Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Comme un pet sur une toile cirée

Très vite, précipitamment.
Utilisée avec des verbes comme filer ou partir.

Origine

La toile cirée étant une surface très lisse, propice à un déplacement très facile, on imagine très bien qu'un pet, aussi peu léger soit-il, n'aura aucun mal à s'y propager très rapidement, atteignant ainsi très (trop) rapidement les narines des personnes malheureusement présentes autour de la table avant même qu'elles aient pu se boucher le nez.

Compléments

A rapprocher de déchirer la toile qui signifie émettre un pet pas piqué des hannetons (toutes expressions très populaires, bien sûr).

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Comme un pet sur une toile cirée » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Tunisie Arabe Aajaja En tourbillon, en coup de vent
Allemagne Allemand Wie ein geölter Blitz Comme un éclair huilé
Allemagne Allemand Wie vom Teufel verfolgt Comme poursuivit par le diable
Allemagne Allemand Wie von der Tarantel gestochen Comme piqué par la tarentule
Angleterre Anglais As fast as greased lightening Aussi vite que la foudre graissée
Argentine Espagnol Durar lo que un pedo en una jaula Durer ce que dure un pet dans une cage
Argentine Espagnol Durar lo que un suspiro en una bandeja Durer aussi longtemps qu'un soupir sur un plateau
Espagne Espagnol Como una bala / Como una flecha Comme une balle / Comme une flèche
Espagne Espagnol Echando leches En jetant du lait
Espagne Espagnol Ir echando chispas Marcher en lançant des étincelles (à toute vitesse)
Espagne Espagnol Pitando En sifflant (= De manière rapide ou précipitée)
Canada Français Partir comme une flèche
Canada Français Sacrer le camp (fuir, partir vite)
Pays-Bas Néerlandais Als de gesmeerde bliksem Comme un éclair ciré
Pays-Bas Néerlandais Als de mieter..... je boeltje pakken (expr. populaire moitié 20e S) (emballe tes affaires) en très grande vitesse
Pays-Bas Néerlandais Als een scheet in een papieren zakje Comme un pet dans un petit sac en papier
Pays-Bas Néerlandais Er als een vliegende scheet vandoor gaan S'enfuir comme un pet volant
Pays-Bas Néerlandais In een flits Dans un flash (dans une fraction de seconde)
Pays-Bas Néerlandais Met de duivel op de hielen Avec le diable aux talons
Pays-Bas Néerlandais Vliegensvlug Ultra-rapide, en toute vitesse
Roumanie Roumain Ca din pusca Comme d'un fusil
Ajouter une traduction

Voir aussi

Déformée

  • Comme un pet sur une tringle

Commentaires sur l'expression « Comme un pet sur une toile cirée » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 22/10/2006 à 01:20
    un pet ... atteignant ...rapidement les narines des personnes malheureusement présentes autour de la table avant même qu’elles aient pu se boucher le nez.

    ça dépend évidemment de l’alimentation de celui qui commet cette incongruité ! Il en est de fort bruyants, inodores ... et des furtifs, et fourbes, qui empestent !
    Demain Dimanche, le jeûne du 20 octobre est terminé, je vais m’offrir des "pets de nonne" , cette friandise si légère qu’elle ne peut provoquerde gaz !
  • #2
    • borikito
    • 22/10/2006 à 07:48*
    • En réponse à cotentine #1 le 22/10/2006 à 01:20 :
    • « un pet ... atteignant ...rapidement les narines des personnes malheureusement présentes autour de la table avant même qu’elles aient pu se b... »
    le jeune du 20 octobre est terminé

