la clef du champ de tir auprès du capitaine"...servait de bizutage aux jeunes "bleus" fraichement incorporés
Le sélectionneur de l'équipe de France de football
- Je ne sais plus quoi faire avec mes cheveux, ils ne tiennent pas en place...et si je prenais des vitamines ?
- prendre ? laque-les Deschamps !
Un lac tout moche: lac laid des champs.
réponse à . BOUBA le 28/03/2015 à 07h21 : Mais non, mais non....y a pas de honte à avoir.....on rigoooole ! T...
Y a pas beaucoup à chercher !
C'est pas "un", c'est "une" : Momo, en #3.

Ceci étant, quand j'ai effectué mon service militaire, le champ de tir était clos et fermé à clef !
Vous n'imaginez pas la quantité de laiton et de plomb qu'on aurait pu y récupérer en détruisant la butte de sable qui arrêtait les projectiles.
réponse à . BOUBA le 28/03/2015 à 07h21 : Mais non, mais non....y a pas de honte à avoir.....on rigoooole ! T...
Hé ben je te parie qu'il y en a au moins un qui en a parlé...
Déjà quatre clés de champ de tir au trousseau !
Celle de Momo, accrochée à l'anneau dans la matinée de juin 2007 [@3, que signale Syntax à l'instant même !]... celle d'Elpepe, déposée à l'Amirauté [@20]... La tienne... et celle de Maufus. là, juste au-dessus...

Et la journée n'est pas finie ! Toute clé de champ de tir trouvée aujourd'hui donne droit à un tour de manège gratuit !

Cherche... cherchons... cherchez... 
réponse à . DiwanC le 28/03/2015 à 09h39 : Hé ben je te parie qu'il y en a au moins un qui en a parlé...D&eac...
Déjà quatre clés de champ de tir au trousseau !
C'est Fort Boyaux !
Il y avait des travaux près de chez lui. et. distrait en cherchant la clé de sa porte, il tomba dans une excavation: il chercha la clé dans le trou sot...
DEVINETTE
Avec quoi ouvrait Hermann Hesse le couvercle du piano qu'il avait chez lui ?
- pour ce riche art, clé d'Hermann
La honte ?
Certainement pas ! Et pis d'abord, il n'y en a plus : un soir de fête chez Marcel, on l'a toute bue ! 
réponse à . DiwanC le 28/03/2015 à 09h39 : Hé ben je te parie qu'il y en a au moins un qui en a parlé...D&eac...
Celle de Momo, accrochée à l'anneau dans la matinée de juin 2007
Momo y ajoute une phrase qui décoiffe :
Et tant pis, si au matin, le loup nous mange !
Ca me rappelle vaguement un truc, peut-être fait-elle allusion à une légende méditerranéenne, inventée un soir où le pastis avait beaucoup coulé ?
Le musicien possédait une petite cabane qu'il ouvrait avec la clé d'hutte. 
réponse à . DiwanC le 28/03/2015 à 09h39 : Hé ben je te parie qu'il y en a au moins un qui en a parlé...D&eac...
Celle de Momo, accrochée à l'anneau dans la matinée de juin 2007
Voilà ce que c'est... On grimpe aux rideaux, et on reste accro à la tringle...
réponse à . ergosum le 28/03/2015 à 10h24 : Celle de Momo, accrochée à l'anneau dans la matinée de...
Tu possèdes une tringle en forme d'anneau ?
On peut visiter ?
Peintres allemands au bistrot
- Paul est aux toilettes...qu'est-ce qu'on lui commande, qu'est-ce qu'il boit ?
- Paul, qu'lait...
- oui, Paul Klee, mais que boit-il ?
Maintenant, enfin, on sait!!!
(Je n'ai rien relu des voisins d'en haut, dès lors, si bis repetit placenta, scusez-moi!)
Je disais donc,
Maintenant, enfin, on sait.
Tout le monde croyait depuis belle lulure que not' petit Godemichou adoré avait perdu la clé de 12, tombée par erreur et par inadvertance dans les égôuts des culs de basse-fosse des oubliettes de château, accollé au Phare d'Expressio.
Non, maintenant, enfin, on sait!
C'est Didier qui l'a prise! Oui, j'en suis sûr, c'est lui qui l'a prise, la clé, Deschamps!
Il est temps de la rapporter maintenant! On est encore em Mars, cela tombe bien. Il rapporte la clé, Deschamps, de Mars.
réponse à . SyntaxTerror le 28/03/2015 à 10h13 : Celle de Momo, accrochée à l'anneau dans la matinée de juin...
Tu as raison... à moi aussi, ça me dit quelque chose...

