Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

A tombeau ouvert

Très (trop) vite.
A une vitesse folle.

Origine

Cette expression qui date de la fin du XVIIIe siècle s'utilise après des verbes indiquant le déplacement comme galoper (à l'époque), rouler, aller...
Elle doit être comprise au sens littéral des termes : celui qui roule à tombeau ouvert va si vite qu'il y risque sa vie et qu'il va probablement et volontairement terminer sa course directement dans le tombeau qui l'attend grand ouvert.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « A tombeau ouvert » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Auf Teufel komm raus À en faire sortir le diable
Allemagne Allemand Mit halsbrecherischer Geschwindigkeit A une vitesse qui casse le cou
Angleterre Anglais At breakneck speed A une vitesse à se casser le cou
États-Unis Anglais Hell for leather Enfer pour cuir (avec un train d'enfer -à cheval- à vous transformer la peau des fesses en cuir)
États-Unis Anglais Like a bat out of hell Comme une chauve-souris hors de l'enfer
Argentine Espagnol A todo vapor / A toda máquina A toute vapeur / A toute machine (= moteur)
Espagne Espagnol A carajo sacado Avec la bitte sortie
Espagne Espagnol A toda hostia/leche À plein lait
Espagne Espagnol A tumba abierta À tombeau ouvert
Espagne Espagnol Como un loco Comme un fou
Italie Italien A l'impazzata Comme un fou
Italie Italien A rotta di collo À rupture de cou
Italie Italien A tutta birra Aller à toute bière
Pays-Bas Néerlandais -- als een speer -- als de gesmeerde bliksem -- comme une flêche -- comme la foudre lubrifiée
Pays-Bas Néerlandais Met halsbrekende snelheid A une vitesse qui casse le cou
Pologne Polonais Na z?amanie karku À cou cassé
Ajouter une traduction

Voir aussi


Commentaires sur l'expression « A tombeau ouvert » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 09/09/2006 à 02:54*
    je suis consternée ! j’avais peaufiné quelques lignes que ma maudite déconnection m’a détruites ... Je recommence mais ce ne sera pas d’aussi bonne qualité, veuillez m’excuser !
    ... rouler "à tombeau ouvert" c’est bon pour les adultes qui circulent en voiture, avec excès de vitesse (non pas devant la loi ... pfttt ! ... mais selon l’état du véhicule et de la route !) ...
    mais les enfants, eux, foncent "à toute berzingue" sur leur biclou, leur vélo, pas toujours en excellent état, et la griserie est là, le vent dans les cheveux qui leur siffle aux oreilles, ils y vont "dare dare", "à fond d’train", et ils filent "comme l’éclair" sans penser au risque ...
    Je ne sais si "à toute berzingue" est un équivalent normand ou une expression de gamins ... ???
    ’[/volontairement terminer sa course directement dans le tombeau qui l’attend grand ouvert.]’ ... on peut terminer sa vie aussi bêtement, ne dit-on pas qu’on creuse sa tombe avec ses dents (alimentation en dépit du bon sens + boissons ???)
    pas besoin d’aller vite, mais c’est aussi sûr !
    Bof ! de toutes façons, dès la 1ère minute de notre vie, on sait que chacun est programmé pour terminer sa route ... comme dit God !
    la vie n’est-elle pas une maladie mortelle, sexuellement transmissible ?
    oui, ça va, j’ai le moral ! Bonsoir et bon week-end !
    (et flûte l’encadré ne marche pas ... faut faire koi d’autre ? ça a pas dû être bien espliké !)
  • #2
    • borikito
    • 09/09/2006 à 07:41*
    • En réponse à cotentine #1 le 09/09/2006 à 02:54* :
    • « je suis consternée ! j’avais peaufiné quelques lignes que ma maudite déconnection m’a détruites ... Je recommence mais ce ne sera pas d’auss... »
    Bon, elle n’a pas compris pour la citation. Et c’est moi, le gaffeur-bloqueur de site (God me pardonne) qui vais lui expliquer :
    crochet ouvert, le mot "citation",crochet fermé, la citation,crochet ouvert, slash,le mot citation,crochet fermé
    Voili, voilo.
    Et je continue ma marche vers le tombeau ouvert à mon intention (enfin, peut-être pas encore)
  • #3
    • OSCARELLI
    • 09/09/2006 à 08:22
    comme disent les légionnaires:
    "Marchons à tombeau ouvert,
    Allons à Tombouctou."
    Oui, n’importe quoi et tout...
    Mais c’est ce qu’il faut pour faire ce site (mâtin, quel...)
    file_au_sof
  • #4
    • OSCARELLI
    • 09/09/2006 à 08:23
    • En réponse à borikito #2 le 09/09/2006 à 07:41* :
    • « Bon, elle n’a pas compris pour la citation. Et c’est moi, le gaffeur-bloqueur de site (God me pardonne) qui vais lui expliquer :
      crochet ouv... »
    crochet ouvert, le mot "citation",crochet fermé, la citation,crochet ouvert, slash,le mot citation,crochet fermé