    Ainsi, du 20 au 21 au soir, tu l’as épuisé, ce jeune ? Et tu y mets l’accent, en plus ?
    Mazette, quelle santé !😛 Mais peut-être, après tout, ne valait-il pas un pet de lapin ?
    Je n’ose pas imaginer l’efficacité du pet qui, en Grande Bretagne, filerait à l’anglaise sur une toile cirée...
    Dans la catégorie, la plus dangereuse c’est encore la vesse, cette sournoise.
  • #3
    • chirstian
    • 22/10/2006 à 09:29
    les règles de savoir-vivre imposent de péter le plus discrétement possible (que ce soit sur la toile cirée, ou dans la soie...).
    D’où l’expression : péter in petto.
  • #4
    • chirstian
    • 22/10/2006 à 09:35
    • En réponse à cotentine #1 le 22/10/2006 à 01:20 :
    • « un pet ... atteignant ...rapidement les narines des personnes malheureusement présentes autour de la table avant même qu’elles aient pu se b... »
    A vue de nez ,on ne saurait confondre :
    "la pétale rose" et "le pet à la rose"
  • #5
    • chirstian
    • 22/10/2006 à 09:45
    Je crois savoir que l’adjectif "circonspect" ne signifie plus "con comme un pet sur une toile cirée" .
    Mais j’attends sur ce point la confirmation de notre spécialiste El-pet-pet.
  • #6
    • borikito
    • 22/10/2006 à 10:27
    • En réponse à chirstian #5 le 22/10/2006 à 09:45 :
    • « Je crois savoir que l’adjectif "circonspect" ne signifie plus "con comme un pet sur une toile cirée" .
      Mais j’attends sur ce point la confir... »
    Qu’en est-il alors de la définition de "con pétant" ?
    Il y a-t-il un latiniste par là ?
  • #7
    • <inconnu>
    • 22/10/2006 à 10:36
    Lâcher un rôt du fessier sur la toile n’est guère possible même habillé d’un ciré (Sauf avec Webcam). Mais lâcher aux yeux avides un fessier* bien ciré-luisant sur la toile est possible, le pet dégoupillé en moins.
    Qu’est-ce qui choque le plus ?
    *Un cul de fille de l’est, celui de Petrouchka, femme légère arrondissant ses fins mois, ses débuts aussi. Ne cherchez pas, vous ne connaissez pas. J’essaie de l’adopter pour l’éduquer ou qu’elle m’éduque. A voir.
  • #8
    • OSCARELLI
    • 22/10/2006 à 10:36*
    • En réponse à borikito #6 le 22/10/2006 à 10:27 :
    • « Qu’en est-il alors de la définition de "con pétant" ?
      Il y a-t-il un latiniste par là ? »
    La définition est très simple, et l’explication pour la démontrer également:
    tu prends un con pétant et tu le mets sous eau. Tu verra tout de suite qu’il ya con s’il y a bulles!
  • #9
    • chirstian
    • 22/10/2006 à 11:06
    il existe effectivement des pets de toutes sortes. Par exemple:
    le pet lourd (style cassoulet) on dit qu’il est "é-pet"
    ( à ne pas confondre avec son synonyme , le pet coupant "qui déchire la toile", qui est au féminin : une "e-pet")
    le pet chic, dans la soie, est bien "sa-pet"
    le pet blanchâtre est un "pâle-pet"
    le pet qui rase le sol (et non le pet qui sent la carotte, comme je l’ai lu chez Robert ou Duneton) est "ra-pet" , voire même "ram-pet"
    le pet qui prend garde de ne choquer personne est un "res-pet"
    les pet du coureur du Tour est souvent un "do-pet"
    celui qui fait un bruit sec sur la chaise est "ta-pet"
    celui que vous lâchâtes avant que madame ne le susse était un "pom-pet"
    la chatte que vous léchâtes lâchat un "la-pet" avant un "ha-pet"
    houps, pardon ! c’est moi ! j’ouvre la fenêtre et dans 10 secondes ce sera un "dissi-pet"...
  • #10
    • <inconnu>
    • 22/10/2006 à 11:19
    Etre compétent, c’est bien mais il ne faut pas péter plus haut que son cul dit l’adage. Or, c’est bien dans les toilettes que se prennent les grandes décisions marketing, politique… de ce monde. Lorsque les décideurs se retirent en ces lieux pour caguer, là, ayant le temps de fixer leur concentration sur les petits tracas de l’existence, ils ont des éclairs de génie(s) ou des éclairs de connerie(s), c’est selon. Les toilettes, endroits d’inspiration ? Remember votre propre parcours.