Me souviens vaguement de l'histoire d'un gars, un brin caractériel qui - paraît-il... - s'était enfermé à double tour dans un moulin. Il passait son temps à gratter du papier, à raconter des histoires de lapins, de mule vengeresse, de chèvre insatisfaite...
Régulièrement, il mettait ses feuillets dans une enveloppe qu'il glissait sous sa porte.

Quand il y pensait, Alphonse D. – le facteur – passait récupérer le courrier et le faisait suivre à son destinataire : un certain Monsieur Seguin...

Et c'est vrai qu'à l'heure du pastis, les gens du village parlaient souvent du fada de Fontvieille...

Il y avait toujours un jobastre, berger de passage ou touriste en vacances, pour poser cette question :
- Mais vous n'avez pas un double de clé pour délivrer ce pauvre homme ?
- Eh peuchère ! on y a bien pensé... seulement... cette clé supplémentaire... putaing cong... on l'a égarée... Je pourrais même vous dire très précisément quand, Monsieur le Parisien ! C'est le jour où le Sous-Préfet devait venir jusqu'ici... Un original celui-là ! Vous le croyez ça : il s'était perdu dans un champ ! On l'a retrouvé couché sur le ventre, dans l’herbe, débraillé comme un bohème. Il avait mis son habit bas ; tout en mâchonnant des violettes, M. le sous-préfet faisait des vers*...

*Page 79.
réponse à . ergosum le 28/03/2015 à 10h24 : Celle de Momo, accrochée à l'anneau dans la matinée de...
Vois pas du tout ce que tu veux dire... 
réponse à . file_au_logis le 28/03/2015 à 11h19 : Maintenant, enfin, on sait!!! (Je n'ai rien relu des voisins d'en haut...
Je n'ai rien relu des voisins d'en haut...
Ah, mon Joli ! toujours le mot pour rire ! 
«..casaques et de pantalons jaunâtres zébrés de noir..»
Comme les Dalton ? On peut voir leurs (més)aventures sur France4...! 
Rantanplan les prends d'ailleurs our des abeilles !... 
réponse à . DiwanC le 28/03/2015 à 11h32 : Tu as raison... à moi aussi, ça me dit quelque chose... Me souvie...
Clap ! clap ! clap ! ........On s'y croirait !
Pour moi tu as loupé ta vocation.........
réponse à . DiwanC le 28/03/2015 à 11h53 : Je n'ai rien relu des voisins d'en haut...Ah, mon Joli ! toujours...
Vois vraiment pas ce qu'il y a de rigolo de pas lire les voisins de dessus........non mais !
N'oublions pas les campi Elysii
par les touristes tous les jours envahis
pour visiter Wimpy et Swarovski
que ça fait du bien à l'économie...
française.

(Je sais que Swarovski est toujours là mais Wimpy's ?)
Partir vers un territoire inconnu, bleu et sauvage...to take off for the wild blue yonder...à pied, à vélo, en voiture, en stop, à cheval...l'aventure !
réponse à . lalibellule1946 le 28/03/2015 à 15h11 : N'oublions pas les campi Elysii par les touristes tous les jours envahis pour vi...
Alors là, il faut faire appel à un vrai Parisien qui te donnera la clef des Champs !
Pour donner une idée de l'étendue du désastre, Swarovski, c'est pour moi une marque d'optique et le seul Wimpy dont je me souvienne avait remplacé Capoulade sur le "Boul' Mich", était-ce au coin de la rue Soufflot ?
portrait de MM en cristaux swarovski

Je crois que la robe qu'elle a portée le jour où elle a chanté Happy Birthday à JFK était couverte de ces cristaux aussi.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « (Prendre/donner) la clé des champs » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?