    voilà, je viens d’essayer. Si ca se plante, c’est que ce ... de borikito a mal expliqué. Ce sera encore une fois de sa faute!
  • #5
    • OSCARELLI
    • 09/09/2006 à 08:24
    • En réponse à OSCARELLI #4 le 09/09/2006 à 08:23 :
    • « crochet ouvert, le mot "citation",crochet fermé, la citation,crochet ouvert, slash,le mot citation,crochet fermé
      voilà, je viens d’essayer.... »
    tombeau rikito avait raison, ca marche!
  • #6
    • OSCARELLI
    • 09/09/2006 à 08:25
    • En réponse à cotentine #1 le 09/09/2006 à 02:54* :
    • « je suis consternée ! j’avais peaufiné quelques lignes que ma maudite déconnection m’a détruites ... Je recommence mais ce ne sera pas d’auss... »
    je suis consternée

    cela veut-il dire que tu serais une imbécile étoilée?
    Meeeuuuhhh non, grande sotte,
    ou alors, pas en public...
  • #7
    • cotentine
    • 09/09/2006 à 08:30
    • En réponse à borikito #2 le 09/09/2006 à 07:41* :
    • « Bon, elle n’a pas compris pour la citation. Et c’est moi, le gaffeur-bloqueur de site (God me pardonne) qui vais lui expliquer :
      crochet ouv... »
    Bon, elle n’a pas compris pour la citation

    je suis bêtement la consigne et je dis merci au "beau" Riri, qui tôt, me sauve de l’ignorance ... j’ai cherché un jeu d’mots avec "mon beau" et "ton beau" mais si tôt le matin, le neurone fantaisie est inactif
  • #8
    • chirstian
    • 09/09/2006 à 09:14
    c’est donc en octobre 2005 que God roulait à tombeau ouvert.Depuis il s’est assagi et roule à tombeau fermé.
    L’expression est à rechercher dans les Evangiles.
    "et Jésus dit à ses disciples : en vérité, en vérité je vous le dis : je roule pour vous"
    (Jean XII,325)
    "et le tombeau était ouvert"
    (Mathieu VII,325)
    " et Jésus se tenait près du tombeau dont la pierre avait été roulée. Et quand Il la vit, Il dit à Marie Madeleine : ton voile,’ roulé à ton beau cou vert’, te donne l’allure d’une reine.
    Et Marie Madeleine répondit, oh seigneur , ne devrait-on plutôt dire " roulé autour de ",mais elle n’était pas certaine, parcequ’elle était pécheresse et qu’elle avait souvent manqué les cols et que Jésus était le fils de Dieu.
    Et Jésus vit qu’elle était de bonne foi et même que c’est important , la foi, et Il dit, en vérité en vérité, tu as quand même un peu raison.
    Et Marie Madeleine s’enhardit alors à suggérer : "Seigneur, ne devrais tu pas changer de lunettes de soleil, car blanc est mon cou, et non vert ?
    Et non plus bleu, ni rouge, ni rose comme un scooter.
    Ni jaune non plus, ni orange.Et pas davantage..."
    Et Jésus lui dit : "tu fais chier, femme, et j’en ai marre des gonzesses". Et Il retourna auprès de son père, laissant la pierre roulée, tombeau ouvert.
    Anonyme VIII 325-356
  • #9
    • chirstian
    • 09/09/2006 à 10:05*
    • En réponse à cotentine #1 le 09/09/2006 à 02:54* :
    • « je suis consternée ! j’avais peaufiné quelques lignes que ma maudite déconnection m’a détruites ... Je recommence mais ce ne sera pas d’auss... »
    où Turpinic, institutrice retraitée retombée en enfance, savoure enfin le droit délicieux de négliger les règles de l’orthographe et d’accuser le professeur : moment qu’elle attendait depuis 30 ans et qu’Expressio lui offre enfin.
    ça a pas dû être bien espliké