    Comme quoi, il faut baisser sa culotte pour trouver des embryons d’idées de concepts innovants à imposer ensuite à ses collaborateurs, patrons, public, clientèle. C’est pour cela que nous mettons du papier dans les toilettes, pour pouvoir noter en temps réel les bonnes idées qui surgissent entre deux pets. C’est l’imprimante par défaut quoi.
    Moralité : c’est au cours des petites choses de la vie que nous trouvons les grandes. Ceux qui ne trouvent rien de génial, c’est qu’ils sont assis dessus.
    « Bouge ton cul » dit l’expression, il en sortira bien quelque chose.
  • #11
    • cotentine
    • 22/10/2006 à 11:22
    • En réponse à <inconnu> #7 le 22/10/2006 à 10:36 :
    • « Lâcher un rôt du fessier sur la toile n’est guère possible même habillé d’un ciré (Sauf avec Webcam). Mais lâcher aux yeux avides un fessier... »
    il ne faut pas en faire un gros délire, sinon ça devient un vent de folie comme on peut le voir sur cette page
  • #12
    • cotentine
    • 22/10/2006 à 11:49
    • En réponse à chirstian #9 le 22/10/2006 à 11:06 :
    • « il existe effectivement des pets de toutes sortes. Par exemple:
      le pet lourd (style cassoulet) on dit qu’il est "é-pet"
      ( à ne pas confondre... »
    effectivement
    il existe effectivement des pets de toutes sortes
    • celui qui en a un p’tit grain, c’est un ’grain-pet’
    • et celui d’un crétin, on dit : il est ’con, ce-typ’-pet’
      et celui du poussin, il es à peine ’éclos-pet’
      quand au môme, c’est le ’Kid-napp’-pet’
      et s’il ne grandit pas , c’est un ’nain-cul-pet’
      alors et pour la note ? ... hé-qui-pet ?
    (je n’ai pas le talent de chirstian ...et c’est un peu ’loup-pet’)
  • #13
    • borikito
    • 22/10/2006 à 13:01
    Installée sur ce site aujourd’hui, une éolienne fournirait assez de kilowatts pour alimenter un village comme le mien, je présume.
  • #14
    • <inconnu>
    • 22/10/2006 à 14:04
    Qui a lu "Guerre et Pets" ici ?
    Nous tombons bas aujourd’hui, très bas. Mais pet être que ça va pas durer.
  • #15
    • chirstian
    • 22/10/2006 à 15:37*
    Le papa de Pinocchio,
    il s’appelait Geppetto...
    Est ce donc si rigolo,
    bande de petits idiots?
    Mais il y avait des mots,
    comme celui de Geppetto :
    qui chaque fois déclenchaient
    une franche hilarité.
    Ils savaient nous évoquer,
    le cul, le con et les filles,
    tout ce à quoi on rêvait,
    pendant qu’on jouait aux billes...
    Je revois l’instituteur,
    qui nous tançait vertement,
    Et puis sa mauvaise humeur,
    devant nos ricanements.
    Pouvais-je bien imaginer,
    qu’un beau jour sur Expressio,
    je reviendrais m’amuser,
    en faisant pêter les mots ?
  • #16
    • chirstian
    • 22/10/2006 à 15:41
    et de qui sont ces vers musicaux ?
    "je n’aime pas que le patron-pête
    car je ne trouve pas l’odeur du patron-bonne" ?
  • #17
    • mident
    • 22/10/2006 à 17:58
    et alors ??? ... je n’ai toujours pas reçu mon expressio ??? et il est 18 H.
  • #18
    • lorangoutan
    • 22/10/2006 à 18:54*
    • En réponse à mident #17 le 22/10/2006 à 17:58 :
    • « et alors ??? ... je n’ai toujours pas reçu mon expressio ??? et il est 18 H. »
    Moi, non plus, mais c’est normal! 😄
    C’est la sauvegarde qui ralentit la digestion : du coup, les expressions postées "pètent" plus lentement que les jours où le transit n’est pas perturbé...
  • #19
    • framboise
    • 22/10/2006 à 18:54
    • En réponse à mident #17 le 22/10/2006 à 17:58 :
    • « et alors ??? ... je n’ai toujours pas reçu mon expressio ??? et il est 18 H. »
    T’es pas la seule, mident, une heure après toi, je ne l’ai toujours pas reçue non plus !
    God nous a bien expliqué que le WE c’est plus long, mais là, les records sont battus, non ?
  • #20
    • framboise
    • 22/10/2006 à 18:57
    • En réponse à lorangoutan #18 le 22/10/2006 à 18:54* :
    • « Moi, non plus, mais c’est normal! 😄
      C’est la sauvegarde qui ralentit la digestion : du coup, les expressions postées "pètent" plus lentement... »
    Vraiment très efficace, la sauvegarde: un vrai malabar ! Ca bouche.