    où God envisage le pire, en imaginant qu’un tombeau a été volontairement creusé en plein milieu de la chaussée, et de surcroit laissé ouvert, de sorte qu’on voit mal comment on pourrait éviter de :
    terminer sa course directement dans le tombeau qui l’attend grand ouvert

    où Christian adresse à Louisann un poème vibrant d’amour impudique, mais où la zapette de God entrant en action, le sens de l’envoi en est légèrement altéré:
    " à ton beau ... ouvert ! "
  • #10
    • <inconnu>
    • 09/09/2006 à 10:11
    Rouler des mécaniques a toujours été le meilleur moyen de freiner toute réputation, fût-elle bonne ou mauvaise.
    James Dean, Jayne Mansfield, Lawrence d’Arabie, Ayrton Senna ou encore Henri Paul l’ont vérifié à leurs dépens et le constat (mortel) est toujours le même, le pied trop lourdement appuyé sur le champignon est le meilleur des passeports pour un autre monde, celui de l’inconscience en l’occurrence.
    Qui veut se prétendre à être un "Fangio" d’opérette finit six pieds sous terre.
    Eh oui, la roue tourne… Pourquoi en accélérer nous-mêmes la rotation ?
    Ci-gît : "Conducteur invétéré aux os brisés mais à la foi (s) intacte.
    Question d’esprit fumiste".
  • #11
    • <inconnu>
    • 09/09/2006 à 10:23*
    Ah ! ton beau houx vert !
    au dessus du tombeau, ouvert...
    Tôt ou tard, ces sacrées plantes, finiront, de toutes façons, par nous bouffer.
    on est "pagaie" aujourd’hui !
  • #12
    • chirstian
    • 09/09/2006 à 11:33
    Ne négligeons pas totalement l’idée que l’expression pourrait avoir été "rouler à tombereau ouvert" avant de se transformer.
    (oui, je sais, God va répondre : "hypothèse très intéressante!" (en fait, ça il le dit seulement aux nouveaux pour pas les rebuter! Aux anciens ce serait plutôt du style "et mon c.. c’est du poulet ?" ) , "mais je ne trouve toutefois dans mes sources, aucune corroboration digne de foi, donc je ne puis Z y souscrire, à mon grand regret " (version pour les nouveaux) ou "donc votre idée, vous pouvez vous la carrer où j’pense (version pour les anciens)
    Et nous subissons cela sans broncher , confis dans notre servilité passive, notre crainte d’être mal noté, celle de voir notre cootisation augmentée ... mais intérieurement conscient et légitimement fier d’avoir apporté au Monde francophone et franco de port , une parcelle -même modeste - de connaissance celle la même qui dont à laquelle l’humanité etc... je vous laisse finir vous même. Vais quand même pas passer tout mon samedi à écrire ces conneries, non ?
    Chirstian ouvert
  • #13
    • God
    • 09/09/2006 à 11:40
    • En réponse à chirstian #12 le 09/09/2006 à 11:33 :
    • « Ne négligeons pas totalement l’idée que l’expression pourrait avoir été "rouler à tombereau ouvert" avant de se transformer.
      (oui, je sais,... »
    Hypothèse très intéressante !
    Mais je ne trouve toutefois dans mes sources, aucune corroboration digne de foi, donc je ne puis Z y souscrire, à mon grand regret.
    Et bien profond, en plus !
  • #14
    • chirstian
    • 09/09/2006 à 11:52
    • En réponse à God #13 le 09/09/2006 à 11:40 :
    • « Hypothèse très intéressante !
      Mais je ne trouve toutefois dans mes sources, aucune corroboration digne de foi, donc je ne puis Z y souscrire... »
    Et voilà :
    quand God dit cela : ça fait bien...
    mais quand il ajoute "bien profond en plus" : ça fait mal !
    Chirstian fermé
  • #15
    • borikito
    • 09/09/2006 à 11:53
    • En réponse à cotentine #7 le 09/09/2006 à 08:30 :
    • « Bon, elle n’a pas compris pour la citation
      je suis bêtement la consigne et je dis merci au "beau" Riri, qui tôt, me sauve de l’ignorance ..... »
    Je vous en prie, ce fut un plaisir de tester exceptionnellement ma pédagogie.
    si tôt le matin, le neurone fantaisie est inactif

    Non, laisse tomber. Pour ça nous avons largement ce qu’il faut en magasin, encore que ce ne soit jamais trop.
    Je n’en citerai que quelques uns (ils se reconnaîtront) :
    -Le dyslexique éperdu
    -Le breton qui tire sur tout ce qui bouge,
    -Le Marsupilami, alias ceci, alias cela….
    -Le S.D.F. yodeleur,
    -L’audacieux, quelquefois bis (sont-ils jumeaux ?),
    -La mégapole,
    -Le tranquilos, (meilleur ?),
    -Le dentier d’occasion,
    -La très volage motorisée,
    Etc…, Etc… les autres me pardonneront j’espère ?
    Et pendant ce temps God creuse, creuse……
  • #16
    • chirstian
    • 09/09/2006 à 11:57
    • En réponse à borikito #15 le 09/09/2006 à 11:53 :
    • « Je vous en prie, ce fut un plaisir de tester exceptionnellement ma pédagogie.
      si tôt le matin, le neurone fantaisie est inactif
      Non, laisse... »
    ya un dsylexique épredu ici ? ça se siogne !
  • #17
    • <inconnu>
    • 09/09/2006 à 12:19
    • En réponse à chirstian #16 le 09/09/2006 à 11:57 :
    • « ya un dsylexique épredu ici ? ça se siogne ! »
    Ah je doute pour mon cas du moins. On navigue tous avec nos petites ou grandes névroses d’enfance… snif !
    En fait le dysxlexique éperdu et le breton qui tire tout ce qui bouge, ça semble me concerner mais je tiens à dire à ce sujet que je ne suis pas un bon coup.
    En effet, je perds beaucoup trop de temps en préliminaires et puis à force, ça lasse… (salace je suis).
    Les femmes sont trop exigeantes de leur plaisir et moi, j’aime bien faire mariner leurs envies, leurs désirs les plus fous. Mais tous les hommes se ressemblent un peu et j’imagine bien que tous ici sont de redoutables guerriers de la nuit.
    Chirstian en tête !
    Mais j’aime bien lorsqu’elles finissent par me payer.
    I’m just a gigolo… à soutiens-gorge ouverts.
  • #18
    • <inconnu>
    • 09/09/2006 à 12:26
    • En réponse à <inconnu> #17 le 09/09/2006 à 12:19 :
    • « Ah je doute pour mon cas du moins. On navigue tous avec nos petites ou grandes névroses d’enfance… snif !
      En fait le dysxlexique éperdu et l... »
    Il me semble qu’il y a deux autres bretons : Peinard Best ou plutôt Peinard-Sieste et Gorgieboy29 si je ne m’abuse docteur...
    Au temps pour moi.
  • #19
    • louisann
    • 09/09/2006 à 12:30
    @ file-o-logis ;je serai demain soir à BXL si on peut goupiller qqe chose?
  • #20
    • <inconnu>
    • 09/09/2006 à 12:30
    • En réponse à <inconnu> #11 le 09/09/2006 à 10:23* :
    • « Ah ! ton beau houx vert !
      au dessus du tombeau, ouvert...
      Tôt ou tard, ces sacrées plantes, finiront, de toutes façons, par nous bouffer.
      on... »
    Sauf crémation ! Dans ce cas, on arrive grillé et qui bouffe du grillé ?
    Personne.